banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Vampire affamé peut se faire dévorer [Rin Shibuya]  (Lu 342 fois)
Ponia
Créature
-

Messages: 92



Voir le profil
FicheChalant
« le: Novembre 22, 2017, 03:19:15 »

Arthur avait passé plusieurs semaines sans se nourrir de sang. Les professeurs avaient fourni des devoirs à rendre et il ne souhaitait pas pas les autres avoir raison sur certaine chose. Cela faisait déjà quelques jours qu’il avait des vues sur une élève de son établissement, rien de sexuel, mais il avait une Soif à apaiser et cette lycéenne semblait avoir un sang irrésistible. Il avait tellement envie de sang, qu’il dû se faire violence pour ne pas se jeter sur elle. Il devait réussir à s’informer un peu sur elle. Heureusement, pour lui, elle n’était pas présente dans sa classe, sans quoi sa situation aurait été des plus difficiles.  Il devait aussi faire attention à manger et boire comme un humain, malgré la Soif qui rendait ses actions pourtant simple, complexe, se faisant à la fadeur de la nourriture. Il était pale, comme malade. Sa paleur se faisait rapidement expliquer par son travail tardif. 

En réunissant les informations, il put comprendre que cette proie potentielle n’était pas une innocente jeune femme, bien au contraire. Cela l’ennuyait tout de même. Une si jeune femme n’avait pas à tomber ainsi dans la luxure/ S’il prenait contact avec elle, il y avait des risque qu’il figure sur son blog, ce qui aurait tôt fait de rallumer le brasier des rumeurs parlant de lui comme un fils de catin. Cette optique n’était pas rassurant pour lui, mais il avait besoin d’un sang nourrissant et il était certain que cette fois le sang d’animaux ne suffisait pas. L’intuition des vampires dirons-nous.

Il ne pouvait pas la contacter par des manières directes, il était certain qu’elle avait de l’entourage, des amis qui savaient ce qu’elle faisait, donc des témoins gênants. Le cas de Rin semblait bien plus compliqué que de choper des criminels sur le fait, Arthur voulait savoir ses raisons, sans doute pour savoir s’il s’agissait d’une copie jeune de sa mère, il ne pouvait cacher que les récits sur sa mère faisaient écho avec le « loisir » de Rin. Il ne pouvait pas la considérer comme une criminelle, mais ne pouvait pas non plus la laisser ainsi. Un acte de bonté ? Cette idée lui tordait les boyaux, il n’était pas là pour être un bon samaritain. 

Il attendit un jour de plus, préparant une petite lettre et attendant tardivement pour glisser la lettre dans le casier de Rin, elle viendrait à la découvrir au petit matin. La lettre était dans une enveloppe simple, avec une écriture qui était agréable à lire. Il avait pris son temps pour s’appliquer, afin que cela soit méconnaissable à son écriture en patte de mouche.

Le contenu de la lettre était simple. Il donnait rendez-vous à trois lieux différents. Le premier était le toit, après les cours.  Le second était dans le gymnase, là aussi en soirée, précisant qu’une fenêtre serait ouverte, pour permettre d’y entrer. Le dernier était dans la bibliothèque, même horaire et possibilité d’entrer. Pour chaque endroit proposé, il y avait une réponse à déposer dans des endroits précis, simple en apparence, mais où la probabilité de voir la réponse disparaitre était quasi-nulle.  Arthur avait beaucoup réfléchit, ce qui le changeait des criminels débile. 

Il ne pouvait qu’attendre de voir les endroits où se trouvaient la réponse en passant, comme n’importe quel élève, n’ayant que les yeux qui se glissent et qui pourrait le trahir.

Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Ponia sur Discord)
Rin Shibuya
Avatar
-

Messages: 118


Little Slut ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Décembre 03, 2017, 05:16:24 »

Rin était loin de l'élève modèle à Mishima: rarement en l'heure, souvent en retard, ses notes étaient certes au dessus de la moyenne, suffisamment pour éviter les retenues, mais loin d'être au top tout de même. Malgré tout, elle n'en restait pas moins une des élèves les plus populaires du lycée, avec son blog et ses nombreux amants parmi ses camarades et le personnel de l'établissement. Ainsi, à défaut d'être parfaite dans sa scolarité, elle l'était quand même pas mal aux yeux des élèves, socialement parlant. Bon, inutile de prendre des gants... Rin était une vraie petite salope, comme on en faisait peu, qui s'assumait pleinement et s’était ça qui plaisait vraiment aux autres. Lorsque les élèves dorment la nuit, elle, chevauche des garçons ou des filles. Parfois, elle organise même de petites orgies avec son fan club, dans des coins divers et variés. Mais malgré toutes ses frasques nocturnes, elle n'est jamais fatiguée le lendemain et est toujours en pleine forme. Pour cela, elle a été surnommée "la succube de Mishima" par les autres élèves, titre qu'elle reprend dans son pseudo, sur son blog. Mais les élèves ignorent à quel point ils sont proche de la vérité.

Ce matin là, Rin se rendit près des casiers, comme la majorité des élèves en somme. Elle y croisa pas mal de ses connaissances, comme Mélinda et ses esclaves par exemple, avant d'ouvrir son propre casier. Dedans, elle y trouva une lettre. Si les filles s'extasient souvent devant ce genre de chose, qui ressemble souvent à de mystérieuses lettres de confession, pour Rin, cela fait plutôt partie de son quotidien. Son casier, c'est un peu comme sa Newsletter irl. Ce sont souvent des garçons ou des filles qui aimeraient passer un peu de bon temps avec elle. Toutefois, Rin haussa un sourcil en lisant cette lettre peu habituelle. Certes, il s'agissait bien d'une demande de rendez-vous, mais dans trois lieux différents. Et elle comprit immédiatement les raison pour lesquelles on lui demandait de remettre sa réponse dans de tels endroits. La chose était suffisamment inhabituelle pour susciter la méfiance. Visiblement, cette personne souhaitait rester aussi discrète que possible, probablement qu'elle ne souhaitait même pas apparaître sur son blog. Pour ces raisons, Rin choisit le toit comme lieu de rendez-vous, en y déposant sa réponse à l'endroit indiqué. La raison de ce choix était simple, c'était le seul qui lui offrait suffisamment d'espace pour fuir en cas de problèmes.

Durant la journée, Rin assista aux cours le plus normalement du monde, mais toute sa concentration était focalisée sur ce fameux rendez-vous, se demandant de qui il pouvait bien s'agir. Soit c'était un nouvel élève assez timide, soit quelqu'un qui savait ce qu'elle était et désirait une conversation loin des oreilles humaines. Honnêtement, Rin ne voyait pas d'autres possibilités. C'est ainsi qu'à la fin des cours, la jeune fille se rendit sur le toit du bâtiment et, une fois sur place, attendit patiemment que quelqu'un ne vienne à sa rencontre...
Journalisée

Ponia
Créature
-

Messages: 92



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Décembre 03, 2017, 09:49:04 »

Athur alla en court, venant à suivre avec la même rigueur que d’habitude. Il n’aimait pas l’école, mais pour savoir se protéger, il avait cruellement besoin dus avoir pour que Ponia ne puisse jamais se faire découvrir.  Ce fut lors d’une demande pour aller à l’infirmerie, disant ne pas se sentir bien, qu’il vit l’indice indiquant que le rendez-vous serait sur le toit. Cela l’arrangeait, il avait une possibilité de fuite, même si l’idée de se carapater la queue entre les jambes n’est pas une perspective plaisante. Il préférait ne pas sous-estimer cette lycéenne et encore moins les potentielles contacts qu’elle pourrait avoir. Après tout, les secrets les plus dissimulé ont tendance à se délier sous la couette.

Il prit place dans un lit de libre et fit mine de se reposer, essayant simplement de calmer cette Soif qui ne cessait de lui nouer l’estomac, il savait que son « repas » serait ce soir, même si l’idée de toucher à une personne du même lycée ne lui plaisait pas, mais il n’avait pas d’autre choix, un choix extrême, ce qu’il détestait. Il arrivait à calmer les battements de son cœurs, essayant de s’imaginer dans une mer de jus de tomate, l’idée n’était pas particulièrement appétissante, mais la Soif semblait être moi présente, ce qui n’était que temporaire.

Alors que l’après-midi continuait et allait laisser place à la fin des cours, Arthur vint à sortir du lit en disant qu’il allait mieux et comptait prendre un peu l’air. L’infirmière vint à le faire répéter qu’il allait bien, venant à lui dire de mieux se nourrir, car il était vraiment pale, ce qui n’avait comme effet que de l’énerver.  Il manquait de sang chaud et rien d’autre ne pourrait lui redonner une meilleure couleur. Il monta les escaliers, non sans essayer de rester droit, c’était difficile, sa Soif et sa faiblesse n’aidait pas à lui donner la contenance qu’il souhaitait. 

Il attendit une minute devant la porte, prenant le temps de bien inspirer et expirer, il devait se faire passer pour un élève humain allant bien. Un élève épuisé serait certainement une mauvaise image et il souhaitait résister le temps de la questionner. Il espérait vraiment pouvoir résister et ne savait pas si après s’être nourri de son sang, il aurait à la séquestrer. L’idée le dégoutait, mais le risque était grand, surtout avec cette nana. 

Il vint à ouvrir la porte, essayant d’être bien droit, refermant la porte et se plaquant contre elle, comme pour verrouiller le toit avec son corps.

- Salut. Content de voir que tu es à l’heure. Ne pense pas à un plan cul avec moi, j’ai juste des questions à te poser et je n’ai pas envie d’avoir tes fans pour écouter. Tout ce qui est dit ici c’est entre nous deux, pas sur ton blog ou autre moyen de communication, d’accord.

Arthur cherchait à délimiter la discussion, ne pas laisser Rin dominer la situation, il était incertain à cause de sa Soif, évitant soigneusement de montrer ses dents, cherchant à masquer les effets de la malédiction que chaque vampire a sur lui.

- D’après ce que j’ai pu glaner t’es presque jamais crevée. Aussi je veux savoir une chose important, si tu fais la catin, c’est par plaisir uniquement ou pour t’acheter de la cam ?   

Cette question, anodine en apparence, était importante pour Arthur et conditionnerait sa réaction par la suite. S’il apprenait que Rin se droguait, alors il devra faire une croix sur son repas, mais s’occuperait de la remettre sur le droit chemin de la santé. Si elle ne se piquait pas, il pourrait toujours se nourrir de ce sang.
Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Ponia sur Discord)
Rin Shibuya
Avatar
-

Messages: 118


Little Slut ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Décembre 03, 2017, 10:26:07 »

Elle n'attendit pas bien longtemps avant que le garçon mystère ne la rejoigne sur le toit. Il ne lui suffit que d'un regard pour immédiatement comprendre qu'il n'était clairement pas venu pour coucher avec elle. Physiquement du moins. Cela ne semblait clairement pas être son genre. Et il confirma ses soupçons peu après s'être appuyé contre la porte.

- Salut. Content de voir que tu es à l’heure. Ne pense pas à un plan cul avec moi, j’ai juste des questions à te poser et je n’ai pas envie d’avoir tes fans pour écouter. Tout ce qui est dit ici c’est entre nous deux, pas sur ton blog ou autre moyen de communication, d’accord. D'après ce que j’ai pu glaner t’es presque jamais crevée. Aussi je veux savoir une chose important, si tu fais la catin, c’est par plaisir uniquement ou pour t’acheter de la cam ?

Rin croisa les bras, toujours contre le muret, le vide étant derrière elle. Elle fronça les sourcils en le détaillant plus attentivement. Visiblement, il s'agissait de la seconde option à laquelle elle avait pensée, à ceci près que lui même ne savait pas ce qu'elle était exactement.

- C'est quoi exactement ? Tu fais partit du club journaliste ou t'es de la sécurité intérieure ? Tu crois vraiment que je m'envois en l'air pour de la came ? Vu que t'en a parlé, tu connais mon blog, tu sais donc que personne ne m'a payé pour passer du temps avec moi. J'imagine que t'as au moins jeté un œil à l'espace commentaire, nan ?

Et puis de toute façon, elle avait pas besoin de ces conneries pour planer. Non, la seule "drogue" qu'elle consommait, c'était le plaisir de ses amants lors de leurs orgasmes, bien meilleure que cette merde que les humains consommaient. Tout en parlant, elle nota chez son interlocuteur une certaine nervosité, en plus de son teint pâle. Il était vraisemblablement en manque de quelque chose, mais elle ne saurait dire quoi pour le moment. D'autant plus qu'elle pouvait entendre son cœur battre la chamade depuis sa position.

- D'ailleurs, je trouve ironique que ce soit toi qui me pose la question. De nous deux, c'est toi qui à l'air d'être le plus en manque ici.
Journalisée

Ponia
Créature
-

Messages: 92



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Décembre 10, 2017, 06:44:34 »

Arthur se mit à avoir un léger tic du regard quand la succube se mit à questionner. Il n’aimait pas cette posture où il était l’interrogé, d’autant qu’il se faisait directement recalé avec la fameuse partie commentaire. Il tentait de calmer cette Soif qui voulait le pousser à l’action, vider d’un peu de sang ce qu’il prenait pour une humaine classique. Contrairement à Rin, il n’envisageait pas une seule seconde que la demoiselle soit une créature de la nuit et encore moins qu’il n’était pas si unique que ça. Cette erreur le mettant d’office dans une situation où il ne pourrait pas s’en sortir, d’autant qu’il était diminué à lutter contre cette envie de sang toujours plus entêtante.  Quand la remarque sur la drogue fut retournée contre lui, Arthur put davantage se reprendre.

- En effet je manque de fer. 

Le vampire essayait de rester fier, droit, aussi imposant qu’il pouvait l’être malgré son apparence.

- Si j’étais du club de journalisme j’aurais choisi un endroit plus agréable et en intérieur, quand à la sécurité, je doute que le conseil de discipline fasse ce genre de chose, ils sont trop coincés dans leurs règles pour ça.

Se transformer devant Rin semblait être une éventualité toujours plus facile, mais cela impliquerait que son épiderme soit corrosif, ce qui ne rend pas les morsures agréables quand la proie se débattait. Il devait tenter le coup, s’écartant de la porte, il s’approche doucement de Rin.

- Au moins tu ne commets pas la même erreur que certaine personne. Cela m’ennui cependant qu’aussi jeune tu te livres  à ce genre de chose, mais c’est ton corps, pas le mien. 


Il ne mentait pas, il était partiellement rassuré de savoir que Rin n'était pas une copie plus jeune de sa mère, mais une autre partie de lui semblait continuer à rejeter l'idée qu'une lycéenne se livre à la luxure par plaisir, il ne comprenait pas et cette incompréhension ne faisait que brûler une forme de jalousie, enviant Rin.

- Dis, tu pourrais m'aider à combler ce manque de fer ?


Alors qu’il finissait sa phrase, il se mit à s’élancer vers la succube, allant légèrement plus vite qu’un humain classique, mais tellement moins qu’un vampire en pleine forme, un agresseur qui n’était pas si difficile à éviter que ça en somme. 
Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Ponia sur Discord)
Rin Shibuya
Avatar
-

Messages: 118


Little Slut ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Janvier 04, 2018, 08:05:28 »

- En effet je manque de fer.

Une simple information, toute bête, mais qui fut suffisante à Rin pour qu'elle comprenne ce à quoi elle avait affaire. En effet, chez un être humain, qu'elle était l'endroit où il y'avait le plus de Fer, si ce n'est le sang. La succube comprit donc qu'elle avait affaire à un vampire, visiblement récent et manquant cruellement d’expérience, contrairement aux Warren par exemple. Mais du coup, elle savait parfaitement de quelle manière retourner la situation contre lui. En effet, le sang des succubes est un puissant aphrodisiaque chez les vampires et vu comment ce type considérait le sexe, elle pariait qu'il devait être puceau. En attendant, elle constatait aussi son coté un peu coincé, vu comment il prenait sa remarque au premier degré, concernant la possibilité qu'il fasse partit du club journaliste et le reste. Bigre, il avait vraiment cru qu'elle était sérieuse en balançant ça ?!

- Au moins tu ne commets pas la même erreur que certaine personne. Cela m’ennui cependant qu’aussi jeune tu te livres  à ce genre de chose, mais c’est ton corps, pas le mien. Dis, tu pourrais m'aider à combler ce manque de fer ?

Il s'élança ensuite vers elle, plus rapidement qu'un humain ne saurait le faire, mais pas autant que Akira Warren quand celle-ci se déplace "doucement". En d'autre termes, elle aurait eu tout le temps qu'elle aurait souhaitée pour esquiver sa charge mais n'en fit rien. Au contraire, elle fit mine de vouloir fuir, mais en se positionnant de manière à facilité sa prise sur elle et lui donner accès directement à son cou. Ainsi, lorsqu'il l'attrapa, elle sourit intérieurement. Il tombait dans son piège tête la première sans même s'en rendre compte. Pour la forme, elle tenta quand même de se débattre un peu.

- Lâche moi, espèce de taré !

Rin sentit alors ses crocs se planter dans son cou et son fluide vitale se faire aspirer. Il ne fallut toutefois pas plus de deux ou trois gorgées pour que son sang ne commence à faire effet. la succube sentit en effet les battements de cœur de son agresseur s'intensifier, sa respiration s’accélérer également et le membre du garçon se raidir contre elle. Sans doute étai-ce le fait qu'il ressentait de tels sensations pour la première fois de sa vie, le fait qu'il soit somme toute, inexpérimenté, mais il finit par la relâcher et elle en profita pour l'envoyer au sol d'un coup de pied rotatif. Elle le rejoignit rapidement ensuite, bien plus vite que lui plus tôt et posa son pied sur son sexe raide au travers de son pantalon, l'écrasant suffisamment pour l'empêcher de bouger.

- Tst tst tst... A ta place, j'éviterais de bouger, sauf si tu veux dire adieu à tes bijoux de famille. Dis moi, comment tu te sens ? Pas trop chaud ? Tu dois être en sueur mon pauvre... Enfin, c'est ce qui arrive...

Elle se transforma alors, laissant ses atributs démoniaque émerger, tandis que ses vêtements disparaissaient, avant de terminer sa phrase, avec une lueur amusée dans le regard.

- ...Quand on bois le sang d'une succube ♥
Journalisée

Ponia
Créature
-

Messages: 92



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Janvier 04, 2018, 11:35:39 »

Arthur n'avait pas encore comprit tout la machination  que Rin avait élaboré, pensant avoir affaire à une simple humaine. il était assez content de pouvoir saisir sa proie, mais fut cependant, emporté par son élan, montrant qu'il n''était qu'un nouveau né chez les vampire. Il fit usage de sa maigre force vampirique pour tenter de maîtriser Rin et bien pencher son cou afin de planter ses crocs. Pour Arthur il sentit un frissonnement au moment de la morsure, la première morsure était toujours une sorte d'extase pour les jeune vampire de son genre, il n'attendit pas plus pour venir à aspirer le liquide, déglutir. Seulement, il se rendit vite compte que son corps vint à voir une violente bouffée de chaleur et une grande sensibilité, le sang de succube lui donnait des vertiges, comme s'il était ivre. Les vertiges ne permirent pas au vampire de pouvoir convenablement s'abreuver du nectar rouge, venant à retirer ses crocs après la deuxièmes goulée. Son sexe était dressé et demandait à sortir de son carcan de textile. Il ne vit pas le coup de pied, se le mangeant de plein fouet, le faisant tomber sur le dos. Son esprit était confus, il ne s’attendait pas à ça et encore moins à la force de Rin, qui semblait, d'un coup plus fort. Il fut contrait à rester immobile en sentant le pied contre son entrejambe, il ne savait pas si sous sa forme de base la régénération marchait, mais il était certain d'une chose, aussi puissant soit-il, cela ne l'empêchait pas d'avoir mal.

Le jeune vampire assista à la transformation de Rin, venant à avoir un léger soucis de comprendre ce qui c'était passé. S'il essayait d'avoir un visage fort, on pouvait voir dans ses yeux de l’inquiétude. 

- Suc ... succube tu dis ?

Athur se retenait de la traiter de salope, comprenant, avec un peu de décalage qu'il avait été manipulé pour se retrouver dans cette situation. Il essayait d'assimiler le fait qu'il n'était pas la seule créature sur Terre et qu'il avait été bien imprudent. Le sang de Rin restait en bouche et était trop persistant, comme une sorte de drogue, il avait encore plus la sensation de Soif qu'avant, n'étant rien de plus qu'une légère addiction au sang de sa proie. Comme dit précédemment la première morsure était un événement important et manque de chance pour lui, il avait goûté à un des sang les plus dangereux pour un vampire isolé et solitaire.

- J'ai fait le con, j'ai comprit la leçon ... je peux partir ?

Le vampire doutait qu'il allait repartir comme ça, mais il cherchait un moyen de fuir. Il n'avait que peu de connaissance sur les succubes et leurs magies, étant totalement à la merci de cette femme qui avait retourné la sitaution à son avantage. Arthur doutait grandement de pouvoir se relever facilement, le sang de succube ayant donné un sacré coup au jeune vampire.
Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Ponia sur Discord)
Rin Shibuya
Avatar
-

Messages: 118


Little Slut ♥


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Janvier 05, 2018, 06:44:45 »

- J'ai fait le con, j'ai comprit la leçon ... je peux partir ?

Le pauvre petit, si seulement il pouvait comprendre ce qui était en train de lui arriver. Amusée, Rin reprit sa forme humaine, mais resta nue malgré tout, appréciant la légère brise sur sa peau ainsi que la fraîcheur du crépuscule. Et puis sa forme humaine était bien plus pratique pour ce qu'elle s’apprêtait à faire aussi. A sa question, Rin lui répondit par un léger rire cristallin, presque enfantin.

- Hi hi ♥ Voyons, tu pense vraiment que je vais te laisser partir, après que tu ais pris un peu de mon sang ? Tout à l'heure, tu me demandais pourquoi je faisais la catin. Maintenant que tu sais que je suis une succube, tu dois bien avoir ta petite idée non ?

Rin relacha la pression qu'elle exerçait sur le membre du jeune vampire pour s'accroupir au dessus de lui, sa vulve près de son membre toujours en érection et prisonier de sa prison de tissu, les bras en appui sur son torse, afin de l'empêcher de se relever.

- Les succubes se nourrissent d'énergie charnelle... On consomme les nutriments présents dans les fluides sexuels - tout comme les vampires consomment les fluides sanguins - ainsi que l'énergie vitale de nos partenaires de jeux ♥ Là où tu vois juste une petite salope qui s'amuse en baisant à droite et à gauche, il y'a en réalité une créature qui prend son repas ♥ Et notre appétit est du genre... insatiable~

Pour le moment, la succube s'amusait un peu avec ce petit puceau vampirique. Dire qu'elle allait enseigner le sexe à un vampire... C'était bien la première fois qu'une telle chose lui arrivait, alors elle comptait bien en profiter. Exerçant toujours une certaine pression sur son torse d'une main, elle amena l'autre vers son pantalon, tirant sur la braguette pour libérer son membre, qui se dressa vers le ciel, enfin libre. Rin récupéra ensuite un peu de son jus intime pour lubrifier le membre tout en le masturbant.

- J'ai pas encore pris mon repas et vu que tu viens de me prendre un peu de sang, c'est un juste retour des choses que tu m'offre un peu de ta personne, tu ne crois pas ? ♥
Journalisée

Ponia
Créature
-

Messages: 92



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Janvier 10, 2018, 12:20:53 »

Le jeune vampire cru, en voyant la succube reprendre sa forme humaine, qu'il avait une petite chance de s'en sortir; Cependant, il vint très vite à déchanter en entendant ce rire qui n'était pas très rassurant. Arthur entendait la créature démoniaque se mettre à le questionner s'il avait comprit pourquoi elle baisait avec tout le monde, le faisant légèrement rougir, il avait une petite idée en effet.  Le nouveau né avait toujours ce goût du sang de succube dans la gorge, se demandant sérieusement si le sang d'humain était aussi spectaculaire,franchement il pensait que le liquide écarlate serait certainement plus fade. 

L'homme ne put tenter un mouvement pour fuir au moment où le pied quitta ses bijoux de famille. Il sentit le poids de la femme, non pas qu'elle pesait lourds, mais son état de faim, sa faiblesse physique, pour un vampire, le rendait tellement faible entre les mains de Rin, qu'elle aurait presque pu jouer à la poupée avec lui. Il se mit à avoir une teinte en sentant le corps si proche de la succube. Arthur ne pouvait tenter une transformation, sa Soif était toujours présente, même si l'effet aphrodisiaque atténuait l'envie de mordre. Il savait que dans son état une transformation le rendrait certainement tellement affamé qu'il pourrait tuer des lycéens traînant tard le soir. 

L'explication de Rin sur l'alimentation des succubes, n'aidait pas le jeune homme à se sentir à l'aise, se disant que son corps de mec était vraiment faible face aux succubes, occultant le fait que les succubes ne s'attaquaient pas qu'aux hommes. La notion d'énergie vitale le fit un peu tiquer, affamé comme il était il ignorait s'il allait pouvoir supporter ce genre de chose, ne sachant pas qu'en tant que vampire son énergie était plus importante qu'un simple humain.  Arthur lançait un regard noir quand il sentit la main venir mettre son membre à nu, venant à pousser un gémissement en sentant les doigts de Rin masturber son membre.  Arthur se mit à avoir un frisson de panique sur la nuque.

- Va te faire voir. 

Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Ponia sur Discord)

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox