banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Entre monde du doujin et réalité. [ Okooko]  (Lu 120 fois)
Ponia
Créature
-

Messages: 29

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« le: Décembre 21, 2017, 10:30:30 »

Alfonse Winterfall. Pour les lycéens de Seikusu, il s’agissait d’un étranger qui venait ici, suite à un échange scolaire, comme il en existe un peu partout. Il était assez jeune, seize ans, était très propre sur lui. Tout indiquait qu’il était un garçon fort bien éduqué, ne serait-ce que par le labeur qu’il montrait en cour ou sa maîtrise du japonais qui méritait le respect. 
Au sein de la classe, il avait la côte, rivalisant avec certaine vedette du lycée. 

Sa maîtrise du japonais ne venait pas spécialement d’une instruction, mais d’une volonté de lire des doujins et regarder des hentaïs dans leurs langues originales. Oui ceux qui pensaient qu’Alfonse était un lycéen exemplaire, cachait un secret qui détruisait toute cette impression, il était un fan inconditionnel des mangas pornographiques, avec une grande attirance pour tout ce qui était tentacule. Mais il ne s’excitait pas à être dans la peau de l’agresseur, mais dans celle des jeunes pucelles sans défense, ayant bien plus de frisson ainsi. 

Il était dans le parc, un bouquin entre les doigts, il l’avait acheté après les cours, attendant que la nuit en tombe pour avoir l’ambiance du doujin. Le nom de ce doujin était Tentacles Witchery, cela parlait d’un lycée qui était soumis à une malédiction, les personnes devenant des monstres tentaculaires qui ne désiraient que violer et vider les victimes de leurs fluides sexuels.  Il prenait le temps de bien regarder chaque vignette, ayant une légère expression perverse, étant totalement plongé dans sa lecture, l’ambiance du parc ne rendant que celui du bouquin encore plus pesante et sombre.

Il vint à relever d’un coup la tête, ayant un frisson au niveau de la nuque. L’endroit était décidément très sombre et il n’avait pas de nyctalopie, n’étant qu’un simple humain.  Il se mit à balayer les alentours de son regard, ne percevant rien, sans doute était-ce le bouquin qui le rendait trop parano, cela arrivait de temps  à autre et il se replongeait dans sa lecture. 

Sentant toujours son frisson à la nuque, il se mit à relâcher de sa main droite le bouquin, le posant sur ses genoux, étant posé sur le banc et voulu se masser la nuque pour faire passer cette sensation qui rendait sa lecture plus difficile.
Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Adalza sur Discord)
Okooko
Créature
-

Messages: 78



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Décembre 24, 2017, 01:58:53 »

Cela faisait déjà pas mal de temps qu’Okooko avait découvert le moyen de venir sur Terre mais elle n’avait toujours pas risqué de se promener là-bas aussi librement que sur Terra, même si elle pouvait modifier son corps comme elle le voulait pour cacher ses tentacules, le vert de sa peau ne pouvait être changé. La belle créature extraterrestre avait tout de même pu se familiariser avec les habitants de ce nouveau monde, ils étaient très différents de ceux de Terra, déjà par leur tenue vestimentaire mais aussi par leur réaction vis à vis de son apparence. Même si des créatures comme elle n’étaient pas si courantes que ça sur Terra, les gens étaient au courant de leurs existences alors que pour les humains de la Terre, tout cela ne semblait qu’être des créations d’esprits délurés mais beaucoup fantasmaient dessus.

L’endroit dans lequel Okooko rencontrait ses partenaires de jeu la majeur parti du temps était le parc, elle pouvait se cacher et attraper ceux et celles qui venaient se reposer tranquillement un peu à l’écart. Cette nuit là ne serait pas différente des autres, elle se trouvait au milieu des arbres et buissons en attendant que quelqu’un arrive, ce fut un jeune homme qui vint se poser là tranquillement avec un livre. Se faisant discrète, elle venait se placer derrière lui pour regarder ce qu’il lisait et cela la faisait sourire, c’était une de ces histoires de monstres tentaculaire mais elle trouvait cela amusant car les créatures de ce livre faisaient la même chose qu’elle : absorber la semence de leurs partenaires.

Okooko s’éloigna un peu mais resta à portée et commença à jouer avec le jeune homme en allant faire passer ses tentacules dans son dos pour le titiller un peu. Cela la faisait glousser alors elle continua en lui donnant de petit coup sur la nuque. Comme prévu il arriva un moment où le garçon porta sa main à sa nuque pour voir ce qui le démangeait et c’est  ce moment que la tentacule d’Okooko s’enroula autour de son poignet et le serra assez fort pour le tenir alors qu’elle décida de le soulever du banc. Elle s’amusa un peu à le faire monter et descendre quelque fois avant de le faire venir jusqu’à elle avant que quelqu’un ne le remarque. Elle le regarda et gloussa :

« T’es un peu différent des autres toi, t’es plus blanc et t’as les yeux plus rond, hihi. »

Évidemment, elle savait que l’apparence pouvait changer en fonction de là où on vient, c’était pareil pour les humains de Terra mais elle trouvait cela marrant car c’était le premier comme ça qu’elle rencontrait ici :

« Toi et moi, on va bien s’amuser, tu as l’air de déjà aimer les tentacules. Hihi »

 
Journalisée
Ponia
Créature
-

Messages: 29

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Décembre 24, 2017, 11:27:56 »

Alfonse eut un sursaut, sentant quelques chose, comme un espèce de serpent s'enrouler autour de son poignet, instinct de ses ancêtres oblige, il vint à sursauter et regarder ce qui était la cause de tout cela, venant à faire les yeux bien rond, constatant que ce n'était pas un serpent, mais un truc qui ne semblait correspondre à rien d'autre qu'un tentacule de son bouquin. Ne désirant pas souffrir  en se faisant pendre par son bras, il prit la décision de se tenir au tentacule, ne regardant pas en bas, étant légèrement sujet au vertige.  Il vint par contre à s'inquiéter quand il fut emmener dans les buissons s'attendant à être dévoré par un monstre et fut de nouveau surprit de constater qu'il s'agissait d'une créature féminine, ce que l'on tag le plus souvent sur le net comme "monster girl".

L'humain comprit alors que la probabilité de voir ses jours se raccourcir disparaitre, il avait lu assez de doujin pour savoir, en théorie, ce qui allait se passer, d'autant qu'il était légèrement séduit par l'apparence d'Okooko, il écoutait la jolie créature se mettre à parler de ses différences, lui observait la morphologie de la chasseresse, il se mit à faire un grand sourire.

- Je ne suis pas japonais, je me nomme Alfonse et toi c'est comment ? 


Il tentait de converser avec Okooko, en se disant qu'elle pourrait être aussi amusante, oubliant cependant une chose essentielle, ce qui était décrit dans les doujins n'étaient pas forcément la même chose que face à une créature réelle. Son côté fanboy des tentacules le rendait fort imprudent et légèrement ... idiot.
Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Adalza sur Discord)
Okooko
Créature
-

Messages: 78



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Décembre 30, 2017, 01:29:50 »

Okooko trouvait les humains de la terre très marrant, leurs visages de surprise en la découvrant, leurs fantasmes fascinant mais pour le moment elle n’avait rencontrer que des personnes assez jeunes et il n’y avait pas de créatures autre que de simple animaux avec eux, elle avait donc du mal à renouveler ses échantillons de semence quand elle passait de long séjour sur Terre. Peut être que le jeune homme de ce soir saurait fournir du jus de bonne qualité afin de fertiliser d’autres femelles.

Elle le gardait au bout de ses tentacules, même s’il semblait assez peu probable qu’il s’échappe au vue de son attirance pour ce genre de chose Okooko préférait prévenir tout mauvais mouvement. Elle lui sourit avec sa figure toute mignonne quand il lui donna son nom et lui demanda le sien :

« Moi c’est Okooko. »

Elle le regardait sous tout les angles pour l’inspecter avant de laisser une bonne dizaine de ses tentacules aller se balader librement sur son corps, les appendices verts s’ouvraient parfois pour faire sortir encore d’autre tentacules rosées qui dégoulinaient de liquide pâteux. Elle gloussait comme une enfant qui s’amusait avec un joueur : 

« Dis, que crois-tu que je vais te faire ? Et qu’est-ce que t’aimerais que je te fasse ? »

Puisqu’il s’y connaissait en monstre tentaculaire dans ses livres, il devait avoir une imagination débordante sur ce qu’elle pouvait faire avec lui et elle trouvait ça marrant de lui demander ce genre de choses.
Journalisée
Ponia
Créature
-

Messages: 29

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Décembre 30, 2017, 11:27:39 »

Le terrien continuait d'observer la créature, se rappelant d'une chose importante, est-ce qu'elle comprenait le japonais. Il aurait bien put parler anglais, mais il doutait fortement que la créature soit du genre à apprendre une langue vivante en plus. Si la communication ne pouvait se faire oralement, il allait devoir déployer d'autres méthodes. Heureusement, la jolie voix d'Okooko parvint à ses oreilles, une charmante tonalité qui ne rendait que plus belle l'engeance de Terra. 

Vint le moment de l'inspection, ce qu'Alfonse ne trouvait pas dérangeant, généralement, soit la créature était tout nouvelle et cherchait à comprendre l'espèce qu'était l'humain ou alors elle n'était pas à se première prise et ne faisait que juger sa prise. L'humain ne restait pas indifférent, sentant le regard sur lui, lorgnant un peu sur les formes d'Okook et surtout, observant ses tentacules qui suintait un liquide que le jeune homme supposait aphrodisiaque, après tout c'était comme ça que dans les doujin, les monstre tentaculaires pliaient leurs victimes à leurs volonté. Finir sous l'emprise totale de la chasseresse n'était pas une mauvaise idée, même s'il aimerait certainement jouir d'une certaine liberté, se demandant si la monster-girl était une espèce unique ou s'il en existaient d'autre. Vint deux questions, qui l’interrogèrent, s'attendant à ce qu'elle agissent sans poser de question, une petite différence avec les doujins, quoi que, il en avait lu un où le monstre était en collocation avec une humaine et le monstre payait en nature, sexuellement parlant bien évidement.

- Et bien, pourquoi ne pas te faire plaisir, après tout, je suis ton prisonnier, ta proie.

S'en suivit un petit rire décontracté.  Il prenait ce moment comme un jeu, où il était dans le rôle d'une proie.

- Dans les doujin généralement les proies finissent épuisé et les pratiques sont si variés, après tout les tentacules ça peut se faufiler partout chez l'humain. J'ai lu une fois un doujin où ils étaient si fin, qu'ils passaient par les pores de la peau. Si vous avez envie d'essayer des choses nouvelles, je veux bien être votre cobaye, j'adore les tentacules et c'est la première fois que j'en croisent en vrai. Ils sont sensible ? Ils sont facile à manipuler ?  Vous pouvez en faire pousser d'autre ? 


Alfonse était partit dans ses questions, montrant un côté débile dans cette circonstance et certainement drôle dans d'autres.
Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Adalza sur Discord)

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox