banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une course réelle, mais avant il faut apprendre. (PV Veronika McRaven)  (Lu 221 fois)
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 123


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #15 le: Janvier 05, 2018, 06:18:17 »

Clarence trouvait donc sa moto, après avoir examiner bien des modèles, tâter un tas de bouts de métal et de carbone. Une "Savage X00" un modèle méconnu, mais polyvalent malgré ses quelques défauts. Déjà le modèle est réputé pour les accidents, mais ça, on peut l'imputer aux pilotes. Pas pour rien si les versions suivantes ont amélioré la partie visant à protéger le conducteur. Enfin c'était quand même une gamme au-dessus des autres en termes de performances globales. Capricieuse côté moteur, difficile à contrôler dans les tournants à cause de son poids. Mais bon, cela mit à part le moteur était d'excellente facture et conçu à une époque où les limitations sur la pollution étaient bien plus souples. Enfin elle était grande, plus souvent achetée par des hybrides de grandes tailles que par des jeunes humaines. Veronika l'observa aussi, fit son tour en l'examinant sous toutes les coutures, elle était en très bon état pour un vieux modèle de ce genre. Le préau était correct, bien que plus gros que le budget de la jeune femme. Mais en croisant son regard, elle sourit, elle pouvait lire ce sentiment qu'elle avait déjà connu elle aussi.

- Moi ça me va, mais tu sais que t'n’as pas le budget ? Il va te manquer cinq mille crédits, et ça sans options encore...

Elle regarda la vendeuse, finalement la petite n'aura pas sa moto aujourd'hui. Mais bon, ce n'est paru n soucis, gagner l'argent par ici sera facile. Benny annonça le prit, et lui assura qu'elle gardera la moto le temps qu'elle ait l'argent, ici c'est uniquement en liquide qu'on paie.

- Par contre miss, avec des options pour les courses de Véro, tu peux doubler le prix, ce n'est pas un problème, je présume ?

Demanda la vendeuse, le double en argent... C'était vache, mais c'était aussi la réalité, cela dit à côté de cela, gagner une seule course rembourse généralement les frais de la moto. Ces courses sont fortement populaires sur le marché noir, et les chaines de télévision pirate les diffusent à grande audience. Bref, tout cela génère de l'argent, beaucoup d'argent proportionnellement au danger, on paie les pilotes. Parfois ils peuvent même recevoir des extras pour finir la course d'une façon spectaculaire ou détruire leur véhicule à la fin ! Hé oui, on sait se faire plaisir dans le marché noir ! Véro, elle commençait à compter dans sa tête, avec les options elle en aurait pour près de cinquante mille crédits, ce n'était pas encore si cher que cela pour une moto de cette gamme en état de marche, équipée et pleinement capable de rouler.

- Hmm, tu fais une affaire je te le confirme, mais j'espère que t'es prête à enchainer les petits boulots qui paie bien...
Journalisée

Clarence/Saijiro Unazuki
Humain(e)
-

Messages: 85



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #16 le: Janvier 07, 2018, 08:55:34 »

L'augmentation du prix initiale n'étonna qu'à moitié Clarence, car elle ne se doutait pas que la vendeuse demande le double. Cependant sa détermination ne faiblit pas malgré cet obstacle, elle ferait ce qu'il faudrait pour obtenir la moto. L'humaine avait  à présent la conviction que ce n'était pas pour rien que ce modèle se trouvait ici, sous ses yeux.

Clarence regarda la vendeuse dans les yeux et tendit sa main pour conclure un accord tacite.

-Je gagnerais les fonds nécessaires et viendrais acheter la moto avec les modifications que Veronika estimera nécessaire.

L'humaine réfléchissait de son côté aussi, il lui faudra se vendre plus que prévue, sans compter qu'elle allait devoir dépenser pour mieux se vêtir. Des vêtements déchiré cela lui donnerait une mauvaise image. Lorsque Veronika fit la remarque elle eut un sourire.

-Oui, désolé de retarder le reste à cause de ce choix. Est-ce qu'il y aurait un magasin de vêtements proche d'ici ? J'aimerais être présentable, mes vêtements font un peu tâches ainsi endommagés.

Clarence essayait de se préparer, mais elle pouvait sentir sa propre nervosité monter petit à petit. Elle ignorait comment elle réagira face au travail qu'elle devra faire. Pour le moment elle se concentrait sur comment améliorer son apparence, en sachant que cela lui coûtera de l'argent. 
Journalisée
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 123


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #17 le: Janvier 11, 2018, 01:48:17 »

Petits boulots qui paient bien... Voilà une chose jamais rassurante à entendre, car ce genre de boulots est souvent physique, épuisant et laborieux. Ils n'étaient petits que de par leur nom, et souvent plus épuisant que les "grands" métiers où l'on finit le cul sur une chaise toute la journée. Veronika confirma donc la réservation, laissant soins à Benny de préparer les modifications dès à présent. Puis elle embarqua Clarence hors d'ici, un magasin de vêtement ? Elle s'y rendit à pied direction un grand magasin du coin. Ils vendent tous des habits de moindre valeur tout à fait correcte à porter. Même si dans ces quartiers bien des gens ne portaient pas grand-chose laissait la moitié de leur corps visible.

- Prend ce qu'il te faut, pour gagner les sous tu veux faire quoi ? Car y'a un peu de tout par ici, prostitution, livraison de colis dangereux, en plus faudra éviter le territoire des pures normales, sinon leurs macros vont nous sauter dessus...

Ha oui, rien n'était simple et même vendre son corps pouvait être compliqué, le meilleur choix était sans doute un milieu aisé plutôt que la rue. La rue va plus vite, mais si une macro arrive, elles sont fichues. Et le souci des riches, c'est que souvent ils veulent des trucs bien tordus. Vero lui expliqua bien sûr tout cela sans les détails, en plus à y réfléchir, Clarence était encore vierge ? Allez savoir, mais si tel était le cas ça pouvait rapporter gros une vierge sur le marché...
Journalisée


Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox