banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Le siège d'Hyrule [Princesse Zelda]  (Lu 91 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« le: Janvier 03, 2018, 03:36:27 »

C’était une histoire incroyable, invraisemblable, même. L’une de ces histoires qu’on imaginait venir de marins ivres au fin fond d’une taverne, et non d’un rapport impérial émanant d’un gouverneur local. Et le rapport était exact, et avait amené Ashnard à réagir en conséquence, déployant par mesure de précaution une impressionnante Légion. Plusieurs milliers de soldats ashnardiens étaient donc en marche, ayant pris garnison autour de l’impressionnante forteresse de Karag-Dur, château-fort frontalier ashnardien. C’était une impressionnante cohorte de troupes, comprenant, outre les soldats traditionnels, des bataillons de démons ailés, qui volaient dans les airs, de solides Trolls en armure, des bêtes de guerre redoutables comme des Wargs, sans parler des armes de siège que les Ashnardiens déployaient. Catapultes, trébuchets, béliers, tours de siège… Le déploiement de forces était particulièrement impressionnant, devant ce spectacle hors normes.

Il y a encore quelques semaines, depuis la muraille sud de Karag-Dur, on voyait une plaine sauvage s’étendant à perte de vue, avec, ici et là, d’antiques ruines. Un spectacle calme et apaisant, qui n’était troublé que par quelques invasions barbares, orcs, ou de monstres. Il n’y avait rien, permettant aux éclaireurs de pouvoir voir toute la région sans problème. Et puis, un beau matin, Karag-Dur avait tremblé. Une déflagration magique très importante avait été ressentie jusqu’à la capitale impériale, et, quand les éclaireurs s’étaient approchés des murailles, s’extirpant des casernes, au petit matin, ils avaient vu un spectacle renversant.

La plaine vide avait été remplacée par un royaume entier ! Sous les yeux ébahis des soldats, un château se dressait maintenant en plein milieu. Médusés, ils avaient sonné l’alarme, et la garnison avait envoyé de toute urgence une missive au Conseil Impérial, tout en mobilisant les vassaux pour qu’ils envoient des troupes. Une solide garnison s’était donc dressée. Des soldats étaient ensuite sortis des remparts de ce mystérieux château. Des diplomates, qui avaient expliqué venir d’Hyrule, et être les représentants de la Princesse Zelda. Bien qu’ils aient annoncé avoir des intentions pacifiques, l’Empire n’avait pris aucun risque, et avait chargé Samara, une Archimage ashnardienne, mais aussi une haut-fonctionnaire et une diplomate, de résoudre la crise.

Samara s’était donc déplacée rapidement, et avait analysé les rapports avec Sire Jonah d’Alenquin, le gouverneur local, et seigneur de Karag-Dur.

« Hyrule, Madame, c’est le nom de ce château ! Enfin, il n’y a pas qu’un château, il y a aussi quelques bourgs, une forêt qui a pondu… Nos mages détectent de fortes émanations magiques émanant d’Hyrule !
 -  Je les ressens aussi… C’est très perturbant. »

D’Alenquin put expliquer à Samara, ainsi qu’aux autres généraux mobilisés, qu’Hyrule venait d’une autre dimension, et avait été envoyée ici par un mystérieux mage noir originaire de leur monde, Ganondorf. C’était du reste un royaume magique, avec des créatures redoutables, notamment venant du bois situé au nord-est du royaume, le Bois Maudit. Samara, qui détenait entre ses mains la probable guerre à venir, avait déployé ses forces à l’entrée de la plaine, de manière à ce que les soldats d’Hyrule puissent avoir un aperçu de ce qui les attendait. Mais elle avait encore gardé son meilleur atout en manche, et comptait le présenter à l’occasion de la rencontre officielle prévue à Hyrule.

Cette rencontre avait lieu à Hyrule même, et Samara s’y rendait en personne, accompagnée de plusieurs gardes. Jonah d’Alenquin restait en arrière, pour gérer les troupes. La démone passa le corps de garde d’entrée, et vit une ville assez bien développée, avec des habitants très inquiets, ce qu’on pouvait comprendre. Samara, accompagnée par des gardes hyrulois, rejoignit ainsi l’impressionnant château-fort, et s’arrêta à l’entrée, sautant de son cheval. Elle se tenait sur une grande place, et aperçut la Princesse Zelda, digne, mais non moins magnifique et somptueuse à regarder.

« Mes hommages, Princesse Zelda d’Hyrule. Je suis l’Archimage Samara, missionnée par le Conseil Impérial de l’Empire d’Ashnard pour mener une négociation avec vous. »

Le ton était chaleureux et cordial, mais, avant de rentrer dans le fort, Samara tourna sa tête vers l’horizon. Rien ne se passait… Et puis, un grondement se fit entendre.

« Ah, la voici. »

Il était possible que les archers d’Hyrule paniquent, mais il n’y avait rien à craindre. Le fort ne disposait pas d’équipement contre les dragons. Et les simples flèches des arcs seraient encore moins dangereux pour lui que d’insignifiantes piqûres de moustiques. Un nouveau grondement se fit entendre, plus impressionnant encore, et les gardes hyrulois sur les murs tendirent leurs mains vers la silhouette qui s’approchait rapidement.

Le troisième grondement fit l’effet d’un coup de tonnerre. Impossible de se méprendre sur la créature qui pouvait le pousser.

« Ne vous en faites pas, Princesse Zelda, elle est avec nous. Son royaume étant plutôt éloigné, elle a pris la voie des airs pour arriver à temps… »

Les gardes virent la créature approcher… Puis le soleil se réfléchit sur ses écailles dorées, les éblouissant pendant quelques secondes. L’immense créature survola ensuite Hyrule, étirant ses immenses ailes, survolant la ville en rugissant une quatrième fois. Un immense dragon doré se tenait dans le ciel d’Hyrule, surplombant ses villageois, sans qu’il ne soit possible de voir la personne qui le chevauchait. Le dragon tournoya sur place, puis se rapprocha ensuite à nouveau du château, et se posa majestueusement sur le sol, soulevant des monceaux de poussière, avant d’exhiber ses épaisses dents triangulaires en soufflant bruyamment.

Puis une silhouette descendit du dragon, et se posa sur le sol, dissimulée de la vision de la Princesse Zelda par l’aide du dragon. La silhouette passa ensuite sous l’aile lorsqu’elle se releva, et des mains finement gantées de blancs, douces et soyeuses, caressèrent le museau de la bête.

« Allons, allons, Leviathan, du calme… »

Sous se contact, l’épais dragon, dont la gueule aurait pu engloutir d’un coup la moitié du corps de la jeune femme, poussa un nouveau grondement. La femme se tourna ensuite vers la Princesse Zelda, en lui souriant. Elle défit le manteau qu’elle avait enfilé pour se protéger du froid, et apparut dans une élégante robe blanche, avec des gants de la même couleur.

« Salutations, Princesse Zelda d’Hyrule. Je suis la Princesse Alice Korvander, de Sylvandell. Veuillez pardonner mon arrivée tardive, Sylvandell est éloignée d’ici… J’espère que mon dragon ne vous a pas effrayé. »

C’est ce qu’on appelait une entrée remarquée, et c’était précisément l’effet que Samara avait entendu vouloir donner à ça.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Princesse Zelda
Créature
-

Messages: 20



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Janvier 06, 2018, 05:23:58 »

C'était encore un jour incertain pour Hyrule et les Hyliens. Les ambassadeurs étaient revenus avec des nouvelles plus ou moins bonnes. Ashnard allait envoyer deux ambassadeurs pour signer un compromis. Les dirigeants de la dictature estimaient la venue de la cité était une violation du territoire et que la guerre n'était pas une option à envisager. Ecoutant le rapport et le lisant en même temps, Zelda se disait que l'avenir de la cité était peut être plus sombre que prévu. La noble buva une bonne gorgé de son verre de vin, elle soupira encore et encore avant de jeter le papier sur la table. Elle ne connaissait même pas le nom de ses futures interlocutrices qui allaient venir. Elle était en position délicate et elle détestait ça. Le capitaine de la garde s'approcha d'elle.

- Majesté, peut être devons nous nous preparer, ils vont arrivé.

Princesse Zelda se leva du trône et s'avança vers la sortie, silencieuse, la porte d'entrée passée et la voilà sur la nouvelle plate-forme devant une dizaine d'hommes qui étaient répartis sur la place centrale. L'aide de Loyaé pour les réparations avaient été plus que bienvenue. Au loin, les troupes d'Ashnard formaient des bataillons et plusieurs personnes se detachèrent du gros des soldats. Ils atteignirent les portes et les soldats Hyliens ouvrirent la marche vers la princesse Zelda. Une femme à la peau rouge et cornue se présente à la blonde.

- Enchantée, Samara. Mais, la missive affirmait que vous étiez deux.

Pour réponse, Samara leva les yeux au ciel.

- Dites, je...

Soudain, un grondement terrifiant se fit entendre, Samara annonça l'arrivée de quelqu'un, Zelda pût voir la peur tenir ses archers quand un énorme dragon doré apparut dans le ciel Hylien. Le soleil rebondissait sur l'armure naturelle du reptile géant, la créature, gigantesque, battait des ailes afin  d'amortir sa descente sur la place de la ville. Une jeune femme blonde en descendit tout en ordonnant à Leviathan, le dragon, de rester calme. Le petite blonde s'avança ensuite vers Samara tout en enlevant son manteau. Zelda en conclut que la haut il faisait plus frais qu'en bas. La jeune femme se presenta à Zelda qui en fit de même.

- Enchantée, Princesse Alice de Sylvandell. Et ne vous inquiétez pas, nous avons trois dragons sur nos terres naturelles.

Zelda se mettait même à regretter Nedrac,Rordrac et Ordrac, les dragons sages qui apparaissaient de temps en temps sur ses terres. Lorsque Samara fut rejointe par Alice, Zelda pointa la salle du trône de la princesse.

- Bienvenue toutes les deux à Hyrule, je vous invite à entrer dans la salle du trône afin de commencer les discutions.

Zelda ouvrit la marche vers l'intérieur et ordonna des sièges confortables autours de la grande table dresser aux pieds du trône. Zelda se plaça en bout de table alors que les ambassadrices de Anshard se placèrent de part et d'autre de Zelda.

- Commençons par connaître la position de Ashnard dans l'incident.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #2 le: Janvier 07, 2018, 01:27:35 »

Alice aurait pu venir en cheval, mais l’effet n’aurait pas été le même. La diplomatie, c’était aussi l’art d’impressionner les autres, de faire un étalage subtil de sa puissance et de ses moyens. Hyrule était apparue comme par enchantement aux portes de l’Empire, et Ashnard avait réagi en conséquence. Le siège était fait. Les camps étaient dressés, et les Hyruliens pouvaient chaque jour voir les soldats impériaux s’entraîner en groupes, portant leurs lourdes armures magiques, tout en dressant des tours de siège, en déployant des trébuchets, ainsi que des catapultes. Les dragons étaient le supplément. Alice fit signe à Leviathan, et, dans un rugissement, le dragon s’envola, pendant que Zelda affirmait avoir trois dragons... Information qui n’échappa pas aux deux femmes.

*Évitons de lui dire que Sylvandell dispose de toute une flotte de dragons...*

En montrer un, c’était amplement suffisant. Zelda invita les deux femmes à la suivre, et ces dernières s’avancèrent, en compagnie de leurs gardes. Samara s’était notamment assistée d’un Commandeur, les gardes d’élite de Sylvandell. Oberyn accompagnait Alice, et avait légèrement souri devant ce dragon, y voyant là une idée de Samara. La tension était palpable ici, et Oberyn percevait la magie qui suintait à travers ce château.

Le château était plutôt agréable, et le groupe s’approcha d’une table dans une grande pièce. Alice et Samara prirent rapidement possession, et, sans plus attendre, la Princesse Zelda envisagea les choses sérieuses. Comme elle posa une question sur Ashnard, Samara répondit rapidement :

« Vous avez atterri sur un territoire qui nous appartient. »

Ce n’était pas totalement exact, ni faux non plus. Ashnard avait conquis la région, mais n’avait pas encore installé de colonies ici. Les frontières impériales s’arrêtaient donc physiquement à la forteresse, mais rien n’interdisait à l’Empire de s’étendre sur ces plaines... Du moins, rien, jusqu’à l’émergence d’une ville et de son château.

Samara, après cette introduction, compléta ce qu’elle avait en tête :

« Un territoire que l’Empire envisageait de coloniser, en y installant une ville, et en en exploitant les ressources proches. »

Elle se tut donc, et poursuivit ensuite :

« Nous ignorons qui vous êtes, et, comme vous le voyez, notre armée est prête à soutenir un siège. Si nous intervenons, c’est pour empêcher cela, et tirer un avantage bénéfique mutuel à votre présence... En évitant un conflit. »

Samara se tut, et Alice intervint à son tour, en se penchant légèrement :

« À votre tour, Princesse Zelda. Qui êtes-vous ? Comment êtes-vous arrivée ici ? Quelles sont vos intentions ? »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Princesse Zelda
Créature
-

Messages: 20



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Janvier 08, 2018, 07:38:10 »

A la question de l'hylienne, c'était Samara qui prit la parole afin d'expliquer la position de Ashnard. Elle affirma que l'atterrissage de la ville était la prouesse de Zelda. Elle se racla la gorge.

- Enfin, Mesdames, vous pensez bien que nous autres, les Hyliens, ne sommes pas responsable d'une telle chose. Je vois pas l'intérêt.

Zelda sentit son coeur augmentait en rythme alors que l'Archimage continua ses dires. Ashnard avait des vues sur ces terres, la princesse sentait que ce conflit allait être difficile à négocier. Pour finir le tour de Samara, elle sortit l'argument de l'armée et la guerre à éviter à tout prix.

* Trop aimable...

Lorsque la femme à la peau rouge eut fini, c'est Alice qui prit la parole et demanda les intentions de Zelda.

- Comme l'ont expliqué mes émissaires, nous sommes ici contre notre gré.

Zelda déploya une grande carte qui couvre la majorité des continents de Terra. Deux gros points, bien éloignés l'un de l'autre, marqués celle ci alors que Zelda se leva.

- Le point à votre gauche, princesse Alice, c'est la position initiale d'Hyrule et le second point près de moi, c'est la position actuelle.

Zelda se replaça sur la chaise afin d'être plus à l'aise devant ses invitées.

- Je pensais, au début, avoir atterri dans une autre dimension, mais une habitante Zora, peuple allié aux Hyliens, trouva la cité alors qu'elle l'avait quittée des jours avant. Nous avons fouillé dans toutes nos cartes afin de définir notre position. Et lorsque nous avons remarqué Ashnard, nous avons pris l'initiative d'envoyer des émissaires pour clarifier le contexte.

Zelda se tourna vers Alice.

- Pour répondre à vos questions. Je suis l'héritière d'une histoire ancestrale qui remonte tellement loin que je ne me souviens pas de chaque détail. Et mes intentions, elles sont de partir au plus vite sur mes terres d'origines. Mais pour le moment, impossible. Nous sommes coincés ici.

Zelda dégagea la carte des deux femmes et se leva pour faire signe à ses servants qu'ils apportent à boire.

- Mesdames, voici à boire l'un des meilleurs vin de mes terres d'origines. Je ne suis pas belliqueuse mais je serais contre de mettre genou à terre et mettre mon peuple en porte à faux. Nous ne sommes un peuple pacifique et ouvert aux cultures des autres. Ne nous voyez pas comme des envahisseurs, je le répète, nous sommes ici contre notre gré.

Les servants servirent les trois femmes et laissèrent la carafe de vin au milieu de la table.

- Tout cela est l'oeuvre du seigneur du mal: Ganondorf. L'ordure...

Zelda inspira profondément afin d'éviter les grossièretés indues à son rang.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #4 le: Janvier 10, 2018, 08:27:47 »

Alice apprit donc qu’Hyrule venait de Terra, ce qui était surprenant. Elle n’avait jamais entendu parler de ce royaume ! Ceci étant dit, Terra était très grand, et, au-delà du supercontinent central où on trouvait Nexus, Ashnard, Tekhos, et les Contrées du Chaos, il existait d’autres continents, plus méconnus, surtout des Ashnardiens. Peut-être que Nexus commerçait avec Hyrule... Ce n’était d’ailleurs nullement impossible, si ce Ganondorf avait envoyé Hyruile ici, aux portes d’Ashnard, en espérant probablement que la réputation des Ashnardiens était fondée.

La Princesse Zelda les assura de ses bonnes intentions, et leur servit du vin local. Discrètement, Samara laissa ses doigts filer au-dessus de leurs verres, et hocha imperceptiblement la tête à l’intention d’Alice, pour lui dire, très clairement, que le vin n’était pas empoisonné. Samara en but ensuite, tout comme Alice, en signe d’hospitalité.

« Nous n’avons pas l’intention de nous battre, Princesse Zelda... Du moins, en ce qui concerne mes troupes. Les dragons de Sylvandell sont une force de soutien. »

Le fin mot revenait toutefois à Samara, qui, même sans être Princesse, était plus importante qu’Alice au sein de l’Empire d’Ashnard.

« Je suis disposée à vous croire, Princesse Zelda. La magie que je sens ici est bénéfique, pacifique... Si nous sommes autant sur le pied de guerre, en réalité, c’est parce que, outre cette apparition, nos mages ont perçu un important pic de magie noire quand Hyrule s’est manifestée. »

Alice écarquilla légèrement les yeux, mais se retint bien de signaler que Samara ne l’avait pas informé de cette situation. Un oubli involontaire ? Ou le souci permanent de compartimenter les informations ?

« Je suppose que c’était le sortilège de ce Ganondorf que nous avons ressenti... Et dont le nom m’est malheureusement inconnu.
 -  Tout comme moi, ajouta Alice. Mais il doit être très puissant, pour avoir fait transplaner toute votre cité d’un bout à l’autre de la planète.
 -  Une telle chose nécessite des capacités magiques incommensurables, reconnut Samara. En fait, si un tel mage existait, je le connaîtrais sûrement. La seule explication, c’est que ce Ganondorf a dû utiliser un quelconque artefact magique...
 -  Je suppose que la magie doit être très importante là d’où vous venez, Princesse Zelda. »

Samara était assez confuse. Un mage puissant... Elle avait tendance à se méfier des mages noirs inconnus et puissants. Bien des fois, la magie avait changé le monde de Terra, et apprendre qu’un mage noir avait réussi à téléporter toute une cité entière d’un bout à l’autre de la planète... Il devait forcément y avoir un truc, quelque chose !

« Vous voudriez sûrement retourner chez vous, n’est-ce pas ?
 -  Avez-vous entendu parler de la cité-État de Nexus ? » demanda alors Samara.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Princesse Zelda
Créature
-

Messages: 20



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Janvier 14, 2018, 01:16:24 »

Samara et Alice furent perplexe quand à l'identité de Ganondorf, il était plus qu'un simple mage noir, il était l'avatar du Néant, le mal absolu sur les terres d'Hyrule. Zelda retira son gant droit et laissa sa main bien à vue des deux femmes. En fixant bien sa main, trois triangle d'or apparurent dessus mais l'un des trois brillait plus fort que les autres, celui en bas à droite. Zelda faisait passer sa main de gauche à droite afin qu'Alice et Samara puissent bien le voir.

- Ceci, Mesdames, est le symboles de la Triforce. Un artéfact si puissant et si dangereux lorsqu'il tombe entre de mauvaise main.


Zelda poussa la brillance au maximum et puis stoppa le tour aux yeux des deux émissaires. Elle replaça son gant et continua ses explications.

- Le triangle d'or le plus brillant et la Triforce de la Sagesse. Quand aux deux autres, il y a celui du Courage tenu par Link et celui de la Force tenu par Ganondorf. Nous sommes tous les trois liés à jamais depuis l'aube des temps. Je ne suis qu'une énième réincarnation...

La princesse se replaça sur sa chaise et tourna la tête vers Samara, l'Archimage, et la dévisagea car Zelda avait remarqué le petit manège de son invitée.

- Je maîtrise la magie de lumière et je peux ressentir la magie lorsqu'elle est utilisée à coté de moi... Je trouve cela quelque peu insultant de votre part d'avoir imaginé que je pouvais vous empoisonnez...

Zelda ouvra la main en l'air et fit apparaitre une sphère de lumière chaleureuse. La lumière d'un jaune doré brillait avec une intensité moyenne afin que personne ne soit éblouie par cette dernière.

- Si j'ai le malheur de tenter quoi que ce soit avec vous, Hyrule serait rasée sur le champs. Je me répète mais nous sommes un peuple pacifique.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #6 le: Janvier 15, 2018, 01:43:01 »

La Triforce… Alice n’en avait jamais entendu parler ! Samara, en revanche, sentit la puissante magie en émaner, et fronça lentement les sourcils. C’était visiblement un très puissant artefact, séparé en trois, chaque partie étant détenue par des porteurs bien identifiés : Zelda, Ganondorf, et… Un certain Link. Samara, tout comme Alice, n’avaient jamais entendu parler de cet homme. Qui était-il ? Zelda leur expliqua qu’elle détenait la partie de la Triforce liée à la Sagesse, que Link avait celui du Courage, et Ganondorf de la Force. Zelda leur révéla ensuite être une magicienne, et se retourna vers Samara, qui ne se sentit nullement gênée d’être prise la main dans le sac.

« Je suis une diplomate ashnardienne, d’un Empire millénaire qui a de nombreux ennemis, dans des terres inconnues. Malgré votre joli minois, je ne peux pas m’accorder le luxe de vous offrir une confiance aveugle. Vous comprendrez bien que la situation actuelle impose… De prendre certaines précautions. »

Alice intervint alors, complétant ce que Samara disait :

« Si nous ne vous accordions aucun crédit, Princesse Zelda, nous n’aurions pas accepté votre invitation. Mais, pour autant, nous ne savons rien de votre royaume, de vos coutumes… Néanmoins, je sens en vous la bienveillance.
 -  Et puis, si ce Ganondorf vous a envoyé si près de nos frontières, c’est certainement dans l’espoir que nous vous annihilions. Dès lors, on peut s’attendre légitimement à quelque  coup fourré… Et l’empoisonnement est un grand classique. »

C’était sans doute une tentative de vouloir se rattraper aux branches, en évitant de trop froisser son hôte. Alice, de son côté, continua à regarder Zelda. Elle était moins sensible que Samara à la magie, mais elle sentait quand même les pulsations qui émanaient du corps de la Princesse. Elle semblait… Très forte. Et en même temps empreinte d’une impressionnante aura, une lueur qui émanait de son corps.

« Qu’est-ce que la Triforce, exactement ? Quelles sont ses capacités ? Et… Qui est ce… Ce Link ? » s’enquit alors Alice.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Princesse Zelda
Créature
-

Messages: 20



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Janvier 16, 2018, 06:11:05 »

Samara se montra quelque peu froissée par la remarque de Zelda sur l'empoisonnement, mais la princesse ne se démonta pas lorsque la Mage parla du joli minois. Zelda inspira avant d'expirer pour montrer sa désapprobation totale sur les derniers propos. Mais la fille Korvander intervint rapidement afin de calmer la situation.

- Mesdames, je suis à la tête de cinq cents hommes seulement, je vous demande pas une confiance aveugle mais un minimum de respect pour ma personne. Si je vous empoisonne, cela signera la fin d'Hyrule, soyons sérieux un instant.

Zelda était froissée mais bon, elle devait prendre sur elle car, au fond d'elle, elle savait que Samara faisait que son travail. Zelda regarda sa consœur quand elle demanda plus de renseignement sur la Triforce.

- Eh bien, la Triforce est l'héritage de trois Déesses protectrices de la cité: Nayru, Din et Farore. La légende raconte que celui qui touchera la Triforce réunie pourra réaliser tous ses désirs. Si son cœur est bon, Hyrule vivra l’âge d’or. Si son cœur est mauvais, les ténèbres recouvriront le monde. Dans le cas où la personne n'a pas l'équilibre entre les trois forces constituant la Triforce, à savoir la force, la sagesse et le courage, elle se divisera en lui laissant le fragment lui correspondant le mieux.

Zelda pencha la tête sur le coté comme pour réfléchir à la suite de l'histoire, en même temps, l'histoire était très ancienne et assez difficile à expliquer.

- Il y a fort longtemps, Ganondorf est parvenu à entrer dans le saint royaume alors que la Triforce était réunie. Et comme son coeur ne possedait pas l'équilibre nécessaire entre la force, la sagesse et le courage, la Triforce se sépara en trois. Ganondorf reçu la force et la suite vous la connaissez.

La princesse retira de nouveau son gant afin de laisser sa main marquée par les triangles d'or.

- Pour que Ganondorf puisse avoir les deux autres morceaux, il doit me tuer et tuer Link... Mais, encore une fois, je n'ai pas compris pourquoi il ne l'a pas fait lorsque j'étais assommée...

Enfin, pour finir, Zelda devait encore répondre à la question, qui était Link...

- Link est le héros d'Hyrule, il est le porteur de la Triforce du Courage et ses nombreuses réincarnations ont sauvé Hyrule à chaque fois... Mais jusqu'à present, il n'a pas donné signe de vie...
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox