banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Glou glou glou [PV Lyli]  (Lu 1860 fois)
Zoé
Humain(e)
-

Messages: 306


BÊTE A BON PIEU


Voir le profil
FicheChalant
« le: Mai 09, 2010, 10:04:05 »

Ce jour là il faisait plutôt moche et Zoé avait donc décidé d'aller à la piscine, qui était couverte. Après un rapide petit déjeuner, elle avait filé dare dare vers l'établissement : à cette heure de la journée, il n'y avait pas grand monde, voire même personne.

Après avoir payé son billet, elle fila vers les vestiaires pour femmes, se déshabilla et enfila son maillot de bain (un deux-pièces de couleur violette), pris la douche règlementaire et se dirigea en toute hâte vers les bassins.

Effectivement il n'y avait pas un chat au petit mâtin et la belle Zoé avait le bassin olympique pour elle toute seule.
Elle plongea dans l'eau et commença à nager.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 919


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #1 le: Mai 10, 2010, 03:07:04 »

Comme le ciel ce jours là était plutot gris Lyli avait eu la bonne idée de quitter son habitat naturelle pour se diriger vers un lieu qui ne lui avait pas échapper lors de sa dernière sortie en ville.
Il s'agissait bien sure de la piscine, lieu ou la sirène avait pu voir que de nombreuse personne allait nagée, bonne occasion alors pour y faire qui sait une nouvelle rencontre interessante.

Arrivé enfin devant la piscine elle jeta un oeuil à travers les vitres pour voir si il y avait quelqu'un, et à priori le bassin semblait vide. Il faut dire que à cette heure si surement personne n'aurait l'idée de se baigner, Lyli devrait donc attendre patiement à l'interieur faisant mine de faire quelques brasse.

Et une minute mademoiselle, vous devez payé votre billet.

Payé ? Pour aller nager ?


Ben oui, tu croyais peut être que l'entrée de la piscine serait gratuite ? Dit l'homme à l'acueil en rigolant

Elle était bien bonne celle-là, je ne sais pas d'ou tu sors habillé en maillot de bain dans la rue comme ça, mais si tu n'as pas d'argent tu n'entreras pas.

Décidément Lyli ne comprendrais jamais le monde exterieur, payé pour se baigner lui paraissait tellement étrange que c'était presque impensable pour elle, mais il était hors de question de faire route inverse maintenant. Alors sans prendre le temps de réfléchir elle courra du plus vite possible vers le bassin sous l'oeuil ébahi de l'homme qui avait mis du temps pour sortir de derrière son comptoir et la pourchasser.

Elle passa les vestiaire et la douche à toute vitesse sans même s'y aretter et arriva au bord de la piscine ou il y avait une jeune femme faisant des longueurs. Mais sans s'y attarder elle se jeta dans l'eau quand elle entendit l'homme se rapprocher à grand pas. Bien heuresement pour elle le temps qu'elle pouvait resté sous l'eau n'était pas un problème du tout.

*On dirait qu'elle m'as vue plonger, j'espère qu'elle ne me dénoncera pas. Mais en faites, elle n'était pas là tout à l'heure, elle vient d'arrivé ?*

Et toi là bas ? Tu n'aurais pas vue une jeune fille passé par hasard ?
« Dernière édition: Novembre 19, 2010, 02:18:35 par Lyli » Journalisée

Zoé
Humain(e)
-

Messages: 306


BÊTE A BON PIEU


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Mai 11, 2010, 07:44:22 »

Cela faisait donc un petit quart d'heure que Zoé se trouvait dans le grand bassin et, profitant qu'elle l'avait pour elle toute (enfin pour le moment), elle fit la planche, son regard se perdant dans le plafond de l'établissement.

Elle aimait cette sensation de flottement qui lui donnait l'impression d'être dans une sorte de cocon où rien de nuisible ne pourrait lui arriver...

Elle ferma les yeux, savourant autant la caresse de l'eau que la chaleur du soleil, qui filtrait à travers la grande baie vitrée, sur sa peau.

Si seulement cela pouvait durer pour toujours ! pensa-t-elle. Si ça tombe c'est ça le Paradis : un moment de pur béatitude qui dure pour toujours...

Elle n'avait jamais été très calée en théologie et à vrai dire elle s'en foutait un peu mais cela ne voulait pas dire qu'elle ne croyait pas en Dieu (ainsi qu'à tout concept de divinité) car elle était de celle qui pensait qu'il y avait "quelque chose" au-delà du monde visible et matériel mais que ce n'était pas forcément le Dieu paternaliste et tout puissant de la religion judéo-chrétienne.

Une ombre passa devant le soleil, interrompant sa méditation : sûrement un nuage. Ouvrant quand même les yeux, elle vit un homme qui devait appartenir au personnel de la piscine et qui la surplombait et qui semblait lui parler ; comme elle avait les oreilles dans l'eau, elle ne l'avait pas entendue arriver et encore moins s'adresser à elle.

Elle sortit la tête de manière à pouvoir entendre son interlocuteur qui lui demandait :

Et toi là bas ? Tu n'aurais pas vue une jeune fille passé par hasard ?

A part moi ? Non ! dit-elle en souriant légèrement. Frustré, le bonhomme s'en alla.

Elle le regarda s'éloigner quand elle vit du coin de l'oeil une tâche sombre en-dessous du niveau de l'eau, située à environ 10 mètres d'elle. S'en approchant à la nage elle vit que c'était une jeune fille brune et plutôt jolie ; sûrement la demoiselle que l'homme recherchait.
Plongeant dans l'eau, elle fit signe à la belle naïade de la rejoindre.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 919


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #3 le: Mai 12, 2010, 04:52:38 »

A part moi ? Non !

Quand la jeune femme inconnue avait prononcer ces mots un soulagement parcouru Lyli, elle l'avait vraiment échapper belle d'autant plus que quand celle-ci découvrit sa présence elle aurait très bien pue à se moment rappeler l'homme pour la dénoncer, mais au lieu de ça elle lui fit signe de la rejoindre à la surface.
Une fois de plus très soulager par cette réaction elle remonta sans discuté et creva la surface comme si rien n'était, sans être essouffler.

Merci infiniment de ne pas m'avoir dénoncer, si je peux faire quoi que se soit pour vous remercier dites le moi et se sera avec grand plaisir.

Maintenant qu'elle avait fini de parlé elle dévisagea un la jeune femme sous toutes ses coutures, elle n'avait pas vraiment faite attention jusque là mais elle était sacrément jolie. Un regard envoutant, des pupilles qui avait comme couleurs celles des pierres précieuse, de belles lèvres roses et une longue chevelure aux reflet violacé. Son lui aussi se passé de commentaire tellement il semblait incarné le parfait, sans parler de sa poitrine dont elle avait pas à palir.

La journée aller peut être être plus interessante plus rapidement que prévu, elle était là seul dans l'eau avec une jeune femme qui semblait être une déesse. Mais dans ses pensées Lyli oublia ses bonne manière et se présenta à sa "sauveuse".

Lyli... je m'appelle Lyli enchantée. Dit la sirène avec un petit sourire en fermant temporairement ses yeux avant de les réouvrir et posé une seconde question.

Cela fait longtemps que vous êtes ici toute seule ? Quand j'ai regardé par les hublots il y a 10 minutes de ça je n'ai pourtant vue personne.

De temps à autres Lyli jetait quand même de rapides coups d'oeuil vers la sortie de la piscine pour vérifier que l'homme ne reviendrais pas aux galops pour la jeter dehors, bien qu'il semblait avoir laisser tomber les fouilles de ce coté-ci.
Journalisée

Zoé
Humain(e)
-

Messages: 306


BÊTE A BON PIEU


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Mai 13, 2010, 04:46:55 »

Et la jeune fille remonta à la surface et Zoé put voir qu'elle n'était pas que "plutôt jolie" mais carrément canon ! Elle la remercia aussitôt de ne pas l'avoir dénoncé et ces paroles rendirent Zoé quelque peu perplexe.

Oulah, j'espère que c'est pas une terroriste ?! Quoique vu son joli minois, ça m'étonnerait... A mon avis, elle a dû purement et simplement resquiller.

Elle s'aperçut alors que la beauté la détaillait sous toutes les coutures, dissimulant mal son admiration pour la plastique de Zoé. Cette dernière, de son côté, faisait de même, son regard s'attardant notamment sur ses seins, qui étaient beaucoup plus gros que les siens.

Oulah, si l'air était payant, il y a belle lurette qu'elle serait ruinée la Miss Gros-Poumons !

Lyli... je m'appelle Lyli enchantée.

Et moi je me nomme Zoé. dit-elle en lui faisant son plus beau sourire. Je suis ravie de faire votre connaizzance Lyli...

Cela fait longtemps que vous êtes ici toute seule ? Quand j'ai regardé par les hublots il y a 10 minutes de ça je n'ai pourtant vue personne.

Elle avait posé cette question en jetant des coups d'oeil nerveux et inquiets tout autour d'elle : visiblement, elle avait peur que l'homme n'ait pas abandonné ses recherches et revienne ici...

Hum, peut être que j'étais en train de nager zous l'eau à ze moment là ou alors je devais être du côté du bord qui ze trouve le plus près des hublots et par conzéquent je ne devais pas être visible . Mais dites-moi, pourquoi zet homme vous pourzuivait ?

Elle se doutait un peu de la réponse qu'elle allait lui donner mais elle préférait l'entendre de sa bouche.
« Dernière édition: Mai 13, 2010, 07:56:06 par Zoé » Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 919


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #5 le: Mai 13, 2010, 07:53:52 »

Hum, peut être que j'étais en train de nager sous l'eau à ce moment là ou alors je devais être du côté du bord qui se trouve le plus près des hublots et par conséquent je ne devais pas être visible . Mais dites-moi, pourquoi cette homme vous poursuivait ?

Un mensonge, vite un mensonge, si je lui dit que je suis rentré sans payé elle va me prendre pour une voleuse, mais je n'arrive pas à trouver une autres excuse qui soit risible... Et en plus de ça ses yeux fixés sur ma poitrine depuis tout à l'heure ne m'aide pas vraiment à me sentir à l'aise pour réfléchir correctement.

Heu et bien... j'ai cassé le pommeau de douche, celui de la douche traditionnelle avant de se baigner... et quand je lui ais rapporté il voulait que je paye la réparation. Ce n'est tout de même pas ma faute si le matériel ici est de mauvaise qualité.

Lyli poussa un soupir interieur pensant que ça suffirait amplement à rejeter tout doute sur elle et à convaincre la jeune femme, maintenant il suffisait juste de savoir si la dite Zoé s'interesser au corps de Lyli, car comme pour toutes ses autres proies il serait inutile d'essayer de donner du plaisir à une personne qui n'en a strictement rien à faire.

Dit ?Tu ne vas pas aller chercher cet homme et dénoncer une pauvre fille sans défense comme moi hein ? Dit la jeune sirène en regardant Zoé d'un regard doux Parce que je préfèrerais plutot faire tranquillement des longueur dans la piscine... Pas toi ?

Pour le moment Lyli jouait les filles simple, le genre de fille tout à fait normale et examiné la situation tout en cherchant un moyen de savoir si elle interesser la belle Zoe, ho bien sure elle aurait pue la piégée facilement vu qu'elle se trouvait dans l'eau, mais elle n'utiliserais ce moyen qu'en dernier recours.
Elle avait absolument tout son temps.
Journalisée

Zoé
Humain(e)
-

Messages: 306


BÊTE A BON PIEU


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Mai 13, 2010, 08:21:12 »

Heu et bien... j'ai cassé le pommeau de douche, celui de la douche traditionnelle avant de se baigner... et quand je lui ais rapporté il voulait que je paye la réparation. Ce n'est tout de même pas ma faute si le matériel ici est de mauvaise qualité.

Ah d'accord ! dit Zoé. Z'est pour za qu'il vous pourchazzait ? Bah ! Zi za peut les conzoler, je leur paierai leur pommeau de douche zi jamais ils veulent vous faire des mizères.

Elle avait gobe le mensonge pour la simple et bonne raison que ce genre d'incident lui était arrivé aussi, il y a quelques temps. Le personnel de la piscine voulait qu'elle remboursât l'établissement mais Zoé avait dit niet avec tellement d'énergie qu'ils avaient renoncé. Mais cette pauvre fille n'avait pas l'air de savoir se défendre. Aussi, Zoé lui lança un petit regard attendri car elle en avait marre des gens qui profitaient de la gentillesse et de la faiblesse des autres pour les embobiner.

Dit ?Tu ne vas pas aller chercher cet homme et dénoncer une pauvre fille sans défense comme moi hein ? [...] Parce que je préfèrerais plutot faire tranquillement des longueur dans la piscine... Pas toi ?

Mais non, je vais pas dénonzer une pauvre fille zans défenze (mais pas sans atouts) ! Et z'il ze pointe, eh bien on va lui montrer de quel bois on ze chauffe hein ?

Sans qu'elle sut dire pourquoi Lyli lui plaisait beaucoup et de seconde en seconde, elle la trouvait de plus en plus attirante. Peut être était-ce dû à ses beaux yeux qui avaient l'air de deux lacs tranquilles dans lesquels on avait envie d'y plonger...

Faire quelques longueurs avec toi ? (elle aussi avait adopté le tutoiement). Moi j'en dis que c'est une zuperbe idée ! Let'z go !!

Et joignant le geste à la parole, elle appliqua une petite tape sur son épaule.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 919


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #7 le: Mai 13, 2010, 09:09:53 »

! Et z'il ze pointe, eh bien on va lui montrer de quel bois on ze chauffe hein ?

La réaction de Zoé décrocha un sourire sur les lèvres de la jeune sirène, mais il y avait un autre point auquel elle n'avait pas faites attention depuis tout à l'heure, cette belle jeune femme posséder une façon de parler un peu spécial, un léger zézeiment qui la rendait que plus désirable encore.

Oui tu as raisons, je crois que je n'ai rien à craindre avec quelqu'un comme toi Dit la jeune sirène en affichant encore un sourire supplémentaire sur ses lèvres.

La belle Zoé n'avait pas décliner l'offre de Lyli, se qui était plutot une bonne chose et aussi une très bonne occasion de l'admirer sous toutes ses coutures pendant qu'elle nagée sans qu'elle ne se rende vraiment compte de ces yeux totalement fixé et envouté par elle.

Tu nages vraiment bien Zoé j'ai du mal à suivre, tu as l'air d'une vraie sirène comme ça.

Bien sure quand elle disait qu'elle avait du mal à suivre se n'était que du bluff, elle aurait très bien pue arrivé devant elle en quelques seconde sans qu'elle n'est le temps de criée pour appelé à l'aide, mais elle voulait passé pour une simple humaine pour le moment et montrerait sa vraie nature au moment voulue.
D'ailleurs elle avait décidé que le moment était venue de savoir si Zoé ressenté une certaine attirance pour elle, alors elle s'activa un peu à la nage pendant que la jeune femme mis ses pieds sur le mur du bassin dans l'espoir de se retourné. A ce moment Lyli sortit de l'eau devant elle et mis ses mains sur les bras de Zoé pour la plaqué contre le mur.
Elle lui fit un sourire et lacha son emprise, la plaquant désormais avec le haut de son corps, son opulente poitrine plus précisément, qui était ecrasé contre le jolie corps de Zoé.
A partir de ce moment là elle la fixa droit dans les yeux et retira ses lunettes, elle mis une des branche entre ses lèvres tout en continuant de la fixé d'un regard des plus charmeurs.

On est toutes seules...tu me plait énormément, et pour tout te dire ton petit zézeiment quand tu parle me fait craquer ma belle.

Elle refit glisser ses lunettes le long de son nez et passa une de ses mains sur la nuque de Zoé, tout en approchant sa bouche de quelque centimètre mais sans avoir l'intention de l'embrasser.

Et toi dit moi.... Je te fais quel effet ?
Journalisée

Zoé
Humain(e)
-

Messages: 306


BÊTE A BON PIEU


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Mai 13, 2010, 09:54:44 »

Tu nages vraiment bien Zoé j'ai du mal à suivre, tu as l'air d'une vraie sirène comme ça.

Hum, tu trouves ? Je trouve que je nage pas très bien. Oh, je coule pas comme une pierre non plus mais j'ai pas mal de trucs à améliorer. répondit-elle un peu gênée.

Soit elle dit ça par gentillesse, soit elle le pense vraiment ou alors elle fout de moi... Hum, je pencherais pour la première ou la seconde possibilité ; mais certainement pas la troisième : ça n'a pas l'air d'être son genre.

Elles faisaient ainsi quelques longueurs, dans la joie et la bonne humeur ; Zoé en profitait pour observer de temps à autre sa nouvelle amie et trouva qu'elle était très jolie : les rayons du soleil donnaient à sa peau un éclat nouveau, et quand elle émergeait de l'eau, l'eau qui ruisselait sur elle avait un effet irisé qui la rendait sublime...

A un moment donné, elle allait entamer une nouvelle longueur quand Lyli apparut devant elle et, avant même qu'elle ait pu faire quoi que ce soit, la plaqua doucement contre le bord du bassin. Sa poitrine ronde et ferme était collée à la sienne et Zoé se sentit étrangement envoutée par le regard de la jeune fille qui avait enlevé ses lunettes (d'ailleurs, comment faisait-elle pour nager avec ses lorgnons sur le nez ?)

On est toutes seules...tu me plait énormément, et pour tout te dire ton petit zézeiment quand tu parle me fait craquer ma belle.

Oh ! put-elle seulement dire à cette déclaration spontanée. Elle se sentit rougir et son coeur se mit à battre un peu plus vite. Décidément cette Lyli savait ce qu'elle voulait et n'allait pas par quatre chemins.
Cette dernière passa une main derrière sa nuque et approcha ses lèvres près des siennes, lui demandant :

Et toi dit moi.... Je te fais quel effet ?

Pour toute réponse, Zoé l'embrassa d'abord avec douceur, se contentant de déposer des petits bisous sur la bouche de Lyli, puis elle s'enhardit et son baiser fut plus intense et plus vorace tandis qu'une de ses mains se mettait à pétrir un sein énorme, lourd, rond et ferme...
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 919


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #9 le: Mai 18, 2010, 01:45:28 »

La réponse à la question qu'avait posé Lyli fut sans appel, Zoé se contenta simplement de l'embrasser avec à chaque instant un peu plus de fougue que la seconde précédente.
Apparement la sirène n'aurait pas besoin d'en venir à la manière forte se qui n'était pas plus mal pour elle.

Sentir les doigts de Zoé se baladé sur son opulente poitrine qui était visiblement trop grosse pour sa main l'amusé pendant qu'elle sentait que leurs deux langues dansait l'une sur l'autre sauvagement.

Lyli commencé à la serrer fort contre elle et se détacha du bord, se laissant couler avec la belle jeune fille dans ses bras, atteignant le fond en seulement quelques secondes sans lui avoir laisser le temps de prendre une grande respiration avant de faire cela.
Elle avait maintenant décider de livrer sa vraie nature avant que celle-ci ne la découvre d'elle même de toute façon.

N'ai pas peur tu n'as rien à craindre de moi... si tu sais resté sage Dit la jeune sirène en souriant légèrement.

Lyli mis alors sa main sur l'entre-jambe de Zoe et exerça des caresses à travers son bas de maillot en frottant tout en même temps sa poitrine contre la sienne, évidement la sienne écrasé totalement celle de la jeune fille. Ensuite la sirène descendit sa main qui était sur la nuque de Zoe le long de son dos jusqu'à atteindre ses fesses parfaitement sculpté.
A partir de là elle glissa l'autre main qui caresser toujours son antre-jambe à l'intérieur de sa culotte.

Passons à des choses un peu plus avancé maintenant qu'en pense tu.

D'un coup, elle retira son bas juste après en avoir defait la ficelles qui la retenait derrière et remonta cette main sur sa nuque, pendant que de l'autre coté ses doigts étaient sur le point d'explorer l'intérieur de son vagin.
Journalisée

Zoé
Humain(e)
-

Messages: 306


BÊTE A BON PIEU


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Mai 20, 2010, 01:05:45 »

Tandis que Zoé embrassait la jolie Lyli, cette dernière l'entraina vers le fond de la piscine avant même qu'elle ait pu emmagasiner un peu d'air.

Que... Bloub bloub bloub !

N'ai pas peur tu n'as rien à craindre de moi... si tu sais resté sage

Eh, comment ça se fait que j'arrive à entendre ses paroles sous l'eau ?! D'ailleurs comment elle fait pour parler avec la bouche pleine de flotte ? pensa Zoé tandis que sa compagne continuait à lui lécher la langue...

Puis elle sentit un des mains de Lyli se plaquer sur ses fesses tandis que l'autre explorait son intimité. Pendant ce temps, Zoé s'activait toujours sur les seins opulents de sa partenaire, titillant les tétons entre son pouce et son index, pétrissant cette chair à la fois douce et ferme.

Elle qui trouvait qu'elle avait une poitrine de taille respectable, était battue à plats de couture par celle de Lyli ! Pourtant elle n'en éprouvait aucune jalousie ni amertume : la compétition entre femmes, à ce niveau là, n'existait pas vraiment ; ce n'était pas comme entre hommes, pour savoir qui avait la plus grosse !

Zoé haletait de plus en plus et des bulles d'air s'échappaient de sa bouche. Si ça continue comme ça, je vais me noyer ! pensa-t-elle.

Elle fit signe à sa compagne qu'elle devait remonter afin de prendre un peu d'oxygène.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 919


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #11 le: Mai 25, 2010, 12:34:12 »

Bizarrement Zoe ne laissé paraitre aucune peur, aucun angoissement quant à la véritable nature de Lyli, normalement celles qu'elle prenait dans ses filets paniqués vite en se posant tout un paquet de question en quelque seconde.
Au contraire elle semblait s'activer de plus en plus à s'amuser avec l'opulente poitrine de la sirène, sentir ses petits doigts parcourir ses seins d'une taille imposante l'amusait assez.
Pendant ce temps un peu plus bas Lyli entama l'exploration du vagin de Zoe en caressant tendrement les parois de son index alors qu'avec un autre doigt elle était sur le point de le pénétrer doucement. Les premiers vas et viens se faisaient avec extreme délicatesse, pour le moment son but n'était pas encore de forcer son sexe mais plutot de la stimulé dans l'espoir de faire grandir en elle les désirs qu'elle ressentait, de lui donné un petit avant gout de ce qui allait l'attendre en quelque sorte.
Car oui si la sirène avait un caractère pouvant s'apparenter à une prédatrice et qu'elle n'avait la plupart du temps aucune pitié pour celles qu'elle appelait ses proies elle savait aussi commencer les choses en douceurs quand cela lui prenait.

Assez vite elle vue le petit geste de Zoe qui voulait surement dire qu'elle aurait besoin de remonté maintenant. A se moment sa main derrière serra l'une des fesses de Zoe puis elle colla son corps totalement contre le siens avant de lui répondre avec un sourire accroché aux lèvres

Tu veux déjà remonter ma belle ? Tu n'es pas bien ici avec moi ? Tu ne voudrais pas me vexer hein ? Pour ton oxygène je m'en occuperais quand j'estimerais que tu en as vraiment besoin, tu n'es pas deja totalement à cours quand même ?

Son corps resta collé contre le sien au cas ou elle voudrait fuir pris d'une panique soudaine. Quand à se qui se passait plus bas elle introduit doucement le deuxième doigt qui caressait ses lèvres vaginales un peu plus tot puis explora son entre-jambes un peu plus en profondeur en ne faiblissant pas ses vas et viens, écartant doucement ses doigts à l'intérieur au passages pour avoir une plus grande facilité d'accès.

Dit moi ma belle, tu n'as pas l'air vraiment choquée que je sois une sirène ? Tu es sur le point d'offrir ton corps à une créature qui n'est censé existé seulement dans l'imagination et dans un élément qui n'est en plus pas vraiment le tien, pourtant tu n'as pas l'air apeuré comme la plupart de mes proies habituels. Tu n'as donc jamais lu les légendes qui se racontent sur nous les sirènes ?

Oh c'est vrai tu ne peux pas répondre... vos cordes vocales ne sont pas faites pour parler sous l'eau j'aurais presque tendances à l'oublier parfois


La sirène décida de remonter lentement Zoe à la surface pour sortir sa tête de l'eau, elle pourrait ainsi reprendre une grande bouffé d'air et répondre à Lyli
« Dernière édition: Novembre 24, 2010, 01:55:40 par Lyli » Journalisée

Zoé
Humain(e)
-

Messages: 306


BÊTE A BON PIEU


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Novembre 25, 2010, 12:09:00 »

Au bout de ce qui parut une éternité, les têtes des deux jeunes filles émergèrent de l'eau. Zoé était suffoquée,  moins à cause de la révélation sur la nature de Lyli que par le manque d'oxygène. Reprenant son souffle, elle jeta un œil aux alentours : il n'y avait toujours personne et pourtant l'heure était bien avancée. Normalement, la piscine était déjà pleine de monde à cette heure-ci. Bizarre...

Puis elle posa son regard sur la créature et lui dit avec un petit sourire mutin : za ne me dérange pas que tu zois une zirène tu zais, mais tu aurais pu me prévenir avant. Cela ne l'avait pas étonnée car elle avait déjà rencontré quelques créatures surnaturelles auparavant. Autant dire qu'elle était rodée à ce niveau là. Par contre, je penzais que les zirènes avaient une queue de poizzon...

Haussant les épaules, elle s'approcha d'elle et l'embrassa de nouveau, une main posée sur un de ses seins qu'elle avait volumineux et une autre caressant son petit ventre, descendant de plus en plus bas. Elle commença par le pourtour, traçant des cercles concentriques autour de sa fente avant de s'attaquer au clitoris, le titillant entre le pouce et l'index...
Plus haut, sa langue s'activa léchant les lèvres de sa partenaire avant d'attaquer en profondeur, se livrant à une exploration buccale des plus approfondies.


***

Sur la porte vitrée de l'établissement, une pancarte "Fermé" avait été posée : le gardien, qui avait un peu trop abusé de la boisson la veille (et c'était pas du Perrier) avait confondu la pancarte susnommée avec une affiche sur le don du sang qu'il devait scotcher sur la vitre. Les deux jeunes femmes étaient seules pour un bon bout de temps...
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox