banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: A l'eau ![La Foudroyante] (Pas d'inspiration sur le titre xD)  (Lu 2207 fois)
Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« le: Janvier 01, 2011, 07:12:42 »

Ce qui était bien lorsque l'ont était une sirène c'est l'incroyable sensation de liberté qu'ont pouvait avoir, la capacité de parcourir toute les mers du monde avec une vitesse incroyable et donc de visité les pays du mondes sans trop d'efforts, la sirène avait ces temps ci d'ailleurs plusieurs fois songé à quitter l'espace de quelque mois la plage ou elle avait élu domicile tout ce temps... Enfin du moins quand elle en aurait le courage puisque sa flemmardise repris vite le dessus.
Il y avait bien sure une autre raison, cette plage très fréquentée ou la belle sirène avait élue domicile était en faite un lieu de choix pour ses "chasses", il y avait toujours de quoi y trouver son compte, chaque rencontres étaient différentes. Il y avait d'ailleurs depuis une bonne dizaine de minute une jeune femme qui fit son entrée parmi la foule sur le sable, celle-ci par la taille de sa poitrine passait difficilement inaperçue, si on rajoutait à ça la taille harmonieuse de ses fesses elle était pour poliment dire bien foutue.

Maintenant, restait encore à faire une approche car tant qu'elle n'était pas dans l'élément de la créature marine cette jeune fille aurait facilement le dessus.
Oui bon, après tout ce n'est pas comme si la sirène n'avait pas l'habitude de ce genre de situation, normalement il était assez aisé d'inciter une jeune fille à nager avec elle sans lui forcer la main.

D'un geste gracieux et lent elle sortie de l'eau tout en prenant bien soin de se faire remarqué par sa future proie, passant une main dans sa douce chevelure mouillé tout en se dirigeant vers la jeune fille aux cheveux argentées.

Ben dit donc on peut pas dire que ta venue sur la plage soit passé inaperçue toi, que ce soit aux yeux des hommes ou même aux miens... M'enfin permet moi de me présenter après t'avoir parler sans même te dire mon nom. Je m'appelle Lyli et je suis dans un des plus grand club de natation de Seikusu, je passe de ce fait la majeur partie de mon temps sur cette plage... et je n'ai pas le souvenir de t'avoir déjà vu d'ailleurs, tu ne fais pas vraiment japonaise non plus. D'ou viens tu au juste si ce n'est trop indiscret ?

La sirène permettait de poser des question tel une maitresse des lieux, tout en continuant d'arranger ses cheveux mouillé qui faisait ruisselé de l'eau le long de son dos et de sa poitrine.

Tu compte restée bronzé ici tout la journée ? Ce serait dommage l'eau est vraiment bonne tu sais.
Journalisée

La Foudroyante
-

Messages: 42


Electrokinésiste = Pile électrique ambulante.XD


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 01, 2011, 07:51:18 »

Il faisait chaud aujourd'hui et comme ce matin j'étaie malade, j'ai eu le droit de ne pas aller en cour cet après-midi, ce qui est cool. Je suis sur la plage en bikini, ma mère m'avait dit d'aller me faire un peu bronzer, que cela serait bien pour mon corps, mon père m'a même dit que nager permettrait de chasser mon stress, il faut dire que les contrôles approchent et que le stress est effectivement là pour mettre la pression.

Par chance je ne suis pas allée seule, des filles de ma classes avaient séché les cours pour venir se détendre sur la plage, mais elles me taquinèrent quand tout les regards furent porté sur moi, en faite ils ne me regarderaient pas comme ça s j'étaie planche à pain et hors de question pour moi de m'amuser à les draguer.

D'ailleurs le premier à m'accoster, fut une femme, belle malgré qu'elle soit moins bien gâtée que moi, mais cela n'empêchait pas qu'elle soit jolie, elle se présenta, ne cachant pas le fait que je la plaisait, sans doute une femme aimant les femmes, elle alla même jusqu'à m'inviter à aller plonger dans l'eau avec elle.

Je me relève, de toute façon elle ne pouvait pas être plus forte que moi, sinon c'est qu'elle cache bien son jeu.

Moi c'est Hiroko, Hiroko Suzuki, je suis d'origine américaine, même si ma mère est japonaise. Je comptais bientôt aller nager un peu, je ne peux que vous croire vu que vous y étiez, sans oublier qu'elle est d'un bleu magnifique aujourd'hui.(rire) Je ne connais pas trop cette plage, vous connaissez des endroit où l'on peut se détendre sans être gêné par les autres ?
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #2 le: Janvier 02, 2011, 12:15:52 »

Alors elle était d'origine Américaine comme ça, ça explique le fait qu'elle dégageait un je ne sais quoi de différent des autres femmes qu'elle avait vu, en effet jusque là la sirène n'avait pas énormément bouger et n'avait fait la connaissance que de femmes japonaise.

Si je connais un endroit plus calme ? Bien sure, je connais cette plage comme ma propre poche et il y-a justement une petite crique à l'abris de tout regard non loin d'ici, peut de gens la connaisse et il n'y a jamais personne. Par contre il faut nager un peu derrière ce tas de rocher.

Depuis que la sirène était sortie de l'eau la moitié des regard d'hommes s'étaient posés sur elles, comme à chaque fois d'ailleurs, elle avait fini par s'y habitué et n'y prêtait même plus attention, de toute façon attiré ainsi tout ces regards sur elle était loin de lui déplaire.

Suis moi.

Les deux mains posés derrière la tête elle avancé et s'élançait bientôt dans l'eau sans même se retourner, sure que de toute façon la jeune femme la suivait puisque c'était elle qui lui avait demander. Bien entendu elle arriva la première, il ne fallait que 5 petite minute de nage pour y parvenir ce n'était pas bien loin et la jeune femme y parvint sans difficulté.

Voila, cet endroit est parfait non ? Pour ma part je retourne nagé un moment, rejoins moi lorsque tu auras déposé tes affaires si tu le souhaite, je ne vais pas loin de toute façon.

Etant restée au soleil un moment elle ne traina pas à se jeter à l'eau et y enfoncer sa tête avant de ressortir un peu plus loin quelque secondes plus tard.

Que ça fait du bien de retrouver son élément... Il fait si chaud sur le sable aujourd'hui.

Elle ne faisait maintenant que faire semblant de barboter dans l'eau, observant si la jeune fille allait la suivre ou non, dans tout les cas elle avait toujours d'autres solutions en réserves.
Journalisée

La Foudroyante
-

Messages: 42


Electrokinésiste = Pile électrique ambulante.XD


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Janvier 02, 2011, 12:41:24 »

J'étaie contente, je suis tombée sur une fille connaissant les lieux, pratique pour comme amie, surtout les jours comme ça où le soleil brille et qu'une baignade est conseillé par mes parents, Je la vis prendre de l'avance, je n'avais rien de précieux sur moi, aussi je suivit Lyli, elle nage assez bien, sans doute passe-t-elle son temps à nager en allant rarement en cour. De toute façon ce n'est pas mes oignons.

Après cinq minutes de nage, nous arrivâmes à la crique, c'était un endroit bien jolie et bon hormis des curieux, c'est tranquille et isolé. L'endroit parfait pour se détendre un peu. Je me met sur un rocher bombé au bord de l'eau

Je vis Lyli s'amuser à nager, elle aime vraiment l'eau cette fille, ce n'est pas comme moi, nager sert juste à entretenir mon corps et éventuellement assainir la peau, l'eau de mer étant excellent pour le nez et la peau.

Je me lève et prend de l'élan.

Attention j'arrive !!!!

Je cours et saute aussi loin que je peux, allongeant mon corps pour transpercer l'eau comme une balle de revolver, je remonte à la surface en poussant un soupir d'aise, l'eau dans la crique est un peu plus froide, sans doute les rayons du soleil qui n'entre pas ici.

Dis Lyli tu nages souvent, j'ai constaté que tu sais nager très bien.
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #4 le: Janvier 02, 2011, 01:40:29 »

Ha ben apperamment elle a opté pour venir me rejoindre tout de suite dans l'eau, ça m'éviteras de bouger pour aller la chercher.

Hum mouai ma façon de plonger est quand même plus gracieuse... ces humains.


Bien évidement elle mis un peu plus de temps pour rejoindre la sirène, elle ne nageait pas aussi vite et ne possédait pas les même capacités que la sirène une fois dans l'eau.

Oui je nage souvent, comme je t'ai dit plus tôt je suis dans un des plus grand club de natation de Seikusu alors je dois souvent m'entrainer pour garder la forme.

Ici l'endroit commencer à devenir plutot profond et les regards indiscret étaient trop peu nombreux pour être un véritable danger pour Lyli, après tout qui irait croire une bande de gamins ou d'ados racontant avoir vu une sirène... surement pas un maitre nageur ou une personne pouvant l'inquiéter en tout cas.

Hum je vais un peu plonger ici tu me suis ? La première qui remonte à la surface à un gage. Dit la sirène en rigolant, sachant très bien qu'elle n'avait absolument aucune chance de gagner à moins qu'elle soit elle aussi une sirène, mais ça elle en doutait fort.

Elle prit néamoins le temps de faire semblant d'inspirer une grande gorgée d'air frais, histoire de ne pas paraitre suspect tout de suite. Elle s'enfonça maintenant dans l'eau après avoir lancer un décompte de 3 secondes, s'enfonçant toujours plus profondément en prenant soin que Hiroko reste non loin derrière elle.
Journalisée

La Foudroyante
-

Messages: 42


Electrokinésiste = Pile électrique ambulante.XD


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Janvier 02, 2011, 01:56:15 »

Lyli me défia dans un concours de plongé, bon si c'était de l'apnée j'aurais pas dit, mais la plongé c'est différent, je pris d'abord un rythme respiratoire plus lent, pour habituer mon corps à la plongée, je savais que j'allais perdre, mais autant montrer de la bonne volonté et essayer, on risque rien à essayer, sauf dans certain cas.

Je fis des geste lents, mais puissant, il ne fallait pas paniquer, sinon je risquais de produire de l'électricité et nous électrocuter au passage, ce qui n'aurait pas été très cool pour Lyli qui ne saurait pas pourquoi elle a reçu un coups de jus.

Je la suivit, on allait de plus en plus profondément, puis au bout d'une moment 'eus le hoquet, c'est terrible ne plongé ce truc, des bulle remontèrent et cela signifia la fin pour moi de la compétition, je remonte, un autre hoquet faisant surface, vidant plus mes poumons, je mets ma main devant ma bouche et remonte aussi rapidement que possible.

Tant pis j'aurais le droit à un gage.
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #6 le: Janvier 02, 2011, 03:26:34 »

Voila maintenant qu'une série de bulles suivi d'un bruit sortant de sa bouche fit surface, immédiatement elle fit demi tours pour essayer de regagner la surface, en vain, Lyli lui attrapa une jambe dans la foulée et la tira vers le fond jusqu'à son niveau.

j'ai pas envie d'attendre plus longtemps pour profiter d'un tel corps... alors passons à ton gage tout de suite ma belle. Tu es à moi et pour le temps que je souhaite te garder...

Tu auras aussi vite compris que je ne suis pas humaine au vu de mes compétence aquatique sur développer et le fait que je sache parler sous l'eau, et en effet je suis une sirène, tu peux même le répéter à tout le monde une fois que je t'aurais laisser partir si ça t'amuse... de toute façon qui va te croire hein... Enfin je parle peut être trop à ton gout non, il ne dois plus te rester grand chose dans tes poumons niveau oxygène vu la tête que tu fait.


Maintenant il ne restait plus qu'à retirer tout ces sous vêtements superficiel et ainsi libérer son opulente poitrine pour s'en occupé. Sans trop de mal elle trouva la ficelle de son bikini et s'en défit. A peine eut elle libérer sa poitrine qu'elle fit un constat alarmant, le temps passait plus vite qu'elle ne le pensait et la jeune fille était entrain d'étouffer, il lui fallait de l'air tout de suite.

La sirène était peut etre sadique sur les bords mais un jouet mort ne servait plus à rien, alors elle exécuta le désir de la demoiselle collant doucement et soigneusement ses lèvres roses contre les siennes, avant de lui échanger de l'air directement de ses poumons jusqu'au siens pour lui redonner tout ses esprits, ne se retenant pas au passage de glisser sa langue à l'intérieur de sa bouche pour aller trouver la sienne et s'amuser avec. Après une bonne dizaine de seconde son hoquet semblait avoir pris fin, surement dut à la surprise d'avoir en face d'elle une sirène sur le coup, elle retira donc de ce pas ses lèvres, estimant qu'elle avait pour l'heure assez d'air pour tenir le coup.

Depuis que je t'ai vu je n'avais qu'une seule envie, pouvoir poser mes mains sur ta si belle poitrine, je serais prête à parier qu'inombrable personne doivent fantasmer dessus en te voyant chaque jours

Trêve de bavardage, elle colla son corps totalement contre le sien et empoigna fermement ses deux énormes seins comme elle le pouvait, titillant ses têtons avec la paume de sa main à l'aide de petit frottement. Quant à son genoux il se posa sur sa culotte, juste sur son vagin recouvert par le tissu.

Dit moi... est-ce que mon corps te fait de l'effet ma belle ?
Journalisée

La Foudroyante
-

Messages: 42


Electrokinésiste = Pile électrique ambulante.XD


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Janvier 02, 2011, 01:16:42 »

Je sentis une main me saisir la cheville, j'eus peur l'espace d'un moment, quelqu'un voulait me noyer, non ce n'était pas Lyli tout de même.

Ma surprise continua en entendant la demoiselle se mettre à parler sous l'eau, l'explication vint rapidement, c'était une sirène, en Amérique elles sont laide et des dévoreuse d'hommes, celle si était belle et semblait plus de l'autre bord.

L'air commençait à sérieusement me manquer, aussi eut-je la surprise de constater que la sirène pose ses lèvres douce sur les miennes, remplissant mes poumons d'air, l'espace d'une instant je sentis la langue de Lyli s'amuser avec la mienne, je voulus me débattre, mais elle se colle à moi, entravant mes geste, je ne pouvais pas lui faire de prise et si elle est une sirène, elle est plus rapide que moi, étant une créature aquatique.

*Mais oui, les sirène sont des créatures issue du milieu marin donc ...*

Lyli s'amusait à me caresser mon intimité par dessus le tissu, tout en s'amusant avec ma poitrine, je sentis le bas de mon ventre se réchauffer, non il ne fallait pas que je m'égare.

Je prend un regard sérieux, concentrant l'électricité dans mes paumes, je la repousse, lui envoyant une décharge électrique, qui m'affecte aussi, mais plus la sirène au vu de son cri.

Ni une ni deux, je bats des jambes et des bras pour remonter à la surface, sur la terre ferme j'aurais m'avantage, bon dieux, qui aurais pensé qu'une sirène existait à Seikusu, c'est totalement inimaginable, qu'elle soit une hydrokinésiste, je dirais pas non, mais une sirène, la pilule est un peu dure à avaler.
« Dernière édition: Janvier 05, 2011, 07:36:27 par La Foudroyante » Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #8 le: Janvier 05, 2011, 07:46:00 »

La sirène s'apprêta à lui retirer le bas sans plus attendre, pour elle Hiroko n'était une jeune fille faible sans aucune chance de lui échapper, et elle avait bien tort.
Sans avoir eu le temps de comprendre quoi que ce soit une décharge électrique parcourue son corps, bien heureusement trop faible pour la mettre en danger de mort mais quand même ! Il fallut bien à la sirène quelque secondes pour reprendre totalement ses esprits, elle ne s'y été pas attendue et se demandais toujours d'ailleurs d'ou cela avait pu provenir.

Ce n'est tout de même pas...Ca ne peux pas être elle ? Mais si ce n'est pas elle alors d'ou cela a t-il pu provenir... N'est elle pas humaine ?

En la regardant regagné la surface ainsi sans même être surprise il y avait soit deux solution, soit elle n'avait pas était touché ou soit elle en était bien la cause... Lyli décida de la laisser remonter totalement à la surface pour lui demander en personne et en avoir le coeur net. Une fois encore il ne lui fallut que quelque secondes pour suivre la jeune humaine et crever à son tour la surface.

Je rêves ou c'est toi qui m'as envoyé une déchargé électrique ? M'attaquer dans mon propre élément, je devrais normalement être en colère mais j'admet qu'il faut avoir un sacré courage pour faire ça, et aussi de stupidité... je pourrais provoquer ta noyade en quelque seconde si je le voulais, avant même que tu ais le temps de me faire ce petit tours de nouveau.

Et puis... t'étais censé avoir un gage non ? Ou tu préfère que je t'oblige à executé celui-ci de force ?
Dit elle en se rapprochant d'elle de nouveau tout en plaçant l'une de ses mains à travers le tissu de sa culotte et l'autre au niveau de son coeur.

Ton coeur commence à avoir un rythme cardiaque plus irrégulier, si tu me disais que tu n'as pas envie de moi ce serait un beau mensonge... Dit la sirène tout en frottant doucement de la paume de sa main l'intimité de Hiroko à travers le tissu.
Journalisée

La Foudroyante
-

Messages: 42


Electrokinésiste = Pile électrique ambulante.XD


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Janvier 05, 2011, 08:23:41 »

Je nage et finis par sentir l'air frais sur mon visage, immédiatement, je me met à respirer à plein poumons, c'est alors que la sirène apparu devant moi, j'étaie sur mes garde, elle allait sans doute essayer de me noyer, en tout cas c'est ce qu'une rancunière ferrait au vue de ses capacités aquatiques, mais cela n'eut pas lieu, au contraire, elle semblait calme. La fille se posait des question sur ma capacité à créer de l'électricité, ce qu'elle ne pouvait pas savoir c'est que sont utilisation dans l'eau consommait beaucoup plus d'énergie, par le fait que le courant se dissipait tout autour de mon corps et non dans une direction précise.

Je ne fis aucune remarque sur le fait que la sirène pensait que mon pouvoir ne s'activait que de façon contrôlé, sous le coups d'une émotion forte, comme la peur de mourir, entraine une décharge puissante mais incontrôlable. L'ennui c'est que dans l'eau je risquerais d'être trop épuisée, j'estimais qu'il me restait suffisamment de quoi lui envoyer une autre décharge plus puissante, de quoi la faire légèrement convulser, en plus de deux signaux d'alertes.

Elle s'approche de moi, je ne fis aucun mouvement de recule, je n'allais pas la fuir et puis cela ne servirait à rien vu qu'elle est beaucoup plus rapide que moi.

Mon visage prit une teinte rouge en sentant de nouveau sa main contre mon intimité, qui puis est elle fit de léger mouvement, le bas de mon ventre, qui c'était refroidit, chauffait de nouveau. Je ne savais pas ce qui se passait, mais il fallait arrêter ça rapidement.

D'un geste vif et puissant je saisis la main indésirable et la fait sortir de l'eau, je me mis à bafouiller.

Stop ! C'est bon tu t'es assez amusé comme ça, ton gage tu l'as eu en m'immobilisant dans l'eau et en retirant mon haut, maintenant, je vais aller le rechercher et je quitterais ce lieu, si tu tentes encore de faire des choses perverse, je t'électrocute davantage que tu ne l'as été avant.

Sans attendre sa réponse, je pris une inspiration et plonge, nageant lentement pour pouvoir récupérer mon haut, regardant de temps à autre en arrière pour ne pas me faire surprendre pas la sirène, si elle n'avait pas tenu compte de mon avertissement.
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #10 le: Janvier 05, 2011, 10:05:56 »

Stop ! C'est bon tu t'es assez amusé comme ça, ton gage tu l'as eu en m'immobilisant dans l'eau et en retirant mon haut, maintenant, je vais aller le rechercher et je quitterais ce lieu, si tu tentes encore de faire des choses perverse, je t'électrocute davantage que tu ne l'as été avant.

Hum ça ma belle, ça reste encore à prouver

Je ne pris même pas la peine de répondre et la laissa s'enfoncer calmement dans l'eau en souriant, c'était plutôt rare une personne qui lui tenait tête dans son propre élément une fois qu'elle eut révéler sa nature, cela avait tendance à réveiller de plus belle ses instinct de chasseuse. Une chose était maintenant sure, elle allait savourer cette proie en utilisant les grands moyens s'il le fallait. Une fois qu'elle avait bien atteint le fond et ne la surveillait plus la sirène s'enfonça doucement sans aucun bruit et se dirigea vers elle par derrière, tel un requin traquant sa proie.

Maintenant ma belle je vais être moins gentil et te montrer à quel points tu es vulnérable dans mon milieu.

A peine eut-elle le temps de récupérer son haut que la sirène passa ses deux bras autours de son bas ventre, elle lui déposa à cet instant un petit baiser sur le cou avant d'appuyer fortement ses bras contre son ventre pour lui faire cracher une quantité d'air importante. Elle ne voulait pas la tuer et ne lui avait pas faite recracher la totalité de l'oxygène contenue.

Tout d'abord laisse moi te dire une chose, puisque je sais que le choc électrique venait bien de toi j'imagine que tu sera aussi touché à cause de l'eau nous entourant. Et ensuite deuxième petite chose, j'ai assez vidé tes poumons pour que tu ne puisse pas remonter par tes propres moyens... Si tu veux tenter ta chance va y ne te gêne pas mais j'en ai vidé la quasi totalité ma belle et si tu veux que je t'en redonne un peu tu va devoir me supplier. Ce sera la punition pour ce que tu as osé me faire...et aussi pour m'avoir repousser à la surface.

Surement au bord de la suffocation elle la tourna vers elle, un grand sourire affiché aux lèvres avant de prendre ses deux imposants seins à pleine main de nouveau et les malaxer. Pendant ce temps alors que ses joues commençaient à rougir elle frotta doucement son vagin avec son genoux pour reprendre là ou elle avait laissé les choses, tentant par la même occasion de faire glisser sa culotte le long de ses cuisses pour lui en défaire.
Journalisée

La Foudroyante
-

Messages: 42


Electrokinésiste = Pile électrique ambulante.XD


Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Janvier 05, 2011, 10:38:42 »

Je vis enfin mon haut et le saisis, heureusement il n'avait rien, pas de marque d'électrocution ni de lacération, après tout la sirène aurait put tout aussi bien le détruire sous la colère de s'être ramassée une châtaigne, mais visiblement cela n'était pas le cas. Je voulus le remettre quand deux mains me saisirent au ventre, le baisé au cou focalisant mon regard derrière et non sur les bras qui m'enlaçaient. La sanction fut expéditive, malgré ma tentative pour garder l'air dans mes poumons, la force de la sirène me les vidèrent aux trois-quart, autant dire que la remonté allait être difficile.

Puis Lyli expliqua la règle du jeu, je devais subir ses jeux pervers et la supplier pour survivre, seulement si l'eau n'existait pas autour de nous, elle aurait vue des larmes de colère, que dis-je, de rage apparaitre, c'était comme ça, je haïssait ceux qui rabaisse les autres, use de la violence et de leurs forces pour faire courber l'échine.

Elle me mit face à elle, puis se mit à peloter mes seins et caresser mon intimité, mais le plus humiliant de tout fut qu'elle descendait la seule pièce restante de mon bikini, mon intimité sentant davantage les frottements, mais aussi la fraicheur de l'eau, la honte me pris et il était temps de tenter le tout pour le tout.

Je fis semblant d'abandonner et profite de  l'effet de surprise pour donner tout ce que j'avais, le choc électrique fut violant, cela paralysa mes bras, mais forte heureusement les jambes étaient intacte, aussi je me mis à battre des pieds, je sentis un résistance, puis un craque, tant pis pour mon bas, l'important maintenant c'était de rejoindre le plus rapidement la surface et aller sur terre.

Le temps me paru une éternité, plus je battais des pieds, plus j'avais l'impression que la surface s'éloignait, sans compter la suffocation qui devenait oppressante, ma main droite pouvait bouger, mais l'air me manquait, dire que la surface semble si proche et pourtant si loin, dans un dernier geste, je me mis à tendre la main vers la surface, espérant sans doute qu'une personne me la prenne, puis les dernières gouttes d'oxygène disparurent, me faisant lâcher des bulles et tomber dans l'inconscience.

Je croyais être morte, mais ce n'était pas finit.
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #12 le: Janvier 06, 2011, 01:08:14 »

AHHHHH !

Ce choc fut bien plus violent que le précédent et en plus de ça son honneur fut touché, jamais une de ses proies avait osé lui tenir tête aussi longtemps qu'elle et la sirène commençait à perdre patiente maintenant, il fallait lui faire comprendre une fois pour toute qui commandait ici. Le temps pour reprendre ses esprits avait était plus long que prévu et quand elle les eut enfin retrouvé le corps de Hiroko semblait couler, ses poumons venait de complètement se vider maintenant et la sirène avait d'abord eu l'idée de la laisser se noyer ainsi sans lui venir en aide. Pensée qui disparu bien vite, la laisser mourir ? Non ce serait trop facile, ce qu'elle voulait c'était la faire souffrir la soumettre à elle une fois pour toute, qu'elle avoue son infériorité face à la belle créature marine.

Néanmoins le temps qu'elle change d'avis la jeune fille commençait à avaler de l'eau, il fallait la secourir au plus vite. Le visage abordant deja un air plus strict et moins amical elle lui tira la jambe de nouveau pour la ramené au fond ou elle posa son corps contre le sien et déposa ses lèvres sur les siennes, non pas pour l'embrasser mais pour lui redonner un peu d'air... même pas de quoi tenir longtemps, juste une quantité d'air très faible.

Maintenant écoute moi bien sale garce je commence à en avoir mare que tu essaye de m'échapper ainsi depuis tout à l'heure ce petit jeu ne m'amuse plus, tu n'as pas voulu être une gentille fille et te soumettre, très bien ne viens pas te plaindre.

Elle la plaqua au sol et s'assit sur son bas ventre, la regardant droit dans les yeux d'un air enragé.

Alors tu pense quoi de l'air que je t'ai donné ? La quantité est faible hein ? Pas assez grande pour remplir tes poumons, du coup tu manque d'air...
C'est fait exprès, pendant tout le temps ou je vais abusé de ton jolie corps je veux que tu ressente le manque d'air chaque seconde, que tu souffre, ainsi les quantités d'air que je te redonnerais à chaque fois seront ridicule, à peine de quoi tenir pour que tu te sente étouffée du début à la fin... Fini de jouer à la gentille sirène.


C'était dit, la jeune fille allez en baver du début à la fin après l'avoir mise en colère, d'ailleurs la sirène ne s'arrêtait pas là, quelque fois en la regardant dans les yeux d'un regard sadique et en rigolant elle appuyé ses fesses sur son bas ventre en se dandinant légèrement de droite à gauche pour faire pression sur sa toute petite réserve d'air. Bien sure elle n'allait pas se contenter seulement de la faire souffrir mais voulait aussi prendre son pied, alors pour donner un petit aperçue de ses intentions elle frotta son sexe désormais libre avec sa main et commença à y rentrer un doigt assez sèchement, alors que l'autre s'amuser à pincer et tirailler ses tétons qui semblait agir sous ses doigts. Ca ne faisait que commencer.
Journalisée

La Foudroyante
-

Messages: 42


Electrokinésiste = Pile électrique ambulante.XD


Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Janvier 06, 2011, 02:37:07 »

Dans mon inconscience, j'eus l'impression que les ténèbres m'entourais, se faisant de plus en plus opaque et solide, au départ aussi imperceptible que l'air, elles devinrent aussi dure que de la roche. C'est alors que je me réveille, la première chose que je sentis fut les lèvres de la sirène contre les mienne, l'air passant au ralentit, gonflant à peine mes poumons, c'était tout juste si le simple fait d'ouvrir la bouche laisserait échapper la maigre quantité d'oxygène qu'elle me procurait.

la deuxième chose que je vis fut son visage, un visage déformé par la colère, mais aussi une envie de faire souffrir autrui, je connais ce regard et aussi les conséquences, elle voulait jouer avec moi, m'humilier, sans doute même me rendre docile vis à vis d'elle, une esclave ? Non impossible, personne ne possède un mentalité pareil, c'est démodé et aussi juridiquement impossible, mais il ne fallait pas écarter cette possibilité, après tout maintenant j'étaie sûr que ce n'était pas une humaine.

Le plaquage contre le sol était assez violent, je réussi tout de même à garder l'oxygène, sentant cette créature immonde s'installer sur moi et prenant une posture purement dominateur.

Lyli se mit à faire un bref résumé de ce qui allait m'arriver, rien de bien joyeux en vérité, elle s'amusait à vouloir me voir me noyer, pour continuer mon calvaire aussi loin que son esprit complètement dérangé le souhaitait et il était hors de question de penser à lui envoyer une décharge, mon stock se refaisait avec le temps, en mangeant et en buvant.

C'est alors qu'elle introduisit son doigts dans mon intimité, mon corps réagit au quart de tour, arquant mon dos d'un coups, je dus me mordre les lèvres pour ne pas ouvrir la bouche, cela était douloureux, mais ce premier round n'était pas finit, elle pinça le bout de mes seins, qui sont très sensibles, luttant pour ne pas ouvrir ma bouche, je ne pouvais pas saisir ses mains pour l'arrêter, cela dit si elle avait une main assez proche, je n'hésiterais pas à la mordre à sang.
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 965


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #14 le: Janvier 06, 2011, 05:46:31 »

Alors tu semble bien calme d'un coup, tu ne va plus envoyé de décharge électrique ? Tu as enfin compris que tes chances de m'échapper étaient nuls ? Sage décision mais ne t'attends pas à ce que cela me rende clémente sur ton petit sort

Toujours dans sa colère Lyli aurait presque voulu la tuer sur place si les envies qu'elle éprouvait en la voyant n'étaient pas au premier plan. Pour le moment totalement captivé par ses deux gros globes la sirène ne prêtait aucune attention à son niveau d'oxygène restant pendant qu'elle changea de méthode, troquant ses mains par sa bouche. Du bout de sa langue elle lécha un de ses tétons sous toutes ses coutures, alors que sa deuxième mains se fraya tout simplement un chemin vers son dos pour s'y posé. Très vite sa langue laissa place aux douces lèvres, suçant de temps à autre son tétons entre deux baiser posé sur sa poitrine, ajoutant à cela quelque mordillement dans le but de les stimuler plus vite.

Ses doigts eux aussi n'étaient pas resté immobile, s'enfonçant lentement et profondément avant qu'un deuxième doigt ne soit assez vite introduit, se frayé un chemin à l'intérieur de son vagin était deja plus dur et la sirène fut obliger quelque fois d'écarter les parois vaginale de son "jouet" pour continuer d'avancer. Mais dans l'urgence de ne pas la voir se noyer pour de bon au vu des bulles qui s'échappaient de ses narines elle dut stopper et retirer ses doigts d'un cou sec pour aller lui redonner une petite quantité d'air, quand elle fit cela un léger filet de sang s'échappa de son intimité, surement les ongles de Lyli qui l'avait blessé lorsque le deuxième doigt s'introduisit avec brutalité.
Acquitté de cette tache ses lèvres se collèrent de nouveau aux siennes, ce baiser n'avait rien d'un échange amoureux et passionner, juste une simple obligation pour ne pas perdre son jouet, toutefois par instinct sa langue se frottait à la sienne à de nombreuse reprises. Encore une fois la quantité d'air apporté était minuscule et un simple cri pourrait très bien totalement vidé ses poumons.

Tiens en y réfléchissant, même si te faire jouir ici de force serait assez humiliant j'ai trouver mieux. C'est toi qui va me faire jouir pour commencer, en signe de ta soumission envers moi, comme une petite fille sage et obéissante.

Libérant son intimité du seul sous vêtement qu'elle portait elle avança et se mis debout sur le fond, avant d'empoigner fermement ses cheveux pour la mettre à genoux devant elle.

Allez fait moi plaisir mon corps n'attends que toi depuis le moment ou je t'ai vu sur la plage, je te laisse faire comme tu veux mais ça n'as pas intérêt à m'ennuyer...Tu n'as pas tout ton temps, alors dépêche toi petite soumise et fait les choses correctement si tu veux refouler un jours la terre ferme
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox