banniere
 
  Nouvelles:
La modération de LGJ accueille deux nouveaux membres dans son équipe !

A voir ICI même.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Qu'est-ce que je fais ici ? [PV : Ishtar]  (Lu 1799 fois)
Ishtar Naviento
Créature
-

Messages: 767


Kneel before me, scum !


Voir le profil
FicheChalant
Description
Amirale Magma Suprême, Gouverneure de Nachtheim, Dominatrice Nécromancienne, Shemale Transgenre
« Répondre #15 le: Novembre 25, 2010, 01:51:10 »

Ishtar caressa les cheveux de la fille qui venait enfin de se mettre à la téter. Ses seins en devenaient douloureux tant ils étaient remplit. Usolia étant partit, il ne lui restait qu'à se traire elle-même, ce qui n'avait pas été au programme dernièrement. Quand on est une femme occupée, ce n'est pas si facile de programmer ce genre de choses dans un agenda. Shylee fut parfaite dans ce rôle. Elle tétait avec soin ses mamelons percés et en buvait le plus de lait possible sans pour autant faire la difficile. Visiblement elle recouvrait ses forces et Ishtar savait que maintenant, beaucoup d'amusement était en perspective, à commencer par cette douche qui finirait sûrement en activité sexuelle. Ishtar avait déjà envie de l'humaine. Dans son esprit, elle voyait déjà toutes les choses perverses qu'elle lui ferait bien...  Elle en fit un petit rire avant de glisser ses mains sur le dos de l'humaine, puis jusqu'à ses fesses, qu'elle attrapa à pleine main.

"Hmm ce petit cul est si adorable... Tes petits camarades du papasan ont dût vouloir te le ramoner une paire de fois. Moi là... J'ai déjà très envie de te faire plein de choses anales... Oh oui, tu n'es pas sortie de l'auberge pour ça. Ton petit derrière va prendre cher !"

Elle attendit que Shylee termine de boire. Pendant cette attente, elle glissait son doigt entre les fesses de l'humaine et caressait son petit anus qui n'avait pas encore bien récupéré des sodomies répétées des jeunes infernois avant. Elle releva ensuite Shylee pour... l'embrasser à pleine bouche ! Et elle en profita, car sa langue entra pour se frotter à la sienne, lui faisant partager sa salive et quelque part de l'amour. Puis elle se sépara un peu d'elle après ce baiser et retourna Shylee en douceur. Elle lui laissa le loisir de s'appuyer sur la parois de la douche qui s'offrait à elle et Ishtar écarta les fesses de l'humaine plus en détails. Ses main gantée de latex caressa encore cet endroit avant d'y pénétrer trois doigts. Ishtar prit un gode sur le rebord. C'était un gode noir, un peu fantaisie, qu'elle enfonça en douceur dans le vagin de Shylee Après quelques vas et vient et de la préparation, Ishtar enfila par la suite un gode ceinture parmis les sex toys dans la salle de bain. Le gode accroché dessus, bien que tout noir, rapellait celui de ces gros black qu'on voyait dans les porno. Des pénis si gros et si larges qu'on en viendrait presque à douter qu'ils étaient vrais, ou que lors d'une érection ils ne s'écroulaient pas d'un manque de sang dans le cerveau. Ishtar avait un gode interne pour se plaisir personnel.

"Hmmm... Tu es prête Shylee ?... Ton petit cul va se faire remplir !"

Ishtar fit passer déjà le gode le long de son anus pour qu'elle devine la longueur et la largeur de son engin, puis elle déversa du lubrifiant dessus pour lui permettre de rentrer sans faire de mal à l'humaine. Puis le gros gland factice se pressa contre l'anus de Shylee. Son orifice anale s'ouvrit progressivement, lentement... Il absorba le gland et bang ! Ishtar lui enfonça toute la hampe jusqu'à la butée. Elle lui prit d'abord les hanches, lui faisant des vas et vient forts et intenses, puis elle se colla plutôt au dos de Shylee, lui attrapant les seins et pinçant ses tétons entre son index et son pouce. En même temps, Ishtar léchait l'épaule droite de Shylee, avant de mordre dedans comme une bête sauvage. C'était pas fort, pas de quoi pénétrer sa tendre peau, mais à donner un impact bestial et dépravé à la chose.

"T'es ma petite femelle hein ? Parles Shylee, dit à quel point tu es salope d'aimer ça !"
Journalisée


Dessins réalisés par Eumi-Bun - Deviant Art
Shylee Tsumo
Humain(e)
-

Messages: 947



Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Novembre 25, 2010, 04:59:27 »

Hmmm ... Y'avait pas à dire ... Ce petit lait qui sortait des mamelons d'Ishtar était divin. Bon, il était vrai que Shylee avait l'habitude de boire pas mal de lait, surtout le soir. D'ailleurs, elle ne pouvait pas aller se coucher si elle n'avait pas son petit verre. Pourquoi ? Peut-être parce que c'était psychologique et que si elle n'en buvait pas, et bien, elle n'arrivait pas à s'endormir. Et puis, Shylee avait trouvé quelques trucs sur Internet, genre que c'était pas que des conneries et que le lait avait effectivement des effets : il augmentait la sérotonine dans le corps de celui qui en buvait et ça améliorait le cycle de ses sommeils. Donc, hein, autant en profiter, non ? Et puis, comme dit un peu plus tôt, ce lait là était bien différent de tous ceux que Shylee avait pu boire jusqu'à présent. Et puis, apparemment, il sortait assez facilement des mamelons d'Ishtar. Comme si elle avait un surplus de ce liquide en elle. Comme si la diablesse avait besoin d'un coup de main pour rendre sa poitrine plus ... comment dire ... Moins douloureuse ? Moins lourde ?

Il était vrai que la tâche n'était pas vraiment des plus aisées, du fait que ses mamelons étaient percés. Mais ça ne gênait pas vraiment outre mesure Shylee qui continuait toujours à téter, tel un bébé le ferait s'il avait faim et que c'était l'heure du repas pour lui. Bon, il était vrai, aussi, que le liquide avait un léger arrière goût, comme si ... c'était du tabac, ou quelque chose dans le genre. Oui, peut-être du tabac ... Shylee ne pouvait pas vraiment en être sûre. Mais bon, ça ne la gênait pas plus que cela. Bon, bien évidemment, ça la gênerait bien plus si Ishtar fumait là, devant elle, et qu'elle crachait sa fumée au visage de l'humaine mais bon, ce n'était pas le cas. Ce qui gênait le plus la jeune femme, ce n'était pas tant le tabac d'ailleurs. Après tout, chacun était libre d'en fumer et de bousiller ses poumons. Non, ce qui était le plus gênant, du moins, pour Shylee, c'était la fumée. Ca la rendait malade. Enfin, petite, ça l'avait rendu souvent malade. Depuis, elle préférait rester loin de la fumée. Mais comme elle avait grandi, cela n'avait peut-être plus le même effet sur elle. Enfin, qui sait. Un de ses jours, Shylee referait peut-être une tentative. Elle verrait bien.

Shylee téta encore un peu de son lait, histoire de se remettre totalement d'aplomb. Bon, il était vrai que ce n'était pas ce qu'il y avait de meilleur pour se remplir l'estomac mais c'était déjà un début, d'une certaine manière. Les mains d'Ishtar s'étaient glissées dans son dos. Lentement, elles suivirent les courbures de sa colonne vertébrale pour atteindre ses petites fesses. Et hop, voilà que les mains de la diablesse les empoignèrent. Elle les caressa un petit moment tandis que Ishtar prenait la parole, lui confirmant que ses petites fesses étaient à tomber. Et sûrement qu'elle allait vouloir en profiter d'ailleurs. Elle lui fit aussi une remarque, sur les jeunots qui avaient eu la chance de lui faire l'amour pendant des heures et des heures. Rien que d'y penser, Shylee en frémissait encore. Ca avait été ... comment dire ... assez intense, y'avait pas à dire. Sans détour, Ishtar lui répliqua même qu'elle aimerait bien s'occuper de son petit cul.

"Je crois que mon derrière en sera ravi."

Il aurait bien le temps de se remettre de toutes ses petites galipettes un de ces jours. Et puis, je crois bien que Shylee avait envie qu'Ishtar s'occupe d'elle. Après tout, c'était à cause d'elle si la jeune humaine s'était retrouvée dans son royaume. Et c'était aussi elle qui l'avait d'abord donnée à Blitz avant de la jeter en patûre aux petits jeunes. A bien y repenser, d'ailleurs, Shylee avait pu prendre son pied, y'avait pas à dire. A quand la prochaine séance ? Quand elle le voudrait, puisque Ishtar lui avait dit qu'elle pourrait retrouver ses petits compagnons de jeu quand elle le désirait. Oh oui ... Shylee irait les retrouver. Mais après quelques heures de repos, voire peut-être un peu plus. Sinon, à ce rythme là, elle ne tiendrait pas très longtemps.

Tandis que Shylee tétait encore un peu, elle sentit une des mains d'Ishtar qui était venue caresser ses fesses. Mais elle allait poursuivre un peu plus loin cette nouvelle exploration. Voilà déjà qu'un de ses doigts était en train de jouer avec son anus. Bon, il était vrai qu'il était encore pas mal dilaté du fait qu'il y avait encore quelques instants, un des jeunots l'avait prise par ce trou là. D'ailleurs, il lui faudrait un peu de temps pour que tout redevienne à la normale. Mais ça serait sûrement pas pour tout de suite. Après quelques instants, les lèvres de Shylee quittèrent le mamelon d'Ishtar. Ce qu'elle aurait voulu faire ? Et bien, changer de sein et aller suçoter l'autre. Seulement, la diablesse ne lui en laissa pas vraiment le temps. La voilà qu'elle avait relevé Shylee pour venir l'embrasser. Un baiser fougueux, passionné. Leurs deux langues étaient rentrées en contact et se saluaient convenablement.

Après ce baiser, Ishtar invita Shylee à se retourner et à prendre appui sur la paroi de la douche. La jeune femme s'exécuta donc et posa ses mains sur la paroi, lui offrant ainsi sa croupe. Sans plus attendre, voilà que Shylee sentait que plusieurs doigts venaient de la pénétrer, lui faisant lâcher un petit soupir. Même si Ishtar avait des gants, c'était toujours aussi plaisant. Shylee se mordilla légèrement la lèvre tandis qu'un des jouets disposés non loin de là était lentement, sans précipation, enfoncé dans sa chatte. Elle le sentit bouger en elle. Ou plutôt, c'était Ishtar qui le faisait remuer, tout en continuant à agiter ses doigts dans son anus. Ca lui faisait penser à sa petite sauterie qui avait duré des heures et des heures avec les jeunes que Ishtar lui avait confié. Certes, c'était différent, pas vraiment la même sensation mais Shylee s'en contrefichait.

Après quelques instants, Ishtar stoppa tout, plus rien ne bougeait. Sûrement parce qu'elle avait besoin de ses mains pour récupérer autre chose. Qu'elle fasse vite, c'était ce que se disait Shylee. La diablesse lui demanda si elle était prête. Pour toute réponse, elle se contenta de bouger son petit cul. Bien sûr qu'elle était prête ! Mais Ishtar la fit encore languir un peu. Shylee avait senti le gode le long de sa raie. Wow ... C'était pas une petite chose ! Le gland était alors venu toquer contre son entrée et lentement, il se frayait un chemin, décochant quelques gémissements de la jeune femme. Ca rentrait, petit à petit. Mais finalement, Ishtar donna un coup de bassin, histoire que tout le membre la pénètre.

"Ow !"

Shylee se cambra alors légèrement un peu mais fort heureusement, elle était, à présent, habituée à aux sodomies. Avec toutes celles qu'elle avait eu le droit pendant les trois jours, elle était parée, y'avait pas à dire ! Ses coups étaient rapides et intenses, mais peut-être pas au point d'en faire vibrer les pauvres parois de la douche sinon, celles-ci n'auraient pas tenu. Les gémissements de Shylee étaient un peu plus sonores que les précédents. Hummm ... Oui, c'était bon ... Ca aurait été peut-être encore meilleur si le gode qu'elle avait dans son vagin était un de ceux qui pouvaient vibrer, histoire que ça soit encore meilleur. Mais on ne peut pas tout avoir dans la vie non plus.

Au bout d'un moment, Shylee sentit alors la poitrine de Ishtar qui était venue se coller à son dos, quant à sesm ains, et bien, elles étaient venues jouer avec les seins de Shylee. Elle eut aussi le droit à quelques morsures au niveau de son épaule mais rien qui n'aurait pu lui faire véritablement mal. Ishtar s'adressa de nouveau à Shylee. Elle voulait l'entendre dire qu'elle aimait ça.

"Oh oui ... Hmmm ... J'aime ça ... J'aime me faire prendre comme une chienne ..."

Qui l'aurait cru d'ailleurs ! Qui aurait cru qu'elle aurait pu devenir autant accro en si peu de temps ! Sûrement pas elle. Mais oui, elle aimait ça. Et Shylee n'avait pas vraiment envie que ça s'arrête, du moins, pas pour le moment.

"Hmm ... Oui ... Encore ..."

Sa respiration se faisait de plus en plus forte et était pratiquement câlée sur les coups de butoir donnés par Ishtar.
Journalisée

Ishtar Naviento
Créature
-

Messages: 767


Kneel before me, scum !


Voir le profil
FicheChalant
Description
Amirale Magma Suprême, Gouverneure de Nachtheim, Dominatrice Nécromancienne, Shemale Transgenre
« Répondre #17 le: Décembre 05, 2010, 07:23:52 »

Ishtar souriait de façons perverse, laissant entrevoir une lueur maligne dans son regard, en entendant Shylee se lâcher complètement sexuellement. Cette fois, elle était devenue une petite chose accroc au sexe. Elle avait été une petite cochonne avec les quatre jeunes, mais là c'était une vrais chienne. Un petit animal sexuel à Ishtar que la dragonne ne tarderait pas à utiliser à sa guise, comme une petite pute à elle. D'ailleurs si Shylee savait quelle mission elle lui donnerait dans peu de temps, c'est exactement comme ça qu'elle se définirait.

"Tu es plus qu'une chienne... Tu es MA chienne. Ma propriété. Ton petit cul est adorable. Je verrais bien un joli tribal sur tes reins qui donnerait envie à n'importe qui d'admirer ton postérieur en te prenant..."

La dragonne dessinait avec son doigt les motifs qui pourrait y avoir sur sa peau, mais bien sûr ça restait fictif. Puis Ishtar décida d'en finir. Elle lui attrapa les hanches et la pilonna de façon intense. Elle ne tarda pas à faire jouir fortement cette humaine, sachant parfaitement comment y faire. Puis Ishtar l'aida à se nettoyer à fond tout en l'embrassa plusieurs fois. Quand enfin la douche fut terminée, on donna à Shylee une nuisette en vinyle et elle fut bordée par ses quatre petits chéris de tout à l'heure. Le lit confortable qu'on lui avait donné fut une délivrance sûrement. Chacun l'embrassèrent, puis Ishtar et enfin elle put faire un gros dodo. Le lit était dans la grande chambre d'Ishtar donc à tout moment, la dragonne aurait la possibilité d'abuser de cette humaine. Après un bon jour de repos, Ishtar proposa à Shylee une nouvelle tenue. Elle lui offrit sa première vais tenue d'Infernoise dans une boîte magnifiquement décorée et les vêtements étaient là, à l'intérieur. Des bas, des gants, une mini jupe et un top. La mode locale en somme.

Deux petites heures après, Ishtar fit une courte opération à Shylee pour lui donner de plus gros seins. Avec sa magie et sa science de la médecine, ses cicatrices se refermèrent bien vite. Shylee put apprécier son nouveau bonnet 90C. Ishtar câlina son humaine assise sur son trône, la caressant de partout et érotiquement devant la foule. Une main dans la culotte de latex de Shylee, elle la doigtait en lui caressant ses nouveaux seins. Bien sûr maintenant elle devait être bien moins honteuse de ça.

"Dit ma jolie... L'un d'eux ou d'elles te plait ?... Pointe-le du doigt et tu pourras coucher avec lui... Mais écoute-moi bien ma belle... Tu es ma petite chienne alors je vai te donner une mission. Je veux que tu couches avec 500 personnes différentes. On les comptabilisera par un petit tatouage sur ta cuisse. Quand tu atteindras tes 500... Je ferais de tes rêves une réalité. Alors vas-y ma jolie... sélectionne donc ton septième ou ta septième amant ou amante..."
Journalisée


Dessins réalisés par Eumi-Bun - Deviant Art
Shylee Tsumo
Humain(e)
-

Messages: 947



Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Décembre 06, 2010, 02:13:49 »

Oh nom de Dieu ... Qu'est-ce que c'était bon ! Shylee ne voulait pas que Ishtar s'arrête. Bon, il était vrai que le gode n'avait pas vraiment la même taille qu'un vrai membre mais bon, en parlant cruement, une queue, même si elle n'était pas vraiment faite de chair et de muscles, bin, ça restait tout de même une queue. Ses gémissements se faisaient, de temps à autre, plus forts, encore et toujours. Seule ombre au tableau, c'était le pauvre gode que Ishtar avait enfilé dans le vagin de la jeune femme. Du fait que son cul n'arrêtait pas de remuer à cause du pilonnement de Ishtar, et bin, il avait fini par glisser et par tomber. Tant pis, Shylee ne serait satisfaite qu'analement, mais c'était mieux que rien ...

Maudit cerveau à la noix ... Il aurait mieux valu qu'il se mette au repos pendant quelques instants. Mais non, ila vait fallu qu'il interpelle Ishtar pour qu'elle vienne lui faire quelques douceurs. La barbe ! Ne pouvait-elle pas penser à autre chose qu'au sexe ? Bin, fallait croire que son petit cerveau avait quelques dérapages depuis qu'elle avait passé trois jours avec les petits jeunes ... Et encore, son séjour ici n'était pas terminé. Si Shylee était déjà dépendante en seulement quelques jours, qu'est-ce que ça serait si elle restait tout un mois ici ? Hmmm ? La galère, pour sûr ! Enfin, façon de parler. Shylee aurait l'occasion de s'amuser, de tenter de nouvelles expériences et surtout, d'avoir bien plus d'expérience dans ce domaine, mais était-ce seulement ce qu'elle voulait ? Là était la bonne question. Est-ce qu'elle voulait tout cela ? Bien évidemment qu'elle voulait se sentir aimer. Bien évidemment qu'elle voulait avoir quelqu'un dans sa vie, une personne qui serait là, qui pourrait veiller sur elle, qui l'aiderait, qui l'épaulerait. Seulement, était-ce comme cela que Shylee voulait mener sa vie ? Hmmm ... Allez savoir ... Peut-être que c'était le karma. Peut-être que ça devait se passer comme cela, et pas autrement. Qui sait ... Enfin.

Shylee se cambrait, de temps à autre, sous les coups de butoir de la diablesse. Encore ... Oui, elle en voulait encore ... La voix d'Ishtar résonna dans la douche. Shylee était devenue, d'une certaine manière, sa propriété. Son corps était, pour ainsi dire, à présent, à Ishtar. Du moins, c'était comme ça que son pauvre cerveau dégénéré le comprenait pour l'instant. Peut-être que si elle prenait un peu de recul, elle penserait différemment, mais ce n'était pas le cas pour le moment. Pour l'instant, son cerveau était trop ... comment dire ... Bin, il déconnait grave, pour sûr ! Et dire que quelques jours plus tôt, elle menait sa petite vie tranquille, sans vraiment penser au sexe, se concentrant sur son boulot, et rien d'autre. Bin, là, c'était plus vraiment le cas ! Ishtar lui parla ensuite de tatouage, et du fait qu'elle était certaine que ça donnerait envie à n'importe qui de la déshabiller et de lui faire sa "fête", enfin, façon de parler.

"Un tatouage ? Hmmm ... Si j'peux le choisir ..."

A voir en somme. Parce que Shylee n'avait pas vraiment envie non plus de se retrouver avec un truc moche qu'elle n'aimerait pas. Mais bon, elle n'aurait peut-être pas son mot à dire dans cette histoire. Peut-être que Ishtar ne lui laisserait malheureusement pas le choix. Bin, dans ce cas-là, ça serait pas cool. Bon, il était vrai que si Shylee retournait sur Terre avec un truc qui ne lui plaisait pas, elle pourrait toujours essayer de demander à se le faire enlever au lasar. Mais bon, ça l'ennuyerait quand même de devoir le faire ! Et puis, pourquoi vouloir lui abîmer sa si jolie et douce peau ? N'était-elle pas assez jolie comme ça ? Bin, fallait croire que pour Ishtar, y'avait encore certains trucs à améliorer au niveau de son physique.

Finalement, la diablesse, comme elle aimait la surnommer, se décida à accélérer quelque peu le rythme. Hop, voilà qu'elle avait empoigné les hanches de la demoiselle histoire d'avoir une meilleure prise, mais surtout, pour augmenter le rythme et l'amener là où Ishtar le voulait. Il était vrai que, d'un certain côté, il était grand temps d'en finir. Cette douche, qui n'en était plus vraiment une, commençait à devenir interminable. Et puis, les jambes de Shylee n'allaient pas non plus continuer à la porter indéfiniment. Non, fallait bien que la jeune femme se repose. Parce que ces trois derniers jours, fallait dire qu'elle n'avait pas vraiment eu le temps de le faire, pour sûr. Bon, il était vrai qu'elle avait fait des choses plutôt agréables, mais fallait bien qu'elle se repose correctement ! Sinon, à ce rythme là, elle ne tiendrait pas longtemps non plus !

Finalement, la jouissance libératrice arriva. C'en était fini, du moins, pour l'instant. Mais Shylee eut tout de même le droit à quelques embrassades. Et puis, à terminer correctement sa douche. Enfin sortie de la cabine de douche, on avait amené à Shylee une nuisette de couleur plutôt sombre. Marron, noire, ou quelque chose dans le genre. Sans se faire prier, l'humaine la revêtit. Bon, il était vrai que ces derniers jours, elle n'avait pas eu grand chose sur le dos mais elle n'allait pas non plus éternellement se balader toute nue dans les couloirs du royaume d'Ishtar. Ce n'était pas vraiment son genre ... Quoi que ... Qu'est-ce qui était son genre à présent ? Hmmm ? Après tous ces déboires, Shylee ne savait plus vraiment où elle en était. Peut-être qu'une bonne nuit de repos lui ferait le plus grand bien, et que ça lui permettrait de se remettre les idées en place. Oui, ça serait pas plus mal.

Finalement, accompagnée par Ishtar, Shylee se retrouva dans une chambre où un bon lit bien douillet, et sûrement bien moelleux l'attendait. Mouais, ça avait des goûts de paradis. Sans se faire prier, et sans attendre plus longtemps, voilà que l'humaine s'allongeait sur le lit. Elle aurait fermé les yeux, sûrement qu'elle se serait endormie aussitôt. Seulement voilà, avant de pouvoir le faire et de rejoindre le pays de Morphée pour une durée indéterminée, et bin, les petits jeunots étaient revenus la voir, histoire de lui souhaiter, comme il se devait, un bon repos. Oui, et bin, fallait pas non plus qu'ils aillent trop loin dans leurs baisers, sinon, son envie reviendrait. Et honnêtement, elle ne savait pas si elle tiendrait le coup.

Les jeunes partirent finalement et hop, Shylee put embrasser son sommeil. D'ailleurs, il ne lui fallut pas vraiment longtemps à s'endormir. D'une, parce qu'elle commençait à être fatiguée à cause de tout ce remue-ménage ces derniers jours. De deux, parce qu'un sentiment de sécurité l'avait envahi du fait que Ishtar n'était pas partie. Après tout, celle-ci aurait très pu laisser l'humaine toute seule, et advienne que verra. Mais non, elle était là. Ses mains avaient pris possession d'un coussin et elles l'enserraient. La face droite de son visage était posée contre lui. Du repos ... Oui ... C'était plaisant, fort plaisant, et cela même si Shylee ne faisait rien. Son repos ne fut pas troublé par de rêves ou de cauchemars. Sûrement qu'elle était trop fatiguée. Sûrement que son petit cerveau dégénéré avait lui aussi besoin de repos et qu'il n'avait pas le temps de rêver ou bien de penser à d'autres trucs. Pas plus mal d'ailleurs.


Un jour passa. Une journée où Shylee n'avait que dormir. C'était bien reposant d'ailleurs. Mais fallait bien se réveiller un jour et ne pas jouer à la Belle au bois dormant tous le temps, non ? Ses yeux s'ouvrirent et elle regarda autour d'elle, tout en s'étirant un peu. Ses courbatures semblaient avoir disparu. Bien, c'était pas plus mal. Comment se portait son petit cerveau ? Trop tôt pour le dire. Fallait lui laisser le temps de se réveiller, de se remettre d'aplomb. Ishtar n'était pas là. Sûrement qu'elle était partie pour faire autre chose. Shylee s'étira une nouvelle fois et se mit en position assise. Elle passa ses mains devant son visage, histoire de se réveiller un peu plus. Et puis, finalement, elle entendit des bruits de pas. Quelqu'un venait. L'humaine tourna la tête. Ishtar revenait, avec une jolie boîte. Elle la lui avait tendu. Sans attendre, Shylee avait alors soulevé le couvercle, histoire de voir ce qu'il y avait à l'intérieur. De nouvelles fringues. Bon, pas vraiment son style mais fallait pas non plus faire la difficile. Après tout, il faisait extrêmement chaud dans les environs. Alors, porter les fringues qu'elle avait habituellement, et bin, ça lui aurait sûrement donné pas mal chaud. Fallait qu'elle se dise, tout simplement, qu'elle était sur une espèce de plage, et que les tenues courtes, qui cachaient pas vraiment son corps, étaient de rigueur. La pilule serait alors plus facile à passer.

"Merci beaucoup."

Mais ce n'était pas le moment, pour elle, de passer les nouvelles fringues. Pourquoi ? Ishtar ne lui laissait pas vraiment le choix. Apparemment, Shylee allait subir une opération visant à améliorer sa poitrine. Enfin, améliorer n'était pas le bon mot. Mais l'humaine se rappelait encore de ce que lui avait dit Ishtar peu de temps après son arrivée. Soit disant qu'elle était trop plate. Enfin, le terme exact, c'était que sa poitrine ressemblait à une planche à pain. Alors, fallait remédier à cela. Et hop, voilà que Shylee se retrouvait sur une espèce de table d'opération et qu'Ishtar s'affairait à faire quelques incisions, par-ci, par-là. Shylee ne sut pas vraiment ce qu'elle était en train de faire, du fait qu'elle était dans le coltard. Mais en tout cas, en se réveillant, bin, l'humaine remarqua que sa poitrine avait bien changé. Mais ce qui était pas mal, c'était que les cicatrices avaient bien vite disparu, comme si l'opération n'avait jamais eu lieu et qu'elle avait toujours été comme ça. Mouais ... C'était pas trop mal tout cela. Seulement, fallait, à présent, que la jeune femme s'habitue à sa nouvelle poitrine. Et ça ne se ferait pas en un claquement de doigt.

Après quelques heures, voilà que Ishtar se retrouvait tranquillement lovée dans son trône, avec Shylee pas bien loin d'ailleurs. Elle avait recommencé ses caresses, ses baisers, et tout ce qui pouvait éventuellement s'en suivre. On aurait dit qu'Ishtar appréciait bien l'humaine. A moins qu'elle voulait en profiter au maximum avant que Shylee ne puisse rentrer chez elle. Bah oui, c'était pas parce qu'elle était bien ici qu'elle ne voulait pas rentrer pour autant. Non, ce désir là était toujours présent. Peut-être qu'il finirait par s'estomper au fil du temps mais la jeune femme ne pouvait pas non plus en être totalement sûre. Le public était encore là. Enfin, public était un grand mot. Mais bon, c'était comme ça que Shylee le définissait. Mais maintenant, qu'il y ait un public ou pas, à dire vrai, je crois qu'elle s'en fichait comme de l'an quarante. Après tout, quelques jours plus tôt avec les jeunots, ils s'en étaient donnés à coeur joie et pourtant, ils n'étaient pas seuls. Y'avait toujours quelqu'un qui passait par là et qui les z'yeutait. Alors, un pélerin de plus ou de moins, ça ne changerait pas la donne, pour sûr.

Au bout d'un moment, mais sans arrêter ses caresses, Ishtar demanda à Shylee si elle voyait quelqu'un qui lui tapait dans l'oeil ou pas. A dire vrai, bonne question car elle n'avait pas fait plus attention que cela. Alors, elle ne savait pas trop. Si y'avait effectivement quelqu'un qui l'intéressait, et bin, Ishtar lui permettrait d'aller faire des choses cochonnes avec lui ou elle d'ailleurs. La suite fut toute aussi intéressante mais quelque peu perturbante, en un certain sens. Ishtar lui confiait une mission, et pas des moindres. Apparemment, il fallait qu'elle se tape cinq cents partenaires sexuels différents. Les yeux de Shylee s'ouvrirent en grand. Elle aurait été en train de boire ou de manger quelque chose, bin, elle se serait sûrement étranglée avec ! Histoire de digérer la nouvelle, elle toussota quelque peu. La récompense serait, apparemment, à la hauteur du fait que ses rêves deviendraient réalité.

"Cinq cents ?!"

Shylee trouvait ça un peu exagéré mine de. Elle reprit sa respiration, parce que sur le coup, elle en avait presque eu le souffle coupé. Cinq cents ... Ces mots résonnaient dans sa petite tête ... Il lui faudrait toute une vie pour y arriver ! Et encore, est-ce qu'elle le voulait vraiment ? Pas plus que cela... A un par jour, c'était sûr que ça ferait presque deux années, mais Shylee n'allait pas non plus s'amuser à coucher avec n'importe qui simplement pour remplir sa mission. Et les maladies ? Hein ? Les saloperies dans ce genre ? Et puis, hein, elle pouvait très bien se retrouver avec un polichinel dans le tiroir alors que ce n'était pas vraiment dans ses projets ... Bah ... Elle verrait bien ce qu'elle ferait. Et puis, c'était pas comme si Ishtar allait surveiller les moindres faits et gestes de Shylee quand elle serait rentrée sur Terre ... Si ?

"Humm ... Humm ..."

Shylee regardait les alentours, histoire de voir quelle serait sa septième victime ... Quoi que, ça serait pas vraiment une victime, mais quelqu'un qui pourrait éventuellement se considérer comme étant chanceux. Finalement, son regard se porta sur un type. Oui, encore un gars mais pour le moment, elle préférait ne pas changer les bonnes vieilles habitudes.

"Celui-là." avait-elle finalement répondu en le pointant du doigt.
Journalisée


Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox