banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une traque dangereuse [Zekreet]  (Lu 788 fois)
Ooljee
Humain(e)
-

Messages: 50



Voir le profil
Fiche
« le: Août 11, 2011, 08:54:32 »

Ooljee venait d'arrêter son pick-up à proximité du parc. La brave shérif avait entendu parler d'une terrible menace d'origine surnaturelle, sans doute un démon ou un esprit maléfique, voire même un wendigo ici présent pour dévorer la chair d'innocents ou corrompre la nature. Oui, la chasseresse animiste le sentait... Cela ne faisait strictement aucun doute. Les esprits fuyaient les lieux. Ils avaient peur de l'influence maléfique de la chose qui traînait par ici. Cela signifiait que c'était la bonne piste... Oui, la traque pouvait commencer.

Elle descendit donc de son véhicule et prit son fusil, qu'elle chargea en vérifiant les balles. Le regard perçant de ses yeux ambrés scruta les environs, se posant surtout sur le parc. Pour le moment, son observation ne donnait rien, mais elle savait qu'il était là et elle comptait bien le trouver. Elle prit une gorgée de tequila, réajusta son chapeau de cow-boy sur sa tête et reboutonna convenablement sa chemise, qui était généralement entrouverte, quand elle en portait déjà une. Lors de la chasse, il valait mieux éviter de susciter le moindre désir chez ces monstres... Au mieux laissait-elle voit un décolleté et c'était tout.

Une fois préparée, l'amérindienne s'avança prudemment, veillant à faire preuve de discrétion, cherchant la moindre trace du monstre...
Journalisée
Zekreet
Avatar
-

Messages: 112



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Août 15, 2011, 01:29:57 »

Quand Zekreet se trouvait sur Terre, il élisait domicile dans l parc de Seikusu. Pourquoi ? Et bien simplement parce qu’il y avait là bas une grotte suffisamment volumineuse pour l contenir, sans qu’il n’ait besoin de se transformer. Et sa noirceur permettait aussi souvent au démon de s’y dissimuler sans qu’on ne l voit avant qu’il ne soit trop tard pour sa proie.

La créature y était donc actuellement depuis plusieurs jours. Et déjà moult victimes avaient subi son courroux, ou son plaisir simplement quand il s’agissait des demoiselles. D’ailleurs, il se fichait bien qu’elle soit accompagné ou non, puisque la lâcheté des habitants de ce monde était telle, qu’il n fallait pu pour les effrayés. Ainsi, beaucoup de jeunes hommes fuirent la queue entre les jambes face à lui, n laissant leur compagne subirent les envies du démon.

Pourtant, certains hommes se montraient plus courageux, mais ne faisaient jamais l poids face aux capacités physique de Zekreet. Qui pourtant, s’amusait souvent à leur laisser un espoir, jusqu’à c qu’ils se rendent compte que leur tentative était vaine et qu’ils tentent de fuir, ou se rende aux supplices de leur agresseurs.

Ainsi, la rumeur qu’un monstre se trouvait dans le parc se rependit, puisque le démon n’avait au final tué que peu de ses victimes, et la plupart masculines dans ce cas. Dernièrement donc, il eut d moins n moins de proies pour assouvir ses désirs sexuels, puisque par pur d’y tomber dessus, les humains ne venaient plus.  Enfin pas tous, puisque ls simples passants avaient été remplacé par les chasseurs de primes et autres curieux du même genre. Cela lui promettait un autre type d’amusement, même s’il n’en attendait pas spécialement grand-chose, et se demandait s’il ne devrait pas retourner sur Terra, le temps que cela se tasse, pour assouvir ses pulsions.
Journalisée
Ooljee
Humain(e)
-

Messages: 50



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Août 25, 2011, 01:49:37 »

La chasseresse amérindienne s'approcha prudemment, son fusil chargé, bien décidée à traquer le démon qui abusait des femmes et employait la violence sur les habitants. Une menace nuisible comme lui devait être annihilée. Il devait être mis hors d'état de nuire, non seulement pour les habitants, mais aussi pour les esprits de la nature qui résidaient dans ce parc.

Oui, à cause de sa présence, ceux-ci quittaient les lieux. Ils le fuyaient et, à cause de cela, le parc dépérissait. La végétation était comme malade, même si cela ne se voyait pas. Elle le sentait. Cela devait absolument cesser... Elle était celle qui allait y mettre un terme. Elle l'avait juré et respectait toujours sa parole...

Elle continua donc à avancer, son regard perçant cherchant à le repérer. Il n'allait pas pouvoir se cacher longtemps... Elle était prête à tirer dès qu'il surgirait ! Oui, elle comptait bien ne pas lui laisser la moindre chance... Il ne devait pas s'en sortir ! Pourquoi ferait-elle preuve de pitié à son égard alors qu'il n'en ressent aucune ?
Journalisée
Zekreet
Avatar
-

Messages: 112



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Septembre 23, 2011, 11:23:59 »

Le parc était devenu calme depuis quelques jours, et sans la présence de chasseurs de primes et autres gugusses religieux, Zekreet ne croisaient guère de personnes avec lesquelles s’amuser. Oh bien sur, mettre cette vermine hors d’état de combattre, en leur ôtant la vie, pour la façon la plus simple, ou en se contentant de les blesser gravement ou terroriser, pour continuer à rependre la rumeur l’occupait un peu, mais cela ne l’amusait guère.

Si bien qu’il se demandait quoi faire désormais, et ne sortait que peu de sa caverne désormais. Le silence du parc lui permettait néanmoins d’entendre les gens à sa recherche bien avant que ceux-ci ne le trouve. Cela lui permettait donc de prendre l’initiative, et en finir donc rapidement. Mais, depuis une semaine, le démon ne comptait plus ses victimes masculines, alors qu’il n’avait pu se mettre aucune femme sous la dent. Enfin façon de parler, puisqu’il ne comptait pas les manger au sens littéral du terme.

Cependant, un soir, il put ressentir la présence de trois personnes dans le parc. Oh, cela n’avait rien de bien extraordinaire, mais, cela allait au moins lui permettre de se dégourdir les jambes. Il sortit donc de sa caverne, et se mit en quête de sa première proie. Il ne tarda pas à y tomber dessus pour en faire de la chair à pâtée. L’homme avait en effet si médiocre, criant de terreur, et tentant de s’enfuir dès qu’il aperçut son adversaire, avait agacé Zekreet qui le démembra littéralement. Les cris de l’homme résonnèrent dans tout le parc, alors qu’il mourrait atrocement.

- Pfft, qu’est ce qu’une lavette comme lui pensait faire !

Lâcha le démon avant de se débarrasser des derniers membres de sa proie. Il se mit donc en quête du second, se disant, ou espérant tout du moins, que ce dernier lui résisterait un peu plus. D’autant plus que le massacre du premier ne passerait pas inaperçu et que les deux autres devaient être sur sa piste désormais.

Malheureusement, pour le second, encore un homme, ne fut pas assez rapide pour surprendre sa cible, qui lui tomba dessus sans ménagement. Mais, ses réflexes et son courage étaient tout de même meilleurs que le précédant, signe qu’il devait au moins avoir un peu d’expérience. Il se défendit au mieux, mais ses capacités ne lui permirent cependant pas d’esquiver longtemps les coups de Zekreet, alors que les coups de feu qu’il tirait rebondissaient sur le corps musclé du démon. Visiblement, il ne s’était tout de même pas assez préparé, ou pensait devoir affronter un simple monstre.

C’est quand Zekreet le souleva du sol, en lui cassant le cou d’une de ses mains, qu’il vit au loin une jeune femme, armée. Il en sourit, se réjouissant d’avoir au moins une proie avec lequel il allait pouvoir s’amuser d’une autre façon. Mais, le fait qu’elle soit armée, laissait penser que s’était la troisième personne à sa poursuite, si bien qu’il allait d’abord devoir la soumettre. Mais, cela ne le dérangeait pas, et en signe de défi, il propulsa le corps de l’humain qu’il tenait toujours, en direction de la demoiselle.

Le corps inerte alla alors s’affaler devant les pieds de la demoiselle, soulevant un grand nombre de particules poussiéreuses à cause de la violence de l’impact.

- Pas banal de voir une femme se présenter dans ce parc en sachant ce qu’il risque de lui arriver !

Lança alors le démon d’un ton provocateur, et d’une voix rauque suffisamment forte pour qu’elle l’entende, bien qu’elle soit surement trop loin pour le voir dans cette obscurité. Lui, se délectait déjà du moment qu’il allait passer avec cette dernière, très bien formée par Dame Nature.
Journalisée
Ooljee
Humain(e)
-

Messages: 50



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Septembre 23, 2011, 07:08:21 »

La jeune femme se contenta de jeter un regard froid et impassible, presque ennuyé, en direction du démon, et enjamba le corps de l'homme qui avait affronté le démon avant elle, non sans lui avoir jeté un regard de bref dédain. Cet imbécile avait été bien imprudent et c'était là le sort qui attendait ceux qui n'étaient ni assez entraînés, ni assez préparés. Elle le savait très bien. Elle avait de l'expérience à ce sujet... Elle avait traqué bien des animaux, des bêtes sauvages, des esprits corrompus et autres. La survie était un art qu'il fallait maîtriser.

Une fois que le démon lui ait parlé, elle jeta son fusil sur son épaule et, de l'autre main, déboutonna vivement et totalement se chemise en adressant au démon un très bref sourire, tout en disant à ce dernier, presque joueuse alors qu'il était son ennemi, comme pour le narguer :

"J'espère que tu es plus rapide que ton ombre et que tu seras assez vif pour éviter mes balles car, si ce n'est pas le cas, tu n'auras pas le temps de les toucher !"

Elle parlait bien sûr de sa poitrine fort attirante et bien proportionnée. Ses seins ronds et fermes s'offraient à la vue du démon, libres et nus. La jeune femme n'était pas pudique. Cet étalage de chair moelleuse et sensuelle ne la troublait ni ne la choquait pas. Elle suivait les voies de la nature, comme les druides, chamans et hommes-médecines avant elle.

Une fois sa poitrine libérée, elle reprit totalement son fusil en main, prête à en faire usage.

"Alors, sauras-tu me désarmer ou arriver derrière moi avant de mourir ?" dit-elle en tirant.
Journalisée
Zekreet
Avatar
-

Messages: 112



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Mai 08, 2012, 08:28:47 »

Après un long moment d’ennui et des cibles peu résistantes, Zekreet se retrouvait désormais face à une jeune femme qui ne semblait pas craindre sa présence, ou le dissimulait bien. Au contraire même, elle sembla s’amuser de la situation, pourtant le cadavre aux pieds du démon aurait eu de quoi rebuter beaucoup de monde.  Pire, elle se mit à le provoquer, et de la plus belle des façons d’ailleurs. En effet, la chasseuse déboutonna totalement son haut en libérant sa voluptueuse poitrine qui se mit à sautiller sous les yeux du démon. Ce dernier ne manqua pas de sourire amusé, alors que son regard se posait sur eux, n’écoutant presque pas les propos de la jeune femme.

- Ne surestimerait pas ta force pour provoquer de la sorte un démon ?

Dit-il alors, sans bouger, admirant un peu plus les courbes de l’humaine.  Nul doute que celle-ci était à son goût, et qu’elle ne résisterait pas aux plaisirs charnels une fois ses défenses passées. Ce qu’il ne jugeait pas difficile à faire vu la médiocrité de cette race dans un combat. Ils avaient plus de fanfaronnade que d’endurance et de capacités réelles pour ce genre d’affrontement, mais, il fallait bien avouer que cela amusait plus Zekreet qu’une personne tentant de le fuir, il est vrai.

- Tu joues avec le feu tu sais ? Seras tu capable d’en assumer les conséquences en cas de défaite ?

Evidemment, le retour de provocation était des plus logiques, et le sens de ses propos au vue de la situation était aussi des plus évidents. Le démon avait un corps magnifique sous les yeux, et comptait bien s’amuser avec lui. D’ailleurs, dans un élan de vitesse surréaliste pour une créature de sa taille, le monstre disparut temporairement de la vue de la jeune femme pour se déplacer dans le dos de celle-ci. Bien sur, avec sa masse et l’environnement forestier, il ne l’avait pas fait sans bruit, mais cela n’avait que peu d’importance pour lui. Une fois dans le dos de la jeune femme, il l’entoura de ses bras, ses mains venant pétrir sans mal les deux seins offerts de la demoiselle. Il les pétrit assez fortement, mais sans la force qui aurait réellement fait mal, au risque de les abimer, à la jeune femme.

- Tu vois, rien de plus facile pour moi que de les toucher ! Alors souhaites tu toujours t’opposer à moi ?

Dit le démon en continuant son manège sur la poitrine de la jeune femme, s’étant baissé pour murmurer ses mots à l’oreille de celle-ci. Il ne craignait donc pas le fait qu’elle ait un fusil dans les mains, d’autant plus que maintenant, elle aurait du mal à le viser correctement dans cette position.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox