banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Masochisme [Chloé Faure]  (Lu 362 fois)
Poison Ivy
Créature
-

Messages: 595



Voir le profil
Fiche
« le: Novembre 28, 2018, 10:33:51 »

Chloé Faure... Originaire de France, la jeune femme était, rien que pour ça, de base assez appréciée au lycée. Les Français avaient avec eux ce charme parisien qui sentait bon le romantisme, l’odeur de vin, la joie de vivre, et les baguettes chaudes au matin. Mais, en plus de cela, Chloé était extrêmement mignonne. Observant sa photographie scolaire sur son dossier, Pamela se pinça doucement les lèvres. Une si jolie plante... Et qui, d’après les informations contenues dans son dossier de suivi scolaire, cachait bien son jeu. Elle était assez timide en apparence, mais Ivy savait que plusieurs femmes lui gravitaient autour, comme cette insupportable et magnifique vampire, Mélinda Warren...  Cependant, Pamela avait décidé de s’accaparer cette jeune femme, non seulement parce qu’elle était mignonne, et qu’elle ferait une merveilleuse amie pour sa fille, Saune, ainsi que pour ses filles adoptives, Lily et Raune, mais aussi parce qu’elle était intelligente.

La jeune Française bégayait souvent face à Ivy, mais se montrait très motivée, et, récemment, Pamela avait fait passer à ses élèves un contrôle très difficile sur la parthénogénèse et sur l’influence de la flore avec la reproduction humaine. Un contrôle complexe, qui n’était clairement pas du niveau d’une classe normale de lycéens... Et Chloé avait obtenu la meilleure note au contrôle, un impressionnant « 16/20 » qui avait sincèrement bluffé Pamela. Une telle note était le signe d’un travail intensif, et, en conséquence, Pamela avait décidé d’inclure Chloé dans son club très refermé de ses meilleurs élèves. Un club dont la petite Chloé avait sans aucun doute dû entendre parler, car Shii, l’une des meilleures élèves du lycée, en faisait partie, et Chloé et Shii discutaient souvent.

Pamela avait donc dispensé Chloé du sōji, une activité typiquement japonaise consistant à ce que, après les cours, les élèves nettoient eux-mêmes leur salle de cours. À défaut, Chloé avait été convoquée dans le bureau de Pamela, un très agréable bureau floral avec beaucoup de plantes vertes, et de délicieuses odeurs. Elle portai tà l’occasion, non pas son habituelle blouse blanche, mais une tenue très décontractée, avec un court minishort révélant une interminable paire de jambes fuselées, et une veste bleue dissimulant un court débardeur blanc. Bien que peu habituée à porter du synthétique, Pamela devait parfois se forcer, car elle n’allait tout de même pas accueillir sa jeune élève dans un corset floral...

*Pas encore, du moins...*

Dans son bureau, il faisait très bon vivre, mais la situation était encore plus insoutenable pour ses élèves. En cours, ils étaient soumis aux spores aphrodisiaques de leur professeur, spores qui étaient sensiblement accrues ici. Une terrible torture, surtout si, comme Ivy le soupçonnait, Chloé était attirée par elle. Il était fréquent que ses élèves se caressent intimement en cours, et Pamela savait que Chloé avait pour habitude de se frotter contre la chaise.

Ivy l’attendait donc patiemment, jusqu’à entendre toquer à la porte. Elle se rapprocha alors, et l’ouvrit, puis sourit en voyant la délicieuse Chloé, magnifique dans son uniforme blanc.

« Hey ! Salut, Chloé ! Vas-y, rentre ! »

Pamela s’écarta, et ferma ensuite la porte derrière la jeune femme... À clef.

« Tu as passé une bonne journée ? Je te félicite encore pour ton devoir, et je me sens même un peu coupable, car tu as dû beaucoup réviser pour avoir une telle note... Mais tu m’as vraiment très impressionné, Faure-chan ! »

L’usage du suffixe « -chan » n’était évidemment pas anodine.

Aujourd’hui, Chloé allait avoir la chance de rentrer dans le club très fermé des élèves d’Ivy !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Chloé Faure
Humain(e)
-

Messages: 11



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Novembre 29, 2018, 02:15:58 »

Rarement Chloé avait été autant fébrile qu'en cet instant, où elle se dirigeait vers le bureau d'Isley-senseï, c'en était même au point où la jeune femme devait se concentrer pour marcher de façon à peu près normale, afin qu'on ne soupçonne pas que sous sa jupe...sa petite culotte était en train de doucement mais sûrement s'humidifier. Aucune autre personne que Pamela Isley, professeure de sciences de la vie et de la terre au lycée de Mishima, ne faisait un tel effet à la pauvre Chloé. Ses longs cheveux roux, son corps parfait, mais aussi et surtout la façon d'être de cette femme, si sûre d'elle, autoritaire et sensuelle à la fois...la petite masochiste que la lycéenne était avait fondue face à ce fantasme vivant. Chloé en rêvait la nuit, et c'en était même au point où la pauvre ne pouvait pas faire les devoirs de cette matière sans penser à sa senseï, et à se caresser à plusieurs reprises tout en écrivant.
Pendant un long moment toutefois, ce fantasme lui avait paru inaccessible, mais c'était avant qu'elle ne soit d'avantage plongée dans l'ambiance et le fonctionnement si particulier de Mishima, avant qu'elle ne fasse la connaissance de certaines personnes. Shii faisait partie de ces camarades, qu'elle considérait même maintenant volontiers comme une amie, à qui elle avait confiée cette attirance irrésistible, mais taboue, pour leur professeure...suite à quoi Shii s'était gentiment moquée d'elle, en lui expliquant pourquoi ça n'avait rien de tabou, ni d'impossible.
Shii faisait partie d'une sorte de club non officiel, qui était composé d'élèves triés sur le volet par Isley-senseï, ses meilleurs élèves, et quand Shii lui avait alors racontée, et dans les moindres détails, comment leur professeure "récompensait" ses meilleurs élèves, Chloé avait alors fait de sa priorité absolue de rentrer dans ce "club".

A l'approche de l'un des contrôles dans cette matière, Chloé s'était alors focalisée énormément sur ses révisions. Shii l'avait un peu aidée dans ce sens, mais Chloé avait également annulée toutes ses sorties, et n'était même pas allée travailler le week-end au maid café pour le passer essentiellement à réviser. La tâche avait été dure et éprouvante, mais Chloé avait de son côté une motivation sans faille, et qui avait fini par payer. Lorsque, le lendemain du test, Isley-senseï leur avait rendue leurs copies, Chloé avait été la première de sa classe avec un 16/20...ce qui, au vu des barèmes de notation très stricts de leur professeure, était tout bonnement exceptionnel. Suffisamment en tout cas pour que Chloé se retrouve convoquée l'après-midi même dans son bureau, et le sourire que Shii lui avait alors adressée pour la féliciter voulait donc tout dire.

*Je vais le faire...j'ai peine à y croire...*

Son corps pourtant, lui, y arrivait sans peine. La perspective de se retrouver seule pour un tête à tête avec Isley-senseï la mettait dans tous ses états, et c'est d'une main tremblante qu'elle toqua à la porte du bureau, qu'elle fut soulagée d'enfin atteindre. Comme elle fut ponctuelle, Chloé n'eut pas à attendre longtemps qu'on vienne lui ouvrir, et resta quelques secondes sans voix quand sa professeure vint lui ouvrir dans une tenue pour le moins...décontractée. Heureusement que Chloé parvint vite à se reprendre, car elle avait commencée à regarder le décolleté de sa prof, ainsi que ses belles jambes, qu'elle se surprit, brièvement, à vouloir sentir contre ses lèvres...

B-bonjour Isely-senseï...

Chloé rentra bien évidement à l'invitation de sa prof', et fut frappée par l'ambiance...presque tropicale qui se dégageait de ce bureau, au vu du nombre important de plantes qui s'y trouvaient. Mais celà fut vite effacé de l'esprit de Chloé qui se rendit compte qu'Isley-senseï avait fermée la porte à clef derrière elle, impliquant qu'elle ne voulait surtout pas qu'elles soient dérangées, et que cet entretien allait être long, tout comme Shii le lui avait dit. Et, bien évidemment, elle se sentit rougir comme une tomate lorsqu'elle la félicita pour son devoir.

Oh merci senseï...vraiment je...j'apprécie beaucoup votre matière, alors ce n'était pas...tant que ça du "travail".

Combien de fois s'était-elle caressée intimement durant ses révisions ? En pensant à sa belle senseï, à son odeur lorsqu'elle se penchait vers elle, aux courbes de son corps, à sa démarche assurée...et à ce que ça devait être que d'être prise dans les tentacules de ses plantes. Oui, Shii lui avait également parlée de ça. Chloé prit en tout cas place sur une chaise qui faisait face au bureau, tout en sentant une agréable chaleur monter en elle. Ici, plus encore que dans la salle de cours, les plantes dégageaient des spores aphrodisiaques que Chloé respirait donc.

Vous...vous souhaitiez parler de quelque chose avec moi senseï ? Je suis encore peu familiarisée avec la façon dont Mishima...fonctionne...

Ce qui n'était pas totalement vrai, mais elle n'allait pas non plus entrer de but en blanc sur la "vraie" raison de sa présence ici...même si ce n'était pas l'envie qui lui manquait. D'autant qu'elle sentait, pour sa plus grande gêne, sa culotte s'humidifier à un rythme nettement plus soutenu, et croisait ses jambes pour tenter de le dissimuler.
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 595



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Novembre 29, 2018, 11:12:07 »

Chloé avait eu la chance, en arrivant au lycée, d’avoir comme tutrice référente Shii. Le lycée Mishima avait décidé, compte tenu de la taille du lycée et de son nombre d’élèves, d’attribuer aux nouveaux venus, surtout en cours d’année, un élève référent. Shii, qui était une élève très sérieuse et très respectueuse des autorités, avait été retenue. Mais, comme Chloé, la délicate Shii avait aussi un côté plus sombre. Elle était une esclave de Mélinda Warren, ainsi qu’un membre du carré VIP de Pamela. En réalité, chaque année, Pamela organisait un contrôle du type de celui de Chloé, et, quand un élève avait au moins la note de 15/20, il avait le droit de rejoindre son carré. L’année dernière, Shii avait réussi, et, quand elle avait constaté combien Chloé fantasmait sur Isley-sensei, elle l’avait fortement encouragé à réussir ce contrôle.

Sans avoir entre elles une relation amoureuse, elles étaient toutefois légèrement amantes. C’était Shii qui avait expliqué à Chloé que Mishima était un lycée très particulier, et que les rumeurs qu’elle avait entendu à son sujet étaient, pour la plupart, fondées. Elles s’étaient souvent embrassées, mais Shii était à vrai dire un peu comme Chloé. Très timide, il fallait souvent la brusquer, ce qui expliquait aussi qu’elle la prenne si facilement sous son aile. À vrai dire, le projet initial de Shii était de présenter Chloé à sa Maîtresse, mais, quand elle avait vu que Chloé fantasmait sur Isley-sensei, elle avait changé ses plans, en accord avec Mélinda. Tout ce que Pamela savait, c’est que Chloé n’était très certainement plus vierge, et Mélinda avait accepté que Chloé passe entre les mains d’Isley-sensei... Sous réserve que Pamela ne se rende de temps en temps à son manoir pour jouer de ses plantes. Un marché très équitable pour Ivy, qui comptait y aller avec Kyli, sa fille, afin de lui présenter de nouveaux amis.

*Elle a reluqué mes seins...*

Le regard furtif de Chloé n’avait nullement échappé à Pamela, qui se déplaça ensuite, présentant à Chloé son magnifique dos, avec ce minishort qui moulait à la perfection son superbe cul. Elle choisit alors de perturber davantage la jeune élève en s’asseyant, non pas sur son fauteuil, mais sur le rebord du bureau, soit près du fauteuil où Chloé allait s’asseoir... Tellement près que les magnifiques jambes fuselées de Pamela n’étaient guère éloignées du corps de la jeune fille.

À terme, le projet d’Ivy était d’utiliser Chloé comme « favorite ». Mishima n’étant pas un lycée comme les autres, les professeurs organisaient régulièrement entre eux un concours, une sorte de défi consistant à organiser une réunion secrète au lycée, et à présenter leurs élèves les plus pervers, ceux qu’ils avaient sexuellement formé. Hardy-sensei, par exemple, misait beaucoup sur Doutzen Kroes. Ichtora-sensei, elle, avait Elianne Roy, et Pamela comptait bien avoir sa propre élève. Shii était un bon choix, mais, dans la mesure où Mélinda l’avait déjà formé, elle avait peu de chances de gagner le concours... Alors, cette Chloé était une véritable aubaine ! Pamela sourit doucement devant son trouble, et laissa la jeune élève parler, faisant faussement la modeste.

« Oh, je suis sûre que tu as quand même dû beaucoup réviser, ma chérie... »

Shii avait eu l’occasion de voir Chloé en tenue de maid café, et, quand elle avait montré une photographie de Chloé dans cette tenue, Ivy avait été convaincue de la prendre pour elle. Discrètement, la professeur regarda une plante, dont les pétales s’étaient ouvertes. Un signe distinctif signifiant que la plante captait de la mouille dans la pièce, ce qui la fit légèrement sourire.

« Je sais que je suis une professeur très exigeante, Chloé-chan, mais je sais aussi récompenser très généreusement les élèves talentueuses et qui travaillent dur, comme toi. »

Elle la faisait patienter, afin que le désir croisse lentement en elle. De délicieux effluves flottaient dans l’air, des aphrodisiaques assez puissants pour lui faire petit à petit perdre la tête.

« Et puis, tu es vraiment déterminée... Venir de la France, et t’adapter si bien à ce nouvel environnement. Je le comprends, tu sais, car je viens des États-Unis. Et le japonais n’est pas une langue facile à apprendre, n’est-ce pas ? »

À force, chaque mot risquait de devenir une torture pour la jeune femme, ce dont Pamela, en son for intérieur, s’amusait beaucoup.

« Ça va, Chloé-chan ? Tu as l’air d’avoir un peu chaud... C’est lié à l’angle de mon bureau avec le soleil, c’est pour ça que je m’habille de manière légère. D’ailleurs, même cette veste me colle un peu... »

Pamela déboutonna alors cette dernière, et, sous les yeux de Chloé, la retira donc, dévoilant son corps parfait, ses belles épaules, ainsi qu’un léger débardeur blanc. Elle posa ensuite la veste à côté d’elle, puis croisa sensuellement les jambes, juste sous le nez de Chloé.

« Voilà ! On se sent mieux, non ? »

Pauvre Chloé, elle n’était pas encore au bout de ses peines !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Chloé Faure
Humain(e)
-

Messages: 11



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Décembre 04, 2018, 01:52:26 »

Les spores aphrodisiaques d'Ivy étaient d'autant plus efficaces sur Chloé que cette dernière était déjà excitée à la base, et qu'elle ressentait une très forte attirance à l'égard de sa Senseï, autant dire qu'il ne faudrait déjà pas beaucoup de temps pour que les effets s'en fassent ressentir. Mais en plus de ça...Ivy sembla vouloir encore stimuler par dessus le marché sa jeune élève. Alors que Chloé venait juste de prendre place sur la chaise en face du bureau, elle venait tout juste d'avoir eu l'occasion de poser son regard sur les seins de sa prof, mais également sur son superbe cul moulé dans ce short court qu'elle portait, elle en déglutit un bon coup tout en tâchant de se contenir. Mais surtout, surtout, le pire vint lorsque Isley-senseï prit à son tour place, non pas sur une chaise derrière le bureau, mais à même le bureau, la positionnant ainsi à proximité immédiate de la jeune lycéenne.

*Oh seigneur...*

Les magnifiques jambes fuselées d'Isley-senseï étaient juste en face d'elle, et si proches, qu'il aurait suffit qu'elle ne se penche légèrement pour pouvoir aller les embrasser. A ce stade, l'imagination de Chloé était en train de s'emballer, car elle se voyait volontiers à genoux, en train de docilement lécher les pieds de sa prof, entre autres choses. Les réponses de Chloé aux paroles de sa professeure se faisaient donc naturellement brèves, et bégayées, quand il ne s'agissait pas juste de hochements de tête. Elle avait beaucoup de mal à se concentrer, mais encore plus à se retenir de céder à ses pulsions, la pauvre serrait d'ailleurs ses cuisses l'une contre l'autre dans un vain espoir de se contrôler, amis c'était peine perdue.

*M-ma culotte...*

C'est à ce moment précis qu'Isley-senseï lui fit la réflexion qu'elle devait avoir chaud, car ses joues avaient virées au rouge vif. La pauvrette était non seulement très excitée, mais aussi très gênée car elle sentait bien l'humidité sur le tissu de sa culotte se répandre, et devenir plus dense, et elle serrait d'ailleurs avec ses doigts le tissu de sa jupe d'écolière par réflexe...pour résister à l'envie de se caresser, là, tout de suite.
Et puis...et puis Ivy retira alors sa petite veste, la révélant juste dans un court débardeur qui ne couvrait pas ses bras, ni son ventre, et qui offrait un sulfureux décolleté. Et de plus, Chloé eu tout à fait l'occasion de voir qu'Isley-senseï ne portait pas de soutien-gorge.

J-Je...

Que dire ? Que faire ? Chloé avait la respiration de plus en plus lourde, ce qui faisait qu'elle respirait de plus en plus de ces spores aphrodisiaques qui saturaient l'atmosphère de la pièce. Isley-senseï était si belle, si sensuelle...que lorsque le regard de Chloé se rabaissa vers le ventre de sa prof, puis vers sa magnifique paire de jambes...la jeune femme ne parvint tout simplement plus à se contrôler. Sans même s'en rendre compte sur le moment, Chloé avança alors son visage vers les jambes de sa prof, et ses lèvres se posèrent alors sur un des genoux d'Ivy, et elle embrassa alors longuement sa délicieuse peau, si douce, si chaude, qu'elle en poussa un long gémissement de plaisir.

Hnnnnnnn...♥

L'esprit de Chloé était embrumé, sa raison passant au second plan face à ce désir impérial, si intense, de s'offrir à sa senseï, s'offrir "complètement" à elle. Néanmoins, au bout de quelques secondes, Chloé eut comme une sorte d'éléctrochoc, et se rendit compte de ce qu'elle était en train de faire, et se retira alors brusquement...paniquée.

P-Pardon senseï je...

Qu'est-ce qui lui était arrivée ? Oh seigneur avait-elle vraiment fait ce qu'elle venait de faire ?
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 595



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Décembre 05, 2018, 02:04:51 »

Chloé ne pouvait pas lutter. Pauvre petite ! Face à Ivy, elle était comme un deux face à un flush royal, se tortillant sur place, gémissant intérieurement, n’arrivant même plus à réfléchir. L’amour naturel qu’elle ressentait pour sa prof’, couplée aux phéromones hantant cette pièce, ainsi que le sex appeal furieux de Pamela se déshabillant... De plus, la pièce était assez chaud, en raison de toutes ses plantes, et de cette inclinaison particulière au soleil. Cette chaleur contribuait à attiser ses plantes, et, chez Ivy, il y avait aussi quelques conséquences, au vu de sa nature hybride. Ses seins étaient légèrement gonflés, tirant sur son débardeur court, ce qui permettait à Chloé de voir qu’elle n’avait pas de soutien-gorge, pouvant en effet percevoir l’ourlet de ses seins. Un spectacle irrésistible, une tentation insoutenable, d’autant que les interminables jambes fuselées de Pamela formaient un appel lancinant. Lentement, la tête de la belle Chloé se penchait, et Pamela la sentait mouiller...

...Elle la sentait, car l’une de ses plantes, situées sur un pot au sol, étirait un tentacule verdâtre. Et cette plante ne réagissait qu’en percevant de la mouille. Ivy sourit donc, et parla, tout en ayant bien conscience que Chloé n’arrivait plus à l’entendre :

« Tu vas bien, ma chérie ? Tu as l’air malade... »

Chloé se rapprochait encore, ses lèvres frôlant la cuisse de Pamela... Qui eut alors un frisson quand Chloé, n’arrivant plus à se retenir, déposa un baiser sur son genou. Un contact tendre et agréable, qui la fit légèrement frissonner, et qui s’accompagna d’un onctueux soupir de la part de la jeune femme. Pamela esquissa ensuite un sourire, puis Chloé sembla revenir à elle-même... Et paniqua donc, tandis que, sous le fauteuil, le tentacule verdâtre, légèrement gluant, s’était rapproché, et commençait à se redresser, accompagné par d’autres tentacules.

Pamela sourit alors devant la gêne de Chloé.

« Pardon ? Mon pauvre petit bout de chou... »

Au même moment, les tentacules agirent. Chloé sentit ainsi des tentacules s’enrouler autour de ses chevilles et de ses poignets, l’immobilisant sur sa chaise, tandis que le cinquième tentacule, le plus avancé, filait sous sa jupe d’écolière, et caressait sa culotte, se frottant contre les tâches humides, se délectant de la mouille de la jeune fille. Et, bien que Chloé fut surprise, elle ne le fut pas assez pour Pamela, ce qui ne manqua pas d’amuser doucement cette dernière.

« Je vois... Tu es un peu comme Shii, alors... Si discrète et si bien sur toi à l’extérieur, mais... Tu as dû entendre parler des rumeurs me concernant, hein, Chloé-chan ? »

Le tentacule continuait à onduler sur sa culotte, se frottant de haut en bas, se masturbant dessus, et fila ensuite à l’intérieur de la culotte. Il caressa ainsi le sexe de la femme, et recueillit des dépôts de mouille. Cette fois, à ce contact direct, le tentacule se mit doucement à grossir, adoptant une forme plus phallique au passage. Impossible pour Chloé de réfléchir, tandis que Pamela, toujours assise devant elle, jambes serrées, continuait à s’amuser. Elle pouvait voir la bouche de Chloé remuer doucement, et se pencha alors vers elle, jusqu’à poser un doigt sur ses tendres lèvres, lui intimant le silence.

« Shhhttt... N’essaie pas de parler, petit cœur... Pas encore. »

Les spores dans la pièce avaient souvent pour conséquence de conférer une sorte d’effet névralgique, euphorique, qui empêchait de réfléchir... Comme une sorte de surcharge de désir. Pamela retira son doigt, et posa sa main sur le menton de la femme, puis se pencha encore vers elle, courbant son corps, et se pencha même en avant. Ses jambes se retrouvèrent ainsi à gauche et à droite de Chloé, s’installant dans le fauteuil en s’asseyant sur elle. Elle put ainsi rapprocher encore ses lèvres, et l’embrassa, plaquant doucement ses sensuelles lèvres sur les siennes.

Tout était savamment calculé pour que Chloé ait un orgasme à ce simple baiser, le premier orgasme d’une longue, d’une très longue, série...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Chloé Faure
Humain(e)
-

Messages: 11



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Décembre 05, 2018, 02:15:04 »

Chloé était très perturbée, au point d'en avoir momentanément oubliée qu'au fond elle savait très bien la raison de sa présence ici, et que de ce fait Isley-senseï ne pouvait bien évidemment pas lui en vouloir pour ce baiser qu'elle venait de déposer sur son genou. Néanmoins, avoir ce genre de relation avec l'une de ses professeures était une première expérience, que Chloé avait peur de foirer, d'autant plus qu'elle voulait vraiment, "vraiment", devenir quelqu'un de spéciale aux yeux de sa prof. Elle craignait surtout d'être allée trop vite sur le moment, ou d'avoir dépassée les bornes mais...Isley-senseï la rassura très rapidement, à sa façon très particulière. Tout de suite après, Chloé sentit des espèces de membres visqueux s'enrouler autour de ses chevilles et de ses poignets. Naturellement, la jeune femme pencha son regard pour voir ce dont il s'agissait...

Aaaaah...

En temps normal, la lycéenne aurait du être paniquée, mais pas pour cette occasion. Elle était surprise, bien évidemment, car ces...tentacules étaient venus alors qu'elle ne s'y attendait pas, mais elle n'était absolument pas étonnée ou effrayée par leur existence même, car elle en était au courant. Shii lui avait après tout longuement parlée des fois où elle avait couchée avec Isley-senseï, et n'avait pas oubliée de préciser l'existence fort étonnante de ces plantes vivantes, au point de servir lorsque la professeure couchait avec ses élèves. Loin de l'effrayer alors, cette perspective avait fascinée Chloé, qui avait toujours trouvée très excitant le shokushu, et qui ne pouvait pas passer à côté de l'opportunité de le pratiquer pour de vrai.
Si elle se tendit donc légèrement en se sentant ainsi restreinte et prisonnière, Chloé ne paniqua pour autant pas, car Shii l'avait prévenue que ça arriverait, mais qu'elle n'aurait aussi absolument rien à craindre. Et puis...rapidement après, un cinquième tentacule vint se glisser sous sa petite jupe d'écolière à carreaux, pour aller se plaquer et se coller contre sa culotte.

Hnnnnyaaa...s-senseïïï...

Les tentacules la maintenaient en position assise sur la chaise, sécurisant ses jambes dans une position écartée, et ramenant ses bras dans son dos, alors qu'elle sentit celui entre ses cuisses commencer à se frotter allègrement contre sa culotte. Chloé se mit à trembler d'un plaisir gigantesque qui la traversa, alors que ce tentacule assoiffé la masturbait, tout en répandant sur l'intérieur de ses cuisses, sur sa peau, une sorte de liquide visqueux et transparent qu'il sécrétait en permanence. Pendant ce temps, Isley-senseï lui parla, mais quand Chloé tenta tant bien que mal de lui répondre, elle lui posa alors son index sur ses lèvres, l'invitant pour le moment à ne pas parler. C'est à ce même moment que le tentacule se faufila sous sa culotte, et qu'il se blottit de tout son long contre son intimité, en se frottant contre de haut en bas, déformant sa culotte en remuant, et en libérant contre le sexe de la jeune femme quantité de ce liquide visqueux qui se mélangea à sa propre cyprine, entraînant ainsi d'intenses bruits spongieux qui s'échappaient de sous la jupe de Chloé.
La jeune femme ouvrit alors la bouche en gémissant, et, instinctivement, suça le doigt que sa prof posait sur ses lèvres.

Hmmmm...Haaaaa...♥

Ne pas parler et juste...profiter. Oh comme Chloé pouvait être heureuse en ce moment ! Isley-senseï se déplaça alors de son bureau pour s'approcher encore, et vint prendre place sur les cuisses de Chloé en s'asseyant sur elle. Une main sur le menton de la lycéenne, la prof remonta alors le visage de son élève vers le sien, et les deux femmes partagèrent alors leur premier baiser. Oh ! Oh que c'était bon ! Chloé sentit un vrai poids sur son ventre se retirer, car enfin elle était en train de réaliser son plus lourd fantasme, celui qui la faisait se réveiller en pleine nuit pour se caresser entre autres...
Elle gémit alors en sentant les délicieuses lèvres d'Isley-senseï se coller aux siennes, et ça, ainsi que le tentacule qui se frottait encore et encore contre son intimité, tout ça la fit jouir presque instantanément. La jeune femme sentit cette vague de plaisir croître en elle subitement, et elle se retrouva vite à convulser au niveau de ses jambes et de son bassin, son intimité libérant une belle quantité de cyprine contre le tentacule, qu'elle sentit alors gonfler aussitôt pour prendre des dimenssions...bien plus grosses que toutes celles des garçons avec qui elle avait pu coucher depuis son arrivée à Mishima...

Mmmmmmh !!! ♥
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 595



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Décembre 05, 2018, 03:00:17 »

Pamela s’était attendue à ce que sa petite Chloé s’effondre vite... Mais elle s’écroula encore bien plus vite que prévu. Les élèves venant ici pour la première fois étaient toujours sous tension, car Isley-sensei inspirait naturellement des émotions contradictoires. D’un côté, elle était une professeur très exigeante, très rigide, très sévère, mais, de l’autre, elle ne laissait personne indifférente. Elle était très belle, et le parfum se dégageant naturellement d’elle était tout simplement irrésistible. Pour de jeunes adolescents en pleine proie aux affres de l’hormone, c’était un appel irrésistible. Ils venaient donc toujours ici empreints de confusion, mais, chez Chloé, l’orgasme vint... Très rapidement. Et, alors que Pamela l’embrassait, et qu’elle sentait Chloé jouir, et que le tentacule phallique se mettait à considérablement grossir, gonflant et se durcissant, elle prenait conscience, désormais sans aucun doute possible, qu’elle était enfin tombée sur la parfaite élève !

« Hmmm... »

Pour le coup, Pamela prolongea le baiser pendant toute la durée de l’orgasme de Chloé, le faisant volontiers durer, sa main venant se saisir de son élégant gilet blanc à motifs verts. Un gilet qui, comme bien des uniformes à Mishima, était un peu court à hauteur de la poitrine, mettant ainsi les seins en valeur, et facilitant leur retrait. Elle le serra donc, sentant les tétons de Chloé, ses seins considérablement gonflés, tandis que l’orgasme la saisissait. Chloé se mit à jouir joyeusement, avant de se calmer progressivement.

Pamela rompit le baiser en souriant... Mais ne s’écarta pas pour autant. Elle posa ses mains sur le dossier du fauteuil de Chloé, la dominant ainsi légèrement, et s’appuya légèrement sur elle, comprimant le tentacule entre elles. Ce dernier se retira alors, et apparut entre les deux femmes, juste à côté. Pamela sourit doucement, et sa main caressa le sommet de ce tentacule, très humide, et se pourlécha ensuite les doigts.

« Hmmm... Ta cyprine lui plaît beaucoup. Mon bébé réagit en fonction de la quantité de mouille, tu sais... Et, comme tu peux le voir, il est bien gros. Je crois même que tu as explosé le précédent record, détenu par Shii. Elle, j’ai cru qu’elle allait tomber dans les pommes quand elle s’est assise à ta    place. »

De fait, le tentacule n’avait pas pu tout absorber, et la mouille de Chloé était doucement en train de s’égoutter sur le sol. En tout cas, la jeune adolescente semblait aller mieux, même si son cœur tambourinait toujours dans sa poitrine.

« Je sais que tu es une grande adoratrice de shokushu, Chloé-chan, tout comme je sais aussi que tu es une élève très douée, et que tu cherches à rejoindre mon club, celui dont Shii fait partie. Tes efforts ne m’ont nullement échappé, Chloé-chan, et, après ta réussite à mon dernier examen, j’ai l’immense honneur de te dire que tu fais désormais partie de mon club. »

Ce qui devrait sans doute être pour la jeune élève une très grande victoire. Le tentacule phallique ondulait doucement sur place, et se rapprocha ensuite des lèvres de la jeune femme, qui ne pouvait toujours pas compter sur ses mains, immobilisées contre les accoudoirs de son fauteuil. La main de Pamela caressa alors les cheveux de Chloé, et elle sourit à nouveau.

« N’essaie pas encore de trop parler, c’est normal... L’euphorie, les aphrodisiaques, ce sentiment de joie débordant qui est en toi... Sache juste que je sais les revues érotiques que tu lis. Tous ces fantasmes tentaculaires... Je les accomplirai sur toi, Chloé-chan, et bien plus encore. Car tu mérites bien d’être ma petite salope... »

Elle sourit encore, parlant d’une voix calme et assurée, et reprit :

« Allez, trésor, va lécher ce tentacule, embrasse-le, goûte à ta propre mouille... Et, quand tu retrouveras assez de force, demande-lui de te baiser bien fort... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Chloé Faure
Humain(e)
-

Messages: 11



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Décembre 06, 2018, 01:46:06 »

Chloé se relâcha comme jamais, en aspergeant généreusement le tentacule de sa cyprine, qui continua pendant encore un moment de se frotter contre sa fleur intime tout en récupérant cette mouille comme si il s'en nourrissait. Des semaines durant elle avait fantasmée sur ce moment, et maintenant qu'elle s'y trouvait enfin, Chloé ne pouvait tout simplement pas se retenir, et jouit comme une petite folle, tout en se laissant embrasser par les lèvres délicieuses de sa prof. Elle ne sembla se calmer qu'au bout d'un bon moment, durant lequel en plus de l'embrasser, Isley-senseï en avait profité pour palper un peu ses seins au travers de son petit gilet, avant de poser ses deux mains sur le sommet du dossier de ce fauteuil.
Ainsi positionnée, Isley-senseï dominait clairement la jeune femme, qui était écrasée sous le poids de sa beauté et de son autorité. L'esprit encore un peu embrumé, Chloé était toutefois maintenant assez consciente pour pleinement apprécier ce qui était en train de se dérouler, entre autres le fait d'être ainsi attachée...la sensation divine d'être a petite chose entre les mains de sa prof.
Au même moment, le tentacule qui était fourré sous sa culotte s'en retira pour se redresser, et apparaître non loin du visage de Chloé, qui pu alors voir les courbes phalliques de ce membre, mais aussi et surtout voir à quel point il avait gonflé, et qu'il était recouvert de cyprine, sa cyprine. Isley-senseï déposa d'ailleurs le bout de ses doigts sur ce tentacule pour en récupérer, et les porter ensuite à ses lèvres. Une telle action ne laissait bien entendu pas la pauvre Chloé indifférente, mais elle ne pouvait pas faire grand chose d'autre que de regarder...et de rougir quand sa prof lui commenta que le tentacule, qui grossissait en fonction de la quantité de cyprine qu'il obtenait lors d'un orgasme, n'avait jamais été aussi gros...
Mais surtout, surtout, Isley-senseï lui confirma son entrée dans ce club très sélectif de ses meilleurs élèves.

S-Senseï...aaaaaah...

Elle voulait dire quelque chose, à quel point elle était heureuse, et que sa prof pouvait lui faire tout ce qu'elle voulait d'elle, mais elle était encore bien trop sous l'effet de ce puissant orgasme pour parvenir à vraiment parler. Isley-senseï le nota d'ailleurs, et l'enjoignit à ne pas encore essayer de trop parler car ce n'était pas grave, et c'était presque comme si cette merveilleuse femme arrivait à lire dans les pensées de la lycéenne. Chloé ressentit d'ailleurs une nouvelle poussée de désir quand elle lui indiqua qu'elle réaliserait tous ses fantasmes, mais surtout, quand elle la traita de petite salope..."sa" petite salope.

Aaaaaah...♥

Pas besoin de paroles à ce stade pour comprendre que Chloé adorait ce genre de petites insultes à son encontre, et naturellement, elle obéit aux ordres de celle qu'elle considérait dores et déjà comme sa maîtresse. La jeune femme approcha alors ses lèvres du bout du tentacule, et commença à déposer une multitude de baisers dessus, suivi de coups de langue. Il était terriblement dur, et chaud aussi, mais surtout si gros, et Chloé se sentait trembler sur place à l'idée que ce gros chibre tentaculaire s'enfonce dans son intimité, car jamais quelque chose d'aussi épais et gros ne s'était enfoncé en elle. Pourtant, elle était bien trop excitée pour laisser ce genre de détail l'effrayer, et encore moins maintenant. Elle finit alors par ouvrir grand la bouche pour tenter de sucer ce tentacule, même si elle ne parvint qu'à en prendre l'extrémité en bouche, le reste étant bien trop gros pour pouvoir rentrer, elle le suçait néanmoins comme elle le pouvait.

Hmmmmf...Sluuuuurp...♥
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 595



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Décembre 06, 2018, 09:39:46 »

Pamela sourit doucement en voyant Chloé en état de choc. Ce gros membre était très impressionnant, oui, et, même si Pamela savait que Chloé avait déjà couché avec quelques garçons, elle n’avait encore jamais eu un sexe aussi gros. Il fallait tout de même un peu d’expérience pour goûter à un calibre de cette nature ! Las, le tentacule s’était bien gorgé, et Ivy ne pouvait pas le réduire de taille sans le faire jouir. Et, pour l’heure, le tentacule, qui s’était abreuvé de la mouille de Chloé, voulait donc se rapprocher d’elle. Toutefois, la peur dans les yeux de Chloé était complètement atténuée par la présence de ce membre, par sa profonde excitation, et, quand Ivy l’insulta, elle vit le regard de Chloé osciller doucement, ce qui la fit sourire. Il fallait bien admettre que Chloé était somptueuse. On disait les Françaises belles, et, quand on voyait Chloé, on ne pouvait qu’adhérer à cette logique.0 Sa longue chevelure rosâtre, ses formes voluptueuses et parfaitement proportionnées... Sans parler de ses fascinants yeux vermeil. Oui, Ivy était totalement sous le charme, et en était très excitée, ce qui amenait ses seins à devenir douloureux.

Chloé n’arrivant pas à parler, elle se rapprocha du tentacule, et déposa une série de baisers dessus. Le tentacule phallique frémit sur place, ainsi que les tentacules retenant la femme. Même maintenant, Chloé était encore très excitée pour parler, et Ivy resta silencieuse, observant son magnifique minois glisser sur ce chibre, l’embrassant à plusieurs reprises. Elle l’embrassa assez longuement, tout en léchant ce gros tentacule, s’y frottant doucement. Pamela pencha doucement la tête sur le côté, s’amusant du comportement de la femme.

*Il va encore falloir la faire jouir...*

Les plantes autour d’elles étaient très formels ; Chloé était encore très excitée ! Le tentacule phallique se déplaça encore, et se frotta contre les lèvres de la femme, avant de pivoter encore, jusqu’à lui faire face... Et heurta sa bouche. Chloé gémit sur place, et se crispa sur les accoudoirs. Elle écarquilla les yeux devant l’épaisseur de ce membre, dont la pointe s’enfonça en elle. La petite Française gémit à nouveau.

« Tu n’as pas à avoir peur, Chloé-chan... Shii-chan a aussi mis du temps à accepter des tentacules de cette taille, tu sais... »

Pamela caressa encore le visage de Chloé, qui continuait à gémir. Autour de ce tentacule phallique, des petites pattes verdâtres et gluantes jaillirent alors, et se posèrent sur les joues de la jeune femme, formant comme des pointes qui se collèrent à sa douce peau. Ainsi, les pattes maintenaient le tentacule de Pamela, qui put tournoyer sur place, commençant à vibrer doucement contre les dents et la langue de Chloé. C’était un tentacule assez gluant, et la langue de Chloé recevait cette substance liquide en s’aventurant sur ce chibre énorme.

« Ne t’inquiète pas, Chloé, tu es ma petite salope, après tout... Tu apprendras à apprécier des tentacules aussi gros que ça, à tel point que, quand des garçons te baiseront encore, tu en seras très insatisfaite. »

La voix sensuelle de Pamela résonnait chaudement dans les oreilles de Chloé, et, pendant ce temps, le tentacule tournoyait sur place. Pour s’enfoncer, il coulissait en tournoyant, répandant sa substance gluante, ce qui avait pour effet de légèrement anesthésier les lèvres de Chloé, et de lui permettre de passer. Et, plus il s’enfonçait, plus la tête de Chloé partait instinctivement vers l’arrière, afin de faciliter le passage de cette épaisse queue.

Pamela se pencha alors vers elle, et l’embrassa contre l’oreille, avant de lui murmurer quelques insanités dans le creux :

« Petite précision, ma chérie... Je ne suis plus ta sensei ici... Mais ta Maîtresse. Tout comme toi, tu n’es plus une élève. Désormais, tu es ma petite pute. »

Une nouvelle similitude avec Shii, qui rougissait toujours quand Pamela l’insultait, ce qui, chez Chloé, venait sans doute de son côté très bien éduqué. En tout cas, le tentacule phallique continuait à emplir sa bouche, et Pamela déplaça ensuite ses mains, attrapant la fermeture Éclair de la veste de la femme, et tira doucement dessus, l’abaissant de quelques centimètres. Le gilet frotta contre les seins de Chloé, et Ivy laissa la fermeture à mi-hauteur, puis glissa une main à l’intérieur, venant masser l’un de ses seins, à travers le bonnet du soutien-gorge... Et pinça alors le téton de la femme.

Et, pendant ce temps, la Maîtresse souriait joyeusement, sentant une bouffée d’excitation assez phénoménale. Et le tentacule, lui, continuait à s’enfoncer dans sa bouche. Avec son autre main, Ivy caressa ensuite la culotte de Chloé, et commença à la masturber tendrement.

« C’est encore bien humide là-dessous, ma chérie... Tu as dû souvent en rêver, hein ? D’être ma petite esclave... J’ai senti en toi une nymphomane qui se cachait. Les petites anges comme toi, tu sais, ce sont souvent les pires salopes qui existent... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Chloé Faure
Humain(e)
-

Messages: 11



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Décembre 08, 2018, 01:58:58 »

En temps normal, Chloé aurait eu toutes les raisons d'être effrayée par ce qui était en train de lui arriver, mais les spores aphrodisiaques d'Ivy faisaient merveilleusement effet sur elle, et puis...ce n'était pas comme si Chloé était surprise de ce qui se passait, ou qu'elle n'avait pas sciemment cherchée à se retrouver ici. Il fallait quand même avouer que la taille de ce tentacule l'intimidait, et maintenant qu'il avait prit une apparence bien phallique à son extrémité, Chloé pouvait parfaitement comparer avec toutes les queues qu'elle avait pu avoir en bouche depuis son arrivée ici. Aucune ne pouvait prétendre arriver à la cheville de ce tentacule, en terme de longueur bien sûr, mais surtout en terme de circonférence.

Hmmmmm...

Instinctivement, Chloé recula un peu sa tête quand elle sentit le tentacule vouloir de lui même pousser plus profondément dans sa bouche, ce qui déclencha chez lui une réaction. Des espèces de filaments collants en sortirent pour se poser contre ses joues, et ainsi maintenir le tentacule dans sa position, sans que Chloé ne puisse lui échapper.

*C'est...c'est beaucoup trop gros !*

Heureusement qu'Isley-senseï était là, juste contre elle, pour la rassurer, en se rendant bien compte que son élève était intimidée par un membre d'une telle taille, qui commença à doucement tourner sur lui même pour forcer petit à petit le passage. Chloé était alors forcée d'ouvrir sa mâchoire autant qu'elle le pouvait pour seulement pouvoir espérer l'acceuillir...même si elle ne pouvait pas nier qu'au fond ça avait quelque chose de très excitant d'avoir en bouche une "verge" si grosse qu'elle peinait à la faire rentrer. Les doigts crispés sur les accoudoirs, Chloé ne pouvait guère faire autre chose que de se laisser faire, et se concentrait surtout sur ce que sa senseï lui disait, en la rassurant. Mais surtout, Isley-senseï mit les choses en clair, en disant qu'elle n'était pas sa prof ici, mais sa maîtresse...et qu'elle même était désormais sa petite pute personnelle.

Ghhhhhmmmm ♥

Chloé ne pouvait évidemment pas répondre avec ce qu'elle avait en bouche, ce tentacule qui s'enfonçait lentement mais surement dans sa bouche, et qui laissait couler sur sa langue et contre ses joues cet espèce de liquide transparent qu'il sécrétait en permanence. Avec la bouche aussi grande ouverte, la jeune femme avait du mal à déglutir, ce qui faisait qu'une partie de ce liquide visqueux coulait depuis la commisure de ses lèvres, glissant alors sur son cou. Mais si elle ne pouvait pas répondre, ses petits gémissements étaient suffisants pour que sa maîtresse aie la confirmation que la jeune lycéenne aimait chaque instant de ce qui se produisait. Oh oui, Chloé voulait plus que tout être la petite pute d'Isely-senseï, son jouet, son esclave, qu'elle l'insulte et qu'elle la défonce dans tous les sens. La jeune femme trembla sur place en sentant la fermeture éclair de son gilet être abaissée, avant qu'une des mains de sa maîtresse ne se glisse sur l'un de ses seins, qui était si tendu qu'elle avait l'impression que son soutien-gorge était à deux doigts de craquer. Mais le "pire" fut quand elle sentit l'autre main d'Ivy se glisser sous sa jupe, et aller la caresser intimement à travers sa culotte.

HMMMMMMM !!!! ♥

La pauvre Chloé se tendit comme une corde de violon, ce tentacule qui s'était frotté contre sa chatte humide avait déjà été suffisant pour la faire jouir, mais là...là il s'agissait des délicats doigts de sa maîtresse ! Chloé eut très rapidement un nouvel orgasme, et devait concrètement les enchaîner très rapidement, les uns à la suite des autres, tant qu'Isley-senseï ne déciderait pas de s'arrêter. Autant dire qu'à ce stade, la culotte détrempée de Chloé ne servait plus à rien pour retenir le flot de mouille, qui ne manquerait pas de couler le long des jambes de la lycéenne...
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 595



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Décembre 08, 2018, 04:16:19 »

Chloé avait déjà placé la barre bien haut avec ce premier orgasme, aussi spontané qu’intense. Comme Pamela le lui avait dit, de toutes les femmes et de tous les hommes qui étaient venus ici avant elle, seule Shii s’était vraiment démarquée... Ce qui expliquait d’ailleurs sans doute pourquoi les deux filles s’étaient si rapidement rapprochées. Toujours est-il que Chloé avait dépassé le record de Shii, et qu’elle allait maintenant le pulvériser. Ici, au sein de ce bureau, il était fréquent que les orgasmes s’enchaînent. Il y avait toute cette atmosphère érotique dégagée par les tentacules, qui venait satisfaire des semaines de frustration sexuelle. Les cours d’Ivy étaient particulièrement éprouvants pour ça, car, outre la forte exigence de la professeur, il était aussi très difficile de conserver son calme face à elle. Son corps dégageait naturellement des spores aphrodisiaques, tout comme ses plantes, et il était devenu fréquent que ses élèves s’absentent régulièrement pour aller se masturber aux toilettes. C’était d’ailleurs pour ça que la salle de cours de la professeur se trouvait près de toilettes. Alors, quand on se retrouvait là, après des semaines à subir cette lente frustration... Plus celle-ci était forte, et plus le plaisir était intense.

Et, visiblement, Chloé avait très frustrée ces derniers temps. Quand les doigts de Pamela filèrent sous sa culotte, elle le sentit immédiatement. Le corps de la jeune fille se crispa sur place, elle ferma les yeux pendant quelques secondes, et se mit rapidement à mouiller. Ivy la sentit jouir contre ses doigts, et sourit doucement. Loin de s’arrêter, Ivy glissa deux doigts en elle, et la masturba énergiquement. Chloé gémit encore, se tortillant sur sa chaise, et Ivy pouvait sentir ses poils pubiens, ce qui ne manqua pas de l’amuser.

« Hmmm... Shii m’avait pourtant dit que tu t’épilais, petite coquine... »

Mais Shii avait aussi dû lui préciser que Pamela épilait elle-même les élèves ayant des poils pubiens. Elle avait donc choisi de laisser ses poils pousser en prévision de ce moment. Ivy sourit donc, et continua à pénétrer la femme. En réalité, Pamela ne savait pas quoi faire. Elle était tiraillée entre laisser ce tentacule dans la bouche de Chloé, ou le retirer pour l’entendre gémir. Mais, en l’état, il aurait été dangereux de retirer ce tentacule, qui se plaisait dans sa bouche, et arrivait progressivement à s’enfoncer. Chloé ne pouvait que se laisser faire, et ses orgasmes devaient naturellement l’aider à laisser ce tentacule filer en elle.

Elle se relâcha donc joyeusement, tandis que le tentacule s’enfonçait dans sa bouche, se rapprochant de sa gorge. C’était une longue fellation, dure et intense, qui se rapprochait de la gorge profonde.

« Respire par le nez, ma petite pute... »

Difficile de dire si elle était capable de l’entendre, tant Chloé semblait ailleurs. Elle planait dans son monde, et Pamela continuait donc à la prendre, à la sentir jouir. La mouille de Chloé dégoulinait sur le sol, ruisselant le long de ses cuisses. Les doigts de Pamela pressaient son clitoris, tandis que le tentacule en elle se rapprochait de sa gorge, diffusant toujours ce liquide le long de son sexe, facilitant la pénétration.

Sans s’arrêter, Pamela continua donc, jusqu’à ce que le corps de Chloé ne se calme, ce qui prit bien un gros quart d’heure. Un quart d’heure à sentir ce tentacule labourer sa délicieuse bouche, et à jouir presque continuellement, chaque pause n’étant que l’occasion pour elle de jouir encore. C’était cette première phase dans son bureau, une étape préliminaire consistant à crever l’abcès. Après tout, elle avait affaire à des adolescents libidineux, qui ne se contrôlaient pas, et ils avaient donc naturellement tendance à être excités.

Le tentacule jouit dans la gorge de Chloé. Quand il se relâcha, le tentacule était alors en pleine gorge profonde, s’enfonçant encore, faisant découvrir à Chloé des sensations exceptionnelles et inédites. Et le tentacule jouit ensuite abondamment, ce qui le fit aussi légèrement décroître. Il cracha sa semence chaude dans la gorge de Chloé, et continua à jouir longuement en se retirant, ce qui l’amena, outre à remplir la bouche de Chloé, à lui jouir directement sur le visage. Une explosion de sperme recouvrit le beau visage de la jeune femme tandis que le tentacule se retirait pour de bon.

Le sperme dégoulinait sur le gilet de Chloé, formant de longues traînées blanches. Après tout, au vu de la taille épaisse du tentacule, il fallait s’attendre à un orgasme en conséquence. Pendant ce temps, Ivy se pourléchait les doigts.

« Hmmm-hmmm... Tu es vraiment pleine d’énergie, ma Chloé, mon tentacule t’a beaucoup apprécié... »

La scène avait quelque chose de très vulgaire. Chloé était recouverte de mouille de son bassin à ses pieds, et, sur son corps, le sperme chaud, épais, gluant, continuait à dégouliner sur elle...

« J’espère que tu aimes aussi les bukkake, ma petite chienne... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Chloé Faure
Humain(e)
-

Messages: 11



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Aujourd'hui à 01:38:19 »

Tout ça n'était guère plus qu'un prélude, Chloé le savait, mais déjà ces préliminaires étaient en soit tellement intenses que la jeune femme allait les classer parmi ses meilleures parties de jambes en l'air jusque là. Concrètement, si coucher avec Isley-senseï était aussi intense systématiquement, la jeune lycéenne se disait, entre deux orgasmes, qu'effectivement les garçons allaient bien finir par sembler incapables de la satisfaire par après. Difficile de se contenter de moins lorsqu'on a connu la perfection, et pour Chloé...Isley-senseï incarnait cette perfection. On aurait aisément pu croire à ce stade que Chloé était follement amoureuse de sa senseï, et c'était probablement le cas, mais c'était plus une sorte...d'adoration à dire vrai. Isley-senseï était terriblement belle, et la façon dont elle avait de conserver son calme dans pareille situation, et d'arriver à toucher les points sensibles de Chloé, faisait que cette dernière, qui avait un fort côté masochiste ne demandant qu'à se développer, se soumettait volontiers à cette merveilleuse femme et à ses tentacules.
Rapidement, Isley-senseï ne se contenta pas pas que de caresser l'intimité de sa belle élève, et Chloé eut le plaisir immense et incommensurable de sentir deux doigts de glisser dans sa chatte et remuer dedans, suite à quoi la professeur fit remarquer à Chloé qu'elle ne s'était pas épilée...

Hmmmmmf...♥

En temps normal, Chloé était une maniaque concernant les poils de son corps, et s'épilait très régulièrement. La seule chose qui l'avait empêchée de le faire juste avant d'entrer dans ce bureau, c'était Shii qui lui avait affirmée qu'Isley-senseï adorait s'en charger sur ses élèves avec qui elle couchait...alors forcément, elle avait fait une exception.
Les minutes qui passèrent ensuite furent assez...floues pour Chloé, en grande partie du fait qu'elle enchaînait les orgasmes à un rythme éffrené.Elle ne pouvait pas complètement se l'expliquer, mais le fait était que Chloé passa ce quart d'heure à jouir presque en continu contre les doigts inquisiteurs d'Isley-senseï, qui la doigtait, encore, et encore, et encore. Pendant ce temps, le gros tentacule continuait de lui baiser délicatement la bouche. Chloé était intérieurement reconnaissante de ce rythme assez lent, car il fallait bien que le liquide qu'il sécrétait en permanence aie des vertus légèrement anesthésiantes pour qu'elle puisse le supporter. A peu de choses près, ce tentacule qui s'enfonçait dans sa bouche avait l'épaisseur d'une canette de soda, autant dire que Chloé devait conserver sa bouche ouverte au maximum pour qu'il puisse s'enfoncer dedans, et finalement atteindre sa gorge. Là encore, le fait qu'elle jouisse en quasi permanence lui permettait de passer outre la peur qu'elle aurait ressenti à l'idée qu'une telle "verge" lui fasse des gorges profondes, car effectivement, Chloé se trouva à de multiples reprises dans l'incapacité de respirer, que ce soit par la bouche ou ne nez, tant ce tentacule était épais, et bloquait donc toute arrivée d'air quand il s'enfonçait dans la gorge. Il était si gros qu'Isley-senseï pouvait voir la gorge de la jeune femme se déformer à chaque fois que le tentacule s'enfonçait, au niveau de son cou.

Glurg...Gluaaaarg...

D'intenses bruits humides et saliveux sortaient de la bouche de Chloé à chaque fois que le tentacule tapait contre sa glotte, mais encore une fois...la jeune femme était presque inconsciente de ça, tant elle jouissait de bonheur, au point que l'intérieur de ses cuisses et que sa chaise se voient couverts de mouille, cyprine qui coulait d'ailleurs également tout le long de ses jambes, et jusqu'à ses pieds, formant des petits sillons le long de sa peau délicate. Puis finalement, ce fut au tour du tentacule de jouir, ce qu'il fit juste après s'être enfoncé une dernière fois bien profondément dans sa gorge. Ce fut à cet instant que Chloé rouvrit les yeux pour la première fois depuis un moment, en sentant le sperme chaud, à la consistance si épaisse qu'on aurait dit de la crème, coulisser directement dans on œsophage et son estomac. Il y en avait toutefois bien trop, une quantité telle que Chloé ne pouvait pas suivre. Ainsi, lorsqu'il se retira légèrement pour jouir dans sa bouche, la jeune femme sentit ses joues se gonfler bien trop rapidement par rapport à ce qu'elle pouvait avaler, et une partie coula d'un coup de ses lèvres, le long de son menton et de son cou pour glisser entre ses seins. Mais loin de s'arrêter, le tentacule en se retirant...lui jouit en plein sur le visage.

Haaaaaaaaa...♥

Chloé se prit concrètement une bonne grosse éjaculation faciale, qui était digne d'un bukkake, car ce seul tentacule éjaculait à lui seul au moins l'équivalent de ce que pouvaient faire sortir des dizaines et des dizaines d'hommes. Chloé se retrouva avec du sperme presque partout sur le visage, formant une couche chaude et gluante qui coulait, et quelques filets se perdirent même sur le sommet de son crâne, dans ses cheveux. Elle fut aussi obligée de garder les paupières d'un de ses yeux fermées, car du sperme coulait dessus. Après ce déluge de sperme et d'orgasmes, Chloé se trouvait...halentante, toute chaude,comme si elle venait tout juste de finir un marathon. Isley-senseï se trouvait elle toujours à califourchon sur elle, mais avait retirée sa main de sa culotte pour se les lécher, dégustant la mouille de son élève, tout en lui demandant en quelque sorte si elle aimait les bukkake.

Hmmm...ah...o-oui je...j'adore ça...

Chloé avait encore un peu de mal à parler, même si elle reprenait peu à peu ses esprits, qui s'étaient trouvés dans un espèce de blanc continu à force de jouir autant. Chloé commençait d'ailleurs à se rendre compte dans quel état elle se trouvait, avec du sperme qui coulait allègrement sur son gilet et par dessous, ainsi que le bas de son corps qui lui était bien couvert par sa propre cyprine...mais celà ne la dérangeait pas outre mesure. Bien entendu, se poserait alors la question de comment diable elle allait bien pouvoir rentrer avec des vêtements dans un tel état mais...elle ne pouvait pas se poser ce genre de question maintenant, elle était tellement heureuse.

Et...et j'adorerais tout ce que vous pourrez me faire...Maîtresse...♥♥♥

La bouche libérée du tentacule, elle pu dire ce mot pour la première fois, et d'une façon tellement sensuelle et heureuse  qu'il était évident que Chloé adorait déjà être la chienne de sa maîtresse. ♥
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 595



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Aujourd'hui à 02:57:34 »

Un sourire amusé sur les lèvres, Pamela observait sa belle Chloé. La jeune femme était méconnaissable, affalée sur son siège, après de multiples orgasmes. Elle était trempée de partout, en sueur, et papillonnait des yeux, reprenant peu à peu ses esprits. Pamela avait longuement baisé la bouche de la belle, et le tentacule avait bien dégrossi, tout en se repliant après son bel orgasme. Chloé avait du sperme partout, y compris sur ses belles mèches de cheveux. Assise sur elle, Pamela se pinça doucement les lèvres en regardant le sperme couler sur son torse, tâchant son gilet. Elle allait devoir les laver, mais, en l’état, il était impossible pour Chloé de retourner chez elle dans cet état. Toutefois, la jeune femme était bien loin d’avoir honte de la situation. Visiblement, Shii avait été en-deçà de la réalité en lui expliquant que Chloé fantasmait sur elle... Car c’était un fantasme qui était en réalité particulièrement féroce, bien plus intense que ce qu’Ivy soupçonnait, et que Chloé confirma... En demandant à sa « Maîtresse » de lui faire tout ce qu’elle voulait. Et la manière dont elle dit, la manière dont le mot « Maîtresse » glissa sur ses lèvres... Pamela se pinça doucement les lèvres en souriant malicieusement, trouvant ce mot... Magnifique.

Elle se rapprocha encore de la jeune femme, et renifla doucement son visage, avant de lécher sa joue, recueillant sur sa langue une fine pellicule de sperme.

« J’espère bien, ma petite chérie... Car, ce soir, je vais faire de toi une véritable salope totalement accroc au sexe... Les petites timides comme toi, je sais que ce sont souvent les plus perverses. Et, vu à quel point tu as joui, je dois bien admettre que tu as un sacré potentiel ! »

Pamela se lovait encore contre elle, ses seins s’appuyant sur le gilet de Chloé. La jeune fille devait commencer à se sentir serrée là-dedans, et Ivy se redressa brusquement, puis l’invita à se relever. Elle laissa à Chloé le temps de s’adapter, et se glissa ensuite dan sle dos de la belle adolescente. Ses mains se saisirent de la fermeture Éclair de son gilet, et elle tira doucement dessus, jusqu’à ouvrir le gilet en deux, puis posa ses mains sur les épaules de la jeune femme, et le lui ôta.

« Tu es tellement belle, ma petite... Même comme ça, avec tout ce sperme sur la figure... Il va falloir que je te nettoie en profondeur, ma beauté. Ça va nous occuper toute la nuit, ça... »

Continuant lentement à la déshabiller, Pamela ôta le nœud papillon retenant le ruban autour du cou de la jeune femme, puis descendit ensuite ses mains le long des hanches de Pamela, jusqu’à les glisser sous sa minijupe. Elle sourit en attrapant sa culotte, et tira dessus, jusqu’à la faire tomber. Un tentacule récupéra ensuite l’objet trempé, et l’approcha de sa Maîtresse. Pamela déposa alors un baiser sur les cheveux de Chloé, tout en mettant la culotte de la jeune fille sur ses propres yeux. Elle tira sur les pans de la culotte pour pouvoir en faire un bâillon improvisé, et le noua derrière, se débrouillant pour que la partie la plus imbibée de mouille se trouve près du nez de la jeune femme.

Pamela parlait d’une voix douce et calme, tout en déboutonnant maintenant la chemise de la femme :

« Tu renifles ton odeur, ma petite pute ? C’est ta mouille... Ta délicieuse mouille que tu as très longuement balancé pendant que mon tentacule te détruisait la gorge. Et, malgré ça, tu n’es même pas enrouée... C’est à croire que tu es naturellement faite pour qu’on te viole la gorge ! »

C’était surtout essentiellement dû aux fluides de son tentacule, mais elle n’allait pas rentrer dans les détails. Ses doigts déboutonnèrent finalement le dernier bouton de la chemise blanche, et elle la retira également. Chloé finit ainsi dans un beau soutien-gorge blanc, et Pamela s’agenouilla ensuite. D’ores et déjà, deux tentacules s’approchèrent, et commencèrent à caresser les hanches de Chloé, remontant pour frotter ses seins, en s’appuyant sur les bonnets de son soutien-gorge.

La minijupe tomba également au bout de quelques secondes, et des tentacules jaillirent alors, s’enroulant autour des poignets de Chloé, l’immobilisant sur place, jambes écartées. En la déshabillant, Pamela caressa brièvement son sexe, souriant en sentant une fine toison de poils.

« Hmmm... Je vais devoir me changer un peu, ma belle. Ne t’inquiète pas, mes tentacules vont s’occuper de toi bien comme il faut... »

Déjà, deux autres tentacules vinrent également caresser ses lèvres intimes, sans s’y enfoncer, se contentant juste de se frotter dessus, excitant ainsi doucement Chloé, mais sans jamais aller au-delà de ça. De quoi frustrer considérablement la jeune femme, tandis que Pamela, en s’écartant, se débarrassa également de ses vêtements synthétiques. Pendant ce temps, le sperme continuait également à dégouliner le long du visage de la femme, dont les gémissements ne tardèrent pas à emplir l’air.

Pamela, elle, enfila rapidement son corset floral, optant pour une tenue bien plus adaptée à sa situation. Il lui fallut bien plusieurs minutes pour s’habiller avant qu’elle ne revienne voir sa belle Chloé, et ne caresse ses épaules, l’embrassant ensuite brièvement sur la joue.

« Pardon, j’ai été un peu longue... »

Elle se déplaça ensuite, et Chloé bascula soudain en arrière. Des tentacules la retinrent également par les chevilles, et elle se retrouva étalée sur le bureau de Pamela, telle une délicieuse poupée de chair, faisant valser plusieurs dossiers. Là, Ivy, après quelques hésitations, lui retira sa culotte, et lui sourit doucement, tandis que la femme pouvait la voir. Pamela grimpa ensuite sur le bureau, s’asseyant à califourchon sur le corps de la femme, et se pencha en avant, courbant son dos, jusqu’à approcher son visage du sien... Et, dans un geste empreint de sensualité, elle lécha les lèvres de la femme.

« Je vais commencer par te laver, ma petite pute... Tout en réfléchissant au surnom affectueux que je vais te choisir. Tu préfères quoi, dis-moi ? Petite pute ? Chienne ? Salope ? Un assortiment ? »

Avec Pamela, Chloé était doucement en train de s’enfoncer dans la voie infinie du stupre et de la perversion...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox