banniere
 
  Nouvelles:
La modération de LGJ accueille deux nouveaux membres dans son équipe !

A voir ICI même.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Hortensia devenant disciple de Zekreet [ PV Zekreet]  (Lu 721 fois)
Pflanze Vergiften
-

Messages: 17



Voir le profil
Fiche
« le: Octobre 26, 2010, 01:59:51 »

[ /!\ Ceci est un flashback et donc est antérieur à tout autre rp.]

Je venais de quitter ma famille, celle qui avait voulu me marier avec grand-père Alphonse, dans mon sac se trouvait de la nourriture et de l'eau, sans oublier quelques bijoux, seulement depuis bientôt cinq jours j'erre dans un désert, m'obligeant à réduire ma consommation, jusqu'à trouver une oasis.

J'ai passé quatre nuit dans cet endroit hostile, le jours j'ai une soif insatiable, quant à la nuit je grelote de froid, je me lève à l'aurore, constatant à chaque fois que ma peau est blanche sous le joug du vent glaciale du désert la nuit.

Ce matin j'ai croisé des marchands nomades, j'ai put échanger mes gourdes vides et quelque bijoux contre une outre pleinement remplit et une direction à suivre pour me diriger vers la prochaine oasis, ils m'avaient dit que j'en avait encore pour une journée de marche. Aussi je ne perdis pas un instant pour marcher et suivre la direction qu'ils m'avaient désignés.

C'est après une longue,très longue, trop longue période de marche que je vois enfin l'oasis, le soleil commence à se coucher et je me dépêche, tombant trois fois sous la précipitation de mes pas.

Une fois arrivé à l'oasis, je boit l'eau de ce lieu et je me brule les lèvres, je constate que l'oasis est en faite ce que mes parent appelle une source chaude, je ne sais pas si l'eau chaude désaltère aussi bien que l'eau froide, mais c'était aussi une bonne nouvelle, car si la nuit serait froide comme les précédentes, je n'aurais qu'à me baigner pour ne pas mourir de froid.

Ni une ni deux, je retire mes affaires et plonge dans l'oasis, sentant l'eau retirer la crasse et le sable sur ma peau, je sort de mon sac un reste de savon marchandé et je me lave, tant pis si demain je bois de l'eau savonné,pour l'instant je voulais reposer mon corps et surtout mon esprit, un lieu reculé de toute civilisation et donc de ma famille autoritaire, voilà ce que je voulais, en même temps mon esprit vagabonda, imaginant mon mari idéale, il serait fort, par forcément riche, mais saurait s'imposer par sa carrure et sa puissance, quelqu'un d'attentionné, mais qui n'est pas gentil pour autant. Quelqu'un qui saura me prendre sous son aile et m'utiliser comme un outils, tout en me laissant la liberté d'agir sur lui.

Ma tête commença à devenir lourde et sans m'en rendre compte le marchand de sable passa. Laissant mon corps immergé dans l'eau chaude, mes cheveux flottant à la surface masquant les parties intéressantes de mon corps. Seul mon visage et une partie de mon cou restait à la surface.
« Dernière édition: Octobre 26, 2010, 02:07:37 par Pflanze Vergiften » Journalisée

Zekreet
Avatar
-

Messages: 112



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Octobre 28, 2010, 07:22:47 »

Voilà quelques jours que Zekreet était sortit de sa geôle et vagabondait dans les terre sauvages de Terra. Bien sur, il ne s’était pas privé pour mettre à sac quelques villages, rien que pour se défouler. Cependant, la résistance avait été si faible, que le démon s’était rapidement envolé et survolait à présent une zone montagneuse assez désertiques, hormis quelques animaux sauvages auquel il ne porta aucun intérêt, hormis un sourire amusé en les voyant faire demi tour et s’éloigner à toute jambes quand ils sentirent sa présence.

S’est alors qu’une caravane de marchand fut aperçut sur un sentier assez étroit, les montrant en difficultés. En effet, ceux-ci avaient visiblement cassé une roue de leur chariot, et pour le remplacer ils avaient le plus grand mal. Et quand, le démon décida d’aller un peu jouer avec eux, il ne tarda pas à se faire remarquer. Mais, avec sa taille, et son envergure, ses ailes déployées, s’était bien normal. Cependant, malgré les regards terrifiés qui se braquèrent sur lui, jusqu’à ce qu’il se pose juste devant les chevaux terrifiés, qui bougeaient dans tous les sens pour tenter de s’échapper, personne des humains n’avaient eu l’idée de fuir.

- Alors humains, on a quelques petits soucis logistiques ?

Dit la voix rauque de la créature sombre, paraissant un géant pour de simple mortel. On notait d’ailleurs qu’il se moquait ouvertement d’eux, comme le sourire amusé, qui dut paraître hideux pour eux, accompagna ses propos. Et sans attendre une quelconque réponse, qu’il doutait fort avoir, vu la terreur sur la visage du petit groupe, Zekreet s’empara du chariot d’une main, qu’il souleva du sol sans grand mal, avant de le propulser dans le ravin à sa gauche, chevaux hennissant de peur comprit.  Celui-ci alla s’écraser, et se disloquer une dizaine de mètres plus bas, les animaux s’écrasant, explosant presque sous l’impact avec le sol, alors que le démon riait.

- Voilà votre problème est résolu….Enfin si on puis dire !

Reprit il alors, tandis que les hommes et femmes commençaient à réciter des prières pour leurs âmes, puisqu’ils doutaient fort en sortir vivants eux aussi. Et ils eurent bien raisons, puisque Zekreet s’amusa  les torturer, comme de petites poupées qu’on démantèle entre ses mains, ou les faisant brûler vifs d’un jet de flammes, sur ceux qui parvinrent à avoir suffisamment d’esprit pour tenter de fuir. Il laissa alors les corps démembrés et des flaques de sang partout là, laissant la nature s’occuper d’effacer ses traces, ce qui prendrait quelques années au maximum. Il se fichait bien qu’on découvre les corps et qu’on lui mette tout cela sur le dos, puisqu’un démon était loin d’être quelqu’un de respectable.

Ainsi, il s’envola pour une durée assez courte, même si cela ne l’empêcha pas de parcourir de nombreux kilomètres. En effet, la nuit tombait, et son attention fut vite attirée par une fumée, de la vapeur d’eau plus exactement, qui sembla s’élever d’une zone sur le flanc de la montagne. Il détourna son vol pour se rapprocher de celle-ci, et voir qu’il s’agissait d’une source chaude. Mais, le plus intéressant ne fut pas celle-ci, puisqu’il se fichait bien de ce genre de plaisirs qu’affectionnait les humains. En effet, il ne tarda pas à voir la silhouette d’une jeune femme nue dans cette source, et visiblement endormit.

Descendant vers celle-ci, il fut loin d’être discret lorsqu’il se posa, que cela soit avec les secousses qu’il provoqua sur la terre, ou les bourrasques d’air que donnèrent ses ailes en s’immobilisant dans son dos, il aurait de quoi réveiller quelqu’un du plus profonds de son sommeil. D’ailleurs, il ne tarda pas à descendre une main vers le corps de la jeune femme, l’entrant dans l’eau sans se soucier de sa température. Refermant alors sa prise sur le corps de la belle, celle-ci voyant tout son ventre dissimulé par la grande main du démon, celle-ci fut soulevée et sortit de l’eau pour mieux contempler son corps. Ainsi, dans son geste, la longue chevelure de la demoiselle bougea et donna une vue des plus magnifique sur la petite poitrine de celle-ci

-S’est qu’elle est plutôt jolie dites donc !

Commenta t il en tournant la main pour admirer à présent son postérieur. Sa voix n’avait nullement baissé de volume, et Zekreet se souciait guère que l’humaine soit réveillée ou non. Que pouvait-elle bien faire de toute façon, à présent qu’elle était sous l’emprise physique du démon ?
« Dernière édition: Juin 06, 2011, 04:11:14 par Zekreet » Journalisée
Pflanze Vergiften
-

Messages: 17



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Octobre 28, 2010, 08:25:29 »

Un bruit sourd et des secousses me réveillèrent en sursaut, j'étaie parti pour me lever et enfiler mes affaires pour aller voir ce qui c'était passé, mais une main énorme me pris comme une vulgaire poupée, j'eus un cris de surprise et vis mon agresseur, un authentique démon, ma mère m'avait déjà parlé de ces créature, des êtres sans coeur, pouvant raser un village s'ils en avaient envie, violant les femme, cette pensée me fit avaler ma salive, je n'allais pas lui laisser mon corps facilement.

C'est alors que j'eus une révélation, ce démon était très fort, je le sentais, s'il était aussi mauvais que ma mère m'en avait dépeint il m'aurait tué, mais non.

Puis la min bougea et je le vit regarder mes fesses, il était assez proche pour que mon coup de talon lui atteigne l'oeil. Je n'aime pas que l'on me regarde nue.

- Dis toi le démon, si c'était pour me faire faire de l'exhibition passe ton chemin.

J'avais le visage rouge de honte, moi une humaine, je me faisais mater par un démon, le plus honteux c'est qu'il voyait des parties que j'avais toujours caché à la vue des autres, surtout ceux de ma famille.

Je gesticule, tentant de profiter de l'humidité de l'eau sur mon corps pour faire comme les anguilles.
Journalisée

Zekreet
Avatar
-

Messages: 112



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Novembre 01, 2010, 05:40:00 »

Après s’être amusé un peu avec cette caravane de marchand, le démon avait vite rejoint les cieux où il avait découvert l’émanation de vapeur du à la présence d’une source chaude non loin. Si rendant, à la fois par curiosité, et dans l’espoir d’y trouver un nouveau jeu, Zekreet n’avait pas mit longtemps à surplomber la dite source, pas très grande soit en passant.  Mais, ce n’était pas le plus intéressant, chose qui ne tarda pas à se montrer à ses yeux rouges. En effet, il ne tarda pas à voir le corps dénudé d’une jeune femme à moitié immergé, qui semblait dormir dans cette eau chaude.

Zekreet se posa, sans chercher à le faire en douceur avant de fermer sa poigne, sans trop forcer, autour du ventre de la demoiselle, et la soulever. Il ne la sortit pas de l’eau par charité, afin d’éviter qu’elle ne prenne un coup de chaleur, mais simplement pour pouvoir se rincer l’œil et admirer ce corps sous toutes ses coutures. Ce qu’il ne manqua pas de faire, sans se rendre compte que sa proie s’était réveillée, le contraire aurait été étonnant, et lui mit un coup de pieds.

Cela ne fut qu’une simple pichenette qui atteint son menton, mais cela ne mit pas le démon de meilleure humeur, malgré le rire suave qu’il en résultat, alors qu’il écoutait la remarque de la jeune femme devenue rouge de honte. Resserrant alors son emprise pour éviter que le dandinement de celle-ci ne la fasse glisser de sa main, Zekreet la souleva pour mettre leurs visages face à face.

- Dis donc humaine, tu oserais donner un ordre à un démon ?

Demanda t il d’une voix assez menaçante. Et encore, il n’avait pas forcé, tellement sa voici était rauque naturellement. Il vint alors poser un doigt de sa main libre sur la joue de la demoiselle auquel il fit un simili de caresse

- Si j’ai envie de te reluquer, de te toucher, ou même plus, tu n’as qu’un seul droit, s’est de te taire et subir !

Reprit il avant de faire venir son doigt sur la bouche de la jeune femme, pour lui faire comprendre qu’il ne tolèrerait aucune plainte, surtout de ce genre

- D’ailleurs, je ne vois pas ce qu’une simple humaine pourrait faire pour s’opposer à moi ?

Il se mit alors à rire de façon amusée, comme si l’idée lui plaisait dans un sens. Il avait retiré son doigt de la bouche, mas conservait l’autre main refermée sur le corps de la jeune femme, qui avait tout de même ses quatre membres libres
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox