banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La gardienne de mes désirs, secrets et souvenirs (PV:- Athénaïs -)  (Lu 215 fois)
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« le: Décembre 25, 2017, 11:03:47 »

Le temps passe toujours au dessus de ma tête, Pyrrha était née et en parfaire santé, mais je ne suis pas totalement satisfaite. Zeus, mon père, Hadès, mon oncle et mon ex mari, resipraient toujours. Ajoutez à ça Hera qui a ouvert la boîte de pandore et vous obtenez une menace permanente sur la tête de ma fille. Pour contrer ce beau monde, Sha et moi avons réalisé la plus grande alliance possible, des divinités, des archanges, des démons supérieurs... Nos rangs sont gonflés aux maximum de leur capacité et notre économie connaît un âge d'or.

Vous allez me dire que ce plan est tout bonnement super mais pourquoi vouloir tuer trois Dieux? Ce serait si long à expliquer, mais, en gros, si je veux vivre en paix et en harmonie avec Sha et Pyrrha, je devais le faire. Mais, je n'ai pas la puissance pour les terrasser les trois rapidement, maiiiiis....

En feuilletant plusieurs livres dans la bibliothèque, je suis tombée sur un livre qui parle d'un métal pur, orichalque, ce métal légendaire peut blesser ou tuer un dieu comme une simple lame sur un mortel. Mais le problème, c'est qu'on en trouve plus du tout, ce n'était pas grave, Sanguilia avait la solution. - Athénaïs -, Déesse gardienne, c'était à elle que les Dieux donnaient leurs savoirs et leurs créations afin qu'ils soient archivés quelque part. Et si un Dieu avait eu l'idée de faire garder le souvenir de l'orichalque, la gardienne pourrait facilement me fournir.

Me voilà devant l'entrée de son... temple? C'est comme une genre de grotte mais en plus classe, deux superbes colonnes sculptées dans la pierre et une hanches dans le même minerai partait du même pied que les colonnes. Quand à la courbure de l'arche, une aura lumineuse éclairée l'endroit d'un bleu électrique. C'est absolument magnifique. Je suis seule pour ce voyage, je ne veux pas que mes intentions soient interprétées de la mauvaise manière. Je m'engage dans son temple, appelons ça comme ça, et me voilà dans un couloir à la même couleur de lumière que l'arche d'entrée. Sur les murs, des textes dans une langue qui m'est inconnue avec des dessins rupestres d'offrandes à une creature mi femme mi... félin? Est ce que c'était la gardienne? Peut être, mais je continues mon avancée jusqu'à, de mon avis, à la salle principale. Un trône de pierre au milieu de la pièce, ce dernier est savamment éclairé par des dizaines et des dizaines de plantes phosphoresentes, sur les murs, d'autres textes et d'autres dessins de la même créature. C'est un beau temple et les lumières donnent un côté mystérieux à l'endroit.

Je m'approche du trône en pierre, de plus près, on constate que les finitions sont simplement splendides, des lignes et des décorations sculptées avec une finitions incroyable. La Déesse a un temple splendide pour une divinité quasi inconnue mais trêve de tourisme.

- Ô Déesse gardienne, apparaît à moi, Sanguilia Déesse du Chaos.

La voix était devenue caverneuse et les lieux me renvoient l'écho de mes mots.
« Dernière édition: Janvier 19, 2018, 07:27:54 par Sanguilia » Journalisée
- Athénaïs -
Dieu
-

Messages: 61


Déesse des gardiennes


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 06, 2018, 03:45:21 »

Bien que je ne suis pas touchée par " le dieu, meut quand tous ses croyants meurent ou que plus personne ne croit en lui"... J'avais fait un temple afin de laisser mes croyants venir afin de rester dans les us et coutumes des dieux en quelque sorte. Je ne cherchais pas la guerre avec les autres et si on pouvait me laisser tranquille ainsi, c'était fait. j'avais trouvé deux grottes identiques dans ma planète-maison et après les avoir séparé de mon monde, j'installai les deux temples dans des endroits qu'on me dit de mettre et laisser un avec les autres temples des dieux comme lieu de passage ou lieu de rendez-vous entre dieux.

Bien que je n'étais pas intéressée de le faire, j'ai mis la main à la pâte comme on dit. J'avais tout nettoyer et joncher le sol par de la pierre blanche avec des inscriptions et dessins de couleurs, des colonels de deux couleurs, noirs et blanches afin de montrer mon aspect d'équilibre et des couleurs comme des mélanges de bleus qui représentes plusieurs galaxies. Comme c'était pour mes "croyants", j'ai pris quelques fresques qu'ils avaient faites de moi, de ce que je représentais à leurs yeux laissant un trône avec différents minerais, éléments essayant de laisser mon âme créative et ma fonction. Quelques plantes par ici et par là, rare ou non-car je voulais que cet endroit garde un aspect mystérieux...

J'étais avec mes âmes en train de parler et de m'entraîner comme je le faisais le plus souvent lors de mon temps libre quand j'ai reçu une alerte que quelqu'un était rentré dans mon temple. Je m'y téléportais avant d'entendre les louanges de la déesse, Sanguilia Déesse du Chaos. Je finis par me préparer laissant une robe en soie me vêtir, me rafraîchir rapidement et en quelques minutes d'attente, j'apparais devant ses yeux. Mes ornements étaient simples laissant juste le bleu électrique faire son effet comme toujours en m'approchant d'elle calmement.

- Déesse Sanguilia, je suis ravie de te voir dans mon humble temple mais que me vaut cet honneur... ?

J'étais souriante, restant ni joyeuse ni fâchée de sa présence. J'étais juste calme tandis que je sentis une âme de venir de plus en plus petite cherchant presque à disparaître pourtant son aura ne bougea pas, je compris rapidement qui était Sanguilia pour cette âme, son ancien maître.. Je reçus quelques flash-back de son entraînement un peu désastreux au début puis s'améliorant tout doucement, mais je ne pouvais rien dire ni rien faire, c'était à Aëlyne de faire le premier pas ou à Sanguilia, mais je ne pouvais pas intervenir sur ce point.

- Je suppose que si tu viens, c'est que tu as perdu quelque chose ou que tu cherches quelque chose... ? N'est-ce pas ? Mais si tu n'es pas pressée, veux-tu prendre quelque chose, boire à manger bien que je sais que nous n'en avons pas besoin, c'est toujours agréable, une coutume que j'apprécie.


 Au lieu du rouge, imagine en bleu électrique :D  
Journalisée

Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #2 le: Janvier 19, 2018, 07:46:24 »

La gardienne apparaît devant dans une magnifique robe où pulse le bleu électrique. La déesse devant moi est sublime et je comprends mieux les fresques sur les murs à l'entrée. Bref, niveau physique, la gardienne ne me laisse pas indifférente. Mais, quelque chose de familier me fait penser que je la connais, son aura semble réagir à ma présence ou bien l'une de ses auras, tient donc, elle a des multiples auras en elle, mais l'une d'elle me semblait familière. -Athénaïs- me souhaite la bienvenue dans son antre et je m'incline légèrement pour la saluer.

- Merci beaucoup, Gardienne. J'ai une requête à te soumettre.

L'aura que j'avais perçue il y a peu commence à disparaître doucement, comme si elle voulait se cacher de moi, je ne comprends pas la raison. La gardienne m'invite à la suivre afin de nous restaurer.

- J'accepte ton invitation.

Je m'avance vers elle en me déhanchant légèrement et lorsque je suis près d'elle, je ressens la petite aura.

- Tiens donc, tu as une aura qui m'est pas inconnue et je suis intriguée... Mais ce n'est pas le but de ma visite, je suis ici pour une requête. Je cherche de l'orichalque pour en faire une arme.

J attends de voir où la gardienne allait me conduire pour le petit brunch improvisé.
Journalisée
- Athénaïs -
Dieu
-

Messages: 61


Déesse des gardiennes


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Janvier 22, 2018, 07:58:46 »

La déesse Sanguilia me souriait avant d'accepter ma proposition tout en me parlant d'une aura qui venait de disparaître faiblement, je hochais la tête tout en écoutant ce qu'elle cherchait, l'orichalque... Je vins lui montrer le chemin à travers le temple jusqu'à trouver une sorte de grand salon avec quelques nuages comme siège et quelques tables en cristaux volant avec quelques mets déjà présent. Je lui présentais un siège qui s'approcha avant d'en prendre un à mon tour avant de guider quelques tables avec quelques mets, certains locaux tandis d'autres exotique du fait de mes voyages. Je souriais toujours, mais mon regard trahissait que je réfléchissais.

- Prends ce que tu souhaites et n'hésite pas à me dire si un mets qui n'est pas présent, mais que tu souhaites... L'orichalque, tiens donc... Le matériau qui peut tuer blesser et tuer des dieux, aurais-tu des ennemis ? Je suis une gardienne c'est sur mais j'ai des compte rendu aux créateurs qui me confient leurs créations et comme tu n'es pas la créatrice de l'orichalque, tu dois savoir que je le ferais savoir au dieu créateur..

Je restais silencieuse après mes paroles avec un petit sourire mais dans mes yeux, on pouvait sentir et surtout voir que j'étais sincère et bien qu'on pourrait penser qu'on puisse me corrompre, je ne peux être corrompre du à ce que je suis mais surtout du à mon expérience... Ce n'est pas parce que j'avais l'air d'une gamine que j'étais une gamine...

- Je tiens à préciser cela avant toute demande car certains dieux ont oubliés, d'autres ne le savent pas. Mais sinon, oui, j'ai une aura que tu connais...

Aëlyne vint me bousculer en quelque sorte du fait qu'elle cherchait à être discrète tandis que les autres âmes s'amusaient à la questionner, j'esquissais un petit sourire en ayant bien entendus ses pensées et surtout son passé...
Journalisée

Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #4 le: Février 11, 2018, 08:11:25 »

Athenaïs me guidait dans son temple, passant dans un couloir éclairé d'un bleu rassurant, nous arrivâmes dans une sorte de salon avec une table remplie de victuailles qui semblaient très appétissants. Les sièges étaient des nuages blancs qui avaient une forme de haricot afin d'avoir une assise et un dossier moelleux. La gardienne me fait assoir et me voilà devant elle, elle était très belle à regarder et son pelage à peine dissimulé lui donnait une petite touche en plus. Elle brisa le silence en premier et m'expliqua les modalités pour obtenir de l'orichalque, elle savait à quoi servait ce métal et me demanda si j'avais des ennemis.

- Si tu savais gardienne, je suis en guerre ouverte avec mon papa et mes oncles: Zeus, Hadès et Poséidon. Je viens de mettre au monde une fille, Pyrrha, que j'ai eu avec la grande Déesse Sha. Et j'accepte tes conditions.

Son visage arborait un sourire angélique mais sincère, elle était magnifique et même si sa forme était proche d'un animal, je me sentais attirée par elle, avait elle déjà eu une aventure avec une déesse? Je voulais bien être sa première. Mais, contre toute attente, elle me parla de l aura que j'avais perçu. Mon regard changea se faisant plus perçant.

- Ah, il me semblait bien, à qui elle appartient cette douce aura?
Journalisée
- Athénaïs -
Dieu
-

Messages: 61


Déesse des gardiennes


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Février 13, 2018, 04:49:26 »

Le silence était de mise quand Sanguilia me parlait, elle cherchait tout simplement de protéger sa famille contre sa propre famille et c'était un acte courageux de sa part mais je devais rester impartial sur cela devant faire mon boulot correctement, je l'écoutais et une plume vint écrire dans le vide ce qu'elle disait et surtout les éléments principales même Sanguilia pouvait lire ce que je marquais avant qu'elle me parle de l'aura avant de venir tendre ma main montrant deux doigts comme une petite pause avant de regarder vers la droite derrière moi pour regarder Aëlyne.

- Est-ce que je peux ?

On pourrait croire que j'étais folle mais je parlais bel et bien à l'aura qui semblait avoir peur, elle finit par hocher la tête venant lui faire signe de la main avant de lui expliquer qu'elle devait me toucher l'épaule afin que je puisse libérer. Il fallut quelques secondes pour voir le contour comme un fantôme d'Aëlyne venir se matérialiser assez pour qu'on puisse la voir et la reconnaître. Aëlyne semblait vraiment gênée, regardant au sol cherchant à ne pas croiser les yeux de Sanguilia.

- Bonjour déesse Sanguilia, dit Aëlyne.
- Je pense que je n'ai pas besoin de la présenter, consœur.

C'était vraiment étrange de parler ainsi mais ce ce qu'on était à plusieurs degrés certes car il y avait des jeunes comme des anciens, des nouveaux ou encore des primordiaux, les tous premiers dieux dont je fais cette catégorie après nous sommes partagés par rapport à notre fonction mais d'un côté, nous étions consœurs.. J'attendais les réponses de cette dernière avec un petit sourire, contente qu'Aëlyne affronte un peu sa peur...
Journalisée

Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #6 le: Février 16, 2018, 02:56:20 »

Je ne comprenais pas trop ce que faisait Athenaïs avec sa main et ses doigts, elle parlait dans le vide après avoir noté sur un parchemin mes doléances. Elle regarda dans son dos et demanda une permission à quelqu'un ou quelque chose, je fronçai les sourcils et fis une bouille septique quand aux intentions de la gardienne. Mais soudain, à sa droite, une aura se forma dans une nuage de vapeur, doucement, la fumée prenait une forme humanoïde, petit à petit, je distinguais le corps d'une femme qui m'était familière. L'ombre se forma de plus en plus et ses les yeux tremblants que je reconnus Aëlyne, la Déesse Aëlyne... Des larmes embuèrent ma vue et la voix chevrotante que je m'adressai à elle.

- Aëlyne... Non, c'est pas possible... Me dis que...

Je m'étais mise debout et m'étais rapprochée d'elle, elle détourna son regard, honteuse, elle que j'avais formé à sa maîtrise de sa magie divine et Sha à l'utilisation, elle n'était qu'une aura. Je savais ce que cela voulait dire, mais comment. Une larme se sentit courageuse et courut sur ma joue gauche alors que mes yeux tremblaient de tristesse. Je la considèrais comme ma propre fille, elle qui avait été abandonnée par sa vraie mère. Je n'avais pas su la protéger, j'étais submergée par la tristesse et cela réveilla en moi une pulsion: la vengeance. Un volcan explosa en moi, toute mon aura divine s'emplifia très fort, mon s'illumina d'une rouge écarlate.

- Qui... t'as... fait... ça? Dis... moi... son... nom...

Des flamèches s'élevèrent du sol vers le plafond, mon visage était déformé par la colère, dans cette posture, je pouvais déclencher des cataclysmes de feu d'une puissance incroyable.

- Désolée de ne pas t'avoir protégée, mais je te jure que je te vengerais... Donne moi son nom.
Journalisée
- Athénaïs -
Dieu
-

Messages: 61


Déesse des gardiennes


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Février 18, 2018, 08:45:49 »

Je me devais rester muette, ce n’était pas ma conversation de toute manière en tout cas, la déesse Sanguilia semble connaître assez bien Aëlyne au point qu’elle en verse quelques larmes discrètement. Je ne pense pas que cela viendrait de sa famille, non Aëlyne m’avait désigné d’autres dieux et le nom de Sanguilia ne venait pas du tout. Je regardais donc les deux femmes se parler, Aëlyne semblait être très gênée de cette situation… Préférant surement d’être au plus loin de cet endroit mais comme elle aimerait « vivre » avec moi, elle était en quelque sorte dans l’obligation de rester ici.. Cette dernière ne disait rien, n’osant même pas regarder la déesse dans les yeux, une main sur son bras et un regard désolé…

Commençant à avoir pitié d’elle, je vins poser ma main sur son épaule voulant la pousser un peu à parler, à réagir. Ma consœur venait de lui poser quelques questions et Aëlyne devait répondre, il était hors de question qu’une de mes âmes soient malpolies, qu’elle soit déesse ou mortelle… Aëlyne commençait tout doucement à réagir se rapprochant un peu mieux de Sanguilia et vint, comme pour lui prendre sa main, je fis qu’elle puisse s’enlacer venant amplifier l’aura d’Aëlyne afin qu’elle puisse être solide… Qu’on puisse la toucher, en gros…

- Déesse Sanguilia, je.... Je suis morte par ma propre faute...

Aëlyne bafouillait, surement de peur de se faire réprimander par cette dernière mais pour l’instant, rien ne se passa vraiment à part que l’aura était en ébullition. Je vins préparer quelques protection afin d’éviter qu’on détruise mon chez moi, déjà que cela m’avait fait chier de le faire alors ce n’est pas pour le détruire, merde !

- Je me suis consumer par ma magie, le fait que.... Pourrais-tu ?

Elle me regarda venant me laisser la parole ou surtout afin que j’explique la situation à Sanguilia, je soupire un petit moment avant de hocher la tête pour lui affirmer que j’allais le faire. Je me retournais en direction de la déesse avant de la regarder.

- Aëlyne s'est fait consumé par ses propres pouvoirs et sa propre puissance. Elle n'a pas su gérer ses pouvoirs de déesses car elle a toujours été habitué par des pouvoirs moins puissant, des pouvoirs de simples chevaliers d'Emeraude, des chevaliers magiques en gros. Elle a décidé, au lieu de reprendre un corps matériel, de faire appel à moi afin que je la guide, qu'elle découvre les mondes à travers moi afin de renaître en une meilleure déesse, c'est cela Aëlyne ?

Aëlyne vint me sourire en hochant la tête pour me faire comprendre que j'avais visé juste dans mes propos, je la remerciais d'un signe de tête également avant de venir regarder Sanguilia en espérant qu'elle se calme...
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox