banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Il faut venir voter maintenant !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: La sainte chasse lui amene un ange [Anéa]  (Lu 2706 fois)
Bleiz
Humain(e)
-

Messages: 703



Voir le profil
Fiche
« le: Octobre 21, 2010, 10:35:15 »

Ils étaient trois...

Trois démon devant lui. Il avait déjà bien transpiré les fois ou il devait en tuer un, mais là il y en avais trois.
Bleiz avait accepté une enquête en plein Seikuzu ce dont il n'avait pas l'habitude. En général il vendais ses services de mercenaire sur Terra. On l'avait contacté pour trouver celui ou ceux qui causaient une série de meurtre sanglant et apparemment rituels. Il ne lui avait pas fallu de temps pour se fondre dans la masse mais il n'arrivais pas à trouver des renseignements. Après plusieurs jours de traque sans succès, il avait eus de la chance de trouver un homme bien trop propre pour le quartier de la Toussaint, séduire une jeune fille apparemment de petite vertu.

Trouvant cela louche et n'ayant pas d'autre piste, il les suivit. Vêtu d'un manteau volontairement crasseux et d'un vieil étui à guitare il les suivit jusqu'à un entrepos abandonné. Il y jeta un coup d'œil et entra. Il vis que l'endroit avait été remplis de bougies. Et au centre ce tenais un pentacle tracé en rouge. Probablement avec du sang. Exactement comme pour les autres fois. Il entendis du bruit et ce cacha. Il Vit alors l'homme de tout a l'heure, mais cette fois vêtu d'une bure noire et rouge. Suivit de deux autres hommes tenant la fille apparemment ligotée et assommé. Il la posèrent au centre et ce placèrent en triangle autour d'elle. Il levèrent les mains et ce mirent à parler dans une langue gutturale que Bleiz ne comprenait pas.

Soudain, Bleiz vis celui qu'il avait vus en premier et qui lui tournais le dos lever une dague au dessus de lui. Sans attendre la suite qu'il devinait, il sorti de sa botte une dague et la lanças vers la main de l'homme. Il fit mouche et l'obligea à lâcher sa dague.

Il se retourna alors et regarda Bleiz d'un regard noir...Littéralement. Les yeux noir d'un démon

Oh Merde !

Les yeux était totalement noirs ce qui signifiait qu'il était un démon majeur. Il vis aussi que les deux autres étaient avait les yeux noir uniquement au centre ce qui les désignais comme démon mineurs. mais des démons quand même

Oh Remerde et ReRemerde

Il décida de ce détendre et enleva son manteau pour ce retrouver en chemise noir et pantalon noir devant eux. Tenant toujours son étui à guitare. le démon majeur pris la parole.

Qui es tu insecte pour oser interrompre le sacrifice pour faire venir mon frère ?

Il compris alors que les meurtres précédent devait avaient sans doutes été fait dans des endroits spécifiquement choisis pour former un glyphe entre eux. Vus qu'il l'avait appellé son frere il devait s'agir d'un démon majeur également.

Et bien chère monsieur, je me nomme Bleiz. Et je vous serais gré de bien vouloir cesser vos activités car elle ne plaisent pas tellement à mon employeur.

Le démon le regarda d'un œil mauvais, puis amusé. Il se tourna vers les deux autres

Tuez le qu'on termine le rituel !

Les deux enlevèrent leur bure. Ils était nus dessous. Bleiz les vis s'avancer vers lui et d'un seul coup, poussé par leur vitesse surnaturelle, il furent sur lui. Bleiz Saisi son étui à guitare et le plaça devant lui comme protection. Il se brisa sous l'impact de leurs deux poings, mais ce qu'il contenais tenu. de la fumée s'éleva du de leur mains qu'il retirèrent en hurlant.

Bleiz tenait son épée à deux mains et l'avait dégainée. Il l'avait fait enchantée à Seikuzu. Elle avait la particularité de posséder un glyphe pour chaque créature surnaturelle connue qui résistait aux armes conventionnelle. Et les démons ne faisait pas exception à cette règle. Quoi que les démons du fait de leur pouvoir de régénération, restaient durs à tuer. Bleiz pointa son épée dans leur direction et fit un mouvement circulaire afin de leur couper le bras chacun.

Il voulu avancer afin de leur couper la tête et en terminer mais il reculèrent et ce mirent à bouger à toute vitesse autour de lui. Bleiz ferma alors les yeux, devenant inutiles, et se concentra sur les sons qu'il pouvait entendre. Les sons de leur pas augmentaient et diminuaient au rythme de leur rapprochement et éloignement. Une fois qu'il eus réussi à les différencier il se concentra sur l'un d'entre eux et quand il fut assez prêt, se fendit en un éclair dans sa direction.

Un cri déchira la pièce et quand il ouvrit les yeux, Bleiz vit le démon empalé sur sa lame. D'un seul mouvement sec, il l'enleva et décapita le démon. Il allait se tourner quand le second le percuta de plein fouet et le fit valdinguer contre le mur. Il s'affala contre le mur ayant lâché son épée. Le démon se trouva face à lui et le saisi par le col pour le soulever.

Mal lui en pris car Bleiz gardait toujours un coutelas derrière son dos et le dégaina pour le lui enfoncer dans l'œil. Le démon hurla de douleur et lâcha Bleiz. Il se précipita vers lui et le sangla au cou, enleva le coutela et usa de toute sa force pour le décapiter.

Bleiz tomba sur ses genous, épuisé par la douleur et la fatigue quand une vois résonna dans son dos

Tu es coriace pour un humain. J'avais besoin de ces deux là pour le rituel. Tu m'oblige à aller en chercher d'autres. Je n'aime pas les contretemps. Tant pis pour toi

Il était mal...très mal.
Journalisée

Les gens pensent que Bleiz est dingue... Il a juste eu la malchance de débarquer dans un siècle qui ne lui correspondait pas. Sa place est sur un champs de bataille de l'antiquité à faire tournoyer sa hache ou dans une arène romaine à brandir son glaive devant d'autres gladiateurs comme lui.
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o
Modérateur
-
*****
Messages: 3184



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Octobre 24, 2010, 01:37:00 »

Enfin! Enfin, Anéa avait réussi à retrouver une trace de ces meurtres qui faisaient pas mal parler les mauvaises langues dans le quartier de la Toussaint. Elle se doutait que derrière ces actes horribles se cacher un ou plusieurs démons. De quelle force? Elle ne le savait pas encore...Mais elle avait déjà repéré un des leurs. Il traînait avec une fille du genre facile. Sa prochaine proie surment mais...

*Mais attendez! Un truc louche là...Qui est cet homme tout crasseux et qui se trimballe avec une guitare?!? Mhhh...Il a l'air de suivre le présumé démon...Il me faut le surveiller de loin, sinon je risque de me faire repérer...*

Alors, Anéa décida de les suivre, le démon (et sa future victime) et l' "intrus à l'affaire". Ils s'étaient arrêtés dans un entrepôt abandonné. Anéa attendit dehors pour ne pas égayer des soupçons chez l'Intrus...Jusqu'au moment où elle entendit des bruits de bagarre...Elle hésita un instant, puis repensa à la jeune fille. Elle ne pouvait pas la laisser comme ça...Alors elle entra dans l'entrepôt, y découvrit du sang de démon en grande quantité sur le sol...Non loin, il y avait l'intrus assis par terre, blessé. Devant lui se tenait un démon. Alors c'était bien un groupe de démons qui commaitaient tout ces crimes...Le dernier se tenait là devant elle. Il voulait exécuter l'Intrus:

"Tu es coriace pour un humain. J'avais besoin de ces deux-là pour le rituel. Tu m'oblige à aller en chercher d'autres. Je n'aime pas les contre-temps. Tant pis pour toi".

Anéa comprit que l'Intrus avait sauvé la jeune fille d'une mort certaine. Elle ne pouvait donc pas laisser celui-ci se faire tuer sous ses yeux. Avec sa rapidité de mouvement, elle arriva en un instant devant l'Intrus pour lui éviter un coup venant de l'ultime démon.

"Je ne te laisserais pas faire", lanca-t'elle au démon.

Ni une, ni deux, elle sortit ses deux dagues et engaga le combat. Des yeux noirs...Ce n'est pas un vulgaire démon...Ce n'est pas grave. Elle se devait de l'éliminer. Elle esquiva les premiers coups du démon tant bien que mal. Il était rapide également. Elle prit un coup dans l'estomac qui la fît valdinguer à côté de l'Intrus. Elle n'a pas eu le temps de se relever que déjà, le démon la prend par le cou et tente de l'étrangler. Mais, toujours avec ses dagues, elle les enfonça dans le coeur du démon qui disparut dans une marre de sang...

"Déjà fini! ..."
« Dernière édition: Octobre 24, 2010, 01:42:27 par Anéa » Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Bleiz
Humain(e)
-

Messages: 703



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Octobre 24, 2010, 08:38:53 »

Il entendit une voix féminine menacer le démon et se retourna pour voir une très jolie jeune femme se battre avec deux dagues contre le démon majeur. Elle était particulièrement belle et faisait jeu égal avec le démon ce qui prouvait qu'elle n'était pas complètement humaine.

Elle prit alors un méchant coup et ce retrouva à terre juste à coté de Bleiz. Et la seconde d'après le démon était sur elle pour tenter de l'étrangler. Avant qu'il puisse faire quoique ce soit, la jeune fille lui enfonça ses dague dans le cœur du démon qui explosa. déjà fini disait-elle

Impressionnant mademoiselle. J'aurais bien voulu que vous arriviez avant moi ça m'aurait fait économiser de la sueur et du sang.

Difficilement il tenta de se relever, ce qui lui fit ressentir toute les douleurs que l'adrénaline lui avait fait oublié pendant le combat. Il tendis la main pour l'aider à ce relever

Mais je vais pas me plaindre. Si vous aviez pas été là, moi j'aurais passé un sale quart-d'heure. Bleiz enchanté.

Journalisée

Les gens pensent que Bleiz est dingue... Il a juste eu la malchance de débarquer dans un siècle qui ne lui correspondait pas. Sa place est sur un champs de bataille de l'antiquité à faire tournoyer sa hache ou dans une arène romaine à brandir son glaive devant d'autres gladiateurs comme lui.
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o
Modérateur
-
*****
Messages: 3184



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Octobre 24, 2010, 11:34:06 »

Enfin, le dernier démon était mort. Plus de séries de crimes dans le genre pendant un petit moment. Il fallait quand même faire attention. Il pouvait y en avoir d'autres cachés. Qui sait... Anéa entendit l'Intrus parlait derrière elle:

"Impressionnant Mademoiselle. J'aurais bien aimé que vous arriviez avant moi. Ca m'aurait fait économiser de la sueur et du sang."

Oui mais s'il n'avait pas été là, il n'aurait pas été blessé et Anéa aurait pu tuer tranquille les démons. L'homme s'approcha et dit:

"Mais, je ne vais pas me plaindre. Si vous n'aviez pas été là, moi j'aurais passé un sale quart-d'heure. Bleiz enchanté."

Anéa se présenta tout en restant méfiante (on ne sait jamais...):

"Je me nomme Anéa. Il faudrait ramener la jeune fille dans un endroit plus "sain" et vous devriez vous soigner également. Certaines de vos blessures risquent de s'infecter."

Anéa regardait en direction de la jeune fille qui était allongée au sol, dans les vappes à cause des démons. Elle souleva la jeune fille et la prit sur son dos. Elle s'approcha à nouveau de l'homme et lui dit:

"Je vais la poser dans un bar proche. Elle pensera qu'elle a trop bu et oubliera sûrement cette histoire. Et si vous voulez être soigné, jpeux vous demander de venir avec moi. J'ai de quoi vous soigner dans un endroit."
« Dernière édition: Octobre 25, 2010, 12:37:00 par Anéa » Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Bleiz
Humain(e)
-

Messages: 703



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Octobre 24, 2010, 11:45:24 »

C'est vrai que les démons ne blessais jamais gratuitement. Sa première fois il avait faillit mourir de l'infection si un prêtre ne l'avait pas soigné.

Il vit la jeune fille soulever la victime le plus simplement du monde. Elle était plus forte que sa silhouette le laissait croire. Très jolie silhouette au passage que Bleiz regarda un moment avant de répondre à son invitation de le soigner

Et bien ce serait avec plaisir mademoiselle. Je dois dire que si vous avez de quoi me soigner ça m'économiserait le temps d'aller acheter moi même tout le matériel. Si vous permettez je vais déjà récupérer mon matériel.

Il marcha vers le second démon puis récupéra son coutelas. Il essuya la lame pleine de sang sur le manteau qu'il avait acheté plusieurs fois sa valeur à un clochard avant de la ranger dans son fourreau à l'arrière de sa ceinture. Il passa un peu plus de temps à trouver son épée mais pas question de partir sans elle. Il avait passé trop de temps à réunir les ingrédient nécessaire au sortilèges qu'il y avait dessus. De plus il y était attaché sentimentalement. Il la retrouva et la nettoya également avant de jeter son manteau au loin. Il retourna vers sa salvatrice

Voilà damoiselle. Je suis tout à vous.
Journalisée

Les gens pensent que Bleiz est dingue... Il a juste eu la malchance de débarquer dans un siècle qui ne lui correspondait pas. Sa place est sur un champs de bataille de l'antiquité à faire tournoyer sa hache ou dans une arène romaine à brandir son glaive devant d'autres gladiateurs comme lui.
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o
Modérateur
-
*****
Messages: 3184



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Octobre 25, 2010, 12:47:30 »

Elle regarda Bleiz ramasser ses armes et les nettoyer avec son vieu manteau, qu'il jetta par la suite:

"Voilà damoiselle, je suis tout à vous."

Anéa fît en sorte que la jeune fille ne bouge pas trop sur son dos et l'aggripa correctement.

"Alors suivez-moi. Je vais la poser dans le bar où je l'ai vue sortir tout à l'heure. Elle juera avoir rêvé tout ce qu'il a pu se passer avant qu'elle ne se fasse droguer. Je vous amenerais ensuite de quoi désinfecter tout ça. Mmhh...Si vous voulez bien cacher vos blessures également. Prenez le voile du tour de mon pantalon. Sinon, on risquerait de se faire remarquer dans le quartier."

Alors Bleiz enleva le voile d'Anéa et le mit sur ses épaules afin de cacher le gros de ses blessures. Ils sortirent de l'entrepôt et se dirigèrent vers le centre du quartier de la Toussaint. Anéa et Bleiz firent attention à ce qu'on ne les remarque pas trop malgré la jeune fille endormie sur le dos d'Anéa. Après tout, le quartier est réputé pour être malfamé...Il fallait se dépêcher de déposer la jeune fille au bar avant qu'elle ne se réveille...Et également parce que Bleiz avait certaines blessures d'où coulaient du sang assez abondamment.
Arrivés au bar en question, Anéa déposa délicatement la jeune femme dans un fauteuil non loin du comptoir, commanda un verre de vokda et le déposa à la table de la jeune fille. Elle revint au comptoir et commanda du rhum. Avec son verre, elle s'installa sur une autre table non loin de la jeune femme endormie. Bleiz s'asseya à côté d'Anéa. Celle-ci sortit un épais mouchoir et l'imbiba de rhum:

"Passez-moi votre bras. Ce sera pour arrêter l'hémorragie un peu et désinfecter en même temps. Attendons que la jeune fille se réveille du moins. Après, je vous donnerais le nécessaire pour vous soigner correctement.
Vous pouvez boire le verre aussi pendant que je nettoie un peu là."
« Dernière édition: Octobre 25, 2010, 01:01:21 par Anéa » Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Bleiz
Humain(e)
-

Messages: 703



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Novembre 05, 2010, 11:48:43 »

Elle l'invita à boire un verre tandis qu'elle désinfectais sa plaie. Il sentit qu'il allait en avoir besoin car elle s'avança vers sa plaie avec le chiffon légèrement imbibé d'alcool. Il pris une bonne rasade avant qu'elle le touche et serra les dent en sentant le brulure de l'alcool le désinfectant.

Aouch. Au fait merci de m'aider à me soigner. c'est déjà très gentil à vous de m'avoir aidé à tuer ces fumiers.

Il observa la jeune femme pour voir qu'elle était très bien formée. Son corps portant les muscles d'une guerrière n'avais pas moins conservé de formes féminines. Son air froid et réservé ne le repoussais pas car c'était souvent comme ça qu'était les femmes guerrières qu'il connaissait.

Oserais-je demander comment une jeune fille comme vous en vient à chasser les démons ? Et surtout d'ou vous viens la force dont vous avez fait preuve face au dernier ?
« Dernière édition: Novembre 05, 2010, 11:56:24 par Bleiz » Journalisée

Les gens pensent que Bleiz est dingue... Il a juste eu la malchance de débarquer dans un siècle qui ne lui correspondait pas. Sa place est sur un champs de bataille de l'antiquité à faire tournoyer sa hache ou dans une arène romaine à brandir son glaive devant d'autres gladiateurs comme lui.
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o
Modérateur
-
*****
Messages: 3184



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Novembre 05, 2010, 12:53:59 »

Elle commenca à nettoyer la plaie de Bleiz,grimaçant au contact du mouchoir sur son bras:

"Aouch. Au fait, merci de m'aider à me soigner. C'est déjà très gentil à vous de m'avoir aidé à tuer ces fumiers."

"Ah!Je suis désolée!Je ne voulais pas vous faire si mal...Et ne vous inquiétez pas pour les démons. Je ne les porte pas dans mon coeur également.", dit Anéa tout en soignant Bleiz.

Le bras de Bleiz était vraiment arrangé. Saleté de démons! Elle ne nécessitait pas des points mais il fallait nettoyer, mettre une compresse et un bandage. Le bras de Bleiz sembait bien imposant dans les mains de la jeune femme. C'est vrai qu'il est immense. Même assise, elle se sentait ridiculement petite à côté de lui...Il était grand, grand comme Samaël...Et voilà qu'Anéa se perdit dans ses pensées...

"Oserais-je demander comment une jeune fille comme vous en vient à chasser les démons? Et surtout, d'où vient la forcé dont vous avez fait preuve face au dernier?",dit Bleiz à la jeune femme.

La jeune femme avait entendu Bleiz et se remit en mémoire pourquoi elle détestait les démons...Samaël...Elle avait encore le coeur en miettes rien qu'en y pensant.

"Je connais l'existence des démons et je sais ce de quoi ils sont capables. Je sens qu'il est de mon devoir de les faire disparaître...Pour ma force, disons que je me suis pas mal entraînée",dit-elle en affichant un petit sourire. "Et vous, comment connaissez-vous l'existence des démons? Ah!Pourquoi pas se tutoyer maintenant?"
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Bleiz
Humain(e)
-

Messages: 703



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Novembre 05, 2010, 01:33:25 »

En entendant sa réponse, Bleiz eus un sourire amusé. Il s'était entrainé. Toute sa vie. Mais ces démons avaient une force surnaturelle. Une force que seule la ruse pouvais sur passer. Il ne voulais pas la harasser de question. Mais il n'étais pas dupe.

Oh ma chère. Moi je me suis entrainé. Plus que la plupart des gens même. Et votre force n'as rien à voir. Mais si vous ne souhaiter pas me réveiller sa source je le comprend. Après tout je m'en fiche de savoir comment vous m'avez sauvé. L'important c'est que vous l'ayez fait.

Le fait de parler de démons lui avais apparemment ressurgir un mauvais souvenir. Ne souhaitant pas voir une si belle femme triste, il changea de conversation en reprenant sa question

Va pour le tutoiement je préfère ça moi aussi Clin d'oeil. Et bien pour répondre à ta question, j'ai appris l'existence du surnaturelle en me retrouvant par hasard dans un autre monde. J'étais déjà pratiquant d'art-martiaux avant d'y arriver mais c'est là-bas que j'ai pus vraiment acquérir une nouvelle dimension de mon art. J'ai vécu de petits boulots de mercenaire, oscillant entre ses deux mondes allant tantôt dans l'un tantôt dans l'autre. Quand à ma motivation pour les convaincre je dois avouer qu'elle est purement financière. On m'as engagé pour résoudre ses meurtres, voilà qui est fait. D'ailleurs je crois que je vous en doit la moitié vus votre aide.

Il lui fit un petit sourire pour la mettre à l'aise.
Journalisée

Les gens pensent que Bleiz est dingue... Il a juste eu la malchance de débarquer dans un siècle qui ne lui correspondait pas. Sa place est sur un champs de bataille de l'antiquité à faire tournoyer sa hache ou dans une arène romaine à brandir son glaive devant d'autres gladiateurs comme lui.
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o
Modérateur
-
*****
Messages: 3184



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Novembre 05, 2010, 03:23:40 »

Bleiz avait l'air d'avoir compris qu'Anéa lui mentait sur sa force...Devait-elle lui dire l'origine de sa nature? Peu importe...Bleiz lui avait avoué qu'il connaissait les démons de par une expérience dans un autre monde. Pour les démons de tout à l'heure, il les avait traqué pour raison financière et il voulait donner la moitié de sa récompense à Anéa:

"Non, ce n'est pas la peine. Je ne demande rien. Mais c'est très gentil de ta part.",s'exclama Anéa.

Alors Bleiz lui afficha un petit sourire. Anéa fût étonné intérieurement. Elle en rougit. Jamais personne ne lui avait adressé un sourire. Elle sentit ses joues rosir. Elle n'osait plus regarder le visage de Bleiz.

"Cela va mieux ton bras? Mh...Attends deux minutes. Il faut te faire un bandage.",dit-elle la tête baissée.

Mais où trouver une bande pour son bras tout en surveillant la jeune fille qu'ils avaient sauvé qui dormait encore? Anéa regarda sa poitrine bandelée...Il fallait bien quelque chose pour Bleiz. Un peu honteuse, elle enleva une des bandes qui entouraient sa poitrine pour la mettre autour du bras blessé du jeune homme.

"Espérons quand même que cela ne s'infecte pas. Il faudra faire attention, d'accord?",dit-elle d'une voix gênée.

Elle ne se sentait pas très à l'aise. Une partie de sa poitrine était encore plus voyante qu'à l'habitude, laissant apparaître un décolleté assez plongeant sur ses seins imposants...
« Dernière édition: Novembre 05, 2010, 03:36:25 par Anéa » Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Bleiz
Humain(e)
-

Messages: 703



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Novembre 05, 2010, 03:39:41 »

Woh je n'en demandais pas tant

Il la vis enlever une partie de bandelette entourant sa poitrine afin de lui faire un bandage. Il admira un moment le décolleté ce qui fit naitre en lui un début d'érection avants de se reprendre très vite. Elle lui demanda de faire attention à ce que ça ne s'infecte pas.

Ne vous en faites pas je suis dure à tuer

Il lui fit un léger clin d'œil puis continua en faisant attention à la regarder dans les yeux

Néanmoins je vous suis redevable. J'aimerai bien vous inviter à diner. Qu'en dites vous ?

Il regarda en direction du bar pour voir que la fille c'était réveillée surprise en regardant autour d'elle

En plus il semblerai que notre surveillance touche à sa fin voyez!

Journalisée

Les gens pensent que Bleiz est dingue... Il a juste eu la malchance de débarquer dans un siècle qui ne lui correspondait pas. Sa place est sur un champs de bataille de l'antiquité à faire tournoyer sa hache ou dans une arène romaine à brandir son glaive devant d'autres gladiateurs comme lui.
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o
Modérateur
-
*****
Messages: 3184



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Novembre 05, 2010, 03:56:41 »

"Ne vous en faîtes pas, je suis dur à tuer.", répondit Bleiz en lançant un petit clin d'oeil à Anéa,qui lui répondit par un petit sourire. "Néanmoins, je vous suis redevable. J'aimerai bien vous inviter à diner. Qu'en dîtes-vous?"

"On a dit que l'on se tutoyer rooo.",lança-t'elle avec un petit sourire. "Pour dîner, je ne voudrais pas t'importuner...Chuis assez comp...".

Anéa ne put terminer sa phrase. Elle entendit son ventre gargouiller. Il criait famine le pauvre. Encore plus gênée, elle se tint le ventre.

Bleiz annonca que la jeune protégée venait de se réveiller. En effet, elle venait d'ouvrir les yeux, toute ébahie de se retrouver dans un bar. Mais elle ne se souvenait pas apparemment de ce qui lui était arrivé. Anéa était rassurée. Avec Bleiz, elle avait réussi à sauver cette jeune fille. Elle soupira de soulagement.

(HS-Petit post désolée ^^' -HS)
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Bleiz
Humain(e)
-

Messages: 703



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Novembre 05, 2010, 04:06:52 »

Ah oui excuse moi j'avais oublié. En tout cas ton ventre lui n'as pas oublié qu'il était l'heure du diner. J'ai une idée ! Je nous commande un petit repas à faire livrer chez moi et le temps qu'on y arrive il sera là tu es d'accord ?

Il se leva et bougea le bras bander pour voir que ça allait déjà mieux il ce tourna vers Anéa et tendis sa main dans sa direction

Accepterai tu ce soir, de tenir compagnie à un mercenaire fatigué belle Anéa ?
Journalisée

Les gens pensent que Bleiz est dingue... Il a juste eu la malchance de débarquer dans un siècle qui ne lui correspondait pas. Sa place est sur un champs de bataille de l'antiquité à faire tournoyer sa hache ou dans une arène romaine à brandir son glaive devant d'autres gladiateurs comme lui.
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o
Modérateur
-
*****
Messages: 3184



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Novembre 06, 2010, 06:28:32 »

Et mince! Bleiz avait entendu le magnifique bruit que fit le ventre d'Anéa:

"En tout cas, ton ventre lui n'as pas oublié qu'il était l'heure du dîner.",dit Bleiz amusé.

"Je n'ai pas encore mangé de la journée...",murmura Anéa.

Elle se tenait le ventre, rouge de honte. Elle ne voulait pas le déranger, lui qui était blessé. Bleiz lui proposa de venir manger chez lui pour la remercier des soins qu'elle lui avait procuré. Pourtant, Anéa ne demandait rien en retour, le savoir vivant ainsi que la jeune fille lui suffisait. C'est alors que Bleiz se leva, bougea son bras et tendit sa main en direction d'Anéa:

"Accepterais-tu ce soir de tenir compagnie à un mercenaire fatigué belle Anéa?",s'exclama-t'il.

Belle? Anéa? Jamais elle n'aurait pensé entendre ce mot-là venir de la bouche de quelqu'un...Elle rougit une nouvelle fois. (Ohlala!). Mais elle mourrait de faim. Il fallait qu'elle se remplisse le ventre, et avec Bleiz, pourquoi pas:

"J'en serais ravie!",lanca-t'elle à Bleiz le sourire aux lèvres, tout en attrapant la main du jeune homme.

Alors tous les deux sortirent du bar, laissant la jeune fille enfin éveillée, toujours tranquillement assise à la table où ils l'avaient déposés. Dehors, Anéa se sentait mal en voyant les hommes qui regardaient sa poitrine un peu découverte, et elle ne savait pas comment ne plus se faire remarquer...
« Dernière édition: Novembre 06, 2010, 07:43:52 par Anéa » Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Bleiz
Humain(e)
-

Messages: 703



Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Novembre 08, 2010, 06:35:13 »

Ils sortirent alors. Bleiz sortit son portable et commanda à manger pour eux deux. Il vit qu'Anéa était gênée par sa poitrine que tout les hommes semblaient remarqué. Il se tourna vers elle et lui dit

Ne soyez pas gênée par vos formes. Elle sont très jolies et c'est pour ça que les hommes vous regardent. Et ne vous en faites pas nous sommes bientôt arrivés.

En effet le Motel de Bleiz arrivais en vue et il fit entrer Anéa. La chambre était ordinaire. Une petite télé, un Grand lit deux place, une salle de bain.

Installez vous mettez vous à l'aise notre dinez ne devrais plus tarder.

On sonna justement à la porte. Bleiz ouvrit et paya brièvement le livreur. Il déposa toute la nourriture à leur pied et s'assit à coté de la jeune fille.

Voilà ! je me suis permis d'en prendre une quantité importante vus que vous sembliez avoir faim. Alors Bon appetit Dit il avec un clin d'oeil.

Journalisée

Les gens pensent que Bleiz est dingue... Il a juste eu la malchance de débarquer dans un siècle qui ne lui correspondait pas. Sa place est sur un champs de bataille de l'antiquité à faire tournoyer sa hache ou dans une arène romaine à brandir son glaive devant d'autres gladiateurs comme lui.

Tags: ange  action  erotique  
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox