banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Problème de réception[Stephen Connor]  (Lu 68 fois)
Midori
Humain(e)
-

Messages: 16



Voir le profil
FicheChalant
« le: Janvier 12, 2018, 10:21:53 »

Elle est en cours comme toute élève qui se respecte, elle apprend la chimie aujourd'hui bien qu'elle soit perdue dans ses pensées, elle enquête secrètement sur le club occulte pour tenter d'en déjoué ses mystères. Après la sonnerie Midori se rend immédiatement sur le toit pour y manger son Bento en vitesse afin de pouvoir menée sa petite enquête. Elle est toujours scotchée à son téléphone et fixe son écran. Elle en est déjà à 517 messages envoyés.  

Le climat ? Il fait beau et chaud, un temps parfait pour  que le réseau passe super bien. Elle mange sa nourriture et fonce la ranger dans son sac scolaire qui est encore dans la salle de classe. L'avantage de manger sur place, c'est qu'on peut laisser ses affaires sans risque.  

Une fois qu'elle est devant la porte grise du club occulte, si si, c'est écrit  sur le petit écriteau là au dessus de la porte "club-occulte". Elle tente de regarder à l'intérieur au travers des vitres sales de la porte. Pas facile, elle peut y voir légèrement une table avec divers objets dessus. Intriguée elle pousse la poignée de la porte et là surprise générale.  

Le club est un endroit très sombre, les membres ont une chaise dans leur coin, c'est étrange, elle se saisit de son téléphone et commence à prendre une série de photo pour le journal de l'école. Au sol, il y a un pentagramme incrusté et des bougies noires tout au tour. Les rideaux sombres sont naturellement fermés et il fait ainsi très sombre dans ce club, la lumière y est tamisée. Elle ferme la porte pour donner au club tout son aspect glauque pour ses photos.  Des bougies allumées sont disposées en cercle au centre de la pièce, il faut faire attention à ne pas les renversées.

Sur la table de séjour on observe un crane avec un couteau bizarre planté dedans. Elle pense "Vraiment louche tout ça". Hop, elle se saisit du couteau et va au centre du cercle. Elle reçoit un Email, elle met son  application photo en veille et y répond, il s'agit d'Oka. La leader du club occulte, le message contient une mise en garde de ne pas jouer avec les outils de travail du club. Elle répond à Oka, mais au moment de verrouiller son téléphone, elle se blesse avec le couteau en voulant le remettre à sa place initiale.  

Du sang se met à tomber de son poignet, comme par hasard au milieu du pentagramme où elle se trouve. Midori fait un petit compresseur avec du tissu qu'elle trouve dans sa poche afin de stopper facilement la coupure, même si elle n'est pas profonde, elle préfère restée prudente.  

Elle s'assoit au centre du cercle, il y a un peu de sang, les bougies sont allumées. On pourrait croire que quelqu'un est en plein rituel démoniaque, mais comme Midori ne croit pas en ces trucs là, elle est simplement en train de consulter son téléphone.  Le nombre de messages est passé à 666 en l'espace de 15 minutes.  Seule, la lumière des bougies et du téléphone éclaire la pièce à présent.
 
« Dernière édition: Janvier 12, 2018, 02:56:31 par Midori » Journalisée
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #1 le: Janvier 16, 2018, 09:58:06 »

Helel se considérait comme trop bon pour venir au secours d’adolescents en manque de sensations. Lui qui pouvait accomplir tant de choses, tant de grandes choses. Mais les règles étaient les règles, immuables et imposées par le seul être au monde pour lequel le Grand-Duc éprouvait du respect. Aussi ne refusait-il pas les pactes passés avec de simples lycéens ou lycéennes, ravalant sa fierté.

Seikusu était une ville pour le moins particulière. Elle attirait, plus que n’importe quel autre endroit, la magie et les situations improbables. A bien s’en rappeler, Helel n’avait pas dû visiter un autre endroit sur Terre que cette étrange ville, en ces quelques dernières années. Le lycée, la faculté ? Il les connaissait bien, il se souvenait de chaque humain, chaque humaine qui vivait aujourd’hui une vie satisfaite, grâce à lui.

Mais, si Seikusu attirait la magie, ce n’était pas pour autant une ville semblable à celles de Terra. La plupart des mortels ignoraient tout de ce qui touchait à l’occulte, et les invocateurs étaient éparpillés, très peu d’entre eux se connaissant mutuellement. Helel connaissait bien l’endroit, mais jamais il n’avait entendu parler d’un quelconque « club de l’occulte ».

« N’es-tu pas jeune pour offrir ton âme ? » Susurra la voix rauque, d’un ton moqueur. De la goutte de sang était née une volute de fumée grisâtre. Elle s’étendait, montant jusqu’au plafond, devenant un épais nuage, dégageant une odeur agréable, un parfum relaxant. « Parle. Ton souhait sera le mien. » Affirma la voix, alors que, dans cet amas opaque, se formaient des formes reconnaissable.

Un homme, grand, musclé, et nu comme à son premier jour. Il était plus grand que Midori, beaucoup plus grand. Elle devait lui arriver au niveau de la ceinture abdominale, peut-être des pectoraux. Helel, car c’était là son nom, posa une main sur l’épaule de l’humaine. Son simple appareil ne cachait rien à sa stature massive et à sa musculature, à la taille de son sexe. Alors, la fumée jugea bon de l’entourer.

Du néant se formèrent des vêtements, simple jean moulant, une chemise blanche et des bottes marron. La fumée subsista un instant ou deux, et s’évapora doucement, laissant l’obscurité de la pièce reprendre le dessus, laissant derrière elle cet entêtant parfum qui avait annoncé son arrivée.

Helel fut surpris de découvrir ce qui ressemblait à une salle de classe, aménagée pour un rituel occulte. En était-on arrivé à réaliser des invocations en plein cours, sur Terre ? Délaissant Midori, le beau diable fit le tour de la pièce. Il ramassa une boule de crystal, l’observant d’un air perplexe. Puis, il la ramena à son invocatrice, la tenant sur la paume de sa main gauche, et lui mit sous le nez.

« Tout ce que tu peux désirer, je te l’offrirai. Tout ce que je désire en échange, c’est que tu me jures allégeance, dans la vie comme dans la mort. » Il se lécha les lèvres, mis en appétit. Une âme pleine d’innocence, avec encore tellement de choses à accomplir. Il espérait pouvoir la ruiner, faire d’elle une créature mauvaise et pervertie. A vrai dire, il sentait une part de vice chez elle.

Cet endroit lui était familier, de plus. Une jeune femme avait passé un long moment à essayer de l’invoquer ici, quelques semaines auparavant. Mais il ne reconnaissait pas cette âme, ce n’était pas celle qui se tenait devant lui. Etait-il possible qu’elle se soit fait devancer par une concurrente ? Ou bien n’était-ce qu’un simple hasard, comme le laissait imaginer l’ambiance qui régnait dans cette salle abandonnée.

Qu’à cela ne tienne, Helel était venu s’accaparer l’âme d’une mortelle, et il comptait bien accomplir son devoir.
Journalisée

Midori
Humain(e)
-

Messages: 16



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Janvier 18, 2018, 01:34:27 »

Elle regarde au tour d'elle comme si elle cherchait quelqu'un ou quelque chose du regard. Le couteau rituel remit en place, la goutte de sang au centre du cercle et le téléphone par terre affichant un niveau de batterie anormalement bas, elle se demande ce qu'il pouvait bien se passer à présent.  Soudain, elle fut surprise par l'apparition d'une odeur très agréable, un parfum typique, attirant, elle renifle un peu pour tenter de déterminer cette odeur, mais n'y parvient pas. Peut-être du Thé vert ou encore de la menthe.   

Fait encore plus surprenant, de la fumée jailli de son propre sang, elle écarquille grandement les yeux et ne semble pas savoir comment réagir, bientôt un épais nuage envahi l'endroit où elle se trouve, cela monte jusqu'au plafond. Elle ne voit plus le fond de la pièce, comment c'est possible qu'un tel phénomène se produise !? Le club occulte existe donc réellement ? Cela allait-être problématique pour elle, car si Oka avait de véritables pouvoir démoniaque, il lui fallait à tout prix un moyen de se défendre face à elle. À armes égales. Attends et c'est pas fini Midori, tu vois la présence maintenant d'un être à poil. Juste après avoir entendue une voix lui murmurer des choses incompréhensibles pour elle.  Car en effet le mot âme est parfaitement inconnu dans la bouche de Midori et elle ignore totalement la valeur que ça a.   

Cette voix qui lui murmure est en fait une voix d'homme, celui-ci apparaît à elle. Un homme grand fort et péter de classe, à côté toi tu es fragile, idiote et assez frêle.  Des vêtements apparaissent comme par magie, serait-il pudique ? Elle garde sa bouche grande ouverte parce qu'elle ne s'attendait pas vraiment à ce qu'une simple goutte de sang provoque un tel spectacle. Et ce n'est pas encore fini, attend de voir la suite ma grande. Le type prend une boule de cristal qui traîne dans la pièce et il lui colle sous le nez.   

Ça y est ! Elle pense avoir comprise, elle croit qu'elle a trouvée la lampe et que c'est genre le génie qui lui accorde trois voeux. En fait, c'est comme dans Aladin, mais dans la vraie vie, le génie c'est cet espèce de personne bizarre. Sauf que c'est quand même bizarre qu'il lui demande une compensation, le génie lui donnait gratos à qui frottait la lampe, mais lui il demande ce qu'on appelle une âme. Une âme ! Bah, qu'importe. Pour Midori, elle ne sait pas ce que c'est et à la vue de la boule de cristale, elle prend une bonne inspiration et demande en face de la boule. Ça lui fait penser à madame Irma un peu. 


-Voici mes souhaits alors, je veux un téléphone dernier cri qui puisse me permettre d'envoyer autant de messages que je veux, un journal du futur celui du hasard et de  l'observation inclut dans le téléphone et un pouvoir magique.   

En espérant que ça ne fasse pas trop Midori s'agenouille face à cet homme vêtu étrangement et ne sait pas trop quoi faire, car elle n'a pas l'habitude des pactes elle. C'est plutôt le truc de la leader du club occulte.   

-Je suppose que je dois vous le jurer, alors voilà je le fais.  Je vous jure allégeance, jusqu'à la mort et après celle-ci.

Ceci étant fait elle se redresse jetant un coup d’œil derrière elle, ouf personne ne l'a vue faire. Elle avait de toute façon pris ses précautions : les portes sont closes. Cette phrase à également une double connotation démoniaque, porte closes. Pour elle ce n'est qu'un jeu et elle ne prend pas ça au sérieux, mais avec ses nouveaux souhaits ça pourrait très vite changer, car elle ne pourrait plus remettre en cause l'existence de la magie si elle produit des phénomènes surnaturel autour d'elle.   
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox