banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Source Chaude (Pv: lyli)  (Lu 907 fois)
alecia
-

Messages: 10



Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 31, 2011, 02:38:09 »

Alecia avait été achetée par le gérant d'une source chaude afin de donner un peu de renouveau à son entreprise. Alecia était là pour réaliser les moindres désirs des clients qu'il soit homme ou femme. Il s'agissait de son premier jour de travail, l'homme qui l'avait acheté ne semblait pas méchant et ne pensait qu'à l'argent. Il traitait Alecia de façon correcte ne la battant pas et la nourrissant de façon convenable, il ne l'avait pas encore touché il voulait laisser ce plaisir aux différents clients. Le fait qu'Alecia soit vierge rendait son prix exorbitant, elle n'était pas la seule femme à travailler ici, mais elle était la seule vierge.
A l'entrée on pouvait voir les prix afficher les bains seul n'était pas très chère mais le prix devenait assez important quand une hôtesse ce joignait à un client. Le prix le plus important était celui à coté du nom d'Alecia car on pouvait lire son statu de vierge a coté.
Toute la journée un grand nombre de client passèrent aux sources chaudes mais aucun d'eux ne choisi Alecia pour son prix trop important. La nuit commençait à tomber et les clients ce faisait de plus en plus nombreux au sein de l'établissement. Mais Alecia était toujours seule attachée à un mur dans une petite pièce entouré de vitres pour que les clients puissent jugés de la qualité de la marchandise.

En fin de soirée une très belle femme rentra dans les locaux, elle regarda un peu partout et ce renseigna sur les prix de l'établissement. Il y avait des petites sources chaudes individuelles disponible pour les clients. L'étrangère décida de prendre une source chaude individuelle. Au bout de quelques minutes le gérant ouvrit la cage de verre d'Alecia, mais lui laissa ses menottes.


" Cette dame a besoin de toi "

Voila les mots que prononça le gérant tout en indiquant la porte d'une source chaude individuelle. Alecia ouvrit discrètement la porte de la source chaude. Elle entra et referma la porte, Alecia ce tenait devant sa cliente, elle avait toujours les mains menottées et tenait dans ses mains un trousseau de clés qu'elle devait remettre à sa cliente qui pouvait alors décider de la laisser comme ça ou de lui libérer les mains. Alecia s'inclina et baissa la tête tout en tendant les bras vers la clientes afin de lui tendre les clés.

" Bonsoir, mon nom est Alecia et je suis la pour vous servir. Que puis-je faire pour vous ? "

Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #1 le: Février 01, 2011, 02:03:06 »

Depuis un certains temps déjà je me sentais tourner en rond, cette désagréable sensation de faire toujours les mêmes choses en boucle jours après jours... le genre de chose que je détestais. Mes envies du moments se tournaient plutôt vers la découverte de nouvelles choses, de nouveaux horizons, je devais alors me forcer à laisser ma paresse de côté.

Aujourd'hui j'avais justement décider de profiter du temps clément pour faire un saut en ville et trouver quelque chose à faire qui me changerais du quotidien, le seul petit problème était ces choses, ces petit morceau de papier vert que les hommes appelaient "argent" et qu'il fallait donner en échange d'un bien ou d'un service. Enfin, j'ai déjà ma petite idée à ce sujet.
Après plusieurs balade cette ville me semblait bien plus familière et j'avais d'ailleurs repérer la veille des sources chaudes, un lieu parfait ou je ne risquerais pas de manquer d'eau, cet élément si vital à ma survie. Cette fois j'avais bien pris soin de cacher des vêtements sur la plage pour les utiliser lors de mes sorties et paraitre plus normal, ainsi les regards n'était plus poser sur moi pour les mêmes raisons qu'avant.

Alors les voila ces fameuses sources chaudes... Oh et on dirait que se baigner n'est pas la seule chose intéressante à faire ici, je crois que je vais bien m'amuser.

Je jeta un oeuil au tableau des prix et je me dirigea vers celui qui semblait être le gérant, et maintenant pour ne pas payer cette somme exorbitante je devais user d'une de mes capacités dont je n'aimais pas abuser... il s'agissait du charme des sirènes.
Normalement ce genre d'envoutements passe par un chant mais il était possible de le faire fonctionner par de simple sons émis par la voix, il en serait sans doute moins puissant certes mais vu le regard pervers que celui-ci avait sur ma poitrine il ne faisait aucun doute que cela fonctionnerait.

Je n'ai pas d'argent sur moi.. mais ce n'est pas grave.. n'est-ce pas ? Et puis allaient me chercher votre divertissement le plus couteux vous serez mignon.

Comme je m'en serais douter, il n'opposa aucune résistance et était totalement tomber sous le charme de mon envoutement je n'avais plus qu'à me plonger dans l'eau de la source chaude en poussant un son de soulagement, j'en avais bien besoin.
Me prélassant pendant 5 bonnes minute j'attendais maintenant mon divertissement qui allait avec, je n'avais pas vouloir savoir laquel de ces esclave allait m'être apporté, préférant avoir la surprise au moment venu, j'avais d'ailleurs bien fait. En effet, c'était une superbe jeune femme à la longue chevelure rose, possédant de belles fesses, de belles jambes et une poitrine correctement proportionner mais cependant bien mise en valeur par sa tenue légère.

Alors.. Alecia, voila un bien jolie nom pour une jolie jeune femme, j'ai cru comprendre que tu était encore vierge hein ? Bien, quand je serais sortie d'ici tu ne le sera alors plus. Commence par approché que je puisse un peu mieux t'admirer, tourne toi un peu que je puisse voir tes fesses.

Hum oui, elle était parfaitement à mon gout, je lui fit d'ailleurs signe de venir me rejoindre dans l'eau en se plaçant devant moi et de me donner le trousseau de clef qu'elle tenait, je lui retirerais surement plus tard mais pas tout de suite.

Bon alors, j'imagine que tu ne dois pas savoir grand choses puisque tu es vierge mais c'est pas grave, ce n'est qu'un détail... Montre moi quand même ce que tu sais déjà faire

Là ou nous étions l'eau arrivaient aux épaules, je plongea mes mains dans l'eau et les remonta le long de son ventre jusqu'à sa poitrine que je serra légèrement pour les empoignés au travers de son vêtement, alors que maintenant je les malaxés avec tendresse pendant que je lui adressait de nouveau la parole.

Si tu es sage et obéissante, alors peut être que je te laisserais t'échapper quand je me serais bien amusé avec toi, je ne suis pas pour la captivité, en attendant profite de ma douceur, car je ne vais pas rester douce bien longtemps...
Journalisée

alecia
-

Messages: 10



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Février 02, 2011, 02:13:24 »

Alecia exécutait les moindres demandes de sa cliente, avant de la rejoindre dans l'eau elle tourna sur elle-même afin que sa cliente puisse l'admirer. Peu de temps après être rentrer dans l'eau Alecia remit le trousseau de clés à sa cliente. La cliente fit une remarque intéressante sur la virginité d'Alecia, il était donc temps pour elle de passer un cap important. Cependant Alecia n'était pas inexpérimenté elle avait déjà eu des relations avec des hommes sans pour autant avoir de relation sexuelle avec eux.
Les consignes de la clientes étaient simple, elle devait rester sage et obéissante comme ça elle pourra sans doute obtenir sa liberté . 

La cliente commença à caresser les seins d'Alecia, ce qui provoquait un immense plaisir en elle. Si Alecia n'était pas attacher elle lui aurait sans doute rendu la pareil mais les menottes rendaient cela impossible. Les menottes la rendait impuissante et totalement soumise a sa cliente, elle ne pouvait pas ce débattre ou quoi que ce soit, elle était obligé de succomber au plaisir, chose qu'elle ne détestait absolument pas. Faute de ne pas pouvoir utilisé ses mains, Alecia utilisa tout son corps pour ce coller à sa cliente, les corps des deux jeunes femme étaient en contact et le cou nu de la cliente attirait particulièrement Alecia, de façon très douce elle approcha ses lèvres du cou de sa cliente et commença délicatement à l'embrasser. Au bout de quelques instants le visage d'Alecia remonta au niveau de l'oreille de sa cliente et lui susurra quelques mots:


" Je suis à vous madame, fait de moi ce que vous voulez. "


De façon très lente Alecia frottai son corps a celui de la jeune femme, le désire d'Alecia montait de plus en plus et elle ne pu s'empêcher de glisser ses main dans son propre maillot de bain bien que celle ci soit menotté, tout en ce caressant légèrement Alecia continuait d'embrasser le jeune femme dans le coup et continuai de frotter ses seins contre ceux de sa sublime cliente.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #3 le: Février 02, 2011, 09:40:42 »

Pour une vierge en tout cas elle avait le don de faire facilement grimper l'excitation en moi, néanmoins je sentais bien que ses actions étaient freiner par ses mains menottés, la voir ainsi essayer de se caresser malgré tout me fit rire et m'aurais presque fait pitier... si toutefois j'en avais eu une fois dans ma vie.

Hum oui j'aime la façon dont tu te frotte sur moi, j'adore vraiment ça... mais je pense que tu serais plus efficace pour me faire plaisir si je te libérais les mains. Oh et autre chose je ne t'ai pas permis de te caresser, je serais la seule autorisé à toucher à ton corps, j'espère que tu l'as bien compris je détesterais me répéter.

Je saisi la chaine des menottes et les tira vers moi pour approcher ses poignet, la clef tourna et d'un petit son celles-ci s'ouvrit, je jeta les clefs au loin au fond du bassin puisque j'en avais désormais plus besoin. Dans un deuxième temps je passa ma main derrière sa tête et la saisi fermement par les cheveux pour approcher son visage du miens. Je voulais gouter à ses lèvres, sentir ma langue danser sur la sienne, non pas pour avoir un moment de tendresse mais j'aimais prendre mon temps pour gouter à toute les bonnes choses qu'une femme possédait et ainsi faire monter progressivement l'excitation. Ses douces et fines lèvres percutèrent les miennes et la scène se transforma très vite en balais de langue à l'intérieur de nos bouches, à droite à gauche nos langues percutaient nos parois buccale avec un rythme effreiner et fougueux.

Hum pas mal du tout, je pensais qu'elle ne saurait absolument rien faire pour une vierge mais on va peut être pouvoir s'amuser.

Une nouvelle fois je lui tira les cheveux mais dans le sens opposé pour l'éloigner, un petit filet de salive qui relié nos lèvres tomba dans l'eau et je lacha mon emprise tout en lui souriant.

Prend une grande respiration et suit moi sous l'eau, tu va commencer par t'occuper de mon sexe, je te laisse choisir la manière dont tu le fera mais fait en sorte que ça me plaise si tu veux que je te laisse remonter, et croit moi pour moi ce ne sera pas un soucis. Puis ne te contente pas seulement de ça, ce seraient contrariant pour moi que mes seins se sentent délaissés.

Changeant mon sourire pour prendre un air un peu plus sadique je m'enfonça doucement sous l'eau pour disparaitre complètement sous la surface, assis sur le fond du bassin, dos au mur et jambes écarter, laissant apparaitre mon sexe nu devant ses yeux.
Journalisée

alecia
-

Messages: 10



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Février 02, 2011, 11:11:27 »

Alecia avait enfin les mains libres, enfin c'était une façon de parler car sa cliente ne voulait pas qu'elle ce touche ou qu'elle agisse de son propre gré. La jeune attrapa le visage d'Alecia et les deux femmes s'embrassèrent fougueusement pendant de longues minutes. Alecia était de plus en plus excitée mais elle ne pouvais pas ce toucher, elle ne pouvait que subir ce sentiment de frustration. A la fin du baiser, la cliente annonça son nouvel ordre. 


"Prend une grande respiration et suit moi sous l'eau, tu va commencer par t'occuper de mon sexe, je te laisse choisir la manière dont tu le fera mais fait en sorte que ça me plaise si tu veux que je te laisse remonter, et croit moi pour moi ce ne sera pas un soucis. Puis ne te contente pas seulement de ça, ce seraient contrariant pour moi que mes seins se sentent délaissés."


Alecia prit alors une grande inspiration afin de suivre la jeune femme sous l'eau. La position de la femme était telle que la première vision d'Alecia une fois sous l'eau était son sexe nu, Alecia ce colla alors tendrement contre sa cliente, et laissa descendre sa main au niveau de son entrejambe puis commença délicatement à caresser sa cliente. Afin de satisfaire l'ordre de sa cliente Alecia approcha son visage des seins de la jeune femme et commença avec le bout de ses lèvres à titiller ses tétons. Avec son autre main elle malaxait l'autre sein de sa cliente. Les caresses sur le sexe de la jeune femme commençait a ce faire de plus en plus intense et Alecia en profita pour insérer un de ses doigts a l'intérieur de celui-ci. Le doigt caressait les parois interne du sexe de sa cliente et cette dernière semblait prendre du plaisir. Il était temps d'inverser les rôles, du moins pour Alecia, elle descendit son visage au niveau du sexe de sa cliente et remonta ses mains au niveaux de ses seins. Elle commença avec ses lèvres a embrasser le sexe de sa cliente tout en malaxant ses deux gros seins. Le manque d'air commençait a ce faire sentir pour Alecia elle décida donc d'ouvrir la bouche et de lécher le sexe de sa cliente. La langue d'Alecia ne voulait plus s'arrêter elle aurait rêver de pouvoir respirer sous l'eau afin de gouter à son sexe pendant des heures.
Mais il fallait revenir a la réalité et Alecia s'empressa de retourner a la surface afin de reprendre sa respiration, ses mains tremblaient d'excitation mais elle ne pouvait rien faire sous peine d'être punis par sa cliente. D'ailleurs cette dernière n'était toujours pas remonté à la surface ?
« Dernière édition: Février 03, 2011, 12:44:42 par alecia » Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #5 le: Février 03, 2011, 09:34:17 »

J'aimais la façon dont les choses commençaient, elle n'y allait pas par quatre chemins et exécuter mes ordres à la lettre. Sa douce peau caressait mon vagin et le doigta même pendant un instant alors que sa langue et ses lèvres parcouraient ma volumineuse poitrine. J'aurais voulu que ce petit manège dur plus longtemps, que mes parois vaginales continues d'être pénétrées et écartés de la sorte, mais la belle esclave inversa les rôles et ses doigts fut remplacer par sa langue.. pendant très peu de temps car comme en témoignaient les bulles qui sortaient de ses narines elle avait besoin d'air depuis un petit moment, elle fini d'ailleurs par remonter pour reprendre son souffle à pleine gorge déployée.

Quand toute action sur mon corps fut stopper j'ouvris les yeux et remonta mon regard vers la surface je regardais sa silhouette à moitié en dehors de l'eau, les cheveux flottant dans tout les sens.

Hé, je ne t'ai pas dit de remonter, aurais tu oublier qui donne les ordres ? Ou tu préfère que je te remette tes menottes et retourner à ta vie minable ?

Oui je venais de parler sous l'eau, mais ce n'étais pas bien grave je l'avais fait exprès pour lui révéler ma nature et lui montrer qu'elle n'aurait pas besoin de remonter si j'étais là, je pourrais lui redonner l'air dont elle avait besoin pendant qu'elle était en pleine actions et ainsi gagner un temps précieux ou l'excitation ne baisserais pas inutilement.

Comme t'as pu le voir je suis plutôt spéciale, si je te disais que j'étais en faite une sirène est-ce que cela t'exciterais encore plus de m'offrir ta virginité ? Mais chut, c'est un secret entre nous, le prix de ta peut être futur liberté.

Sans attendre de réaction de sa part je posa les mains sur ses hanches pour la redescendre à mon niveau, immédiatement je l'embrassa quelque seconde et lui souffla un peu d'air dans sa bouche pour lui faire comprendre qu'elle ne mourais pas noyé avec moi, néanmoins cela ne voulait pas dire que je ne m'amuserais pas à la laisser manquer un peu d'air avant, jouer de ma force était si amusant à mes yeux.
Ma bouche pris ensuite une toute autre initiative en embrassant son cou jusqu'à la naissance de sa poitrine, mes mains elles, étaient descendues dans son sous vêtements pour stimuler son antres-jambes en la caressant de la paume de ma main. Ma bouche descendit encore plus bas jusque sur sa poitrine que je n'avais pas encore dénudé, sa taille était parfaite, ni trop grosse ni trop petite et je me mis à l'embrasser, à mordillé ses tétons au travers du tissu.

Alors, ne reste pas là à attendre et à regarder ce que je fais, met toi un peu au travail, c'est quand même pas toute cette eau autours de toi ou ma nature un peu spéciale qui te fait peur.

30 secondes venaient de s'écouler et je m'amusais à compter le temps qu'elle pourrais tenir en apnée sans mon aide.
Journalisée

alecia
-

Messages: 10



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Février 04, 2011, 09:58:06 »

La cliente d'Alecia était une sirène ? que venait-elle faire ici ? Beaucoup de question tournait dans sa tête mais les caresses de sa cliente la fit vite redescendre sur terre. Les deux amantes ce retrouvèrent à nouveau sous l'eau et la cliente commença à caresser l'intimité d'Alecia, cette fois c'était sur elle allait perdre sa virginité ce soir, avec cette sirène. Les caresses des deux femmes allait de plus en plus loin, à cet instant précis le manque d'air d'Alecia ce fit sentir elle s'empressa alors d'embrasser sa cliente mais celle-ci refusait de lui donner de l'air comme si elle voulait la voir souffrir. La cliente l'avait prévenu si elle ressortait sans autorisation de l'eau elle ne l'aiderai pas a sortir d'ici. L'air ne venait toujours pas, et on pouvait lire dans les yeux de la cliente d'alecia comme une jouissance, la tête d'Alecia commençait a tourner à cause du manque d'oxygène. Comme un geste de survie Alecia inséra de façon assez brusque ses doigts dans le sexe de la jeune femme, ce geste eu apparemment  l'effet escompté, la jeune femme cracha un peu d'air surprise par le geste d'alecia. Elle avait retrouvé de quoi rester encore un peu sous l'eau, elle accéléra alors le mouvement de ses doigts jusqu'à obtenir un rythme assez soutenu. Les doigts d'alecia sortait et rentrait du vagin de la cliente, et celle ci semblait vraiment apprécier la situation. La main de la cliente était toujours sur l'intimité d'Alecia, cette dernière décida donc de baisser discrètement son string afin que la paume de la main de sa cliente entre directement avec sa peau et la pénètre a son tour. Alecia regardai sa cliente avec des petits yeux de biches, elle n'avait qu'une envie c'était de ce faire prendre maintenant et tout de suite.

Alecia ne pouvait pas parlez sous l'eau, elle ne pouvait pas non plus allez chercher des accessoires pour satisfaire sa cliente, c'était une véritable prison aquatique. Alecia ne pouvait rien faire dans cette situation et cela la mettait vraiment mal à l'aise, en même temps elle avait a faire à une sirène qui était donc dans son élément naturel, le manque d'oxygène constant faisait vraiment tourner la tête d'Alecia comme si elle était drogué il lui fallait vraiment de l'air, Alecia comptait remonter a la surface mais au moment ou elle leva la tête pour sortir de l'eau sa cliente intervenue ...
« Dernière édition: Février 05, 2011, 08:42:19 par alecia » Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #7 le: Février 09, 2011, 07:01:43 »

Pour une simple humaine apprenant l'origine d'une race douée de dons supérieur elle semblait plutôt bien réagir par rapport à d'autres de mes victimes, peut être avait elle été formé pour satisfaire ses clients quelque soit la nature de celui ci et quelque soit la situation. Enfin dans ce n'étais pas vraiment important puisque j'étais là dans le but d'y prendre mon pied. Comme à chaque fois voir les expressions du visage et les effets dut au manque d'air sur mes victimes m'amuser, totalement à ma merci, ils avaient l'air tellement faible que cela m'octroyais une sensation de supériorité encore plus puissante.
La belle jeune femme ne semblait pas du tout à l'aise sous l'eau et ne semblait pas réussir à tenir bien longtemps en apnée, néanmoins je ne le lui autoriser pas à remonter à la surface.

Tout à coup je senti ses doigts me pénétrer sans ménagement et laisser échapper un petit cri de surprise, j'eus vite fait de voir qu'il s'agissait en faite d'un stratège de sa part pour respirer sans mon aide, pour le moment je la laissa faire sans rien dire.

Hum ce petit regard... même dans une situation comme celle là la première chose à laquel tu pense est d'être satisfaite...

Ce petit regard de femme qui ne demandais qu'à ce qu'ont lui fasse l'amour me plaisait vraiment, mais au moment ou j'allais commencer à la doigter avec plus d'ardeur elle regarda vers la surface et compté s'y diriger. Bien entendu je ne la laissa pas aller au bout de ses idées et la retint en appuyant mes mains sur ses épaules.

Non ma mignonne tu n'iras pas plus loin, je serais la seule à décider des moments ou tu auras le droit de respirer, et même si ça te parraitra surement dur par moment pense avant tout à ne pas me désobéir si tu veux que je te laisse remonter à la surface un de ces jours... Car je suis sur que tu as déjà du entendre des histoires sur notre peuples, tu sais celles ou l'ont noie nos proie après s'être assez amusé. Dis je en riant sadiquement.

Maintenant je l'allongea au sol en collant totalement mon corps contre le sien, elle n'avait pas encore pu respirer et la voir ainsi manquer d'air presque au bord de l'étouffement me faisais plutôt rire que pitié. Il était désormais temps de passer à l'action pour de bon et lui retirer ce statut de vierge, Immédiatement je lui retira le peu de vêtements présent qui cachait sa poitrine, cette belle paire de seins était maintenant totalement nue devant mes yeux et je l'admirais un instant sous toute ses coutures avant de commencer à lécher un de ses tétons et capturer l'autre seins d'une mains. Très vite mes petits coups de langues se retrouvèrent mêler à de petit mordillement, l'excitation semblait avoir deja fait une partie du travail puis qu'ils étaient dures mais pas encore totalement alors je continué mon petit traitement à son égard pour les sentir d'avantage durcir et gonflé dans ma bouche tandis que l'autre main malaxer fermement ce bout de chaire bien formé. L'autre main se glissa elle dans sa culotte et deux de mes doigts pénétra son sexe immédiatement, l'intérieur était chaud et semblait deja un peu humide alors je n'eut pas trop de mal et décida d'en rajouta un troisième. C'était deja un peu plus dur avec trois doigts à l'intérieur et la vitesses des vas et viens qui ralentissait le confirmé, mais je ne cessa pas pour autant et écarta même mes doigts à l'intérieur par moment, tirant ses parois vaginales d'une part et d'autres, cela devait être plus douloureux. Je ne me souciais pas des réserves d'oxygène restant dans ses poumons mais j'entendis sa bouche s'ouvrir et plusieurs bulles en sortir dans un petit gémissement étouffer par l'eau, toutefois elle était encore consciente et je savais par expérience qu'elle n'allait pas finir noyer tout de suite, elle ne faisait pour le moment que boire la tasse, sensation certes très désagréable pour elle mais j'étais concentrer à la doigter en cherchant à aller plus en profondeur et j'estimais que ça pouvait attendre encore un peu.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox