banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Bonjour madame, je cherche des plantes [Feat Saune]  (Lu 335 fois)
Lucie Backerlord
Humain(e)
-

Messages: 142


Booty de calibre .338


Voir le profil
Fiche
Description
L'une des meilleures tireuses d'élite au monde. Accessoirement une sorcière. Regardez la dans les yeux, c'est préférable, même si elle en joue à fond.
« le: Mars 11, 2018, 05:54:14 »

Je me devais d'aller faire un tour dans les contrées du Chaos. Car il y avait en ces terres certaines plantes qui autrefois attisaient ma curiosité. Et j'en avais besoin pour certaines préparations. J'étais une sorcière après tout, et que ce serait une sorcière sans potion? Cet état de fait était on ne peut plus cliché, mais par moments, j'alimentais moi-même ces clichés, sans vraiment m'en rendre compte. Mais à mes yeux, ce n'était pas si grave. Ce n'était pas comme si je mettais en danger quelqu'un de la sorte. Il n'y avait pas mort d'hommes. Alors que j'étais en chemin, j'essayais de me repasser en tête ce que je devais trouver. Des plantes quelque peu bizarres, qui ne seraient d'aucune utilité au commun des mortels, et qui seules, pouvaient par moment tuer n'importe qui, ou tout simplement le transformer en quelque chose de bizarre. Associées à d'autres plantes, elles prenaient des propriétés nouvelles.

Cigarette à la bouche, j'arrivais finalement dans un lieu qui me semblait propice. Tout en faisant des ronds de fumée, je regardais minutieusement au sol, pour voir si je trouvais mon bonheur. Il n'y avait rien de ce que je cherchais. Mais je n'étais là que depuis peu, alors je pouvais me permettre de perdre du temps à chercher scrupuleusement. Je n'avais rien d'autre à faire pour le moment de toute manière. Tirant une latte, je crus voir quelque chose qui m'intéressait. Je m'approchais, et me baissais pour examiner en détail la plante, mais ce n'était pas celle que je cherchais. Je commençais à me demander si j'étais finalement au bon endroit. Car je pouvais en douter vu que je ne trouvais rien. Toutes les plantes que j'avais aperçu n'étaient pas les bonnes. Et les lieux étaient vastes. De quoi perdre plusieurs heures dans une recherche. Néanmoins, j'étais persuadée que j'allais trouver mon bonheur, il me fallait simplement de la patience.

Ecrasant mon mégot sous ma botte et l'enterrant afin qu'il ne participe pas au moindre départ de feu, je continuais mes recherches. J'avais besoin notamment d'une plante aux feuilles vert pomme, mais avec quelques petites fleurs qui se rapprochaient à des petites roses, sans toutefois en être. Le genre de plante très spécifique, qu'on ne trouve pas à tous les coins de rue. Mais j'étais déterminée à trouver cette foutue plante, même si pour cela je devais passer plusieurs jours ici. De toute manière, j'avais des notions en ce qui concernait l'alimentation par les plantes, donc je n'allais clairement pas mourir de faim ici. Même si me nourrir exclusivement de plantes n'était pas l'un de mes rêves primordiaux, quand je n'avais que ça, je ne faisais vraiment pas la fine bouche. Mais pour le moment, je ne trouvais rien, et je commençais vraiment à me dire que je cherchais au mauvais endroit.
Journalisée
Syla Engelhart
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Mars 26, 2018, 10:32:02 »

Saune était comme à son habitude affairée dans la forêt, le seul lieu ou elle se sentait réellement elle-même. Oui, la journée avait été difficile, elle s'était prise la tête avec sa sœurette aînée pour des broutilles comme d'habitude. Triste, elle s'était enfuie de son chez elle pour se réfugier ici en plein milieu de la forêt considérée comme hostile pour beaucoup. Elle désirait se calmer et rien de tel que de communier avec la nature pour se faire. Elle s'allongea donc sous un arbre haut, ses yeux tournés vers le ciel. Elle fixait les nuages tentant de leur donner une forme connue, un petit jeu qu'on lui avait appris. Elle repéra de cette manière un mouton et un loup mais guère plus. Un peu dépitée de n'avoir détecté que cela, elle passa une main dans sa longue chevelure rouge. Comme a son habitude, elle ne portait pas de vêtements ne supportant pas trop le contact du tissus contre sa peau. Elle utilisait donc des feuilles qu'elle générait pour se couvrir les parties intimes.

Le temps passait, lentement, bien trop à son goût mais elle avait peur de rentrer à la maison et de se faire enguirlander soit par sa soeur, soit par sa mère. Cela faisait déjà quelques heures qu'elle avait disparu mais il en faudrait bien plus avant que sa famille ne s'inquiète de son absence. Quelques fourmis parcoururent son corps mais elle ne les chassa pas sachant éperdument qu'elle ne lui feraient aucun mal. La journée était calme, paisible. Pourtant le calme fut rompu par des bruits de pas. La chose semblait humaine ou tout du moins bipède. Souple et agile, elle se servit de ses lianes pour se hisser en haut de l'arbre sous lequel elle se reposait, se cachant parmi le feuillage avant que l'intrus ne se retrouve à portée de vue. Elle ne faisait pas un bruit dans le but de ne pas être repérée. 
Journalisée
Lucie Backerlord
Humain(e)
-

Messages: 142


Booty de calibre .338


Voir le profil
Fiche
Description
L'une des meilleures tireuses d'élite au monde. Accessoirement une sorcière. Regardez la dans les yeux, c'est préférable, même si elle en joue à fond.
« Répondre #2 le: Avril 02, 2018, 06:01:01 »

Sans trop savoir pourquoi, je savais que je n'étais pas seule ici. Mais je n'avais aucune preuve de ce que j'avançais, j'étais tout simplement condamnée à penser que je n'étais pas seule. J'aurais pu m'attarder à scruter les lieux avec attention,mais j'allais perdre du temps, et je devais surtout canaliser mon attention sur mon objectif, c'est à dire trouver cette foutue plante. Elle allait me permettre d'accomplir certaines choses et de gagner en puissance, ce qui allait être plus que bénéfique pour moi. Mais en contrepartie, j'allais passer du temps à la trouver. On ne pouvait pas trouver des plantes miracles comme ça en claquant des doigts, ce n'était tout simplement pas cohérent. Mais même si je focalisais mon attention sur ma recherche de cette plante, je n'arrivais pas à me défaire de cette idée que je n'étais pas tout seule. La plupart du temps, mon instinct ne me trompait pas. Et là, mon intuition me disait de rester sur mes gardes.

Tournant la tête vers les arbres les plus proches de moi, j'imaginais quelque chose pouvant se camoufler aisément ici. Je m'approchais quelque peu, en gardant dans ma tête le souvenir de la dernière plante que j'avais analysé, histoire de ne pas devoir chercher encore et encore dans le même massif de plantes. Perdre du temps, oui, mais de manière utile. J'étais persuadée qu'il y avait quelqu'un ou quelque chose en haut de ces arbres. Mais comment le prouver? Tout simplement en scrutant de manière attentive chacun de ces arbres, avec le même soin pour chacun d'entre eux. Quelque chose attira mon attention dans l'un d'entre eux. Mais en y regardant de plus près, ce n'était simplement que le feuillage qui bougeait à cause du vent. Je commençais à devenir parano. J'imaginais qu'il y avait quelque chose ou quelqu'un qui m'observait, pour une raison que j'ignorais totalement.

Je retournais donc à mon analyse des plantes. Il fallait absolument que je trouve cette plante. Sinon, ma fierté, et ma capacité de recherche allaient être touchées au plus profond d'elles-même.
Journalisée
Syla Engelhart
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Avril 03, 2018, 04:44:38 »

Saune observait la personne qui se trouvait maintenant non loin d'elle. Cachée comme elle l'était, elle savait qu'elle serait dure à détecter. Elle semblait chercher quelque chose, une plante ? Autre chose ? Elle ne semblait pas spécialement dangereuse, elle n'avait pas l'allure d'un animal sauvage prêt à lui sauter à la gorge et à faire couler le sang. Pourtant à sa grande surprise, la demoiselle en bas semblait scruter les arbres comme si elle avait la sensation que quelque chose pusse s'y cacher. La plantouille se replia sur-elle même pour prendre le moins de place possible, tentant de passer inaperçue. Fort heureusement pour elle, on ne l'avait pas remarquée car la blonde semblait s'affaire à nouveau dans ses recherches. Saune savait qu'elle pourrait l'aider si elle était à la recherche d'une plante en particulier, ses connaissances dans le domaine étaient multiples et bien fournies.

Que devait-elle faire ? Aller l'aider ? Elle s'en sentait capable mais ne risquait-elle pas quelque chose en révélant sa présence ? La jeune pousse n'était guère courageuse, plutôt froussarde et trouillarde pour résumer la situation. Elle se mordit la lèvre avant de prendre son courage à deux mains, commençant à descendre de l'arbre sur lequel elle était postée de la manière la plus discrète et la plus silencieuse possible. Elle ne se mit en action qu'à partir du moment où l'inconnue lui tournait le dos. Une fois sur la terre ferme, elle prit la parole.

Bonjour, vous cherchez quelque chose ? Vous avez besoin d'aide ?

Saune était prête à faire demi-tour et à détaller comme un lapin dans le cas où son interlocuteur semblerait lui vouloir du mal. On pouvait voir sur son visage qu'elle ne se sentait pas à l'aise et semblait même légèrement effrayée. Il faudrait un jour qu'elle aie un peu plus confiance en elle. Après tout, elle était capable de se défendre et plutôt bien même.
Journalisée
Lucie Backerlord
Humain(e)
-

Messages: 142


Booty de calibre .338


Voir le profil
Fiche
Description
L'une des meilleures tireuses d'élite au monde. Accessoirement une sorcière. Regardez la dans les yeux, c'est préférable, même si elle en joue à fond.
« Répondre #4 le: Avril 03, 2018, 05:27:37 »

En me mettant à nouveau à chercher cette foutue plante, je ne m'attendais clairement pas à entendre une voix dernière moi. Et la surprise fit que mon cœur manqua littéralement un battement. Le temps de reprendre le cours normal de ma respiration, je me retournais, et m'attendais donc à faire face à une personne tout ce qu'il y a de plus normale. Et quelle ne fut pas ma surprise de tomber face à une personne, avec un corps de femme, mais tellement d'éléments végétaux qu'on pouvait davantage penser à une plante plutôt qu'à une femme. Et au final, je trouvais ça normal. J'avais vu tellement de choses depuis ma naissance que je n'étais plus étonnée par ce genre de choses. Le temps de remettre mes idées en place, je me rappelais pourquoi j'étais ici. Pour une plante. Et en faisant des connexions logiques dans mon esprit, j'en déduisais que si elle était composée davantage de végétaux que de chair humaine, il était parfaitement logique qu'elle ai de bonnes connaissances en botanique, alors autant en profiter.

- Oh.. Bonjour. Tiens, maintenant que je vous ai sous la main, je cherche effectivement quelque chose. Une plante, assez petite, avec des feuilles vert pomme, genre pomme acide, avec des petites fleurs, très petites, qui ressemblent à des sortes de roses, sans toutefois être des roses. C'est hyper spécifique, et j'en ai un grand besoin. Je ne peux absolument pas me permettre de prendre quelque chose qui y ressemble de près ou de loin, il me faut cette plante bien spécifique.

A en juger par sa posture, les traits de son visage, et la manière dont elle parlait, j'en déduisais qu'elle n'était pas sereine. Je me demandais même ce qui pouvait comporter un danger pour elle. Il n'y avait absolument rien à première vue de dangereux aux alentours. A part une blonde capable de se battre à main nue et capable de coller une balle dans la tête de quelqu'un à longue distance d'une manière diaboliquement précise. Je devais donc lui faire peur. Le seul souci, c'était que je n'étais pas armée. De ce fait, je commençais à adopter un air neutre, calme, voire même doux. J'agissais de manière purement instinctive, et je ne me rendais absolument pas compte de ce genre de choses. Au fond de moi, j'espérais qu'elle n'allait pas partir en prenant ses jambes à son cou.
Journalisée
Syla Engelhart
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Avril 03, 2018, 07:15:32 »

La créature humanoïde se tourna donc vers moi, arborant une longue chevelure blonde et une tenue rouge. Elle semblait en effet être à la recherche d'une plante, La jeune plante allait donc pouvoir l'aider. Elle écouta la description de celle-ci aussi attentivement qu'elle le pu, un peu effrayée par la situation. Elle réfléchissait rapidement tout en tenant la distance avec l'inconnue. Saune connaissait cette plante mais elle était globalement assez rare et donc guère aisée à trouver.

La blondinette ne semblait pas agressive ce qui avait le don de calmer un petit peu Saune. Une certaine douceur semblait se dégager de ses mouvements. Elle ne lui voulait donc pas de mal ?

"Je pense savoir où vous avez une chance d'en trouver mais il faut s'enfoncer bien plus profondément dans la forêt et si vous n'êtes pas une habituée, je vous déconseilles de le faire seule. J'ai déjà croisé cette plante à plusieurs reprises. Par contre, je ne lui connais que très peu d'utilisations possibles. Pourquoi tenez-vous donc à la trouver spécialement ?"

Saune se sentait fière, elle arrivait maintenant à communiquer normalement grâce à l'aide de sa mère et de sa sœur. Elle avait fait d'énorme progrès même si parfois les termes qu'elle utilisait n'étaient pas obligatoirement les plus adaptés. Elle n'osait par contre toujours pas s'approcher de la blonde, sa mère lui avait dit de se méfier des inconnus et comme elle était froussarde de base, ça ne l'aidait pas du tout à se sentir à l'aise en de telles circonstances.

" Je m'appelle Saune et vous ? C'est la première fois que vous venez ici ? Vous avez de jolis cheveux, j'aimerais bien en avoir des comme vous. " 
Journalisée
Lucie Backerlord
Humain(e)
-

Messages: 142


Booty de calibre .338


Voir le profil
Fiche
Description
L'une des meilleures tireuses d'élite au monde. Accessoirement une sorcière. Regardez la dans les yeux, c'est préférable, même si elle en joue à fond.
« Répondre #6 le: Avril 07, 2018, 08:25:56 »

- J'en ai besoin pour certaines raisons. Au moins, à vous je peux vous le dire, contrairement à ces saletés de terriens. Je suis une sorcière, et par conséquent, en tant que sorcière on ne peut plus clichée, j'en ai besoin pour une potion. Je sais que seule, elle est assez toxique pour quiconque la mangerait. Mais je compte pas la manger. Je sais déjà avec quoi je vais la préparer. Mais si vous savez où en trouver, j'aimerais bien que vous m'accompagniez.

Heureusement, elle commençait à se calmer, de visu en tout cas. Je n'avais pas pour but de l'effrayer, de l'agresser ou quoi que ce soit. Je n'étais pas chez moi ici, et maintenant que j'étais aux côtés de quelqu'un qui visiblement connaissait plutôt bien les lieux, autant ne pas chier dans la colle. Ce n'était pas le moment de jouer les gros bras. De toute manière, cela ne me réussissait pas. Même dans mon boulot, je donnais parfois la main à certains de mes hommes qui étaient plus violents que moi. Comme j'étais patiente, je m'occupais souvent des interrogatoires, en essayant tant bien que mal de garder mon calme. Tant que je pouvais éviter d'utiliser la violence, je l'évitais. Alors je restais naturelle avec elle. C'est ce que je pouvais faire de mieux.

- Lucie. Lucie Backelord. Je suis venue ici peu de fois, à vrai dire. Ceci dit, je ne m'attendais clairement pas à ce qu'elle me complimente sur mes cheveux. Certes, j'en étais assez fière, mais il y avait des limites à tout quand même. - Ah... Bah merci. Et clairement, je vous assure, vous n'avez pas envie d'en avoir comme les miens. Ça demande un tel entretien qu'on en devient folle par la suite. Alors oui ça peut être joli d'avoir de très longs cheveux, mais ça demande beaucoup trop d'entretien. Vous serez bien mieux avec les cheveux courts.
Journalisée
Syla Engelhart
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Avril 08, 2018, 01:41:14 »

Saune était maintenant rassurée, à tord ou à raison. La dame s'était présentée, n'avait pas fait de gestes brusques, méthode utilisée pour approcher les animaux craintifs. Elle voulait donc la dite plante pour réaliser une potion. Elle employait le terme de sorcière mais la jeune plante ne connaissait pas ce terme. Elle allait donc devoir poser la question pour en savoir plus.

"Je vais paraître bête mais, c'est quoi une sorcière ? Je n'ai jamais entendu parler de cela. Je peux vous accompagner mais il va falloir jurer de pas me faire de mal. On va avoir pas mal de marche, pour plusieurs heures normalement. J'espère que vous aimez les longues promenades."

Saune passa instinctivement une main dans sa chevelure en écoutant les propos de Lucie. Elle se demandait si sa mère et sa soeur aimerait bien qu'elle laisse sa chevelure devenir aussi longue que la Dame qu'elle allait devoir accompagner. Elle leur poserait la question une fois rentrée car même si cela demandait beaucoup d'entretien, elle était prête à le faire pour leur plaire.

"Je pense qu'il faudrait se mettre en route rapidement si vous êtes pressée d'obtenir ce que vous recherchez. La potion que vous allez faire, elle va vous servir à quoi ? Je suis un peu curieuse je l'avoue. Vous n'êtes pas obligé de me répondre."

Elle se mit en route, guidant la Demoiselle à travers la forêt, s'enfonçant de plus en plus profondément. Elle slalomait entre les arbres avec une habilité qui lui était propre. Elle se rendit compte rapidement qu'il serait judicieux de diminuer sa cadence si elle ne voulait pas risquer de paumer celle qui l'accompagnait.

"Désolée, c'est l'habitude de me déplacer toujours aussi vite, je n'ai pas l'habitude de voyager en compagnie, si jamais je vais trop vite, n'hésitez surtout pas à me le dire, j'irai moins vite." 

Elle continuèrent de progresser ainsi une petite demi-heure, Saune calquant sa vitesse sur celle de Lucie. Soudain un sifflement se fit entendre puis un cri de douleur et la Plantouille s'effondra au sol, touchée par une flèche au niveau de l'épaule droite. En haut d'un arbre se tenait un braconnier armé d'un arc, sortant des buissons plusieurs hommes solidement armés firent leurs apparitions. L'homme surmontant la scène s'adressa à ses comparses.

"En v'la une belle prise, une femme plante, je suis sûr que ça se vendra un prix d'or au marché aux esclaves. Allez me la récupérer, on a pas que ça à faire."

Sur ses mots, il encochât une nouvelle flèche dans le but de mettre Lucie en joue.

"Si tu fais pas la maligne et que tu nous laisses récupérer ton amie, on te fera pas de mal. Sinon... Mes hommes prendront un vilain plaisir à te déformer la tête à coup de poing à tel point que même ta mère te reconnaîtra."

Il cracha au sol, sa flèche encochée et prêt à faire feu.
Journalisée
Lucie Backerlord
Humain(e)
-

Messages: 142


Booty de calibre .338


Voir le profil
Fiche
Description
L'une des meilleures tireuses d'élite au monde. Accessoirement une sorcière. Regardez la dans les yeux, c'est préférable, même si elle en joue à fond.
« Répondre #8 le: Avril 10, 2018, 03:37:29 »

- Une sorcière, c'est une personne avec des pouvoirs magiques. On ne devient pas sorcière, on naît sorcière. Et si jamais j'avais voulu vous faire le moindre mal, je l'aurais fait dès le départ.

Je suivais donc ma nouvelle guide végétale dans un lieu que je ne connaissais absolument pas. Et si je n'avais pas envie de me perdre, autant la suivre de façon disciplinée. J'étais une sorcière, pas une exploratrice. Et par moments, mon sens de l'orientation pouvait me jouer des tours. Fort heureusement, ce n'était jamais le cas lorsque je devais viser la tête de quelqu'un. Je regardais également avec attention tout ce qu'il y avait autour de nous. Par moments, j'aimais bien vagabonder dans une forêt. Il y régnait, à mes yeux, la plupart du temps, une ambiance assez sereine. Mais heureusement, j'avais toujours une arme sur moi. Il valait mieux. Je savais, d'expérience, que même lorsqu'un endroit semblait calme, le danger pouvait venir d'un endroit même inattendu. En la voyant s'excuser d'aller trop vite, j'éclatais de rire, avant de lui faire comprendre que sa vitesse ne me posait pas le moindre problème.

- J'en ai besoin pour une augmentation de mes propres pouvoirs. Tout simplement. Ça ne marche que sur les sorcières ceci dit.

Au bout d'une petite demie heure, un son me fit douter. Et mon doute se confirma en la voyant tomber au sol. Une flèche. J'avais raison au final, d'être partie avec une arme sur moi. Un homme, perché au sommet d'un arbre commença à me narguer. Visiblement il n'était pas seul. Il pensait sérieusement qu'il était en position de force? Ce n'était qu'un vulgaire archer. Comment un mec, avec un simple arc, pouvait penser qu'il était de poids face à une tireuse d'élite, qui plus est une sorcière? La bêtise humaine me surprenait par moments. Et je l'entendais me narguer, me menacer de coups physiques. Ce qui me fit rire. M'agenouillant à côté de Saune, je lui souriais et lui promettait que cela n'allait pas être long. Ceci fait, je regardais cet abruti en haut de son arbre, avec un air des plus sérieux.

- Bon, mon petit, des petits cons dans ton genre, j'en croise tous les jours, donc ne commence pas à jouer les gros bras avec moi. Je dézippais le haut de ma combinaison, pour en sortir mon 500 magnum. J'avais l'habitude de le caler entre mes seins quand je portais cette combinaison, seul moyen de le dissimuler un tant soi peu. - ZAL ALMADAR.

A la suite de cette incantation, le temps adopta un cours des plus lents autour de moi. Mais je pouvais me déplacer rapidement. Mon flingue chargé, je me dirigeais en courant vers ceux qui étaient en bas de l'arbre, leur tirant chacun une balle dans la tête. Tête qui n'avait plus rien à voir avec un visage humain. La puissance de cette arme était telle qu'un tir à bout touchant suffisait à faire exploser une bonne moitié de la boîte crânienne, sinon plus. Une fois ces petits cons éliminés, je rechargeais mon arme avant que le temps ne reprenne son cours. Il tenta de me tirer dessus avec ses flèches, ce que j'évitais avec plus ou moins de facilité. Je tirais dans sa jambe, ce qui le fit tomber de son arbre. Une fois à terre, je lui tirais une balle dans la tête, avant de cracher sur son visage. La menace éliminée, je me dirigeais vers Saune. Il fallait que j'enlève cette foutue flèche et que je fasse quelque chose pour la plaie. Retirant cette flèche, je sortais mon zippo.

- Surtout tu bouges pas. Ça va piquer, mais au moins ça désinfecte. C'était le seul moyen que j'avais sur moi pour désinfecter cette foutue plaie. J'approchais donc la flamme de sa plaie, histoire de tuer par la chaleur tout ce qui pouvait être présent à l'intérieur.


[HRP] Tout ce qui est écrit en violet, c'est de l'Enochien, aka langue de la sorcellerie. C'est normal que tu ne comprennes rien, il n'y a que les sorcières et les anges qui savent la parler ^^[/HRP]
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox