banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Aliens & Stupre [PV]  (Lu 765 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Messages: 7049

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #15 le: Novembre 27, 2017, 02:14:59 »

Chez les Puazis, l’amour était effectivement extrêmement différent de chez les humains. Nee’Vi aimait très facilement, et, chez les Puazis, l’amour était très frivole. Bien sûr, il arrivait parfois qu’il y ait des Puazis jaloux, ou obsédés par l’amour, mais ces gens étaient plutôt mal vus, considérés comme des déséquilibrés. Chez les Puazis, on vivait libres, et, comme personne ne songeait à fonder une famille, les préoccupations sociétales des Puazis étaient bien différentes des humains. Nee’Vi voulait un enfant de Samantha, car elle estimait que c’était un grand amour, mais il ne s’agissait pas de se mettre en couple, et sûrement pas de fonder une famille. Il suffisait que deux Puazis rigolent ensemble pour avoir envie de s’accoupler. De fait, les Puazis connaissaient une très forte natalité, car ils étaient un peuple très libre, très libertin, et extrêmement frivole. Samantha était peu à peu en train de le réaliser, et tout ça ne manquait pas de l’exciter furieusement...

Samantha finit par lui donner le seul ordre dont Nee’Vi avait besoin. Sa queue était déjà bien tendue, une belle trique qui caressait les lèvres intimes de Samantha, se frottant doucement dessus... Et, quand l’ordre fusa, Nee’Vi se pinça les lèvres, et donna un coup de reins, enfonçant sa verge massive dans le con de la femme.

« Haaaa... O-Ouuuuiii... !! »

Nee’Vi n’avait encore jamais usé de ses facultés d’hermaphrodisme, mais elle avait déjà senti des queues en elle. Elle adorait le contact des bites, les lécher, les embrasser, s’y frotter, et les sentir s’enfoncer en elle. C’était toujours un plaisir immense et exquis, et, en ce moment, c’était ça qu’elle ressentait. Une joie sans bornes, tandis qu’elle accélérait de plus en plus, heurtant le corps de la femme. L’une des mains de Nee’Vi se déplaça, et vint pincer l’un des seins de la jeune femme, tirant dessus, tandis que son corps remuait d’avant en arrière.

« Hmmmm... Sa-Samantha, haaaa... Si... Si d-douce, hnnn... ! Si... Si é-étroit... ! »

La Puazi gémit encore, et continua à la prendre, avant de retourner langoureusement l’embrasser, avec l’énergie et l’envie d’une affamée, fourrant sa langue dans la bouche de la femme, pinçant et tirant dans le même temps sur son téton.

« Mmmmhmmm... Hhhmmmmmmmm... !! »
« Dernière édition: Décembre 10, 2017, 12:08:19 par Princesse Alice Korvander » Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 989

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #16 le: Décembre 09, 2017, 05:20:54 »

Samantha était éprise d’une curieuse affection pour cette alien. La voir dans cette foret, seule et perdue, désemparée lui avait réellement pincé le cœur. Et maintenant qu’elle semblait aller mieux, son caractère jovial et sa constante envie de sexe n’avaient fait qu’attiser cette sympathie. Quelque part, la scientifique la plaignait ... A ses standards, le sexe occupait certes une grande place dans la vie de quelqu’un – surtout pour une Tekhane – mais à ce point, ça serait sans doute un handicap dans la société où elle vivait. Nee’Vi avait visiblement besoin, réellement, de faire l’amour. C’était plus d’ordre physique et biologique qu’autre chose. Elle était contrainte de vivre ainsi ; mais sans que par ses standards à elle, ceux des Puazis, c’était quelque chose de formidable. Nee’Vi n’était pas à plaindre en tant que Puazi, mais du point de vue d’une humaine, un peu. Samantha ne pouvait qu’accepter de lui faire l’amour, et de s’acoquiner le plus que possible avec elle, tant que ça la soulagerait ... Et tant que ça serait aussi fantastique !

Car elle découvrait là une véritable furie sexuelle. Nee’Vi, entendant le mot sortant des lèvres de la jeune femme, avait vivement planté son dard en elle. Et ce contact avait arraché un soudain râle à Samantha, qui sentit son corps entier impacté par cette pénétration. Jamais, ô combien jamais elle n’avait connu une partenaire aussi vive, aussi experte et fantastique que cette alien. Nee’Vi aurait toute sa place dans la société Tekhane, vu sa maitrise de l’art sexuel. Samantha était convaincue qu’une belle et solide entente, voire alliance, pourrait avoir lieu avec les Puazis. Mais elle s’avançait trop ... Pour l’heure, elle allait juste se contenter de copieusement faire l’amour à Nee’Vi. Elle s’agrippa à elle, son corps se faisant sévèrement plaquer contre le lit à chaque coup de butoir. Elle haletait de tout son être, avant de répondre férocement au baiser que lui imposa sa sulfureuse amante.

Samantha était prise dans cette transe sexuelle intense, partageant un grand moment avec la Puazi au-dessus d’elle. La jeune femme rougissait et sentait des milliers de sensations s’éprendre d’elle. Sa poitrine la lança au moment où Nee’Vi pinça l’un de ses seins, ce qui fit qu’elle se crispa davantage contre elle, serrant ses mains sur son magnifique postérieur. « Haaaa – Haaaaaan – Haaaaaaaaaaa !!! » Gémissait-elle en permanence, ses yeux commençant à se révulser à force de se faire autant tringler. La force que déployait l’alien était conséquente, et sa trique était si massive, si juteuse ... Samantha n’avait qu’une envie ; se faire prendre, encore et encore, jusqu’à ce que la soif de son amante soit étanchée. Elle clôtura ses yeux et pinça le cul de Nee’Vi avec poigne, alors qu’elle enroula sa langue à la sienne, répondant avec soif à son baiser. Les salives s’échangèrent abondamment, donnant ainsi lieu à une étreinte des plus mouillées qu’il soit.

Profitant d’une pause pour reprendre son souffle, Samantha ne put s’empêcher d’haleter à nouveau. « Nee’Viii ... Haaaannnn ! Encore, en-encooooooore !!! » Lui réclama-t-elle en se pinçant les lèvres, avant de lui asséner une belle gifle sourde sur son fessier, qu’elle malaxa et massa de toutes ses forces, se défoulant dessus. « R-Remplies moi ! Hooo ... Hmmmm ouiii, fourres-moi !!! » Lui quémanda-t-elle ensuite, pas encore prête à enfanter d’elle mais, visiblement prête à se faire remplir tel un sac à foutre.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Messages: 7049

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #17 le: Décembre 10, 2017, 12:16:53 »

Nee’Vi, qui n’avait jamais été placée dans une telle situation sexuelle auparavant, ressentait une envie phénoménale de baiser cette femme. Ce plaisir était incroyablement jouissif, d’une intensité inégalée par elle jusqu’à présent ! C’était... Eh bien, c’était à la fois pareil au plaisir qu’elle ressentait habituellement, mais, en même temps, totalement différent ! Comment l’expliquer autrement ? Tout ça était très mystérieux, mais, ce qui était sûr, c’est que Nee’Vi adorait chaque seconde de ce qu’elle faisait. Carrément ! Elle pénétrait donc Samantha avec énergie, gémissant contre elle, couinant, l’embrassant régulièrement, serrant son corps au sien, la butinant avec énergie. Sa peau rouge et noire se frottait à sa peau beige, deux peaux tendres et douces. Les contacts étaient exquis. Le sexe, c’était vraiment quelque chose de fondamental pour la Puazi, des sensations inouïes et terriblement jouissives. Oh, il était clairement impossible, pour elle, de s’en lasser !

« Sa-Samantha, hmmmm... !! »

Soupirant et gémissant son nid, Nee’Vi se mit à glapir sur place, et se pinça fortement les lèvres, fermant les yeux. Tout son corps se crispa, frémit lentement... L’orgasme arriva ! Dans un grand soupir, Nee’Vi se mit à jouir, et son sperme éclata dans le corps de Samantha, venant la remplir, tandis que la femme hurlait encore, exprimant par ce biais tout son plaisir, tout son vaste et immense plaisir !

« HAAAAAAAAAAAAAAAAAANNNNN... !!! »

La Puazi se mit à jouir longuement, pendant une bonne minute, crachant d’épaisses giclées de sperme, sa queue se dandinant sur place, ondulant en elle, avant de dégrossir ensuite... Mais en restant toujours très ferme. Nee’Vi, en sueur, papillonna des yeux. Samantha put alors constater que la sueur de Nee’Vi dégageait une délicieuse odeur aphrodisiaque. Tout en elle était littéralement un appel au sexe, et, devant le plaisir sexuel, son corps réagissait en fonction, émettant des phéromones, enivrant donc la Tekhane. Pour le dire plus simplement, il allait falloir à Nee’Vi plus d’un seul tour de piste pour la rassasier !

Venant de jouir dans le corps de son amante, elle sourit quand cette dernière la supplia de la prendre, et hocha la tête.

« Nee’Vi... Vouloir encore de Samantha... »

Et la Puazi repoussa soudain Samantha, la renversant. La Tekhane tomba sur le sol, Nee’Vi dressée au-dessus d’elle, brandissant un doigt vers elle, masturbant sa queue avec son autre main, provoquant des claquements, ses doigts heurtant en effet la mouille et le sperme se trouvant dessus.

« Toi... Quatre pattes... Vite ! »

Si passive en temps normal, son sexe masculin donnait à Nee’Vi un comportement plus dominateur, plus autoritaire. Samantha en faisait la démonstration, et, quand elle se mit en position, Nee’Vi s’empressa de la prendre, retournant s’enfoncer dans sa chatte, la baisant en levrette, furieusement. Elle grognait, elle soupirait, et ses mains giflèrent les fesses de Samantha, tapant fortement dessus.

« Hmmmm... Moi... Moi adorer toi, haaaaaaaaaaaaaannnn... !! »

Autant dire que Nee’Vi était encore loin d’en avoir fini avec son hôte !
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 989

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #18 le: Décembre 17, 2017, 10:10:25 »

Le moins que l’on pouvait dire était que Nee’Vi était très en forme. Une véritable pile électrique dont la soif sexuelle ne semblait s’atténuer guère. Samantha subissait avec toute la joie et l’extase du monde les puissants et hargneux coups de trique de son amante, qui était décidé à la pilonner le plus fort que possible, pour ensuite vider au maximum ses bourses en elle. Si Samantha devait être honnête – et nul doute qu’elle le serait – elle dirait qu’elle aussi, cherchait à ce que Nee’Vi se donne à fond puis se vide en elle. La scientifique adorait se faire prendre de la sorte, devenir la petite poupée d’une puissante amante qui savait comment faire pour lui arracher l’orgasme.

Ainsi donc, la Puazi se déchaina et multipliant la cadence, elle finit par céder. Son puissant membre palpita en Samantha et finit par la faire entrer elle aussi dans une transe orgasmique ; les deux amantes jouirent de concert, l’une s’affairant à remplir, à fourrer à raz-bord l’autre, tandis que celle-ci hurla et se crispa de partout, ressentant des milliers de papillons en son bas-ventre. Que c’était bon ! Samantha étant une scientifique et connaissant donc certaines choses, crut déceler un effet aphrodisiaque dans la sueur de Nee’Vi, à la fin de l’orgasme de celle-ci. Elle comprit alors, tant qu’elle avait l’esprit plus ou moins sur terre, qu’elle n’allait que ressentir encore plus d’attirance pour sa nouvelle amie !

Nee’Vi accéda à sa requête et décida d’entamer un second tour de piste, en poussant la Tekhane au sol. Celle-ci fut surprise mais, salivant et se mordillant la lèvre en voyant l’alien se masturber vigoureusement, elle lui obéit avec beaucoup d’hâte quand elle lui ordonna de se mettre à quatre pattes. « Hmm oui ! Oui, prends-moiii !!! » Répliqua Samantha, en état de transe, ne désirant alors que sentir la juteuse queue de Nee’Vi s’enfoncer encore et encore en elle. Lorsqu’une violente claque parvint sur son fessier, Samantha hoqueta et rougit encore plus, avant de se mordre la lèvre. Puis quand le sexe de Nee’Vi se renfonça en elle, Samantha enfonça ses doigts dans le sol et se crispa, ressentant une puissante et poignante extase, qui la rendit toute aliénée. Bouche entrouverte, yeux un peu révulsés, la Tekhane était complètement à la merci de la Puazi.

« Haaaaan ! Oui, ouiii ! Là, làààà ... Hmmm, prends-moi ma chérie ... Prends-moi, comme çaaa !!! » Rugit alors Samantha, le corps ondulant et remuant sous les virils coups de butoir de son amante. À ce moment-là, elle désirait que ça ne cesse jamais. Que Nee’Vi lui fasse l’amour sans cesse, sans s’arrêter, qu’elle enchaine orgasme sur orgasme, jusqu’à avoir le ventre aussi gros que celui d’une femme enceinte, à force de recevoir sa semence en elle. De longues minutes s’écoulèrent, au bout desquels Samantha désira passer à quelque chose de plus douloureux mais stimulant. Elle repoussa Nee’Vi sur le dos, au sol, puis vint subitement la chevaucher. Sans perdre de temps, Samantha orienta sa croupe droit au-dessus de l’énorme mandrin de l’alien, puis d’un mouvement sec et brutal, vint s’empaler dessus. L’intégralité du membre de Nee’Vi coulissa dans l’étroitesse de son fondement, qui se compressa autour de cette massive queue, arrachant d’ailleurs un puissant râle de douleur et de plaisir à la scientifique.

Scientifique qui, stimulée par ça, rugit avant de relever son bassin puis de s’abattre à nouveau, se mettant ainsi à chevaucher fermement et méchamment la Puazi, lui offrant l’occasion de la sodomiser de toutes ses forces. Samantha était une femme très farouche sexuellement, et quand elle affirmait vouloir être prise, ce n’était pas que pour meubler ses gémissements !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Messages: 7049

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #19 le: Décembre 25, 2017, 04:56:46 »

Une fois Samantha à quatre pattes, Nee’Vi fonça en elle, et s’empressa de la pénétrer. Dès que sa queue rentra en elle, un long hurlement de plaisir la traversa. Tout le corps de Nee’Vi se crispa sur place, et la Puazi commença à remuer amoureusement en elle, frénétiquement et énergiquement. Ses coups de reins s’accentuèrent, se prolongèrent, s’accompagnant de crispations de ses doigts sur le corps de la jeune femme, ainsi que de soupirs, encore et encore. Nee’Vi était très heureuse, particulièrement comblée, et sentait le désir remonter dans tout son corps. Elle se mit à gémir une nouvelle fois, fermant les yeux, et y alla encore, rythmée par les hurlements de la femme, et surtout stimulée par le propre état de son corps. Là, là, elle était tout simplement incapable de s’arrêter. Dans cet état, Nee’Vi se montrait dominatrice, violente et brutale. Elle aurait hurlé comme une folle si personne n’avait daigné la satisfaire ! Tout en bourrant le corps de la femme, elle pinçait ses fesses, les giflait, ses couilles claquant contre sa peau, son gros chibre s’enfonçant profondément en elle, baignant dans cette cavité intime et humide.

« Hmmmm... !! Haaaaaannnn... !! Haaaaaaaaaa... !! »

Très excitée, Nee’Vi ne se retenait plus du tout, multipliant les coups de reins, sans relâche. Les minutes défilaient à toute allure. Ça avait toujours été elle à la place de Samantha, et la Puazi adorait cette position. Là, à quatre pattes, elle sentait l’ardeur de ses amants, leur énergie fulgurante. Nee’Vi gémissait donc longuement, et n’hésita pas à gifler les fesses de Samantha, s’arquant parfois en avant, maintenant sa queue en place, au fond du corps de son amante, pendant quelques secondes, avant de se reculer, et de recommencer à la prendre, encore et encore.

Le temps se mit à défiler rapidement, trop rapidement. Nee’Vi avait encore bien des envies en tête, mais... Eh bien, sa queue lui faisait trop mal ! Ça la démangeait tout simplement trop ! Se pinçant les lèvres, elle ferma les yeux, et son plaisir explosa. Nee’Vi poussa un long gémissement, et se relâcha alors... Un magnifique orgasme, qui la transperça ! Tout son corps se raidit, et elle jouit copieusement, répandant sa semence dans le corps de la femme. Nee’Vi se mit à soupirer longuement, griffant encore les fesses de la femme, éjaculant longuement.

« Gnnnnnnnnnnnnnnn... !! »

La Puazi se calma petit à petit... Et, alors qu’elle respirait lentement, Samantha la surprit soudain en la repoussant.

« Que... ?! »

Se retrouvant au sol, Nee’Vi cligna des yeux à plusieurs reprises, et vit la femme se rapprocher. Malgré la puissance de son orgasme, Nee’Vi était encore très excitée, et sa queue ne tarda pas à retrouver sa dureté, surtout quand elle sentit Samantha s’abattre brusquement sur elle... Par les fesses !! Les yeux de Nee’Vi s’écarquillèrent, et elle couina, sa langue jaillissant de ses lèvres. Nee’Vi se mit à hurler de plaisir ensuite, abattant sa tête sur le sol, et pinça alors les cuisses de la femme.

« Oooooooooooohhh... !! Hmmmmmmmmmm... !! » soupira-t-elle longuement.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 989

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #20 le: Janvier 22, 2018, 07:24:11 »

Est-ce que seulement les Puazi avait une limite à leur soif sexuelle ? C’était ce qu’était en train de chercher Samantha, indirectement. Elle ne se mentait pas à elle-même en se disant que ce qu’elle faisait été pour la recherche ; non, il s’agissait purement et simplement d’un désir, d’une pulsion sexuelle incontrôlable à assouvir. C’était comme si la simple présence de Nee’Vi l’excitait et provoquait une telle réaction dans son corps qu’elle était complètement ivre de sexe. La demoiselle se faisait donc méchamment tringler par l’alien qui ne la ménageait sous aucun angle. Sa queue rentrait lourdement et rapidement en elle, martelant son corps avec une force qu’elle avait rarement vu chez ses amantes ! Nee’Vi était indéniablement une partenaire de qualité, qui savait comment faire l’amour à une Tekhane ...

Samantha rêvait déjà du jour où elle l’introduirait à tout le monde ! Les Puazis étaient faits pour s’entendre avec les siens. Le sexe était un pilier central à chacune des deux civilisations, donc, il s’agissait là d’un point commun très important. Mais, ce dont elle ne se doutait pas était que ce jour n’arriverait peut-être pas. Qui savait ce dont les Puazis étaient réellement capables ? Pour le moment elle était surtout en train de voir l’étendue de leur soif sexuelle, et de leurs performances. Ce fut si intense et jouissif que Samantha, même après avoir hurlé de bonheur et de plaisir, après avoir été remplie à ras-bord par le foutre de son amante – avec la crainte d’être tombée enceinte malgré son refus ... Elle en redemanda.

La scientifique poussa l’alien au sol et s’était mise à la chevaucher de toutes ses forces mais par derrière ce coup-ci. Sa rondelle avait englouti l’immense verge assoiffée de Nee’Vi. Ses entrailles aspiraient avec beaucoup de fougue ce membre juteux, qui s’enfonçait puissamment en elle, encore et encore, lui arrachant des cris de douleurs et d’extase. Voilà donc que les deux tourterelles s’adonnaient joyeusement à une sodomie des plus douloureuses mais des plus plaisantes qu’il soit ! Samantha dansait sur son sexe, elle montait et descendait avec hargne, plaquant son généreux fessier contre son corps, avant de remonter pour mieux s’abattre. Elle n’avait clairement pas envie de lâcher Nee’Vi et encore moins d’arrêter de s’envoyer en l’air avec.

Mais une part de son esprit était encore lucide et se demander sérieusement si les Puazis n’émettaient pas des phéromones ou autre substance pour provoquer une telle euphorie. Ce n’était pas impossible et Samantha avait clairement les symptômes. Mais cela n’empêchait pas qu’elle ne pouvait s’arrêter, et s’empalait de plus en plus hargneusement sur la trique de Nee’Vi, jusqu’à ce que les deux femmes jouissent à nouveau de concert. Sa mouille coula entre ses cuisses, et son anus se contracta de toutes ses forces alors qu’elle sentit l’alien lui fourrer le colon par un raz-de-marée de foutre. Sa voix faillit se briser tellement elle cria de bonheur et de douleur – heureusement que les murs de son labo étaient insonorisant. Quelque peu extenuée par un tel rodéo, elle se laissa tomber contre le délicieux corps de son amante, puis vint plaquer amoureusement ses lèvres contre les siennes, se mettant à l’embrasser de toutes ses forces.

« Hmmmmmmm !!! » Ronronna-t-elle contre elle, suçant sa langue et ses lèvres, avant de venir y plonger la sienne, etc. Elle passa de longues, très longues minutes à lui rouler une pelle avant de reculer son visage, reprenant enfin son souffle. Sa lucidité revenait peu à peu et, à présent que Nee’Vi avait jouit en elle, une question lui brûlait les lèvres. « Tu ... Tu as joui en moi Nee’Vi ! Je t’avais dit que je ... Je ne voulais pas faire de bébés maintenant ! Hmpf ... Si je tombe enceinte, il va se passer quoi ? » Demanda-t-elle, visiblement très inquiète. Elle était réellement inquiète de cela, et machinalement, vint à se serrer contre son amante pour chercher du réconfort, même si c’était absurde ... Mais sa chaleur et sa douceur étaient indéniablement très apaisants !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Messages: 7049

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #21 le: Janvier 27, 2018, 10:06:20 »

Le monde natal de Nee’Vi était une ode au sexe. C’était un monde aussi dangereux que pacifique pour les touristes, car il était effectivement chargé en phéromones. D’immenses forêts se dressaient, avec des plantes aphrodisiaques, des arbres aux feuilles roses, des fleurs libérant des spores enivrantes... Une flore luxuriante et sauvage, qui ne demandait qu’à s’épanouir. Si les Puazi disposaient d’une résistance naturelle à cet environnement, et avaient construit des villes permettant de limiter l’influence des phéromones, leurs corps en étaient chargés, et, quand ils faisaient l’amour, ces spores se réveillaient. Samantha n’avait donc pas tort en soupçonnant que Nee’Vi l’influence par ce biais, car c’était précisément ce que son organisme faisait !

Couchée sur le sol, Nee’Vi couinait en sentant son amante s’empaler sur elle. Elle ne comprenait pas trop les hésitations de la femme à avoir un bébé, mais, de toute manière, Nee’Vi s’enfonçait dans le mauvais trou pour cela. Ses mains tremblantes se posèrent sur ses hanches, et elle griffa légèrement sa peau, couinant et se pinçant les lèvres, hurlant à son tour, tant ce plaisir ravageur la dévastait et la transcendait.

« GNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN... !!! »

La queue de Nee’Vi gonfla encore, devenant très épaisse... Puis éclata comme un ballon trop chargé d’hélium, vomissant dans le corps de la femme du foutre chaud et intense, qui claqua en elle. En gémissant longuement, Nee’Vi vint la remplir, se tortillant lentement sur place, avant de se relâcher petit à petit. Elle déglutit lentement, non sans avoir craché d’épais monceaux de foutre dans le corps de la femme, et s’étonna ensuite quand Samantha lui reprocha d’avoir joui en elle...

Nee’Vi, collée contre son corps, la regarda donc, perplexe.

« Moi... Moi pas comprendre toi... »

Elle se redressa alors. Sa queue venait de se contracter, Nee’Vi ayant joui. Elle était néanmoins franchement étonnée, et, maintenant qu’elle venait de jouir, elle aussi, elle était plus à même de réfléchir.

« Toi fertile, toi conçue pour porter... Bébé. Moi pas comprendre toi pas vouloir bébé... Et puis... Moi pas joui dans bon endroit pour bébé toi. »

Nee’Vi était sincère. Pour elle, il était incompréhensible qu’une femme ne veuille pas avoir d’enfant ! Sur Puazi, toute femme était née pour porter la vie, et les femmes qui n’avaient pas encore donné naissance à des enfants au bout d’une certaine période faisaient l’objet d’un rituel collectif où elles étaient prises par de multiples mâles, généralement des touristes, dans une intense orgie collective, qui permettait de s’assurer que les récalcitrantes accomplissent bien ce pour quoi elles étaient destinées !

Alors, non, Nee’Vi ne percutait pas les hésitations de la femme... Et, maintenant que son corps pouvait se doter d’un phallus, Nee’Vi voulait, non seulement porter la vie, mais aussi la donner.

« Si toi pas vouloir bébé, moi devoir trouver autres partenaires à féconder » expliqua-t-elle finalement.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 989

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #22 le: Mars 31, 2018, 05:13:26 »

Les cultures Puazi et Tekhanes étaient bien différentes. Samantha s’en rendait compte à présent qu’elle avait vu et entendu Nee’Vi désirer fortement la mettre enceinte. Peut-être que chez eux la grossesse n’était pas une épreuve, n’était pas synonyme de tant de choses. Ici, tomber enceinte était contraignant et douloureux ! D’autant plus que la scientifique ne savait absolument rien sur la compatibilité biologique entre les humains et les Puazi. Tout ce qu’elle savait, c’était qu’ils étaient des amants parfaits. Ainsi la jeune femme resta blottie contre l’alien malgré que celle-ci venait de la menacer d’aller voir ailleurs. Oui, aux oreilles de Samantha, Nee’Vi venait de lui poser un ultimatum.

Elle se redressa à son tour puis regarda sa comparse, avant de poser fermement ses mains sur ses épaules. « Non ... Reste. Je ... Samantha beaucoup aimer Nee’Vi. Nee’Vi être excellente amante ! » Dit-elle, de telle façon pour se faire comprendre. En peu de temps la scientifique s’était déjà attachée à sa petite alien. Elle comprenait ses impératifs de reproduction, mais elle ne pouvait pas la laisser filer. Cette créature était une véritable découverte scientifique, Samantha ne pouvait pas la laisser partir aussi simplement. Nee’Vi allait devoir faire avec. Elle se releva complètement puis aida l’alien à en faire de même, en tenant doucement ses petites mains. Samantha les conserva dans les siennes alors qu’elle la regarda, cherchant quoi lui dire pour lui faire comprendre.

Mais finalement, elle lui proposa un marché. Soupirant un coup, elle lui expliqua ensuite. « Toi être grande découverte pour moi. Samantha accepter d’être enceinte si Nee’Vi accepter d’être étudier. Si Nee’Vi être d’accord, Nee’Vi pourra mettre enceinte moi. » Lui dit-elle avec un petit sourire, le cœur battant la chamade alors qu’elle ne savait pas quoi allait bien répondre l’alien. Si elle acceptait le marché, alors Samantha ferait la grande concession de se laisser féconder. Sinon ... Les choses allaient se compliquer. « Moi ... Beaucoup tenir à Nee'Vi. » Conclut-elle, les joues un peu rouges.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Messages: 7049

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #23 le: Avril 01, 2018, 11:17:43 »

Nee’Vi ne pouvait pas s’imaginer ne pas féconder. Pour elle, c’était un scénario impensable ! Surtout maintenant qu’elle avait réveillé ses gènes hermaphrodites. Faisait-elle inconsciemment un peu de chantage sur Samantha pour la forcer à accepter ses propositions ? Il aurait dans ce cas fallu admettre que les Puazi étaient capables de fourberie et de duperie, ce qui était loin d’être avéré. En effet, il y avait, chez eux, une sorte d’innocence profonde, presque enfantine. Comme si leur société n’avait jamais eu à affronter de prédateurs, n’avait jamais eu besoin de devenir mauvais ou méchants. Nee’Vi était incapable de penser à mal, même si elle savait que le mal existait… Mais elle faisait naturellement confiance. Autant dire qu’il y avait clairement, chez elle, un fonctionnement très particulier, qui ne manquait pas d’interpeller Samantha.

Cette dernière lui indiqua être prête à porter son bébé, et le visage de Nee’Vi s’éclaira à cette idée. Elle se retourna donc vers Samantha, et écouta cette dernière lui expliquer qu’elle était une « grande découverte ». Nee’Vi en fut un peu surprise. Elle, une « grande découverte » ? Mais en quoi ? Elle était juste Nee’Vi, une Puazi comme tant d’autres ! Ces humains étaient vraiment bizarres. Les Puazi en voyaient parfois arriver sur leur planète. Des touristes. Mais il y avait aussi, parfois, des « scientifiques ». Nee’Vi ne savait pas vraiment de quoi il s’agissait, si ce n’est qu’ils étaient très curieux sur eux. La jeune femme observa donc la Tekhane, et hocha finalement la tête.

« Moi accepter toi étudier moi. »

Elle sentait bien qu’elle allait devoir faire des efforts au niveau de la langue. Mais, après tout, elle n’avait encore jamais entendu la langue de Terra ! Il était donc normal qu’elle mette un peu de temps à s’y habituer. Toutefois, une fois l’accord de principe donné, Nee’Vi se rapprocha de Samantha, et ne manqua pas d’exprimer sa curiosité :

« Mais… »

Là, elle dut se concentrer. La jeune extra-terrane fronça les sourcils, le temps de réunir les mots, et de les aligner dans le bon sens. Pendant ce temps, un doigt se posa sur ses lèvres, signe qu’elle réfléchissait intensivement, avant de finir par relever la tête, et termina sa phrase :

« Comment est-ce que toi comptes étudier moi ? »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 989

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #24 le: Juin 20, 2018, 04:34:59 »

Enfin ! Enfin l’alien acceptait d’être étudiée. Une grande nouvelle pour Samantha qui s’en était réjoui, même si elle venait en contrepartie de promettre quelque chose ; tomber enceinte de Nee’Vi. Qui savait ce que cela allait donner ? Et si les Puazi et les Humains étaient incompatibles ? Et si cela engendrait de graves complications ? C’était pour cela, en partie, que la scientifique désirait d’abord étudier sa précieuse alien avant de faire quoique ce soit. Tout naturellement elle fut souriante et décida de répondre aux interrogations de sa nouvelle amie et sujet d’étude. « Eh bien, je pense commencer avec quelques prélèvements ... Rien de bien méchant. » Déclara Samantha, s’écartant pour aller chercher quelques outils.

Un coton-tige, une éprouvette, ce genre de choses. Elle revint auprès de sa belle alien à la peau rouge puis, délicatement, introduisit le coton-tige entre ses lèvres, lui prélevant un peu de salive. « Nee’Vi être bonne patiente ! » Lui dit-elle en la comparant à une patiente d’un docteur. Bien que ce n’était pas le cas, l’image amusait quand même Samantha. Qui sait ce qu’elle allait découvrir avec ces prélèvements ! Idéalement, il lui fallait plus que de la salive. Un peu de sang, mais aussi, de la semence. Pour cette dernière il apparaissait évident que Samantha allait devoir gâter encore une fois Nee’Vi pour que celle-ci libère à nouveau son délicieux jus. Mais, chaque chose était en son temps.

Une fois un peu de salive prélevée, Samantha gratifia l’alien d’un doux baiser sur les lèvres. « Puazi êtres très intéressants. Samantha vouloir étudier physionomie, constitution et biologie des Puazi. Nee’Vi pouvoir parler des Puazi à moi ? » Finit-elle par demander gentiment alors qu’elle déposa son premier prélèvement dans une machine. Elle ne l’avait pas dit mais, elle était également intéressée par l’idée de découvrir qu’est-ce qui faisait que la semence d’une Puazi était aussi ... Alléchante. Peut-être de l’aphrodisiaque ? Non, cela ne justifiait pas ce goût sucré et délicieux. Samantha brûlait d’envie de le savoir, en tout cas.

Ce dont elle ne se doutait pas en revanche, était les effets secondaires liés aux fluides émanant de cette espèce. Dès que les premiers résultats tomberaient, elle commencerait à comprendre ... Mais il serait déjà trop tard !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox