banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Retrouvailles ? [Pv Heine] - Terminé -  (Lu 2721 fois)
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« le: Janvier 18, 2010, 09:11:33 »

J'humais le sol, bougeant légèrement quelques cailloux du bout de la patte. Rien, il n'y avait rien, ma langue pendait en dehors de ma gueule haletant sous la chaleur accamblante. Voilà déjà plusieurs jours que j'errais en ces lieux, dans ce désert mortel. Afin d'avoir plus d'endurance, j'avais pris ma forme animale, celle ci pouvant tenir plus de jours sans boires que ma forme humaine. Mais essayez seulement de chasser quelque chose en ayant une chaine en métal qui indique votre présence à vos proie. Impossible, purement impossible.

L'eau et la nourriture, deux élements que je n'avais pas pu toucher depuis des jours. Mon corps s'affaiblaissait de minutes en minutes et le soleil de plomb qui était à son zénith n'arrangeait pas les événéments. Mes pattes me brûlaient mais je continais ma route, espérant tomber sur un point d'eau, même une flaque aurait fait l'affaire. Pourtant il n'y avait que sables à perte de vue. Mes narines finirèrent par décellait l'odeur de viande. Mais cette dernière avait des relents de pourritures, peut m'importais. Je me dirigeais vers la source et vit un animal mort, déjà entamé par de nombreuses créatures, ne lui restant que quelques morceaux de chairs accrochés à ses côtes.

Autant ne pas faire la difficile, je m'avançais vers le cadavre de la bête, jugeant les alentours avant de me coucher de sorte à avoir le museau dans ses entrailles, avalant les morceaux de viandes crues et légèrement faisandées.  Le goût au début était délicieux comme toute bonne viande qui se respecte mais l'arrièrre-goût de putréfaction laissait  une saveure amère sur la langue. Au moins le problème de la nourriture était réglée, resté celui de l'eau. Et tout le monde sait que l'eau est plus important que de la viande. Je relevais le museau, regardant autours de moi, passant ma langue au niveau de ma truffe avant de la remplonger dans la carcasse, continuant mon repas. Tirant usr les lambeaux de chairs pour les détachés des os où ils étaient accrochés. Je gardais mes oreilles relevées, attentives aux moindres sons, prête à partir à toute vitesse si le besoin se faisait resssentir.
« Dernière édition: Février 15, 2010, 07:27:08 par Shad Hoshisora » Journalisée

Heine Rammsteiner
Créature
-

Messages: 342


♫ Somewhere over the Rainbow ♫


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 18, 2010, 10:10:36 »

Heine était dans un état de choc depuis quelques semaines, toute ces émotions l'avaient presque tuer, et l'idée de ne plus jamais la revoir lui tordait l'estomac. Mais de qu'il parle-t-on ? De Shad, Shad Hoshisora. Une jeune terranide louve que Heine avait rencontré lors d'une mission, sauf que les sentiments qu'éprouvait Heine à son égard était beaucoup plus fort que ce qu'il pensait, et cela était réciproque. Mais pourquoi tout ce raffut ? Heine avait menez Shad l'accompagnez lors d'une chasse au vampire, oui une chasse qui aurait du bien se passez, une chasse qui n'aurait pas du durer très longtemps. Mais c'était sans compter sur l'arrivez de créature complètement sortis d'un Résident Evil, on passait du chien mort-vivant à l'énorme créature dont le seul point faible était sa langue pendante. Bref, tout un massacre, surtout que tout cela permis à Heine de se rapprocher du fameux scientifique qui l'avait créer, car il était d'ailleurs le créateur de toute ces monstruosités. Mais, Shad avait pas mal souffert, se prenant sa jambe dans un piège puis après s'être fait mordre par un vampire, Heine l'avait déposer dans la maison de son patron. Sauf que quand il était revenu avec la prime, elle n'était plus là, pouf, disparue.

Et donc, cela fessait plusieurs semaines que Heine la cherchait, plusieurs semaines de courses intenses à travers les villes, n'ayant aucun repère pour la retrouver, jusqu'à tomber dans le pire endroit qui soit : Les Landes Dévastés. Un endroit Sec, un véritable désert qui s'étend à perte de vue. Heine y était allez pour partir dans une autre ville, pour voir si elle n'y était pas, oui, il n'avait aucun indice sur le comment la retrouvez, mais de toute façon il faut bien partir de quelque part. Et c'était donc dans cette optique qu'il c'était engagé dans les landes, qui sait ? peut être verra il quelqu'un qu'il connais ?

C'était un véritable soleil de plomb, c'était presque insurmontable. La température était très haute, tellement qu'on voyait trouble, comme quand on regarde près d'une flamme. Bon, n'abusons pas non plus, mais on s'y rapproche. Bref, Heine marchait toujours, le bruit de ses chaussures sur le sable et celui de sa chaine animaient chacun de ces pas, il avait toujours des gourdes d'eau dans son sac, trois pour être précis, mais il préférait les garder pour plus tard, car si il se retrouve en panne de ce précieux liquide de vie, il serait... dans la merde. Il mis la main devant ces yeux, se protégeant du soleil une seconde, avant de s'essuyait la sueur coulant de son front d'un revers de manche, continuant à avancer. Doucement, mais surement et c'était tout simplement le principale.

Mais après quelques minutes de marche, Heine arriva à apercevoir une silhouette, une silhouette d'animal pour être précis. C'était bizarre, Heine croyait à un mirage, mais était-ce possible ? Si cela était une créature féroce, Heine serait véritablement dans la merde, il n'était pas en état de se battre, surtout pas avec se soleil lui brulant affreusement la peau. Ce n'était pas bon pour son teint ! Euh, bref. Il avança, doucement, avant de voir la couleur de la créature. Un noir, un noir qui lui paressait familier, on aurait dit un loup... des touffes de poils bleus ? Mais comment ?! Heine avait les deux yeux incroyablement écarquiller, était ce possible ? Une seule personne avait ce genre de couleur au niveaux des pattes. Il se mis à marcher, augmentant le pas rapidement, avant de se retrouver derrière la créature qui dévorait avec appétit, il tomba à genoux, la bouche entrouverte. Il déglutis, se demandant bien ce qu'il allait dire, jusqu'à que ces mots sortirent de sa bouche


-" Shad... c'est... c'est toi ?! "


Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #2 le: Janvier 18, 2010, 10:35:16 »

Je continuais à arracher inlassablement des lambeaux de chairs, voulant me gaver aux maximuns. Mon estomac était vide et qui sait quand un nouveau repas se présenterai. Quitte à prendre quelques kilos, il fallait prendre des forces. Je posais une de mes pattes afin de mieux tirer la chair, le museau étant tintée de route. Étant prise dans mon repas et malgré mes oreilles relevées, je n'entendis pas qu'une personne s'approchait. Mais le fait de l'entendre tomber à terre sur ses genoux et parlait me fit réculer de la charogne, les babines retroussées, les crocs apparents, les poils légèrement hérissés. Je grognais fixant le nouveau venu, la chaine se cogna contre mes pattes dans un léger mouvement de balancier. Je finis par arrêter mes grognements, humant l'air. Je connaissais cette odeur, mais où ? De qui ? De quelle créature ?

M'approchant à petit pas, je continuais à renifler, cherchant dans ma mémoire où j'avais déjà senti ces effluves. L'odeur caractéristique d'un mâle me parvient et je reculais à nouveau, regognant. Ces derniers temps, j'avais une haine phénoménale contre la race humaine et par dessus tout contre les hommes de leur espèce. Ma queue fouettait l'air dans des mouvements saccadés, je n'arrivais plus à savoir si je connaissais cet individu ou non. Tout cela m'effrayait et un léger gémissement sorti d'entre mes lèvres, un gémissement d'un animal apeuré, craintif. Bien que mes poils étaient dressés et mes dents aparants, ma queue était casiment entre mes pattes arrières, preuve que je n'étais pas sûre de moi.

Je finis par me rapprocher à nouveau, attirer par les sortes de gourdes qui étaient accrochées à la ceinture de cet homme. Homme qui me semblait avoir déjà rencontré quelque part. Il faut dire que ces derniers temps, j'en avais vu tellement que je ne les comptais plus. J'avançais doucement, l'échine courbée, les oreilles applaties en arrière. Posant une patte sur la cuisse de l'humain, je penchais mon museau vers l'une de ses gourdes, la détachant d'un coup de crocs, reculant par la suite avec. Me trouvant ainsi à quelques mètres, je donnais un coup vif et précis de la patte sur le bouchon qui se dévisea, me permettant ainsi de lapper le contenu de la gourde, l'extrémité de ma queue remuant doucement. Quele joie de sentir ce liquide s'écoulait dans mon gosier ! Le contenu ne fit pas long feu, je le vidait intégralement, buvant chaque gouute avec avidité, n'ayant pas touché à de l'eau depuis des jours. Je laissais le récipient vide roulé sur le sable brûlant par la suite, relevant mon regard vers cet hommme. Qui était-il à la fin ?

Je le regardais plus attentivement, des yeux rouges, une veste noir, des cheveux blancs....Il me rappelait quelqu'un, était-ce lui ? Était-ce la personne à laquelle je pensais ? Était-ce celui nommé Heine Rammsteiner ? J'humais à nouveau l'air quelques instants. Pas de doute c'était bien lui. Instictivement ma queue fit quelques battements joyeux mais sans savoir la raison, je me mis à reculer, comme si j'avais peur de lui. Il était vrai que c'était le cas, j'avais peur des hommes, alors pourquoi pas de Heine ? Peut être parce que nous avions eu une relation plus poussé réciproquement ? La distance entre lui et moi continuait à s'agrandir. Devais-je lui faire confiance ?
Journalisée

Heine Rammsteiner
Créature
-

Messages: 342


♫ Somewhere over the Rainbow ♫


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Janvier 18, 2010, 10:58:00 »

Heine regarda plus attentivement la créature, était-ce elle ? Shad ? Toute ces questions se perturbaient dans la tête du chien errant, pourquoi ne disait elle rien ? Elle ne reprenait pas forme Humaine, Heine savait déjà qu'elle ne contrôlait pas totalement ces pouvoirs, mais pourquoi le fuyait il ? Heine recula légèrement, et si ce n'était pas Shad ? Mais quelque chose, oui quelque chose dans l'air lui disait que c'était elle, il le savait, il le sentait. Mais pourquoi fait elle cela alors ? Heine ne fit rien quand la patte se posa sur sa cuisse, ce n'était pas un signe d'amitié mais c'était tout simplement pour pouvoir prendre une des gourdes qu'avait le chien errant avant d'en boire le contenue après avoir préalablement enlevez le capuchon d'un coup de patte. Heine resta toujours dans la même position, ces yeux fixant la fourrure noir de la louve. Aucun loup ne peut être comme cela... mais alors pourquoi ?

Après avoir bue l'eau, la louve regarda à nouveau Heine, les battements semblaient plus " joyeux " ? L'avait elle reconnu ? Mais elle continua à reculer... Avait elle peur ? Il n'y avait qu'une seule solution, une seule chose pourra enfin lui montrer si elle était bien celle à qui il pensait, et non quelqu'un d'autre. Il poussa donc un long soupir avant de porter sa main dans son cou, plus précisément au niveaux des bandages. Il fallait qu'il en ai le cœur net. Il attrapa les bandages, avant de les tirer doucement, les fessant s'enlever. Après quelque secondes, il tenait les bandages dans sa main, le cou complètement à découvert. Il se tourna, laissant alors le plaisir à Shad de voir complètement l'écrou présent dans son cou, l'écrou prouvant toute sa création et son séjour au laboratoire : L'écrou qui signifie le malheur et la peine pour Heine.

Il resta quelque seconde, sans rien dire, attendant une quelconque réaction. Si ce n'était pas Shad, il partira tout simplement. Il n'avait aucune véritable raison de tuer cette louve, il ne voyait pas pourquoi il mettrait fin à ces jours. Il attendit donc une quelconque réaction
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #4 le: Janvier 18, 2010, 11:26:44 »

Je m'étais arrêté de reculer, observant l'humain. Ce dernier avait passé sa main derrière son cou et commençait à défaire des bandages, laissant par la suite à l'air libre, un écrou. Un écrou implanté dans la nuque de la créature bipède.  Je le regardais, étonnée, abasourdi, ne pouvant pas en croire mes yeux de louves. Doucement, à pas lent, je m'approchais de lui. Plus de doute, il s'agissait bien de Heine. Je m'arrêtais à son hauteur, donnant quelques coup de langues sur sa main avant de me coucher sur le sol, la tête entre les pattes de devant, dans une position de soumission. Je le considérais tel un mâle dominant de ce fait, je n'étais rien à côté.

Je finis par rouler sur le côté, me relevant, allant chercher la gourde que je lui avais empruntée, la déposant dans le creu de sa main, cherchant le bouchon par la suite. Après ce fait, je m'assies sur le sol, m'ébrouant un instant, faisant tinter la chaîne de métal. Petit à petit, une lumière m'enveloppa et je perdais peu à peu mon apparence animal, laissant place à ma forme de terranide. Seulement que là, niveau vêtement c'était à revoir. Les habits typiques d'esclaves, rien de plus. Encore apeurée, je prie ma queue entre mes mains, la serrant, tandis que je levais mon regard pour regarder celui nommé Heine. Mes lèvres frémirent cherchant le premier son à sortir. Depuis combien de temps ne l'avais-je pas vu ? Que lui était il arrivé ? Je lâchais dans un souffle, un léger murmurre, une question, un mot.

"Heine ? "

Mes yeux commencèrent à s'humidifier. Qu'allait il penser de moi en me voyant dans cet état ? Mais mes larmes étaient plus des larmes de réconforts que de tristesses. J'étais heureuse de pouvoir enfin rencontrer quelqu'un qui n'était pas un inconnu, heureuse de ne pas avoir à écarté les cuisses et à attendre " Tu aimes cela salope ? ", heureuse d'avoir pu m'enfuir de ma captivité et réussir à survivre tant bien que mal mais encore plus heureuse de retrouver la personne envers laquelle j'avais le plus de sentiment.
Journalisée

Heine Rammsteiner
Créature
-

Messages: 342


♫ Somewhere over the Rainbow ♫


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Janvier 18, 2010, 11:51:36 »

Heine releva la tête, voyant le corps de la jeune femme s'entourer de lumière, ses yeux s'écarquillèrent encore un peu plus en voyant le corps changer, devenant celui d'une jeune femme. C'était maintenant sur, c'était bien elle. Il la reconnaissait, mais il fut légèrement surpris de ces habits, même si la réponse à cette question arriva à son cerveau assez rapidement, il eu un haut le coeur. Shad avait peut être était violer, ou pire, transformer en esclave ? Cette idée énerva Heine, mais le faite de la revoir remplissait son cœur d'une joie immense. Il en perdait complètement ces mots, sa bouche restant entre ouverte sans qu'aucun son ne s'en échappe. Et puis son nom, son nom qu'elle venait de dire, c'était complètement sur. Les larmes arrivèrent aux yeux du chien errant, la voyant elle aussi pleuré. Il l'attrapa alors, la serrant dans ces bras, posant sa tête dans le creux de son cou. Que c'était bon de la revoir

-" Oui... Shad, c'est moi... Heine... "


Les larmes coulèrent doucement le long des joues du jeune homme, serrant toujours plus fort Shad contre lui, même si il ne fessait pas très fort pour ne pas l'étouffer. Il était tellement heureux, heureux de la revoir après tant de semaines passez à la chercher, tant de semaines qu'il à passé seul, cherchant nuit et jours un seul indice de l'endroit où elle se trouvait. Mais, Heine se demandait toujours si ce qu'il pensait était vrai, mais il avait trop peur de poser cette question : " Que t'es t-il arriver ? ". Car si c'était bien à quoi pensez Heine, cela risque plus de la bouleversez qu'autre chose. Pour l'instant, il profitait du moment. Surtout part cette chaleur, on aurait dit qu'elle avait perdu la mémoire, ou quelque chose dans le genre. Toute ces questions étaient sans réponses, mais ce n'était pas un problème, tant qu'il restait avec elle, c'était entièrement le principal.


-" Shad... je t'ai chercher pendant tout ce temps... Tu m'a tellement manqué... "
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #6 le: Janvier 19, 2010, 09:35:01 »

Je ne bougeais pas, même quand il me prit dans ses bras, posant ma tête dans le creu de son cou, me serrant légèrement. Pourtant, mon corps tremblait légèrement de peur. J'étais effrayée de cette proximitée. Je sentais mon coeur qui pulsait de plus en plus viteet prise d'une panique, j'apossais mes mains à plats sur le torse de Heine, le repoussant, me dégageant de son étreinte. Pourtant ce geste me fit tomber en arrière sur le sable brûlant et prise de panique, n'arrivant pas à me relever, je reculais en m'appuyant sur mes pieds.

"N...Non..."

Après ces mots, je parviens à me relever, accentuant la distance qu'il se trouvait entre lui et moi. Pourquoi faisais-je cela ? Pourquoi reculais-je ? Pourtant je le connaissais. Mais ma peur passait outre mes sentiments. Elle me dominait. Mes yeux se posèrent sur Heine et rien que le fait de savoir que c'était un homme, me fis à nouveau avoir un mouvement de recul. Mon esprit était partagé. J'étais en plein dilemme interne. J'arrêtais aprèsa voir laissé un espace de cinq mètre entre nous deux, toujours autant apeuré.

"P....Part...."

Je m'étonnais moi même, je venais de demander à Heine de partir. Pourtant je voulais le revoir mais mes mots sortaient tous seul de mes lèvres. Je le regardais toujours aussi tremblante, tous mes attributs canins mis de sorte à montrer ma peur et ma crainte.
Journalisée

Heine Rammsteiner
Créature
-

Messages: 342


♫ Somewhere over the Rainbow ♫


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Janvier 19, 2010, 11:45:21 »

Heine serrait toujours Shad contre lui, heureux de la revoir. Mais elle n'était pas dans son état normal, Heine le sentait et ces actions le prouvaient. Il fut surpris de la voir poser ces mains sur son torse avant de le pousser pour sortir de son étreinte, reculant, ne voulant pas être près de lui. Les yeux de Heine étaient toujours autant écarquillés. Pourquoi ? Pourquoi une telle distance ? Heine n'arrivait pas à comprendre, mais cela devait être du à ce qui c'était passé après leur séparation. Il baissa légèrement la tête, ne comprenant pas ce qui se passait. Elle augmentait la distance entre eux, cinq bon mètres les séparaient. Pourquoi lui demande il de partir ?

-" Shad... "


Ce qui c'était passé devait être vraiment horrible, donc ce qu'il pensait devait être vrai. Mais comment la mettre en confiance ? C'était la question que se posait Heine. Il mis la main dans son dos, avant d'attrapés les deux étuis contenants ses armes, il les jeta, prouvant qu'il ne lui voulait aucunement du mal. Avant de la regarder dans les yeux, les larmes coulants toujours sur ses joues


-" Shad... je me suis mis à ta recherche... j'ai chercher nuit et jour... Shad... Je ne vais pas te faire de mal... "


Il disait ces mots tout en laissant un brin de silence, les souvenirs de leurs rencontre puis de la chasse revenaient, tout ces moments qui étaient si privilégier entre les deux personnes. Shad était la première personne qui avait accepter le chien errant, il lui devait tant... 
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #8 le: Janvier 20, 2010, 09:17:58 »

Je le regardais, ne bougeant pas. Le silence était pesant et augmenter la tension de l'instant. Quand il passa sa main derrière son dos, mon réflexe fut d'avoir un mouvement de recul. Pourtant ce dernier a était fait veinement puisqu'il ne s'agissait que de ses armes qu'il sortait de leurs étuis, les jetant à terre. Mon regard se posa sur chacune des armes à feux avant de se poser sur Heine. J'avais résolu que je ne risquais rien et je me mis à le rejoindre doucement.

Un bruit fit relevé mes oreilles, tournant la tête vers sa source, j'émis un grognement avant de partir en courant, bousculant le Chien Errant sur mon passage. Je détalais tel un lapin poursuivit par un prédateur. Tandis que je ne regardais pas où j'allais, quelque chose ou quelqu'un serra sur ma chaîne, me tirant fortement en arrière. Mon dos rencontra un corps inconnu et une voix grave susurra à mon oreille.

"Alors comme cela on a essayait de me tuer...esclave ? "

Mes yeux s'écarquillèrent et je restais la bouche entre-ouverte. Je connaissais cette voix, j'étais sûr de l'avoir déjà entendu quelque part. Je fis un regard par dessus mon épaule. Non, ce n'était pas possible ! Il devrait être mort ! Je l'avais mordu, son sang avait coulé entre mes crocs ! Un nouveau murmure parvient à mes oreilles tandis que je sentais une main soulevé mon habit d'esclave et se mettre à me caresser sans ménagement.


"Ce que tu as fais est indigne..."


Il retira sa main, me retournant pour que nos visages soient face à face avant de tirer sur la chaine de sorte à ce que je me retrouve à genoux. D'une main il abaissa son pantalon tandis que de l'autre il appuya sur ma tête.

"On m'a dis qu'on t'avais acheté mais je ne vois pas ton maître...J'en conclue que tu es à nouveau ma propriété...Tu sais ce qu'il te reste..."

Mon regard fuyait, je ne voulais pas avoir mon champ de vision sur le membre de cette personne. Pourtant je senti une main passait derrière ma tête et m'appuyais de sorte à ce que le membre brise la paroi de mes lèvres et s'immiscie dans ma voie buccale. J'eus un haut le coeur. Tentant de me dégager, je senti le contact de cette main qui se mit à me repousser vers la base de son phallux. L'homme se mit à faire de violent coup de reins, utilisant ma bouche tel un récipiant. Il lâcha sa semence, se retirant avant de me saisir la tête et de me la faire basculer en arrière, faisant ainsi en sorte que j'avais le liquide. Il saisissa mon menton entre le pouce et l'index, du sperme coulant de la commisure de mes lèvres. Il faisait  en sorte que je le regarde et lança :

"Tu as étais une très vilaine fille..."

Sa main fouilla dans une de ses poches, sortant un flacon contenant un liquide suspect. Il l'ouvrit et se mit à me pincer le nez, m'empéchant aiinsi de respirer. Je fronçais les sourcils, réistant le plus longtemps que possible mais mes poumons et le besoin de moi gagnèrent la partie. J'ouvrais la bouche afin de pouvoir respirer mais ce ne fut pas sans sentir un liquide coulait le long de ma gorge, me brûlant cette dernière.

"Penser que tu étais libre...Mais pour qui te prends tu donc ? "

Il ricana, jouant avec la chain dans la paume de sa main, tirant d'un coup sec dessus par la suite, me faisaint ainsi tomber sur le sol. Étrangement, malgré l'impact, aucun mot ne sorti d'entre mes lèvres. Je portais une main à ma gorge, surprise, regardant par la suite celui qui m'avais fait cela. Ce dernier eu un rictus.

"Tu as compris esclave ? Je t'ai ôté la voix pendant un bon moment"

Je n'arrivais pas à bouger, ni à réfléchir Je n'arrivais tout simplement pas à me défendre alors qu'il aurait était si simple mais comment faire contre quelqu'un qui est censé être mort ? Sa main s'empoigna de mes poignets qu'il plaça au dessus de ma tête avant de refrotter l'autre contre mon entre-jambe. Je gigotais, tentant de me défaire de son étreinte. Je n'aurais jamais dû bousculer Heine, que faisait il ? Pourquoi n'étais-je pas restée avec lui ? Je voulais crier, appeler de l'aide mais aucun son ne sortait de ma voix, mes cordes vocales étaient momentanément inutilisable
Journalisée

Heine Rammsteiner
Créature
-

Messages: 342


♫ Somewhere over the Rainbow ♫


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Janvier 21, 2010, 06:28:40 »

Heine eu un léger sourire en voyant Shad continuer à avancer, c'était bon. Elle avait repris confiance en elle, le sourire du chien errant s'élargit à chaque mètres que fessait la jeune louve, avant qu'elle ne se mette à détalez, carrément. Le bousculant au passage, pourquoi ? On aurait dit qu'elle avait eu peur de quelque chose, ou de quelqu'un ? Heine n'a eu le temps de rien faire qu'elle était déjà loin. Il se leva avant de courir, attrapant ces deux pistolets au passage. Il essayait de la rattraper, mais c'était difficile. Elle n'était plus là, elle lui avait échappée... Pourquoi ? Encore ! Il avait mis tant de temps ! Et voilà qu'elle était partis. Mais tout n'était pas perdu, il ne fallait pas tout dramatisé. Peut être était elle encore dans les parages ? Après quelques secondes de courses, il entendit alors une voix. Une voix masculine, ce n'était nullement la voix de Shad.

Il émis un grognement, avant de courir en direction de la voix, puis enfin de voir deux silhouette se former, puis de les voir complètement. Il s'arrêta net, les deux yeux écarquillaient. Il venait de voir une chose horrible : Le membre d'un inconnu planter dans la bouche de Shad. De plus, il donna un furieux coup de rein, avant de retirer son membre. Heine avait deviner ce qui venait de ce passer, une expression de fureur était visible sur son visage. Cette expression augmenta en le voyant toucher l'intimité de la jeune femme. Heine s'approcha, doucement avant que la personne ne se retrouve, lançant au passage Shad par terre.

-" Tu es qui, toi ? Tu vois pas que je suis occupé ?! "


Heine fixait toujours l'inconnu, les deux poings serrés presque en s'en faire saigner. Il venait de faire du mal à Shad, pire, il la violé ! Il posa une main sur l'épaule de l'inconnu avant de dire


-" Tu va regretté amèrement ce que tu viens de faire ... "


Il donna alors un furieux coup de poing dans le visage de l'inconnu, avec une force sortis de nul part. Le coup fut si puissant qu'il l'envoya valser quelques mètres plus loin. Heine avait le visage baisser, énervé comme jamais. Il n'avait jamais été aussi énerver de sa vie, voir la personne qu'il aime se faire violer par un inconnu sortis de nul part... Il alla vers l'inconnu qui était toujours au sol, avant de se positionner au dessus de lui, puis de commencer à le frapper, le battre, de toute ces forces


-" Comment... as tu... osé... lui faire.... ça !? "


Ces coups étaient d'une violence rare, il n'avait jamais frapper avec autant de force et de rage. Après une dizaine de coup dans le visage, il l'attrapa par le col, soulevant sa tête pour le rapprocher de la sienne. Il donna un furieux coup de tête, et donc celle de l'inconnu partis en arrière avant que Heine ne le secoue un peu, lui fessant reprendre connaissance. Heine vit que bizarrement, Shad n'émettait aucun bruit, aucun son. Il tourna la tête, la regardant puis de regarder à nouveau


-" Que lui a tu fais, ordure ?! "


Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #10 le: Janvier 21, 2010, 07:08:07 »

L'homme me jeta violemment à terre et se retourna face à Heine, lui criant dessus sur le fait qu'il le détrangeait. Quand à moi j'étais plus qu'heureuse d'être séparée de cet infâme humain. Je réussis à plus ou moins me relever, restant assise sans bouger observant la scène. Heine tapait et hurlait sur cet homme dans relâche. Ce dernier resta inconscient un court instant avant de se faire secouer comme un prûnier par Heine. Il reprit connaissance et éclata de rire.

"Imbécile ! Tu ne comprends donc rien ? "

Il fit en sorte que son regard aille là où je me trouvais, affichant un sourire pervers. Il lança avec délectation et un plaisir malsain, accentuant bien le dernier mot de sa phrase.

"Tu n'as pas compris ? Elle m'appartient, c'est mon esclave, je peux faire ce que je veux d'elle, c'est mon jouet ".

J'écarquillais les yeux en l'entendant prononcé cela, serrant mes poings. Je fus pris d'un tremblement et j'abaisais la tête, ramenant ma queue contre moi, telle une sorte de barrière. Tentant d'oublier ce regard, cet homme. Ce dernier lança dans un sarcasme.

"Tu vois ? Ce n'est qu'un animal, elle n'a pas de droit ! je l'ai acheté, elle me reviens de droit !  Maintenant petit dégage et laisse moi continuer ce que j'ai débuter..."

Journalisée

Heine Rammsteiner
Créature
-

Messages: 342


♫ Somewhere over the Rainbow ♫


Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Janvier 21, 2010, 08:33:27 »

La rage de Heine augmenta en intensité quand il dit que c'était son esclave. Comment peut-on traitez une créature vivante comme un jouet qui ne sert qu'à assouvir ces envies sexuels ? C'était complètement ignoble ! Alors pourquoi fait il cela ? C'était complètement horrible ! Il lui mis un nouveau coup, même si celui-ci continua ces propos horrible. Il la traitait véritablement comme un animal, un véritable animal ! Mais cette abrutit penser vraiment que Heine allait rester comme ça ? A attendre qu'il la viol vraiment ? Il écrasa d'abord le membre de l'homme, le pantalon étant enlever et le caleçon baisser. Cela devait lui faire très mal ! Il lui mis un nouveau coup de tête, lâchant son col au passage, l'envoyant un peu plus loin

-" Je vais te dire... pour moi tu n'es qu'un monstre, une ordure... "


Il émis un grognement, sa main passa dans son dos avant d'attraper un premier pistolet. L'enlevant doucement de l'étui dans un bruit de chaine, avant de pointer le pistolet argenté en direction de l'homme. Heine détestait ce monstre, il le détestait comme il n'avait jamais détester quelqu'un. Sa seconde main passa derrière son dos, attrapant le second pistolet avant de le pointer en direction de l'homme.


God and Devil Crusade

Il appuya sur les deux détentes en même temps, tirant une balle sanctifié et d'argent dans le corps de l'homme. La balle doré toucha alors le ventre de l'homme avant d'exploser, littéralement. Il se tourna alors, lâchant ces deux pistolets au sol puis de courir vers Shad, tombant à genoux avant de la regarder, d'un air inquiet. Aucun mot ne sortant de sa bouche, il la fixait. Son regard lui demandant si elle allait bien...

C'était incroyable, dans le sens horrible. Heine venait de voir Shad se faire presque violer sous ses yeux, cela lui avait causer un choc. Le voir, le membre dans la bouche de la louve, et lui, en train de voir se spectacle horrible, cela lui tordait l'estomac, cette image restant toujours dans sa tête, et ces phrases qui se répétaient dans son cerveau...
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #12 le: Janvier 21, 2010, 09:38:31 »

La réponse ne se fit pas attendre, l'homme cria tandis que Heine lui écrasait violemment sa partie intime, la rendant par la même occassion inutilisable. Il lâcha un juron s'exclamant :

"Putain, petit merdeux pour qui te prends tu ? "

L'homme regarda Heine posant sa main contre son nez sanguilonant et sans doute brisé par le choc dû à la force de l'impact du front du Chien Errant. Il afficha un rictus heureux de l'effet produit chez le jeune homme, aimant voir cette colère pouvant se lire dans les yeux de Heine. Son sourire s'effaça quand il le vit passait sa main derrière son dos et saisir l'une de ses armes, la deuxième suivant aussitôt.

" Tu ne vas quand même pas faire ça ? Tu n'as pas assez de grand pour faire ça ! "

Son visage passa de la confiance à une mine de terreur. L'homme dominant se faisait dominer doréanavant. Il n'était plus sûr de lui. Ses yeux fixèrent les deux canons des armes à feux pointés vers lui, déglutissant. Il entrouvra sa bouche, voulant s'exprimer mais le son de sa voix fut coupée par celui des intonations. Deux balles partirent à toute vitesse, explosant à son compact, ne laissant qu'un amas de chairs et de lambeaux.

Je gardais la tête baissée entendant les armes tombées à terre et Heine courir pour parvenir à mes côtés. Je relevais doucement mon visage, le regardant les yeux fuyants embrumés, ayant toujours ce léger filet blanc coulant sur le côté des lèvres. Je bougeais doucement les lèvres, le remerciant mais je m'interrompis, posant à nouveau une main sur ma gorge, abissant les oreilles. C'était vrai que ma voix m'avait quitté. Je prie doucement la main de Heine, la retournant de sorte à avoir la paume tournée vers le ciel et dessina les lettre " P-A-R-D-O-N " doucement de l'index avant de le regarder, ne sachant pertinnament que dire.

Mon regard se porta sur le corps mutulé de celui qui venait juste d'abuser de moi et je détournis le visage aussitôt, ne voulant plus le voir, essayant de le chasser de mes souvenirs. Je regardais à nouveau Heine, aposant juste ma tête contre son épaule, crispant les mains dans son dos, laissant couler les larmes sans aucun bruit de sanglots.
Journalisée

Heine Rammsteiner
Créature
-

Messages: 342


♫ Somewhere over the Rainbow ♫


Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Janvier 22, 2010, 09:05:22 »

[ Dogs Powaaaa !! ]

Heine la fixait toujours, se perdant dans son regard. Qu'une chose lui importait pour l'instant, qu'elle aille bien. Il n'avait pas pu empêcher ce qui c'était passé, mais l'idée qu'il avait au moins arrêtez l'acte avant qu'il n'aille plus loin l'avait un peu soulagé. Il ne s'en serait pas remis, lui qui vient juste de la retrouvé, de la revoir se faire violer sous ses yeux. C'était complètement horrible. Bref, du pousse, il enleva le filet blanc coulant de sa lèvres, avant de se le nettoyer sur le pantalon (il a rien d'autre D:). Il sentit sa main être pris par celle de Shad, la tournant pour que la paume soit face au ciel. Puis le touchant de l'index, elle dessina des lettres. Commençant par un "P", puis après quelques secondes, Heine avait pu lire le mot "Pardon" qu'elle avait dessiner, lettres après lettres. Il sentit Shad le serrait dans ces bras, il resta un moment de marbre, avant de la serrer lui aussi.


-" Tu n'a pas besoin d'être désolé Shad... c'est plutôt moi qui devrait l'être... "


Il posa délicatement sa tête dans le creux du coup de Shad, la serrant toujours, les larmes arrivaient aux yeux mais Heine les arrêtas, ce n'était pas le moment de pleuré. Mais c'était à cause de lui que tout cela c'était passé, si il ne l'avait pas laissez, sur le canapé, sans aucune surveillance ! Une terranide, blessé en plus ! C'était la cible parfaite pour les esclavagistes, et lui les avait complètement oublier. Et voilà qu'elle c'était fait enlevé, puis surement vendu à des gens malhonnêtes. Heine ne voulait même pas imaginez la suite, même si n'importe qu'elle personne aurait pu le deviner.


-" Désolé... Désolé de t'avoir laissez, Shad, toute seule... sans surveillance... c'est de ma faute... "


Il poussa un soupir, ce moment était agréable, plus agréable que d'écraser le membre de quelqu'un. Une autre question était toujours sans réponses : Comment annulez les effets de ce breuvage que lui a fait avalez de force cette homme ? Shad ne pouvait plus parlez, mais peut être que les effets partiront avec le temps. Mais peut être cette potion n'est pas destinée qu'à privé sa cible d'un des cinq sens ? Étant une potion créer spécialement pour le viol, elle doit avoir surement d'autre effets néfastes pour le corps. Heine ferma les yeux, frottant sa tête dans le creu de son cou, avant de l'embrasser tendrement ( le cou hein xD ) Il était tellement heureux de la revoir, que les autres effets de cette potion ne l'inquiétaient guère. Pour l'instant, du moins.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #14 le: Janvier 22, 2010, 10:31:57 »

Je restais sans bouger, resserant mon étreinte en l'entendant s'excuser. Il n'avait pas besoin de faire cela, ce n'était pas de sa faute. Ceci aurait dû arriver un jour tôt ou tard et je le savais pertinemment. Je reculais légèrement ma tête, le regardant, faisant un signe négatif pour ponctuer le fait qu'il n'y pouvait rien, avant de la reposer contre son épaule. Je fermais un instant les yeux, les souvenirs me revenant.

Tandis que ma réminiscense faisait surface, je me serrais encore plus à Heine, tel un enfant à sa mère en besoin de protection. Je revoyais le jour de ma capture, mon statut passant d'être libre à esclave, le mois en cage,  l'apposition de la marque au fer rouge sur ma fesse droite et bien sûr les passages chez les divers maîtres que j'avais rencontré avant ma fuite à Techkos où un mercenaire m'avait rendu provisoirement ma liberté.

Je penchais légèrement ma tête sur le côté en sentant les lèvres de Heine s'apposer sur la peau de mon cou, souriante. Cette sensation était délicieuse, la brutalité faisait place à la tendresse. Je fermais à demi les yeux, repensant au jour de notre rencontre. Dire que trois vampires nous avait fait nous rencontrer, que la destinée peut être drôle des fois. Sauf si j'aurais dû servir de repas à ces vampires, cela, ça aurait était moins marrant. Je laissais ma main droite remonter sur son dos et le caresser au niveau de sa nuque, frolant l'écrou. Cet fois, je faisais mes gestes volontairement.

Pourtant, je me sentais répugnante, indigne et j'arrêtais ce que je faisais. Reculant ma tête, je laisais mon regard se perdre dans celui rouge sang de Heine. Le questionnant du regard sur la question " M'en veux tu ? " , "Que penses tu de moi maintenant ?". He baissais la tête par la suite, fixant le sable, attendant une quelconque réponse de sa part. Cela m'énervait déjà de ne pouvoir lui parler mais cette émotion était décuplé sur le fait que je ne pouvais me faire pardonner par des mots ou des paroles.
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox