banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Venez jouer avec nous !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Besoin de quelques réparations [PV Winry]  (Lu 545 fois)
Mach Bonin
Humain(e)
-

Messages: 839



Voir le profil
Fiche
« le: Juillet 23, 2010, 05:59:32 »

Depuis que Mach était à Nexus, il avait enchaîné les contrats dans une certaine tranquillité. En effet, sur ce monde, le jeune soldat déserteur n’était pas recherché, et il fallait bien gagner de l’argent pour vivre et se réapprovisionner en munitions. Et malheureusement, même s’il était capable d’entretenir son matériel, il venait toujours le temps où ce dernier cassait et devait être changé ou réparé. Et cette fois, s’était son pistolet qui venait de défaillir, en pleine mission qui plus était. Il n’avait donc guère les moyens d’en acheter un nouveau, et cherchait à présent quelqu’un apte de le réparer.

Il était donc de retour à Nexus, et arpentait les rues à la recherche d’un bricoleur qui pourrait lui être utile. Mais, jusqu’alors il avait fait chou blanc, puisque dans tout les lieux susceptible de l’aider, personne ne connaissait son modèle d’arme à feu, pourtant rependu sur Terre, et n’avait pu l’aider à la réparer. On avait finalement orienté Mach vers une rue peu fréquentée ou une boutique un peu étrange, selon certains, mais d’une efficacité rare, pourrait peut être l’aider à résoudre son problème.

Il suivit donc les indications, jusqu’à trouver une maison à un étage, dont le rez de chaussée semblait bien être une boutique, laissant supposer au déserteur que le premier devait probablement être le lieu de vie de la personne tenant la boutique. Il s’approcha alors, voyant les deux rideaux métalliques, servant normalement à fermer celle-ci, et la protéger des voleurs, rabattus sur les côtés pour indiquer qu’elle était ouverte.

- Bonjour, je voudrais avoir vos services, si vous pouvez m’aider ?

Demanda t il en arrivant sur le seuil de la porte de la boutique. Mais, il ne sembla pas voir personne pour le moment, alors que son regard se posait sur la pièce qu’il avait sous les yeux, dont les murs étaient peints dans des tons clairs. Mais, son regard n’avait pas encore arpenté toute la boutique, puisque la première chose qu’il vit fut des rangés de rayons de matériels. S’est quand il tourna son regard vers la droite, qu’il vit un établit, avec une personne devant lui, qui semble travailler sur quelque chose, s’approchant d’une lance, mais avec un bout, qui serait plus une tronçonneuse qu’une pointe de lance normale. 

- Ah, je vous dérange peut être ?

Enchaîna t il alors, sans ayant vraiment attendu la réponse à sa première question. Mais, il attendit sur le seuil, se décalant quand même un peu pour laisser le passage libre. Et le fait qu’il cherche directement le gérant du magasin, ou un de ses employés, montrait qu’il n’était pas là pour acheter un produit, mais plutôt pour en faire réparer un, puisqu’il avait entendu que dans ce magasin cela serait sans doute possible.
Journalisée

Ma Fiche : Mach Bonin
Winry
-

Messages: 21



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Juillet 23, 2010, 08:13:06 »

- Et surtout pensez à ne pas rayer la lance, je serais un parfait idiot s'il n'était pas bien fait.

- Oui ne vous inquiétez pas.

Winry reconduit calmement le demandeur vers la sortie et une fois loin elle put péter, son câble.

- Et fait ceci et fait cela, s'il n'est pas content il a qu'à le faire lui même sa lance.

La demoiselle enfila sa tenue de travail, il était hors de question qu'elle salisse ces vêtements. Elle se mit à marmonner.

- Bon autant le faire le plus rapidement possible, ce crétin serait capable de venir en avance pour demander son truc, il m'a même pas demandé de voir mes automails et en plus il est radin.

Elle commença son travail par un petit tour dans les commerces aux alentours pour trouver ce dont elle manquait, puis elle commença enfin le démontage de la lance et la conception de la futur lance, le fournisseur voulait qu'il y a un petit système qui fasse tourner une chaine munit de petite dent, pour frimer à tout les coûts, mais elle n'allait pas lui faire de fleur sur le prix, pas après avoir été traité comme une chienne.

Winry ne remarqua la présence de Mache que lorsque ce dernier voulut laisser le passage libre  et fit tomber une vis au sol, c'est assez paradoxale, la demoiselle n'avait pas entendu la vois du militaire et avait réagit au petit bruit de la vis tombant sur le sol. Elle se retourna retirant ses lunettes de soudure ressemblant à ceux des aviateurs.

- Oui c'est pour quoi ?

Elle laisse la lance sur l'établit et prit la vis en devenant toute pâle.

- Cette vis je l'ai déjà vu quelque part.

Il y eut d'un coup un bruit infernale dans une autre pièce, Winry prit son sac et partie vers la source du bruit, Mach pouvant voir de la vapeur et une légère odeur de charbon. Il put entendre aussi la demoiselle pester.

- Maudite chaudière, tu pouvais pas me dire plus tôt que t'avais pas ta vis de régulation.

Pendant deux minutes il y eut un tintamarre pas possible, puis plus rien, la demoiselle revint en sueur et prit un grand sourire.

- Excusez moi, vous m'avez dit que c'était pour quoi déjà ?
Journalisée

Mach Bonin
Humain(e)
-

Messages: 839



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Juillet 29, 2010, 04:13:37 »

Mach, qui avait besoin de faire réparer son arme à feu, s’était rendu, suite à plusieurs échec, dans une boutique, tenue par une jeune femme. Celle-ci était en train de travailler sur une lance, alors qu’un homme faillât le percuter en sortant de la boutique. Il avait alors interpellé la demoiselle, qui semblait étrangement peu vêtue pour le travail, et les risques que cela pouvait incomber, qu’elle faisait. En plus, elle dut être sacrément captivé par sa tâche, qu’elle ne l’entendit pas, alors qu’il avait toujours son dos nu sous les yeux.

L’ancien soldat, se déplaça alors, pour se rapprocher un peu, et répéter sa demande, et finit par inadvertance par toucher un étal sur sa droite. Le pire fut que malgré le choc des plus légers, une vis roula et tomba au sol, provoquant un bruit. Et à ce bruit, la patronne, ou du moins l’employée affairée sur la lance se tourna, vers lui, en demandant pourquoi il était là.

- Et bien, j’aurai besoin de vos services…..

Eut-il seulement le temps de dire, alors que la jeune femme, qui avait soulevé ses lunettes de travail, qui semblait loin d’être adapter, lui coupa la parole quand elle remarqua la vis au sol. Mach en fut surprit, et se demanda si cette femme n’avait pas un grain. Alors qu’elle l’ignorait de nouveau. S’est alors qu’un bruit infernal se fit entendre en provenance de l’arrière boutique, et la demoiselle s’y rendit aussitôt, laissant toujours le jeune homme perplexe sur le comportement de cette dernière.

- Elle semble un peu déranger cette femme !

Marmonna t il, alors qu’elle avait disparu de son champ de vision, alors que de la fumée blanche, de la vapeur, put il en déduire quand elle prit la parole d’une voix suffisamment élevée pour être entendu dans tout le magasin, expliquant qu’il s’agissait d’un problème avec la chaudière. Il en sourit presque à ce moment là.  Il finit tout de même par la voir revenir en sueur, mais toute souriante, ce qui la lui fit trouver jolie sur le moment, malgré ses impressions initiales sur le comportement.

- La chaudière vous cause des soucis ?

Demanda t il sur un ton amusé montrant qu’elle avait été tout sauf discrète, alors qu’elle montrait aussi qu’elle n’avait pas entendu les propos de son client.

- Et bien, j’ai un problème avec mon arme à feu, et personne jusque là n’a pu y faire quelque chose. Je viens donc voir si vous pourriez m’aider ?

Répondit-il à sa question, en levant une main vers son holster pour en sortir son pistole, qu’il posa à plat dans la paume de sa main qu’il redescendit pour que la jeune femme l’ait sous les yeux
Journalisée

Ma Fiche : Mach Bonin

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox