banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La porte entrouverte [PV Capitaine Hawk]  (Lu 86 fois)
Voodoo
E.S.P.er
-

Messages: 967


Regardez-moi dans les yeux... J'ai dit les yeux...


Voir le profil
Fiche
« le: Juin 02, 2018, 09:40:59 »

Les yeux clos, Voodoo savourait le contact de l'eau chaude enveloppant son corps.

Il était environ 6 heures du soir et la journée avait été chaude et ensoleillée. Très chaude même. Ce n'était pas un problème pour la jeune femme qui, grâce à ses pouvoirs cryogéniques, était non seulement capable de supporter les très basses températures mais également les grosses chaleurs.

Donc elle n'avait pas spécialement besoin, contrairement à la plupart des gens, de  prendre une bonne douche pour se décrasser, enlever la sueur et la saleté, surtout après une journée de travail (sans compter que le sien était essentiellement de nuit). Elle prenait donc un bain, plus pour se détendre que de se laver.

Une douce musique, s'échappant de la mini-chaine stéréo du salon, se faisait entendre. Voodoo aimait en écouter quand elle prenait son bain : cela l'aidait à se relaxer, à plonger dans un autre monde.
Hormis la lumière de la salle de bains, le reste de son appartement était plongé dans la pénombre. Il y régnait également une fraicheur de plus agréables et un visiteur ou une personne qui serait venue à l'improviste aurait remarqué que la climatisation, qui tournait à fond la caisse dans les autres appartements, était curieusement éteinte dans celui-ci.


L'autre détail curieux était que la porte d'entrée était légèrement entrebâillée : elle avait des problèmes pour se refermer et était obligée de la fermer à clé pour éviter qu'elle ne s’entrouvre. Mais cette fois-ci, elle avait complètement oublié cette précaution...
Journalisée

(cliquez sur ma userbar pour voir ma fiche)



Mes paroles (Turquoise)
Mes pensées (Indigo)
Capitaine Hawk
Humain(e)
-

Messages: 123

avatar

Capitaine Hawk


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Juin 02, 2018, 10:52:30 »

John était un garçon tout ce qu'il y a de plus banal, il revenait du lycée. Une journée bien pourrie, il avait dû se battre contre une racaille du bahut.Ensuite, Il avait raté son train...

Arrivé chez lui, il lança son sac dans le hall avant d'apercevoir le mot sur le frigo que sa mère lui avait laisser.

Il fit une petite moue en observant la notice de sa mère dans laquelle elle lui demandait de livrer les fraises de leur jardin à leurs voisines de palier. Depuis la mort de son père, il devait gérer pas mal de chose à la maison. Il soupira et prit son courage à deux mains et alla chercher les fraises dans le jardin et les mit dans un petit bac.

Il appréciait la voisine, elle avait toujours été gentille avec lui et elle possédait une des plus belles poitrines qui n'avait jamais vu. Il lui était déjà arrivé de fantasmer sur celle-ci, et même d'en souiller ses draps.

Il sourit à tous ses fantasmes qui lui traversait la tête et d'un pas distrait sortit de chez lui et voyant la porte de la voisine ouverte, il rentra pour déposer les fraises sur la table de sa cuisine. Il remarqua qu'il était entré sans s'annoncer et que la pièce était plongée dans la pénombre et qu'un peu de lumière s'échappait de la salle de bain.

Il rougit déjà rien qu'en voyant la porte de la salle de bain et ne put s'empêcher de l'imaginer en serviette de bain ou nue. Une trique d'enfer s’empara de lui.
« Dernière édition: Juin 02, 2018, 11:20:52 par Capitaine Hawk » Journalisée
Voodoo
E.S.P.er
-

Messages: 967


Regardez-moi dans les yeux... J'ai dit les yeux...


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Juin 03, 2018, 10:00:39 »

Bien entendu, Priscilla n'avait pas entendu le fils de ses voisins entrer chez elle. D'une part parce qu'il n'avait pas fait trop de bruit, pas plus qu'il ne s'était annoncé d'ailleurs, et d'autre part parce qu'elle était occupée à une autre activité.

Une main entre ses cuisses, l'autre appuyée sur le rebord de la baignoire, elle se donnait du plaisir, poussant des petits gémissements. A un moment donné, elle s'arc-bouta, la partie supérieure de son corps sortant de l'eau, tandis que les mouvements de sa main s'activant sur son entrejambe devenaient de plus en plus frénétiques et que ses gémissements se muèrent en râles de jouissance rauques.

Un dernier geste, un dernier spasme et tout son corps se raidit tandis qu'une onde de chaleur plus forte que les précédentes se répandit à travers ses chairs frémissantes et que sa gorge émit un véritable hurlement de plaisir. Elle replongea brutalement dans le bain, provoquant un petit raz-de-marée dans la baignoire, un peu d'eau s'y échappant.

Elle resta de longues secondes, haletante, pantelante, puis elle sortit de l'eau. Les bains lui faisaient un bien fou mais ils ne devaient pas trop se prolonger : ils étaient amollissants et on finissait par baigner dans sa propre crasse...

Elle enfila un peignoir de bain et commença à se coiffer les cheveux, face à la glace, toujours inconsciente de la présence du jeune homme.
Journalisée

(cliquez sur ma userbar pour voir ma fiche)



Mes paroles (Turquoise)
Mes pensées (Indigo)
Capitaine Hawk
Humain(e)
-

Messages: 123

avatar

Capitaine Hawk


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Juin 03, 2018, 10:24:37 »

John entendit un bruit de plaisir dans la salle de bain, la belle voisine était occupé a se faire plaisir et son instinct le poussa à observer par le trou de la serrure.

Le spectacle était de toute beauté ! Il ne put s'empêcher de chipoter dans son slip qui le tenait tant à l'étroit. Il sortit son sexe et commença à se branler devant la scène.
Il exécuta lentement un mouvement de va & viens sur son membre à l'aide de sa main venant lui faire échapper de petit soupir de plaisir.

Peu de temps après, alors qu'il était sur le point de jouir, il l'a vu enfiler son peignoir. Pas le temps de sortir, il remballa comme il pput son engin et se faufilla dans son placard entouré de petite tenue sexy.

C'était étrange, la climatisation ne fonctionnait pas et il faisait froid. Il se passait des choses étranges chez cette sublime femme, car il n'avait pas vu de climatiseur.
D'ailleurs, c'était quoi le métier de la voisine? Il n'avait jamais su le métier qu'elle pratiquait, mais au vu des tenues qu'elle enfilait... Il ne put se retenir d'avantage et prit une culotte qui trainait et la mit dans sa poche.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox