banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Quand un démon rencontre une Géante [PV Aphelandra]  (Lu 829 fois)
Zekreet
Avatar
-

Messages: 112



Voir le profil
Fiche
« le: Juin 06, 2011, 04:19:43 »

Voilà quelques jours que Zekreet était sortit de sa geôle et vagabondait dans les terre sauvages de Terra. Bien sur, il ne s’était pas privé pour mettre à sac quelques villages, rien que pour se défouler. Cependant, la résistance avait été si faible, que le démon s’était rapidement envolé et survolait à présent une zone montagneuse assez désertiques, hormis quelques animaux sauvages auquel il ne porta aucun intérêt, hormis un sourire amusé en les voyant faire demi tour et s’éloigner à toute jambes quand ils sentirent sa présence.

S’est alors qu’une caravane de marchand fut aperçut sur un sentier assez étroit, les montrant en difficultés. En effet, ceux-ci avaient visiblement cassé une roue de leur chariot, et pour le remplacer ils avaient le plus grand mal. Et quand, le démon décida d’aller un peu jouer avec eux, il ne tarda pas à se faire remarquer. Mais, avec sa taille, et son envergure, ses ailes déployées, s’était bien normal. Cependant, malgré les regards terrifiés qui se braquèrent sur lui, jusqu’à ce qu’il se pose juste devant les chevaux terrifiés, qui bougeaient dans tous les sens pour tenter de s’échapper, personne des humains n’avaient eu l’idée de fuir.

- Alors humains, on a quelques petits soucis logistiques ?

Dit la voix rauque de la créature sombre, paraissant un géant pour de simple mortel. On notait d’ailleurs qu’il se moquait ouvertement d’eux, comme le sourire amusé, qui dut paraître hideux pour eux, accompagna ses propos. Et sans attendre une quelconque réponse, qu’il doutait fort avoir, vu la terreur sur la visage du petit groupe, Zekreet s’empara du chariot d’une main, qu’il souleva du sol sans grand mal, avant de le propulser dans le ravin à sa gauche, chevaux hennissant de peur comprit.  Celui-ci alla s’écraser, et se disloquer une dizaine de mètres plus bas, les animaux s’écrasant, explosant presque sous l’impact avec le sol, alors que le démon riait.

- Voilà votre problème est résolu….Enfin si on puis dire !

Reprit il alors, tandis que les hommes et femmes commençaient à réciter des prières pour leurs âmes, puisqu’ils doutaient fort en sortir vivants eux aussi. Et ils eurent bien raisons, puisque Zekreet s’amusa  les torturer, comme de petites poupées qu’on démantèle entre ses mains, ou les faisant brûler vifs d’un jet de flammes, sur ceux qui parvinrent à avoir suffisamment d’esprit pour tenter de fuir. Il laissa alors les corps démembrés et des flaques de sang partout là, laissant la nature s’occuper d’effacer ses traces, ce qui prendrait quelques années au maximum. Il se fichait bien qu’on découvre les corps et qu’on lui mette tout cela sur le dos, puisqu’un démon était loin d’être quelqu’un de respectable.

Ainsi, il s’envola pour une durée assez courte, même si cela ne l’empêcha pas de parcourir de nombreux kilomètres. En effet, la nuit tombait, et son attention fut vite attirée par une fumée, de la vapeur d’eau plus exactement, qui sembla s’élever d’une zone sur le flanc de la montagne. Il détourna son vol pour se rapprocher de celle-ci, et voir qu’il s’agissait d’une source chaude. Mais, le plus intéressant ne fut pas celle-ci, puisqu’il se fichait bien de ce genre de plaisirs qu’affectionnait les humains. En effet, il ne tarda pas à voir la silhouette d’une jeune femme nue dans cette source, et visiblement endormit.

Descendant vers celle-ci, il fut loin d’être discret lorsqu’il se posa, que cela soit avec les secousses qu’il provoqua sur la terre, ou les bourrasques d’air que donnèrent ses ailes en s’immobilisant dans son dos, il aurait de quoi réveiller quelqu’un du plus profonds de son sommeil.
Cependant, il serait surprit de voir que de près, la jeune femme était beaucoup plus grande qu’il ne l’imaginait, et son expression sur le visage le montra bien, bien que d’une certaine façon l’idée ne lui déplaisait pas non plus, puisqu’elle serait au moins solide et ne risquait pas de se briser sous ses coups ou autres idées qu’il avait en tête.

D’ailleurs, il ne tarda pas à descendre une main vers le corps de la jeune femme, l’entrant dans l’eau sans se soucier de sa température. Il posa celle ci sur le corps de la belle, celle-ci voyant une partie  son ventre dissimulé par la grande main du démon

-S’est qu’elle est plutôt jolie dites donc !

Commenta t il en déplaçant lentement  la main pour sentir la douceur de la peau, et même des seins, puisqu’il ne se priva pas de passer dessus lentement, et sans forcer. La réveiller trop tôt aurait été moins amusant, surtout qu’elle risquait de paniquer à sa vue. Il avait songé changer d’apparence, pour la rassurer, mais cela sortit vite de son esprit.. Sa voix n’avait nullement baissé de volume, et Zekreet se souciait guère que l’humaine soit réveillée ou non.
Journalisée
Aphelandra
Créature
-

Messages: 86


Un problème de taille.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Juin 07, 2011, 11:56:26 »

La géante avait le sommeil lourd depuis qu'elle était enfant. Élément essentiel quand on vivait dans les montagnes et qu'on entendait régulièrement les canons d'Ashnard tonner au-dessus des nuages. Aujourd'hui, ils étaient remplacés par les criquets et l'eau qui coulait sur les rochers, mais en s'endormant dans cette source, elle était certaine de ne pas se réveiller avant d'avoir rempli son quota de sommeil.

Sauf si quelque chose venait à la déranger. Et en général, rien n'était assez grand pour ça. Les écureuils pouvaient bien lui grignoter les orteils, ça lui était bien égal. L'image que Zekreet pouvait apercevoir ressemblait à un tableau de la Renaissance, représentant le corps nue et offert de la jeune femme, d'une blancheur seulement souillée par l'énorme main du démon qui, en se posant sur la peau chaude, donna un frisson à la gigantesque dans son sommeil.
La voix rauque de la créature lui fit ouvrir un œil, mais sans comprendre. Le scénario que se serait imaginé n'importe quelle femme ne lui vint pas à l'esprit, et elle se contenta d'observer les doigts du monstre, qui était un peu plus grand que les siens. L'effroi n'apparaissait pas encore dans ses yeux bleus : seulement de la curiosité.


- ?

N'importe quelle jeune fille aurait hurlé de peur à la vue de ce mystérieux personnage, même si elle ne connaissait pas les joies des ébats, on ne se montrait pas nue devant un homme selon l'éducation. Mais Aphelandra avait une âme d'enfant, et sa seule éducation se résumait à des choses simples. Elle ne savait même pas lire, Kyô était en train de lui apprendre et elle avait déjà du mal, alors lui inculquer des morales, c'était impossible.
Cependant, il y avait quelque chose qui ne s'apprenait pas, et c'était l'instinct. Zekreet était si puissant que son aura était presque palpable. Aphy était habitué à sentir celle de son Dieu, mais c'était une aura, sans être débordante de bonté, plutôt neutre. Alors qu'ici, la noirceur du démon se sentait et mettait mal à l'aise la fille des montagnes, qui bougea sans discrétion son bras pour attraper son épée, juste à coté d'elle, entre ses vêtements peu nombreux.
« Dernière édition: Juin 11, 2011, 05:27:21 par Aphelandra » Journalisée
Zekreet
Avatar
-

Messages: 112



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Juin 11, 2011, 04:42:36 »

Arrivée aux abords d’une source chaude, Zekreet avait vu son attention attirée par une femme d’une taille bien plus grande que les humains classiques. Souriant à l’idée de s’amuser un peu d’une autre façon qu’en détruisant des villages, le démon se dirigea vers l’endroit où la demoiselle se reposait. L’impact assez violent tout de même avec le sol ne réveilla même pas la jeune femme, faisant de nouveau sourire la créature des enfers alors qu’il pensait qu’elle devait avoir le sommeil lourd. Chose qu’il put confirmer quand il posa sa main sur le ventre de la géante et commença à le caresser. La seule réaction qu’il eut en retour fut un frisson. Appréciait-elle le geste ? Se demanda t il alors avant de lâcher un commentaire.

Cela serait d’ailleurs ce dernier qui réveilla la jeune femme, alors que Zekreet admirait son visage, qu’il trouvait très jolie. Il ne manqua pas d’être de nouveau surprit, alors qu’il croisa le regard de l’humaine. En effet, cette dernière ne dit mot, ni ne sembla paniqué, alors qu’en temps normal, la vue d’un monstre suffisait à faire paniquer cette race de parasites qui ne cherchait qu’à tirer leur propre profits de tout et n’importe quoi.

- Bien dormi, Mademoiselle?

Lui demanda t il calmement, alors que sa main continua son jeu sur le ventre un moment, avant de venir glisser sur l’un des seins, e commencer à le malaxer doucement. S’est à ce moment là d’ailleurs qu’il aperçu le bras de la demoiselle s’écarter de son corps dans le but de se saisir de quelque chose. Il envoya alors l’autre main bloquer ce dernier et le ramener vers le corps de sa propriétaire.

- Tsss Tsss . Tu n’auras pas besoin de tes affaires pour un petit moment !

Dit la voix du démon, d’une façon toujours calme, alors que son sourire était très malicieux,. Si bien que s’il n’avait pas les deux mains occupées, on aurait aisément pu s’imaginer l’une d’elle faisant un mouvement négatif devant son visage. En tout cas, la réaction de la demoiselle montrait qu’elle commençait à s’inquiéter de la présence de Zekreet.

- Mais, si tu me distrais bien et me comble donc, tu repartiras la vie sauve, s’est une promesse !

Et la parole donnée d’un démon faisait foi, et il la tenait toujours. Après tout, qui sait, il la recroiserait peut être dans le futur, et ils pourraient bien s’amuser de nouveau ensemble, si la suite lui avait plu. En tout cas, il se pencha au dessus du corps de la demoiselle pour mettre son visage au dessus du sien.

- Alors acceptes tu de jouer avec moi, à un jeu, qui ne te déplaira sans doute pas non plus ?

Demanda t il avec une expression gai qui ne laissait aucune place à l’hésitation sur le style de jeu qu’il prévoyait de faire avec la demoiselle.
Journalisée
Aphelandra
Créature
-

Messages: 86


Un problème de taille.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Juin 15, 2011, 02:12:46 »

En temps normal, elle n'avait pas souvent peur. Après tout, la peur par définition était un mécanisme de défense contre tout être ou toute situation beaucoup plus forte que nous. Aphy n'avait pas grande chose à craindre des tigres ou des ours ou des inondations ou même des tremblements de terre (là, c'était plutôt les êtres vivants en-dessous qui chargeaient et donc qui s'affolaient). La seule chose qu'elle craignait vraiment, c'était la colère de son Dieu qui était un des rares à avoir une chance de la blesser physiquement (sans compter les galtes quand elle trébuchait sur une racine ou autre activités du genre). Moralement, c'était simple de la blesser, mais ceux qui pouvaient affaiblir son corps se comptaient sur les doigts d'une main.
La titane n'avait encore jamais eu la "chance" de croiser de démons et c'était donc une première pour elle. N'ayant pas eu écho des textes des religions ou autre absurdités du genre, un démon était pour elle une créature comme une autre.

Mais quand la patte griffue de l'entité démoniaque lui avait saisi le poignet, la géante commença à se douter que quelque chose n'allait pas. Ça et cette espèce d'aura dérangeante, presque à donner des nausées. Elle était habituée avec Kyô à ressentir un mana proche du sien niveau puissance, il avait juste fallu s'habituer. Le problème n'était pas la taille, mais la composition...


"Vous distraire ? Je ne peux pas vous distraire, j'ai d'autres choses à faire ! Est-ce que vous-"

Aphy émit un petit couinement qui la coupa dans son élan. Le monstre avait commencé à prendre en main l'un de ses seins. Évidemment, pour elle, ça avait autant de signification que s'il lui avait pris le bras ou la jambe. Il ne savait sûrement pas que c'était une zone sensible.
Le téton finit de durcir sous les doigts sombres, comme une fleur s'ouvrant dans la vase d'une mare. Cette simple modification suffit à la convaincre qu'il fallait avoir peur de cette chose. Elle n'avait pas honte de s'enfuir, si il le fallait.


"Non... non, non !"

Un cri sortit de sa gorge et elle sortit en même temps de sa paralysie, causé par la curiosité. Le déclencheur avait été l'instinct.
La titane se redressa tant bien que mal, et l'eau s'éparpilla pour inonder deux ou trois bois alentours. Un géant était dangereux quand il n'était plus maître de ses émotions. En colère ou en proie à la peur, il pouvait faire de monstrueux dégâts. Aphelandra se contenta de pousser Zekreet de toutes ses forces de son seul bras disponible, puis des deux quand l'autre fut dégagé. Le démon se renversa comme prévu et tomba un peu plus loin, écrasant les cimes des arbres et causant une fois de plus mort et chaos.

La jeune femme n'était pas en reste de ce côté-là, toutefois. Elle abandonna ses vêtements et prit son épée par réflexe pour commencer à courir vers la cime des montagnes environnantes. Ses pieds nus parcoururent les vallées en quelques secondes, mais elle sentait bien que cette créature n'était pas loin. Après tout, elle n'était pas des plus discrètes dans le paysage.
Journalisée
Zekreet
Avatar
-

Messages: 112



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Juin 16, 2011, 11:50:01 »

La jeune femme, qui semblait assez jeune malgré son incroyable taille, ne semblait pas comprendre ce qu’il lui arrivait. Si bien qu’elle se laissait caressait, et finit même par répondre de façon interrogative au démon montrant son incompréhension. N’avait elle cependant réellement pas comprit ce que la créature sous entendait ? Où essayait-elle de se moquer de lui, surtout quand elle dit qu’elle avait d’autre chose à faire.

- Ah bon, pourtant tu es là à dormir tranquillement, et tu ne sembles pas presser de faire ces choses !

Répondit-il avec un sourire clairement amusé, mais aussi une intonation qui ne laissait aucun doute sur le fait qu’il ne voulait pas la laisser filer. D’ailleurs, elle ne sembla pas insensible aux caresses de Zekreet, comme la voix le fit entendre, et le sein se mit à pointer sous les caresses de la main du démon. Ce dernier, bien que n’y mettant pas de forces, le pétrissait tout de même avec entrain  La créature en tout cas fut ravie de voir que la demoiselle était réceptive. Et si elle n’avait toujours pas comprit avec çà, s’était qu’elle n’était vraiment pas futée, ou trop naïve.

Mais, ce ne fut pas le cas, puisqu’elle sembla enfin comprendre les intentions du démon, et sa voix le fit comprendre par des négations répétées. S’est alors que la géante déploya toute sa force, surprenant même le démon, qui fut finalement projeté contre des baraquements et autres arbres entourant la source. La destruction avait été totale, et si des personnes se trouvaient sur la zone de l’impact, elles seraient certainement mortes.

- On se rebelle on dirait ! Tant mieux, cela rendra mon plaisir que plus intense !

Dit le démon amusé, en se relevant. Il regarda en direction de la source pour voir la jeune femme géante, nue, l’épée à la main en train de courir dans le sens opposé. Cela fit rire Zekreet, car la demoiselle ne semblait visiblement pas pudique, puisqu’elle avait pensé à prendre son arme, alors que toute humaine normale aurait cherché d’abord de quoi se vêtir et cacher son corps. Déployant lors ses ailes, bien plus rapide pour combler la distance qui le séparait d’elle, le démon décolla et se dirigea vers la géante. Celle-ci pourrait le sentir arriver grâce au déplacement d’air, tout comme elle, elle ne passait pas inaperçue, en dépassant de la cime des arbres.

- Penses tu pouvoir m’échapper ?

Dit-il en arrivant si vite qu’elle n’aurait pas le temps de se tourner pour placer un coup d’épée. Il l’attrapa alors par les épaules, la soulevant du sol avant de la projeter violemment en direction d’arbre, qu’elle ravagea de la même façon qu’il avait pu le faire un peu plus tôt. Et vu sa taille, il ne craignait pas réellement de la blesser, puisqu’elle devait être aussi robuste qu’elle.

- Et tu ne fait que rendre le jeu plus amusant eau final, puisque je suis sur d’avoir ce que je veux…

Dit-il d’un rire un peu moqueur. Il cherchait surtout à l provoquer, pour s’amuser encore mieux, se disant qu’une fois qu’elle se soumettrait cela serait surement encore plus plaisant de jouer avec son corps, et qu’elle s’y plierait sans doute tout aussi bien, rendant donc la chose aussi agréable pour lui que pour elle. Ainsi, il attendit de voir la réaction de la jeune femme, plutôt que de chercher à l rendre inapte de bouger.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox