banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Coeur d'Egekmet Alice Phara pv  (Lu 105 fois)
Pharapatra
Avatar
-

Messages: 5


Future Imperatrice


Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 24, 2018, 01:48:30 »

En partant du soleil, Horusia est la septième planète du système Têth. C'est une planète désertique presque mourante en aspect. Les habitants d'Horusia ont l'habitude de cette situation et ils ont apprit à survivre malgré la rudesse d'un monde à l'agonie. En survolant la planète il est possible de voir d'immense mine a ciel ouvert. Se sont les mines de pierre d'Aeg, la source d'énergie des machines magitech. Un pouvoir bien plus puissant que la simple magie, une énergie capable de faire fonctionner les portes des mondes mais aussi les flottes de guerre de Phaouktmon et de sa fille Pharapatra.

En remontant le fleuve sacré, d'énergie doré pure on atteint la basse Egekmet, capital d'Horusia, centre du pouvoir millénaire des dieux anciens et également lieu de vie de Pharapatra. L'adepte d'Anubis vit dans un immense temple blanc et or de forme pyramidale volant a plusieurs kilomètres de haut et entouré d'une immense halo de magie ambré.

L'unique moyen d'entrer dans cette super structure c'est par l'utilisation d'un char tiré par une harpie mécanique en or ou bien par un télé-porteur placé au sommet d'une tour au cœur de la ville d'Egekmet. La grande porte du temple est gardé par des gardiens bien originaux, des scorpions géant guidé par Khemri le gardien. Cet homme divin est capable de juger si une personne est apte ou non a entrer dans le temple de Pharapatra et si la dite personne représente une menace.. .Alors le chaos viendra s’abattre sur cette dernière. 

Après le jugement de Khemri, il faut traverser un long couloir très lumineux bien qu'il y a aucune source d’où pourrait provenir ses lumières. Au fond de la pièce se trouve un mirage magique, les personnes lambda vont voir un escalier éternel menant a un brouillard opaque. En vérité, en face se trouve une des chambres luxueuse de Pharapatra.

D'ailleurs, la somptueuse et divine jeune femme est allongée nue sur un divan d'or avec des coussins de soie rouge.  Une esclave vêtue d'une toge tiens une grappe de raisin au dessus de Pharapatra, elle utilise sa magie pour décrocher le fruit et l'amener dans la bouche de l'impératrice. Devant elle se trouve des danseurs nues, ils exécutent une danse éternelle avec des lances. Enfin, au bout de la pièce, se prélassant les pieds dans un bain de lait se trouve une rouquine, habillé d'un débardeur blanc et d'une petite culotte rouge, une guerrière provenant d'une autre époque et ayant prêtée serment auprès de Pharapatra.

L'impératrice d'Egekmet sait qu'elle a une mission. Celle de guider la quatrième flotte de guerre de l'empire vers Orion, la planète éternelle. Cette quête ultime va permettre a Pharapatra d'atteindre le rang de divinité en plus de sauver son peuple... La tâche est ardu mais pas impossible. Mais la va t'en guerre sait aussi prendre des moments pour se détendre.
               
Journalisée

Mélona
Créature
-

Messages: 25



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Janvier 29, 2018, 02:01:33 »

S’acquitter de missions difficiles, c’était tout à fait dans les cordes de Mélona ! La Slime rose avait reçu une mission extrêmement importante de la part de sa Reine Noire, tellement importante que la grande femme avait convoqué Mélona dans son château séance tenante ! Il faut bien avouer que Mélona n’était pas la plus obéissante de ses femmes, puisqu’elle passait son temps à flâner, à gambader, et à faire ce que bon lui semblait, c’est-à-dire manger et baiser. Mélona avait une pensée très simpliste, plutôt binaire, mais, cette fois, la Reine noire avait besoin d’elle et de ses capacités pour s’infiltrer dans un palais situé sur une planète où elle n’avait jamais été. Une femme intriguait la Reine Noire, suffisamment pour qu’elle décide d’envoyer Mélona en tant qu’émissaire et cadeau diplomatique. Mélona en diplomate ! La Slime en avait gloussé. Fort heureusement, aussi insouciante et immature soit-elle, la Slime rose était très douée quand on le lui demandait.

C’est ainsi que la Reine avait généré un Portail vers Horusia, et que Mélona s’était retrouvée dans une sorte de variante moderne et futuriste d’une civilisation égyptienne. Elle avait atterri à Egekmet. La ville comprenait de multiples bâtiments, et même une série de gratte-ciel, mais Mélona comprit rapidement que le siège du pouvoir était une immense pyramide blanche et dorée qui surplombait les airs. Partout dans la ville, il y avait d’énormes statues représentant des divinités, ainsi que de nombreux gardes. Des habitants nombreux, vivant dans un monde aux conditions rugueuses, marquée par de fortes températures, des tempêtes de sables, et des monstres redoutables. Mélona se déplaça tranquillement. Comme souvent, son look jurait, mais, que ce soit sur Horusia ou sur Terra, ses techniques étaient toujours les bonnes. Elle interrogea donc des marchands (c’est-à-dire qu’elle coucha avec eux) sur Pharapatra, et sur les moyens d’accéder à la pyramide. C’est de cette manière que Mélona apprit qu’il existait un Portail au sommet d’une tour lourdement gardée.

*Parfait, ça !*

Pour y accéder, Mélona usa de ses facultés polymorphiques, et se transforma en une flaque d’eau, ce qui lui permit de gravir les mesures de sécurité de cette tour très avancée, jusqu’à rejoindre, au sommet, le Portail. Elle l’emprunta ensuite, guère inquiète, et ayant pour le moment parfaitement réussi son infiltration. Une fois à l’intérieur de l’énorme pyramide, Mélona croisa rapidement une servante isolée, occupée à ranger des fleurs dans une pièce.

« Que... Qui êtes-vous ?!
 -  Hihi... Ne t’inquiète pas, fais dodo ! »

Avant que la servante ne puisse dire quoi que ce soit, Mélona déploya plusieurs tentacules roses, et en mit un autour des lèvres de la servante, l’empêchant de parler, puis la neutralisa. Mélona l’enferma dans un placard, et prit ensuite son apparence. Ainsi vêtue, elle s’observa devant le miroir, ajustant légèrement ses formes, ainsi que son timbre de voix, prenant celui de la servante, bien que sa voix était légèrement plus aiguë.

« Voilà qui est parfait ! Pharapatra, à nous deux ! »

Mélona sortit ensuite de la pièce, et remonta le long d’un couloir, en se demandant au bout de quelques minutes comment elle trouverait Pharapatra dans les dédales de ce temple. Elle commençait à se demander si elle n’allait pas interroger quelqu’un quand un massif gardien l’interpella :

« Menace... Menace ! »

Mélona se mit sur ses gardes, pensant à un combat, et tourna la tête, s’apprêtant à vendre chèrement sa peau... Mais le garde se contenta de marcher vers elle précipitamment.

« Menace, qu’est-ce que tu fais ? Tu vas être en retard, l’Impératrice t’attend ! »

Mélona se détendit en réalisant sa méprise. Menace... C’était tout simplement le nom de la servante ! Amusant, dans le fond...

« Oh, euh, oui, oui, je m’y rendais justement !
 -  Hein ? Les bains impériaux sont de l’autre côté... »

Mélona réfléchit rapidement. Elle ne devait pas griller sa couverture ! Fort heureusement, la pyramide disposait de climatiseurs permettant de rendre cette forte température abordable. Sinon, Mélona aurait déjà fondu sur place ! Elle hocha donc la tête.

« Eh bien, plutôt que de rester planté là à casser mes pieds, mène-moi y et vite, ou je dirais à Pharaptra que c’est de ta faute ! »

Le garde resta impassible, avant d’étouffer un grommellement, puis se retourna, et marcha en lui désignant la route. Mélona jubila intérieurement, toute heureuse de son petit tour.

*Hihi, j’suis vraiment trop forte !*

Au bout de quelques dédales, le garde rejoignit une porte lourdement gardée, et Mélona entra alors, débarquant dans une grande pièce déjà bien remplie... Et vit rapidement Pharapatra. C’était facile, car sa Reine lui avait montré une image d’elle.

« Bonjour, Impératrice Pharapatra ! s’exclama Mélona en entrant. Vous avez demandé votre fidèle Menace ? Que puis-je faire pour vous ?! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Pharapatra
Avatar
-

Messages: 5


Future Imperatrice


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Février 14, 2018, 01:38:12 »

Menace... quel nom ridicule mais il faut s'habituer a se faire renommer par l'impératrice assez régulièrement. D'ailleurs, si l'impératrice vous appelle « Blondinette » ça devient officiellement votre nom et gare a vous si vous décidez de reprendre votre ancien nom car ça signifierai que vous donneriez tord à  Pharapatra. C'est une lourde de tâche que de devoir gérer la pluie et le beau temps de la planète toute entière mais c'est le devoir de la fille du Pharaon.

« Oui menace... ça fait au moins 15 minutes que je t'attend. Prend la serviette et essuie moi. »

La serviette se trouve sur une chaise en or, juste a côté de trois servantes complètement nue et portant respectivement un plateau de savon, un autre de chocolat et le dernier de vin. Concernant l'Impératrice elle est allongée sur un divan d'or et de soie rouge tout en contemplant l'horizon par une immense fenêtre. Au pied de l'impératrice se trouve une autre femme, celle-ci ne semble pas être une esclave, elle porte une armure or et noir qui lui colle bien au corps puisque cette armure suis parfaitement ses formes. La femme semble sucer chaque orteils de l'impératrice, concentrée sur sa tâche elle ne remarque pas l'esclave.

« Menace, je pense qu'on devrait construire un énorme Colisée juste en face de ma fenêtre... on déplacerai les habitants ailleurs. Ensuite je ferai organiser des grand jeux intergalactique. »

Soudain l'impératrice se tourne vers la femme en armure et fronce les sourcils. Avant même que menace puisse répondre elle se mets a engueuler la guerrière a ses pieds.

« Hé ! Madame la capitaine des gardes, plus d'entrain dans le nettoyage de mes orteils.. cette peau divine ne va pas être propre si tu ne t'actives pas. »

« Oui ô ma vénérable suzeraine, je ferai comme il vous plaira »

L'impératrice soupire et se tourne vers sa menace tout en prenant un morceau de chocolat en bouche.

« J'en étais où ? Ah oui... raser une partie de la ville pour en faire un énorme Colisée... Porteuse de savon, faite mander Peleopanos l’architecte dans mon bureau dans deux heures. »
« Oui, votre splendeur. »
Journalisée

Mélona
Créature
-

Messages: 25



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Février 19, 2018, 02:03:48 »

Mélona comprit rapidement qui était l’Impératrice. Lascivement allongée sur un divan, elle l’interpella. Mélona, toujours sous les traits d’une belle servante aux gros lolos, devait faire très attention. Il faisait plutôt chaud ici, et cette chaleur avait tendance, quand elle se déguisait, à faire fondre certaines parties de son corps. Mine de rien, Mélona n’était rien de plus qu’un bloc de Slime, soit un corps liquide ! Elle était donc très sensible à la chaleur ! Elle entendit l’Impératrice la sermonner pour son retard, tout en lui demandant de récupérer une serviette pour la nettoyer, puisqu’elle venait de prendre son bain.

« Oui, Madame ! Bien, Madame ! »

Habituée à obéir, Mélona se déplaça rapidement, et récupéra la serviette, puis se retourna. Une garde assez belle était occupée à lécher les pieds de l’Impératrice. Tout ça était assez excitant, et l’Impératrice évoqua alors son souhait de démolir une partie des immeubles devant le Palais pour y ériger un grand colisée. Pendant qu’elle réfléchissait à voix haute, Mélona se rapprocha, et appliqua la serviette sur son ventre, venant nettoyer tendrement sa peau. Pharapatra avait une peau douce et ferme, à la hauteur de son orgueil. Mais bon, Mélona n’allait pas être gênée pour si peu, et continua à nettoyer son ventre, les genoux fléchis, agissant calmement, sur la zone neutre, sans remonter jusqu’aux seins.

Néanmoins, bien décidée à ne pas se faire repérer trop vite, Mélona, qui se dit qu’il aurait été très impoli de ne pas répondre à l’Impératrice, releva la tête vers elle, puis observa la fenêtre.

« Ce que j’en pense, Maîtresse, c’est que ces bâtiments sont très laids. Pourquoi vous ne feriez pas une grande statue à votre gloire ? il n’y a personne de plus beau sur ce monde que vous, après tout... »

Elle lui sourit encore, même si elle avait toujours très chaud... Et quelque chose lui disait que ça ne risquait clairement pas de s’améliorer !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox