banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Venez jouer avec nous !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Desmina, démone lunatique [Valicidée !]  (Lu 502 fois)
Desmina
Modérateur
-
*****
Messages: 160


Do-gooders like you don't know what's good for you


Voir le profil
Fiche
Description
Puissante démone manipulatrice au caractère imprévisible et autoritaire.
« le: Décembre 01, 2017, 04:27:04 »

Identité : Desmina. On la surnomme parfois « la lunatique » dans son dos.
Âge : Probablement quelques millénaires.
Sexe : Féminin.
Race : Démon.
Sexualité : Bisexuelle avec une grande expérience.
Formes : Forme démoniaque (SFW)


En résumé

Desmina est un démon féminin âgé, même pour une créature de sa race. Elle est classée comme une entité puissante lui permettant de se passer d’une allégeance à un Cercle, et surtout particulièrement retorse notamment lors des invocations. Son apparence douce, globalement humaine, est trompeuse, et seul ses yeux reflètent réellement le degré de violence dont elle est capable.

C’est une créature hautement imprévisible dont les sauts d’humeurs étaient réputés de son temps et il n’est pas simple de deviner ce qu’elle mijote. Desmina tire pourtant un malin plaisir à plier ceux qu’elle rencontre à sa volonté, et elle peut s’attacher de manière suffocante à une personne si elle lui plait pour une raison inconnue.

Dans les derniers siècles passés, elle s’était trouvé une retraite loin en enfer afin de se couper du monde pour une raison qui lui est propre. Son dernier projet en date est donc de découvrir ce qu’il s’est passé durant son absence. Toutefois, elle ne s’est jamais préoccupée de politique, et s’est toujours tenu loin de la hiérarchie des démons quitte à passer pour une paria.


Physique

Si certains démons aiment à se composer  une apparence démoniaque sophistiquée dans une effrayante surenchère, Desmina quant à elle, s’est choisit un parti minimaliste avec une forme globalement humaine. Elle diffère des démones aux formes plantureuses par une silhouette svelte aux courbes parfaitement équilibrées, et à la poitrine délicatement formée, pour obtenir un ensemble de contours sans excès. Sa peau lisse, d’un profond rouge sang, est décorée d’un riche panel de tatouages sur l’entièreté de son corps, qu’elle s’est infligée elle-même sans que quiconque ne sache leurs significations, sinon elle-même. Et elle n’est aucunement loquace sur ce point.

La démone est capable, comme souvent pour une créature de sa race, de modeler à sa convenance des ailes reptiliennes, d’un noir profond, au niveau de ses omoplates. Toutefois, ses goûts esthétiques la poussent souvent à dissimuler ses ailes, préférant conserver une apparence simpliste, moins impressionnante et plutôt trompeuse. De la même manière, elle peut tout à loisir modeler une queue serpentine au niveau de sa chute de rein, qu’elle enroule nonchalamment autour de ses jambes. Appendice musculeux qui remplit également un autre rôle, puisque la démone s’en sert comme fouet, tantôt cinglant, tantôt tranchant mais toujours dangereux.
Le plus notable dans son apparence reste ses cheveux. Desmina arbore de très longs cheveux à la couleur particulière, retombant jusqu’au niveau de ses hanches. Sa chevelure semble être composée de feu liquide, pulsant de la même couleur que la lave nouvellement formée, et parait également flotter, comme animée d’une vie propre. Ses ongles possèdent aussi cette même couleur, que ce soit ses mains ou ses pieds.

Toutefois, ce sont ses yeux qui sont les plus marquants et impressionnants. De la même couleur bouillonnante que ses cheveux, ils sont dépourvus de pupille et d’iris, donnant ainsi des globes oculaires uniformément rougeoyants. Cela lui donne un regard particulièrement intense de prédatrice. Suivant la même logique esthétique, son visage est dépourvu d’excès et il n’affiche aucun tatouage, marques ou cornes. Tout au contraire, son visage est plutôt doux avec un nez mutin et des lèvres délicates. Ces dernières cachent une langue qu’elle peut allonger et contorsionner à la manière d’un serpent, ainsi que dents ayant pris l’apparence de crocs pointus sans ressemblance avec des dents humaines.
Desmina se distingue également par les habits qu’elle porte, y compris sous sa forme démonique, choisissant des vêtements sans fioritures. Sous sa forme de démon, elle se contente de simple frusques déchirées pour couvrir son torse, laissant ses bras et ses épaules libres, pour retomber jusqu’aux mollets. Dans sa forme humaine, elle aime se vêtir d’un ensemble de cuir noir de la tête aux pieds, et très près du corps.

Car il lui est arrivée d’utiliser une forme humaine. Là aussi, la démone reste fidèle à sa ligne esthétique en conservant les mêmes proportions pour son corps humain. Elle dissimule bien évidemment ses attributs surnaturels sous cette forme, bien qu’elle puisse tout à fait les modeler sur son corps humaine. Sa forme humaine est celle d’une femme élancée, à la chevelure d’un rouge intense et aux yeux d’un noir d’encre, conservant cependant l’intégralité de ses tatouages. Ses lèvres sont pâles tout comme sa peau qui reste très claire sous cette apparence.
Dans l’ensemble, son apparence est donc inhabituellement frêle et douce pour une démone, d’autant plus qu’elle affiche peu ses traits démoniaques, bien que ses yeux reflètent indubitablement une violence et une puissance contenue . Desmina reste toutefois une créature à la beauté surnaturelle, qui se reflète inévitablement dans sa forme humaine.


Caractère

On  peut parfaitement résumer le caractère de Desmina en deux mots : impérieuse et imprévisible. Ses pairs ont longtemps juré qu’elle s’était ralliée au Cercle de la Colère tant ses sauts d’humeurs sont légions. Car c’est une créature complètement lunatique, capable de passer d’un état de paresse contemplative à un excès de colère injustifié. Toutefois, elle n’a jamais parlé d’aucun serment envers un Cercle, et elle démontre une totale absence de fidélité envers qui que ce fut. Quand bien même ses semblables l’associent par habitude à la Colère, ils évitent toutefois de l’évoquer devant elle.

Car Desmina aime tout simplement voir ceux qu’elle croise lui lécher les bottes. Elle peut s’intéresser ou ignorer totalement quelqu’un pour des raisons qui lui sont propres, de la même manière qu’elle accorde son bon vouloir selon des critères qui semblent totalement aléatoires. Elle ne jure par aucun serment sinon celui de faire ce qu’elle veut, quand elle veut. Âgée, même selon les critères des démons, Desmina a acquis de formidables pouvoirs au fil des siècles, lui garantissant ainsi une indépendance d’action et, son caractère lunatique n’arrangeant rien, la crainte auprès de ses semblables. Son ego est donc à la mesure de ses pouvoirs, et elle est bien assez puissante pour se permettre d’être ainsi arrogante.

Cependant, son caractère paresseux joue contre elle, et la démone est fréquemment oubliée par ses pairs pour la simple raison qu’elle n’exécute aucune action éclat. En clair, la plupart du temps, elle ne fait rien. Sa principale activité pour tromper son ennui reste de trouver une âme ou un semblable ayant un quelconque intérêt pour le presser et l’écraser jusqu’elle s’en soit lassée. La faiblesse, la compassion, ou la sentimentalité la répugne, car elle reste avant tout une démone pure, impitoyable et retorse qui estime que la soumission lui est due. Sa fierté la pousse à considérer la majorité des personnes comme indignes de son attention, si bien qu’elle ne leur accorde pas plus de valeur qu’un simple grain de poussière.

Elle est classée comme une entité retorse, prenant un très grand plaisir à tordre les termes des contrats conclus avec les invocateurs dans le seul but de les plier à sa volonté. D’ailleurs, Desmina ne voit l’existence humaine que comme un passe-temps qu’elle prend un malin plaisir à malmener au gré de ses envies. C’est une créature très intelligente, notamment quand il s’agit de jouer sur les mots ou de manipuler une personne jusqu’à obtenir son obéissance totale. La démone voit ses relations avec autrui uniquement selon un rapport de force, se permettant d’user et d’abuser cruellement des humains ou même des siens.
Toutefois, elle n’est pas une créature détachée et froide. Bien au contraire, lorsqu’une personne pique sa curiosité, elle s’y attache fortement, cherchant tout simplement à l’avoir de corps et d’esprit pour elle, et elle seule. Cette exclusivité étouffante est proportionnelle à son intérêt pour la personne, pouvant être passager ou jusqu’à la plonger en enfer avec elle, pour l’éternité.


Histoire

Si sombre. Depuis quand étais-je ici ? Et d’où provient ce noir d’encre ? Je ne sens même pas mon propre corps, seulement une pulsation lancinante entre mes tempes. Mes souvenirs… Je ne parviens pas à raviver ma mémoire. Une bribe, rien qu’une seule, c’est tout ce qu’il me faut… Une seule, une seule… L’ennui peut-être ? Oui, c’est juste. J’étais terriblement fatiguée, je m’en souviens désormais. Laborieusement, je sentis les souvenir refaire surface, lentement mais sûrement, comme des vagues successives circulant dans mon esprit en lambeaux. Mais cette obscurité… Je ne peux la supporter alors qu’elle m’irrite et me confine et je sentis à nouveau la vie circuler dans chaque fibre de mon corps. Inconsciemment, je sentais mes mains s’animer avec difficulté, comme prises dans une gangue de matière solide. Mon agacement ne fit alors que croitre de manière exponentielle, menaçant de crever la surface de ma léthargie à tout moment.

Mes bras s’animèrent d’eux-mêmes pour percer cette croute qui les retenaient, cette dernière se brisant plus aisément que je ne m’y attendais. Mais ma vision se dérobait encore. Je portais mes doigts à mon visage pour déchirer cette même gangue rocheuse l’emprisonnant. J’ouvris alors les yeux, et un afflux de lumière sanguine s’infiltra à travers eux, balayant comme un torrent les dernières chaines embrumant mes pensées. Une clarté rougeoyante, familière et confortable filtra à travers le boyau profond de terre volcanique où je m’étais enfoncée jadis. Je me souviens désormais. La lassitude s’était infiltrée en moi, charriée par chaque veine pour empoisonner mon cœur d’ennui et je m’étais laissée chuter, loin, très loin, dans les profondeurs des enfers.

Mes jambes commencèrent à se mouvoir d’elles-mêmes, entrainant avec elles le reste de croute minérale qui me retenait encore. Si subitement… Pourquoi ressentais-je si brusquement cette envie impérieuse de revenir à la conscience ? Quelque chose piquait mon inconscient. Le sentiment diffus de pouvoir retrouver un semblant d’intérêt pour… Je n’en savais rien. Peut-être était-il probablement temps, peut-être avais-je bien assez sombrée dans le coma ici, au fond des abysses. Les derniers lambeaux de mon lit de roche s’écroulèrent pour libérer mon corps immunisé au passage du temps et, dans un soupir, je posais le pied sur le sol dur pour la première fois depuis si longtemps. Une vermine quelconque fila entre mes jambes pour se faufiler dans les trous du sol où serpentait des racines maladives à l’écorce noirâtre.

Les souvenirs fusionnèrent aussitôt avec les sensations que ce lieu éveillait en moi, me rappelant cet alcôve où j’avais fait le choix de trouver refuge jadis. Le choix de me couper de la réalité ne serait-ce que quelques temps, qui furent finalement quelques siècles. Dans ce mince espace profondément enfoncé dans les terres abyssales des enfers, j’avais enfin trouvé le repos nécessaire pour retrouver mon appétit. Je me rappelle désormais, oui, de cette faim qui me tenaille. Je me courbais en rampant pour m’extirper de ce refuge séculaire, empruntant le boyau étranglé qui me conduisit vers un espace plus grand encore. L’odeur de souffre y était forte, et les aspérités déchiraient par endroit la robe déjà en lambeaux que je portais. Quel passage répugnant, la terre sulfureuse y était gluante et parcouru de vermines. J’y plantais mes ongles pour me hisser sur le rebord, déchirant plus encore mes frusques qui avaient survécu jusque là.

La vue était imprenable telle que dans mes souvenirs. Accroché sur le flanc de la falaise, la sortie du passage dont je venais de m’extirper donnait directement sur l’à-pic d’un gouffre où se jetait le bras d’une rivière de lave, descendant plus loin encore, au niveau inférieur. Je me flattais en songeant que j’avais eu du goût de choisir un tel endroit. Mes poumons se gonflèrent de plaisir en aspirant cet air chargé de vapeurs lourdes, et je pus observer chaque détail du paysage, comme si je le découvrais à nouveau pour la première fois. L’endroit où je me trouvais, n’était qu’un gigantesque trou reliant deux niveaux et parcouru d’un réseau de galeries s’enfonçant dans ses flancs.
La lumière renvoyé par le flot de lave créait un ballet d’ombres sur la roche rougeoyante et ces détails semblaient raviver mon esprit encore embrumé. Quelques racines hagardes perçaient la roche par endroit, faisant parfois chuter quelques débris qui coulaient grésillant dans la rivière volcanique. La lave se jetait dans les ténèbres du niveau inférieur, si loin lointain que je ne distinguais qu’une profonde obscurité s’étendant à l’infini et qui engloutissait la lumière vive de la roche en fusion. Je portais mon regard vers les hauteurs, où une noirceur similaire dissimulait l’étage supérieur à mes yeux. Cet endroit me fascinait et menaçait de m’emporter encore dans la contemplation

Mais je désirais davantage. J’étirais mes ailes dans un craquement similaire au vieux cuir, me procurant ainsi une sensation délicieuse quand les muscles de mon corps se tendirent pour la première fois depuis longtemps. C’était une sensation jouissive. Mais une doute demeurait, et je pouvais le ressentir, comme un chatouillis à l’arrière de ma nuque que je ne parvenais pas à assouvir. Le regard fixé sur les espaces au-dessus de moi, je sentis une inexplicable vague d’enthousiasme parcourir chaque fibre de mon corps si bien que je ne pus retenir un sourire. J’avais faim, mais j’ignorais encore ce que je désirais et, avant que je m’aperçoive, mes ailes me portèrent par-dessus la coulée de lave. Le décor défilait sous mes yeux tandis que je débutais mon ascension sans but ou presque. Je sentais au plus profond de moi que quelque chose m’appelait. Ne me déçois pas.


Autre :

Desmina possède évidemment les pouvoirs typiques des démons, comme le fait de pouvoir se modeler une apparence humaine, des ailes et ou encore une queue reptilienne dont elle se sert comme arme. Elle est également capable de prendre la forme d’un serpent.
Après des siècles de tuerie, elle a absorbé nombre d’autres pouvoirs démoniques bien qu’ils ne soient pas tous connus de ses semblables. Ses capacités physiques demeurent dans les puissants, et elle est notamment capable de modeler des armes de flammes entre ses mains.
« Dernière édition: Septembre 24, 2018, 12:30:21 par Desmina » Journalisée

Riza
Créature
-

Messages: 64



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Décembre 01, 2017, 07:06:55 »

Bienvenue  !
Journalisée
Cassidy Green
Avatar
-

Messages: 2848


Une femme, un homme ? Ou bien les deux ?


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 01, 2017, 07:35:11 »

Bienvenue Grimaçant
Journalisée

Voici mon topic pour découvrir mes autres comptes. Veuillez aussi me contacter sous ce compte pour mes autres personnages, vu que je suis plus souvent connecter avec Cassidy Green qu'avec les autre Grimaçant
Alix et Nox
Dieu
-

Messages: 46



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Décembre 02, 2017, 12:09:19 »

Re-bienvenue  Grimaçant
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7615



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #4 le: Décembre 02, 2017, 12:52:14 »

Re-Bienvenue !

Je m'attaque à la modération de ta fiche !

J'ai bien aimé lire ta fiche. Le style est sympa, et, sur le fond, je revois des éléments tirés du complément de script officiel sur l'Enfer, donc c'est cool Cool

Bref, sans surprise, et sans attendre davantage, tu es donc VALIDÉE !

Je te mets dans le Groupe "Avatar", et je crois que tu connais le chemin pour la suite Souriant !
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Desmina
Modérateur
-
*****
Messages: 160


Do-gooders like you don't know what's good for you


Voir le profil
Fiche
Description
Puissante démone manipulatrice au caractère imprévisible et autoritaire.
« Répondre #5 le: Décembre 02, 2017, 02:40:14 »

Oui en effet, le script m'a bien inspiré.

Re-merci pour ces re-bienvenue !
Journalisée

Jésus Christ
Avatar
-

Messages: 7



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Décembre 02, 2017, 02:58:13 »

Encore un démon à exorciser, j'ai du pain sur la planche.  Bienvenue !
Journalisée
Kayly Caldo
Créature
-

Messages: 46


Hybride Neko furry / démone sexy


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Décembre 02, 2017, 03:22:42 »

Le retour de Jésus, quoi ! Choqué

Bref, bienvenue Desmina. ^^ Y a surement moyen qu'on se rencontre, dans le futur... Clin d'oeil (Quand j'aurais débloqué mes pouvoirs, je pense...)
Journalisée


Couleur : tomate ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici
Desmina
Modérateur
-
*****
Messages: 160


Do-gooders like you don't know what's good for you


Voir le profil
Fiche
Description
Puissante démone manipulatrice au caractère imprévisible et autoritaire.
« Répondre #8 le: Décembre 02, 2017, 07:30:43 »

Oh, noticed by J.C !

Merci, et rencontrer des collègues ça fait toujours plaisir. Clin d'oeil
Journalisée

Kayly Caldo
Créature
-

Messages: 46


Hybride Neko furry / démone sexy


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Décembre 02, 2017, 09:53:28 »

Il y aurait surement ma mère Sophiana, qui aura plaisir à te rencontrer... Clin d'oeil
Journalisée


Couleur : tomate ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox