banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Titanomachie: Acte 2. (PV: Chronos, Sha)  (Lu 357 fois)
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 403


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« le: Janvier 29, 2018, 10:15:00 »

Il y avait des matins plus doux que d'autre, quand j'ouvrais les yeux sur le visage de ma bien aimée, Sha, alors qu'elle dort encore. Ou lorsque les gazouillis de Pyrrha confirmaient son réveil et son appétit. Pendant ces moments là, la guerre entre les olympiens et nous était si loin, si... si insignifiante. Notre vie et notre empire prosperait alors que nos enfants grandissaient ensemble sous la surveillance des mères et de Luxuria qui était parfaite dans son rôle de nounou. Bref, le temps passait avec une pointe de miel et de sucre... Ce matin avait débuté dans la même douceur que les jours précédents, Pyrrah était en forme et s'amusa à faire voler ses jouets dans les airs sous ma surveillance quand elle projetait ces derniers à travers la pièce. Mais, aujourd'hui, elle était plutôt calme et cela se fit dans un calme olympique. A midi, après le repas de mon sein, Pyrrah s'endormie tranquillement dans son berceau. Luxuria s'approcha de moi, une carafe de vin rouge à la main et elle me servit à boire.

- Tu veux que je m'occupe de toi?

Luxuria avait la mine coquine et elle sentait la magie rose à plein nez mais, j'avais envie de ne rien faire, pour une fois, je voulais juste attendre que le temps passe.

- Pas maintenant, ma belle, mais assis toi à mes côtés et profite du moment...

Mon visage était détendu et souriant, comme si j'étais ailleurs, peut être que c'était vrai, mon esprit vagabondait sur Terra en tournant en rond dans l'empire divin. Mon monde était agréable et cette paix donnait des accents de paradis autours de notre forteresse. Mon esprit regagna mon corps quand Luxuria me massait les épaules et elle me prit dans ses bras.

- Ça va ma Déesse, vous me semblait ailleurs.

Je lui souris et lui embrasse la main gauche.

- Juste heureuse. Ai je le droit d'être juste heureuse de ma vie?

Ma voix était douce et mon sourire s'accentua un peu plus, la nounou de Pyrrha s'excusa et se retira de la pièce afin de me laisser seule. Le silence, douce mélodie pour ceux qui savent l'écouter, cette mélodie se brisait quand mon bébé inspirait dans son sommeil, ma vie était parfaite. Je refermais les yeux devant la fenêtre de la chambre des enfants.

Les minutes passèrent de plus en plus et mon esprit s'assombrit doucement de nuage, des nuages noirs et gigantesques, de ces brumes ébènes se dégageaient une puissance terrible et terrifiante, mangeant chaque centimètre de bien être aux alentours. Je perdais ma bonne humeur pour de l'anxiété, une angoisse si profonde en moi qui me faisait penser à un danger si mortel pour moi et mes proches. Mon coeur palpita de plus en plus fort et je commençais à transpirer malgré le temps clément, j'avais peur et je marmonais malgré moi en grec ancien quand soudain, un visage... pas n'importe quel visage, mais celui de Chronos, le titan Chronos, père de Zeus et par le fait, mon grand père. Comment était ce possible? Il était dans les tartares et il était impossible de sortir des tartares sans la clé, avait il regagné toute sa puissance? C'était catastrophique, apocalyptique, pour l'olympienne que j'étais, cette nouvelle arrivée pouvait signifier qu'une chose: Chronos veut reprendre sa place...

Je sortis de la pièce en appelant Luxuria qui accourut comme une folle, pensant que le bébé avait un problème, mais quand elle vit mon visage apeuré, elle paniqua aussi un peu.

- Occupez vous de la petite, je dois absolument voir Sha... C'est d'une urgence extrême.

Laissant la nounou sur le pas de la porte, je volais aussi vite que possible vers Sha, la vitesse s'accentua de plus en plus, j'allais si vite, qu'à mon passage, certain objet fut envoyé au loin dans les couloirs. L'aura de Sha me guida vers elle rapidement et j'enfonçais la porte avec mon corps, déboulant dans les appartements de Sha comme une dératée. Je la fixais effrayée, tremblante, en sueur et bagayante.

- Il est... Il est... Il... Je...

Mon corps ne trouva pas mieux que de faire ressortir le contenu de mon estomac sur le carrelage de marbre, je toussais et me plais en deux. J'étais défaillante, amorphe et je faisais peine à voir. Mes jambes me lachaient de plus en plus et j'ai eu grands peines à m'asseoir sur un siège. Fixant à nouveau Sha.

- Chronos... Il est sur Terra... Il est plus dans les tartares...
Journalisée
Sha
Dieu
-

Messages: 783



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 29, 2018, 11:35:06 »

Le grand palais de Sha, si vaste au début, et qui semblait si vide, était désormais bien rempli. Les premières filles de Sha avaient vu le jour. Il y avait Pyrrha, bien sûr, mais aussi sa grande sœur, Arya, fille de Sha et de Kiriko, ainsi que les jumelles de Sha, Abigail et Hébé. Sha était d’ailleurs déjà de nouveau enceinte, et Kiriko passait beaucoup de temps avec Arya. Leurs filles étaient encore de très jeunes bébés, mais elles étaient très proches, dormant ensemble, Luxuria veillant tendrement sur elles. Toutes étaient dotées de puissants pouvoirs magiques, mais Pyrrha se démarquait clairement du lot. Son pouvoir magique était même très impressionnant, élevé et puissant.

Ce matin, Sha savourait cette vie heureuse, tout en veillant aussi à l’expansion de son empire. Elle n’oubliait pas les menaces, les jours sombres qui s’annonçaient. La Monarchie de la Rose était en train de déstabiliser des royaumes entiers. Récemment, Sha avait accueilli chez elle une puissante femme-araignée, Elise, son royaume natal ayant été dévasté par les séides du Roi Cramoisi*. Et elle ne pouvait pas oublier ce qu’elle avait appris au Tartare en compagnie de Sanguilia, sur la possible corruption des Olympiens. Eux-mêmes étaient de plus en plus actifs, et, tôt ou tard, Zeus apprendrait l’existence de Pyrrha.

En tout cas, Sanguilia était devenue une femme très libre. Sa perversion n’avait toujours pas cessé, mais elle était beaucoup moins néfaste qu’auparavant. Elle passait énormément de temps avec Pyrrha, quitte à dormir avec elle dans son petit lit. Tout allait donc pour le mieux, mais Sha avait régulièrement un mauvais pressentiment, le sentiment que tout ce bonheur n’allait pas durer éternellement. Elle et Sanguilia continuaient régulièrement à se faire l’amour, et avec la même ardeur, mais, certaine snuits, Sha sentait des cauchemars la traverser. Kiriko, qui avait des pouvoirs divinatoires, semblait partager ses inquiétudes avec elle, rêvant d’e villes en feu, de hurlements, de corps déchiquetés... Et, régulièrement, une image fréquente revenait à l’esprit de Sha.

*La Tour Sombre...*

Sha se renseignait sur la Tour Sombre, et avait envoyé Kiriko à cette fin accomplir différentes missions, notamment pour récolter des informations sur un ancien royaume mystérieux, Gilead... Ce matin, elle se tenait dans une salle d’entraînement, et voyait la toute jeune Arya manier les armes. Elle n’avait même pas cinq ans, mais se battait déjà comme sa mère. Haute comme trois pommes, elle maniait une petite dague, tapant contre un mannequin, sous le regard de Sha. Arya n’avait pas le potentiel magique de Pyrrha, mais elle promettait.

Le pire, c’est quand Pyrrha avait un cauchemar. Une crise magique se déclenchait alors, et se répercutait chez les autres filles. Elles avaient déjà dévasté le dortoir à bien des reprises ! Un spectacle très impressionnant ! Avec elles, Luxuria ne chômait pas, et c’était bien qu’elle soit Homoncule ! Quand elle avait une fois voulu changer la couche de Pyrrha, cette dernière avait tellement hurlé qu’elle avait envoyé une puissante onde de choc, qui aurait pu tuer un simple humain.

Arya continuait à se battre, et Sha sourit, l’applaudissant. Arya se retourna vers elle, et fila dans les bras de Sha... Lorsque la porte s’ouvrit brusquement.

« Que... ?! »

Surprise, Sha tourna la tête, et vit Sanguilia, totalement décomposée, et manifestement très paniquée, dans un état que Sha avait rarement vu chez elle.

« Mais... Qu’est-ce qui t’arrive, Sanguilia... ? »

Paniquée, celle-ci semblait sur le point de s’effondrer. Sha, se rapprocha alors d’elle, tout en relâchant Arya. Un peu inquiète, la jeune fille se réfugia derrière sa mère, serrant ses petits doigts contre les pans de son manteau. Sanguilia lui expliqua alors que Chronos était sorti du Tartare, et Sha resta silencieuse pendant quelques secondes.

« Oh... Vraiment ? »

Tout cela ne lui disait rien qui vaille. Un Titan...

*Zeus doit aussi le savoir, maintenant...*

Sha se rapprocha encore de sa femme, et caressa ses épaules, puis la prit dans ses bras.

« Allons, allons, Sanguilia, je ne te reconnais plus... N’es-tu pas la fière Sanguilia ? La glorieuse Déesse qui a donné naissance à Pyrrha ? Ressaisis-toi, ma belle ! Que pourrait bien te vouloir Chronos, hum ? »



* : Cf. RP « La Morsure Du Roi ».
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Chronos
Dieu
-

Messages: 10



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Janvier 30, 2018, 12:21:05 »

Enfin...il était temps que tout change, que le monde en sois chamboulé jusqu'à ses fondations même. Il faut dire que mon entrée fut bien plus que fracassante. J'arrivais dans un éclair noir que ces ténèbres ont dut apercevoir depuis ses kilomètres à la ronde. J'avais eut droit à mieux en terme de voyage... Surtout lorsque je me trouvais encore sur le toit du monde entier à contempler mon domaine... Mais voilà que mes fils, mes filles ou même des divinités d'autres religions ont décidé de se partager ce territoire qui me revient de droit. Je comptais bien prendre ma revanche et hors de question que Zeus s'en tire indemne... Il va souffrir le plus possible.
Une fois sur le plancher des vaches, je me met à regarder autour de moi de mon regard de sang et contemplait les plaines noirs qui composaient ce plan de ce nouveau monde. Des terres rouges et arides, des nuages noirs comme si Zeus lui même était déjà présent en ces lieux et des rivière gluante tel des fluides corporelles dont je ne citerai pas le nom. En sommes, à mes yeux il s'agissait du décors parfait pour recommencer mon règne en ce nouveau monde.

 -seigneur Chronos... Est ce bien vous ?

Je ne dédaigne tourner le visage que pour regarder ce vermisseau du coin de l'œil. Il semblerait que ce gars aie l'air d'un petit gourou de secte avec ses petits fidèles qui tentaient de m'invoquer pour leur accorder leur souhait... Ils me prennent pour un faiseur de miracle ? Tu veux un souhait alors marche et sois prêt à crever pour mes idéaux on en reparle ensuite. Je ne cherche même pas à lui répondre et me contente d'observer l'horizon..mais il semblerait que le gêneur suivit de près par ses larbins ne comptaient pas me lâcher demandant sans cesse d'abattre mon courroux sur leurs ennemi et leur but égoïste... Bande de cloportes....
Cela me fait d'ailleurs pensé que je suis apparut dans une nouvelle apparence humaine sur ce monde laissant mon pouvoir s'échapper en abondance... Pas bon comme idée, va falloir y faire attention, sans compter que je suis nu comme un ver. Finalement il semblerait que ces humains vont me servir... Servir d'en cas. A peine que je me retourne ils pouvaient voir un énorme sourire aux lèvres traverser mon visage jusqu'à que d'un simple mouvement de main je me mette à arracher leur âme et les gober comme si je mangeais des sucrerie. Une fois un minimum requinqué et les corps devenue poussière, je me vêtis de la tenue de ce gourou que je trouvais la plus approprié à mon style.
Une fois habillé et conscient de mon environnement, je concentre ma grande quantité de pouvoir dans mon actuel petit corps pour éviter de trop attirer l'attention et fait apparaître un énorme marteau qui me dépasse de quelques centimètres avant de le fracasser au sol ce qui brisa littéralement la terre en deux sur plusieurs kilomètres voir des centaines de kilomètres avant de hurler tel un monstre sanguinaire à tel point que le royaume entier m'entendais

-Il est temps que je fasse mon entrée ! Craignez moi, mortel, divinité ou immortel car votre nouveau maître à tous est de retour pour prendre ce qui lui revient de droit et je compte bien vous écraser un a un pour tous ceux qui s'opposeront à moi !

Après ce brève discours que plusieurs petits villages ont dut entendre, certains commencèrent à fuire, d'autres sous la peur se prosternerent immédiatement pour demander de ne pas appliquer mon courroux et d'autres suivraient sans doute le mouvement dans peu de temps. Sans attendre, je me met alors en route vers ce bâtiment au loin qui semble être un château, une autre divinité ? Peut être devrais je faire un exemple... Mais attendez... Cette odeur... Cette sensation... Du sang OLYMPIEN !
Il n'y a pas d'erreur là dessus, cette odeur nauséabonde qui me rappelle mes traître d'enfants que je souhaite exterminé. Je ne sais pas encore de qui il s'agit car mes pouvoirs ne sont pas totalement revenue suite à ce voyage mais je tiens à en avoir le cœur net.
Mon petit voyage ne dura que quelques seconde à tout casser avant de finalement arriver devant la grande bâtisse qui me faisait face et les gardes qui bloquaient le passage. Plusieurs tentent de me charger... Grave erreur car je les balais d'un long et ample mouvements de marteau géant. Je devais voir cet olympien rapidement et ces minable ne faisaient que me gêner. D'un mouvement de bras rapide je frappe l'espace le fissurant et créant une décharge d'énergie tel un séisme concentré qui fracassante et fissurant de tout part l'entrée du palace me faisant face. Ce n'était qu'un échauffement et le reste deviendrait bien pire si rien ne se passait

-MONTRE TOI OLYMPIEN !

Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 403


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #3 le: Janvier 31, 2018, 06:04:05 »

Ma vision devenait trouble à mesure que la panique gagnait mon esprit, même les mots de Sha ne parvenaient à me résonner, j'étais dans une angoisse tellement forte. Malgré le fait que je n'avais jamais combattu les titans, je savais de quoi ils étaient capable, mais le plus puissant des titans, Chronos, c'était catastrophique. Sha tenta de me réconforter dans une embrassade mais rien y faisait, j'avais peur, peur pour moi, peur pour Pyrrha et peur pour ceux que j'aimais. Chronos était l'apocalypse iconoclaste, le crépuscule olympien et j'en faisais parti. Lorsque Sha me relâcha, je tombais à genoux.

- Tu comprends pas, c'est une catastrophe, Pyrrha et moi ne sommes plus en sécurité avec Chronos sur Terra. J'ai... j'ai... peur...

Ma tête tournait avec cette nouvelle information, un titan se tenait debout sur le même monde que moi et pas dans un but pacifique. Je tentais de me remettre debout mais c'était une misère de vertige. J'étais dans un état de panique, chaque fois que je tentais de réfléchir, seul le mot fuite me venait à l'esprit. Mais, Arya s'approcha de moi et me tendit son épée.

- C'est pour toi, Sanguilia, comme ça tu es plus forte.

Je fus surprise du courage de cette gamine, elle allait devenir une breteuse exceptionnelle, elle avait déjà la souplesse et une vitesse incroyable pour son âge, elle était l'aînée des enfants divins et Sha attendait encore famille. Quand à moi, je m'étais mise à verser des larmes en donnant un baiser sur le front de Arya et repoussa doucement son épée.

- Garde la, championne de Sha, tu protégeras mieux tes soeurs avec ta lame, et puis que serait la meilleure épéïste sans son épée?

Arya gonfla le torse et me salua de sa lame, son courage pour son âge me redonna de la force et je me relevais afin de répondre à son salut. Une fois fait, Arya se retourna vers Sha avec un grand sourire, mais alors que je voulais revenir auprès de Sha, une secousse puissante m'envoya loin devant moi. A ce moment là, je sentais son regard sur moi, ses yeux grands ouverts dans ma tête.

- Il m'a repéré... Il faut l'empêcher de venir auprès de notre famille. Je vais aller à sa rencontre. Mets notre famille à l'abri, mon aimée.

Voyant Sha me faire signe de ne pas aller, je la regardais avec un air de chien battu et je me teleportais à la porte d'entrée. Devant moi, des corps des gardes, des débris qui jonchaient le sol et plus loin face à moi, un homme, son aura étouffait la mienne par sa puissance, l'air devenait électrique et je fixais l'homme en le défiant. Mon but, gagner un maximum de temps afin que Sha puisse mettre chaque enfant à l'abri et hors d'atteinte de Chronos.

- Bonjour, Chronos, je suis Sanguilia, Déesse du Chaos, mais je pense que tu me connais mieux sous le nom de Perséphone, fille de la Déesse Demeter et de Zeus.

La fin de ma phrase allait pas être perçue de la meilleure de mes manières par le titan, la fille de son pire ennemis, mais Zeus et moi, c'étaient par le grand amour, il veut me tuer et faire se moi un exemple pour les autres. La boîte de pandore n'aidant pas à régler le conflit. J'espérais qu'une chose, que Sha ait le temps de sortir notre famille de la vue du titan et si pour cela je devais me sacrifier, je le ferais sans hésitation.

- Et donc techniquement, je suis ta petite fille, à toi et à Gaïa. Que vaut le déplaisir de te voir massacrer le peuple de ma cité? Je ne fais pas partie de ceux qui t'ont capturé et enfermé aux enfers, je suis hors de ça. Mais si tu continues, je ferais mon maximum pour te tuer...

Sha avait conçu le château comme un accélérateur de notre magie, on était plus puissantes en son sein mais cela ne suffirait pas à contrer Chronos à moi seule, mais je pouvais lui faire très mal.
« Dernière édition: Janvier 31, 2018, 04:33:13 par Sanguilia » Journalisée
Sha
Dieu
-

Messages: 783



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Février 01, 2018, 08:43:54 »

Sanguilia était une femme forte, mais profondément marquée par son passé. Elle avait été touchée par la démence des Dieux, de sa propre famille. Avec le temps, Sha avait appris que les Olympiens étaient en train de sombrer. Quelqu’un avait utilisé contre eux l’une des plus redoutables armes qui soit : la Boîte de Pandore. La Boîte avait influencé les Olympiens, amplifiant leurs défauts... Était-ce pour cela que Chronos avait finalement réussi à sortir du Tartare ? L’idée était inquiétante, en effet. Sha n’avait pas participé au conflit ayan topposé les Titans aux Olympiens, mais elle savait que ce conflit avait été particulièrement sanglant. Les Titans étaient très puissants, et Chronos était le plus puissant d’entre eux.

*Mais, surtout, sa présence risque aussi d’attirer Zeus, qui m’inquiète bien plus que lui...*

Sha avait également appris qu’elle avait jadis été une amante de Zeus, information qu’elle n’avait pas encore vraiment eu l’occasion de dévoiler à Sanguilia. Ses filles avaient grandi, les années avaient passé, et ses souvenirs revenaient de plus en plus... Mais tout restait encore nébuleux. Elle se rappelait néanmoins clairement avoir couché avec Zeus à plusieurs reprises, ce qui n’avait pas manqué de susciter la jalousie d’Héra. Héra... Quoi qu’il soit arrivé aux Olympiens, Héra y avait sa part de responsabilité, très importante.

Sha perçut soudain une forte présence magique, et fronça les sourcils.

« Chronos est là... »

Soit il avait senti la présence de Sanguilia, soit, et c’était plus probable, celle de Pyrrha. Sanguilia tremblait sur place, et Sha essaya de la retenir, de lui convaincre d’élaborer une stratégie ensemble, mais sa femme se téléporta, la laissant seule avec Arya. Sa jeune fille regarda sa mère en clignant des yeux à plusieurs reprises. Sha caressa tendrement sa tête, et lui sourit :

« Va voir Tata Luxuria, Arya, et fais ce qu’elle t’ordonnera. »

C’était l’Homoncule qui allait regrouper ses enfants dans une salle spéciale du fort, une zone de sécurité avec différents Portails leur permettant, en cas d’urgence, de fuir. Une protection nécessaire quand on affrontait le Roi Cramoisi... Mais Chronos n’était pas l’Empereur Fou. Arya, qui comprit qu’il était inutile de discuter, hocha la tête, et fila rapidement. Sha avait appris à ses enfants à toujours se rapprocher de Luxuria quand elle le leur ordonnait.

Une fois ceci fait, l’Ombre se recouvrit d’une solide armure noire magique, puis se téléporta à son tour. Elle arriva ainsi à côté de Sanguilia, et observa Chronos, fronçant les sourcils. L’homme ne payait pas de mine, mais portait un pusisant marteau de guerre. Inutile de déployer des troupes, car les soldats de Sha ne feraient que les gêner inutilement.

« Titan Chronos, je suppose ? Je suis la Déesse Sha, et vous marchez sur mes terres, ce qui met en émoi ma femme. J’ignore comment vous vous êtes échappés du Tartare, mais je vous conseille de décliner vos intentions, et de songer à faire marche arrière. Je n’ai nulle querelle contre vous, et ai déjà assez d’ennemis comme ça avec le reste de votre famille dégénérée sans devoir me rajouter un problème supplémentaire sur les bras. »

Le ton de Sha était très assuré. Elle avait jadis participé à la grande guerre contre les Grands Anciens. Et, si Chronos ressortait juste du Tartare, il ne devrait logiquement pas avoir sa puissance d’antan... Comme Sha quand elle avait été libérée de son bannissement.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Chronos
Dieu
-

Messages: 10



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Février 05, 2018, 10:06:52 »

Je n'eût pas longtemps à attendre suite à ma petite prestation. En effet, à peine avais je appelé l'olympien se trouvant en ces lieux qu'une demoiselles aux allures divin et infernale se présenta face à moi. Son énergie ne me dupe pas et mes pouvoirs ne cesse de revenir secondes après secondes. Il s'agissait bien là d'une olympienne mais son identité m'était inconnu jusqu'à ce que celle-ci ne se présente face à moi. Perséphone hein ? Je crois avoir entendu Hadès en parler lorsque j'étais enchaîné au tartare...en sois elle n'était pas une ennemi jusqu'à ce qu'elle parle de son père...Zeus...celui qui à lancé son ultime attaque pour me piéger dans ma prison millénaire. Mon visage ne laissait rien transparaître mais la pression sur mon marteau et le sol se fissurant violemment jusqu'à elle lui donnait une idée de ma colère envers mon fils, une chose était néanmoins sur...mes enfants qui se considéraient comme mieux que moi n'avait finalement pas tellement de différence avec leur père en terme de batifolage.

« Perséphone hein...fille de Zeus...j'ai entendu parler de toi au tartare. Néanmoins je suppose que si tu es ici et non à l'Olympe c'est que mon fils ne te porte pas à son coeur... »


Je l'entendis ensuite bavasser encore et encore sur le fait qu'elle était ma petite-fille et pourquoi j'avais massacré les gardes avant de me menacer de me tuer. Alors là c'était la meilleure, j'avais beau envie de rester calme je finis néanmoins par rire aux éclats à sa réponse. Une déesse encore aux apsects mineur qui espérait me vaincre, moi le roi des titans alors que même mes trois meilleurs fils n'ont fait que m'enfermer sans jamais me tuer. Je repris presque aussitôt un air froid avant de lui répondre avec mon dédain habituelle.

« Tu as beau être ma petite fille, tu devrais pourtant savoir que rien ne m'a jamais tué jusqu'à présent que sa n'arrivera sans doute jamais...ton père et ses frères n'ont pas réussis...c'est comme si une fourmi s'en allait combattre la tempête. »

Sa compagne quant à elle arriva peut de temps après habillé d'une armure noir éclatante, une chose était sûr, je ne savais pas si mon fils Héphaïstos se chargeait de ce matériel mais il était de première qualité. Pas le temps de réfléchir sur ce matériel alors que la nouvelle déesse se permit une assurance démesuré et un dédain envers moi un dieu supérieur. Je ne pouvais pas laisser passer ça plus longtemps alors que l'on se moquait éperdument de ma personne. Sans un mot et d'un air glacial je tendis ma main formant une sphère à la fois lumineuse et sombre, à la fois remplie et vide,  une énergie si concentrée que même les deux déesses pourraient prendre peur. Je n'avais pas toute ma puissance mais ce que j'avais devait bien suffire pour non seulement faire tomber de peur Sanguilla et rabattre le caquet de sa camarade qui croyait que je n'étais que comme mes frères et sœur, un simple titan sans puissance. D'un rictus la sphère partit en direction d'une montagne à des kilomètres de là. Une fois entrée en contact avec la masse rocheuse, une explosion se fit voir et entendre jusque là. Le résultat fut frappant car la montagne avait totalement disparut sans presque aucun effort...très peu de dieu pouvait faire ça et elles devraient bien le comprendre.

« Je ne suis pas là pour faire machine arrière...je ne retournerai pas au tartare...au fait, la direction de ma sphère n'étaient pas celle de vos proches par hasard ? »

Dis je en riant de nouveau, la peur, oui la peur et la haine. Cette énergie noir qui nourris chaque parcelle de mes entraille avec appétit, augmentant mon pouvoir plus rapidement que sans énergie depuis ma sortie de ma prison, je reprit néanmoins un air plus sérieux et leur ajouta quelque chose.

« Je vous préviens...vos proches sont toujours en vie, j'ai visé à côté exprès...néanmoins, bien qu'encore faible je peux facilement écraser des insectes tels que vous...voilà mon marché pour votre survie et celle des vôtres...à genoux...une loyauté sans faille à mes idéaux et rien ne vous dérangera puisque après tous mes frères et sœurs ont l'air de vous gêner. Néanmoins si vous vous en croyez capable alors attaquez moi...a vos risques et périls. »
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 403


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #6 le: Février 11, 2018, 04:06:21 »

Sha apparut à mes côtés portant son armure noire, son aura fut vite écrasée par celle de Chronos mais ce n'était pas le plus important. Sha savait se battre même avec une aura quasi éteinte. Elle s'avança légèrement et invectiva le titan. Il y a eu un moment de silence avant que Chronos brandisse son marteau avant de nous pointait avec son bras droit, de fines particules de lumière se formèrent dans sa paume rapidement suivit de particules d'ombre. Une sphère de la taille de ma tête s'était formée dans sa main, un sort mélangeant la lumière et l ombre créa une boule de néant, une magie si puissante qu'elle pouvait détruire toute la cité rapidement. Par réflexe, j'avais placé mes mains devant moi, préparant un sort de bouclier le plus puissant que je connaisse. Mais contre toutes attentes, il envoya la boule de magie derrière lui, elle fila à une vitesse folle avant de terminer sa course contre le flanc d'une montagne. L'explosion fut énorme, il y avait eu quelques secondes entre l'image de l'impact et l'onde de choc qui balaya jusqu'aux portes de la ville. J'avais les yeux grands ouverts de stupéfaction, Chronos avait déjà une force incroyable et il avait pas recouvert tous ses pouvoirs. La terre trembla sous l'onde de choc, Chronos envisagea le fait d'avoir tué nos proches mais il était impossible que ce soit vrai, l'aura de Pyrrha était toujours bien présente.

Chronos jouait avec mes nerfs, j'avais du mal à me contenir de basculer dans la colère. Mais, je me connectai à Sha mentalement.

*Il joue avec nous... Je déteste ça, les enfants sont à l'abri?

Le Roi des titans annonça sa proposition et exigea notre soumission, chose impensable pour moi. Je grinçais des dents et je grognais comme un monstre, mais pour qui il nous prenait, certe c'était un titan, le plus puissant des titans, mais de là à nous exiger quoi que ce soit, il allait vraiment me faire sortir de mes gonds.

- J'ai déjà pas plié genoux devant des olympiens, alors devant celui du Mont Othrys, je vais faire dans la continuité, tu auras rien, tu t'es trompé de cible et jamais serais soumise à qui que ce soit.

Je savais très bien que la réponse serait mal prise par le titan mais je ne pouvais pas me soumettre. Je levai ma main droite au dessus de ma tête et une déflagration m'enroba, brûlant ma robe et forma mon armure noire.

- Pars d'ici, tu n'es pas le bienvenue, grand père.
Journalisée
Sha
Dieu
-

Messages: 783



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Février 11, 2018, 10:53:40 »

Chronos fit aux deux femmes une démonstration de sa puissance, en envoyant une sphère magique qui provoqua une violente explosion. Le souffle fit trembler le sol, et Sha en sentit la déflagration jusque dans ses entrailles. Elle se concentra donc, sentant l’inquiétude de Sanguilia, se couplant toutefois à sa colère, à l’idée de devoir servir le Titan déchu. Que Chronos ait réussi à sortir était la preuve que les Olympiens n’assumaient plus leurs fonctions. Une conséquence d’un problème beaucoup plus préoccupant, et Sha se demandait si, inconsciemment, Zeus n’avait pas manœuvré pour leur envoyer Chronos dans les pattes. C’était, après tout, un bon moyen de se débarrasser de rivaux potentiels. Le Roi des Dieux avait tout à y gagner.

*À moins d’arriver à le raisonner, mais je ne crois pas qu’il soit dans cette optique-là...*

Sanguilia commença à laisser parler sa magie, revêtant son corps d’une armure noire, et Sha se décida à passer aux choses sérieuses.

« Je crois que tu as besoin d’une petite leçon, fossile. Je ne suis pas l’une de tes filles, je ne descends pas des Olympiens, et tu n’es pas le bienvenu ici. Va emmerder quelqu’un d’autre. »

La main de Sha se tendit alors, et l’air se comprima soudain. Sha n’était pas une Déesse à prendre à la légère, surtout ici, en son siège. Ses pouvoirs étaient d’autant plus importants. L’air se mit à onduler autour de Chronos, se déformant sur place... Puis le Portail se généra autour de Chronos, qui disparut. Il ressortit de l’autre côté de la planète, son corps transporté par une force redoutable, et plongea au milieu de l’océan, disparaissant dans l’eau.

Débarrassé de lui, Sha reporta son attention sur Sanguilia. Les yeux de la Déesse étaient devenus d’un blanc immaculé, témoignant de toute sa puissance. Sa main caressa alors la joue de Sanguilia.

« Ne laisse pas parler ta peur, Sanguilia, la gronda Sha. Cet individu n’est qu’un ectoplasme, un fantôme qui s’est échappé d’une prison dans laquelle nous allons vite le renvoyer. »

Mais, en l’état, Sha ne pouvait pas juste se contenter de le repousser. Tôt ou tard, Chronos reviendrait. Sa main généra un nouveau Portail, et elle s’y enfonça rapidement, ressortant au-dessus de l’océan. Des ailes se déployèrent dans son dos, et elle surplomba l’eau. Chronos était là-dessous. Sha tendit encore sa main, et l’eau se mit à bouillonner, avant qu’elle ne creuse un sillon, déformant la surface aqueuse, formant une dépression, un trou dans lequel elle relâcha une bombe magique aquatique. Une sorte de grosse sphère brillante qui s’illumina dans l’eau pendant quelques instants...

Puis la bombe explosa, dévastant l’eau, provoquant en surface de multiples vagues, envoyant d’immenses vagues aquatiques.

« Comme ça, il saura que je ne plaisante pas... » sourit lentement Sha.
« Dernière édition: Février 22, 2018, 01:32:24 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Chronos
Dieu
-

Messages: 10



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Février 18, 2018, 10:00:19 »

Décidément, les gens aussi bien que les dieux sont devenue des plus imbu de leur personne et de leurs pouvoirs. Il semblerait d'ailleurs que la négociation ne sois pas leur fort non plus, enfin ce n'est pas le mien pour autant. Voyant que le marché a échoué et que ma petite fille et sa compagne ont l'air de vouloir en découdre, il va falloir passer par la violence.
Il ne fallut pas longtemps à la compagne de Sanguilia pour réagir. Je me retrouvais en un bref instant au fond de l'océan sans réagir jusqu à voir Sha lancer une attaque très bien calculé qui fissura ma barrière divine et me fit quelques éraflures dans l'explosion. En temps normal sa m'aurait fait mal et m'aurait agacé, cependant après toute ces années en enfer c'est comme si je n'avais rien senti. Elle devait sans doute penser que je la prendrai au sérieux grâce à ça. Elle voulait que je la prenne au sérieux ? Elle devrait y mettre plus de force pour ça... C'est pas avec un pétard que l'on explose une muraille.
Quelques secondes plus tard, une main gigantesque attrapa Sha la serrant assez fort pour l'empêcher de bouger puis je ressort lui faisant tout de même remarquer la manchette de ma tenue déchire et les faible cicatrices sur le bras.

"tu devrais être contente... Tu es la première déesse de ce monde à m'avoir infligé une quelconque blessure... Cependant... Il va falloir faire bien plus...quant à toi, je t'offre un petit plongeon"

Tendant le marteau dans sa direction la main de pierre se changeant en un métal à la fois transparent et aussi résistant qu'une arme divine. Par la suite j'applique un peu de mon pouvoir sur ce metal qui se changea en boîte transparente autour de Sha et limitant ses pouvoir.

"si tu veux sortir tu vas devoir utiliser autre chose que de simples pouvoirs... Montre moi tes conviction... Montre moi ta force brute et laisse exprimer ta rage..."

A peine avais je terminé ces mots que la boîte chuta a grand vitesse dans la mer et coula tranquillement au fond de l'océan. Voyons ce qu'elle vaux.
De mon côté, une nouvelle distorsion dans l'air se fit, me transportant juste dans le dos dos de Sanguilia qui devait sans doute se demander ce qu'il devait se passer de l'autre côté du monde. Dans mon cas j'avais envoyé pour quelques minutes Sha au fond de l'océan et Sanguilia se trouvait face à moi. Plusieurs choix s'offraient alors. Dans un premier temps je pouvais simplement la battre et la soumettre par la force, je pouvais aussi essayer de sympathiser ou alors m'amuser à l'humilier pour lui faire comprendre sa place.
Lorsque elle se retourna, je touche à peine son armure qui commença à se fissurer sans pour autant se briser et je fracasse d'un bon coup de poing pour la briser entièrement mettant à nu ma petite fille devant mes yeux. Ne pouvant m'empêcher d'admirer la vue, je continue cependant à parlementer un minimum, espérant que cette fois elle sera plus concise à écouter.

"peut on de nouveau parler de votre rédition ?"
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 403


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #9 le: Mars 19, 2018, 12:11:48 »

Sha avait été très vives, à peine le temps de cligner des yeux qu'elle avait transporté chronos très loin de la ville. Profitant du calme, j'avais fait venir un officier de l'armée afin de placer la ville en état d'alerte et de commencer la mise sous protections du peuple. Le soldat gradé me salua et parti rapidement faire passer mon message. Je sentais toujours le liens avec Sha et je souriais, elle était la plus calme de nous deux mais l'attaque de mon grand père l'avait quelque peu irritée. Les premiers tocsins se firent entendre dans toute la ville, je soupirais de soulagement, j'avais beau avoir un alignement chaotique, je voulais que mon peuple ne manque de rien. Les gardes s'étaient placés de telle manière à pouvoir canaliser les mouvements de foules jusqu'aux lieux sûrs. Excellent travail pensais je, j'étais fière d'eux, ils avaient travaillé le mouvement tellement souvent que s'en était devenu une habitude. Mais, l'aura de Sha fut coupé brutalement, comme si le lien avec elle avait disparu. Je me concentrais à mon maximum et je perçu l'aura faiblement, elle n'était pas morte mais quelqu'un ou quelque chose me bloquait.

Alors que je cherchais la bien aimée, Chronos se forma derrière moi, je me retournai rapidement mais le titan toucha mon armure qui émi un son bizarre avant de recevoir un coup de poing dans le ventre de la part de mon ancêtre. Sous le choc, mon armure se brisa alors que je raclais le sol. Je me relève nue et je vois que Chronos avait ses yeux sur mon corps. Il me demanda une capitulation, je me frottais la bouche avec mon poignet gauche et rigolais en même temps.

- Ahahahahahah... Capituler n'est pas une option pour moi, si tu me connaissais mieux, tu serais au courant, grand père.

Poussant mon aura au maximum afin de contrer celui du titan, des flammes rouges se formèrent autour de mes pieds, je pris une position d'attaque, les jambes pliées, légèrement écartées, plus basses niveau bassin, les bras placés devant moi, j'étais prête au combat. Me concentrant sur lui, je pouvais voir que sa barrière magique était en piteuse état. Tant mieux, j'avais une chance de le battre. Mes poings se changèrent en boule de feu et je chargeai tête baissée vers mon opposant.

- Je ne suis plus une olympienne.

Il y avait une énorme explosion, un nuage de fumée et plus de Chronos devant moi, l'avais touché? Je ne saurais le dire, tout avait été si vite, j'étais perplexe devant les faits... Où était il?
Journalisée
Sha
Dieu
-

Messages: 783



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Mars 25, 2018, 08:36:31 »

L’attaque de Sha avait à peine ébranlé Chronos, confirmant la puissance légendaire des Titans. Pour autant, l’Ombre était encore bien loin de s’avouer vaincue, et disparut dans l’eau. Elle tomba comme une pierre, retenue prisonnière d’une sorte de cage magique qui fit tomber son corps dans les profondeurs. Cependant, Sha savait très bien que Sanguilia avait encore du mal avec ses vieux démons. Hadès avait martyrisé son ancienne femme, et, même si Sanguilia s’était émancipée de la tutelle des Olympiens, il lui arrivait encore d’avoir de vieux réflexes.

Dehors, le ciel s’obscurcit rapidement. Des nuages noirs se mirent à flotter dans l’air, comme si une puissante tempête menaçait. Un puissant vent se leva également, et la mer commença à s’agiter. Une tempête qui n’avait rien de naturel. Sanguilia était si proche de Sha qu’elle dut sûrement ressentir là la signature de sa femme. Autour de Sanguilia, qui venait de repousser Chronos, des ombres flottèrent alors, s’enroulant autour d’elle.

« Je ne laisserais personne te blesser impunément, Sanguilia. »

C’était bien elle, sous cette forme éthérée. Qui se trouvait donc le verrou ? Une coquille vide ? Pas exactement. Le corps de Sha était là, dans cette cage, tirant la situation à son avantage, car elle utilisait cette cage pour se protéger, et amassait des forces. Au fin fond de l’océan, la magie était très forte, s’enracinant dans les profondeurs de la terre. Des éclairs fendillèrent l’air, et la pluie se mit à tomber, tandis que l’Ombre étendait son influence.

Sha apparut alors, sous sa forme astrale, jaillissant des nuages noirs au-dessus d’eux. Ses longues ailes se déployèrent, et elle descendit lentement, s’auréolant d’éclairs. Sous cette forme, elle n’était que pure magie, un être redoutable qui n’était plus restreint par les limites de son corps. Une telle forme présentait quelques inconvénients liés à l’absence d’un corps physique, mais, en l’état, elle en voyait surtout les avantages. Pour l’heure, elle sondait les environs, à la recherche du Titan dément.

« Au-delà de ce fou, notre combat risque d’amener les Olympiens, Sanguilia. Quoique... »

En soi, il était d’ailleurs étonnant que Zeus ne se soit pas manifesté... Mais, après tout, il était impensable qu’Hadès ait pu laisser Chronos sortir. Les Olympiens avaient-ils perdu la raison au point d’envoyer sur elles un Titan ? Sha savait qu’ils étaient influencés par la Boîte de Pandore, et, si cette théorie était bonne, alors leur corruption était bien plus avancée que ce qu’elle avait cru.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox