banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Le Rituel des Cabbia [Clad Oyio]  (Lu 119 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6437

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« le: Octobre 16, 2017, 12:38:29 »

Rita Cabbia n’était pas n’importe qui. Elle était la Matriarche des Cabbia, une puissante famille ashnardienne. Et, malgré sa beauté légendaire, Rita avait plus de soixante ans. Fort heureusement, comme tous les Cabbia, elle était instinctivement douée en magie. Rita Cabbia était en effet autant une puissante noble qu’une redoutable sorcière, maîtrisant à ce titre bien des sortilèges, l’art des potions, et avait usé de magie pour ralentir considérablement le vieillissement de ses cellules. Très belle, son statut de célibataire avait toujours attiré quantité de nobles désireux de lui proposer un mariage solide, mais Rita avait toujours refusé. Les Cabbia n’étaient pas une grande famille ashnardienne, mais Rita disposait malgré tout d’un grand château, de plusieurs villes sous son autorité, et d’un grand trésor. Pour bien d’autres familles, Rita représentait donc un parti idéal, mais elle était fidèle à la vision traditionnelle des Cabbia. Servant la Déesse Sha, la Déesse des sorcières, Rita s’était toujours opposée au mariage. Elle avait eu une fille, Alyandra Cabbia, certes, mais d’un père inconnu, un simple géniteur qui n’avait eu aucun droit à la succession.

Et, maintenant, c’était une soirée très particulière. Sa fille avait terminé sa formation magique, et il était maintenant temps de prolonger la tradition des Cabbia jusqu’au bout.

« Comme moi avec ma mère, ma chérie, il est temps pour toi de devenir pour de bon ma fille. Après ce rituel, tu seras mon héritière légitime, et plus personne ne te contestera ce droit. »

Rita n’était pas, en soi, une mauvaise dirigeante. Le peuple avait plutôt tendance à bien l’apprécier, car elle usait de sa magie pour améliorer le bien-être des gens, et avait toujours ouvert ses portes pour les protéger. Cependant, les Cabbia pouvaient aussi se montrer particulièrement cruels. Rita servait Sha, et, sur ce point, elle ressemblait presque à une fanatique. Quand l’Ordre Immaculé avait dépêché des missionnaires pour tenter de convertir ces gens, la réaction de Rita avait été très sévère. Elle avait attaché les missionnaires à des gibets, et avait laissé ses corbeaux les dévorer lentement.

« Maintenant que la Déesse s’est réincarnée, expliquait-elle régulièrement à sa fille, il est du devoir des Cabbia de la soutenir. Louée sois-tu, Alyandra, car tu seras la première Cabbia à être intronisée en sachant que celles que nous servons est enfin réincarnée sur ce monde. »

Avec les années, le culte de Sha s’était effiloché. Les Cabbia faisaient partie des derniers grands noms ayant toujours cru dans le retour de Sha. Maintenant que Sha était revenue, et avait su se doter d’un vaste temple, Rita avait eu la chance de la voir revenir. Ensemble, elles avaient fait l’amour, et, ce soir... Ce soir, Alyandra aurait bien des surprises. Car il y avait, au sein du culte de Sha, une valeur cardinale à laquelle Rita n’avait jamais dérogé : l’appétit naturel pour la luxure.

Parmi les Sept Péchés Capitaux, la Luxure avait toujours été, avec l’Orgueil, ceux qu’on attachait aux sorcières. À ce titre, les Cabbia organisaient régulièrement des orgies dont le but était d’invoquer des incubes et des succubes. Rita n’avait nullement dérogé à cette tradition, et la rumeur disait qu’elle avait déjà couché avec l’intégralité des gardes et des serviteurs de son château. Elle avait su préserver la virginité d’Alyandra jusqu’au rituel, mais, maintenant que sa fille était prête... C’était à elle, sa mère, qu’il revenait de lui prendre cette dernière, d’en faire enfin une femme.

Le rituel allait avoir lieu dans la grande chambre royale de Rita, une immense pièce avec un lit énorme, qui pouvait accueillir jusqu’à vingt personnes. Pour l’accompagner, Alyandra était en compagnie de son amie d’enfance, mais aussi sa servante la plus dévouée, Asuka. Asuka et Alyandra avaient toutes les deux appris la magie, mais on avait aussi appris à Asuka à savoir se battre, faisant d’elle une mage-guerrière, dont le but était de protéger Alyandra. À force, les deux avaient fini par se témoigner des traces d’affection. La vie d’Asuka était indéfectiblement liée à celle d’Alyandra, et il était donc normal que Rita l’invite également pour ce rituel.

Asuka et Alyandra étaient toutes les deux seules, ce soir, observant, dans la chambre d’Alyandra, le soleil se coucher depuis leur balcon. Sous peu, un garde allait venir les voir pour dire aux deux filles de monter. Asuka, qui savait que son amie devait être nerveuse, lui sourit tendrement.

« Je suis sûre que tout va bien se passer, Alyandra. Tu es une sorcière terriblement douée ! Quelles que puissent être les épreuves de ce rituel, tu les accompliras haut la main ! »

Pour Asuka, ça ne faisait l’ombre d’aucun doute...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Clad Oyio
Humain(e)
-

Messages: 213

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Octobre 20, 2017, 07:48:51 »

Alyandra était penchée sur le muré du balcon de sa chambre, elle était en compagnie de son amie d’enfance Asuka. Stressée, c’était le mot, en effet la jeune fille allait passer l’épreuve pour faire d’elle une femme, malheureusement Alyandra tout comme Asuka n’avait aucune idée de ce qui allait se passer durant ce test. Elle se savait très douée en magie, elle s’était entrainée nuit et jour comme une dingue depuis toute petite et surtout, elle avait acquis ce don de sa magnifique mère, Rita. Il y avait une personne qu’elle respectait par-dessus tout, c’était bien elle, elle rêvait d’être comme elle, froide, mais en même temps si affective ; droite, mais sachant s’amuser comme il le fallait et belle … tellement belle. Cela dit, Alyandra était toute aussi jolie, certes jeune, mais elle avait des belles formes où il fallait et elle surtout très fine. La jeune fille rêvait aussi un jour de gouverner, comme sa mère le faisait, elle voulait tant apprendre d’elle, en effet sa mère était une chef comme nul par ailleurs, tout le monde l’aimait, les hommes et les femmes qui peuplaient leur royaume la visitaient d’ailleurs souvent dans ses appartements, mais Alyandra n’avait aucune idée de ce qui se passait à l’intérieur de la chambre de sa mère.

La pression était grande, Asuka ne cessait pas de l’encourager, de l’assurer, mais elle ne comprenait pas, la déesse Sha était de retour, il fallait qu’elle soit à la hauteur de la Déesse, de notre Déesse. Elle se retourna vers Asuka.

« Tu as toujours était là pour moi, je t’en remercie. Etant donné que tu viens avec moi, j’espère que tes encouragements continueront pendant mon épreuve » dit-elle en forçant légèrement son sourire.

« Tu n’as aucune inquiétude à avoir, je serais toujours derrière toi et puis comme je t’ai dit, tu es une sorcière très douée, l’une des plus douées que j’ai vu de ma petite vie, bien au-dessus de mon niveau.
-   Ne dit pas ça, sans toi je ne sais pas ce que je serai devenue. »

On frappa à la porte.

« C’est le moment ! » Dit Asuka en clignant de l’œil en direction de son amie.

Alyandra prit une profonde respiration et tendit la main à Asuka. Elle marcha vers sa porte et l’ouvrit, là, deux gardes étaient face à elles.

« Sur l’ordre de sa majesté, Alyandra est demandée dans les appartements royaux, ainsi que la mage guerrière Asuka. » dit le garde en essayant de rester le plus droit possible.

Les deux jeunes filles s’échangèrent alors un regard d’inquiétude, qu’allaient donc faire les deux jeunes fille là-haut, dans la chambre de sa mère. Alyandra se rassura rapidement en se disant que sa mère voulait l’encourager une dernière fois avant son épreuve, rien qu’à l’idée de la revoir une dernière fois fit descendre tout le stresse qu’elle accumulait depuis tôt ce matin.

Les deux gardes, un devant et l’autre derrière les deux jeunes filles, les guidèrent au sein de ce magnifique château. Sa mère savait décorée, c’était indéniable, du marbre par ci, de l’or par-là, des tableaux gigantesque représentant la famille Cabbia et la déesse Sha ornaient les murs. Quelques instants plus tard, les deux gardes laissèrent les deux jeunes filles avancer vers une immense porte faite en argent. Alyandra frappa deux fois et la porte s’ouvrit. Elle vit au fond de la chambre, sur un lit gigantesque sa mère, assise, patiente, prête à accueillir sa fille et son amie. Alyandra entra la première, suivit d’Asuka, la porte se referma derrière elles.

« Bonsoir Mère » dit Alyandra en se baissant légèrement par devant.  « Bonsoir Madame « dit Asuka, en se baissant elle aussi.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6437

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #2 le: Octobre 21, 2017, 01:42:05 »

Les rituels étaient au cœur de la famille Cabbia, et étaient plutôt secrets. Rita s’efforçait de respecter la tradition, dans la mesure du possible. En effet, c’était la première fois que, pour accomplir le rituel, elle autorisait la présence d’une autre sorcière, et qu’elle ne comptait pas lui effacer la mémoire ensuite. Autant dire que c’était un grand moment, et, si Alyandra était nerveuse, Rita l’était également, un peu. Elle attachait une grande importance à ce qui allait suivre cette nuit, et, si elle espérait que sa fille y arrive, Rita espérait aussi arriver à bien mener ce rituel. Enfin, elle n’était quand même pas si inquiète que ça, car elle savait qu’Alyandra était terriblement douée. Rita repassait donc dans sa tête tout ce qui allait arriver quand sa fille arriva, en compagnie d’Asuka. Les gardes les laissèrent, et les deux filles s’inclinèrent devant elle.

Rita se releva rapidement en souriant.

« Inutile de courber le genou, mes chéries, vous êtes des sorcières. »

Alyandra l’avait entendu un grand-nombre de fois, ça. Rita lui avait longuement enseigné l’histoire des sorcières, une histoire tragique et injuste. Jadis, les sorcières étaient très influentes dans les communautés humaines, surtout dans les petits villages, où elles aidaient les gens à se soigner de différentes maladies, et prédisaient l’avenir. Mais, avec les siècles, les sorcières avaient fini par être décriées, vues comme des monstres qui empoisonnaient les humains, et se servaient d’eux à d’obscurs rituels pour entretenir leur jeunesse. Elles avaient été chassées, jugées, condamnées, brûlées vives... La magie avait été réquisitionnée entre les mains d’universités et d’écoles spéciales, et les magiciens avaient supplanté les sorciers, conseillant les Rois, les figures politiques, pendant que les sorciers, eux, étaient vus comme de vils invocateurs, traqués et chassés par l’Ordre Immaculé.

Mais les temps changeaient. Les Cabbia avaient longuement prié pour le retour de Sha, et c’était maintenant chose faite. Alyandra allait avoir un rôle important sur les épaules, car il lui appartiendrait d’aider la Déesse.

« Il est temps que je te révèle maintenant les secrets des Cabbia, Alyandra... Et combien ton rôle va être déterminant. Comme tu le sais, tu as grandi sans père, car telle est la volonté de la famille Cabbia depuis qu’elle a décidé de servir Sha. Mais, ce que tu ignores sans doute, c’est que, si tu n’as pas de père, c’est parce que, à l’origine de ce changement de lignée, c’est la Déesse Sha elle-même qui a engrossé notre ancêtre. Notre affinité avec la magie vient en grande partie de là, et ce rituel s’est perpétué pendant des siècles, jusqu’à ce que la Grande Sha ne soit malheureusement bannie. »

Autrement dit, les Cabbia avaient, en elles, un sang semi-divin. Si ce sang s’était émoussé, il était revenu chez Alyandra, ce qui expliquait ses grandes affinités avec la magie.

« Initialement, ce rituel visait à permettre à la jeune génération de rencontrer Sha en tête-à-tête. C’était la Déesse qui prenait la virginité de la jeune Cabbia... Mais, maintenant, ce rôle appartient à la mère. Et, comme tu le sais, la Grande Sha est revenue, alors... »

La main de Rita caressa la joue d’Alyandra, glissant doucement dessus.

« Elle a préféré que je prenne ta virginité. Après tout, tu n’es pas sa fille... Mais ta fille sera aussi celle de Sha. Voilà à quoi sert ce rituel, Alyandra, et je sais combien ça a été difficile pour toi de te retenir. Tu es une sorcière, et les sorcières ont toujours aimé le sexe. »

Le rituel allait donc consister à faire l’amour... Du moins, au début. Rita caressa ensuite la joue d’Asuka.

« J’ai choisi d’inclure Asuka dans notre rituel, Alyandra, car je sais que tu l’aimes beaucoup. C’est un lien que je veux préserver... En fait, j’envisage même d’anoblir Asuka, et d’en faire, officiellement, ta sœur. »

Rita leur sourit à nouveau, un sourire bienveillant et aimant.

« Pour ça, je vais prendre votre virginité à toutes les deux... Et, quand ce rituel sera terminé, mes chéries, vous allez enfin comprendre pourquoi les Cabbia sont aussi douées en magie que dans le sexe... »

Elle termina alors en embrassant Alyandra sur les lèvres...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox