banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
Auteur Sujet: De surprise en surprise(PV:Alix Sable)  (Lu 504 fois)
Sophia Monroe
Humain(e)
-

Messages: 143


Capitaine


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jade Road lance promotion sur Sergent Major Sophia Monroe: C'est très efficace. Sergent Major Monroe évolue en Capitaine Monroe.
« Répondre #30 le: Janvier 03, 2018, 07:32:29 »

Alix est repartie de plus belle avec sa verge qui pointe midi et légèrement pulsante. Après lui avoir laissé le choix, Alix me tire sous la douche, elle règle la température de l'eau et commence à me frotter le corps avec du gel douche, je fais pareille sur son corps sculpté. Elle doit pratiquer pas mal de sport et le fait de glisser mes doigts sur sa peau me rend folle d'elle. Je la trouve encore plus séduisante nue, nous passons sous la douche afin d'enlever le savon mais...

- Détends toi ma belle. Je m'occupe de tout.

Elle a déjà montré des signes d'impatience et pour y répondre, je me place dans son dos, je me colle au plus près et je fais passer mon bras droit sur sa hanche pour aller chercher sa matraque de peau. Je commence une masturbation énergique. Entre deux soupirs, Alix regrette que je n'ai pas de queue pour la sodomiser.

- Ah bon? Attends petite garce.

Avec ma main gauche, je glisse dans son dos et je glisse mon majeur entre ses fesses. D'un coup sec, je la pénètre avec mon doigts et j'y remus comme une folle.

- Je n'en ai pas fini avec toi me belle
Journalisée

“Les dieux de la vengeance exercent en silence.”
Alix Sable
Humain(e)
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
Description
Contrebandière garçon manqué à la langue bien pendue et aux manières grossières.
« Répondre #31 le: Janvier 03, 2018, 03:43:20 »

Complètement appuyée contre le corps de Sophia, je savoure totalement ce qui m’arrive, et ça doit non seulement se voir à ma tronche rouge de plaisir mais aussi avec les gémissements langoureux que je pousse. L’eau chaude qui coule sur nos corps donne une dimension supplémentaire à cette masturbation, et j’ai l’impression de perdre pied tant l’envie de m’abandonner aux caresses de mon amante est forte.

Je me frotte sensuellement à elle, impatiente de recevoir ma récompense en lui griffant les fesses que je peux à peine atteindre vu la posture. En deux, trois mouvements, son poignet réveille pleinement mon sexe, ne pouvant même pas m’empêcher de remuer le bassin d’impatience. Sophia me traite de garce à l’idée que je puisse aimer de me faire prendre et franchement, ça m’excite encore davantage.

"Ouais, j’suis une garce délinquante qui adore se faire maltraiter le derrière et al-…"

Cette fois, Sophia me sèche complètement sur place avec ce doigt qui s’introduit entre mes fesses. C’est vrai que j’avais déjà imaginé ce fantasme, m’étant même exercée durant mes plaisirs solitaires, mais là, ça me prend de court. J’échappe un gémissement qui se termine en couinement de surprise en sentant ce majeur remuer en moi, même si là, je l’avais bien cherché.

Mon corps se cambre de lui-même, et je suis obligée de prend appui sur la paroi de douche en face avec mes mains en réalisant que j’adore ça. Mes jambes s’écartent elles aussi pour donner plein accès à mes fesses pour Sophia.  Et cette combinaison de traitement, entre sa main qui m’astique et ce doigt, j’ai l’impression d’être en plein dans un de mes rêves cochons.

"Putain Sophia… J’adore ce que tu m’fais…"

Mon postérieur remue lui-aussi pour en demander davantage, et j’ai l’impression d’échapper un "encore" entre deux soupirs d’aise. J’étais timide et un brin coincée au bar ? Rien à foutre, maintenant j’ai juste envie que Sophia me donne une bonne leçon méritée ; et cette légère honte empire ce sentiment. C’était carrément une découverte pour moi d’aimer ce genre de traitement, et vraiment, j’adorai.

"Traite-moi de salope si tu veux mais pitié… N’arrête pas."

Heureusement, nos précédentes activités avaient augmenté ma résistance sinon j’aurais sûrement eu un orgasme fulgurant. Pour l’instant, cambrée devant Sophia pour lui offrir mon corps, j’espérai juste qu’elle me réserve d’autres initiatives dans ce goût là. Et puis merde à la retenue, j’étais trop occupée à couiner de plaisir tant cette situation me faisait délirer.
Journalisée
Sophia Monroe
Humain(e)
-

Messages: 143


Capitaine


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jade Road lance promotion sur Sergent Major Sophia Monroe: C'est très efficace. Sergent Major Monroe évolue en Capitaine Monroe.
« Répondre #32 le: Janvier 07, 2018, 10:49:31 »

Alix perd le contrôle sous mes assauts, je devenais folle de cette petite dealeuse. Elle m'excite beaucoup. Bon c'est vrai que son énorme trique aide pas mal, surtout en soi. Mais après tout, elle est attachante comme nana. Une sacré carapace mais un coeur et un corps tendre. Elle se donne de plus en plus avec moi, me laissant même la sodomiser de plus en plus brutalement. Elle se décomplexe de plus en plus et pour accompagner en puissance le plaisir de Alix, un deuxième doigts prend possession de son anus.

- Ne t'inquiète pas, ma belle, tu es ma petite salope à moi cette nuit.

Alix se pose sur la parois de la douche et je la possède de plus en plus, accélérant mes attaques sur sa verge et son rectum, un seul but, la voir cracher tout son sperme.

- Allez ma belle, viens, après on continue de la manière que tu veux... Car j'ai faim... très faim.

Alix était ma possession pour le moment, mais j'espère que dans un avenir proche, qu'elle me possède de sa longue queue veineuse à souhait. Je sens que mon amante se fait de plus en plus tremblante, elle allait craquer à tout moment.
Journalisée

“Les dieux de la vengeance exercent en silence.”
Alix Sable
Humain(e)
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
Description
Contrebandière garçon manqué à la langue bien pendue et aux manières grossières.
« Répondre #33 le: Janvier 08, 2018, 10:03:53 »

L’eau de la douche ruisselant sur mon corps, celui de Sophia plaqué contre le mien, sa main sur mon sexe et ses doigts entre mes fesses, tout ça allait me faire partir en vrille, c’était certain. La stimulation était si intense que j’avais l’impression de perdre le contrôle mon corps, lorsque celui se trouva de plus en plus cambré, échappant de longs gémissements. Je m’appuyai contre la paroi pour encaisser le plaisir montant inexorablement sous les assauts.

« C’est tellement bon putain, je vais péter un fusible !... » Un petit cri s’échappa de ma bouche en sentant mon derrière se faire agrandir d’un second doigt. J’étais au bord de l’extase, le sexe rougie à la limite de l’explosion et voilà que Sophia empirait les choses.

Impossible de tenir plus longtemps dans cette configuration, et tout le bas de mon corps se contracta pour expulser de long jets blanchâtres sur le mur de la douche. Mon sexe pulsait et me faisait presque mal dans la main de Sophia, tellement il me semblait gonflé et dur. J’eus le souffle coupé par cet orgasme plus intense que les précédents et pas un son ne s’échappa de ma bouche.
Par contre, mes jambes étaient en cotons, et elles se mirent à trembler sous les spasmes de jouissance. Heureusement que j’étais collée à mon amante, sinon je serai tombée à genoux, me rattrapant donc dans ses bras.

« L-laisse-moi… Le temps de r-récupérer… » Contradiction puisque je me retournai vers Sophia afin de l’embrasser sauvagement. Mon corps était encore en feu et agité de frissons, mais j’avais besoin de noyer l’avalanche de plaisir sous une autre occupation. En l’occurrence, le corps de la blondinette.
Je me mis à l’embrasser, mordiller ses lèvres, son menton, tout son cou comme si j’essayai de m’en imprégner. Est-ce que je devenais complètement dingue dans cette soirée ? Fort possible parce qu’il me semblait littéralement dévorer Sophia en léchant sa peau délicieuse, aspirant même ses tétons comme une affamée tout la poussant contre le mur.

« J’sais pas ce que tu as déclenché chez moi mais… » Je prenais à peine le temps de lui parler tellement ma bouche ne pouvait plus quitter le contact de sa peau, frottant en même temps ma queue contre son ventre. Et dans cet appétit frénétique, je pris ma verge encore dure et, avant qu’elle ne perde de sa vigueur, je la glissai contre la fleur de Sophia pour la pénétrer d’un bon coup de rein.

« … Mais j’crois que tu as m’en rendu totalement cinglée. » Mon bras droit souleva l’une des jambes de la blondinette pour mieux l’empaler sur mon sexe sans aucune pitié. Après tout, elle m’avait dit avoir faim, et j’avais une furieuse envie de m’installer dans son intimité chaude. Mon autre main libre agrippa sa fesse pour renforcer ma prise en prévision de ce que je m’apprêtai à faire.

Et comme elle devait s’en douter, je commençai à bouger les hanches pour la prendre lentement mais profondément. Je venais juste de jouir, et c’était un brin douloureux au début mais je léchai avec gourmandise le cou de Sophia pour m’occuper l’esprit. Nos poitrines frottaient l’une contre l’autre et, avec ces mouvements de bassin, le bruit de nos ventres qui se rencontraient me semblait des plus excitants. L'idée de l'avoir prise dans un élan de sauvagerie perverse rajoutait un intense piment à la scène.
« A mon tour, ma belle, de te faire hurler et te prendre par surprise… Après ça, tu pourras bien te venger en me sodomisant autant que tu veux, ça m’est égal tant que j’te fais gémir maintenant. »
Journalisée
Sophia Monroe
Humain(e)
-

Messages: 143


Capitaine


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jade Road lance promotion sur Sergent Major Sophia Monroe: C'est très efficace. Sergent Major Monroe évolue en Capitaine Monroe.
« Répondre #34 le: Janvier 14, 2018, 08:15:15 »

Je ne laisse aucune chance à Alix qui devenait ma chose au file du temps. Quand soudain.

- Waaaooow... Encore tout ça?

Dans un ultime soupir, Alix explose dans un orgasme qui envoie de long trait de sperme sur les carreaux de ma douche. Malgré qu'on est déjà bien baiser, les couilles d'Alix avait encore pas mal de réserve.

- Mais, tu recharges rapidement... Tu me plais de plus en plus petite salope.

Après cet orgasme, le sexe de la dealeuse reste droit et bien dur, pointant encore midi et prêt pour l'action. Alors qu'elle demande une pause, elle se retourne et me plaque au mur tout en m'embrassant le cou, la peau et les épaules. Je lève la tête afin de lui donner accès à mon corps, elle prend possession de moi et je la laisse faire.

- Mmmh...

Après un moment de caresse, je sens sa trique frotter mon ventre avant que Alix ne la place à l'entrée de mon vagin. Elle remue un peu et la voilà, glissant en moi, me pénétrant doucement. Je pousse un petit cri de joie avec une pointe de douleur. C'est tout aussi rapidement, que Alix soulève ma jambe gauche et me voilà bien ouverte à mon amante. Je me colle à elle, la ceinture de mes bras, je la griffe dans le dos à chaque coups de reins. J'ai trop bon et je sens que je défaille de plus en plus.

- Aaah Aaah Aaah... Je suis toute à toi ma belle.

Je me colle encore plus fort et je plonge ma bouche dans son cou afin de cacher mes hurlements. Je suis au point de non retour et dans un dernier cri, je jouie très fort encore... Aucun son ne sort de ma bouche, je fixe Alix avec un visage d'impuissance totale... Je suis desarmée par son sexe si puissant...
Journalisée

“Les dieux de la vengeance exercent en silence.”
Alix Sable
Humain(e)
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
Description
Contrebandière garçon manqué à la langue bien pendue et aux manières grossières.
« Répondre #35 le: Janvier 15, 2018, 05:01:12 »

C’était un poil douloureux de faire encore l’amour à Sophia à ce stade, après l’orgasme explosif dont je fus victime, mais j’étais incapable de me réfréner. Je la pénétrai sauvagement et sans répit, faisant fi de la fatigue de mon sexe, jusqu’au moment où je sentis sa bouche mordiller mon cou sous le plaisir. Pour tout dire, j’étais carrément fier de moi : mon amante était encore une fois sur le point de jouir rapidement.
Ma queue se cala profondément en elle quand je ressentis son vagin se contracter sur les vagues orgasmiques et cette expression d’impuissance adorable sur le visage… Merde, je ne résistai plus à l’embrasser spontanément. Ma langue vint chercher la sienne avec passion, collant nos poitrines ensemble et pour cause, cette soirée serait réellement inoubliable jusqu'à la fin, aucun doute là-dessus.

« Putain, je passe la meilleure soirée de ma vie… » Je me mis à rire bêtement en me retirant de Sophia, le sexe toujours douloureusement dressé.

Pour le coup, c’était quand même ma faute, si seulement je m’étais calmée, je n’aurais pas à ce moment là cette érection douloureuse. Impossible de me soulager pour l’instant, je venais juste de me lâcher sur le mur et mon amante m’excitait bien trop pour que tout ça ne retombe. Néanmoins, il était temps d’avouer que je commençai à avoir besoin d’une sérieuse pause.
Mes jambes lâchèrent un peu, et je fus obligé de m’asseoir sur le sol de la bouche pour essayer de récupérer mon souffle. L’eau de la douche ruisselante sur nos corps m’aidait tout de même un peu à retrouver mes esprits et à calmer l'incendie sur ma verge. Pourtant, un break me semblait vraiment nécessaire mais plus Sophia m’insultait et me surplombait, plus j’étais allumée.

« J’adore quand tu me traites comme ça… Comme une garce et que tu maltraites mon petit cul.»

Je me mis à ramper entre les jambes de ma ravissante flic blonde, ma petite poitrine venant effleurer ses cuisses pendant que ma bouche venait timidement lécher ses lèvres intimes. Ouais certes, j’avais besoin de me poser quelques minutes, mais ça ne m’empêchait pas jouer avec son plaisir et de l’asticoter un peu.

« Ta petite salope a besoin de récupérer un brin. Après, elle sera à vos ordres, cap’taine ! »

Intérieurement, je n’avais aucune idée du temps qu’il me restait pour tenir à ce rythme, mais je n’étais pas encore épuisée. En tout cas, tant que Sophia me maltraitait un peu, ça n’allait pas faire descendre mon excitation.
Journalisée
Sophia Monroe
Humain(e)
-

Messages: 143


Capitaine


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jade Road lance promotion sur Sergent Major Sophia Monroe: C'est très efficace. Sergent Major Monroe évolue en Capitaine Monroe.
« Répondre #36 le: Janvier 18, 2018, 07:38:25 »

Alix continue ses va et viens, elle me donne des grandes vagues de plaisirs alors que je perds pieds de plus en plus. La sodomiser tout à l'heure était la meilleure idée que j'ai eu avec elle, elle semblait apprécier et j'ai adoré lui donner ce bonheur. Elle m'embrasse avec passion et fougue, me laissant encore plus folle d'elle de minute en minute. Mais, d'un coup, elle me relâche et elle tombe sur ses fesses, essoufflée et fatiguée, Alix me demande un instant.

- Ben alors petite chienne, tu m'as promis une endurance exceptionnelle... Remus toi si tu veux que je m'occupe de ton cul... Allez pétasse, bouge toi.

Cette menace vient plus de ma frustration que de ma sincérité. Je suis en manque déjà et elle est la seule chose qui me calmera... Une dealeuse pour combler mon manque... Mais Alix avait encore quelques ressources et la voilà marchant à quatre pattes afin de venir à mes pieds. S'aidant de mes jambes pour remonter, sa bouche termine sa course sur mon vagin inondé.

- Aaah... Mmmh... C'est ça que je veux... Sois sage et je te sodomiserais avec passion, salope.

Je me tortille de plus en plus, mon visage devient rouge et je sens que le bas de mon ventre va exploser d'un instant à l autre. Alix est agile de sa langue, je suis rapidement à sa merci alors qu'elle n'a aucune pitié pour mon corps, je soupire encore de bonheur.

- Aaah, encoooore...

Il fallait pas longtemps pour que mes mains empoignent les cheveux de la soumise afin de la coller à mes grandes lèvres. Mon corps commence à convulser sous les assauts de mon amante et dans un dernier soupir.

- Oooooh Fuuuuuuuuuck...

Le volcan dans mon ventre explose violement alors que mon souffle se coupe, je suis dans un état second et je tombe sur mes fesses, dos au mur de la douche. Je la regarde avec un sourire pervers et j'inspire profondément avant de giffler Alix.

- Ça c'est pour te dire merci, ma salope.
Journalisée

“Les dieux de la vengeance exercent en silence.”
Alix Sable
Humain(e)
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
Description
Contrebandière garçon manqué à la langue bien pendue et aux manières grossières.
« Répondre #37 le: Janvier 19, 2018, 10:51:46 »

L’épuisement me guettait, et si cette soirée continue à ce rythme, j’allais certainement finir à quatre pattes en aboyant. Franchement, je ne me serai pas cru capable d’apprécier autant de me faire malmener, mais plus Sophia parlait crument, plus ça avait le don de m’exciter. Evidemment, avec les orgasmes à répétitions que nous avions eu, j’étais encore loin d’avoir récupéré des forces mais je tenais absolument à satisfaire mon amante.
C’était une sorte de désir de soumise en fin de compte. Me faire empoigner les cheveux pendant que je léchai avec gourmandise le sexe de ma maitresse du soir, c’était bien tout ce que je demandai et j’en profitai bien évidemment un maximum. Ma langue ne cessait de cajoler le délicieux bouton sensible de Sophia, ce qui avait l’air de lui plaire à en croire les convulsions répercutées dans ces magnifiques jambes.

« Hmm… Pas encore fini de lécher… »

Manque de bol, pour moi en tout cas, ma belle fut traversée d’un orgasme brusque qui la mit à terre, confisquant mon savoureux jouet, la bouche toute humide de cyprine. Sophia me laissa là, à quatre pattes avec une érection du tonnerre, la langue pendante échappant un filet de liquide, presque frustrée d’en avoir déjà fini. Et boum ! Surprise ! Voilà, que je me prends une gifle inattendu alors que j’étais simplement en train d’admirer mon amante avec un air de parfaite petite perverse.

« Han ! Mais c’est qu’elle d’vient violente… J’vais devenir encore plus folle de toi à ce rythme. »

Impossible de résister à la tentation, je viens ramper entre les jambes de la jolie flic pour mordiller ses tétons et m’amuser à lécher cette tendre poitrine. Le corps de Sophia était encore chaud et palpitant de sa jouissance, un vrai délice que je léchai et câlinai à souhait grâce à mes lèvres. Ma langue se promenait longuement sur sa poitrine, chatouillant les extrémités durcies avant de venir mordiller et lécher son cou tendre.
Je me blottis littéralement contre elle, nos seins s’effleurant les uns contre les autres, et ma tige de chair se frottait contre son ventre. Puis vint fatalement l’instant où je l’embrassai tendrement, mêlant nos langues entre langues entre elles, longuement, vraiment très longuement. Comme je lui avais dit, c’était la meilleure soirée de ma vie et franchement, Sophia commençait à me rendre accro.

« Qu’est-ce que tu vas faire de ta salope ? La faire couiner ? La maltraiter un peu ?... » Lui murmurai-je en m’éloignant quelque peu, m’abaissant pour suçoter sa poitrine.

J’étais fan de son corps, impossible pour moi de m’empêcher de le lécher et de le caresser de mes mains, savourant le contact de ses cuisses entre mes paumes. Agitant un peu mes petites fesses, j’attendis sa réponse en m’occupant tranquillement d’embrasser méthodiquement chaque parcelle de peau nue. Une véritable petit esclave réclamant de l'attention.
Journalisée

Tags:
Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox