banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Chaos urbain [Riza]  (Lu 514 fois)
Riza
Créature
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Janvier 18, 2018, 12:46:31 »

Tu rigoles d'un rire gêné quand la capitaine te parle et tu te grattes la tête. Tu te tournes vers les forces de polices, elles sont en train de réorganisé leur troupes parce que la mission n'est pas terminée, il faut sécuriser le commissariat et réparer les potentiels dégâts que tu aurais causé.  Tu lâches un soupire, car ta moto est détruite et tu n'as plus de tenue de rechange, tu te dis qu'il va falloir faire attention à ce que tu fais.  

Tu t'avances vers ton unité, car tu as été affectée toi aussi au groupe qui doit capturer Natchios et on dirait bien qu'ils comptent exploités un peu tes capacités offensives pour aller de l'avant. Pour une fois que tu vas en ligne de front, tu ne va pas te plaindre. Après tout la capitaine présente avait sous entendu qu'elle comptait t'utiliser pour accomplir quelques trucs. C'est donc pas encore fini pour toi.

Un nouveau coup sonne, un grésillement te rappelle étrangement celui de ta radio. Tu reconnais que trop bien cette voix féminine qui vient pour demander des comptes...  

"Alors, Godzilla tu me fais un rapport s'il te plait ?"
-Oui, chef j'dois aider les forces présentes pour aller appréhender quelqu'un il semblerait.
"Reçu. Termine ta mission."  
-Oui comme d'habitude.

Tu appuies sur le bouton stop de ton émetteur radio.  Alors que tu vois Sarah se tourner vers toi... Tu te demandes ce qu'elle va te dire, mais rien de bien important. Alors qu'une poussière tombe du mur en face de toi, tu entends ses remerciements.  

-Pas de quoi... Et ... "Officier"? Je ne suis qu'une simple Policière vous savez...

Car, en effet contrairement à ce que l'on peut croire, tu es tout en bas de l'échelle. Une simple exécutrice et tu n'attends que ça de pouvoir monter en grade.  D'ailleurs quand tu dis cela ça surprend quelques têtes, comment une femme avec un pouvoir assez impressionnant n'est que policière ? Les questions fusent un peu au tour de toi, mais tu as l'habitude et tu n'en fais rien. Tu es sous évaluée comme d'habitude.  
Journalisée
Sarah Pezzini
Humain(e)
-

Messages: 267



Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Janvier 29, 2018, 01:59:44 »

Sarah fronça brièvement les sourcils. « Officier » était la contraction utilisée pour « officier de police », le terme officiel désignant les policiers. Pourquoi Riza venait de lui faire cette précision inutile ? Sarah haussa mentalement les épaules, mettant cela sur le compte d’une soirée mouvementée, et qui risquait encore de l’être. Sa voiture de fonction était bonne à être jetée à la casse, et sa partenaire était blessée. La situation était donc critique pour Sarah, et il allait encore falloir se battre contre tous ceux qui continuaient à les attaquer. La paix était encore loin d’être rétablie au sein du ghetto, et Natchios n’allait pas se rendre bien gentiment.

« Ça risque de chauffer là-dedans... Après ce que vous avez fait à hauteur de la place, tout le monde va vous vouloir en devant du peloton. Et, puisqu’on est dans la même équipe... »

Pezzini avait dit ça en regardant, par une fenêtre, le quartier qui s’étendait au loin. Le calme avant la tempête... Quand les policières de Tekhos allaient remonter le long des rues du ghetto, les choses allaient rapidement continuer à se compliquer, Sarah le percevait aisément.

« Vous allez réussir à gérer ? » demanda-t-elle finalement.
« Dernière édition: Février 06, 2018, 01:33:19 par Sarah Pezzini » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Riza
Créature
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Février 03, 2018, 12:08:46 »

Ainsi donc Sarah n'aime pas quand tu lui fais la remarque concernant le terme officier. Pour toi ça ne fait pas de différence et tu penses qu'un peu de bonne entente pourrait être appréciable. Tu fais mine de sourire pour te montrer compréhensive. Mais tu reprends vite un air sérieux, car on est pas là pour faire pot de fleur dans le décor. Tu es là pour arrêter la concurrence et les envoyés en prison éventuellement. 

Tu recharges ton pistolet, visiblement tu sais y faire avec ton arme. Tu souris davantage en entendant Sarah, car c'est exactement ce que tu voulais, te retrouvée au devant de la scène. À cela tu prend une petite inspiration, alors que les policières au tour de toi s'activent, l'opération semble commencer. Enfin un peu d'action! Tu finis par répondre à la policière en face de toi. 

-Oui ? 

Tu lances un petit oui interrogateur, elle n'a pas finie sa phrase. C'est du suspense insoutenable, ou pas. Tout ça pour un vulgaire, vous allez savoir gérer. Gérer quoi ? La situation ? Les doigts dans le nez pour toi. Tu penses qu'elle devrait plutôt faire gaffe à ses plumes.   

-Bien-sûr, faisons du bon travail en équipe.   

Ceci étant dit, elles allaient pouvoir passer aux choses sérieuses, car ce n'était que l'échauffement à présent. Le boss Natchios, allait pas se laisser intimider facilement et  a ton avis, la partie risquait fortement de se pimenter s'ils décident de sortir l'artillerie lourde. Tu es prête à te défendre toi et la voiture de police qu'on allait te prêté avec Sarah.   Tu précises que tu es prête à faire du travail en équipe, car c'est important quand plusieurs personnes travaillent en même temps, ça évite rapidement la pagaille générale sur le champs de bataille.     
Journalisée
Sarah Pezzini
Humain(e)
-

Messages: 267



Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Février 12, 2018, 01:54:05 »

Après avoir repoussé les forces de Natchios, les policières se préparaient à la contre-attaque. Sarah se retrouva ainsi dehors au bout d’une demie-heure, enfilant un gilet pare-balles et des cuirasses. La police tekhane disposait d’équipements de pointe, et Sarah et Riza furent accompagnées par d’autres policières, certaines portant des armures intégrales. Un mecha les accompagnait même, tout de bleu, les lettres de « TEKHOS » tatouées au métal chromé sur sa carlingue. Le groupe d’assaut devait remonter par l’est du Howloon District, le long du Boulevard de l’Espoir. Un long boulevard qui permettait de rejoindre le quartier chaud. Dans les airs, plusieurs drones survolaient les lieux, fournissant une assistance tactique, mais qui manquait de fiabilité.

« Ils utilisent des brouilleurs. Soyez très prudentes, et référez-vous à vos scanners plus qu’aux informations des drones. »

Sarah acquiesça silencieusement. Elle portait aussi un casque en visée assistée, et appuya dessus, configurant plusieurs options. Le groupe rejoignit sans problème l’entrée du long boulevard, qui semblait totalement désert, si ce n’est la présence de barricades installées à une quinzaine de mètres. Les rebelles avaient aussi installé des bannières aux slogans très évocateurs : « SUCEZ-MOI ! », « À MORT LA PUTE ! », ou encore, son préférée : « TA CHIENNE LA CHATTE ! ». L’imagination sans borne des manifestants pour les slogans était aussi vraie sur Terra que sur Terra.

Les policières s’avancèrent en position prudente, par binôme. Beaucoup d’habitants avaient déjà été évacués, mis dans des gymnases longeant le Howloon District. Tekhos avait beau avoir une politique largement discriminatoire à l’égard des mâles, le massacre gratuit de civils n’en faisait pas encore partie.

« Il y a des explosifs sur cette barricade, il va falloir contourner par les ruelles...
 -  Ça sent le piège, Capitaine, signala Sarah.
 -  Je sais. Raison de plus pour se montrer très prudentes. »

Des ruelles et des rues contournaient le boulevard de l’Espoir, et le groupe s’y engagea, remontant une ruelle qui conduisait à une rue adjacente. Personne, a priori... Mais, pour Sarah, tout ça était calme, beaucoup trop calme.

Elle sentait que les ennemis étaient proches...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Riza
Créature
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
« Répondre #19 le: Février 15, 2018, 11:40:11 »

Tout le monde s'équipe pour l'assaut contre les troupes ennemies, on ne sait pas ce que ça va donner.  Tu t'étires tranquillement en mettant un gilet pare-balle à ta disposition et tant qu'à faire tu recharges les munitions de ton flingue. Ton groupe étant prêt, tu sors du commissariat direction l'est de l'Howloon district. Tu regardes le mécha et tu penses qu'il serait trop facile à vaincre. Un bon tir d'énergie dans la face et c'est résolu.

Lorsque tu t'avances sur le boulevard, la capitaine fait une annonce comme quoi les radars sont brouillés ? Tu t'en fous totalement, car tu n'as jamais vraiment utilisée le tiens. tu t'en fous qu'ils utilisent des brouilleurs. Ton attention est portée par des drones, tu te dis que ce n'est pas tellement discret, mais qu'importe tu avances et soudain il y a une palissade faite de barrière et de pancartes de manifestant.  Ils sont super originaux.  

-Ils étaient en manque d'inspiration les manifestants ?

Tu notes dans un coin de ta tête délit de fuite et insultes à agent de police.  

Tu regardes le chemin dans la ruelle qui mène vers les quartiers chauds de Tekhos, c'est évident que c'est un piège, pourquoi auraient-ils bloquer le couloir principal et laissé une porte d'entrée plus étroite ? Tu t'avances dans la ruelle avec le reste de tes collègues.  

Les murs sont sinistres, l'ambiance est macabre, il y a des tags sur les murs pas très encourageants, avec des signes sataniques, des menaces de morts, des pseudonymes bidons en tout genre. Tu jettes un oeil aux dessins sans trop t'attarder au sol.  

Soudain ton pied s'enfonce sur une dalle et celle-ci s'abaisse légèrement, comme pour enclencher un mécanisme. Ça fait bip. Comment ça bip ? Tu tournes ta tête d'un côté et d'un autre, mais tu ne remarques rien de changer.  Tu écartes ton pied de la dalle piégée.  

Qu'est-ce qu'ils ont encore inventés pour nous foutre dans la merde ? Les ennemis sont pas loin vu le piège installé ici. Tu penses qu'ils doivent juste attendre qu'on tombe dans l'uns de leurs piège pour venir nous cueillir à coup de balle inopérante contre moi.  Mais cette fois on est toutes armées et prête à en découdre, qu'ils essayent de venir nous botter le cul, on verra bien qui finira avec les menottes aux poignets.    

« Dernière édition: Février 15, 2018, 11:46:42 par Riza » Journalisée
Sarah Pezzini
Humain(e)
-

Messages: 267



Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Février 26, 2018, 01:35:51 »

« À MORT LA FÉMINITÉ ! », « L’ELD VOUS JUGERA ! », « CHATTES EN FEU ! », étaient autant d’inscriptions qui ornaient les murs. Sarah avançait prudemment, tenant entre les mains un pistolet-mitrailleur, portant sur elle une armure de combat. Les ruelles étaient trop petites pour permettre au mecha de passer, et l’unité lourde surveillait la zone, dans l’attente d’une équipe de déminage. Le reste de l’équipe devait sécuriser les lieux. Rapidement, l’équipe eut des renseignements sur le gang qui se trouvait ici : les Black Bones.
 
« C’est un gang satanique, qui pratique des incantations rituelles sinistres en capturant des clochards, des toxicos…
- Charmant, commenta Pezzini.
- Soyez prudentes, Mesdames. »
 
La ruelle les conduisit à une petite cour intérieure, avec un jeu au centre et quelques arbres. Une balançoire rouillée, un toboggan, avec des balcons tout autour, et des tags en forme de têtes démoniaques noires. Le repaire des Black Bones, visiblement… Et, tandis que Sarah s’avançait, Riza marcha soudain sur une dalle piégée, déclenchant un bip. Sarah retint son souffle. Pas d’explosions, mais les policières entendirent soudain un roulement. Un volet mécanique s’ouvrit près d’elles, menant à l’un des entrepôts de stockage pour les résidents… Mais, faute d’ouvrir sur des meubles ou des cartons, les femmes virent deux mitrailleuses lourdes qui s’enclenchèrent.
 
« ATTENTION ! »
 
Les policières se dispersèrent le plus rapidement possible, tandis que les tourelles se mirent à faire feu, d’énormes balles fusant vers l’escouade. Une policière poussa un hurlement en étant touchée à la hanche, et s’effondra au sol, pendant que Sarah bondissait derrière un arbre, les balles la suivant de près, arrachant à chaque tir des morceaux d’écorce. Rapidement, la policière saisit une grenade à sa ceinture.
 
« En position défensive !
- UNE GRENADE, VITE !! »
 
Sarah dégoupilla son ananas, et le balança rapidement. Une explosion résonna rapidement, fauchant les deux tourelles, mais la situation ne s’apaisa guère… Car, au même moment, depuis les hauteurs, les portes de plusieurs balcons s’ouvrirent, livrant passage à des hommes armés, qui hululaient, portant des espèces de peintures tribales sur le visage, et mitraillant l’escouade avec des fusils d’assaut et autres armes à feu.
 
La bataille avait commencé…
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox