banniere
 
  Nouvelles:
Vous rêvez depuis tout petit d'être Administrateur ?

Ça tombe bien : la campagne électorale d'Avril 2019 pour l'élection des nouveaux Administrateurs est ouverte !

PRÉSENTEZ-VOUS !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Transaction [Chengzu - Theorem - Ishtar]  (Lu 1322 fois)
Theorem
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 1435


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #30 le: Novembre 29, 2018, 11:08:01 »

Face à cette magnifique érection, comment Theorem aurait put se retenir ? En plus il avait l'ordre donné par son maître alors autant y aller franchement. Son Maître, il pouvait enfin le dire... C'était probablement anodin pour beaucoup de monde, ou bien même pour un simple jeu BDSM. Mais dans la société infernoise et surtout dans ce genre de relations, c'était bien plus fort et bien plus intoxiquant. En signifiant bien que Chen était son maître, Theorem le reconnaissait comme son propriétaire, comme son amour véritable, comme le véritable candidat de son coeur. De ce baiser timide échangé quand ils étaient adolescents à cet ondinisme aujourd'hui, le chemin avait été fait. Maintenant ils étaient tous les deux en latex, suintant de sueur, inondant la pièce d'effluves perverses. Voyant son dominant en contre-plongée, il le regarda en finissant d'avaler sa salive. Non seulement il pouvait se régaler en voyant le physique avantageux de son dominant... Mais aussi sa verge puissante demandant son attention, prouvant son désir... Le corps de Theorem se contracta, un spasme le traversa qui se manifesta par un frisson puissant alors qu'il se releva sur ses genoux pour être à la hauteur de la verge de Chen. Tout en remontant, Theorem caressait le chaps de son amant. Le latex plissant sous ses doigts, formant des vaguelettes lumineuses alors qu'il avait les deux mains sur les hanches de son dominant. Le soumis faisait maintenant face à cette verge tendue alors qu'il commença quelques timides léchouilles.

"Han, à vos ordres, Maître Chengzu... Vous avez un sexe si puissant et vous êtes si beau... Han j'ai tellement de chance !"

Le jeune travelo commença à doucement lécher ce sexe dur et puissant. Il fit glisser sa langue douce et chaude sur le méat urinaire de son maître, prélevant le peu d'urine qu'il restait avant de poser ses lèvres dessus et de doucement aspirer dessus, comme un long baiser pervers. Theorem décida de faire durer un peu et commença à lécher les testicules du bélier, laissant son membre reposer sur son visage. Une fois ce sexe satisfait au plus bas, il continua à flatter ses bonbons avec sa main droite couverte de latex en douceur avant de lécher de bas en haut son pénis. Une fois revenu devant le gland, Theorem avala sa salive, se préparant... Avant d'ouvrir la bouche pour avaler son sexe puissant d'une traite. Une longue gorge profonde qu'il effectua d'une traite avant qu'il ne s'accroche à la ceinture de son chaps avec ses mains pour garder ce sexe au chaud dans sa bouche. Theorem lâcha plusieurs larmes d'efforts, alors qu'il eut plusieurs hoquets mais sa régurgiter. Il tint bon pendant 40 bonnes secondes avant de reculer son visage en pompant jusqu'au gland de son maître, creusant ses joues, avant de se renfoncer d'un coup. Il s'enfonçait si profondément qu'il caressa avec sa langue toute la longueur du membre de son possesseur. C'était une fellation d'une rare qualité qui se faisait devant Alice alors que Theorem continuait, transit d'amour et de dévotion pour Chen.
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
Fiche
« Répondre #31 le: Décembre 02, 2018, 10:37:54 »

Chengzu était en transe, dans une sorte d’état second, et ce depuis le début de cette scène. Entre lui et Theorem, le sexe était souvent sauvage, violent et brutal, mais, avec Alice en leur compagnie, Chengzu se sentait... Comme transformé, comme métamorphosé. Inconsciemment, il y avait toujours, en lui, un blocage, une sorte de frein moral devant ce qu’il faisait. Comme si, inconsciemment, l’anormalité de leur relation le bloquait, le refrénait... Mais là, en ce moment, avec Alice, ce blocage s’évaporait. Car Alice était, à ses yeux, l’expression même de la normalité. Une Princesse belle et aimante, très populaire au sein de son peuple. Elle n’avait pas avec elle la sauvagerie et la brutalité d’Ishtar Naviento. Les Sylvandins discouraient volontiers sur la gentillesse de leur « Joyau », sur sa manie d’aimer côtoyer son peuple, de refuser les dorures et les parures excessives. Une fille simple, une Princesse qui semblait issue d’un véritable conte de fées... Et qui avait encouragé Chengzu à uriner sur Theorem, qui se régalait de cette scène, et qui avait troqué sa belle robe blanche en soie pour une combinaison moulante en latex. Alors, en un sens, Alice avait inconsciemment aidé Chengzu à surmonter son blocage. Il ne faisait aucun doute que, après cette séance, il admettrait encore plus facilement son rôle de Maître... Quitte à tenter de renégocier avec Ishtar les termes de leur accord !

Theorem, de son côté, semblait encore plus motivé qu’avant. De fait, il titilla Chengzu, léchant son sexe, donnant des baisers, avant d’aller s’attaquer à ses testicules. Alice, de son côté&, s’était amusée à utiliser cet étrange engin qu’elle avait découvert sur Terre : un téléphone portable. Elle avait enclenché la vidéo, et filmait la scène, se déplaçant pour filmer sur le flanc, afin de voir Theorem embrasser chaque testicule, avant de renifler ce sexe, l’inhalant. La queue de Chengzu avait bien grossi, se redressant fièrement, le Terranide-bélier déglutissant doucement sur place devant ce traitement, cette exquise pré-fellation.

«
Theorem... Tu aimes faire attendre ton Maître, hein... »

Il y avait sans doute là une excuse pour le punir ensuite, mais, pour l’heure, Theorem s’attaqua à son sexe, commençant les hostilités par une gorge profonde aussi longue qu’intense. Ce mouvement buccal provoqua un frisson sur tout le corps de Chengzu, dont les mains se serrèrent sur les cheveux soyeux de Theorem. Il sentit les mains de Theorem se crisper contre sa ceinture, avant qu’il ne doive finalement se retirer. Alice s’était alors rapprochée du couple, filmant le visage de l’homme pendant toute la durée de cette gorge profonde, et vit même quelques larmes d’effort.

Theorem commença ensuite à remuer, ondulant sur place. Chen’, lui, continuait à frémir, et détacha une main du crâne de Theorem, pour la glisser dans le dos d’Alice, et serra son cul.

«
Princesse...
 -  Aaaahh... »

Chengzu se pencha vers Alice, et l’embrassa langoureusement, tandis qu’Alice venait poser sa main sur les cheveux de Theorem, s’y appuyant, et veillant aussi à ce que sa tête ne se retire jamais trop loin de la queue de Chengzu, pendant que les deux s’embrassèrent. Chengzu fourra sa langue dans la bouche tendre de la femme, qui gémissait lentement. En un sens, il ne pouvait que la féliciter, par ce biais, pour tout ce que la femme avait fait.

«
Tu commences à comprendre à quel point Theorem aime le sexe oral, n’est-ce pas ? Quand il était au harem de Mélinda, il en était tellement accroc que Mélinda l’enchaînait à des toilettes spéciales. Il passait sa journée à sucer des queues, à boire du sperme et de la pisse. Pour l’humilier, Ishtar s’était même amusée à le mettre dans une fosse sous des urinoirs, et à relier à sa bouche les tuyaux d’évacuation des urinoirs... »

De tels aveux auraient sans aucun doute fait déglutir Chengzu auparavant... Mais sa queue ne semblait au contraire n’en devenir que plus douloureuse encore.

«
Suce-moi encore, Theorem... Là, suce bien... »

Ainsi, il pourrait toucher sa récompense : du bon jus de foutre en pleine bouche !
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 1435


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #32 le: Décembre 09, 2018, 10:32:29 »

Theorem se concentra sur ce membre viril devant lui, voulant le satisfaire avant tout... Il gobait ce mât de chair en soupirant, chaque vas et vient venant faire taper ce gland au fond de sa gorge et passer la luette tel un avaleur de sabre. C'était très invasif... Un débutant aurait eut des haut-le-coeur à faire ça, réflexes simples et bien connu quand quelque chose s'enfonce dans la bouche de quelqu'un aussi profondément... Mais pas Theo. L'entraînement intensif qu'il avait subit au harem de Mélinda avait porté ses fruits. Là bas, le travelo avait sucé tellement de bites qu'il était certain que bien la moitié de la population d'Ashnard en capacité de se payer l'entrée de cet établissement avait mit sa verge dans la bouche du haiena. Pour l'autre moitié, c'était quand il tapinait dans les ruelles voisines pour quelques sous. La fellation était l'acte sexuel le plus abordable alors il en avait fait des tonnes ! Il se remémorait tellement bien ces moments de sa vie à ne sortir qu'à la nuit tombée, en tenue de résille et jupette courte, à arpenter cette ruelle dans l'attente d'un client... Des timides, des extravagants, des saoulons, des camés, des transgenres fauchés... Il avait tout vu. Il avait même soudoyé quelques gardes avec de délicieuses fellations pour réchapper à la garde à vue quand il se faisait prendre à voler dans les poches des clients pour un peu d'argent de poche... Même si plusieurs fois ça avait finis en tournantes gratuites à la caserne...

"Guh ! Guh ! Guh ! Guh !"

C'est le seul son qui pouvait sortir de sa gorge occupée par cette verge qui lui baisait la bouche avec une telle férocité. Sentant les mains de Chen et d'Alice le forcer à continuer, il leva simplement les yeux et les vis échanger un long baiser humide entre eux. Theorem en rougissait comme jamais... Il jalousait presque cette relation mais se disait que c'était le droit de Chen d'avoir les filles qu'il voulait. C'était son droit ultime et Theo était son esclave. Il pouvait néanmoins voir ce baiser entre eux, car, probablement chez certains maîtres, il aurait eut le bandeau sur les yeux directement. Le travelo intensifia sa fellation pour faire profiter à fond le bélier. Son piercing à la langue devant bien frotter son sexe et apporter une stimulation supplémentaire ! Pas de doutes, Theorem était un véritable maître dans l'art du sexe oral, avec le bon niveau de succion et la résistance nécessaire à cet acte invasif et physique.
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
Fiche
« Répondre #33 le: Décembre 17, 2018, 01:44:30 »

C’était comme une lente et profonde transformation, quelque chose d’insidieux et qui remontait en lui. Chengzu était en train d’évoluer, de devenir, non pas plus pervers, mais naturellement pervers, comme si cette seconde personnalité qui se dégageait de lui était en train de devenir la norme. L’homme était indéniablement en train de changer, et ce changement, s’il horrifiait encore une frange de sa personnalité, était dans l’ensemble globalement accepté. Et, plus le temps passait, et plus Chengzu sombrait avec délice. Car, honnêtement, quand on avait comme partenaire Theorem, et comme guide la Princesse de Sylvandell, il était difficile, si ce n’est impossible, de ne pas succomber.

Theorem, d’ailleurs, était en train de se surpasser, pompant avidement et avec un appétit féroce la queue de son amant. Grognant sur place, Chengzu soupirait profondément, essayant de tenir aussi longtemps que possible. Il souhaitait quand même offrir à Theorem une prestation digne de ce nom, une performance qui le tiendrait en haleine. Alice avait tout à fait raison de souligner l’appétence de Theorem pour le sexe oral, car c’était clairement ce qui ressortait en ce moment.

«
Theorem, hmmm... »

Le jeune homme se surpassait, maintenant la pression avec ses lèvres. Et son piercing roulait le long de sa queue, provoquant une sorte d’étrange grattement, surprenant au début, mais devenant de plus en plus agréable. Et, avec la Princesse contre lui, Chengzu avait bien du mal à se retenir. D’une main, il palpait les délicieuses fesses d’Alice, et, de l’autre, maintenait la tête de Theorem en serrant ses cheveux soyeux.

«
C’est comme ça, Chengzu... Theorem est devenu ce qu’il est, et il faut que tu l’acceptes.
 -  Oui, hmmm... »

C’était une leçon qu’il avait bien fini par comprendre, à force. Pour l’heure, Chengzu se retenait de jouir, essayant de faire durer le plaisir autant que possible. Alice pinça alors son téton, et lui lécha le creux du cou, se lovant contre lui.

«
Il faudra aussi que tu te rapproches d’Ishtar, Chengzu... Je te promets qu’elle n’est pas aussi effrayante que tu le crois.
 -  Hmmm...
 -  Et je pense qu’elle serait ravie que tu retournes la voir pour lui parler de Theorem. Elle l’a acheté à un prix défiant toute concurrence, tu sais, et elle n’aurait jamais accepté de te le confier si elle n’avait pas confiance en toi. »

L’esprit embrumé, Chengzu acquiesça vaguement, tremblant nerveusement sur place, et sentit finalement l’orgasme le traverser.

«
O-Oui, bordel, oui... ! »

Et c’est sur cette déclaration qu’il se mit enfin à jouir, s’abandonnant copieusement dans la bouche de Theorem, serrant au passage très fortement ses cheveux, afin d’être sûr qu’il avale bien tout le sperme qui affluait en lui.
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 1435


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #34 le: Décembre 28, 2018, 01:14:05 »

Theorem pompait son maître avec énergie et avec résolution. Il lui offrait sa meilleure fellation qui deviendrait aussi par la même occasion celle de base qu'il lui ferait, et ceci quotidiennement. Depuis qu'il avait perdu ses droits citoyens, il avait été contraint au sexe oral et plus d'une fois. D'abord dans la prison sylvandienne où il avait été retenu captif, puis dans le bordel de Mélinda parce qu'il était un garçon. Elle craignait en ce temps là que sa clientèle n'apprécie la présence d'un femboy. Certes il était un peu plus masculin en ce temps là, mais ses traits étaient néanmoins assez juvénile pour êtres féminins. Puis après plusieurs années de servitudes et de dressage, il avait complété son look de fille, bien que le sexe oral était resté une norme chez lui qu'il pratiquait avec une exceptionnelle qualité. Puis enfin son maître se vida dans sa bouche. S'enfonçant au maximum en une gorge profonde forcée par la prise de son possesseur, il sentit la semence épaisse de son seigneur couler dans sa gorge jusque dans son estomac. Il déglutissait aussi vite qu'il pouvait en apnée et finalement quand Chen se retira, Theorem était sur les fesses, épuisé, le tour de la bouche trempé de salive jusque sur son menton laissant échapper un filet allant jusqu'au sol et ses cuisses, la mâchoire ouverte et la langue pendante dû à l'activité intense et l'air un peu hagard alors qu'il essayait de reprendre son souffle. Alors que le sexe de Chengzu était revenu au repos après autant d'éjaculations, Theorem le replaça dans la culotte de latex attachée au chaps de son maître et la referma avec sa queue en place avant d'y faire une bise passionnée sur la courbe que cela formait.

"Voila Maître Chengzu. J'ai l'impression que votre corps n'en peut plus... Vous voulez que je prépare un thé pour vous ?"

Il savait la préférence de Chen pour le thé noir. Il en avait acheté exprès à un voyageur itinérant qui en avait ramené. Du coup, encore un peu faible après une telle baise, il alla en cuisine pour déjà essuyer sa bouche proprement et refaire un peu son maquillage, mais aussi pour faire bouillir l'eau. Il prit le temps de se regarder dans le miroir, constatant que le Theo d'avant, le Theodorik Stanov, écuyer puis chevalier, le porteur de l'épée des Stanov, le port-emblème de la famille, n'était plus. Maintenant Theorem l'avait totalement remplacé, la Hyène de Guerre, le Slime Master, le porte-bannière de la Marine d'Inferis. Avant l'arrivée plus importante de Mélinda dans leurs vies, Ishtar allait nommer Theorem Burgrave du Protectorat Dongo. Cela avait comme signification qu'il devenait responsable de tout le peuple Dongo vis à vis de la loi Infernoise (ce qui aurait été une première vu qu'il s'agissait d'un "garçon") mais aussi qu'il retrouvait un titre de noblesse et la fin de sa propriété en tant qu'esclave. Ishtar le lui avait dit plusieurs fois sur l'oreiller, les rares moments où ils avaient parlés sans vouvoiement protocolaire et sans être en pleine baise. Mais maintenant que la dragonne passait du temps avec la vampire, le doute était permit de se dire que cette chimère ne viendrait probablement pas... Trop peur qu'il se sauve ? Trop peur qu'il réclame d'avantage ? Trop peur qu'un jour il soit une menace ? Theorem n'en savait rien... Il savait cependant que la dragonne lui avait beaucoup manqué pendant cette période floue, mais aussi qu'il s'était sentit prit au piège plus qu'à l'accoutumé... Bien que pris au piège était le concept de son existence depuis fort longtemps et il s'en était accommodé. Maintenant il allait tranquillement reprendre sa vie d'esclave, mais cette fois il avait un Maître qu'il savait animé de vraies motivations pour lui.

*Peut être suis-je une fille au fond ? Et mon père... J'ai mit une telle déception sur lui que je ne suis même plus sûr de vouloir le retrouver... Mais ce serait ne plus tenir la promesse faite à ma mère... Il vaut mieux pour moi de faire uniquement ce qu'on me dit au final...*

Il fut sortit de sa rêverie par le bruit de la bouilloire qu'il sortit de sur le feu. Versant l'eau chaude dans la théière avec les herbes séchées, il disposa deux tasses avec coupoles, un petit pot de sucre roux, quelques biscuits et des cuillères frappées du symbole d'Inferis. Theorem empoigna tout le plateau et finalement retourna dans la grande pièce qu'il avait quitté.

"Maître Chengzu, Princesse Korvander, j'ai préparé votre collation."
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
Fiche
« Répondre #35 le: Janvier 04, 2019, 01:37:28 »

« Quand j’ai revu Theorem, Princesse, je ne pensais pas qu’il serait ainsi. Lorsque je l’ai connu, il était chétif, mais c’était un fier guerrier, qui utilisait sa petite taille pour se battre. Il était extrêmement agile, valeureux, l’esprit plein de chevalerie, empreint de récits héroïques sur les glorieux champions de sa famille... »

Couchés ensemble sur le lit, ils avaient laissé Theorem préparer la bouilloire, pendant qu’Alice avait posé sa tête sur le torse de Chengzu, et écoutait ce dernier lui parler de la situation. Ils étaient là, ensemble, comme deux amants, le corps recouvert de latex, Chengzu profitant de ce moment de paix pour révéler à la Princesse de Sylvandell ses doutes, ses appréhensions, et la manière dont il avait évolué. Il n’aurait jamais cru pouvoir entretenir une telle relation avec cette femme, qui lui avait pendant longtemps particulièrement inaccessible, flottant bien au-dessus de lui. Et voilà qu’ils avaient fait l’amour, qu’il était avec elle dans son lit... Tout ça, il le devait à Theorem, aux relations que le jeune homme avait réussi à concevoir. Ironiquement, en devenant esclave, Theorem avait su faire la connaissance de personnes très influentes sur Terra : Alice Korvander, Ishtar Naviento, et même dans une moindre mesure Mélinda Warren...

La main de Chengzu caressa encore le doux visage soyeux d’Alice, ses doigts glissant sur sa joue, et il se pencha vers elle, l’embrassant brièvement. Elle frémit doucement, et répondit très naturellement à ce baiser. Chengzu avait beau coucher avec Alice, il savait encore qu’il était amoureux de Theorem, mais ce n’était pas comme si la Princesse le laissait indifférent. Après tout, elle avait son charme, et, surtout, elle avait trouvé les mots justes pour qu’il la comprenne.

«
Tu sais, j’étais comme toi aussi quand j’ai rencontré Mélinda... Et la première fois que j’ai vu Ishtar, j’étais terrorisée ! Je n’aurai jamais cru pouvoir un jour devenir la femme que je suis actuellement, et, si on me l’avait dit à l’époque, j’en aurai été horrifiée. La réalité, Chen’, c’est que l’être humain est fait ainsi. Nous avons une tendance naturelle à la perversion, plus ou moins forte chez les gens... C’est l’appel du sexe qui veut ça. »

Chengzu ne pouvait que la comprendre. Elle lui expliquait donc qu’il n’avait pas à se sentir coupable de ce qu’il faisait avec Theorem, car c’était ce qu’il voulait.

«
Tu dois aussi savoir que Theorem porte perpétuellement sur lui  un Slime.
 -  C’est ce que j’ai cru comprendre, oui...
 -  C’est un parasite propre aux Dongo, le clan terranide dont est originaire Theorem, dans la jungle de Nachtheim. Ishtar a mené des expériences sur ce parasite, en partenariat avec Mélinda et quelques scientifiques tekhanes. »

Alice lui présenta ensuite un flacon particulier.

«
L’une des conséquences de ces recherches, c’est cette fiole, qui permet d’amplifier les pouvoirs du Parasite, et de recouvrir pleinement le corps de son hôte. Et puis, tu dois aussi savoir que les Slimes sont asexués. Avec ça, Theorem pourrait prendre l’apparence d’une femme, et serait toujours conscient. Il existe entre son corps et son Slime une alchimie, un lien puissant qui fait que le Slime ressent les pulsations de son hôte, et inversement. Pour être clair, le Parasite pourrait me pénétrer pendant des heures, et Theorem sentirait tout le plaisir de son Slime, mais sans pouvoir enfoncer sa queue en moi. »

La Princesse s’était bien renseignée, et Chengzu, qui sentait une douce érection remonter en lui, attrapa pensivement la fiole. Il la déposa à côté de lui, et embrassa encore Alice. C’est à ce moment que Theorme revint, apportant un plateau avec une bouilloire comprenant du thé. Pour autant, les deux amants ne rompirent pas immédiatement leur baiser, et Theorem put ainsi les voir s’embrasser longuement, la main de Chengzu caressant les délicieuses fesses d’Alice, très bien moulées dans sa combinaison.

Ils cessèrent ensuite de s’embrasser, et Chengzu récupéra les deux tasses.

«
Merci, Theorem. Initialement, je voulais juste passer vous saluer, mais je crois que je vais passer la nuit avec vous...
 -  J’en serai ravi... Et tu dormiras avec nous aussi, Theorem.
 -  Bien sûr, on ne v pas se priver de toi. »

Chengzu lui sourit doucement, tout en lui faisant signe d’aller ouvrir un placard.

«
Il y a ton pyjama dedans, je suis sûr qu’il te plaira... »

C’était un pyjama très particulier, car il s’agissait d’un ensemble en latex avec des harnais, des sangles, et un gag ball. Un véritable « sarcophage » pensé pour lui cette nuit !
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 1435


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #36 le: Janvier 11, 2019, 01:09:56 »

Quand Theorem entra, Chengzu et Alice s'embrassaient. Une vague de jalousie et d'envie le submergea un moment et il le sentit nettement dans sa poitrine. Il avait déjà ressentit ça plusieurs fois quand Ishtar couchait avec d'autres personnes dans son dos, mais c'est la première fois qu'il voyait Chen faire la même chose. Il détourna le regard un moment, tout rouge avant d'entendre qu'Alice resterait là pour dormir avec eux. Lui qui s'imaginait déjà dormir dans leur lit aux draps en wetlook, lové contre son chéri et la tête sur sa poitrine... Mais il faut croire que cette vie normale n'était tout simplement pas pour lui et il s'en faisait une raison. Sa vie avait prit un autre tournant depuis bien des années et le vanilla avait prit pour lui une dimension lointaine, comme un puceau qui s'imagine vivre une vie débauchée mais terminé avec le minimum syndical et s'en satisfait. Pour Theo c'était le spectre inverse. Il vivait une débauche non stop et une sexualité débridée et inconséquente mais le romantisme ne venait que part bribes, par actes flous et jamais vécut pleinement. Suivant les directives, il se dirigea vers le placard de la chambre. Une grosse partie était occupée par les créations perverses de Chengzu qu'il testait sur Theo. Puis enfin il remarqua le rajout du pyjama pervers. Il le déplia devant lui, comprenant son usage. C'était une sorte de camisole de force avec des sangles. Il avala sa salive avant de commencer à se déshabiller. Le jeune travelo termina nu, à l'exception de ses gants de latex et ses bas, ainsi que sa verge en cage. Il enfila ce qu'il put mais Chengzu dût faire le reste quand il fut habillé. Une fois couché sur le dos, les bras attachés devant lui, il sentit la gag ball se glisser dans sa bouche.

*Cette nuit, c'est sûr que je ne vais pas me reposer...*

Se dit-il alors que Chen tira sur un de ses tétons exposés pour venir mettre une chaînette qui tira le second, gardant une tension entre les deux. Il poussa quelques gémissements immodérés sous sa gag ball avant de sentir finalement le bandeau se mettre sur ses yeux. dans le noir, immobilisé, sentant la contrainte de sa contention et la douleur de ses tétons tirés, il gigota plusieurs fois en espérant trouver un certain confort qui ne venait pas. Puis alors qu'il était là, impotent, il sentit le lit bouger à un rythme régulier. Pas de doutes, Chengzu et Alice couchaient juste à côté de lui, en s'en donnant à coeurs joies visiblement. Theorem ne pouvait ni voir ni participer. Il ne pouvait qu'être un spectateur immobile et aveugle alors qu'il se savait juste à côté d'un épisode de cocufiage. Le coup final fut quand la hyène entendit clairement la fermeture éclaire de la combinaison d'Alice s'ouvrit alors qu'elle expliqua afficher sa poitrine parfaite devant Chen. Qu'est-ce qu'il avait rêvé de pouvoir voir et toucher cette splendide poitrine... comme celle d'Ishtar voir même de Shad  qu'il avait tant voulu voir... La nuit se passa ainsi jusqu'au matin où enfin Chen le libéra après le départ d'Alice. Theorem était épuisé physiquement, mais heureusement rien que sa nature surnaturelle ne parviendrait à surmonter dans la journée. Il avait besoin de temps pour digérer ça et se doucha seul avant de se préparer et de mettre son uniforme. Puis il prépara le déjeuner à Chengzu avant de l'attendre calmement dans leur petite salle à manger/cuisine très compact et sommaire.

"Vous avez passé une bonne soirée, Maître Chengzu ?"
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
Fiche
« Répondre #37 le: Janvier 21, 2019, 02:21:44 »

Ce pyjama de contrition était très particulier. Il fallait venir vivre ici, au sein de la colonie d’Ishtar, pour trouver des vêtements comme ça qui ne juraient pas dans le paysage. Chengzu n’était pas un dominateur né, il débutait dans ce domaine. L’homme n’était pas habitué à contrôler ainsi les choses, et à faire... Ça. Mais il avait bien compris que c’était ce que Theorem voulait. Ce n’était pas normal, ce n’était pas habituel, mais il ne lui appartenait guère de juger quoi que ce soit, d’autant que lui aussi finissait par prendre goût au vice, à la domination, à l’humiliation... Et, pour autant, il continuait à aimer Theorem. N’était-ce pas paradoxal, contradictoire ? Faire souffrir les gens qu’on aime ? Mais, en même temps, il savait aussi que Theorem appréciait cela. Alors, en définitive, est-ce qu’il le faisait vraiment souffrir ? Theorem tirait du plaisir de cette souffrance, c’est ce que Chengzu se disait. Sinon, il ne s’engagerait pas dans cette voie. Le jeune homme avait essayé de convaincre Theorem de mener une vie normale, de ne pas être un esclave, et, si Alice était là, c’était aussi pour ça, pour lui montrer que tout ce qu’il avait à faire, c’était de le dire... Qu’il le dise, et lui aussi pourrait profiter du corps de la Princesse, qui appréciait d’ailleurs son corps tendre et délicat, doux et agréable. Las, jouer avec la jalousie de Theorem pour le faire sortir de ce carcan de soumission n’avait pas marché. Qui sait ? La prochaine fois serait peut-être plus efficace.

En tout cas, Chengzu entreprit d’aider Theorem, attachant les sangles de la camisole dans son dos. Il y eut plusieurs claquements, puis il coucha ensuite Theorem au milieu du lit, après avoir pris soin de remplacer son
plug anal par celui figurant dans la camisole, un vibromasseur de plus gros calibre qui se mit à vibrer dans son dos. Il attrapa ensuite la gag ball, puis observa brièvement Theorem. Alice était également là, agenouillée à côté, et hocha doucement la tête.

«
Theorem a refusé jusqu’à présent de participer à nos ébats, et de venir honorer nos corps... Il ne risque pas de le faire maintenant, Chengzu.
 -  Oui, c’est vrai... »

Et, sur ce, l’homme lui mit la
gag ball, puis un masque noir sur ses yeux, l’aveuglant et l’empêchant de protester. La camisole de latex le maintenait en position, et Alice contourna ensuite Theorem, venant rejoindre Chengzu, et ne tarda pas à l’embrasser. Chengzu n’avait pas encore un lit aussi grand que celui d’Ishtar, et, avec Theorem à côté, Alice et Chengzu n’avaient pas d’autre choix que de dormir l’un sur l’autre. Il se retrouva donc sous elle, tandis que la femme alla l’embrasser, lui expliquant sensuellement qu’elle aimait faire l’amour avant de s’endormir.

«
Majesté, vous... Je n’aurais jamais imaginé que...
 -  Tu as dû comprendre, maintenant, mon beau Chen’, que la réalité n’est parfois ce qui semble... »

Oui, cela, il le comprenait. Les différences s’estompaient. Ils continuèrent à faire l’amour, pendant une bonne heure, s’envoyant en l’air à côté de Theorem. Chengzu tira sur la combinaison de la femme, abaissant sa fermeture, et embrassa ses mamelons, une délicieuse paire de seins en sueur, la faisant hurler, tandis qu’il léchait goulûment les tétons, plongeant dans ce corps. Ils inversèrent ensuite les rôles, et Chengzu la besogna par le haut, grognant et gémissant longuement, jusqu’à s’unir avec elle dans le stupre et dans la jouissance...

La situation était jouissive au possible, délectable. Chengzu se retrouva à dormir contre Alice, et, au réveil, celle-ci abandonna le couple, offrant à l’homme un dernier baiser. Chengzu, de son côté, détacha Theorem, lui rendant sa liberté, et l’accueillit au réveil par un baiser sur les lèvres, avant de reprendre ses esprits.

*Quelle soirée, ma parole !*

Theorme l’attendait sagement, ayant préparé le petit-déjeuner, et Chengzu lui sourit, non sans s’étirer au passage.

«
Je n’ai pas eu à me plaindre, Theorem. Et toi ? Alice était déçue de ne pas pouvoir en faire plus avec toi, tu sais... »
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 1435


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #38 le: Janvier 23, 2019, 09:05:51 »

Theorem avait préparé tout juste ce que Chengzu appréciait déjeuner le matin. Du tsampa, qui se composait de farine d'orge grillé en boulette, et d'un thé au beurre bien fort qui tenait au corps la journée. Pour faire ce genre de préparations, le jeune haiena avait lu de nombreux livres sur des recettes avant de négocier les ingrédient et d'en maîtriser la recette. C'était sa manière d'apprendre tout les goûts de son maître et de faire de son mieux pour qu'il se sente comblé. Theorem attendait calmement debout à côté de la table et tira sa chaise pour qu'il s'installe et se régale à côté du sabord qui donnait sur l'océan. Quand Chen arriva, il en remit une couche sur le fait qu'Alice aurait aimé qu'il participe un peu plus. Une brève petite angoisse lui serra la poitrine avant qu'il ne reprenne son sourire.

"J'imagine, Maître Chengzu... Je ne suis qu'un humble esclave, une princesse aussi exceptionnel est hors de ma portée... Et ce n'est pas par plaisir que je dis ça. J'aimerai pouvoir offrir plus mais ces détails devront être discutés avec Maîtresse Ishtar."

Pendant que Chen déjeunait, il se permit de regarder brièvement son téléphone pour voir ses tâches de la journée. Refaire le lit d'Ishtar, remettre de l'ordre dans ses affaires puis retourner à la timonerie pour planifier les tâches des différents équipages et le cap à suivre. Il aurait une pause déjeuner conséquente pour revenir auprès de Chengzu. Bien sûr, on pourrait croire que la situation du Vice-Amiral lui faisait perdre une certaine crédibilité vis à vis des membres d'équipages, mais il n'en était rien. Theorem symbolisait également sous cette couche de sexe et de stupre une violence rare qui lui avait donné ce surnom. La Hyène de Guerre faisait pâlir le plus stoïque des guerriers, qu'il s'agisse d'alliés ou d'ennemis de la Marine. Alors personne ne se permettait le moindre écart de respect envers Theorem, sauf pendant le sexe bien sûr. Mais désormais il avait sa place et les marins se pliaient à ses ordres car mine de rien il savait mettre des gants de velours...

"Je suis disponible entre midi et 14h. Aujourd'hui vous avez une visite au Bureau Byzantin de l'Amirale Gouverneure Ishtar Naviento. D'après son message c'est pour une commande spéciale. Ce sera à 9h30. Vous avez encore le temps de profiter de votre déjeuner."

Finissant sa phrase, Theorem se baissa à genoux avec une souplesse et un silence exemplaire, faisant un peu grincer son latex alors qu'il commença son rituel matinal qu'il avait toujours effectué avec Ishtar une fois que Chengzu ait prit son déjeuner. Il releva simplement le pan frontal de son kho en latex noir à bordures jaunes pour accéder à son chaps juste dessous. Entre les cuisses semi-nues de son maître, il trouva un dessous amovible en latex retenu par des pressions cachant une bosse généreuse. Il se contenta de pousser ce dessous sur le côté pour révéler le sexe en demi-érection de Chengzu. D'abord Theorem passa sa langue sur les testicules de l'homme en laissant reposer cette verge sur son visage tout en ne le quittant pas des yeux. Puis doucement il commença une petite masturbation douce de sa main droite. Une fois la verge bien dure sous sa main, le soumis remonta sa langue jusqu'au gland turgescent de son Maître. La pointe de la langue de Theorem chercha à se glisser sous la peau qui couvraient encore sa tête rouge, le nettoyant au complet avant que ce sexe tendu ne disparaisse au complet dans la bouche chaude et invitante de Theo. Il le pompa avec talent et plaisir, roulant sa langue autour de ce sexe imposant, s'étouffant un peu dessus... Caressant le latex de son chaps d'une main, il maintenait la base du sexe de Chengzu dans sa patte et commença alors une baise orale des plus décadente. Pleine de bruits humides et oraux, le travelo l'enfonçait dans sa gorge jusqu'à en coller son nez contre son pubis avant de la retirer en faisant une succion creusant ses joues jusqu'à la limite du gland avant de le rabattre dans sa gorge. Pendant tout ce processus, le regard émeraude de Theo était braqué dans celui doré de son amant... Il l'avait enfin pour lui tout seul... Il se retira un instant tout masturbant vivement ce sexe de sa main gantée de latex, collant sa joue contre ce membre puissant.

"Han Maître Chengzu... Sodomisez-moi sur cette table, je vous en supplie..."

Tout en lui avouant ça, il retira son plug anal qui pendait alors parce une chaînette à sa cage de chasteté avant de sortir un préservatif rouge de son bas. Il l'ouvrit avec les dents avant de le rouler sur son membre avec sa bouche en une énième gorge profonde qui décora toute la virilité de son Maître. Il n'eut plus qu'à se relever, se courbant sur la table à manger en écartant les fesses bien grand, son dessous de latex juste sous la courbure de ses fesses. Pour pousser encore au vice, il se fit une claque sur le cul en gémissant, écartant par la suite sa rondelle de sa main droite.

"Venez en moi... Je suis tout à vous..."
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
Fiche
« Répondre #39 le: Février 04, 2019, 02:11:59 »

La vie de bohémien que Chengzu avait mené pendant des années l’avait un peu éloigné du fait de devoir suivre un planning, de se réveiller à des heures fixes, et de suivre un agenda. Mais Theorem, somme toute, était après tout un militaire, qui commença par expliquer à Chengzu qu’il ne méritait pas Alice. Le Terranide-bélier aurait sans aucun doute pu relever cette phrase et la contester, mais il venait de se lever, et choisit de ne pas insister outre mesure. Au lieu de ça, il observa le repas que Theorem lui avait préparé, et sourit alors.

«
Merci, mais... Tu as déjà mangé ? »

Theorem semblait vouloir un autre repas, car, tandis que Chengzu s’installait pour manger, son amant se glissa contre lui, et déboutonna son pantalon.

«
The... Theorem, qu’est-ce que tu... »

Theorem répondit de la meilleure façon qu’il connaissait, en agissant. Un frisson traversa d’ailleurs le corps de Chengzu quand il sentit les mains de son amant se poser sur son sexe. Ce fut ensuite au tour de sa bouche de partir à l’assaut, et un frisson traversa le corps de Chengzu. Le Terranide ferma les yeux en sentant la bouche de Theorem partir à l’assaut. Chengzu sentit rapidement un frisson traverser son corps, se concentrant à hauteur de son sexe, puis se répandre ensuite. Difficile de manger dans ces conditions ! Chengzu n’était pas encore habitué à ce genre de réveils, mais cela aidait en tout cas à le décontracter.

Chengzu avait en effet de quoi être un peu nerveux. Rencontrer Ishtar Naviento lui faisait cet effet-là, un mélange de peur, mais aussi de fascination, et peut-être aussi même d’attirance. Car, s’il ressentait une attirance certaine pour la Princesse de Sylvandell, il fallait bien admettre qu’Ishtar, avec sa masse, sa musculature, son corps svelte et athlétique, évoquait en lui quelque chose de profond et d’intense.

«
Hmmm... The-Theorem... ! »

Il soupira encore, fermant les yeux, et observa son amant. La tête de Theorem filait d’avant en arrière, perdue entre ses cuisses, ses yeux émeraude fixant régulièrement ceux de Chengzu, comme pour s’assurer qu’il continuait à avoir son approbation dans ce qu’il faisait. Le fait est que Chengzu en oublia ce qu’il faisait, en oublia son repas, ne pensant plus qu’à sa relation avec Theorem. Le Terranide se redressa finalement, laissant le membre de Chen’ bien dur, un joyeux mât qui n’avait désormais qu’une envie : s’enfoncer quelque part.

Et, justement, Theorem, visiblement en feu ce matin, alla le provoquer, faisant claquer ses délicieuses fesses en s’offrant à lui. Chengzu se redressa alors, un peu précipitamment, manquant renverser la chaise au passage.

«
Oh, Theorem... »

Le préservatif le dérangeait un peu, mais il ne s’en formalisa pas autrement, et se pressa dans son dos, s’aplatissant contre lui. Sa main se saisit nerveusement de son sexe, et il grogna sur place, avant de le fourrer dans les fesses de Theorem, s’y enfonçant sans trop de difficulté, et grogna sur place, déplaçant l’une de ses mains pour s’appuyer sur le sein de Theorem, serrant ce dernier à travers sa tenue, tout en le prenant contre lui.

«
Là, putain... J’adore ton cul, bordel... ! »

Impossible de faire autrement !
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 1435


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #40 le: Février 13, 2019, 10:58:27 »

Theorem avait chauffé son maître, il était normal qu'il soit dûment récompensé par une baise aussi intense que puissante. A peine avait-il provoqué Chen en tapant son postérieur en retirant son plug anal qu'il l'avait vu se redresser pour venir fourrer son sexe en érection dans son fondement exposé et dilaté. Plaqué sur la table de la cuisine qui grinça sous le poids supplémentaire, il sentit la main du bélier se glisser sous sa veste pour venir saisir un de ses seins à travers sa qipao en latex. Son maître n'avait pas grand chose dans la main car contrairement à une plantureuse femme, Theorem était plat mais offrait quand même un petit bonnet AA qui roulait un peu dans une main ferme et experte. Ce qui faisait aussi en sorte de faire frémir d'avantage le jeune travelo qui couina délicieusement sous ces doigts experts qui vinrent jouer avec son piercing au téton.

"Ah~uh... Han~ Maître Chengzu ! Votre énorme queue me remplit totalement ! Han~ Hoou..."

Les couilles de son propriétaire tapaient à rythme régulier les siennes plus modestes à chaque vas et vient et Theorem ne parvenait pas à effacer ce stupide ahegao de sur son visage. Il avait les yeux vers le plafond, un sourire béat sur la face alors qu'il avait la langue un peu tirée et se bavait littéralement dessus alors qu'il louchait un peu et ne parvenait pas à garder les yeux totalement ouverts, une de ses paupière tressautant à plusieurs moments. Ses mains se serrèrent sur la table alors qu'il lâchait des soupires et des gémissements de plaisir érotiques à souhait. Il tourna enfin le visage sur la côté, cherchant la tête de son maître et une fois fait, il lui roula une pelle baveuse et perverse. Sa langue s'enroula autour de la sienne dans un bruissement humide qui fit perler quelques gouttes de salive et un long filet rejoignit leurs lèvres avant qu'il ne conclut par plusieurs baisers gluants en se moquant bien de l'état qu'il aurait après coup.

"Han, Maître Chen... rappelez-vous que je suis à vous. Je ferais tout pour vous !"

Menaces voilées, désirs puissants dévorants, mais il en voulait tout simplement plus. Il résumait simplement sa passion dévorante pour Chengzu et il signifiait aussi qu'il était piégé dans l'amour qu'il avait pour son maître. Le bélier pouvait bien le tromper à loisir, mais il se devait de le combler après coup, au risque de voir se réveiller la Hyène de Guerre ! Un amour qui peut faire froid dans le dos, comme une lettre d'amour de psychopathe, mais un amour profond, naturel et puissant. Quand il disait qu'il ferait n'importe quoi pour lui, c'était probablement vrai ! Theorem lâcha des petits cris féminins et sexy quand il sentit le foutre chaud de son maître gonflé le préservatif dans son rectum. La prostate malmenée de la hyène le fit jouir aussi, éjaculant dans sa cage en embrassant son homme. Presque tordu par cette baise intense, Il attendit que son maître se retire pour presque tomber à genoux de cette baise torride et éclaire. Il retira le préservatif de son propriétaire, bien gonflé de ce jus blanc avant de le retourner et de le vider dans sa bouche en soupirant d'aise, les joues toutes rouges. Il fit bien tourner ce sperme chaud avec sa langue avant de l'avaler dans une déglutition sonore et intense. Il trempa son index dans les gouttes blanches au sol avant de caresser sa langue de manière sexy avec sa propre semence répandue au sol.

"Haaa... Voila un petit déjeuner parfait... Merci infiniment, Maître Chengzu !"

Il se redressa, l'aidant à remettre sa culotte en place avant de faire une bise sur la bosse que formait la verge au repos de Chengzu dans son chaps de latex. Puis il se redressa, réajustant l'uniforme du bélier avant de lui faire une bise.

"Je voulais faire un petit rappel sur qui a le plus besoin de l'autre... Mais je ne voudrais pas vous mettre en retard pour votre rendez-vous avec l'Amirale Ishtar Naviento, Maître Chengzu. Vous voulez du thé dans un thermos avant le départ ?"

Dit-il en lui montrant ce dernier... Il pensait à tout, une vraie fée du logis !
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
Fiche
« Répondre #41 le: Février 18, 2019, 02:06:39 »

Quand il n’y en a plus, il y en avait encore ! Ainsi pouvait-on résumer cette situation. Chengzu avait fait l’amour hier soir avec une énergie incroyable, et avait continué à faire l’amour avec la Princesse de Sylvandell pendant une bonne partie de la nuit, franchissant toutes les limites. Lui-même n’aurait jamais cru pouvoir aller aussi loin là-dedans, pouvoir franchir à ce point tout ce qu’il s’était imposé en matière de règles morales, ou même d’endurance sexuelle. Il avait couché avec cette femme sous les yeux de Theorem. Et, même s’il savait que c’était Theorem qui avait refusé de participer à leurs ébats, il n’en ressentait guère de remords... Ou, du moins, pas autant qu’il se le serait imaginé, car il se rappelait surtout le bon moment passé avec la Princesse. Qu’est-ce que cela disait de lui ? De sa perversité ? Pourtant, il était amoureux de Theorem, et l’intensité de leur sodomie ne faisait que le confirmer.

Dans son dos, Chengzu le prenait donc, enfonçant sa trique dans son fessier, ce cul étroit qui se dilatait très facilement. Son membre remonta jusqu’à la garde, et ses mains s’appuyèrent ensuite sur la poitrine de Theorem, pinçant ses tétons, écrasant aussi son corps contre le sien. Il se régalait des soupirs du jeune homme, des couinements de plaisir de son amant, grognant et soufflant dans son dos. Comme à son habitude, le Terranide-bélier démontrait une fascinante habileté à la pénétration, prenant un rythme de plus en plus cadencé, de plus en plus soutenu.

«
The-Theorem, hmmm... »

Le jeune homme tourna la tête vers lui, et ils s’embrassèrent, Chengzu se crispant contre lui. Leurs corps se collèrent l’un à l’autre, et Chengzu pouvait également sentir la table contre laquelle ils s’appuyaient commencer à remuer. Sa queue avait retrouvé de sa superbe, une très belle érection. Il continuait à le sodomiser, grognant encore, et l’embrassa dans le creux du cou, mordillant même sa chair, avant d’y aller, encore et encore... Plus le temps passait, et plus ses mouvements gagnaient en rythme et en profondeur. Chengzu y allait joyeusement. Sans trop pouvoir se l’expliquer, cette sodomie était à la fois similaire et différente que celle qu’il avait eu avec Alice. N’étant pas encore spécialiste, Chen’ commençait à réaliser qu’un fondement différait d’un autre, selon sa taille, la facilité de dilatation de la peau, et d’autres critères dont le jeune homme n’aurait jamais pu envisager l’existence. Et tout cela formait un délicieux cocktail, savoureux, que Chengzu savourait.

Sa queue se contorsionna encore, et, dans un soupir, il se relâcha joyeusement. Sa queue s’abandonna, et des filaments de sperme éclatèrent contre le préservatif, gonflant ce dernier, en faisant une belle boule qui se mit à pendouiller le long de son sexe. Reprenant son souffle, Chengzu attrapa ensuite le préservatif, et le vida dans la bouche de son amant, un sourire sur le coin des lèvres.

«
La prochaine fois, je jouirai directement dans ton cul, Theorem... »

La facilité avec laquelle il pouvait parler de sexe était très impressionnante. Theorem lui indiqua ensuite qu’il devait aller voir Ishtar, et le jeune homme acquiesça.

«
Ne t’embête pas pour le thermos, glissa-t-il en lui caressant la joue de la main. Toi aussi, tu dois te préparer, non ? »

Après tout, Theorem avait aussi des obligations à Nachtheim. Chengzu l’embrassa, puis se rhabilla ensuite, et, suivant les consignes de Theorem, partit vers le bureau de l’Amirale. Il avança dans les couloirs, croisant quelques personnes, portant des combinaisons en latex, essayant de retrouver son calme. Il se demandait ce qu’Ishtar lui voulait, tout en ayant encore en esprit leur précédente rencontre, et l’érection qu’il avait ressenti quand cette puissante femme avait serré son sexe entre ses mains, rapprochant sa queue de la sienne, une belle verge violette veineuse qui pointait aussi dans les hauteurs.

Grimpant une volée de marches, il rejoignit une belle double porte en marbre. Deux Terranides-lézards faisant office de gardes le laissèrent entrer, et il fit irruption dans une antichambre... Où il croisa une jeune femme qui lui sourit.

«
Euh... Bonjour...
 -  Bonjour à vous, Chengzu, l’Amirale Naviento vous attendait avec impatience. »

Chengzu hocha lentement la tête, et, juste avant de rentrer, se retourna vers la fmeme, lorgnant sur sa magnifique paire de fesses, superbement moulées dans sa robe :

«
Qui êtes-vous ? »

Un sourire malicieux irradia sur les lèvres de cette dernière.

«
Amara, l’une des infirmières de Madame Naviento. »

Chengzu acquiesça... Puis toqua à la porte du bureau, et rentra.
Journalisée

Ishtar Naviento
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 770


Kneel before me, scum !


Voir le profil
Fiche
Description
Amirale Magma Suprême, Gouverneure de Nachtheim, Dominatrice Nécromancienne, Shemale Transgenre
« Répondre #42 le: Février 20, 2019, 09:21:04 »

Lorsqu'Ishtar entendit qu'on toquait à sa porte, la dragonne signala à la personne d'entrée avant d'entendre qu'on ouvre la porte. Tôt le matin comme ça, Ishtar finissait simplement de se préparer pour le rendez-vous qu'elle avait avec Chengzu. Lorsque le bélier entra dans le bureau byzantin, la couleur des murs ne devait plus le coquer plus que ça. Un violet puissant peint sur les parois métalliques émaillés des murs et la moitié basse de la pièce couverte de panneaux boisés noirs. Le sol en métal industriel avec quelques tapis de peaux écailleuses épaisses positionnés devant l'imposant bureau riveté. Les murs décorés de tableaux de propagandes amenant à l'adoration de la nation ou de sa Marine, un grand drapeau accroché derrière le bureau alors qu'Ishtar se trouvait en réalité derrière un paravent non loin du canapé chesterfield posé dans un coin de la pièce à côté d'une petite bibliothèque. La dragonne parla calmement de derrière cette parois amovible.

"Bienvenue Maître Chengzu. J'arrive dans quelques minutes."

Elle ne le nommait pas par son titre officieux de maître, mais son véritable grade vu qu'il était Maître. Un rang moyen de sous-officier comparé à celui d'Ishtar qui la faisait chapeauter tous les hauts-gradés de la Marine. Finalement elle quitta cette parois d'un pas lent et précis qui faisait résonner ses bottes métalliques. Elle n'avait pas son uniforme à proprement parlé... Simplement son bikini en V décorant son corps et camouflant ses tétons et son paquet qui formait une bosse généreuse dans ce dernier. Elle portait néanmoins ses bas et ses gants de latex et sa casquette ainsi que son maquillage exubérant. La dragonne avait le sourire et s'approcha lascivement vers le bélier.

"J'ai un soucis avec mes sous-vêtements. Il moule mal mon sexe quand j'ai une érection. Comme vous êtes mon gantier, c'est à vous de faire ces ajustements. Alors venez voir par vous-même."

Elle se posa dans le canapé et écarta bien grand les jambes pour qu'il puisse avoir un accès sans aucun problème à sa verge encore moulée par le latex. Elle mit ses mains de chaque côtés du dossier du chesterfield avant de le regarder avec envie alors que le bélier s'approchait pour faire ce qu'il avait à faire. Elle joua passivement avec la clé accrochée à son nombril au centre de ses abdominaux forts biens développés.

"Ca se passe bien avec Theorem ?... J'ai entendu que vous avez eu la visite d'Alice et elle ne taris pas d'éloges vers vous. Ça ne me déplairait pas d'entendre un peu vos exploits... Pendant que vous touchez mon sexe et mon bikini, huhuhu."

Dit-elle en se mordillant la lèvre inférieure, son sexe ayant une semi-érection, ce qui le rendait encore plus imposant qu'il ne l'était d'ordinaire.
Journalisée


Dessins réalisés par Eumi-Bun - Deviant Art
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 60


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
Fiche
« Répondre #43 le: Février 25, 2019, 02:00:41 »

Chengzu soupira doucement en entrant dans le bureau. Ishtar évoquait en lui des sentiments contradictoires. Initialement, il avait peur d’elle, craignant cette femme puissante, dont on lui avait souvent fait état de la cruauté... Mais il ressentait aussi une attirance, une attirance certaine pour elle, pour cette femme puissante et musclée, belle, autoritaire, et dont la tenue affriolante et moulante était propice à laisser parler les fantasmes. De fait, depuis que Chengzu avait retrouvé Theorem, et surtout depuis son arrivée à Nachtheim, il avait du mal à comprendre le fonctionnement de sa sexualité, tant tout cela lui semblait tortueux et bizarre, inattendu et jouissif. Mais, plus le temps passait, et plus il se faisait à cela, comme il l’avait témoigné hier soir en compagnie de la Princesse de Sylvandell.

Observant les lieux, Chengzu inhala l’air. Il était frais, et sentait relativement bon, avant d’entendre du bruit sur le côté. La puissante Ishtar approcha alors, dans une tenue très courte qui amena Chengzu à écarquiller brièvement les yeux, observant silencieusement la femme.

«
Je... Bonjour, Da... Amirale Naviento. »

Il se racla la gorge, voyant bien une belle bosse contre ses cuisses. Son sexe était dissimulé sous la pointe de son bikini, et, tout en se déplaçant, Ishtar se rapprocha de lui, avant de s’asseoir sur le canapé, expliquant qu’elle avait un problème avec son bikini... À hauteur de son sexe. Chengzu écarquilla doucement les sourcils, sentant désormais une vive chaleur pointer le long de ses joues, signe qu’il était en train de rougir.

«
Je... Euh... Vraiment ? »

Sa main attrapa nerveusement son mètre de mesure, et il fléchit les genoux, se mettant devant la femme, puis commença à mesurer les contours du bikini, avant de se rapprocher de la zone sensible, du gonflement entre ses cuisses. Chengzu se racla encore la gorge, et indiqua qu’il devait regarder plus en détail. Il attrapa délicatement le vêtement, essayant de ne pas atteindre le sexe de l’Amirale, et le recula. Rapidement, le phallus se redressa, légèrement mou, mais dans un état qui confinait à l’érection. Chengzu dut ensuite approcher l’instrument pour mesurer la verge de la femme au repos, pour ainsi dire, ce qui l’amena à attraper son sexe pour le maintenir droit...

...Ce qui amena Ishtar à lui parler alors de sa nuit de débauche avec la Princesse de Sylvandell. La main de Chengzu se serra maladroitement et nerveusement à cette idée sur le membre palpitant de la femme, et il soupira brièvement. Il regarda alors la femme, prenant conscience qu’elle était sans doute sérieuse, et constata qu’il commençait lui-même à avoir mal entre les cuisses, à hauteur de son sexe. Fugacement, son esprit lui remémora la fois où Ishtar, sans hésitation, avait empoigné sa verge, comparant sa taille à la sienne.

«
Et bien... Euh... À vrai dire, Alice et moi avons essayé de... D’encourager Theorem à se rapprocher d’elle. La Princesse était heureuse de le revoir, mais Theorem a refusé. Nous avons... Tenté de susciter en lui sa jalousie, mais ça n’a pas marché, alors... »

Il soupira encore, et continua à mesurer, s’attaquant ensuite aux testicules, se rapprochant si bien que la verge d’Ishtar caressa ses joues.

«
Nous... Nous l’avons attaché la nuit, et... La Princesse et moi avons fait l’amour pendant des heures à côté de lui. J’espérai le faire réagir ensuite, mais... J’ignore ce que vous lui avez fait pour le soumettre à ce point, c’est... C’est impressionnant. »

De son côté, Chengzu devait bien admettre qu’il avait de plus en plus de mal à mesurer proprement le sexe d’Ishtar...
Journalisée

Ishtar Naviento
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 770


Kneel before me, scum !


Voir le profil
Fiche
Description
Amirale Magma Suprême, Gouverneure de Nachtheim, Dominatrice Nécromancienne, Shemale Transgenre
« Répondre #44 le: Février 25, 2019, 10:26:44 »

Ishtar resta bien immobile pendant que Chengzu prenait ses mesures. Le sentir bouger son mètre ruban sur ses parties commençait à sérieusement l'exciter alors qu'elle souriait de plus belle en l'écoutant décrire ses activités nocturnes. La dragonne ne pouvait se cacher à elle même un fait important : Theorem lui manquait. Certes elle pouvait remplacer sa présence avec le moindre soumis servant dans son équipage et certains avaient même des attributs forts sympathiques... Mais Theorem c'était autre chose. Elle l'avait modelé, elle l'avait transformé et avait brisé son caractère de chevalier pour en faire son sextoy. Cette cage de chasteté dragon était un véritable chef d'oeuvre d'orfèvrerie et elle-même n'avait pas regardé à la dépense pour son épilation intégrale et définitive, le contrôle de sa diététique, son dressage mental et aussi l'avoir symboliquement fait abandonner sa tenue en tissus pour ne porter que du latex pour le restant de ses jours. Et le soir, quand elle s'octroyait enfin un peu de sommeil et qu'elle utilisait un soumis pour ses 5 ou 6 orgasmes du soir, elle se couchait en regardant le toit du lit à baldaquin en latex décrivant une scène épique et érotique avec un vide en elle... Mélinda ne pouvait pas rester éternellement ici et la dragonne ne pouvait pas s'absenter de sa colonie longtemps. Cela signifiait qu'elle serait seule sans Theorem et maintenant que son soumis avait Chengzu, ce vide s'accentuait... Vide qu'elle allait combler aujourd'hui.

"Et bien et bien... Coucher avec la princesse sous le nez de Theorem... Devenir son amant officiel... Et maintenant des flatteries... On dirait bien que vous vous faites parfaitement bien à la vie infernoise."

Elle ria de plus belle avant de tendre le bras pour saisir un verre à pieds sur la table voisine remplit d'un alcool de nachtheim fait avec des cèpes noires des marais, formant une liqueur à la robe profonde et sombre. Elle remua le liquide dans son verre avant de boire tranquillement ce dernier en regardant Chengzu finir ses mesures. Une fois qu'il eut toutes les mesures nécessaires, elle but une gorgée avant de tirer la veste du gantier vers elle. Sans attendre qu'il réalise, elle colla ses lèvres aux siennes et laissa le fluide noir se propager dans sa bouche dans un baiser alcoolisé et intoxiquant qu'elle souligna par une léchouille sur sa joue avec envie. Elle le garda contre elle, lui souriant, à peine séparé de quelques centimètres de son visage.

"Chengzu, je connais votre race, je sais pour votre extra-ordinaire capacité à avaler des savoirs et les assimiler. Je sais aussi que vous avez soif. Soif de savoir, soif de connaissances... Vous êtes impressionnés du dressage de Theorem, Inferis et sa perversion vous captive... Ce chaps en latex sous votre tenue le témoigne bien... Autant que le doux parfum de Theorem sur vous. Vous avez couchés à peine quelques minutes avant de venir ici..."

Elle but une gorgée de cet étrange breuvage avant de donner le verre à Chengzu encore un peu sous le choc de ce soudain baiser. La dragonne le fit se reculer un peu avant de doucement se servir un autre verre qu'elle prit grand soin de faire en montrant son fessier au maximum ainsi que son érection imposante à peine retenue par le latex de son bikini en V. La dragonne amena sa jambe caresser la verge du bélier sous sa tenue, caressant la bosse de sa botte de métal en tapotant faiblement dessus, juste pour attiser son envie.

"J'ai eu tant de soumis, j'ai tant exprimer mon art... Mais je ne l'ai jamais transmis... Chengzu, désirez-vous devenir un véritable Maître BDSM ? Un expert dans l'art de manipuler les esprits, de les modeler à sa guise comme on peut modifier les corps ? J'ai vécu des dizaines d'années mais je n'ai trouvé que peu d'hommes digne d'être des aspirants sous ma coupe, mais aussi des égaux de coeur... Des personnes capables de m'aimer... Capable de manifester l'ambition de devenir un jour... Un Naviento."

Elle glissa un index sous la bretelle de son bikini en V, finissant son verre cul sec avant de le poser sur la table basse voisine. Son autre main se glissa de la même manière sous la bretelle, tirant juste assez pour révéler la frontière de ses aréoles plus sombres... Sa peau en transpiration, ses joues rosies par l'alcool et l'esprit un peu tournant du pouvoir des cèpes marécageuses... Un champignon qui donne le tournis sexuel, qui lève les inhibitions et qui fait savourer les plaisirs de la chair au centuple... Ishtar avait bien besoin d'un coup de pouce pareil pour faire comprendre ce qu'elle allait dire et faire.

"Chengzu Dahu Zuida, on a dût t'expliquer l'importance symbolique que j'accorde à la vue de mes seins nus... Un plaisir que même Theorem n'a put avoir... Êtes-vous prêt à céder à mon charme, à me laisser m'ouvrir à vous, de découvrir un peu plus cette étrange notion d'amour qui m'échappe encore... Et vivre avec moi et Theorem dans la même cabine ?..."
Journalisée


Dessins réalisés par Eumi-Bun - Deviant Art

Tags:
Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox