banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une rencontre rassurante (PV)  (Lu 313 fois)
Princesse Zelda
Créature
-

Messages: 40



Voir le profil
Fiche
« le: Décembre 31, 2017, 04:47:00 »

Zelda venait de sortir de son coma après l'attaque du seigneur du mal, Ganondorf, les villageois qui l'avaient accueillie se prosternèrent aux pieds du lit. La princesse regarda les gens courbés avec quelques vertiges, elle se sentait épuisée par ce combat éphémère. Ça y est, les images lui revinrent, la fumée noire et Ganondorf, elle comprenait que la fumée était une diversion afin d'entrée dans le château et lancer la vraie attaque. Ses yeux se perlèrent de larmes avant de les chasser avec ses mains gantées.

- Relevez vous mes braves.

Les sujets se redrescèrent avec des mines quelques peu tristes par ce qui venait de se produire. Zelda pivota sur elle même afin de sortir ses jambes du lit et la voilà assise. Elle tenta de se mettre debout mais ce fut plus difficile que prévu, heureusement, un homme se rapprocha et rattrapa la princesse chancelante.

- Votre Majesté, vous êtes encore trop faible pour vous lever.

La princesse Hylienne pesta dans sa tête, à nouveau, on la considérait comme une faible femme. Pourtant, elle avait tout tenté pour faire face à Ganondorf mais elle avait échoué. Une dame apporta un pot rempli de gelé chuchu rouge, idéal pour regagner en force vital. Zelda prit le contenant et bu la gelé d'une traite, après un soupir de soulagement, Zelda se sentait déjà beaucoup mieux.

- Merci, ça ira maintenant.

Zelda se dégagea du soutien de l'homme et s'avança vers la sortie de la maison. Elle voulait voir les dégâts à la cité et surtout avoir un rapport de la situation. Étant la seule rescapée de la famille royale d'Hyrule, elle devenait la régente du royaume, ou du moins de la ville d'Hyrule. Zelda ouvra la porte et une belle lumière venant de l'astre solaire l'obligea à se couvrir les yeux. Quand ses yeux s'habituèrent, elle pût voir une dizaine de soldats bloquant l'accès à la maison aux autres villageois. Parmis les soldats, le capitaine de la garde était là.

- Votre Majesté Zelda, quelle joie de vous voir réveillée. Comment vous vous sentez?

Zelda le fixait avec un léger mépris, mais zut se disait elle.

- Bien, bien merci, Capitaine, faites moi un rapport.

Le capitaine ne jugea pas la petite grimace de mépris de Zelda et sorti un petit papier pour faire l'inventaire.

- Votre Majesté, par chance, nous déplorons aucunes victimes parmis le peuple et la garde. Le grenier est plein ce qui nous donne trois mois de réserve, j'ai déjà envoyé plusieurs soldats pour repérer les lieux.

Mais Zelda remarqua que le capitaine perdait sa joie d'il y a peu.

- Mais, nous avons perdu une énorme partie de notre armée qui était en position avancée pour contrer l'armée de Ganon. Nous sommes à peine cinq cents, c'est à dire rien du tout.

La princesse comprenait que c'était très peu et que si les otoctones apprenaient cela, la ville sera assiégée rapidement. Zelda remercia le capitaine et s'avança vers son peuple réunit devant la maison.

- Citoyens d'Hyrule, soyez fort comme vous l'avez toujours été. Nous allons nous en sortir, nous allons rebâtir une puissante Hyrule.

Certains souriaient et d'autres étaient désabusés par la situation. Zelda ne savait pas trop quoi dire car elle s'attendait pas à ça. En même temps qui s'attendait à ce que Ganondorf déplace totalement Hyrule. Zelda demanda à la garde de l'escorter pour visiter la ville et voir les dégâts. Les soldats se placèrent autour d'elle et ils avancèrent vers le château. De loin le château avait toujours sa grandeur mais de plus prêt, on pouvait voir les stigmates du pseudo combat entre Ganon et Zelda. Le balcon d'entrée était complément détruit et donc, impossible pour le moment de rentrer dans le château. Et le matériel pour réparer la pacerelle n'était pas suffisant. En se tournant vers la place, elle pouvait voir la fontaine détruite par l'impact du corps de Zelda.

- Comment suis-je encore vivant?

Les soldats la fixaient avec un drôle de visage mais ils savaient qu'elle avait raison. Un trou béant était présent sur le flanc de la fontaine. Zelda remercia les trois Déesses d'être encore vivante après cela.

- Il n'y a que ça comme dégât à la cité?

Le capitaine affirma à la question et invita la princesse à continuer la visite jusqu'à l'entrée de la ville. Zelda était pensive à l'idée d'être dans un nouveau monde, loin de ses repères et de ses alliés comme les Zoras, Gorons, Kokiris, Gerudos et le peuple Piafs. Les plaines, les monts et les rivières n'étaient plus les témoins de son passage. Était il possible de revenir en arrière? Qui sait réellement? Bref, ils allèrent à l'entrée en laissant la fontaine dans leur dos, les gardes et les civiles saluèrent le passage de la princesse qui leur gratifia d'une signe de tête.

Lorsqu'elle arriva à l'entrée, Zelda avait eut droit à un nouveau rapport des portiers mais alors qu'elle fixait le sentier, elle remarqua une silhouette très connue de la noble.

- Non!!! C'est pas possible... Une zora.

Zelda se mit à courir vers la silhouette poissoneuse devant elle.
« Dernière édition: Décembre 31, 2017, 07:09:51 par Princesse Zelda » Journalisée
Loyaé
Créature
-

Messages: 17


Jeune Exploratrice Zora


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Décembre 31, 2017, 05:54:58 »

Depuis son départ du domaine, la jeune Zora en avait vue du pays. Un mois qu'elle voyageait à présent. Il y'avais bien longtemps qu'elle avait quittée le territoire d'Hyrule et traversée ce que les autres habitants de ce monde nommaient "terres sauvages". Bien qu'elle ne nageait pas tout les jours non plus, s'arrêtant parfois pour observer des villages ou explorer des ruines, elle avait bien parcourue un peu plus de six milles kilomètres depuis qu'elle avait quittée les siens. Mais elle ne regrettait en rien d'avoir pris une telle décision. Sans cela, elle n'aurait probablement jamais pu faire autant de rencontre et créée des liens aussi forts. Bon évidement, tout n'avait pas été tout rose non plus et la Zora avait dû parfois se battre, que ce soit pour sa vie ou celle des autres. Mais dans le fond, elle aimait sa nouvelle vie d'aventures, de rencontres et de surprises.

Mais en parlant de surprise, elle ne tarda pas a arriver dans un endroit qu'elle avait, étrangement, la sensation de déjà connaître. Certes, elle n'avait jamais quittée le domaine avant son voyage, mais elle avait déjà eu des livres entre les mains et c'est en reconnaissant certains paysages qu'elle se rendit compte où elle venait d'atterrir. Mais ce ne pouvait être possible, n'est-ce pas ? Elle était déjà passée dans cette zone en sortant du territoire de son peuple, elle avait même déjà vue ce château au loin, en parcourant le cours d'eau, alors comment pouvait-elle le croiser de nouveau ? Est-ce qu'elle avait fait demi-tour sans s'en rendre compte ? Non, bien sûr que non, la course du soleil n'avait pas changée de coté. Alors quoi ?

Loyaé finit par quitter le lit du fleuve pour marcher un peu, traverser les quelques villages sur la route. Comme elle s'y attendait, les gens de cet endroit ne prenaient pas peur en la voyant. Au contraire, ils semblaient même surpris de sa présence, comme si sa venue était la dernière chose à laquelle ils s'attendaient. Et tandis qu'elle s'approchait toujours du château, elle vit une humaine blonde approcher de sa position à grands galops. Et elle, elle la reconnaissait, pour l'avoir déjà vue à quelques reprise au domaine. Et pour le coup, ce fut à son tour de rendre son regard surpris. Lorsqu'elle arriva à sa hauteur, la Zora oublia toute convention sociale et ne pus s'empêcher de faire directement part de ses intérogations.

- Mais... Euh... Comment vous avez fait pour vous retrouver ici, princesse Zelda ?! Il m'avait pourtant semblé avoir déjà traversée Hyrule.
Journalisée

Princesse Zelda
Créature
-

Messages: 40



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 31, 2017, 11:06:12 »

Ce câlin était rassurant pour Zelda qui poussa un petit soupir de soulagement au contact de la Zora. Cette dernière était aussi surprise de voir la princesse à cette endroit. Pour répondre, Zelda se détacha et fixa la poisson avec une terrible tristesse.

- Ganondorf... Il nous a attaqué. Son sort a déplacé Hyrule tout entier dans cette partie de Terra. Nous ne savons pas où nous sommes et surtout, sur quel territoire sommes nous?

Alors que Zelda se détacha, elle subit le besoin urgent de la reprendre dans ses bras la jeune femme poisson. Zelda sentait que la situation était catastrophique et que cette rencontre était un moment qui donna une pause à la noble. Après le second câlin, Zelda se releva et tendit le bras vers l'entrée de la cité.

- Tu es toujours la bienvenue Zora, j'aimerais m'entretenir avec toi afin de nous localiser sur une carte. Tu retiens peut être des informations capitales à la survie de la ville.

Zelda tourna talon et avança vers Hyrule où les soldats l'attendaient avec impatience, lorsqu'elle arriva à leur contact.

- Capitaine, trouvez moi une carte du continent afin que notre première invitée de marque puisse nous localiser. Exécution.

Le capitaine salua la princesse et parti en courant avec deux autres soldats. Zelda avança avec ma Zora vers la place centrale où s'organisait le gouvernement de fortune.

- Comme tu vois Hyrule n'a pas souffert de l'attaque à deux exceptions, la fontaine offerte par ton peuple et la pacerelle d'entrée au château.
Journalisée
Loyaé
Créature
-

Messages: 17


Jeune Exploratrice Zora


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Janvier 01, 2018, 02:43:02 »

Pour que la princesse en viennent à serrer dans ses bras une Zora anonyme, elle qui répétait sans cesse qu'elle était une réincarnation plus forte que les précédentes, ce devait être que la situation était vraiment désespérée. Et en effet, à l'entendre, elle l'était. Ainsi, Ganondor avait attaqué et déplacé l’ensemble du royaume dans un autre endroit, et ce malgré l'absence du héros attendu ? Loyaé avait du mal à imaginer une magie d'une telle puissance. On parlait quand même de déplacer plusieurs km² sur une distance extrêmement longue. Pour qu'il atteigne une telle puissance, il avait forcément dû réunir de nombreux artefacts magiques, elle ne voyait pas comment il aurait pu faire avec sa force seule, même s'il possédait la triforce concernée. Mais au delà de ça, elle ne voyait pas l’intérêt de déplacer le royaume, hormis peut être celui de l'éloigner de ses alliés.

- Tu es toujours la bienvenue Zora, j'aimerais m'entretenir avec toi afin de nous localiser sur une carte. Tu retiens peut être des informations capitales à la survie de la ville.

Elle hocha la tête. Oui, en effet, elle pouvait déjà situer le nouvel emplacement du royaume sur une carte. Il lui suffisait de se remémorer les différents paysages et villages traversés pour y parvenir. De plus, sachant qu'elle avait parcourue en moyenne 6000 km depuis son départ en suivant le même cours d'eau, il lui suffirait de remonter ce dernier. Elle suivit donc la princesse jusqu'aux soldats et celle-ci leur demanda de trouver une carte du continent. Ils s’exécutèrent rapidement.

- Comme tu vois Hyrule n'a pas souffert de l'attaque à deux exceptions, la fontaine offerte par ton peuple et la passerelle d'entrée au château.

Effectivement, le château était actuellement inaccessible. Oh bien sur, elle pourrait temporairement utiliser ses capacités aqueuses pour créer une passerelle, le temps d'évaluer les dégâts, mais elle ne pourra pas le maintenir indéfiniment. Pour ce qui était de la fontaine en revanche, c'était triste, mais elle ne pouvait pas y faire grand chose, hélas.

- Même si je n'ai pas de carte, je peux vous dire que j'ai parcourue environs 6000km à la nage, entre le domaine et ici, en l'espace d'un mois environs. Je ne sais pas à quelle vitesse peuvent galoper vos chevaux, mais si vous remontez ce fleuve, vous devriez pouvoir atteindre notre territoire. Cela devrait au moins rassurer la princesse Mipha quant à votre soudaine disparition. J'ignore toutefois si elle pourra faire quelque chose concernant la fontaine... ça fait quand même loin d'ici.

Si on comptait Hyrule et les autres royaumes, le pays n'en restait quand même pas bien grand. Aussi, une telle distance pouvait être impressionnante. C'était aussi pour cela que Loyaé voulait partir explorer le monde et rencontrer les autres civilisations le peuplant à l'origine. Le pays était certes puissant avec ses nombreux alliés, il n'en restait pas moins isolé dans sa toute petite partie du monde. Il y'avait des cartes du monde, achetées par quelques commerçants itinérants, mais rien de vraiment précis concernant les autres royaumes, si ce n'est quelques rumeurs.

Les soldats revinrent bientôt avec une carte du continent et l'étalèrent sur une table, qui avait été amenée dehors, sous une tente. Loyaé dû se pencher dessus afin de retrouver le domaine Zora dans un premier temps. Elle nota au passage que celui-ci, ainsi que le reste du pays, n'avaient pas été cartographiés, preuve que le pays n'avait jamais été découvert par les cartographes en question. Elle remonta ensuite le cours d'eau, se remémorant ses différentes aventures lorsque son doigts passait près d'embranchements, de villages et de ruines. Finalement, elle arriva sur une zone qui ne correspondait plus à ce qu'indiquait la carte, ce qui signifiait qu'elle avait trouvée le nouvel emplacement du royaume.

- C'est ici... Hyrule se trouve désormais dans cette zone là... Près de la frontière de ce que la carte indique comme étant l'Empire d'Ashnard...

Bien entendu, elle ne connaissait pas cet empire, seulement quelques rumeurs le concernant. On disait que c'était un territoire habité seulement de démons et autres créatures nocturnes et malsaines, dirigé par un fou à lié et nécrophage par dessus le marché. La Zora ignorait si cela était vrai ou faux, mais il était aussi dit qu'il y'avait toujours un fond de vérité derrière les rumeurs. Tout cela n'était guère de bonne augure pour Hyrule. Et on comprenait mieux pourquoi Ganondorf l'avait déplacé ici. Cet endroit n'avait pas été choisi par hasard.

- Néanmoins, si j'en crois la carte, la capitale de cet empire se trouve à bonne distance... Hmmm... Elle plaça son pouce et son majeure sur la carte pour évaluer la distance. Environs 2500Km d'ici je dirais. On est vraiment en bordure du territoire, ça vous laisse un peu de temps pour vous préparer, au moins pour les patrouilles.
« Dernière édition: Janvier 01, 2018, 06:22:03 par Loyaé » Journalisée

Princesse Zelda
Créature
-

Messages: 40



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Janvier 01, 2018, 04:43:19 »

Loyaé se montra d'une efficacitée exceptionnelle, en un rien de temps, Hyrule fut replacée sur la carte avec des indications de temps et en distance. Six mille kilomètres, c'était énorme et surtout sans la certitude que l'on puisse remonter toute la rivière d'ici au domaine Zora. Zelda souriait à la jeune femme et elle commença même à prendre des notes afin de retenir toutes les informations qu'elle jugeait nécessaires.

- Six milles, c'est assez incroyable, malgré tout, il faudra un mois avec de bons chevaux pour revenir sur nos terres. Un mois pour aller et un mois pour revenir...

Mais la Zora informa Zelda que l'emplacement du château était proche des terres d'Ashnard et ça, c'était une catastrophe. Là où pointé les doigts de Loyaé, Zelda lisait, Sylvandell, Ashnard et autres joyeusetés.

- Par Hylia, c'est une catastrophe, nous sommes à peine cinq cents soldats pour trois mille citoyens disponibles. Le restant est resté là-bas.

Zelda sombra dans des calculs afin de voir quel chemin serait le plus rapide pour revenir sur le lieu d'origine de la cité. Après cela, elle s'intéressa à sa nouvelle invitée.

- Tu dois être Loyaé, Sa Majesté Mipha m'avait envoyé une missive il y a déjà un moment. Mais, je te réquisitionne au nom de la couronne d'Hyrule, du Saint Royaume et de la Triforce. Tu connais les lieux mieux que mes soldats.

La noble toucha l'épaule de la zora afin de marquer sa supériorité, non pas par méchanceté, mais par nécessité.

- Tu vas indiqué tous les points d'intérêts sur la carte; les lieux de pêches, les lieux de cultures possibles, les mines et les sources d'eau propre.
Journalisée
Loyaé
Créature
-

Messages: 17


Jeune Exploratrice Zora


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Janvier 01, 2018, 08:14:37 »

- Par Hylia, c'est une catastrophe, nous sommes à peine cinq cents soldats pour trois mille citoyens disponibles. Le restant est resté là-bas.

C'était en effet une situation délicate pour les Hyliens. Un empire tel qu'Ashnard devait comporter des milliers de soldats, sans compter les machines de guerre et les dragonniers. Tout ce que la princesse et ses hommes pouvaient faire, c'était de se faire aussi discrets que possible, le temps de contacter le reste de leur population ainsi que leurs alliés.

- Tu dois être Loyaé, Sa Majesté Mipha m'avait envoyé une missive il y a déjà un moment. Mais, je te réquisitionne au nom de la couronne d'Hyrule, du Saint Royaume et de la Triforce. Tu connais les lieux mieux que mes soldats. Tu vas indiqué tous les points d'intérêts sur la carte; les lieux de pêches, les lieux de cultures possibles, les mines et les sources d'eau propre.

Loyaé eu une légère rougeur d'embarras tandis qu'elle se frictionnait l'avant bras. C'était une grosse responsabilité qu'elle lui donnait mais la princesse semblait oublier quelque chose.

- A vrai dire princesse... Je ne suis dans cette région que depuis peu de temps. J'ai accélérée ma nage en apercevant le château au loin, donc je ne connais pas les alentours. Mais de ce que j'en ai déduis en comparant la carte et l'environnement, je pense qu'une bonne partie des plaines d'Hyrules ont également été transférées avec le château.

En suivant cette logique, il devait donc y avoir les mêmes terres cultivables qu'auparavant, les mêmes points d'eau potables, etc... Elle avait également croisée quelques villages et hameaux Hyliens avant d'arriver ici. Seuls les soldats semblaient donc manquer à l'appel. De même, concernant les mines, c'était là le domaine des Gorons, les Zora ne connaissaient rien a l'extraction minière.

- En revanche, je peux aider vos citoyens à trouver des points de pêche. Ça c'est dans mes cordes.

Il faudra aussi qu'elle envois un message au domaine. Les Zora avaient des moyens de communication particuliers pour ce genre de situation, mais il fallait remplir certaines conditions. Et la plus importante était une connections aquatique avec le domaine Zora, le fleuve dans le cas présent. Loyaé se dirigea ensuite vers la passerelle détruite du château et se concentra, détournant l'eau de la fontaine dans les airs pour la rediriger vers l'entrée du château, avant de la cristalliser afin de former une sorte de pont de fortune. Une fois ceci fait, elle se tourna de nouveau vers Zelda.

- Ça devrait vous permettre, à vous et vos hommes, d'accéder au château et consolider la passerelle, pendant que je chercherais les coins de pêche.
Journalisée

Princesse Zelda
Créature
-

Messages: 40



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Janvier 02, 2018, 07:37:28 »

Loyaé exposa et confirma les craintes de Zelda, la Zora n'avait pas fait de repérage. La princesse ne lui en tenait pas rigueur, ça devait être un choc de voir le château devant elle alors qu'elle l'avait quitté il y a un moment déjà. La noble se frotta l'avant bras afin de s'auto-rassurer de la gravité de la situation. Mais la Zora informa Zelda qu'elle pouvait aider les citoyens à trouver des endroits de pêche pour garder le stock de nourriture à flot.

- Excellente idée, Loyaé. À la prochaine expédition, tu en sera la cheffe.

La princesse suivit après la poisson vers la passerelle détruite. Loyaé se concentra un moment et d'un geste des bras, elle procéda à une manipulation de l'eau restante dans la fontaine afin de la cristalliser. Une nouvelle pacerelle temporaire était debout et prête à l'emploi. Zelda souriait, enfin une bonne nouvelle aujourd'hui. Elle se tourna vers ses soldats.

- Soldats, aller chercher de quoi réparer le pont, aller voir si il reste des armes aux forges et des plans de constructions.

Une dizaine de soldats s'engouffrèrent dans le hall du château à la recherche des objets demandés. Zelda se retourna vers la femme poisson et la salua.

- Merci, Loyaé. Grâce à toi, nous gagnons énormément de temps

Par la suite, Zelda retourna dans la tente de commandement, elle sortit à nouveau son calpin afin de réorganiser les maigres défenses.
« Dernière édition: Janvier 02, 2018, 12:53:48 par Princesse Zelda » Journalisée
Loyaé
Créature
-

Messages: 17


Jeune Exploratrice Zora


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Janvier 06, 2018, 08:55:49 »

Soldats, aller chercher de quoi réparer le pont, aller voir si il reste des armes aux forges et des plans de constructions. Merci, Loyaé. Grâce à toi, nous gagnons énormément de temps.

La jeune créature hocha la tête, affichant un léger sourire. C'était bien normal après tout, une autre Zora en aurait fait autant avec leurs alliés et il était certains que les Hyliens en aurait fait de même si le Domaine s'était retrouvé dans une telle situation de crise. Loyaé regarda la princesse s'éloigner vers la tente de commandement, pendant qu'elle même maintenait la glace solide aussi longtemps que possible. Après tout, il faisait plutôt chaud et la glace ne pouvait naturellement pas tenir plus de quelques minutes. Elle maintient donc sa passerelle gelée le temps que les habitants construisent un échafaudage de bois autour. Une fois ceci fait, elle pu enfin relâcher sa concentration. Il ne leur restait plus qu'à restaurer le passage et ceci ne devrait pas durer plus de quelques jours.

La jeune Zora pu donc apporter sa seconde contribution en partant à la recherche de zones de pêche avec l'aide de quelques pêcheurs de métiers. Les lacs et le bras de fleuve passant près du château étant les mêmes qu'auparavant, retrouver ces zones poissonneuses ne fut pas bien compliqués, les poissons y venant naturellement. Le fleuve en lui même par contre, dérivait du tracé habituel, s'enfonçant dans le territoire d'Ashnard d'un coté et dans les terres sauvages de l'autre. Bien entendu, le groupe d'éclaireurs évita le premier, pour chercher dans le second. Grâce à ces capacités aquatiques, Loyaé put déterminer les endroits où les poissons se rassemblaient en nombre, ceux-ci ne s’enfuyant pas à son approche. Ils purent donc déterminer quelques zones de pêches rentables et les marquèrent sur une carte, avant de rentrer au château.

Lorsque le groupe revint, le soir commençait ainsi à tomber et les soldats allaient et venaient sur la passerelle provisoire en bois. La Zora laissa donc le doyen de leur groupe aller faire son rapport à la princesse, elle même restant un peu en retrait. Elle était un peu fière d'elle d'avoir un peu aidée les Hyliens à avancer dans la restauration et les repérages. Malheureusement, sa contribution s'arrêtait là pour le moment, ne pouvant pas faire d’avantage. Ou plutôt non, elle pouvait encore faire quelque chose, mais cela devait attendre le lendemain matin.
Journalisée

Princesse Zelda
Créature
-

Messages: 40



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Janvier 15, 2018, 12:22:07 »

La journée s'écoula rapidement mais grâce à Loyaé, Hyrule avait pris de l'avance considérable sur les plans de base. Vers le crépuscule, le groupe d'éclaireurs de la Zora revenait de leur expéditions, le chef du groupe informa la princesse des réussites et des avancées. Zelda remercia le groupe.

- Non pas toi Loyaé. Je veux encore te dire un ou deux mots.

Dans la grande tente, on avait allumé un foyer énorme afin que la Princesse ne souffre pas du froid de cette nuit et pour qu'elle puisse dormir en paix. Elle se leva de son siège et se decala de son bureau. Elle approcha la poisson avant de la prendre dans ses bras.

- Je te remercie de tout mon coeur. Grâce à toi, les Hyliens pourront continuer à approvisionner la réserve en nourriture.

Zelda coupa l'embrassade avec Loyaé et elle retourna à son bureau.

- J'aimerais te donner une récompense pour le mérite de ton travail et ta détermination à aider la couronne d'Hyrule. Dis moi, ton prix sera le miens.

D'un geste du bras, Zelda invita la Zora à s'assoir de l autre côté du bureau afin de continuer la conversation avec elle. Loyaé était une habitante de royaume d'Hyrule dans le domaine Zora, les Zoras étaient de puissant alliés à la famille royale.

- Sache que tu as fait honneur à ton peuple et dès que le problème sera résolue, je ferais parvenir un courrier au père de Mipha afin qu'il apprenne que son peuple s'est encore montré dans ses meilleurs jours, grâce à toi.
Journalisée
Loyaé
Créature
-

Messages: 17


Jeune Exploratrice Zora


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Janvier 16, 2018, 07:01:19 »

Finalement, la princesse congédia le groupe d'éclaireurs hormis la jeune Zora, désirant s'entretenir encore un moment avec elle. Néanmoins, elle se leva également pour la prendre, une fois de plus, dans ses bras. C'était déjà la troisième fois de la journée. En soi, s'était plutôt surprenant. Loyaé savait cette réincarnation de Zelda beaucoup moins faible et fragile que les précédentes, lutant sans cesse pour affirmer sa combativité, mais elle ne se serait jamais doutée que la princesse serait si friande de câlins.

- Je te remercie de tout mon cœur. Grâce à toi, les Hyliens pourront continuer à approvisionner la réserve en nourriture. J'aimerais te donner une récompense pour le mérite de ton travail et ta détermination à aider la couronne d'Hyrule. Dis moi, ton prix sera le miens.

- Vous savez, je ne demande pas spécialement de récompense princesse, ça me semblait juste et normal. Et puis, vous avez sans doute plus besoin de ressources que moi, dans la situation actuelle.

Elle lui répondit cela tandis que Zelda lui faisait signe de prendre place face à elle, après être retournée devant son bureau. La Zora ne faisait dire que la vérité. Dans son exploration des terres inconnues, elle vivait de pêche et ne dormait qu'au fond des rivières. De plus, les émeraudes n'étaient une monnaie d'échange qu'au sein d'Hyrule et des autres royaume de leur pays. Ailleurs, ces dernières étaient un simple minerais. Loyaé pensait justement qu'il était dans l’intérêt de la princesse d'échanger toutes ces émeraudes contre leur valeur en pièces d'or, si elle voulait que son royaume puisse perdurer si loin de ses terres. Mais elle lui fera part de cette remarque lorsque le bilan des ressources du château aura été établit.

- Sache que tu as fait honneur à ton peuple et dès que le problème sera résolue, je ferais parvenir un courrier au père de Mipha afin qu'il apprenne que son peuple s'est encore montré dans ses meilleurs jours, grâce à toi.

Loyaé hocha la tête, bien contente d'avoir honorée son peuple dans une situation de crise. Mais une fois encore, elle n'avait pas agit ainsi pour la reconnaissance ou la gloire, seulement parce que cela lui avait semblé normal dans pareille situation. D'autant plus que n'importe quel membre de son peuple aurait agit de la même manière. Au final, la seule chose pour laquelle la jeune Zora espérait être reconnue, c'était en tant qu'exploratrice, et plus tard comme compteuse, quand elle racontera tout ce qu'elle avait pu découvrir durant son périple. Et sans doute qu'avec ses efforts, Hyrule aura de meilleurs connaissances quant au monde sur lequel il avait été bâtit.

- En fait princesse, il y'a peut être une chose que je voudrais bien... Un endroit où dormir pour la nuit, plus confortable que le lit du fleuve... Et peut être un meilleur repas que quelques poissons au feu de bois. Si cela n'entame pas trop les celliers du royaume, bien sûr...
Journalisée

Princesse Zelda
Créature
-

Messages: 40



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Janvier 18, 2018, 11:47:43 »

Loyaé semblait satisfaite de sa journée auprès des Hyliens et tout en modestie, elle semblait ne pas être vraiment heureuse de l'annonce de Zelda. Malgré cela, la princesse écrira cette lettre afin que la Zora soit reconnue comme une héroïne du peuple Zora. En tout cas, les Hyliens l'avaient déjà adoptée, elle avait fait de grande chose et le peuple regagnait en espoir en grande partie grâce à elle. Pour celle récompense, la jeune fille demanda un lit confortable, Zelda fit un signe de tête.

- Comment pourrait il en être autrement?

Zelda se leva et se dirigea sur la droite du bureau et elle s'avança vers la toile de tente, elle ecarta du bras un morceau de tissus et on découvrit une magnifique chambre avec deux lits. La tente de commandement était aménagée pour que les responsables de la cité soient reçus dignement.

- Deux lits, tu dormiras avec moi cette nuit. Tu peux choisir lequel tu veux et je prendrais l'autre.

Zelda invita Loyaé dans la partie chambre de la tente et lorsque la Zora passa l'arcade de tissus, elle referma ma toile. Zelda et Loyaé se retrouvèrent dans la chambre où un feu brûlait au milieu de la pièce afin que les occupants ne soient pas frigorifié.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox