banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Sombre rencontre. [PV Arthas]  (Lu 465 fois)
Firiel
Créature
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
« le: Avril 26, 2010, 05:07:24 »

Depuis que Valthor était mort, Firiel avait élue domicile chez ce dernier. L’Elfette avait fait disparaître le corps en le brûlant par magie. Personne aux alentours ne savait que le sorcier était décédé, excepté elle et celui qui avait commit le meurtre. La jeune femme pouvait donc à loisir continuer sa formation en dilettante. De nombreux grimoires se trouvaient dans la vaste demeure. Elle les consultait et apprenait tout ce qui pouvait lui être utile. Les livres contenant les formules les plus dangereuses étaient automatiquement mit en état de cendres une fois que la demoiselle en avait prit connaissance. Ainsi elle s’assurait d’être la seule à bénéficier de cette magie, sauf évidemment s’il y avait des copies chose qu’elle ignorait.

Il y avait une chose qui dérangeait la jeune femme dans cette grande demeure, elle était seule pour s’occuper de l’intendance. Non pas que la tâche lui soit difficile, mais elle lui faisait perdre un temps précieux. Aussi, elle décida d’aller au marché aux esclaves local. L’endroit était bien moins grand que celui de Nexus mais il était aussi bien meilleur marché.

Une fois sur place elle observa longtemps les diverses créatures qui s’offraient à elle. Après  une longue discussion avec un esclavagiste, elle décida d’en prendre trois. Le vendeur lui remit les femelles en lui tendant les laisses. La première chose qu’elle fit fut d’enlever les colliers qui montraient la servilité des pauvres petites, sous l’œil mauvais de l’esclavagiste qui pensait qu’elle osait les libérer sous ses yeux.

- Comment oses tu ? Sais tu tout le travail qu’il m’a fallu pour en faire de bonnes esclaves ! Je vais te montrer ce qu’il en coûte de ruiner tout ce que j’ai fais.

Sur ces bonnes paroles l’homme descendit de son estrade avec la ferme intention de récupérer ses esclaves et de donner une leçon à l’Elfette. Alors qu’il se dirigeait vivement vers Firiel, celle-ci se contenta de réciter une incantation dans sa langue natale. Un golem sortit alors de terre et attrapa l’homme pour le renvoyer d’où il venait par la voie des airs. L’invocation se alla vers l’estrade et avec une immense force il détruisit la totalité de l’étale, laissant par la même occasion s’échapper les esclaves non vendues. L’homme avait parlé de ruine, il était servi.

- Sachez, mon brave, que je n’ai nul besoin de ce genre de choses pour garder mes serviteurs près de moi.

Elle lui jeta les colliers au visage et lui lança un regard méprisant. Il l’avait tutoyée sans lui demander son accord et juste pour ça il paierait un supplément.
Journalisée
Arthas Moebius
Humain(e)
-

Messages: 61


Général Suprême d'Ashnard


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Avril 28, 2010, 09:12:34 »

Le puissant sorcier Valthor était quelqu'un de renommé dans toute la cité d'Ashnard. Sa haine pour Nexus était égale à sa maitrise dans la magie noire ce qui en faisait de lui un allié de choix pour toute la cité. Il fit de nombreuse recherches dans la cité même jusqu'au jour où il décida de partir en hermite dans un lieu inconnue. Dans ses projets de conquête, Arthas voulait absolument retrouver ce puissant sorcier, il envoya donc dans tous les contré du chaos plusieurs éclaireur  humain rôdeur et gobelin dans le but unique de retrouver Valthor.

C'est dans un marché quelconque d'esclaves que des signes du sorcier eut été aperçut. Un rôdeur avait observé la scène du golem de loin et avait fait son rapport à ces supérieur. Le mage noir Zéphirne y vit la marque de Valthor dans cette prestation. Le chef du camp le capitaine Barrakus décida d'envoyer un grand nombre de soldat dans le secteur et très rapidement, ils firent part de la présence d'une grande demeure non loin du marché. Sans perdre de temps, le capitaine envoya à l'avant-poste Durrandorne un message par rapace.

Arthas occupé à s'entrainer dans la cour du fort, fut interrompu par l'intrusion de Regdar son premier lieutenant qui se tenait devant lui à genou et un parchemin à la main.

-veuillez me pardonnez de cette intrusion mon général, mais j'ai ici présent une nouvelle de la plus haute importance.

Arthas planta sa lame dans le sol, pris le parchemin et le parcourra du regard.

-cette information est-elle véridique ?

-bien sur mon seigneur, les armorie du sorcier son clairement représenté sur les bannière de cette demeure.

-parfait! Que l'on attèle mon cheval, nous y allons de ce pas. Ordonnait au hommes la-bas de ne rien tenter avant mon arrivé.

Le lieutenant acquiesça d'un signe et de tête claire et distinctif puis s'en alla exécuter les ordres et moins d'une heure le général son premier lieutenant et deux homme s'en allèrent retrouver le camp militaire. Le voyage dura une journée et demi. Le général Arthas fut accueillit au camps avec tous les honneurs imposé par son statut et sans perdre de temps il pris un petit bataillon d'homme à cheval et se pressa pour rejoindre le lieu de résidence de Valthor.

Il ne fallut pas longtemps pour que ce convoi exceptionnel n'atteigne leur objectif. Il se trouvèrent face à un bâtiment d'une taille plus que respectable. Très vite, les vingt homme du général encerclèrent la demeure comme pour parer à une éventuelle fuite. Arthas regarda tous le bâtiment son regard s'arrêtant sur les fameuse bannière. Un homme s'avança jusque devant la porte de la demeure et frappa fortement plusieurs coups contre avant de se mettre à crier.

-je m'adresse au haut sorcier Valthor, par la présence du premier général d'Ashnard Arthas Moebius veuillez nous ouvrir la porte.

Il cognat plusieurs fois dessus et répéta sa phrase encore une fois tout en attendant une réponse de l'intérieur. Secondé par son premier lieutenant et le capitaine, Arthas sentit son épée vibré et réagir, il était claire pour lui de la présence du sorcier où de quelqu'un possédant un grand potentiel magique.
« Dernière édition: Avril 28, 2010, 09:41:33 par Arthas Moebius » Journalisée

Firiel
Créature
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Avril 29, 2010, 12:59:35 »

Après avoir anéanti l’étale de l’esclavagiste, elle lui avait détruit les cordes vocales, ainsi donc il ne serait plus jamais impoli avec quiconque. Elle se présenta à ses esclaves à qui elle donna de nouveaux noms. Firiel les emmena dans une jolie boutique pour les habiller de façon plus convenable, les demoiselles devaient être présentable si elles sortaient avec l’Elfette.

Une fois les emplettes faites, la jeune femme ramena ses nouvelles servantes à la grande demeure de Valthor. Elle leur expliqua ce qu’elles devaient y faire et elle reparti étudier. Firiel était contente, elle allait pouvoir se consacrer tranquillement à sa magie pendant que les deux humaines et la lapine s’occupaient de l’intendance.

Ce moment de répit fut de courte durée, dès le surlendemain un homme vint tambouriner à la porte. L’Elfette n’entendait pas étant dans le sous-sol et absorbée par ses recherches.

- Maîtresse Firiel, désolée de vous déranger mais il y à un homme qui demande à voir le sorcier Valthor et la maison semble entourée par de nombreux soldats, que dois-je faire ?

- Valthor ? Voilà qui est ennuyeux. Ouvres lui, et fais le patienter dans le petit salon, je vais le recevoir. Sers lui à boire.

La lapine remonta en vitesse et vint enfin ouvrir à l’homme en lui demandant de bien vouloir la suivre. Elle l’installa sur un divan confortable et lui apporta un verre de bon vin. Même si la résidence était richement décorée, l’ambiance était assez glauque et fantasmagorique. Firiel n’avait pas prit la peine de redécorer la maison et ainsi l’empreinte néfaste du sorcier était toujours présente.

Firiel mit bien dix bonnes minutes avant de rejoindre celui qui s’était invité chez elle, ou plutôt chez Valthor. Elle avait profité de ce temps là pour observer elle-même la formation de soldat à l’extérieur. Puis elle entra en lançant un regard noir au pauvre homme qui ne faisait que son travail.

- Les soldats ont de drôles de manières, venir quérir le seigneur Valthor de la sorte…Je suis Firiel, sa disciple, Maître Valthor n’est pas en mesure de vous recevoir, c’est donc avec moi que vous traiterez. Puis-je savoir ce qui vous amène ici ?

La jeune femme s’assit en face de lui, son ton n’invitait pas à la discussion mais gardait une certaine politesse.
« Dernière édition: Mai 08, 2010, 12:49:31 par Firiel » Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox