banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible!

Vous pouvez y accéder ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Démone et Déesse démoniaque (Pv:Desmina)  (Lu 344 fois)
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« le: Décembre 30, 2017, 08:49:56 »

Depuis quelque temps maintenant, le camps de Sha et moi avait engrangé pas mal d'alliances que ce soit sur Terra, sur Terre ou en Enfer. Nos rangs étaient devenus impressionnants, voir même au dessus de l'armée des olympiens. Quand le jour de la grande bataille arrivera, nous pourrons lever une armée de presque trois cents mille hommes et une vingtaine de héros, dont Sha, moi, Yenessä et autres prodiges. Mais depuis peu, une nouvelle aura faisait parler d'elle, une aura noire si démoniaque, si fougueuse... Une telle puissance serait incroyable dans nos rangs.

Les pisteurs avaient retrouvé sa trace en plein milieu des terres du chaos. Après avoir lu le dernier rapport de mes espions, je donnai les dernières instructions à Luxuria pour Pyrrha et je décollais en direction indiquée. Le voyage se faisait sans encombre, j'adorais sentir le vent frais sur mon visage et mes ailes, cela me donnait une sensation de vie et de liberté. J'ai volé pendant quatre bonnes heures et lors de mon atterrissage, l'aura de la démone m'entourait, j'étais très proche d'elle.

- Et bien... Au moins je tomberai pas sur toi par hasard...

Je fermais les yeux pour localiser de manière précise cette démone. Une source plus forte devant et en approche, je décide de marcher vers cette source de puissance tout en gonflant mon aura de chaos.

- Allez montre toi, ne sois pas timide, je ne mords pas, à moins que tu me le demandes...

On ne pouvait pas dire que cette aura était menaçante mais elle transpirait la fougue et l'impatience. Une telle énergie signifiait, pour moi, des négociations plus difficiles qu'avec les autres. Mais, je ne savais pas si elle me connaissait, savait elle ma cause envers les olympiens? Savait elle qui j'étais réellement? Seul l'avenir nous le dira.
Journalisée
Desmina
Avatar
-

Messages: 93


Do-gooders like you don't know what's good for you


Voir le profil
Fiche
Description
Puissante démone manipulatrice au caractère imprévisible et autoritaire.
« Répondre #1 le: Décembre 30, 2017, 10:54:48 »

Depuis mon éveil, je n’avais de cesse d’assouvir une forte curiosité envers le plan des humains. Qu’était-il devenu durant mon absence ? Comment avait-il évolué ? Mon corps si ancien se souvenait encore parfaitement de l’éternel fonctionnement de l’âme humaine, un étroit mélange de passions entremêlées. Violence, cupidité, amour, entre autres choses. Et je savais parfaitement ce fonctionnement éternel, quand bien même les moyens en sont changés à chaque époque, cela reste un cycle immuable.

Afin de soulager cette curiosité, je m’en étais arrachée au plan démoniaque pour reprendre ma forme humaine et parcourir à nouveau les terres désolées, un parfait exemple d’un lieu où se déchainait les passions des créatures terrestres. Adoptant la forme d’une simple voyageuse, habillée de mon habituel ensemble de cuir noir surmonté d’un grand manteau gris de voyage pour donner le change, j’allais de village en village, simple touriste dans ces étendues désolées.

Vraiment, cette liberté de mouvement me plaisait grandement, et j’avais l’impression d’être une observatrice extérieure sur ce petit microcosme mortel. Seul ombre au tableau, j’avais la désagréable impression d’être suivi. Malheureusement, ce n’était nullement des humains, sans quoi je n’aurais eu aucun problème à m’en débarrasser définitivement, mais dans ce cas présent, il ne faisait aucun doute que l’on suivait mon aura. Forcément, cette dernière n’était pas du tout discrète, étant donné la puissante qui était mienne.

En me fiant à mes sens surnaturels, je parvins à les semer plusieurs fois, mais ces créatures semblaient particulièrement décidé à me coller. Environ quatre jours plus tôt, mon esprit avait brûlé toute ma réserve de patience, si bien que je décidais de riposter en tombant par surprise sur l’un de ces indiscrets. Apparaissant brusquement dans le dos d’un de ces éclaireurs, visiblement un démon mineur, celui-ci, visiblement surpris, ouvrit la bouche pour s’exprimer. Perdu, je n’avais pas envie de discuter ni de savoir qui l'envoyait pour m'espionner, qu'une claque d’un revers de main expédia sa tête s’écraser contre le mur d’une chaumière comme un fruit trop mur.

Ce meurtre m'avait défoulé et peu de temps après, les espions cessèrent de me suivre. Ce ne fut pas pour autant la fin de cette agaçante filature, puisque cela avait vraisemblablement poussé leur employeur à sortir de sa cachette car, à présent que je me tenais paisiblement assise sur les ruines d’un ancien bâtiment de pierre, je sentis une prodigieuse aura approcher. Un adversaire puissant à n’en pas douter. Mais j’en avais plus que marre d’être suivi sans une once de tranquillité, et je comptais régler le problème d’une manière ou d’une autre.

En fait, je ne me cachai même pas. Je restai assise là où j’étais, sur un vieux pilier écrasé, demeurant sous ma forme humaine par simple provocation. On voulait me voir ? Qu’il s’amène ! Si cette présence s’imaginait que j’allais me déplacer parce que son aura était impressionnante, il se mettait le doigt dans l’œil. Ce n’est pas en tremblant devant un défi que j’avais acquis toute ma puissance au fil des siècles. Avec de la chance, cette créature pourrait non seulement m'apporter une distraction, mais peut-être aussi me permettre d'élever à nouveau mes pouvoirs. La défaite ne faisant absolument pas parti de mon vocabulaire.

J’ai horreur que l'on m’importune. Et ma patience se consumait à une vitesse plutôt impressionnante tandis que cette présence inconnue s’approchait sans se presser de ma position. Cette lenteur m'exaspérait, mais il était hors de question de me déplacer. Je n’avais peut-être pas la puissance d’un Prince, mais on m’avait maint fois sous-estimé et je m’étais bien souvent emparé de pouvoirs plus grands que les miens par ruse. J’espère que cette créature a les moyens pour se défendre, sans quoi la colère qui montait en moi pourrait bien la réduire en charpie.
« Dernière édition: Décembre 30, 2017, 11:04:13 par Desmina » Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #2 le: Décembre 31, 2017, 01:25:36 »

Je marche dans cet endroit depuis un petit moment mais je sens de mieux en mieux l'aura de ma cible. Quelle aura fougueuse et impétueuse, je me rends compte que je vais devoir sortir le grand jeu pour obtenir ce que je veux avec elle. Mais bon, je suis une divinité après tout, j'obtiens toujours ce que je veux, d'une façon ou d'une autre. L'endroit où je suis est sur mes terres mais je n'avais jamais visité auparavant, comme quoi, avoir un grand territoire c'est chouette mais après pour connaître chaque pacerelle... La végétation est assez faible et ancienne, pas assez d'arbres pour prétende à une clairière et pas assez de construction pour un village. Non, on dirait un endroit reculer où un vieux temple était dressé mais il y a très longtemps. Un peu plus loin, une ruine, est ce le temple en question? Mouais peut être ou peut être juste une annexe de ce dit temple.

Un arc dans le mur face à moi me donne l'entrée et la force magique de la cible se fait vraiment oppressante, comme si elle voulait m'écraser, mais savait elle à qui elle avait à faire? Alors que je suis dans l'axe de l'entrée, je distincte une silhouette féminine, je me mets à rire à gorge déployée.

- Ah ah ah... Parfait, oui parfait... Un tel endroit pour une si belle rencontre, oui parfait. Ah ah ah ah.

Je m'approche de l'entrée et fixe ma vis à vis. Première information, elle est sous sa forme humaine. Oui, car une humaine ne pouvait pas dégager une telle aura démoniaque donc, c'est une façade. Pas grave, j'ai moi même plusieurs apparences afin de passer inaperçu mais je cache mon aura lorsque je voyage incognito.

Je me présente dans l'ouverture et m'appuie sur mon côté droit. Je la fixe et remarque que sa patience est déjà usée, sa puissance fulmine à un niveau tel que des petites frictions entre nos deux auras apparaissent sous forme de petits arcs électriques.

- Du calme démone, je ne suis pas ici pour me battre, je suis ici pour discuter.

Faisant un petit signe de la main gauche pour lui dire de calmer le jeu, je continue mes dires.

- De toute façon, malgré ta grande puissance de démon majeur, je reste pas moins une Déesse, tu tiendrais pas la distance avec moi. Donc, cesse de pousser ton aura contre moi.

Là, je me redresse dans une position droite avec mes deux mains réunies sous mon diaphragme, position défensive donc, pour parer la moindre attaque de la démone.

- Sauf, si tu veux m'attaquer...

Tout en la fixant, je redescends mon aura pour éviter les frictions, de toute façon, c'était soit ça ou totalement étouffer la sienne, mais ce serait contradictoire avec ce que je venais de dire.

- Je suis Sanguilia, Déesse du Chaos et tous pleins d'autres titres pour me définir. Mais, appelle moi juste Sanguilia.
Journalisée
Desmina
Avatar
-

Messages: 93


Do-gooders like you don't know what's good for you


Voir le profil
Fiche
Description
Puissante démone manipulatrice au caractère imprévisible et autoritaire.
« Répondre #3 le: Décembre 31, 2017, 07:23:14 »

Assise en tailleur sur les vestiges d’une colonne antique, une silhouette féminine se découpa finalement dans la lumière grisâtre de l’entrée, me permettant de l’observer de haut. J’avais en effet, choisis un poste d’observation surélevé afin d’obliger ce visiteur à lever les yeux vers moi, affirmant ainsi une certaine posture dominante. Il s’avéra finalement qu’il s’agissait d’une créature féminine, d’une formidable puissance qui plus est. D’une divinité peut-être ? J’en avais la forte intuition.

Ce qui ne me décourageait en aucune manière. Il existait bien des manières d’abattre des êtres plus puissants que soit, et sans pour autant recourir à la force brute. Le tout était d’utiliser son intelligence et son imagination, ce dont je n’avais jamais manqué. L’entendant rire en découvrant le décor dans lequel je l’attendais, je retirai le capuchon masquant mes cheveux humains d’un rouge sanguin et attendit son inévitable tirade, typique des créatures divines.

Celle-ci ne dérogea pas à la règle. Bien entendu, elle avait tout à fait senti mon agacement débordant, ce qui n’était pas un exploit en soi puisque je ne faisais aucun effort pour le cacher. Dissimuler mes pouvoirs n’avait jamais été mon fort, plus encore, je n’en voyais pas la nécessité quand cela faisait parti de ma nature. Et ceux qui s’en plaignaient, eh bien, ils terminaient tout simplement leur existence d’une manière douloureuse.

Vissant mon regard haineux vers cette femme, je me forçai à patienter, attendant qu’elle veuille bien déclarer ses intentions. Toutefois, ces dernières me semblaient assez simple à deviner, et j’en avais déjà une grossière idée tandis qu’elle s’échinait à m’impressionner avec son statut de déesse. Je m’en moquai éperdument. Croisant les bras pour la jauger de la tête aux pieds, je perçus réellement une aura ancienne, probablement autant que moi si ce n’est plus. Évidemment, son apparence reste celle d’une femme séduisante, mais ce n’est en rien une surprise venant de ce  type de créature.

"Crois-tu réellement que clamer ton statut divin puisse avoir le moindre effet sur moi ? Je ne suis pas le moins du monde impressionnée."

Maitrisant mon impatience, la toisant de haut, je conservai mon apparence humaine par simple provocation. Quand bien même elle venait discuter, elle m’avait forcé la main en m’envoyant ses sbires espionner mes faits et gestes, et je trouvais cela un affront suffisant pour ne montrer aucune révérence.

"Souhaite plutôt que je sois d’humeur à discuter, sans quoi l’affrontement ne te sera pas davantage bénéfique. Tu as beau être une divinité, tu ne souhaites pas que je t’inflige une blessure si douloureuse que tu en souffriras pendant mille ans, n’est-ce pas ?"

Honnêtement, je n’avais aucune idée de la puissance dont elle disposait car je ne me rappelai pas connaitre cette déesse. Ce nom ne me disait absolument rien, mais c’était à prévoir, lorsqu’on se réveillait d’un sommeil vieux de plusieurs siècles. Quoiqu’il en soit, je pouvais aisément énumérer les raisons la poussant à venir à moi.

"Laisse-moi deviner. Une déesse ne se déplace pas pour rien, non plus qu’elle n’envoie pas pour des broutilles ses sbires quadriller le pays à ma recherche. J’en déduis que tu es venu me demander une faveur car je t’impressionne, ce qui est compréhensible. Probablement dans l’espoir que je te vénère, ou bien pour participer à un de tes projets quelconque."

La colère me poussait à me placer au-dessus d’elle, que ce soit physiquement en siégeant en hauteur, mais aussi oralement. Au fil des siècles, on m’avait souvent importuné pour des allégeances, et cela me faisait toujours autant horreur. Bien qu’il m’était arrivé d’accepter à l'occasion de me joindre à une cause par pur intérêt personnel, cela était rare et n’avait jamais duré longtemps.

"Je suis Desmina. Antique démon n’ayant rien à voir avec les pathétiques créatures te servant d’espions. J’ai commandé durant la grande guerre, abattu des anges de ma main et contemplé maint civilisations s’effondrer dans l’oubli. Sache que je ne prête allégeance à personne. Maintenant parle, exprime ton souhait, mais garde à l’esprit qu’il y a peu de chances que je t’écoute."

Je m’étais exprimée d’une voix ferme, pleine d’arrogance, témoignant d’un mépris ouvert. Cette Sanguilia ne m’impressionnait absolument pas, et je n’étais pas du tout le genre de démon à accepter la moindre servitude.
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #4 le: Janvier 01, 2018, 12:16:27 »

Plus elle me parlait et plus j'avais envie de rire. Quelle fougue, quelle prestance, j'en étais stupéfaite. Desmina qu'elle s'appelle. Elle montra les gros bras et gonfla à vue d'oeil, sa posture, elle voulait se montrer supérieur à moi, j'adorais cette petite peste. On aurait dit moi au début, mais j'ai appris à me contenir afin d'avoir les idées claires. Mais pour l'heure, je la laisse flamber devant moi, mon visage se déforma d'un sourire carnacier. Elle me prenait de haut, se montrait hautaine et outrageante. Et à la fin, elle conclua par son refus de me prêter allégeance.

- Bon, bon, bon... on a comprit, tu es la meilleure, la plus forte, la plus grande.

Je l'applaudissais ironiquement.

- Bravo en tout cas, tu es divertissante.

Je me rapprochais d'elle tout en restant sur la défensive, ensuite, je me tournai vers une pierre afin de m'assoire en tailleur comme elle.

- Tu es magnifique, sincèrement, tu me plais beaucoup. Ta rage, ta colère, ton mépris des gens même quand tu es face à une personne qui t'est supérieure. Je te respecte.

Je la fixais avec un sourire moins prononcer, avec sa capuche, je la trouvais sexy et mystérieuse.

- Mais s'il te plait, laisse moi parler avant de monter dans les tours. Je ne suis pas là pour te faire mettre genou à terre. J'ai déjà assez de vassaux.

J'inspirais et expirais une flamme sur des restants de planches en bois pour éclairer les lieux.

- Je suis ici pour te proposer une alliance entre la démone majeure que tu es et le camps de Sha et moi. Nous te demandons pas d'allégeance et pas de serment de fidélité, ce serait t'insulter que de te demander cela.

Me penchant en arrière et pour bondir sur mes pieds, je me deplaçais vers le petit feu de bois afin de sentir la chaleur étreinte mon corps.

- Alors?
Journalisée
Desmina
Avatar
-

Messages: 93


Do-gooders like you don't know what's good for you


Voir le profil
Fiche
Description
Puissante démone manipulatrice au caractère imprévisible et autoritaire.
« Répondre #5 le: Janvier 01, 2018, 07:18:07 »

La déesse semblait détenir un don pour m’agacer au plus haut point. L’entendre discourir sans se vexer le moins du monde me frustrait, alors que j’avais délibérément essayé de la piquer au vif sans résultat. Ce qui n’était toutefois qu’une question de temps, elle était après tout venu d’elle-même pour me réclamer une faveur, et je possédais toute les cartes pour la faire tourner autour de mon index comme bon me semblait.

Si elle me trouvait divertissante, grand bien lui en fasse ! Une chose me plaisait en tout cas, et c’était bien sa manière de m’approcher en étant sur la défensive. Cela me tira un petit sourire de satisfaction, voir ainsi une déesse craindre suffisamment mes réactions pour être prête à pallier à toute attaque était réellement délicieux. Je l’écoutai sans montrer un grand intérêt, bien que légèrement intriguée d’apprendre de sa propre bouche qu’elle ne cherchait aucunement une allégeance.

A présent un peu mieux à son écoute, je l’observai attentivement en attendant d’apprendre davantage sur sa proposition. Perplexe, je me frottai le menton. Son aura m’évoquait quelque chose sans que je ne puisse remettre la main dessus, comme une intuition me suggérant une odeur familière. Quoiqu’il en soit, la déesse n’exigeait aucune soumission, ce qui était un très bon point puisque dans le cas contraire, j’aurais refusé systématiquement.
Néanmoins, ces noms ne me rappelaient absolument rien et j’attendais silencieusement la fin de son explication tandis que mon interlocutrice alluma négligemment un brasier. Explications supplémentaires qui n’arrivèrent cependant jamais.

"Alors quoi ?..."

Incapable de résister, je lui éclatai de rire au nez. De point de vue, je n’avais jamais vu quelque chose aussi hilarant.

"Laisse-moi accélérer les choses. Je me réveille d’un sommeil volontaire de plusieurs siècles alors je n’ai pas la moindre idée de qui tu es, de ton ami Sha ou encore de ton camp."

J’adoptai un ton moqueur car son argumentaire me semblait si pauvre, qu’elle me rappelait les supplications que certains mortels avaient prononcé lors de mes invocations.

"Et toi, tu viens me proposer une alliance sans m’en donner les détails ? C’est trop drôle. J’imagine que c’est encore une querelle entre divinités, là-dessus, vous êtes aussi prolixes que les mortels. "

Agitant vaguement la main, un large sourire aux lèvres, ma colère s’était quasiment dissipée tant elle vendait mal sa cause. Finalement, cela semblait être mon tour de la trouver divertissante.

"Alors, c’est toujours non. Mais je t’en prie, continue, essaye de me convaincre, c’est amusant. Garde cependant à l’esprit que ce sera un refus tant que je n’y verrai aucun gain personnel. Oh et, tu seras gentille de me donner ton autre identité, tu m’évoques quelque chose de familier."

A ce stade, je me sentais plutôt dans mon élément, parfaitement habituée à écouter les demandes et autres supplications pour que j’accorde mes faveurs. Elle pouvait bien être une déesse, je n’allais pas pour autant lui accorder plus facilement ses souhaits qu’une autre. Avec patience, je croisai les bras sans changer d’attitude, attendant qu’elle me propos enfin quelque chose d’intéressant.
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #6 le: Janvier 14, 2018, 02:53:39 »

Desmina semblait sûre d'elle, même parfois trop sûre d'elle, la vanité était tellement présente en elle que cela en devenait gênant. Mais, j'avais besoin d'elle, sa puissance était terrible et je préférais l'avoir de mon coté que du coté des Olympiens. Prônant et criant son refus à ma proposition, elle restait néanmoins toujours curieuse de mon identité. Je la fixais avec un petit sourire malicieux, sans être injurieuse, je penchais la tête sur le coté alors qu'elle terminais sa grande parade du coq.

- Allons, allons, je suis une amie, pourquoi savoir mon nom te sera utile? Je suis Sanguilia.

Je m'approchais de Desmina, aux pieds de son siège, je le regardais encore un peu, elle était pas mal foutue la démone, j'en ferais bien mon quatre heure mais pour le moment, il fallait la convaincre que mon alliance pourrait lui rapporter gros.

- Et non, ce n'est pas une simple querelle de divinités. Pour faire court, depuis peu, je suis maman d'une fille, Déesse elle aussi, et les Olympiens veulent s'en prendre à elle...

C'était pas totalement faux, même si Zeus n'était pas au courant de la naissance de Pyrrha, les olympiens ne seraient pas ravis de voir la descendance de Sanguilia...

- Je ne veux pas te laisser sans rien si tu acceptes mon offre. Ton prix sera le mien, je serais généreuse avec toi si tu acceptes de m'aider dans cette guerre.

Doucement, je m'élevais du sol afin d'être à sa hauteur, la fixant de plus près, je la trouvais de plus en plus jolie.

- Démone Desmina, je veux juste garantir un avenir meilleur pour ma fille, ai je tort? C'est le rôle de tout parent de protéger ses enfants.
Journalisée
Desmina
Avatar
-

Messages: 93


Do-gooders like you don't know what's good for you


Voir le profil
Fiche
Description
Puissante démone manipulatrice au caractère imprévisible et autoritaire.
« Répondre #7 le: Janvier 15, 2018, 04:37:16 »

Ma main se porta devant ma bouche pour masquer à moitié un bâillement insolent, signifiant mon ennui et mon désintérêt total pour l’histoire de cette déesse. Je l’écoutai nonchalamment déclamer son récit de mère en détresse, de conflits avec les autres dieux… Comme si cela m’intéressait. La guerre en soit n’était pas réellement quelque chose dont j’étais friande, il s’agissait davantage du gain que l’on pouvait en tirer.
Le butin, la gloire et surtout les pouvoirs supplémentaires arrachés aux ennemis. On n’était jamais trop puissante lorsqu’on était une démone comme moi. Un conflit contre les dieux pouvait effectivement me rapporter gros, ne serait-ce que par les pouvoirs dont ils disposaient eux, et leurs armées.

« Oui, oui. Tu es une mère désespérée, je crois en avoir assez entendu. Cependant, cela m’est totalement égal. » Déclarais-je d’un ton las.

L’observant s’élever à ma hauteur, je détaillai d’un œil expert le corps de la déesse. Même après tout ces siècles d’existence, je n’avais jamais encore approché un être divin d’aussi près, et comme il fallait s’y attendre, c’était un corps parfait. Une poitrine un peu trop conséquente à mon goût peut-être, mais rien de fâcheux.

« Tout ce qui m’intéresse c’est moi. Moi, moi… Et encore moi, rien d’autre. Alors n’essaye pas de m’apitoyer sur le sort de ta fille, quand tout ce qui m’intéresse, c’est le gain que je peux tirer de cette guerre. »

Je croisai les bras dans une posture parfaitement suffisante et absolument pas impressionnée par cette proximité avec Sanguilia. Croisant également sensuellement les jambes, je remarquai d’ailleurs que je n’étais pas la seule à examiner les attributs de mon interlocutrice. Amusant, il était sans doute temps pour moi de me livrer à quelques caprices.

« Supposons que j’accepte. Il est hors de question d’être rangée avec tes soldats, et j’exige de pouvoir récupérer absolument tout ce que je veux en prise de guerre. Butins, pouvoirs, êtres… »

Mais pourtant, mes exigences étaient loin d’être terminées. J’affichai un sourire, que l’on aurait pu qualifier de sadique, annonciateur d’un lent projet en train de murir dans mon esprit. Penchant la tête sur le côté, je lorgnai avec évidence sur les courbes de la déesse en me léchant sensuellement les lèvres. Son prix était le mien ? Ce n’était pas tombé dans l’oreille d’une sourde.

« Quant au prix que je demande… Prosterne-toi à genoux et sois ma petite chose docile pour la nuit suivante. Dans ce cas-là, peut-être que j’accepterai de t’aider. » Je lui adressai un clin d’œil provocateur en guise de conclusion.

Naturellement, il y avait peu de chances qu’une déesse accepte de genre de termes, et je m’attendais bien entendu à un refus de sa part. Le seul objectif de cette demande était de tester ses limites, mais aussi parce que j’appréciai me montrer particulièrement insolente.
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #8 le: Janvier 16, 2018, 07:03:21 »

Desmina semblait bien vouloir rejoindre mon armée mais avec certaines conditions qu'il me semblait normales au vue de son rang de démone majeure. Un sourire déforma mon visage lorsqu'elle demanda à ne pas être comme une simple soldat. La démone m'expliquait que seule sa personne comptait dans ce bas monde et je la comprenais parfaitement, j'étais de son avis avant de connaitre Sha et Pyrrha.

- Ne t'inquiète pas, Desmina, je te ferais pas l'affront de te considérer comme une simple soldat, je peux être méchante mais pas injurieuse. Tu serais au minimum l'équivalent de Capitaine ou Colonel. Et si tu te sens capable, tu seras une héroïne qui marquera l'histoire.

Mais la dernière phrase de la succube me fit tiquer de la mauvaise manière, mon visage se ferma devant celui de mon opposante. Doucement, je redescendis sur le sol, vexée et injuriée, je la fixais avec défiance et mon aura augmenta à une vitesse folle. La végétation autour de moi commençait à mourir alors que mes yeux devinèrent rouges sangs.

- Comment oses tu? Comment oses tu me demander de poser genou à terre? J'ai été correcte avec toi, je t'ai respectée. Je te demande pas d'être à mes pieds...


Mes cheveux commencèrent à s'élever doucement, l'air devint chaud et il faisait de plus en plus étouffant, ma robe faisait la même chose et on pouvait voir ma culotte alors que mon regard était foudroyant, je donnai un coup de poing dans l'une des pilasses encore debout qui explosa sous l'impact. La furie monta rapidement sur mon visage qui se para de rouge.

- Tu m'as manqué de respect, je ne supporte pas qu'une démone de seconde zone me manque de respect alors que je lui tends la main...
Journalisée
Desmina
Avatar
-

Messages: 93


Do-gooders like you don't know what's good for you


Voir le profil
Fiche
Description
Puissante démone manipulatrice au caractère imprévisible et autoritaire.
« Répondre #9 le: Janvier 17, 2018, 09:30:10 »

Haussant un sourcil en observant Sanguilia s’énerver d’elle-même, j’étais sérieusement en train de me remettre en doute sa capacité à réellement me recruter. Elle ne semblait ni être capable de me proposer un prix pour capter mon intérêt, encore moins me donner envie de participer à sa petite excursion. J’ignorai sa nature, mais elle n’était certainement pas douée pour la négociation.
C’était encore davantage visible lorsque la déesse perdit complètement son sang froid. Amusant, je n’imaginai pas un tel résultat aussi spectaculaire face à une si faible provocation de ma part. Affichant une mine perplexe, je me contentai de me frotter pensivement le menton en la regardant étaler ses pouvoirs comme si cela devait m’impressionner.

« Madame est susceptible à ce que je vois. Une chose est sûre, tu n’es pas la déesse de la diplomatie. C'est bien dommage pour toi, mes petites soumises n'ont jamais regretté une nuit avec leur maitresse. »

Que s’imaginait-elle ? Que j’allais accepter, impressionnée par son déballage de pouvoirs divins ou sur la promesse d’acquérir une prétendue gloire ? Ce genre de promesses sont bonnes pour les mortels crédules et matérialistes, rien qui puisse n’éveiller ma curiosité. Jusqu’à présent, la déesse s’était montrée totalement incapable d’animer mon intérêt, et elle ne semblait même pas savoir conduire une rencontre diplomatique.

« Je me fiche royalement de la gloire, quant au butin de guerre, il s’agit d’un droit légitime et tu n’inventes rien. Il manque un prix réel, une valeur ajoutée apte à m’intéresser. » Lui expliquai-je tandis que son teint virait au pivoine.

Cette démonstration venait de provoquer l’effet contraire envers moi, je commençai à perdre tout intérêt envers sa demande. A ce stade, je doutais qu’elle puisse imaginer la moindre récompense susceptible de me faire changer d’avis. Je me réinstallai sur mon pilier, accroupi pour palier à une éventuelle attaque lancée sur un coup de sang.
Si seulement Sanguilia se rendait compte de la situation dans laquelle elle était. Oh bien évidemment, je pouvais lui démontrer comment elle venait de perdre la main dans cette discussion animée, et combien j'avais le dessus pour lui dicter mes propres conditions. Certes, elle pouvait bien exercer sa puissance. Toutefois, ce serait peine perdue à n'en pas douter car non seulement elle pourrait être gravement blessée, mais cela ne me ferait absolument pas changer d'avis, bien au contraire.

« Tu n’as pas à me tendre la main puisque tu n’as rien qui puisse m’intéresser, de même que je n’ai pas à t’obéir. Tu viens les mains vides, et tu crois que je vais accepter pour tes beaux yeux ? » M’exclamai-je sur un ton moqueur.
« Mais puisque je suis une démone de seconde zone, tu ne verras donc inconvénient à te passer de mes services. Ce sera non tant que tu n’offriras rien qui puisse en valoir la peine. »

Si cette déesse voulait une démonstration de force, je ne me gênerai pas pour lui donner assez de fil à retordre. Je penchai la tête en lui adresse un sourire narquois, nullement impressionnée par sa présence. Au fond, je n'étais plus loin de tourner les talons et de partir, tant cette entrevue ne me passionnait plus.
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #10 le: Janvier 18, 2018, 06:29:44 »

Mon emportement fut bref mais sérieux, ma colère faisait toujours partie intégrante de mon être. Mais, Desmina marqua des points sur la discutions, j'étais susceptible et mon excès était mal placé. Après un moment de flottement et un soupir qui me fit cracher des flammes, j'avais claqué des doigts afin de me téléporter dans le dos de la démone. J'étais assise dans son dos, dos contre dos, je regardais au plafond.

- Tu as raison, ma colère est totalement Alors, reprenons depuis le début.

Je me collais l'arrière de ma tête contre la sienne, me frottant légèrement à elle.

- Je suis Sanguilia, Déesse du Chaos, je te fais cadeau du restant de mes titres.

Je me redressais quand je soupirais à nouveau afin de continuer à parler.

- Mais, pour répondre à ta question de tantôt, tu connais mon aura car je n'ai pas toujours été Sanguilia, mais avant on m'appelait Persephone.

M'etirant avant de venir à sa droite.

- Je suis toujours partante pour une partie de jambes en l'air, mais jamais avant un accord... Mais soyons respectueuse l'une de l'autre, jamais je te demanderais de mettre genou à terre, ne me le demande pas non plus.

Je la fixais tendrement avant de poser un baiser sur sa joue, je savais que si je tentais de l'embrasser directement, je risquais de prendre un vent phénoménale.

- Alors, avons nous un accord?

Doucement, je tirais sur le cordon de la robe qui laissait apparaître le début de ma poitrine.
Journalisée
Desmina
Avatar
-

Messages: 93


Do-gooders like you don't know what's good for you


Voir le profil
Fiche
Description
Puissante démone manipulatrice au caractère imprévisible et autoritaire.
« Répondre #11 le: Janvier 20, 2018, 12:43:16 »

Etonnamment, Sanguilia ne s’emporta pas davantage. Une véritable surprise, quand je m’attendais à davantage de protestations tempétueuses et autres vociférations égoïstes de sa part. Bien au contraire, elle fit preuve à mes yeux, d’un regain d’intelligence en remettant les choses à plat, manœuvre dont la déesse avait bien besoin pour s’approprier mes services. Le rapprochement physique ne me surprit pas outre mesure, c’était la suite logique pour tenter de m’amadouer.
Le parfum de ses cheveux contre les miens était suave, et la laissant volontiers faire, je me réinstallai dans une posture plus détendu, les jambes ballantes, appuyée contre elle pour écouter son argumentaire apaisé. Naturellement, le nom de Perséphone résonna à mes oreilles, et je saisis immédiatement la cause de ce sentiment familier qu’elle m’inspirait. Comme un léger parfum des enfers.

Cette révélation me fit examiner le conflit avec les Olympiens sous un jour nouveau, et bien plus intéressant qu’elle ne l’avait présenté. Un sourire s’étira sur mon visage. La fille contre le père ? Voilà une situation piquante qui n’était pas pour me déplaire, les sabotages en famille ayant toujours été mes favoris pour voir sombrer les âmes. Sanguilia se rapprochait d’autant plus de moi, cherchant visiblement à me convaincre avec des arguments plus physiques, et même tendre, à l’image de ce baiser soudain.

« Jouer avec quelqu’un n’est pas irrespectueux, bien au contraire, c’est un signe d’intérêt. Tu as toute mon attention, Perséphone, divine rebelle... »

Mon ton était léger, taquin, et rien de plus. Il était hors de question que j’abandonne mes petites habitudes pour une déesse, aussi puissante soit-elle. Sanguilia était visiblement prête à aller jusqu’au bout pour me convaincre, délassant sa robe dans un geste équivoque. A ce stade, j’étais à l’écoute et amusée, mais loin d’être réellement émoustillée. Mon regard passa de sa poitrine à son visage, affichant un simple sourire énigmatique qui aurait probablement été très inquiétant pour un simple mortel.

« Un accord ? Ne va pas trop vite en besogne alors que tu viens de capter mon intérêt. Il faut y aller doucement, sans brutalité. Sauf si c’est que tu vises. »

En réalité, ce qui m’intéressait à présent, était de voir jusqu’où pouvait aller cette ravissante déesse dans de futurs ébats. Manifestement, elle était autrefois Perséphone, ayant chuté dans une attitude plus agressive et plus noire, ce qui me plaisait vraiment à m’approprier. Je me penchai contre elle, mes lèvres près de son oreille pour murmurer d’une voix envoutante, irrésistible pour un mortel.

« Laisse-moi tes courbes divines pour une nuit. Laisse-moi faire rougir ta peau et crier ta bouche… Laisse libre court à mes fantaisies et dans ce cas… Nous aurons un accord. »

Lentement, ma langue chatouilla son lobe d’oreille pour le lécher brièvement avant de poser ma tête sur son épaule. J’affichai un sourire de prédatrice joueuse. Une proie divine à posséder était une occasion à ne manquer sous un aucun prétexte. Ma voix était hypnotique, dansant avec ma bouche qui embrassait son oreille.

« Une nuit. Rien qu’une nuit à être en ma possession… Puis, je serai à ton service, et tu ne regretteras rien… »
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #12 le: Janvier 21, 2018, 05:22:30 »

Desmina se montra immédiatement intéressée par Persephone et les liens que j'avais avec l'Olympe, comme si elle avait une idée derrière la tête. Mais, elle n'accepta pas l'accord, enfin pas tout se suite, elle voulait m'avoir pour toute la nuit et que je rugisse son nom. Elle se glissa dans mon cou et mon oreille où elle mordait doucement mon lobe. Je ronronnais de plaisir alors que sa demande se faisait insistante et, à ma grande joie, penchait vers la luxure.

- Rien qu'une nuit?

Je claquais des doigts et ma robe partie dans une déflagration de feu pour terminer nue devant Desmina. La fixant avec un air excité, je me penchais sur elle afin de l'embrasser tendrement, prenant place dans sa bouche avec ma langue fourchue.

- Je suis à toi pour cette nuit, Desmina, et si tu es aussi douée que je le penses, il y en aura d'autres à prévoir.

Et de nouveau, je collais ma bouche contre la sienne.

- Où veux tu m'avoir?

Discrètement, je lançais un message par la pensée à Sha afin de lui annoncer le futur accord et que je rentrerais pas cette nuit et plus qui sait. Ma main droite se faufila sur la joue gauche de Desmina afin de la pencher sur le côté et l'embrasser à nouveau. Ma langue dansait avec la sienne dans un partage de salive qui se voulait de plus en plus chaud. Mon corps commençait à montrer des signes d'excitations avancées, niveau vagin et poitrine.

- Mais, est ce que tu prendras ta vraie forme cette nuit?
Journalisée
Desmina
Avatar
-

Messages: 93


Do-gooders like you don't know what's good for you


Voir le profil
Fiche
Description
Puissante démone manipulatrice au caractère imprévisible et autoritaire.
« Répondre #13 le: Janvier 22, 2018, 04:12:19 »

Ma divine interlocutrice s’était littéralement mise à nue en un claquement de doigt, me laissant une vie imprenable sur ces courbes parfaites visiblement déjà excitées. Autant de signes évidents que les termes de notre accord prenait forme. Ce n’était pas pour me déplaire, car prendre possession d’une déesse était une perspective nouvelle et audacieuse pour moi, même après ma longue vie. Et lorsqu’on bénéficie d’une longévité exceptionnelle, ces opportunités inédites sont rares.
Sanguilia faisait preuve d’un enthousiasme plus débordant que je ne l’aurais cru, et je la laissai volontiers m’embrasser pour le moment, sans montrer la moindre précipitation. Ma manière de faire les choses a toujours été lente et stratégique, qu’elle profite de ces instants de libre arbitre avant qu’elle ne soit mienne ! Je rompis son dernier baiser en lui saisissant son menton entre mes doigts.

« Désormais, tu as signé un premier accord, et tu es à moi. Et pour commencer, je vais te montrer quelque chose. » Ignorer ces questions pressantes faisait justement parti du jeu, et je comptais bien la faire mariner autant que faire se peut. C’est moi qui mène la danse, et elle a tout intérêt à le comprendre rapidement. 

Gardant son menton entre mes doigts dans une prise ferme et autoritaire, je pris un objet dans ma poche : un rubis rouge sang incrusté dans un socle d’argent travaillé. Je le déposai alors délicatement sur son front, et Sanguilia put sentir la réalité changer alors qu’elle disparaissait de l’endroit où nous nous trouvions pour atterrir ailleurs.
L’objet était tout simplement un artefact lié à une demeure bâtie au cœur d’un massif rocheux dont il n’existait aucune issue physique à part ce rubis capable d’y transporter une personne. Naturellement, pour une déesse, il était toujours possible de s’y échapper car l’endroit n’était pas du tout une prison magique. Non, il s’agissait davantage pour moi d’une retraite paisible et isolé, mais surtout extrêmement luxueuse.

Sanguilia découvrit donc une demeure composée d’une gigantesque pièce unique et rectangulaire, dans un style très romaine où des colonnes en définissaient les contours. Elle pouvait voir une grande cheminée en occuper l’un des côtés, où crépitait un feu tandis que l’autre largeur donnait sur une pièce contenant un grand bain. Un fauteuil ressemblant davantage à un trône par sa taille était posé à côté de la cheminée, et le centre de la pièce était occupé par un énorme lit.
Si l’on pouvait associer cela à un lit, car on pouvait facilement y loger une dizaines de personnages tant sa taille était de plusieurs mètres. L’endroit était éclairé par des flambeaux réguliers accrochés aux colonnes, créant une lumière rougeoyante et une chaleur constante pour donner une ambiance confortable. Le tout était conçu dans un style très travaillé où les détails gothiques de l'architecture se mariaient parfaitement avec la délicatesse du marbre, un ensemble respirant le luxe et l'opulence.

« Sois à ton aise, nous allons rester ici un long moment toi et moi. » Déclarai-je en apparaissant dans son dos.

Cette fois, je venais de me manifester sous ma véritable forme de démone, tournant autour de Sanguilia pour m’offrir dans toute ma splendeur au regard de la déesse. Je n’étais qu’en sous-vêtements, une lingerie en cuir noire dont les attaches étaient faites d’anneaux d’argent, caressant sensuellement du bout des doigts le cou de mon invitée. Je désignai vaguement le lit d’une main, mes cheveux couleur lave crépitant comme une couronne autour de ma tête, lui adressant un sourire de prédatrice.

« Tu as une dernière requête avant de te soumettre à mes fantaisies ? Ta reine t’autorise à t’exprimer avant de se servir de toi. »
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #14 le: Février 02, 2018, 08:05:50 »

Je ne savais plus trop quoi penser mais, après réflexion, je décidais de me laisser prendre à son jeu. Des démones comme elle, j'en avais croisé énormément, la soif de puissance et de soumission étaient inégalables chez eux. Et lorsqu'elle attrapa mon menton, je pouvais admirer son visage, elle était magnifique et si désirable. Elle me posa un rubis qui se colla sur mon front, je fus sceptique mais j'avais une idée du pourquoi de ce joyaux à mon front. Mais soit, ma vision se troubla légèrement et me voilà ailleurs. Fini les ruines dans les bois et bonjour à la cabane dans une chaîne de montagne, enfin cabane, une habitation luxueuse pour une habitation perdue dans les montagnes. Une grande et unique pièce entourée de colonne romaine qui donne un côté luxe à la demeure, un siège ou un trône car c'était assez particulier comme meuble, une cheminée avec le foyer allumé ce qui donne une chaleur non négligeable, de l'autre côté, une baignoire énorme et pour finir, au milieu de la pièce, un lit qui va dans la démesure ou alors à hauteur de l'égo de l'hôte. Elle m'invita a prendre mes aises car on sera là un long moment.

- Oui, enfin jusqu'au lever du soleil, et le soleil n'est pas encore couché.

Mais pour toute réponse, Desmina prit sa véritable forme et cela m'excita un peu, autant en humaine elle est très belle, en démone, elle est sublime et irrésistible. Mais, sa phrase me fit tiquer quelque peu.

- Ma Reine? Ahahah. Je t'adore déjà, je vais bien m'amuser avec toi. Juste une chose, tu peux faire ce que tu veux mais si tu humilies ma condition de déesse, je te tues. Maintenant, que puis je faire pour vous, votre altesse?
Journalisée

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox