banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Bulli Bulla (libre)  (Lu 1461 fois)
Alana
Invité

Fiche
« le: Septembre 16, 2009, 12:36:24 »

Une piscine. Un vendredi soir. Elle était fermée. Mais Alana n'était pas du genre à se laisser intimider par d'aussi futiles barrières qu'un verrou ou de stupides règles! Elle était une prêtresse d'Aphrodite tout de même! C'est donc discrètement qu'elle pénétra dans l'enceinte de la piscine, après l'heure de fermeture, tard le soir, quand il n'y avait plus personne. Tout était nikel de chez nikel, prêt à accueillir les clients de la journée qui suivrait. Ou quelqu'un d'autre. Alana en loccurence...
Et encore nus pieds.
Entre nous soit dit, quitte à braver les règles, autant le faire dans les formes... Ce que fit donc la jeune femme en refusant de se mettre en maillot de bain et en plongeant toute habillée, d'une fine robe longue, blanche, dans la piscine. Elle fit quelques brasses coulées puis ressortit la tête, l'air extatique. Ca faisait un bien fou!
La rouquine aimait les bains d'eau de mer également mais au Japon, il fallait se méfier... Il pouvait y avoir plus que du sel dans l'eau... Raison pour laquelle elle préférait éviter, et favorisait plus les bains de minuit dans de l'eau chlorée.
Alana nagea un peu, fit quelques brasses, et choisit finalement de faire la planche, les mains sous la tête, comme si elle s'était abandonnée dans une prairie. Les yeux fermés, bercée par le mouvement aquatique, elle savourait cet instant...
« Dernière édition: Avril 29, 2010, 08:35:38 par Alana » Journalisée
Djinn
Humain(e)
-

Messages: 185



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Avril 29, 2010, 09:47:33 »

Djinn devait se préparer à sa nouvelle vie qui commençait et pour cela il lui fallait un boulot, c'est pour cela qu'il accepta un job à mi-temps mal payé en tant que guardien de nuit dans une piscine, c'était ennuyeux vu que personne ne venait après tout, quel est l'intéret de s'incruster dans une piscine en pleine nuit surtout vu le bas prix de l'entrée, Djinn aurait préférer des prix plus hauts et une paye proportionnelle à son augmentation car il vrai que ce travail ingrat lui suffisait tout juste à payer son loyer et quelques boites de conserve, l'avantage dans ce traivaille c'est qu'il pouvait piquer une tête tranquille, pas tout les jours mais c'était tout de même la raison pour laquelle il n'a pas jeté l'éponge. La nuit était fraiche et l'air était frais et pure, en effet le chlore n'est pas utilisé le soir faute de moyen. Djinn se dévétit pour n'avoir qu'un calecon légerement ample et se dirigeat vers le grand bain de la piscine c'est la qu'il surpris une magnifique jeune femme qui s'était introduit dans le batiment pour onduler dans l'eau habilléd'une robe blanche maintenant presque transparente avec l'eau, le jeune homme n'osait rien faire mais son job l'obligeait à intervenir, alors il s'approcha et dit d'une voix forte et stricte tout en oubliant qu'il était en calecon à cause de la beauté de la jeune fille.

-Excusez-moi mademoiselle mais il est interdit d'entrer dans la piscine lorsque celle-ci est fermée.
Journalisée
Alana
Invité

Fiche
« Répondre #2 le: Avril 29, 2010, 10:07:49 »

Alana profitait la piscine, dont l'eau était ni trop chaude ni pas assez, lorsqu'une voix masculine et tonnante la tira de ses rêveries. Lentement, elle se redressa, ses cheveux roux flottant dans l'eau autour d'elle et formant comme un halo de feu, avec un visage particulièrement souriant. Sourire qui s'agrandit lorsque ses yeux améthyste se posèrent sur Djinn. Elle surnageait lentement, tranquillement, de quoi à peine maintenir sa tête hors de l'eau.

"Ah oui? Vraiment?"

Elle rit, pouffa quelque peu, et nagea en retrait du jeune homme, hors de sa portée, au milieu du bassin.

"Le problème c'est que... Je ne veux pas sortir. Si vous voulez me jeter dehors, vous n'avez pas d'autre choix que de venir me chercher..."

Provocante, ses yeux brillaient de malice. Elle espérait bien que ce jeune homme se jetterait à l'eau. Pour cacher son sourire, elle laissa sa tête s'enfoncer de quelques centimètres sous l'eau, ne l'en laissant échapper que les yeux ainsi que le sommet de la tête.
Journalisée
Djinn
Humain(e)
-

Messages: 185



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Avril 30, 2010, 06:12:25 »

Le regard brillant au couleur de pierre précieuse d'Alana transperça Djinn, ce qui le figeat presque sur place mais il garda son sang-froid comme il savait si bien le faire, lorsqu'elle se remit à nager tranquillement comme si de rien n'était Djinn s'étonna, en effet la plupart des fois l'intrus fuiyait et dans le cas contraire quelque bourre-pifs suffisait mais jamais ils ne gardaient une telle maitrise de soi ce qui troubla profondément le jeune homme et cette fois il ne pu le camoufler.
La jeune fille défia Djinn de venir la chercher de manière provocante lorsqu'elle s'éloigna de lui, le jeune garçon refléchissa mais finalement il n'avait pas le choix, l'idée de la laisser içi n'était pas envisageable, l'image du patron hurlant comme un sourd sur son employé n'arrivait pas à sortir de la tête du gardien de nuit ensuite il réfléchissa et s'imagina à la rue et sans nourriture c'était une hyperbole mais il avait tendance à tout éxagérer, il se décida finalement à plonger pour arriver jusque Alana en apnée, puis en remontant à la surface il se retrouva devant la jeune fille dont il pu discerner de meilleur façon sa beauté mais il ne savait que faire. Il parla difficilement en pensant que les mots aurait peut-être une chance de remplacer les actions.

-Euh...Maintenant que je suis arriver vous comptez sortir?
« Dernière édition: Avril 30, 2010, 06:18:46 par Djinn » Journalisée
Alana
Invité

Fiche
« Répondre #4 le: Mai 01, 2010, 02:25:15 »

Se mouillera? Se mouillera pas? Le jeune homme hésita un long moment pour Alana avant d'enfin se décider à plonger. Mais il finit tout de même par la rejoindre, faisant naître par ce geste un sourire plus large sur le visage de la prêtresse. Parties comme les choses l'étaient, Alana avait deux options. Soit elle perdait un temps fou à essayer de gagner du temps et cassait le romantisme de la situation, soit elle jouait justement la carte de l'improbabilité et du rêve éveillé, ce qu'elle trouvait bien plus intéressant. Un inconnu, une inconnue... Une étreinte brève mais passionnelle? Très intéressant oui. Encore faudrait-il que ce jeune homme ne soit pas timoré.
La prêtresse attendit sagement le temps qu'il émerge, reprenne son souffle et sortit la tête de l'eau. Elle le vit qui la détaillait et se flatta de n'avoir enfilé qu'une robe blanche qui était dorénavant superflue puisqu'elle ne cachait plus la moindre parcelle du corps de la Prêtresse. Sans quitter Djinn des yeux, les mains d'Alana se glissèrent sous l'eau et firent lentement glisser ses bretelles de ses épaules. Bientôt, le reste suivit et en peu de temps, le lourd morceau de tissus rejoignait le fond. Les yeux pétillants, ce n'est qu'une fois nue, car elle ne portait pas de sous vêtements, qu'elle prit la peine de répondre au surveillant.


"Non... A moins que vous n'osiez me traîner de force à l'extérieur..."

Provocante et sensuelle jusqu'au bout des ongles, elle disparu sous l'eau et se mit à nager, en toute liberté, afin d'agacer Djinn.
Journalisée
Djinn
Humain(e)
-

Messages: 185



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Mai 01, 2010, 12:22:04 »

La jeune prétresse retira ses vêtements la laisssant maintenant nue devant Djinn, elle le provoqua de nouveau puis se mit à nager en apnée, le jeune gardien soupira et se décida encore une fois à poursuivre l'intrus en nageant il perdit son large caleçon se retrouvant lui aussi à nu mais qu'importe puisqu'il l'avait vu nue et elle avait autant ce droit que lui, il negea jusqu'au fond du bassin ne trouvant pas Alana cela lui permettait d'avoir une vue d'ensemble de la piscine. Il finit par la voir, il admirait la beauté de son corps nu ensuita il la poursuivit, elle ondulait tranquillement de manière magnifique, sans se presser elle arrivait tout de même à le distancer lorsque finalement il la rattrapa par la jambe puis la serra contre lui, eux deux était nus mais Djinn avait fini par l'oublier, il remonta le plus vite qu'il pouvait, il eut presque manqué de réspiration lorsqu'enfin il regagna la surface avec Alana sérrée dans ses bras pour qu'elle arrête de fuir il prit une grande bouffée d'air et regarda la jeune fille dans les yeux avec son regard noir et perçant le temps de reprendre sa respiration, il réflechit, cette situation était plus qu'inhabituelle il se décida à parler d'une voix hésitante.

-Vous m'avez fait faire bien des chose mais maintenant que je vous tient je me rend compte que je ne vous ferrait pas sortir aussi facilement.
Journalisée
Alana
Invité

Fiche
« Répondre #6 le: Mai 01, 2010, 02:55:16 »

L'eau fraîche lui donnait la chair de poule, mais Alana ne s'arrêta pas à si peu. Elle continua de nager, persuadée que la délicatesse de ses traits combiné à la perfection de ses formes suffiraient à convaincre Djinn de se montrer plus entreprenant et de ne point la contraindre froidement à quitter cette piscine. Elle nageait donc, attendant patiemment que le jeune homme la rejoigne, laissant le liquide dans lequel elle baignait toucher les moindres parcelles de son corps et les rafraîchir agréablement.
Elle n'eut pas à attendre longtemps. Quelques minutes à peine après sa petite provocation, son pied était happé par l'eau, et la prêtresse se retrouvait prisonnière des bras du jeune homme, qui la serrait contre lui comme s'il craignait qu'elle ne disparaisse. Elle disparaîtrait oui, mais pas encore. Elle fut satisfaite, au contact de son bassin contre celui de Djinn, de constater qu'il avait lui aussi laissé tomber les vêtements. Friande de contacts, elle noua ses cuisses autour de celles du jeune homme et entrelaça ses jambes avec les siennes, ainsi que ses bras autour de son cou. Le torse masculin, de ce fait, se retrouvait pressé contre la poitrine ô combien féminine de la prêtresse de la Déité de l'Amour.
Ils émergèrent, et Alana secoua brièvement la tête pour chasser l'eau de son visage. La phrase de Djinn la fit sourire, et c'est tout en laissant la plante de son pied caresser la cuisse et le reste de la jambe de l'humain qu'elle lui répliqua.


"Tu te rends enfin à la raison... Contente toi de profiter, tu auras tout le temps de retourner à ta vie demain."

Les lèvres sensuelles de la jeune femme s'étirèrent en un sourire charmeur, s'approchèrent de celles de Djinn pour les frôler, les délaissant cependant au profit du cou de ce dernier dans lequel elles se firent un plaisir d'exacerber son sens du toucher grâce à force baisers.
Journalisée
Djinn
Humain(e)
-

Messages: 185



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Mai 01, 2010, 04:34:16 »

Djinn remarqua qu'il était lui aussi piégé dans l'étreinte de la jeune fille, il trouva ceci étrange car il pensait que la prétresse se serait de nouveau enfuit mais non elle était là et elle carressait la jambe musclée du gardien du dessous de ses pieds, la poitrine d'Alana était maintenant collée au pectoraux virils de Djinn, les lèvres de la jeune femme frolèrent le visage de celui qui était maintenant soumis à sa sensualité, il était à ce moment paralysé mais lorsqu'elle s'occupa de son cou Djinn reprit son sang-froid et décida de jouer à ce jeu tellement éxcitant, il se mit à carrésser la jambe inutiliser d'Alana, il commençat par le pied puis remonta toute la jambe jusqu'à finalement arriver à sa fesse tandis que l'autre main de Djinn déscendait tout le corps d'Alana jusqu'à arriver juste au-dessus de son intimité. Le jeune garçon eu une forte érection qu'il tenta de cacher difficilement vu que son sexe se trouvait juste en dessous de la prétresse. Les puissant baisers d'Alana ne laissèrent pas indifférent le gardien qui avait maintenant des frissons. Djinn plongeat, ils étaient tout deux dans l'eau mais le jeune garçon continua de carrésser les parties intimes d'Alana. L'eau fraiche était mélangé à la chaleur de leurs corps ce qui éxcitat encore plus l'humain.
Journalisée
Alana
Invité

Fiche
« Répondre #8 le: Mai 01, 2010, 06:46:47 »

Les doigts de Djinn tracèrent comme des sillons sur la peau d'Alana, laquelle chauffant bien plus là où il était passé. Si son érection ne passa pas inaperçue aux yeux de la prêtresse, elle n'en fit pas cas pour le moment, ils auraient tout le temps qu'ils voudraient pour prendre leur plaisir et elle ne tenait pas à l'épuiser à la tâche d'emblée. Quant à elle la main de Djinn déléguée près de son intimité eut l'effet escompté, puisqu'elle excita la prêtresse. Au creux de l'oreille de Djinn, plusieurs soupirs furent poussés. Les lèvres de la rouquine s'emparèrent du lobe du jeune homme, le mordillant quelques instants avant de lui souffler quelques mots.

"Donne m'en plus..."

Elle en voudrait toujours plus, lascive et gourmande qu'elle était. Elle poussa un nouveau soupir et prit sa respiration quand le jeune homme plongea. Voilà qui compliquerait agréablement l'échange. Si Djinn s'attelait à procurer à la prêtresse le plaisir réclamé, Alana ne désirait pas qu'il se sente seul à fournir des "efforts". L'étreinte de ses bras sur son cou fut donc relâchée et c'est lentement, avec maintes précautions, que la prêtresse envoya l'une de ses mains s'emparer de la stribe de Djinn. D'abord, son toucher fut à peine perceptible. Il effleurait à peine la peau de Djinn. Il devint plus pressant, plus insistant progressivement, jusqu'à ce qu'Alana la prenne en main et décrive des mouvements de va et de vient le long de ce chibre turgescent.
Journalisée
Djinn
Humain(e)
-

Messages: 185



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Mai 01, 2010, 07:38:46 »

La prétresse avoua au gardien qu'elle en voulait plus et il s'en doutait bien, lui aussi en voulait plus Djinn continua de carrésser Alana au rythme de ses soupirs, la jeune femme commença à carrésser la verge brulante Djinn qui durcissait de plus en plus, au début il ne sentit que très peu les carresses mais finalement lorsque la rouquine fit des va et vient il devint éxtremement éxcité par la sensualité des attouchements, Djinn descendit sa main jusqu'à l'intimité d'Alana pour carrésser son clitoris bouillant, il joua ensuite avec en le pinçant délicatement, ensuite mit quelque doigts dans la petite chatte de la prétresse qui mouillait de plus en plus, Djinn voulait prendre les devants, de sa main libre il carréssa le sein droit de la jeune fille tandis que sa langue s'occupait du téton du deuxième sein qu'il suçait et mordillait, tout en embrassant langouresement Alana à certains moment, il remonta à la surface de façon que Alana soit coinçé contre le rebord de la piscine.

-Tu t'es bien amusée tout à l'heure mais maintenant c'est à mon tour de jouer.

Il embrassa Alana langoureusement puis il plongea seul pour faire un cunilingus à la jeune fille sous l'eau. Il s'amusait à titiller son clito de sa langue puis il fit de fort va et vient dans son vagin.
Journalisée
Alana
Invité

Fiche
« Répondre #10 le: Mai 01, 2010, 07:50:43 »

Une fois la verge de Djinn excitée suffisamment, Alana passa aux bourses, les prenant doucement dans ses mains, les caressant avec habileté afin de faire grandir plus encore le désir que pouvait avoir le jeune homme pour elle, et de le presser à la prendre. La main envoyée vers son intimité à elle se fit plus insistante, et, sous le coup de l'excitation, Djinn pu sentir les cuisses de la prêtresse raffermir leur étreinte sur la taille du jeune homme, tout en s'écartant d'avantage. Il était temps qu'il les fasse remonter à la surface, car Alana n'allait pas tarder à manquer d'air. A peine avait-elle reprit un souffle qu'elle se mit à gémir de contentement.

"... Encore!"

Oui, c'était trop bon pour s'arrêter maintenant. Ce serait la pire des punitions. Elle voulu reprendre la verge de Djinn en main, mais elle s'était trop éloignée, le corps du jeune homme ayant plongé afin de tenter de la satisfaire avec sa langue. L'eau la caressant à l'unisson de Djinn, elle avait l'impression qu'ils étaient plusieurs à s'occuper d'elle, ce qui ne faisait qu'augmenter son plaisir. Face aux allées et venues de la langue du jeune homme en elle, son bassin répondit par de légers mouvements contraires pour en appuyer les effets. Dans la piscine vide, les gémissements de la prêtresse se répercutaient en écho. Il fallait qu'elle l'interrompe, sinon ils ne seraient plus à égalité... Elle s'ôta donc des traitements de la langue de Djinn et prit une inspiration. Ce serait à son tour de s'occuper de lui. Elle plongea, tirant le jeune homme vers le haut, inversant de ce fait les position. Se plaçant entre les cuisses de Djinn, une main s'y agrippa pour ne pas trop bouger, l'autre venait la toucher elle avec sensualité, alors qu'elle prenait la verge du gardien en bouche, pour lui faire le plaisir de pratiquer une fellation.
Journalisée
Djinn
Humain(e)
-

Messages: 185



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Mai 02, 2010, 01:38:56 »

L'intimité d'Alana se retira de la langue du jeune homme, celle-çi déscendit et fit remonter Djinn vers la surface, il sentit une main s'aggriper à lui et la bouche de larouquine autour de sa verge bouillonante, la fellation de la prétresse faisait tordre de plaisir le jeune homme, son rythme réspiratoire augmentait à la vitesse des va et vients, il tenait la tête d'Alana comme pour l'encourager à aller de plus en plus vite, au bout d'un moment le gardien sentit qu'il allait bientôt jouir, il fit remonter la jeune fille en éjaculant une petite dosede sperme dans sa bouche. Il la fit ensuite se retourner pour jouer avec les seins d'Alana avec ses mains en carressant son sexe durçit sur l'entrejambe de la prétresse le tout en léchant les perles d'eau coulant dans son cou. Leurs deux corps était en harmonie parfaite et la température de l'air ambiant grimpait. Djinn fit déscendre une de ses main pour frotter deux de ses doigts contre l'anus de la rouquine. Le bas de leurs corps immergés mais on pouvait clairement sentir la mouille de la jeune fille tandis que l'éxcitation augmentait. Djinn susurra quelques mots à l'orreille d'Alana tout en la mordillant.

-Cette excitation est incroyable n'est-ce pas?

Les carresses du gardien se firent de plus en plus rapides et forts.
Journalisée
Alana
Invité

Fiche
« Répondre #12 le: Mai 02, 2010, 02:39:29 »

La prêtresse recueillit le peu de liquide séminal qu'avait émis Djinn et remonta la tête hors de l'eau à son appel. Le laissant prendre l'initiative, elle se plaça donc dos à lui, se collant contre son torse, légèrement cambrée afin que leurs deux sexes soient plus proches l'un de l'autre. Certes, les caresses étaient bonnes, mais un simple geste de Djinn suffit à refroidir sensiblement la prêtresse. Elle n'honorait que le chemin de la vie, pas le chemin boueux... Les doigts de Djinn ne restèrent donc pas longtemps près de son anus, Alana s'en emparant pour les guider vers son sexe. Elle hocha la tête à la question du jeune homme, alors que ses mains lâchaient les doigts de Djinn pour aller s'emparer de son sexe.
Lentement, ses doigts caressèrent le bout de son sexe, puis le membre sur toute sa longueur. Enfin, la prêtresse descendit un peu son bassin afin de coller l'extrémité de ce chibre contre ses lèvres. Elle ondula ensuite un peu, de sorte qu'elle s'excita seule à l'aide de ce sexe qu'elle voulait en elle, sans jamais pourtant le faire la pénétrer. Elle laissait à Djinn l'occasion de le faire lui-même s'il avait ce désir.
Journalisée
Djinn
Humain(e)
-

Messages: 185



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Mai 02, 2010, 03:23:50 »

Djinn comprit que la prétresse n'avait pas aimé sa dernère action, elle redirigeat la main du gardien vers son intimité qu'il carréssait lentement en jouant avec le clitoris de la rouquine, pendant que celle-çi se mit à toucher la verge du jeune homme, il commença à la doigter avant de se retirer, car il avait deviné que ce n'était pas les doigts de Djinn qu'elle voulait en son entrejambe mais son pénis brulant. Il carréssa les lèvres de la prétresse du bout son gland en faisant durer l'attente telle une douce torture pour finalement la pénétrer d'une façon très lente pour débuter et fit de petits va et vients tout en l'embrassant langoureusement, Djinn ne put retenir un fort souffle de plaisir, il s'arrêta et se retira pour pouvoir la remettre face à lui. Le jeune gardien de nuit pénétra de nouveau mais cette fois plus fortement puis il plongea et fit des va et vients rapides alors qu'ils étaient tout deux sous l'eau fraiche. Ils se retrouvèrent dans le fond de la piscine, il mit la jeune fille position allongée au plus profond du bassin, le sifflement de la pression et le bruit de l'eau se mélangèrent aux gémissements d'Alana et Djinn. Ils remontèrent de nouveaux pour prendre leurs réspiration, le jeune homme se mit à lécher les tétons durçit de la prétresse pour augmenter son éxcitation, il tenait les mains d'Alana contre le bord de la piscine de façon à ce qu'elle soit soumise à  tout le plaisir que l'homme pouvait lui procurer.
« Dernière édition: Mai 02, 2010, 03:30:42 par Djinn » Journalisée
Alana
Invité

Fiche
« Répondre #14 le: Mai 03, 2010, 12:16:17 »

Les doigts de Djinn, enfoncés à plusieurs reprises dans l'intimité de la jeune femme, remplirent parfaitement leur rôle puisque l'excitation de la prêtresse, qu'ils avaient encore accrue, se retrouva vite prête à accueillir le membre du jeune homme en elle. L'attente qui précéda la pénétration parût durer une éternité à Alana, voire même deux éternités à cause de l'odieux traitement qu'il lui infligea, la faisant languir sans la prendre sur le champ. Et puis enfin, elle sentit ce chibre si désirer s'immiscer  entre ses lèvres et glisser en elle, au plus profond de son vagin, pour ne s'arrêter que lorsque Djinn y était entré entièrement. Alana poussa un profond soupir d'aise et de plaisir mêlé, qui fit place à de petits gémissements, signes qu'elle aimait particulièrement ces petits coups de reins prodigués par le jeune homme. Elle allait commencer à se mouvoir à son tour pour augmenter le plaisir, mais à regrets, Djinn s'arrêta et se retira. Un instant interrogative, elle se mit face à lui, aidée de ses bras, et comprit bientôt où il voulait en venir. Elle écarta donc les cuisses, prête à accueillir de nouveau ce membre imposant en elle, et en profita pour prendre la taille du Gardien en étau entre ses cuisses. Les mouvements accélérés de Djinn emballèrent le coeur d'Alana ainsi que ses respirations et elle eu du mal à prendre suffisamment d'air, alors que Djinn l'entraînait au fond de la piscine. Heureusement, l'apnée ne dura pas et l'air revint bientôt dans ses poumons alors qu'elle poussait de plus en plus de gémissements de plaisir. Sans qu'elle ne puisse rien y faire, ses mains se retrouvèrent entravées, alors qu'elle voulait se saisir de sa poitrine pour mieux l'offrir au jeune homme. Au lieu de cela, elle se mit à décrire de lents et longs mouvements de va et vient sur le pénis de Djinn, se reculant suffisamment pour que son gland ne se retrouve qu'au bord de ses lèvres, et revenant rapidement pour le reprendre au fond d'elle-même. Elle projeta également ses seins en avant, envieuse de sentir Djinn poursuivre le traitement infligé à ses mamelons.
Journalisée

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox