banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Séduction en eau trouble. [Lucy Wings]  (Lu 54 fois)
Lyli
Créature
-

Messages: 904


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« le: Janvier 01, 2018, 02:16:19 »

Peu osaient se baigner à l'approche des saison froides, ce qui signifiait également un cruel manque de choix pour me divertir. Comme tout prédateur qui se respecte, j'avais donc moi aussi ma période creuse pour la chasse, et devais souvent me jeter sans réfléchir sur la première proie à porté. Seulement là, ça commençait à être vraiment long. Trois jours, trois long et maudits jours que je tournais en rond dans de vaines tentative d'y trouver une courageuse, une folle qui viendrait affronter le froid en trempant le bout de son orteil. Lors que je ne guettais pas je dormais, tout simplement, rêvant des futures belles saisons qui s'annonceraient et qui me manquaient déjà tant.

Je devrais vérifier près des côtes rocheuses... sait-on jamais.

Les parois rocheuses et escarpées sur lesquels se jetaient les vagues étaient des zones plus dangereuses, rabaissant les chances d'y voir qui que ce soit. Quoi qu'encore, la visite d'un plongeur en quête d'oursin me fit mentir. Un homme, cheveux déjà grisonnant, c'était même à se demander comment il pouvait nager dans toute ses vagues avec sa carrure peu costaud. Je n'étais pas encore en manque de proie à ce point non plus et de toute façon il s'éclipsa bien vite, sans faire office de ma présence. A défaut d'y trouver mon salut, l'endroit était au moins aussi calme que les plages, je pouvais bien me cacher sur le fond encombré et y faire ma petite sieste. C'était sans compter sur la providence qui décida de se mettre sur mon chemin aujourd'hui, sous l'apparence d'un vrai mirage.

Non, elle était bien réelle. Derrière les rochers escarpés et la petite pente qui donnait accès à l'eau, une silhouette aux cheveux long empruntait le chemin du bord de mer, seule. Impossible qu'elle soit là pour se baigner vu les conditions, et me présenter à elle en lui demandant de se jeter à l'eau paraitrait bien trop étrange. Je devais attirer son attention autrement.

Bon, pas le choix.

Il ne me restait plus que ma dernière carte, l'irrésistible situation de la femme en détresse. Si elle marchait mieux avec les hommes, il y avait également peu de femmes enclins à laisser se noyer une autre. Je commençais donc à agiter les bras dans tous les sens en hurlant le plus fort possible, et en y mettant le plus de crédibilité. Je criais de toutes mes forces que j'étais tombé à l'eau, que je n'arrivais pas à nager , jusqu'à me laisser finalement couler, ne laissant qu'une main s'agitant frénétiquement à la surface. J'espérais qu'elle m'avait entendu et qu'elle se précipiterais à mon secours, peut-être que j'aurais même le droit à un petit bouche à bouche si je faisais semblant de rester inconsciente ? Une idée exquise à laquelle je succomba en fermant les yeux, cachant le sourire qui essayait de se dessiner sur mes lèvres en pensant à ce petit bonus.

J'espérais qu'elle soit aussi belle qu'elle en avait l'air de loin...
Journalisée

Lucy Wings
Humain(e)
-

Messages: 18



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Janvier 02, 2018, 02:05:37 »

Cet air marin lui faisait une étrange impression. Ce n'était pas désagréable, c'était... sauvage et fort, l'iode remplissant son nez et lui collait les cheveux. Mais tout de même, c'était différent de sa nature à elle.
L'américaine avait senti le besoin de s'isoler un peu du vacarme de la ville et s'était trouvée en bord de mer. Évidemment, il faisait trop froid pour envisager une séance de bronzette mais c'était parfait pour se changer les idées. Pensait-elle. A tort. Car dans le calme de la nature, les idées ont tendance à tourner en boucle et Lucy était maussade, en accord avec le temps gris du jour.   

Soudain, des éclats de voix et d'eau la tirèrent de ses pensées. Quelqu'un était en train de se noyer ? Mais qui avait bien pu se.. ?
L'étrangère -la voix était celle d'une femme- n'était pas si loin. Lucy courut en direction des cris, puis se stoppa sur le bord, le temps d'ôter ses chaussures, son manteau et la chemise qui se trouvait en dessous. Vu le temps qu'il faisait, garder des vêtements chauds pour la sortie de l'eau pouvait être vital si cette personne était épuisée ! Lucy avait déjà fait assez de bains de minuit pour savoir ça.

Elle s'enfonça dans l'eau jusqu'aux hanches. Arg ! C'était glacial ! C'était comme si tout son corps se serrait sur lui même. Et son pantalon était devenu extrêmement lourd. Elle plongea.

Les vagues n'étaient pas violentes malgré la saison et puisque aucun courant ne l'empêchait d'avance à son rythme, Lucy se trouva bientôt sur la jeune femme. Elle enroula ses bras sur les épaules et battit des pieds, bien décidée à la remonter à la surface, jusqu'à la berge.

Epuisée, Lucy tira finalement le corps sur le sable. C'était une femme, assez jeune qui n'avait pour seuls vêtements qu'un maillot de bain. Alors elle était vraiment sortie se baigner ? Par ce temps ? Et elle avait fini par s'épuiser, peut être ? Son corps était froid. Elle avait l'air inconsciente.
La rouquine ne chercha pas à comprendre plus que ça. Elle tira ses cheveux en arrière et dégagea le visage de la brune, remonta son menton et ouvrit sa bouche tout en lui pinçant le nez. Elle posa ses lèvres sur celles de l'inconnue, la sensation était douce, étrangement chaude. Lucy expulsa doucement l'air de ses poumons pour vider l'eau qui pouvait potentiellement se trouver dans ceux de l'inconnue.

Allez ! Reviens ici !
« Dernière édition: Janvier 02, 2018, 02:24:11 par Lucy Wings » Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 904


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #2 le: Janvier 04, 2018, 04:09:03 »

Le piège fonctionne à merveille. Les yeux fermées, la main tendu vers la surface comme un hameçon prêt à harponner sa proie, je sens tout à coups une main m'agripper. C'est une douce main de femme qui me hisse contre ses épaules, mais jouant le jeu de l'inconscience je ne peux même pas me permettre de sourire ou d'ouvrir les paupières par curiosité. J'espère que j'aurais le droit à ses lèvres une fois sur le sable, et qu'elle ne paniquerait pas en appelant l'hôpital le plus proche. Une interrogation à laquelle j'eus bien vite une réponse : hors de l'eau, je sens mon visage être manipulé et tout de suite après, une sensation douce épouser mes lèvres. Je ne réagissais pas, pour pouvoir profiter d'un second round et de cette sensation rafraichissante que m'envoyait son souffle. A la troisième tentative, il était temps.

D'un geste saisissant, mon bras enlace sa nuque pour presser d'avantage son dernier " baiser ", jouant de mes lèvres en réponse, la capturant dans cette spirale. Tant que je le peux, j'embrasse l'inconnu à pleine bouche avec une intensité remarquable, la piégeant en sachant qu'elle me pardonnerait si je jouer la carte de la maladresse. Je n'étais rien qu'une jeune fille ayant perdue pied, raccrochant mes lèvres à ce que je pouvais sous la panique... rien de plus hi hi !

* J'en ai bien assez profité, la pauvre... *

La pauvre ou plutôt la veinarde ? Quoi qu'il en soit il était temps d'ouvrir lentement les yeux en relâchant cette pression sur ses lèvres, Un jeu qui en valait la chandelle. d'aussi près, la rousse semblait bien plus belle que je ne l'avais d'abord cru. Une satisfaction qui se traduisit par un petit sourire.

Désolée de m'être emportée, j'étais en train de rêver qu'une jolie princesse aux long cheveux flamboyant m'embrassait. Je découvre que ce n'était finalement pas un rêve.

Un clin d'oeuil qui aurait pu paraitre charmeur si je n'avais pas tirer la langue d'une façon espiègle en même temps, de quoi laisser perplexe et déstabiliser. De plus, par ma nature de sirène, elle devait bien sentir cet aura étrange qui m'entourais, cette sensation déboussolante d'être attirée.

Plaisanterie à part... je t'en dois une je crois. J'ai fais tomber un objet auquel je tenais dans les vagues, alors je me suis mis en tête d'aller le récupérer et de retirer mes vêtements pour les garder au sec. Résultat je n'ai pas récupéré ce que je cherchais, mes vêtements ont étés emportés au large et j'ai faillit me noyer. Ca n'en valait pas la peine.

Bon il s'agissait d'un odieux mensonge mais lui faire entendre " je suis une sirène et j'ai jouer la comédie pour attirer ton attention " m'aurait surement valut un séjour en hôpital psychiatrique. Il était donc préférable de jouer la carte de la jeune fille parfaitement normal, et de profiter de cette situation de faiblesse pour l'amadouer un peu. Sortant à peine de l'eau, je devais bien avoir une bonne heure devant moi avant de sentir le manque d'eau m'affaiblir, je n'étais pas pressé de retourner à l'océan.

Est-ce que... ce serait trop demander de m'accompagner jusque chez moi, j'ai encore un peu la tête qui tourne ? Dans mon état et mon accoutrement j'ai bien peur d'attirer de mauvaises personnes... et je ne serais pas de refus contre l'idée de boire quelque chose de chaud en chemin, pour connaitre un peu mieux mon ange gardien.
* Boisson que tu devras me payer bien sure ! Pensais-je.
Tu peux m'appeler Lyli
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox