banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Venez jouer avec nous !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Balade en mer [PV Lili Ivanes]  (Lu 3476 fois)
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« le: Mai 04, 2010, 01:54:39 »

La début de week-end qui annoncé des plages pleines de mondes et donc de nouvelles proies, voila ce que Lyli aimé par dessus tout. Aujourd'hui ne ferait pas défaut à sa tradition et comme à ses habitudes la sirène s'installa sur un amas de rocher passant ainsi pour une simple adolescente qui bronzé, elle pouvait de cette façon guetter des personne interessante sur le bord sans attiré l'attention.
Allongée sur le rocher elle s'amusait maintenant comme elle le faisait toujours a selectionné celle qui serait le plus apte à être sa proie pour le reste de la journée.

Hum voyons voir... pas celle là... non plus... hum peut être .. non..... Ha tiens, elle a l'air plutot pas mal vue d'ici celle là.

Son regard se porta sur une très belle fille aux allures innocente, elle devait surement être une jeune lycéenne. Dans tout les cas Lyli avait décidé qu'elle conviendrait parfaitement, d'autant plus que la question de comment l'éloigné du bord ne se posait même plus quand elle gonfla un petit bateau pneumatique pour monter et s'allonger à l'interieur.

Parfait ma belle éloigne toi du bord, personne ne pourras te venir en aide une fois que tu seras assez loin, à l'abris de tout regards indiscrets.

Lyli la suivit ainsi une vingtaine de minutes alors que le petit bateau sur lequel la jeune fille se trouvait dérivé de plus en plus, peut être s'était elle un peu assoupie. C'est à ce moment là que la sirène avait décidé d'agir, ayant marre d'attendre.
Avec une grace incomparable elle creuva la surface sans un seul bruit et s'approcha du bateau ou sa proie semblait paisible, les yeux fermé et les mains derrière la tête.
Elle en profita pour prendre les rames et les expedier loin au fond de l'eau, elle remonta ensuite sans prendre la peine d'etre discrète et racla un bon coup de la gorge pour faire comprendre qu'il y avait quelqu'un non loin d'elle.

Heu.. bonjours excusez moi si vous dormiez mais je nagée par ici et je suis venue vous prévenir qu'une vague a emporté vos rames au fond de l'eau, il ne faudrait pas trainé pour aller les cherché, le courrant pourrait les emporté on ne sait ou sinon.

Le piège de Lyli était maintenant mis en place, mais elle voulait tout de même savoir le minimum qu'elle pouvait sur elle.

Ou sont mes bonnes manières, je m'appelle Lyli, enchantée. Puis-je à mon tours savoir votre nom ?
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Mai 04, 2010, 07:32:21 »

se matin là lili devait aller à la plage le beau temps était de la partie, et sa maitresse Ishtar voulait qu'elle bronze un peut, rien n'était meilleur que le bronzage naturel, s'habillant avec un petit maillot de bain deux pièce noir, dont le bas faisais string elle partie en direction de la plage.

arriver à la plage lili constata avec déception qu'il y avait beaucoup de monde, trop même, elle qui voulait être un peut tranquille, surtout pour enlever son haut quand elle bronzerait, mais si c'était pour que tout les mecs la regarde en fantasmant sur elle, elle sentait qu'elle ne le supporterais pas.

mais elle vit une opportunité, un stand de location de bateau pneumatique, si elle en louait un elle pourrait tranquillement bronzé au rythme des vagues sans risquer qu'un pervers ne la mate, se dirigeant vers le stand elle demanda si il en restait et elle en loua un, le gonflant avec l'auto gonfleur, elle pris deux rames et partie sur les flots.

voilà bien dix minutes qu'elle ramait et elle s'était largement écarter du bord de la plage, laissant les rames dans les anneaux prévue pour les utiliser, elle enleva le haut de son maillot, dénudant sa poitrine ou deux anneaux ornaient ses tétons, prenant la crème solaire, elle s'en mit dans les mains et se l'étala sur tout le corps, commençant par ses jambes, ses cuisses, son ventre, sa poitrine, son dos, ses bras, son cou et son visage, lili était toute luisante, elle s'allongea sur le dos dans l'embarcation mettant ses bras derrière la tête, profitant du soleil.

quelques minutes plus tard elle ne serais dire puisqu'elle c'était quelques peut assoupit, lili entendit quelqu'un se racler la voie et une vois féminine lui dire qu'une vague avait emporté ses rames, lili se leva brusquement sous la surprise de cette voie et sur ce qu'elle venait de dire, découvrant le visage de la fille qui venait de la prévenir, un jolie visage et des yeux magnifique, mais lili était préoccuper par autre choses, elle fallait qu'elle retrouve les rame sinon le stand de location allait garder sa caution, regardant dans l'eau autour du bateau, elle ne les voyait pas.

la fille qui l'avait prévenue s'appelait Lyli étrangement comme elle, lili ramena son regard sur Lyli mais inquiète de ne pas retrouver les rames.

moi aussi je suis enchanter, je m'appelle lili moi aussi, mais je suis inquiète, vous ne savez pas ou elles ont put dériver, vous ne les avez pas vue? s'il vous plais aidé moi à les chercher sinon je vais perdre ma caution,... j'arrive dans l'eau...

amenant un main dans l'eau elle recueillit de l'eau et se mouilla la nuque, en se relevant des perles d'eau ruisselait sur sa poitrine, s'en plus attendre elle pris sa respiration et plongea dans l'eau, regardant vers le font marin pour voir si elle ne les apercevait pas
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #2 le: Mai 04, 2010, 08:02:50 »

Alors elle s'appelait Lili tout comme elle ? c'était assez amusant, en plus elle n'avait pas l'air bien timide également à première vue pisqu'elle n'était même pas gêner de se retrouvé nue devant une autre personne, encore un point commun avec la sirène il ne manquerait plus qu'elle ne soit pas humaine elle aussi, bien que cela resté très peu probable.

Mais tout cela n'était pas important, puisque la jeune fille était tout simplement entrain de tomber dans le piège machiavélique de Lyli, elle allait d'ici peu être piégé au fond de l'eau et devrait se plié aux exigences et aux désirs de la sirène si elle voulait pouvoir un jours repartir seine est sauve, après se ne serait pas un problème si elle repartait en connaissant l'identité secrète de Lyli car après tout qui croirait une adolescente si elle disait avoir fait l'amour avec une sirène ? Surement pas grand monde.

Lili avait maintenant plongé, suivit de près par la sirène qui prenait bien garde de ne pas nager trop vite pour eveillé des soupçon, elle resté calme comme un requin traque sa proie avant de lui sauté dessus au dernier moment, celui ou on s'y attend le moins.

Parfait elle est arrivé au fond et n'as pas vue les rames, elle va surement vouloir remonté maintenant.... C'est le moment propice.

Quand Lili voulu remonter dans l'espoir de reprendre son souffle elle se fit attraper la jambe par la sirène et en un instant elle se retrouva enlacer par derrière ne pouvant plus vraiment bouger. Elle était désormais piégée pour de bon.

Je te donnerais tes rames plus tard tu ne vas pas en avoir besoin dans l'immédiat, enfin je te les donnerais seulement si tu est sage et docile au final.

Bien que Lili semblait paniqué et se debatre légèrement, la sirène pouvait voir maintenant son corps sous toute sa couture, et celui-ci lui plaisait vraiment, bien qu'une chose l'intriguait, les percings en anneau sur ses têtons. Elle les toucha légèrement avec ses mains avant de dire :

Arette de paniqué tu ne vas faire que gaspillé innutilement tes réserves d'air. En faites dit moi ca a l'air marrant ces anneaux que tu as, je suis sure qu'ont peut bien s'amusé avec ça.

Ni une ni deux la sirène mis Lili directement contre le sable puis commença à lui titiller ses seins avec sa bouche et sa langue, prenant parfois les anneaux entre ses lèvres pour tiré dessus dans l'espoir de lui faire un peu mal tout en l'exitant, mais sans la faire pour autant souffrir.
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Mai 05, 2010, 06:47:11 »

lili nageait vers le font en regardant bien partout, tournant la tête un bref instant pour voir que la fille qui l'avait prévenue nageait à quelques mètres d'elle, arrivant au font elle s'immobilisa tournant sur 360° en espérant trouver ces rames mais rien, commençant à manquer d'aire, elle commença à remonter vers la surface quand quelques choses lui attrapa la cheville l'empêchant de remonter et en un instant elle fit immobilisé par des bras, sentant dans son dos l'opulente poitrine de la fille qui l'avait prévue pour ses rames.

*mais qu'est ce qu'elle fait? elle est folle? elle veut me noyer?*

lili commença à se débattre quand sans comprendre comment, elle entendit la voie de la fille dans ces oreilles comme si elle était hors de l'eau.

*mais comment ce fait-il qu'elle puisse parler sous l'eau?
la garce elle sait ou sont mes rames... être sage et docile pour quoi?
j'ai besoin d'air... je ne vais pas tenir longtemps...*


continuant à se débattre du mieux qu'elle le pouvais pour se soustraire de son emprise, elle sentit l'une des mains de la fille faire bouger les anneaux de ses tétons, entendant les conseille de Lyli qui lui disait de ne pas paniquer, c'était plus facile à dire qu'à faire, lili commençais à vraiment manquer d'air, Lyli était intéresser par ses anneaux sur ses tétons apparemment, mais si elle lui avait demander elle lui aurais peut être donne l'autorisation de jouer avec, mais lili ne pouvait parler sous l'eau.

lili se sentit poussé vers le font et fut plaqué dos sur le sable, recrachant un peut d'air quand elle toucha le fond, voyant maintenant en face d'elle le visage de sa tortionnaire qui n'avait pas l'air de se soucier de reprendre son souffle, Lyli c'était directement placer entre ses jambes, lili sentait la bouche de Lyli lui lécher les tétons, être aspirer dans cette bouche chaude, sentant ses tétons être quelques peut étirés par les anneaux qui les traversés, malgré la situation critique lili commençais à ressentir une chaleur au niveau de sa poitrine, sentant ses tétons durcir et pointer ou les stimulations.

rassemblant le peut de force qui lui rester, lili tenta une dernière fois de repousser Lyli à l'aide de ses jambes, ramenant ses pieds au niveau du bassin de Lyli, elle voulut le repousser d'un coup pour se dégager et remonter le plus vite possible, mais quand elle voulut pousser ses pieds glissèrent sur le corps de sa tortionnaire et tout ce qu'elle arriva à faire sa avait été de baisser le bas du bikini de Lyli au niveau de ces genoux, amenant les mains sur la tête de Lyli pour lui tirer les cheveux, lili ne put retenir une seconde de plus l'air dans ces poumons et commençait à vider ces poumons, voyant de nombreuses bulles sortir de sa bouche en direction de la surface de l'eau.

* non je vais mourir...*
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #4 le: Mai 05, 2010, 09:06:25 »

Malgrés les conseils de la sirène Lili continuait de se débattre tant bien que mal mais sans y parvenir, la seule chose qu'elle avait réussit à faire était de vider entièrement ses poumons de son air.
Lyli était alors obliger de lui en redonner avant qu'elle ne s'évanouisse, mais elle ne lui donnerais d'abord qu'une petite quantité qui lui permettrait de tenir pas plus d'une vingtaines de secondes, histoire de lui faire comprendre qu'elle devait être docile car elle ne pouvait rien gérer dans cette situation.

Alors, tu es prêtes à m'écouter maintenant ? Car si tu n'arrive pas à économiser tes ressources alors que je viens à peine de commencer, tu ne tiendras jamais le rythme ma belle.

Lyli repris ses activités en tirant au maximum sur ses anneau à l'aide de ses lèvres mais en prenant bien soin de ne pas lui arracher, en même temps elle prenait un malin plaisir à voir sa proie qui avait énormément de mal à retenir sa respiration.

Tiens puisque tu as baisser mon bas, j'imagine que tu peux t'occuper de mon sexe maintenant, je veux que tu y mette ta langue le plus profondément possible et que tu t'active à l'interieur avec la plus grande fougue que tu peux avoir, et si ton travail me satisfait je te donnerais peut être encore un peu d'air. Excite moi du mieux que tu le peux.

Lyli s'assit sur sa poitrine, l'écrasant contre son corps, mais cette réaction  fit ouvrir la bouche de Lyli malgrès elle sous le poids de ses fesses rebondit, faisant échapper une certaine quantité d'air.
Son sexe était maintenant devant la bouche de la jeune fille et demandait seulement qu'ont s'occupe de lui en y infiltrant quelque chose à l'intérieur pour la stimulé.
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Mai 06, 2010, 07:02:19 »

lili se sentait partir dans un autre monde, soufflant ses dernière bulles d'air de ses poumons, quand elle sentit les lèvres de Lyli sur les sciènes, surprise elle réussit à récupérer de l'air dans la bouche de Lyli, mais pas assez pour remplir ses poumons, lili compris alors qu'elle n'était pas en face d'une simple humaine mais plutôt devant une créature des océans.

quand la sirène lui demanda si elle était prête à l'écouter, lili répondit d'un signe de la tête lui indiquant une réponse positive, résigner lili ne pouvait pas faire autrement, elle avait bien trop peut d'air pour remonter à la surface même si la sirène s'en allait, comprenant que si elle ne faisais pas ce qu'elle disait elle était perdu pour de bon. 

apparemment la sirène en avait après son corps, puisqu'elle lui dit que si elle n'économiser pas son air elle ne tiendrais pas le rythme et vue comment avait commencer les hostilité sur sa poitrine sa ne faisais aucun doute.

elle vit Lyli redescendre sur ses seins, sentant celle ci tirer au maximum sur les anneau de ses téton, cambrant le torse pour amoindrir l'étirement de ses seins, lili avait du mal à retenir sa respiration, poussant des gémissement étouffer par sa bouche fermer.

elle entendit la sirène lui donner un ordre, son petit jeu consister à donner de l'air contre du plaisir, il fallait qu'elle l'excite avec sa langue, choses qu'elle avait appris à pratiquer avec Ishtar sa maitresse, sentant le bassin de la sirène venir s'asseoir sur sa poitrine, lili ne put retenir quelques bulle d'air de ses poumons, voyant le bas ventre de Lyli s'approcher de sa bouche et des qu'elle fut à porter de sa bouche, lili ne tarda pas à lécher son intimité, il lui fallait de l'air et vite.

passant d'abord sa langue sur ces grandes lèvres, lili amena ses mais sur les fesses de la sirène pour avoir un point d'accroche, donnant des grand coups de langue sur ces grandes lèvre, elle passa ensuite sa langue dans la commissure de sa fente remontant jusqu'à son clitoris qui était encore capuchonner, faisant aller en venir sa langue le long de la fente pendant quelques secondes, puis amenant ses pousses sur ces grande lèvres pour les écarter et d'un coup rentrer sa langue le plus profondément possible dans son minois tout chaud, activant sa langue à l'intérieur le plus rapidement possible en faisant de grand cercle pour caresser ces parois velouter.

sentant la sirène bouger sous ses coups de langue, lili avait toujours besoins d'air, et bientôt elle ne pourrais vraiment plus se retenir, elle espérait que ce qu'elle lui faisais lui convenait, puis lili eu une idée, pour stimuler la sirène en espérant qu'elle ne serais pas désappointer car certaine femme n'aime pas sa, ramenant une de ses mains sur ces fesses faisant parcourir ses doigts le long de la raie de ces fesses jusqu'à arriver à son petit anus et une fois trouver lili lui enfonça d'un coup son majeur dans sa petite entrée, remarquant que celle ci était très étroite puisque son doit était très enserrer par les sphincter de Lyli, elle attendrait sa réaction pendant quelques seconde et se mettrait à l'activer si elle ne disait rien...
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #6 le: Mai 06, 2010, 08:06:32 »

Les choses avait à peine commencer que la sirène s'amusait déjà de ce petit jeu pervers entre elle, les règles était simple la jeune fille devrait faire plaisir à Lyli, et plus le plaisir qu'elle lui donnerais serait grand plus Lyli lui donnerais de l'air, elle devrait donc bien s'appliquer si elle ne voulait pas recevoir des quantité d'air faible au lieu d'être totalement revigoré.

La langue de Lili qui s'activer avait grandement surpris la sirène, en effet elle ne penserais pas qu'elle serait aussi doué se qui la fit sourire, se n'était certainement pas la première fois qu'elle faisait cela.
Mais tout d'un coup Lyli eu des frisson quand elle sentit un doigts glissé le long de sa raie, qu'avait elle en tête au juste ?

Haaa...Haaa... Ouii...Continue.

La sirène venait de se pendre un doigt dans son anus et avait était surprise, elle savait que cette partie là de son corps était très étroite et que se ne serait surement pas sans douleurs vu que son anus était plus petit et serré que la moyenne. Lyli commençait de plus en plus à hurler de douleur sous le doigt de Lyli qui s'enfoncer dans son petit anus tendit que sa langue continué son travail, la jeune fille devrait d'ailleurs sentir de la mouille sur toute sa langue. Par ailleurs ses tétons devenait très dur sous l'exitation et elle frotté ses fesse galbé sur la poitrine de Lili, l'obligeant à suivre le rythme avec sa tête, car elle avait toujours sa langue dans son sexe.

Même si elle aimait ça elle cherchait déjà un moyen de se venger de la douleur infligé autre que la punition actuel de la privé d'air plus qu'elle ne le pouvait, c'est alors qu'en cherchant du regards autour d'elle Lyli vit un long et épais bâton qui prenait une forme irégulière et bossé vers le millieu, il s'agissait là d'un objet dont elle s'était déjà servie par le passé sur l'une de ses victimes et qui s'était avérer très efficace.
un léger et rapide sourire aux lèvres, elle se dit qu'elle l'utiliserais une fois que Lili aurait terminé sa tache actuelle.
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Mai 07, 2010, 05:28:27 »

les gémissement et paroles de la sirène fit comprendre à lili qu'elle pouvais stimuler son anus, malgré qu'il soit très serrer elle avait réussis à rentrer son doigt en entier en forçant tout de même un peut, continuant d'activer sa langue dans son antre le plus rapidement possible, elle commença à bouger son doigt sans faire de vas et viens pour le moment, caressant ces parois intestinale.

elle voyait Lyli dandiner du bassin venant caresser ses seins avec ces fesses, obligeant lili à relever la tête pour suivre les mouvement de bassin, sentant sur sa langue un liquide visqueux se mélanger à l'eau, cette garce de sirène mouillait de plus belle et prenais du plaisir, tout en venant suçoter et aspirer son clitoris entre ses lèvres, lili entama avec son doigt des aller et retour en accélérant progressivement.

mais lili commençais à suffoquer et elle savait qu'elle ne tiendrais plus longtemps sa respiration, si elle ne se dépêchait pas, elle allait se noyer, arrêtant de suçoter le clitoris, elle ouvrit grand la bouche et engloba de ses lèvres la minette de la sirène, faisant aller sa langue dans son antre pendant un instant et remonter titiller du bout de sa langue le clitoris, passant de l'un à l'autre alternativement, juste après se cours moment de changement de tactique, le doigt qui travailler son anus rentrait et sortait plus rapidement et un peut plus facilement, mais par manque de temps pour la stimuler, lili ressortit son doigt un cour instant et lui réinséra pas un mais deux doigt dans son petit passage étroit, forçant tout de même pour les y entrée, dilatant de force ces sphincters, une fois bien enfoncer elle ne tarda pas à activer sa main frénétiquement, faisant de très rapide aller et retour pour la stimuler et la faire jouir.

il lui fallait de l'air et vite.
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #8 le: Mai 07, 2010, 07:32:27 »

La sirène poussa un grand cri quand un deuxième doigts l'infiltra tant bien que mal, déjà qu'un doigt avait du mal à rentré alors deux, c'était beaucoup trop pour son petit anus et elle ne tarderait pas à jouir si elle ne s'arrêter pas tout de suite.

Hann... Oui... HAAA... continue.

Bien qu'elle lui disait de continué elle serrer les dents de plus en plus sous la douleurs et senti même un peu de sang à l'interieur de son anus, elle avait surement due la blessé avec ses ongles à force d'engouffrer ses doigts toujours plus loin dans l'anus étroit de Lyli.

Mais voyant que sa partenaire commençait à suffoquer et à laisser filé les dernières bulles d'air contenue dans ses poumons Lyli se disait qu'il fallait qu'elle jouisse vite, son but n'était pas de noyée une personne après tout.
Alors dans un grand cri de plaisir elle ne chercha pas à se retenir comme d'habitude et se força a laisser coulé toute sa cyprine sur sa langue, certe le plaisir n'était pas aussi grand que d'habitude pour la sirène qui avait pas faite durer les choses, mais dans la position ou elle était il n'y avait pas le choix, c'était ça ou la mort de Lili, et puis elle pourrait s'amusait plus amplement sur le corps de Lili dans quelques instant et cette idée continuait toujours à l'exité même après ça.

Ayant laisser jaillir la presque totalité de sa cyprine dans la bouche de Lili elle retira vite son sexe et rattrape sa tête avec l'une de ses mains, la ramenant vers son visage. Elle y deposa tendrement ses lèvres et les entrouvrit pour lui donner de l'air, cette fois la quantité serait largement plus grande pour que la jeune fille puisse tenir face à la suite. Tout en passant l'air d'un poumon à l'autre par le biais de sa bouche elle fit danser sa langue sur la sienne ainsi que sur toute l'interrieur de sa bouche, et netoyé au passage la cyprine qu'elle avait avalé un peu plus tot.
Estimant maintenant que la jeune fille avait assez d'air pour tenir plus longtemps que la précédente fois elle retira sa bouche de la sienne et s'éloigna légèrement de son corps en marchant sur le fond pour prendre le bâton qu'elle avait vu toute à l'heure.

Tu savais qu'un doigts était assez dure comme ça et tu en as mis un deuxième sans te poser de question, tu m'as vraiment fait mal... non le terme exact serait plutot que tu as complètement exploser mon anus.. je vais te le faire payé Dit la belle sirène en pointant le long bâton vers elle d'un sourire sadique.

Il s'agissait d'un très long bâton aux bouts arrondit et de formes régulière du moins jusqu'à un certain point, en effet vers le millieu le bâton était assez recourber formant comme une grande bosse avant de redescendre Cinq centimètre plus loin à sa forme initiale. Au niveau de la largeur les proportions ressemblait a celle d'un sexe mal de très grande taille. Ce baton devait surement être à première vue un reste de bateau, qui de toute façon ne pourrait pas rentré entièrement dans un sexe féminin vu la longueur.

Elle était alors enfin devant Lyli avec cette nouvelle "arme" terrible qui carressait les parois de son sexe, Lyli posa ensuite son pied sur son bas ventre en commençant à infiltré légèrement le bâton dans ses parois.
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Mai 09, 2010, 02:00:52 »

continuant faire aller et venir ses doigts frénétiquement dans l'anus très serrer de la sirène et sa langue dans son minois, lili sentit les membranes de Lyli  se contracter enserrant ses doigts et sa langue, sentant de la cyprin remplir sa bouche, mais lili commençais à perdre la vue sous le manque d'air, laissant échapper ses dernière réserves, elle se sentait partir, perdant connaissance un cours moment.

quand elle repris connaissance, elle sentait les lèvres de Lyli sur les siennes, sentant de l'air remplir ses poumons et la langue de sa tortionnaire lécher l'intérieur de sa bouche et sa langue, puis elle se retira, la quantité d'air qu'elle lui avait donner était un peut mieux que la première fois, mais toujours pas assez pour pouvoir remonter à la surface, pendant que lili reprenait ses esprit elle vit la sirène se diriger non loins de la et ramasser quelques choses, l'entendant ensuite se plaindre que lili lui est mis deux doigts dans l'anus sans lui avoir demander et qu'elle avait eu mal.

* elle as eu mal? t'en mieux... c'est ce qu'elle mérite... *     

mais la sirène avait l'intention de se venger, ce qui fit augmenter la peur de lili quand sa tortionnaire pointa un gros et grand bâton vers elle avec un sourire sadique , peut être aurait-elle du se contenter de juste la lécher.
quand le bâton que tenait la sirène vint au niveau de son entre jambe pour caresser ses grande lèvres lili serra la cuisse pour l'empêcher de faire quoi que se soit, mais le pied que Lyli vint mètre sur son bas ventre l'obligea à ouvrir les cuisses, elle sentit ensuite le gros bâton forcer l'entrée de son vagin, écartant ses parois de force dans une douleur déchirante, se retenant de crier en serrant les dents pour éviter de recracher l'air qu'elle venait de recevoir, amenant ses mains sur le mollet de Lyli qui se trouvais sur son bas ventre et l'enserrer de ses mains pour lui faire comprendre  qu'elle avait atrocement mal.
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #10 le: Mai 11, 2010, 02:28:21 »

Lyli avait fait en sorte de se positionner de manière à se que sa proie ne puisse pas riposter tandis que celle-ci essayé de serrer ses cuisses dans l'espoir de frainer la douloureuse pénétration qu'exercer la sirène.
Centimètre par centimètre la pénétration continuait son avancé sous les gémissement de Lili et de ses cris perdue dans l'eau.

Alors ? J'espère que tu as au moins aussi mal que moi tout à l'heure espèce de petite garce.

Sans relacher la pression qu'elle exercé avec son pied elle le fit remonté le long de son corps jusqu'au niveau de sa poitrine ou elle s'amusa à masser ses seins à l'aide de son pieds pendant que le bâton continuer sa rentrée.
Tout à coup elle enfonça violemment le bâton sans crié garde et le fit rentré de trois bon centimètre en une secondes, le faisant arrivé au millieu, là ou il était recourbé.

Il commençait maintenant à avoir beaucoup de mal à rentré et se serait là surement les derniers centimètres supportable par Lili, mais se serait aussi les plus dur, car quand elle voulu faire rentré celui-ci au niveau de la bosse le vagin de Lyli semblait tiré et forcé sur la parois vaginale du haut, ce qui devait être extremement douloureux. D'autant plus que des mouvements de droite à gauche suivait cela, écartant les parois à l'interieur le plus possible, la seule chose que put exprimer Lili sous la douleur qu'elle ressentait fut un grand cri se traduisant par un grand flot de bulles sortant de sa bouche pour se diriger vers la surface.
Cette partie du bâton était presque rentré totalement tandis qu'elle sentait les têtons durcis de Lili sous la plante de ses pieds qui massé sa poitrine.

[HRP] Désolé un peu perdu l'inspiration depuis quelques jours :/ [HRP]
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Mai 12, 2010, 06:56:56 »

malgré le resserrement  de ses mains sur le mollet de Lyli, celle ci continuer d'enfoncer le bâton de force dans son antre serrer, sentant une douleur déchirante emplir son corps du à l'enfoncement du bâton à sec, même si elle était immerger l'eau n'était pas un lubrifiant et n'aidait aucunement à la pénétration,  sous la douleur lili contracter sa petite chatte, sentant le bâton continuer son avancer petit à petit, brisant les barrières de ses membranes interne qui malgré les contractions laisser passer ce fameux bâton, si bien que sous la douleur devenue trop intense lili lâcha un crie étouffer par l'eau mais laissant échapper un peut d'aire de ses poumons.

entendant la voie de la sirène lui demandant si elle avait aussi mal qu'elle quand elle lui avait mis deux doigts dans son anus et finir par la traiter de garce.

* c'est toi la garce... AAAAAAAH... que sa fait mal... elle vas me tuer...*

relâchant de ses mains le mollet de Lyli, elle leva son buste et entoura d'un bras la cuisse de la sirène, pour se tenir relever et l'autre main vint empoigner le bâton pour arrêter son introduction, regardant la sirène dans les yeux, lui montrant des yeux implorant la sirène d'arrêter cette torture, mais ce fut en vint puisque le répit ne fut que de quelques secondes, sentant le pied de la sirène remonter sur sa poitrine et la pousser violemment contre le sable, lâchant encore quelques bulle d'aire sous le choque et lâchant aussi la cuisse et le bâton par la même occasion, sentant maintenant en plus du bâton le pied de Lyli lui caresser le bout des seins avec ces orteils.

le bâton repris son introspection forcer dans la vulve de lili, celle ci ne pouvant plus rien faire pour l'arrêter, sentant le bâton continuer de s'enfoncer en elle et d'un coup elle sentit un accoue être donner au bâton et celui ci rentra de quelques centimètres d'un coup, étirant ses membranes interne de force lui causant une douleur qui la fit se cambrer, lâchant encore un crie étouffer dans l'océan.

*AAAAAIIIIIE... AAAAAAAH... la salope, elle se régale de me voir souffrir, attend que je remonte à la surface...*

lili pensait que le plus dur était passer puisqu'elle sentait que quelques choses avait buté contre ses grandes lèvres, mais son cauchemar ne faisais visiblement que commencer, quand elle sentit à nouveau le bâton continuer d'avancer en elle, apeurer  elle amena à nouveau ses main sur la jambe qui caresser ses seins pour faire comprendre à la sirène qu'elle n'en pouvait plus, mais celle ci n'y fit pas attention trop occuper à introduire le bâton de force.

sentant son minois être dilaté encore plus et déformer au niveau supérieur de son vagin, sentant cette bosse racler ses parois vaginal, ne pouvant rien faire cette déformation continué de rentrer dans son vagin sans pitié de la par de la sirène, la douleur était vraiment insoutenable, mais le pire fut à venir quand elle sentit le bâton être tordu de droite à gauche sans ménagement, étirant ses membranes internes à l'extrême, rendant plus élastique et plus large son vagin en profondeur, tout en continuant d'enfoncer le bâton, la douleur fut tel que lili se cambré sous la douleur et en même temps avait des spasmes sous les décharges électrique qu'elle ressentait à cause du bâton, ne pouvant retenir des cris dû à la douleur déchirante qu'elle ressentait, vidant les trois quart de l'air qu'elle avait dans ses poumons.

*AAAIIIEEE... AAAAAAIIIIIEEEEE... AAAAAAAAAH... non pas plus... elle vas me déchirer en deux...*
« Dernière édition: Juin 03, 2010, 06:36:16 par Lili Ivanes » Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #12 le: Mai 27, 2010, 11:46:39 »

Finalement elle était arrivé au bout de son but, l'infiltration avait atteint son maximum envisageable et plus aucun centimètre ne pourrait rentré à nouveau dans le vagin de Lili. Alors tout ce qui lui resté à faire était de le reculé à chaque fois un peu vers la sortie de quatre ou cinq centimètres pour ensuite le rerentré pour exercé des petit vas et viens au fond.

La sirène était parfaitement consciente que Lili devait souffrir le martyr dans la situation actuelle. La douleur des pénétrations était tellement intense, cela accouplé au fait qu'elle soit privé d'air.

Alors qu'elle croyait surement avoir tout vue le pied de Lyli qui était sur ses seins commença à glissé tout le long de son corps du bout de ses doigts de pieds. Continuant à glissé sur son bas ventre et passant ainsi à coté de son vagin ou la bâton était encore à l'interieur. Elle s'arrêta enfin devant son anus et interompu tout mouvement pour la regarder dans les yeux.

Tu croyais avoir tout vue ? Ca ne fait que commencer crois moi, tu va devoir continuer à t'accrocher ma belle.

En gage de vengeance pour toute à l'heure peut être elle mis son gros orteil sur l'entrée de son anus et y fit des rotation, comme pour lui faire comprendre se qui allait se passé par la suite.
D'ailleurs elle n'attendit pas éternelement pour se mettre à l'action et pris un élan pour penetrer son anus dans coup sec de son gros orteil sous les cris de Lili qui ne s'attendait peut être pas à ça si soudainement.
Quand au vas et viens dans son vagin avec le bâton elle s'arrangeait pour que ceci ne soient pas synchroniser avec les mouvements de son pieds plus bas.

Tu ne remonteras qu'une fois que tu auras jouis, je ne serais pas clémente avec toi vu la façon dont tu as forcé mon anus plus tôt.
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Juin 03, 2010, 07:47:26 »

alors que le bâton avait enfin buter le font de son minois, lili sentit la sirène commencer à faire de petit vas et viens avec celui ci, le sortant de quelques centimètres et le rentrer de nouveau venant buter le font à chaque fois, lili sentait la petit chatte étiré, surtout au niveau de la déformation du bâton, mais la douleur s'estompait peut à peut puisque cette déformation était pile au niveau de cette fameuse membrane sensible que l'on appel "le point G" et et celui ci était plus fortement stimulé que le reste de sa minette, si bien que le bas de son ventre commençait à se réchauffer et que ses membranes s'activait elle aussi à sécrétait de la mouille pour lubrifier et aider à la pénétration.

au bout de quelques minutes de vas et viens de ce fameux bâton, la douleur avait totalement disparue, laissant place seulement au plaisir, sa petite fente était maintenant bien humidifier et le bâton pouvait mieux coulisser dans son orifice, mais en même temps qu'elle sentait le plaisir en elle, lili sentit le pied qui caressait ses seins descendre le long de son corps, le sentant caresser son petit ventre, son bas ventre et ses fesses.
mais quand lili sentit les oreilles de la sirène passer dans la raie de ses fesses et s'arrêter devant son anus et que les mouvement du bâton avait cesser, que lili ouvra les yeux voyant la sirène tourner la tête vers elle et lui parler, l'entendant lui demander si elle croyait avoir tout vu.

* ... sa dépend tout vue par rapport à quoi?*

mais bien sur elle ne pouvait pas lui répondre, mais lili recommençait à être inquiète quand elle entendit la sirène lui dire que sa ne faisait que commencer et qu'il fallait qu'elle s'accroche encore, sentant juste après ces paroles le gros orteil de Lyli venir contre son anneau rectal et effectuer des rotations pour le stimuler, lili compris de suite ce que la sirène avait l'intention de faire.

* hein!!! ... non, si elle force mon cul comme elle là fait pour la petite chatte, elle vas me déchirer... il faut que je l'en empêche... AAAAAAAH... *

mais lili n'eut pas le temps d'agir puisqu'elle se cambra, sentant une douleur intense venant de son anus, poussant un autre crie dans l'océan, quelques chose pas si grosse que sa était rentré violemment dans son anus non préparé, sentant celui ci faire des vas et viens au abord de ses sphincters, comprenant en sentant les autres doigts de pied venir buter contre ses fesses que c'était le gros orteil de la sirène qui s'amusait dans son cul et malgré que cette orteil n'était pas gros la douleur était présente.   

l'entendant lui dire qu'elle ne remonterait à la surface qu'une fois qu'elle aurait jouis et qu'elle ne serait pas clémente vue la façon dont lili avait forcé son anus plus tôt, l'inquiétude de lili continué de croitre, si la sirène s'en tenait à seulement jouer avec son cul de son orteil sa irait, la douleur allait bien passer à un moment, mais si elle avait d'autre projet plus ambitieux, lili les craignait.

*... la garce elle se venge de tout à l'heure... aie... aie... aiiiiiiie...*

mais pour l'instant le besoin d'air se faisais ressentir puisqu'elle lâcherait toute la quantité restant dans ses poumons dans quelques secondes. 
Journalisée

Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #14 le: Novembre 17, 2010, 08:08:15 »

Lyli après avoir jeté un rapide coup d'oeuil vers sa victime de la journée venait de voir que le manque d'air redevenait important, il est vrai qu'il n'était pas facile de donner ou recevoir du plaisir tout en lutant contre son corps qui réclamait vite de l'oxygène au bout d'un moment, surtout pour une jeune fille de cette age. Bien sure même si tout cela s'apparentait à une vraie torture pour elle, la sirène s'en fichait bien et comptait continué jusqu'au bout.
Lui donner de l'air tout de suite ? Oui c'est surement ce qu'il aurait fallu faire avant qu'elle n'avale trop d'eau et commence à ne s'évanouir de nouveau mais la sirène était cruelle sur les bords et en décida tout autrement. En effet elle avait décidé de ne pas lui donner de l'air mais plutot de faire autrement, arrêtant tout contact avec son orteil dans son anus.

Cela ne voulait pas pour autant dire que la fin du cauchemar était devant elle, et cela elle le comprendrait bien vite puisque que Lyli ne perdait pas de temps. La belle sirène attrapa les bras de Lyli et remonta son corps au même niveau que le sien, dos tourné vers elle, elle n'avait plus maintenant cas la coller contre corps, écrasant sa poitrine contre le dos de Lili Ivanes.
Avant qu'elle ne vide le peu d'air restant dans ses poumons la sirène changea ses bras de position pour passer un bras autours de sa taille et de l'autre plaqué la paume de sa main contre les lèvres de la jeune fille. Cela ne la préserverait pas d'un étouffement certain mais au moins quand elle n'aurait plus d'air et qu'elle se mettrait à suffoquer elle n'avalerait aucune goutte d'eau et pourrait donc resté consciente un peu plus longtemps... pour mieux souffrir des cruauté que lui infligeait la sirène.

Ou en étions nous... Oh oui je me souviens...

La main autour de sa taille se retira et caressa doucement sa cuisse avant de revenir sur son petit cul dans l'espoir de forcer à nouveau son anus, mais avec les doigts de sa mains cette fois, certes cela serait peut être moins douloureux au début, mais elle aurait la capacité d'aller plus loin et d'infliger une douleur plus intense ensuite.
Pour commencer deux de ses doigts entrèrent d'un coup sec provoquant de petit crie qui s'étouffaient sur la main de la sirène qui était solidement plaqué contre sa bouche.
Ses doigts fut très vite rejoint par un troisième qui n'était autre que le pouce, à ce moment s'aventurer dans son petit anus serrer devenait assez délicat et la sirène était obligé d'écarter les doigts à l'intérieur pour forcer les parois et les enfoncer plus loin.
A présent Lili ivanes devait être partager entre deux douleurs, celle dans son petit anus qui n'allait pas cesser d'accroître, et celle du manque d'air qui devait la faire souffrir et également lui brûler dans ses poumons

Alors tu aimes ? Ton petit anus est tellement serrer que mes doigts ont du mal à passer dedans et faire leurs vas et viens correctement. Il va falloir que j'écarte fort tout ça avec mes doigts maintenant pour te pénétrer plus profondément

La sirène s'exécuta et commencer à forcer de plus en plus sur ses parois en écartant ses doigts au maximum et grappillé chaque fois quelque petit millimètre supplémentaire dont aurait accé ses doigts.
« Dernière édition: Mai 09, 2011, 10:55:13 par Lyli » Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox