banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: A New Dawn [PV : Kaede Azumari][Alternatif]  (Lu 147 fois)
Jenny Moriarty
Humain(e)
-

Messages: 79



Voir le profil
Fiche
« le: Avril 22, 2018, 08:41:25 »

"A LIRE"  
Ce RP est un RP que j'appellerai "Alternatif" dans le sens où, il se déroule dans une timeline / réalité alternative. La version jouée de Jenny Moriarty est donc différente de l'original pour les besoins de ce RP. Dans cette timeline alternative, la Grande Sénatrice ne s'est jamais mariée (à Hegeria), mais possède paradoxalement un enfant ; une fille répondant au nom de Saoko. Tout ce qui se passe dans ce RP n'impactera nullement la version "normale" du personnage, mais restera exploitable dans le cadre d'autres RP se déroulant dans cette timeline / réalité.

Quelques jours plus tôt

C’était ce jour fatidique, éprouvant et dur qui arrivait encore. Un jour paradoxal, où la joie de retrouver un proche se conjuguait à la tristesse de le revoir dans le même état que la dernière fois. En effet, la Grande Sénatrice Moriarty ne venait pas rendre une simple visite de courtoisie à une personne parfaitement étrangère. Il s’agissait là ... De quelque chose de plus personnel, plus grave. Franchissant les portes la meilleure clinique privée de Tekhos Metropolis, la personnalité politique venait le cœur serré, bien qu’elle ne le montrait jamais. Pas en public. Que dirait les gens s’ils savaient que leur dirigeante était dans la tourmente ?

Il y avait une femme, une adolescente, dans cette clinique. Une personne qui était très cher aux yeux de Jenny ... Son enfant, Saoko. Atteinte d’une maladie incurable, ses jours étaient comptés. Jenny avait beau eut embaucher les meilleurs médecins et scientifiques de la nation, il n’y avait plus rien à faire. Sa fille était condamnée. La vie allait la quitter petit à petit, progressivement, sous le regard impuissant d’une personnalité pourtant puissante. Cependant, ce jour-là n’était pas qu’une simple visite. Jenny, dans ses ultimes retranchements, avait envisagé une dernière solution. Cette visite ne servit qu’à rassurer sa fille, qu’à lui dire que tout irait bien, car bientôt, elle allait trouver un remède ... Qui sa cachait depuis tout ce temps sous son nez.

Penthouse de la Sénatrice Moriarty

Le soir était tombé. Jenny avait échafaudé un plan démentiel, fou, et qui s’était enclenché il y a quelques jours, lors d’une commande passée. En effet, la Grande Sénatrice fut cliente d’une entreprise toute particulière à Tekhos, qui vendait ... Des Gynoïdes. Des robots sexuels et/ou serviteurs. Comment se faisait-il qu’une femme comme elle pouvait commander pareil chose ? La réponse se trouvait dans la nature même de son plan pour sauver son enfant, mais aussi, se sauver elle-même. Jenny avait longuement consulté médecins et spécialistes, au sujet de Saoko, et il en était ressorti que la pathologie dont elle était victime était héréditaire ... Par conséquent, la même maladie pourrait se réveiller un jour en elle.

Hors de question de mourir ainsi. Le risque était trop grand. Mais alors, pourquoi acheter une Gynoïde ? Pourquoi avoir choisi une SU-01 ? En vérité, Jenny ne comptait pas l’utiliser pour ce que l’on pourrait penser. Ce soir, la Gynoïde était entre les mains de ses meilleurs ingénieurs, en secret, dans une pièce isolée de son penthouse. Le robot était en train d’être reprogrammé sous ses yeux attentifs, afin de servir un but bien déterminer ... Obtenir des informations sur la patronne de l’entreprise d’où provenait cette Gynoïde. Un élément crucial et capital à la réussite de son plan car, cette femme, était la clé à tout. Son savoir était précieux mais, compte-tenu de ses plans, elle doutait qu’elle accepte volontiers de l’aider. Recueillir des informations sur cette femme lui permettrait ... De savoir quand et comment la convaincre de coopérer. Cependant, la reprogrammation n'était que partielle. La Sénatrice savait qu'une fois que l'IA embarquée dans la Gynoïde s'activerait, elle pourrait achever ce processus. Ce fut pour cette raison que tout ceci n'était que partiel, incomplet, afin de pouvoir mieux influencer l'IA une fois que celle-ci s'éveillera.

Après un long temps, le moment tant attendu arriva enfin. L'honneur revint à Jenny de s'avancer pour activer la SU, l'amenant donc à la vie ...
« Dernière édition: Avril 27, 2018, 08:09:12 par Jenny Moriarty » Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Kaede Azumari
Créature
-

Messages: 81


Sexoïde nympho


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Avril 27, 2018, 09:29:11 »

Depuis que K-Azu avait montée son entreprise Sexoïde et lancée la série des US (des Gynoïdes non pas conçues pour le combat mais pour le sexe), sa société avait connue un essor formidable au cours des deux années écoulées, rattrapant et même dépassant de nombreuses entreprises concurrentes dans l'industrie du sexe. Les cinq grands produits de l'entreprise connaissaient un grand succès auprès des Tekhanes, mais c'était surtout les SU-01, le tout premier model - et qui en passant servait de leurre pour K-Azu - qui rapportait le plus. Dire qu'à l'origine, avant même d'avoir cette idée, la scientifique avait transférée son esprit dans un corps artificiel afin d'explorer Terra et emmagasiner toutes sortes de connaissances, sans être limitée par le temps et son espérance de vie. Néanmoins, elle n'était pas la seule à vouloir ce genre de chose. Chacun des model originaux de chacune des séries de SU, était habité non pas par une IA, mais par un esprit de Tekhane, qui avait souhaitée abandonner son corps de chair pour une nouvelle vie. Depuis, K-Azu s'était promis de permettre le processus de transfert à chaque Tekhane souhaitant devenir une Sexoïde, sous certaines conditions, mais elle était loin d'imaginer que certaines personnes, dans la société, mettraient tout en oeuvre pour obtenir la même chose et plus encore, sans respecter ces même conditions. Enfin si, elle s'en doutait un peu quand même, c'était pourquoi ce genre d'information n'avait jamais été divulgué...

Dans un laboratoire, quelque part dans Tekhos, une SU-01 s'activa pour la toute première fois face à sa future propriétaire. Néanmoins, l'IA ne s'éveilla pas tout de suite. Bien que la robotique l'animant ait été reprogrammée en profondeur, l'IA elle, n'avait pas été remaniée, sa personnalité ne pouvant être établie que par la propriétaire elle même.

- DÉMARRAGE DES PROGRAMMES PRINCIPAUX EN COURS... PROGRAMME DES NANO-USINES DE FLUIDES:ACTIVÉ... PROGRAMME ÉROGÈNE:ACTIVÉ... PROGRAMME COMPORTEMENTAL:ACTIVÉ... PROGRAMME DE COMMUNICATION:ACTIVÉ... PROGRAMME DE COMPILATION DES DONNÉES:ACTIVÉ... ALERTE... DÉTECTION DE NOUVEAUX PROGRAMMES INCONNUS... ANALYSE... ANALYSE... ANALYSE... NOUVEAUX PROGRAMMES VALIDÉS... PROGRAMME DE SCAN THERMIQUE ET RAYON X:ACTIVÉ... PROGRAMME DE MISE SUR ECOUTE:ACTIVÉ... PROGRAMME DE PIRATAGE INFORMATIQUE:ACTIVÉ... PROGRAMME MARTIAL:ACTIVÉ... TOUT LES PROGRAMMES SONT OPÉRATIONNELS... DÉBUT DU PROTOCOLE DE PERSONNALISATION DE L'IA... VEUILLEZ INDIQUER L'IDENTITÉ DE L'UTILISATRICE AINSI QUE CELLE SOUHAITÉE POUR CETTE IA...

La machine attendit patiemment que la femme lui indique son nom et son prénom et celui qu'elle souhaitait donner pour cette SU-01. Une fois cela fait, elle lui demanda la personnalité souhaitée pour cette unité, principalement ses traits de caractère et ses passions autres que le sexe. En d'autre termes, elle pourrait aussi bien en faire une nymphomane insatiable qu'une intellectuelle discrète en passant par la rebelle sportive ou la soumise cuisinière par exemple, les choix de personnalisation étaient infinis, mais irrémédiables. Une fois le premier lancement effectué, il était impossible de revenir en arrière. Autrement dit, les IA des Sexoïdes ne pouvaient pas être rebootées. Une fois les informations enregistrées, plusieurs données numériques défilèrent dans les pupilles de la machine.

- DONNÉES ENREGISTRÉES... DÉMARRAGE DES FONCTIONS DANS : 3... 2... 1... *Dzzzzziiit*

L'IA regarde devant elle en clignant des yeux, commençant déjà à s'humidifier au niveau de l'entrejambe en voyant la femme... Sa nouvelle Maîtresse. Elle s'inclina respectueusement devant celle-ci. Sa personnalité contrastait un peu avec son comportement. Sérieuse et intellectuelle d'un coté, mais fanatique et nympho de l'autre. Et sa nudité jurait également avec le reste pour le coup.

- Bonjour Maîtresse... Comment puis-je vous être utile aujourd'hui ?
« Dernière édition: Avril 27, 2018, 09:53:44 par Kaede Azumari » Journalisée

Jenny Moriarty
Humain(e)
-

Messages: 79



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Avril 27, 2018, 09:50:32 »

L’activation de l’IA eut lieu sous ses yeux. Alors que toute la phase de reprogrammation se termina, Jenny put ainsi libérer les trois femmes, expertes, qui avaient permis cela. Seule avec la SU en train de s’activer, la Sénatrice se mordit la lèvre, pensant alors à son plan, aux débouchés possibles, aux risques, etc. Ce ne fut que lorsque que la SU émergea pour demander ses paramètres que Jenny émergea aussi, se raclant la gorge. Des informations étaient requises afin de terminer sa personnalité, ou plus précisément, le paramétrage de celle-ci. « Tu seras aussi belle qu’intelligente. Je veux faire de toi une agente à mon compte, qui sera discrète, redoutable et sérieuse en tout moment. Je veux ... Que tu m’obéisses. Non, je veux que tu me vénère. » Déclara-t-elle d’une voix ferme.

Bien entendu, elle lui demanda également d’être une petite nymphomane. Profiter du corps de Jenny sera sa récompense. Tant qu’elle n’aura pas obtenu les informations désirées, sa maitresse ne comptait lui accorder presque aucune faveur. Presque car, il était évident qu’elle n’allait pas non plus ne jamais la toucher. Quand la SU termina sa phase initiale, un large sourire naquit sur les lèvres de la Grande Sénatrice. « Bonjour, Caren ... » Dit-elle alors, approchant de la Gynoïde. Jenny se tût, la fixant dans les yeux. Elle s’approcha d’elle, puis posa lentement la main sur sa joue, éprouvant alors la texture de cette peau artificielle, mais pourtant, si agréable et douce.

Jenny commença lentement à tourner autour, l’observant, la jaugeant, estimant tout son potentiel. Ses mains se baladèrent ci et là, mais finirent par se poser sur ses épaules, alors qu’elle fut dans son dos. « J’ai de grands projets pour toi. Ta Maitresse a besoin d’obtenir des informations sur ta créatrice ... Kaede Azumari. Je t’ai choisi toi pour être ... Mon agent double, qui va pénétrer en terrain ennemi pour en extraire toutes les informations dont j’ai besoin. » Lui déclara-t-elle. Ses mains commencèrent à masser ses épaules, instinctivement. Jenny était réellement impressionnée par ce corps, par cette Gynoïde. C’était ... Si réel, si parfait. Les doutes quant à toute cette opération commençaient à s’évaporer. Ses mains descendirent lentement, s’occupant doucement du généreux buste de Caren, avant qu’une main ne glisse plus loin, caressant très soigneusement son sexe, qui était d’un réel et d’un touché très unique.

« Si tu réussi, alors ta Maitresse s’occupera bien de toi. Si tu échoues ... J’ai bien peur de devoir te recycler. Mais, j’ai comme un présentiment que ça n’arrivera pas. » Lui dit-elle au creux de l’oreille. Finalement, Jenny la fit se retourner puis, posant ses mains sur ses joues, approcha son visage et vint très sensuellement l’embrasser, plongeant sa langue dans cette petite bouche appétissante malgré tout. La Sénatrice se fit plaisir, roulant sa langue avec la sienne, goutant à ses lèvres, à sa bouche, à cette saveur si ... Unique, si délicieuse ! Comment un être artificiel pouvait s’avérer aussi ... Parfait ? Cela en donna de sérieux frissons à la femme, intensifia son baiser, le prolongeant pendant de longues minutes, avant de libérer Caren.

« Récupères tout l’agenda de Miss Azumari, ses sorties, ses allers et ses venues. Fais-le, et je te récompenserai. » Dit-elle, se faisant mal et torture pour ne pas se jeter sur la Gynoïde et lui faire l’amour copieusement. Car le simple fait de toucher sa peau, de sentir son odeur ou même sa chaleur, excitait énormément Jenny, et lui donnait envie de gouter à son corps. Cependant, elle devait se retenir, afin de mieux assurer son emprise sur la Gynoïde.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Kaede Azumari
Créature
-

Messages: 81


Sexoïde nympho


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Avril 27, 2018, 10:37:26 »

Caren... Ce nom lui plaisait beaucoup. Mais de toute manière, tout ce qui venait de sa Maîtresse lui plaisait beaucoup. Mais malgré toute la dévotion qu'elle ressentait à son égard, elle restait obéissante et ne céda pas lorsque celle-ci lui tourna autour et la caressa. Ainsi, sa Maîtresse lui demanda d'espionner sa créatrice... En temps normal, la conception ne se retournait pas contre la créatrice, mais Caren avait été reprogrammée pour obéir et répondre à tout les désirs de sa Maîtresse et elle ne faillira pas pour si peu. Sa créatrice devait avoir fait quelque chose de mal pour qu'un tel ordre lui soit donné, peut être même que sa créatrice avait trahit sa Maîtresse d'une manière ou d'une autre. Mais malgré toutes ses hypothèses, elle n'en montra rien à la femme, gémissant tout juste légèrement lorsqu'elle vont l'embrasser, se mordillant la lèvre inférieur lorsqu'elle caressa son sexe, qui se mit à mouiller d’avantage, trempant les doigts de sa Maîtresse... qui sentait tellement bon...

- Récupères tout l’agenda de Miss Azumari, ses sorties, ses allers et ses venues. Fais-le, et je te récompenserai.

- Il... Il en sera fait... hnn... selon vos désirs... Maîtresse... Haaa...


Dans les faits, Caren pouvait déjà s'infiltrer dans Tekhos et passer inaperçue auprès de la population. Même si elle était l'agent double de sa Maîtresse, elle restait une SU-01 basique. Se balader tel quelle dans les rue, sans vêtements, ne dérangera jamais personne. C'est donc ce qu'elle fit quelques dizaines de minutes plus tard. Elle devait se rendre dans les bureaux de la société, et pirater les informations pour ensuite les envoyer à sa Maîtresse. Et de fait, devait se comporter comme ses congénères. Ainsi, lorsqu'un groupe d'ado l'attira dans une ruelle, qui étaient sortie en soirée entre copines, elle se comporta comme une Sexoïde normale et s'évertua à les satisfaire. Refuser les avances aurait parut suspect et les éliminer aurait attiré plus de problèmes qu'autres chose. Mais ces pauvres gamines ne parvinrent pas à la faire jouir, car à ses yeux, seule sa Maîtresse méritait d'obtenir ses orgasmes. Ces pauvres lycéennes ne le méritaient aucunement.

Lorsqu'elle arriva enfin devant l'entreprise, Caren en fit simplement le tour jusqu'à la porte de service et s'infiltra assez rapidement dans le réseau informatique pour désactiver la clé magnétique et y entrer. Une fois dans l'antre de l'entreprise, la Sexoïde ne se dirigea pas immédiatement vers le bureau de la présidente de la société, mais vers le bureau à l’accueil. Pourquoi ? Simplement parce qu'il s'agissait de l'endroit le moins sécurisé de tout le bâtiment, et surtout, que le planning de la patronne était forcément dessus. Ainsi, lorsqu'elle arriva devant l'unité informatique, elle activa la communication longue distance avec sa Maîtresse, qui pourrait également voir sa vision infrarouge à travers ses yeux, directement sur son écran. Avec l’avantage de dialoguer mentalement pour sa part, donc en restant silencieuse.

*Je me connecte au système Maîtresse...*

Craquer le système de sécurité ne lui prit pas énormément de temps, ayant été équipée d'un programme d'intrusion très sophistiqué. Caren atteignit donc rapidement les données qui l’intéressait, soit le planning de la Directrice.

*Mlle Azumari semble se déplacer régulièrement d'Ashnard à Tekhos. On peut même dire qu'elle passe plus de temps là bas qu'ici... Elle n'est présente que pour des rendez-vous important ou pour des lancements de nouvelles séries de SU, événements qui semble également coïncider... Je poursuis mes recherches...*
Journalisée

Jenny Moriarty
Humain(e)
-

Messages: 79



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Avril 28, 2018, 01:14:16 »

A distance Jenny suivait les opérations. Ayant accès à la vision de sa SU, la Grande Sénatrice scrutait donc attentivement ce qui se passait. Sa prodigieuse Caren avait réussi à s’infiltrer dans les locaux de la méga corporation à son origine, et était à présent derrière le bureau d’accueil. Généralement la secrétaire à l’accueil disposait des agendas des cadres et hauts cadres afin de convenir des rendez-vous. C’était donc très pertinent de la part de Caren de directement se diriger par-là, et ça plu beaucoup à Jenny. Si à la base elle avait acheté cette SU uniquement pour servir son plan, il se pouvait bien qu’elle lui trouve une bien meilleure place auprès d’elle après tout cela. Ce n’était pas pour rien qu’elle lui avait donné un prénom, afin de la rendre plus personnelle.

Ainsi donc, les informations défilaient à présent à l’écran. À partir de là, de précieuses et curieuses informations furent révélées ; comme les incessants allers-retours de mademoiselle Azumari entre Tekhos et Ashnard. « J’espère pour cette femme qu’il ne s’agit pas de fuite technologique envers un état extérieur ... » Dit-elle en premier, pensant à un marché avec l’empire d’Ashnard et cette entreprise. Ce qui serait ... Hautement illégal. Mais néanmoins, d’autres détails survinrent et écartèrent cette piste. Tous ses rendez-vous importants à la capitale coïncidaient avec un lancement d’une nouvelle SU. Si ses sources disaient vraies, et que le modèle d’origine d’une SU correspondait au transfert d’une vraie Tekhane dans un corps de Gynoïde ... Alors tout s’expliquait.

Restait maintenant à déterminer comment attirer mademoiselle Azumari dans un piège, et la capturer. Jenny songea, puis eut un début d’idée. « Caren, tu pourrais inscrire une nouvelle ligne dans son agenda ? Vu le nombre de ses déplacements, je suis sûre qu’elle ne le regarde que ponctuellement, ça passerait inaperçu. » Dit-elle, avant de marquer une pause. « Inscrire un rendez-vous à la capitale, qui se déroulerait très précisément à cette adresse ... » Dit-elle, commençant à lui dicter ladite adresse. Il s’agissait de l’adresse d’une de ses demeures secondaires, en banlieue de la ville. La banlieue riche et prisée, bien entendu. Kaede pourrait alors penser que sa cliente aurait désiré la voir chez elle plutôt que directement à l’entreprise ...

Le piège se refermerait alors sur elle, si jamais elle venait. Il ne restait plus qu’à ce que Caren fasse son travail, puis lève le camp. « Quand tu auras fini, quitte les lieux et reviens ici. » Finit-elle par lui dire.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox