banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Rencontre entre chevaux ♥ (pv Konoka)  (Lu 480 fois)
Mirabelle et Skoon
Créature
-

Messages: 24


Aliens Nymphomanes


Voir le profil
Fiche
Description
Deux aliens métamorphes et nymphomanes ♥
« le: Décembre 10, 2017, 02:08:48 »

Les deux aliens étaient sur terre depuis un moment, mais ils étaient restreints à la ville japonaise. Les deux amis voulaient en voir plus, exploré d’autre pays. C’est dans cette optique qu’ils se mirent à réparer leur vaisseau d’exploration. C’est après un mois de travail acharné qu’il fut enfin terminé et entièrement opérationnel. Mirabelle et Skoon étaient tout excité à l’idée de pouvoir changé de pays, même si la ville de Seikusu serait leur ville d’habitation car les gens ici ont une sexualité bien plus libre qu’ailleurs.

C’est ainsi que le vaisseau se mit à décollé sans aucune difficulté. Tout se passait à merveille, jusqu’à ce qu’une perturbation changea les plans des pilotes. Au début, ils pensaient à une perturbation météorologique, mais le ciel était bien dégagé quand ils avaient décollé. Les deux amis attendirent donc que tout ça se termine.

Quand le vaisseau se posa, il afficha des messages d’alerte. Mirabelle et Skoon s’inquiétèrent au début des éventuels dégâts, avec le nombre d’heures qu’ils avaient passé à le réparer.  Puis ils regardèrent plus en détails, et l’appareil n’avait rien. Il était toujours en mode furtif d’ailleurs. Le message d’alerte indiquait qu’ils avaient changé de monde, surpris, les deux acolytes chargèrent les détails.
En effet, entre le japon et ce monde, il existait plusieurs passages. Des sortes de portails ou de passage comme des failles spatio-temporelles. Après analyse des données, ils étaient arrivées sur un plan appelé Terra. Un plan qui utilise de la magie, plus médiéval. Pour ne pas choqué la population local, les aliens firent un scan de la zone. Le territoire s’appelait « Tekhos », et la forêt dans laquelle ils avaient atterri était peuplé d’être mi-homme, mi- animal.

Les deux métamorphes prirent donc des apparences adaptées. Sans se concerter, ils optèrent tous les deux pour des corps d’équins. Bien sûr, leur critère avait été la taille du sexe de ses êtres imposant. Skoon était, et contrairement à son habitude, un mâle de très grande taille, musclé et incroyablement séduisant. Mirabelle paraissait plus petite pour une fois, mais tout aussi belle. Le poil caramel comme sa peau en tant qu’humaine, les même cheveux blonds ainsi que les yeux noisettes. Quand ils se regardèrent vêtu de leur habit le plus naturel, ils se sourirent d’un air complice. Ils sortirent et décidèrent d’aller se promené, pour faire des rencontres.
« Dernière édition: Décembre 10, 2017, 06:45:08 par Mirabelle et Skoon » Journalisée
Konoka Yamashi
Terranide
-

Messages: 35


Jument japonaise perdue


Voir le profil
Fiche
Description
Née et élevée au Japon, Konoka s'est soudainement retrouvée projetée dans un autre monde et dans un autre corps. Perdue, elle tente de comprendre ce qui lui est arrivée.
« Répondre #1 le: Décembre 10, 2017, 04:38:16 »

Depuis qu'elle avait atterrit dans cette réserve, le train de vie de Konoka avait radicalement changée. Autrefois, quand elle était encore humaine et vivait à Seikusu, ses journées se résumaient aux études, que ce soit en cours ou chez elle. Parfois elle sortait avec ses amis boire un verre ou pour faire un ciné, voir du shopping. Mais depuis qu'elle avait été transformée en jument humanoïde et placée sur cette île, elle passait ses journées à errer au hasard sur celle-ci, avant de rentrer. Certes, elle avait réussie à créer quelques liens, mais ses connaissances passait leur temps a forniquer et elle même n'avait jamais osée les rejoindre, bien trop timide et coincée pour ce genre de chose. Certaines lui disaient que c'était du gâchis vu son corps, ce a quoi elle répliquait... En prenant la fuite. Et à la course, elle était imbattable, depuis qu'elle avait des sabots.

Au fil du temps, Konoka avait découvert qu'elle était non pas sur une île tenue secrète par le gouvernement japonais, mais dans la réserve naturelle d'un autre monde, sur lequel les êtres comme elle aujourd'hui, étaient persécutés et réduits en esclavage. On lui répétait souvent qu'elle avait de la chance d'être ici, car ailleurs, elle ne serait qu'un jouet sexuel. Mais Konoka était tout de même partagée. Ouais, elle était libre de ses mouvement et pouvait faire ce qu'elle voulait... Mais le soucis, c'était qu'il n'y avait rien a faire dans ce trou paumé et elle s'ennuyait. Elle était une fille de la ville, elle. Elle préférais mille fois vivre en milieu urbain, quitte à être une esclave, plutôt que de rester ici pour toujours. Et au delà de ça, sa mère lui manquait énormément.

Ce jour là, Konoka était au beau milieu de la forêt, durant l'une de ces énièmes escapades, à ruminer son ancienne vie, lorsqu'elle entendit un bruit de moteur venant du ciel. C'était probablement un vaisseau furtif, vu que ce dernier était vide. Néanmoins, elle décida de se rendre à l'endroit où il allait probablement atterrir en se laissant guider par le bruit. Elle espérait pouvoir s'expliquer avec les Novaquienne et leur dire qu'elle n'était pas une bête terranide, qu'elle avait suivit des études et avait été diplômée. Mais en arrivant sur place, elle ne vit aucune Novaquienne. Non, à la place, elle ne vit que deux terranides de plus, dans leur plus simple appareil, tout comme elle. Elle ne pouvait pourtant s'empêcher de rougit d'embarras en les apercevant. Leur nudité n'était pas en cause, c'était habituel par ici, non cela était plutôt du à la taille monstrueuse de leur engin. Il n'y avait pas de mâles sur cette île, seulement des femelles et des Futa, mais comme elle était la seule terranide équidé ici, elle ne s'était jamais vraiment rendu compte à quel point... Cela pouvait être imposant.

Le mâle et la Futa arrivèrent vite à son niveau et le regard de Konoka ne cessait de décrocher vers leur sexe. Embarrassée, elle finit par légèrement détourner le regard.

- Bo...Bonjour... Vous... Vous êtes nouveaux ici ?

Pas terrible comme amorce de conversation. Malgré sa gène, les deux nouveaux pourront constater, tout comme les autres terranides de cette île, à quel point le corps de la jeune jument semblait délicieux.
« Dernière édition: Août 25, 2018, 09:15:09 par Konoka Yamashi » Journalisée

Nsfw Femelle - Nsfw Futanari
Couleurs Dialogues => SaddleBrown
Mirabelle et Skoon
Créature
-

Messages: 24


Aliens Nymphomanes


Voir le profil
Fiche
Description
Deux aliens métamorphes et nymphomanes ♥
« Répondre #2 le: Décembre 10, 2017, 06:46:30 »

Quand les deux « nouveaux » équins descendit de leur vaisseau, ils eu pour premiers reflexe de s’étirés. L’air y était doux et respirable, la nature était mère dans cette petite réserve. La brise caressait leur corps, et pour deux nymphomanes, sentir le vent sur leurs sexes était si agréable. Quand ils posèrent les pieds sur la terre, l’herbe était fraîche et c’était agréable comme tout.

Le premier contact avec la population local ne fut pas très long, voir même plutôt rapide. Une jeune demoiselle vint à eux, probablement qu’elle devait être déjà tout proche si elle a entendu le bruit de l’appareil. En parlant de cette demoiselle, elle aussi était vêtue comme Eve. Son joli minois reflétait une certaine timidité, et étonnamment pour une personne nue, elle semblait gênée par les deux verges imposantes des deux acolytes. Pourtant, avec son corps ça serait étonnant qu’elle n’en ait jamais vu, elle a dû séduire plus d’une personne ses courbes prononcé. Quoiqu’il en soit, c’était leur premier contact et par chance c’était avec une personne de la même espèce qu’eux, ou du moins de leur transformation.

« Eh bien, oui on vient d’arriver. Quel est cet endroit ma jolie ? » Dit la futa en se rapprochant de la demoiselle. Elle lui prit une main et y posa ses lèvres, l’embrassant tendrement, et surtout amicalement.

« Hum Hum ! » Fit la voie derrière les deux filles. Skoon avait les bras croisés sur le torse avec un air sévère envers son amie « Ne te gêne surtout pas, Belle ! Si ça se trouve cette petite est apeuré de nous voir sortir de nulle part. » Il s’inclina respectueusement devant la jeune femme. « Excusez l’impolitesse de mon amie, elle est parfois trop enjouée quand elle croise quelqu’un. Je suis Skoon, et elle s’est Mirabelle, ravie de vous connaître. »

« Hum … Enchantée aussi. » Reprit la première en s’inclinant aussi.
 
Mais il faut avouer que le regard insistant sur les sexes des deux amis commençait à leur donner des idées légèrement obscènes. En plus de ça leur interlocutrice était carrément séduisante, mais surtout incroyablement désirable. Mêlé à tout ça que ça fait un mois que les deux n’avait pas copulé, leur corps habitué à du sexe régulier commençait à bouillir. 
Journalisée
Konoka Yamashi
Terranide
-

Messages: 35


Jument japonaise perdue


Voir le profil
Fiche
Description
Née et élevée au Japon, Konoka s'est soudainement retrouvée projetée dans un autre monde et dans un autre corps. Perdue, elle tente de comprendre ce qui lui est arrivée.
« Répondre #3 le: Décembre 10, 2017, 09:22:38 »

Le moins qu'on puisse dire, c'est que la jument menbrée n'était clairement pas du genre à tourner autour du pot, préférant aller droit au but. Sans même se présenter, elle lui demanda où ils étaient en allant directement au contact avec un baisemain et un compliment. Ce qui ne fit qu'accentuer l'embarras de Konoka.

- Hum Hum ! Ne te gêne surtout pas, Belle ! Si ça se trouve cette petite est apeuré de nous voir sortir de nulle part. Excusez l’impolitesse de mon amie, elle est parfois trop enjouée quand elle croise quelqu’un. Je suis Skoon, et elle s’est Mirabelle, ravie de vous connaître.

- Hum … Enchantée aussi.


Les voir s'incliner respectueusement devant elle, une simple petite jument paumée et sans rang particulier, faisait très étrange. De ce qu'elle savait, les furry étaient persécutés au même titre que n'importe quel terranide. Elle avait toutefois entendue parlée d'une région de Terra où ces derniers vivaient libre et dans leur propre royaume, mais c'était une région glaciale. Et vu le peu de vêtements qu'ils portaient, elle doutait qu'ils en étaient originaire. Quant à leur question de savoir où ils étaient, c'était légitime. Les Novaquiennes qui l'avaient amenées ici ne lui avaient rien expliqués et c'était une autre furry qui avait tepondue a cette question.

- Moi... Je me nomme Konoka. Je... ne suis pas originaire d'ici par contre, comme beaucoup d'autres furry... C'est une réserve naturelle... On nous met ici pour nous protéger du reste du monde... Dans lequel les êtres comme nous sont percutés... Et réduit en esclavage... Et il n'y a quasiment que des femelles...

La jeune jument les regarda de nouveau, avant de dévier une fois de plus vers leur sexe en rougissant, continuant sur sa lancée.

- Et c'est la première fois que... Je vois d'autres furry équin... Comme moi.

Comprenez par là: c'est la première fois qu'elle voit des membres aussi imposant de toute sa vie. Et si jusqu'à maintenant, elle arrivait à passer outre la vue d'autres pénis appartenant aux autres furry, sa nature équine la faisait s'emoustiller à la simple vue de ceux ci. Phénomène qu'elle avait du mal à interpréter vu sa virginité, d'où son malaise. Mais si son esprit avait du mal à comprendre ce qu'elle avait, son corps en revanche, y répondait parfaitement bien. Pour preuve, ses tétons comme son clito pointaient à leur maximum, et il y'a ait même un mince filet de mouille qui longeait sa cuisse.
Journalisée

Nsfw Femelle - Nsfw Futanari
Couleurs Dialogues => SaddleBrown
Mirabelle et Skoon
Créature
-

Messages: 24


Aliens Nymphomanes


Voir le profil
Fiche
Description
Deux aliens métamorphes et nymphomanes ♥
« Répondre #4 le: Décembre 10, 2017, 10:15:37 »

Le comportement de Mirabelle n’avait fait que accentué l’embarra de la jeune jument. Ce qui est normal car elle avait déjà l’air d’être une personne discrète et timide. Donc voir débarquer une personne aussi extravagante que l’alien devait être plus que gênant. Quoi que le surplus de respect dont faisait preuve le mâle n’était pas forcément mieux. Malgré sa grande gêne, la jeune fille répondue aux deux acolytes. En accord avec son corps, elle avait une voix mielleuse et douce, agréable à entendre, comme du velours auditif. 

« Moi... Je me nomme Konoka. Je... ne suis pas originaire d'ici par contre, comme beaucoup d'autres furry... C'est une réserve naturelle... On nous met ici pour nous protéger du reste du monde... Dans lequel les êtres comme nous sont percutés... Et réduit en esclavage... Et il n'y a quasiment que des femelles...
Et c'est la première fois que... Je vois d'autres furry équin... Comme moi. »


C’était un peu dur d’entendre tout ça. L’espèce des deux amis était une civilisation la plus pacifique qu’il soit, en même temps il n’y a pas le temps de se faire la guerre quand on copule toute la journée. Donc entendre que certains était obligés de s’isoler pour ne pas être persécuté, ça fait mal. Et puis, le fait que ce soit la première fois qu’elle voyait des furry équins leurs pinçait le cœur. N’étant pas totalement sous leurs vraies apparences, ils avaient l’impression de lui mentir un peu. Mais bon, ils ne pouvaient pas se permettre de tout dire sous prétexte qu’elle est mignonne. Mais peut être que s’il y à affinité, ça pourrait ce faire.

Quoi qu’il en soit, la demoiselle c’était mis à regarder une nouvelle fois leur membre colossal. C’était dur de résister à une érection quand une telle beauté se met à regarder son engin. Mais visiblement, et par se regard, les deux acolytes ne semblaient pas être les seuls à sentir le début d’une excitation. En effet, leur interlocutrice, et malgré sa timidité, montrait les signes d’excitation que Mirabelle et Skoon connaissaient très bien. Les tétons et le clitoris de Konoka s’étaient durcit, et sa nature équine faisait qu’ils étaient plus gros que la moyenne, comme leurs sexes. De plus, un filet perlait entre les jambes de la petite. Les aliens compris vite le malaise de la jeune femme, et Mirabelle dans son éternel franchise pris la demoiselle dans ses bras, collant son corps à celui de Konoka.

« Dit moi ma belle, si c’est la première fois que tu vois des chevaux, c’est aussi la première fois que tu vois leur sexe. Ça a l’air de ne pas te laisser indifférente. Tu veux peut être les examinés de plus près, tu serais à quoi ça ressemble, et ça t’éviterais de te retrouver dans des situations délicates. »

« Mirabelle ! »

Protesta le mâle, ne voulant pas mettre la jeune fille plus mal à l’aise qu’elle ne l’était déjà, mais le fait est qu’il mourrait d’envie de copulé aussi. Et si la jument mouillait en voyant un pénis de mâle, lui avait la même réaction devant la femelle. Son pénis remuait et commençait à durcir, malgré le contrôle qu’il essaie de garder.
Journalisée
Konoka Yamashi
Terranide
-

Messages: 35


Jument japonaise perdue


Voir le profil
Fiche
Description
Née et élevée au Japon, Konoka s'est soudainement retrouvée projetée dans un autre monde et dans un autre corps. Perdue, elle tente de comprendre ce qui lui est arrivée.
« Répondre #5 le: Décembre 10, 2017, 11:57:36 »

Avant que Konoka ne puisse réagir, la Futa la prit contre elle, dans une étreinte lin d'être innocenté. Ses lourds seins furent plaqués contre ceux de Mirabelle, tétons contre tétons, et le moindre mouvement électrisait don corps. Mais ce ne fut rien comparé à ce qui se passait plus bas. Le sexe imposant su retrouva en effet serré entre leur ventre, prit en étau, le gland aplatit émergeant entre leurs seins, tandis que le clito de Konoka frottait contre la hampe de chair, accentuant le plaisir qu'elle pouvait ressentir actuellement.

- Dit moi ma belle, si c’est la première fois que tu vois des chevaux, c’est aussi la première fois que tu vois leur sexe. Ça a l’air de ne pas te laisser indifférente. Tu veux peut être les examinés de plus près, tu saurais à quoi ça ressemble, et ça t’éviterais de te retrouver dans des situations délicates.

Les protestations de son ami n'y changèrent rien, Konoka était irrémédiablement excitée sexuellement. Elle se retrouva, en plus d'être prise dans cette étreinte, plaquée contre un arbre, ne pouvant que gémir face à ce qui lui arrivait. Au bout d'un moment qui sembla durer une éternité pour elle, la jeune jument finit par avouer, rouge de gène...

- Je... Hum... Suis encore... Vierge... Donc... Soyez gen.... Gentil avec m-moi...

Son embarras devait sembler tout de suite bien plus compréhensible. Elle était juste ignare sur le plan sexuel. D'un autre côté, cela devait aussi leur sembler logique, si elle n'avait jamais vue aucun membre de son espèce pour lui faire son éducation sexuelle.
« Dernière édition: Décembre 11, 2017, 03:02:44 par Konoka Yamashi » Journalisée

Nsfw Femelle - Nsfw Futanari
Couleurs Dialogues => SaddleBrown
Mirabelle et Skoon
Créature
-

Messages: 24


Aliens Nymphomanes


Voir le profil
Fiche
Description
Deux aliens métamorphes et nymphomanes ♥
« Répondre #6 le: Décembre 13, 2017, 11:17:45 »

Donc la petite jument était vierge. Les deux nymphomanes comprenaient mieux son embarra devant leurs sexes imposants. La jeune fille ressentait surement quelque chose qu’elle n’avait jamais éprouvée. Et si elle avait déjà eu des envies devant d’autres espèces, le fait de voir des membres de la sienne devait lui faire un effet en plus. Quoi qu’il en soit, devant la scène que lui offrait son amie avec cette charmante demoiselle, Skoon commençait à avoir une érection. Rapidement son engin gonfla et remonta en pointant vers le ciel.

De son coté, Mirabelle fut tout aussi surprise par la déclaration de Konoka. Elle qui était si proche de la demoiselle, elle sentait ses tétons durcis sur les sien, ainsi que son clitoris qui frottait sur la verge de la futanari. Mais même si les deux acolytes étaient eux des bêtes assoiffés de cul, ils savaient faire preuve de douceur. Bien que les chevaux ont tendances à être brutaux avec leurs sexes de grande taille. On peut dire que dans le monde de la baise, ce sont les plus avantagés et de loin.

« Ne t’en fais pas ma belle, on n’est pas là pour te faire de mal. Au contraire, on va te faire du bien. On va tacher de t’apprendre ce que l’on sait, en commençant par le début. » Mirabelle passa une main entre leurs deux corps, puis posa sa paume entre les cuisses de la jument. Elle sentait la chaleur s’en dégager, c’était agréable. Puis elle remonta deux doigts pour caresser la fente de la demoiselle « Tu t’es déjà offert des plaisirs solitaires ? »

Le mâle qui assistait à la scène se sentait un peu délaisser. Il avait longuement hésité à les rejoindre mais ses pulsions furent les plus fortes. Maintenant que son membre était raide et que son excitation était au maximum, il devait se soulager. Et puis il trouvait les vierges incroyablement mignonnes, en particulier Konoka. Il finit dont par rejoindre les filles. La futanari s’occupait de l’entre jambe de la demoiselle, tout en lui embrassant le cou. Le mâle passa derrière son amie en lui agrippant le cul, chose habituelle pour eux, et se pencha pour embrasser les seins de la jument. Il lui posa une série de baiser doux en formant un chemin jusque ses tétons, qu’il lécha tendrement.
Journalisée
Konoka Yamashi
Terranide
-

Messages: 35


Jument japonaise perdue


Voir le profil
Fiche
Description
Née et élevée au Japon, Konoka s'est soudainement retrouvée projetée dans un autre monde et dans un autre corps. Perdue, elle tente de comprendre ce qui lui est arrivée.
« Répondre #7 le: Décembre 15, 2017, 01:37:21 »

Konoka commençait doucement à prendre conscience de la situation. Elle allait avoir sa première relation sexuelle, avec deux personnes qu'elle venait tout juste de rencontrer, depuis même pas une minute. Elle qui était timide au possible, c'était sans doute un exploits. Si elle avait été abordée de cette façon durant ses études, elle aurait été déflorée depuis longtemps.

- Ne t’en fais pas ma belle, on n’est pas là pour te faire de mal. Au contraire, on va te faire du bien. On va tacher de t’apprendre ce que l’on sait, en commençant par le début. Tu t’es déjà offert des plaisirs solitaires ?

Konoka secoua la tête, non elle ne s'était jamais masturbée. Elle avait été trop prise par les cours et n'avait donc jamais prêtée attention au corps de ses camarades au lycée ou au sien. Elle n'avait aucune idée de ce que l'on ressentait lors du plaisir sexuel et si elle l'avait connue plus tôt, cela aurait sans doute perturbé sa scolarité. Même aujourd'hui, alors qu'elle était une jument dans un coin de nature, elle n'y avait jamais songé, trop perturbée par sa nouvelle condition. Aussi, lorsque son amante vint caresser sa fente, ce fut comme si elle se prit un coup de jus. La jeune jument sentit en effet comme des décharges électriques dans son corps, des décharges agréables qui l'électrisaient, mais concentrées il est vrai au niveau de son intimité.

- Haa... Hmmmm !!

Elle soupira, lâchant quelques gémissements. Ce contact faisait du bien. Terriblement du bien. Son corps était devenu plus sensible suite à sa transformation, mais elle n'en avait aucune idée, ne s'étant jamais touchée. Ses soupirs et son plaisir augmentèrent, lorsque le mâle décida de les rejoindre et commencer à déposer de légers baisés sur un de ses seins, avant d'en lécher et suçoter le téton. En parallèle à cela, le sexe calé entre ses seins coulissait un peu, faisant de légers aller et venus et stimulant donc son bouton d'amour plus bas.

- Haaaa.... Haaaaaaa....

Konoka ne criait pas, mais expirait doucement, les bras le long du corps, en appuis contre l'arbre. Elle avait fermée les yeux, la tête légèrement penchée sur le côté, afin de profiter au mieux de toutes ces nouvelles sensations. Son jus intime coulait un peu plus abondamment et elle même avait l'impression d'avoir de la lave en fusion en guise de cyprine, tant elle se sentait chaude. Il était clair qu'elle ne tarderait pas a avoir son tout premier orgasme, ce n'était qu'une question de minutes.
Journalisée

Nsfw Femelle - Nsfw Futanari
Couleurs Dialogues => SaddleBrown
Mirabelle et Skoon
Créature
-

Messages: 24


Aliens Nymphomanes


Voir le profil
Fiche
Description
Deux aliens métamorphes et nymphomanes ♥
« Répondre #8 le: Décembre 16, 2017, 09:38:11 »

Visiblement, la petite jument était vraiment quelqu’un d’innocent, étant donné qu’elle ne s’était même jamais masturbée. Quel plaisir manquer, pensa Mirabelle. Mais le fait est qu’elle y alla doucement, ça devait faire bizarre pour la petite de sentir ce genre de chose pour la première fois. Et vu comment Konoka mouillait, même si c’était sa première expérience elle semblait prendre son pied. Mais ce n’était pas la seule non plus à aimer. Les deux aliens prenaient beaucoup de plaisir aussi. Autant la futa frottait son pieux contre la fente qu’elle caressait, le lubrifiant à la base et lui provoquant énormément de bien. Et en plus, sa verge s’agitait entre les deux paires de poitrines des jeunes filles et ce n’était pas non plus désagréable comme situation. Et de son côté, l’étalon suçait tendrement le téton de la vierge, et malaxa fermement l’autre sans lui faire mal.

Les gémissements de Konoka étaient simplement délicieux. Son visage exprimait très bien le plaisir qu’elle pouvait ressentir, et les deux acolytes avaient déjà vu cette expression, celle d’une jeune femme qui s’apprêtait à avoir un orgasme. Pour faire durer le plaisir, le mâle passa derrière la jument, posant son énorme sexe sur son dos. Il sentait le cul ferme de la demoiselle se presser contre. Puis la futa qui était resté devant se mit à genoux devant la jeune femme, puis posa ses lèvres sur la fente trempée de celle-ci. Elle la lui embrassa, se délectant de sa cyprine et alla même jusqu’à passer sa langue entre les lèvres intime de la jument. Le mâle jouait toujours avec un téton de Konoka, et avec son autre main il s’était mis à jouer avec son bouton de plaisir, ce qui était simple vu qu’il ressortait bien.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox