banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 3 [4]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une vilaine voleuse prise la main dans le sac !  (Lu 1695 fois)
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 304



Voir le profil
Fiche
« Répondre #45 le: Août 13, 2018, 12:56:22 »

« Comme vous le voyez, le traitement a été très efficace.
 -  En effet… On ne sait toujours pas pourquoi elle s’est retrouvée dans nos locaux ?
 -  J’en viens à penser qu’elle était sincère et que ce n’était qu’une erreur de sa part. »

Bras croisés, Miranda acquiesça en hochant la tête. Elles se tenaient dans la salle de contrôle, surplombant la zone de combat. Il allait falloir laisser un peu de temps à Veronika pour se faire à ses nouveaux membres. Elle portait une culotte spéciale avec divers implants reliés aux machines qui se trouvaient dans la pièce, permettant aux Tekhanes d’augmenter l’intensité des vibromasseurs. Le programme intense pratiqué sur Veronika avait fonctionné à merveille, et Anika avait eu droit à une belle récompense de la part de Miranda. À ce niveau, même la prime fournie était insignifiante, la promesse d’être une amante régulière de Miranda Forge était bien plus glorieuse pour Anika. Il fallait bien admettre qu’Anika avait travaillé sur Veronika depuis de nombreuses semaines, et avait réussi son office.

Devant elles, Veronika affronta des robots de combat t des drones, qui lançaient sur elle des décharges électriques, en se mettant hors de portée. Il lui fallait alors utiliser ses capacités slimesques pour étendre des tentacules et frapper les drones. Et, tout en faisant ça, les vibromasseurs continuaient à remuer en elle. Anika, qui avait encore la maîtrise de Veronika, s’amusa ainsi à les amplifier au maximum lorsqu’elle affronta plusieurs robots. La neko poussa un hurlement sur place, et, déstabilisée, se reçut un coup au ventre, qui l’envoya rouler à terre, avant que les vibromasseurs ne se calment.

« Ce que tu as fait est vraiment admirable, Anika.
 -  Merci, Maîtresse. Une femme comme vous se doit d’avoir une neko de compagnie qui soit à votre hauteur. »

Miranda l’embrassa encore.

« Conduisez cette petite dans mes appartements au GeoSky après son entraînement, je la récompenserai comme il se doit. »

Anika acquiesça. À ce stade, elle était convaincue d’avoir parfaitement réussi, et que Veronika ne se révolterait à aucun moment.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 169


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
Fiche
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #46 le: Août 15, 2018, 01:24:47 »

Verso était devenue autre chose, rien d'humain, rien d'une machine non plus. Elle était une grosse salope ! Sa culotte avec vibro la pénétrait tout le temps, par les deux orifices, et ses prothèses modernes n'étaient pas trop mal. Verso s'entraina donc longuement contre les drones, pour la démonstration certainement ! Elle ne faisait qu'y prendre du plaisir, violée en permanence par les godes bien large et vibrant bien fort au fond de ses orifices bien plus sensibles qu'avant. Cela fini elle est envoyée ailleurs, chez sa "maitresse" aussi. Elle ne sait pas si c'est la vraie maitresse ou non, elle s'en fout en fait ! Elle n'est là que pro obéir et subir un plaisir permanent !

Arrivée elle reste debout, les joues roses et les cuisses inondées par le plaisir, sa queue battait tranquillement les airs dans son dos, pleins d'envie salace.

- Vous m'avez demandé maitresse ?
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 304



Voir le profil
Fiche
« Répondre #47 le: Août 19, 2018, 09:58:25 »

Pour la première fois depuis longtemps, Veronika put voir la lumière du soleil. Miranda voulait en effet la voir au sein de la GeoTower, le siège social de GeoWeapon Corp., un gratte-ciel qui se trouvait dans le quartier des affaires. Une voiture la y conduisit donc. Dehors, il faisait jour, et le véhicule circula le long de la GeoWay, une autoroute urbaine conçue pour relier l’usine principale de GWC, le GeoDome, au reste de Tekhos Metropolis. Le GeoDome était en effet une véritable île artificielle conçue le long du fleuve traversant la capitale tekhane, preuve de l’immense puissance de la mégacompagnie. Veronika put donc voir le soleil, d’autres voitures, sortant enfin, après des semaines, de la prison dans laquelle elle avait été enfermée et remodelée, conditionnée pour servir Miranda. En chemin, ses godes vibrants glissés en elle se calmèrent même, laissant son corps se reposer un peu.

Au bout d’une demi-heure, la voiture rejoignit le parking souterrain de la GeoTower, puis Veronika grimpa dans un ascenseur, et se retrouva dans les derniers étages du siège, abritant le bureau de Miranda Forge, ainsi qu’un vaste penthouse faisant office, pour elle, de pied-à-terre à Tekhos Metropolis. C’est ainsi que les gardes conduisirent Veronika dans le grand et luxueux bureau de Miranda Forge, restant à l’entrée.

Une magnifique pièce, avec un bureau massif en acajou, une cheminée, une grande bibliothèque, et une immense baie vitrée le long d’un mur, permettant d’avoir une vue imprenable sur la ville... Sans parler de l’appartement, accessible derrière, comprenant également une terrasse avec une grande piscine. Miranda ne s’était rien refusée. La PDG était d’ailleurs là, assise derrière son bureau, et elle se redressa lentement en voyant Veronika entrer. Les godes vibrants s’étaient réactivés depuis plusieurs minutes, et Miranda sourit doucement en voyant les signes du plaisir sexuel perler sur le corps de la jeune neko.

« Mmmh... Oui, ma petite chatte. Ton dressage me semble maintenant terminé. »

Miranda se redressa, et contourna son bureau, puis rejoignit Veronika, et caressa son visage, avant d’observer soigneusement son corps, comme pour chercher la moindre irrégularité, la plus petite imperfection. Elle lui demanda ainsi d’ouvrir la bouche, et continua à l’observer silencieusement, avant de sourire doucement.

« Oui... Une parfaite chatte salope et tueuse pour moi. Tu seras ma neko personnelle, Veronika, une chatte qui se pliera au moindre tes désirs sans jamais rechigner. N’est-ce pas là ce qui te fait envie, ma petite beauté ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 169


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
Fiche
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #48 le: Août 22, 2018, 08:57:31 »

La lumière du jour, ce n'est pas la première chose qu'elle remarqua, loin de là. Ce qui la frappa était qu'elle était dans un nouvel endroit, plutôt joli. Sa cave blanche avait laissé place à un endroit décoré, vivant, elle eut même un passage en voiture durant le quels les godes se calmèrent un peu. Elle ne reconnaissait pas la ville, cela ne semblait plus avoir la moindre importance pour elle. Elle mouillait simplement sur la banquette et sentait tristement les godes se calmer un peu. Mais elle n'en était pas moins excitée ! De retour dans les ombres elle regarde autour, du béton partout, des emplacements de parking, elle doit être arrivée ! Elle descend donc de la voiture, puis marche un peu vers un ascenseur qu'on lui indique. De là elle prend de l'altitude, tout semble bien se passer.

Le trajet fut long, elle allait revoir sa maitresse ! Elle était plus contente que jamais, toujours bien mouillée avec ses gros godes en elle ! Elle termina donc dans un grand endroit et y avance seule une fois les gardes coincés à l'entrée. Elle regarde le bureau, puis les liens et attend au milieu de la pièce pour le moment. Elle n'a rien à faire d'autre de toute façon et se contente de pointer et mouiller sans pousser de gémissements.

- Oui maitresse, je suis votre petite chose à présent, pardonnez-moi de ne pas l'avoir toujours été...

Elle semblait presque triste de savoir qu'elle ne l'est que depuis peu ! Sa pauvre maitresse, comment vivait-elle sans sa présence ? Sans son défouloir, son paillasson ou encore sa petite chose décorative ! C'était impensable, elle ouvre la bouche sur demande toujours occupée à s'inquiéter pour sa maitresse. Entendant qu'elle sera sa neko-personne elle mouille et a presque un orgasme, puis elle se ravise un peu.

- Oui maitresse, je ne vis que pour vous faire plaisir, alors que puis-je faire pour vous plaire maitresse ? J'ai l'impression que ça fait des années que je ne vous ai pas été utile, ça me démange !
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 304



Voir le profil
Fiche
« Répondre #49 le: Août 27, 2018, 12:44:53 »

En soi, Miranda ne pouvait pas exclure une rechute théorique de Veronika, c’est-à-dire que la jeune femme ne se révolte contre elle, et ne cherche à reprendre son indépendance... Mais elle avait aussi la plus grande confiance dans les méthodes de dressage infaillibles du département GeoSlave. Celles-ci avaient fait leurs preuves au cours des années, et Veronika était une autre réussite. Miranda, avec ses lunettes spéciales, pouvait sentir la situation de frustration sexuelle de Veronika. Anika avait su instaurer en elle une véritable situation de dépendance sexuelle avec laquelle Miranda comptait volontiers jouer. Cette mystérieuse neko cybernétique qui avait eu le malheur de se retrouver à farfouiller dans son usine allait, à l’avenir, se montrer bien pratique. Miranda, en soi, n’avait pas besoin de lunettes pour voir, car elle n’avait aucun problème de vue. Ses lunettes futuristes disposaient d’une série de nanomachines sur les verres, permettant à Miranda de disposer d’une sorte de vue améliorée adaptable en plusieurs modes. Elle vit ainsi, en réglant l’un des modes, l’état de frustration et de dépendance sexuelle de la femme, sa chaleur corporelle, et ses lèvres intimes humides.

Miranda sourit doucement, et reprend ensuite :

« Pour commencer, je vais te baiser très fort. De manière générale, ton corps risque souvent d’être pris par bien des gens et dans bien des positions que ton petit esprit n’aurait pu envisager auparavant. Mais je n’attends pas de toi de m’ouvrir simplement tes cuisses. Tu seras aussi utilisée à d’autres fonctions, pour s’attaquer à mes adversaires, récupérer des informations dans des endroits difficiles d’accès, ce genre de choses. »

Après tout, Miranda savait que Veronika savait s’infiltrer, récupérer des objets difficiles à atteindre. Il aurait tout simplement été stupide de sa part de ne pas utiliser les compétences de Veronika en la matière. Mais, pour le moment, Miranda se rapprocha encore d’elle, et lui sourit malicieusement.

« Je vais te montrer que je suis une bonne Maîtresse, ma salope... Mets-toi à quatre pattes, et dis-moi ce que tu veux que je défonce en premier : ton cul de salope, ou ta petite chatte... »

Au moins, elle lui laissait un semblant de choix !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 169


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
Fiche
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #50 le: Septembre 11, 2018, 11:40:23 »

La chatte personnelle de Miranda, sa petite chose en train de mouiller de plaisir rien qu'à la vue de sa maitresse. Comment croire que cette chose sans une once de personnalité pourrait se rebeller ? Veronika n'était qu'un fragment de souvenir, un vieux truc jeté à la corbeille. Désormais elle était une petite pute fantasmant sur sa maitresse. L'entendre dire qu'elle va la baiser la fit presque jouir sur place sans aucun effort. Veronika ne le cachait même pas, elle pointait clairement et trempait sa petite culotte devant la blonde pulpeuse, tout droit sortit d'un film noir des années cinquante. Une femme démodée, mais ravissante tout de même ! La chatte hoche lentement la tête, ouvrir les cuisses oui, se faire prendre dans des positions incroyables, inconcevables, ah quel pied ! Elle veut subir tout cela !  Elle veut pénétrer des endroits sombres et s'y faire violer ! Ah bon dieu ! Elle venait presque de jouir à ces mots.

Tous les mots de sa maitresse étaient des caresses sur son corps, plus ils étaient insultants, plus elle approchait de l'orgasme auditif ! Quel bonheur de n'être qu'une chienne incapable de penser, d'agir, par elle-même ! Elle se mit à quatre pattes, sans tarder, puis présente ses orifices trempés à sa maitresse :

- Ahh, mon cul de grosse salope, maitresse je ne vous mérite pas dans ma chatte...
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 304



Voir le profil
Fiche
« Répondre #51 le: Septembre 17, 2018, 12:51:05 »

Miranda était une pure Tekhane, c’est-à-dire qu’elle était hermaphrodite, et aimait savourer ça. L’érection était une sensation très plaisante, et, derrière Veronika, elle attendait patiemment, sentant sa queue se redresser, se durcir, lui arrachant de délectables frissons. Elle se pinça lentement les lèvres en observant le bassin de Veronika, qui attendait sagement que celle-ci vienne la prendre... Et demanda à sa Maîtresse de la prendre par le cul. Miranda posa ses mains sur ses fesses en lui souriant malicieusement, et donna une belle gifle, comme pour marquer son accord sur ce qu’elle allait faire.

« C’est vrai... Ta chatte ne mérite qu’à goûter à ma queue que si tu t’en montres suffisamment digne, ce qui est mal parti pour une salope comme toi. »

Elle récupéra un collier avec une laisse qu’elle enroula précautionneusement autour du cou de Veronika, la laisse pendouillant ensuite le long de son dos.

La PDG se mit ensuite à sourire malicieusement, puis approcha sa verge du fondement de Veornika, de sa petite porte étroite, et enfonça son membre dans son cul. Elle y alla sans aucune préparation préalable. Après tout, Veronika avait goûté à du sexe intense depuis qu’elle avait cru pouvoir s’infiltrer impunément dans le GéoDôme. Elle avait été réécrite, sa personnalité reconstituée à partir de ses pulsions sexuelles. Un véritable lavage de cerveau qui avait abouti, en définitive, à la constitution de la femme se trouvant devant elle, une neko qui ignorait absolument tout de ce que Miranda et les scientifiques perverses de GWC lui réservaient encore.

En l’état, Miranda s’enfonça donc dans son fondement, et en soupira longuement, se pinçant les lèvres en sentant sa queue endolorie se frotter aux étroites parois anales de Veronika.

« Oh bon sang... Haaaa... Tu... Gnnn... Tu restes... Tu restes si étroite, ma salope ! »

Et, bien entendu, Miranda accompagnait ses mouvements de multiples claques, qui résonnaient sur le cul endolori de Veronika. À aucun moment, elle ne cherchait à y aller tendrement, soigneusement, ou en tâchant de prendre soin de sa petite chose. Et, tandis que son membre gagnait peu à peu du terrain, forçant douloureusement et violemment le passage, provoquant chez Miranda d’intenses et jouissifs frissons d’extase, celle-ci attrapa la laisse, et tira dessus, soulevant le visage de Veronika.

Le collier qu’elle lui avait mis, en cuir, disposait toutefois de fonctionnalités spéciales... Et se mit alors à serrer, venant étouffer Veronika. Il se relâchait ensuite, avant de recommencer à serrer, tandis que les coups de reins de la PDG se faisaient plus brutaux, plus violents, plus profonds... Veronika découvrait ainsi le mélange redoutable entre la sodomie et l’asphyxie sexuelle. Une séance extrême, tout simplement tekhane, et jouissive à souhait !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 169


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
Fiche
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #52 le: Septembre 17, 2018, 11:35:00 »

Veronika devait la satisfaire, à tout prix, tel était le l'unique destin de cette petite pute en chaleur permanente. Elle avait été fabriquée dans ce seul but après tout, brisée et reforgée en une petite chose destinée au seul plaisir de Miranda Forge. Elle lui obéirait et ferrait tout ce qu’elle lui demande sans broncher. Après tout, que pouvait-elle bien vouloir faire d’autre ? À quoi bon penser à autre chose quand la simple vue de cette femme vous fait jouir ? À quoi bon avoir d’autres envies quand celle d’être le jouet de Miranda écrase toutes les autres ? Elle était donc là debout et attendant les ordres, qu’ils soient humiliants ou non, douloureux ou non, elle se pliera. C’est donc dans cet état qu’elle une chienne aujourd’hui, caressée par sa maitresse, touchée et proche de jouir, incapable de penser, ne pouvant qu’écouter. Elle avait offert sans hésitation son trou le plus étroit, le plus douloureux pour elle aussi. Son petit cul !
ET bon Dieu que oui c’était excitant, elle sent une main, une caresse qui la fait trembler de plaisir, ces mots pervers qui ne font que la remettre à sa place. Bon Dieu c’est trop bon ! Sa fente ruisselait de plaisir, un fil de plaisir en coulait vers le sol. La gifle en était la cause c’était certain, elle ouvrit la bouche sans bruit, bava de plaisir tentant de cacher un orgasme qui venait de la traverser. Elle referme la bouche quand elle sent une laisse s’enrouler, pas de collier ? Une laisse qui étrangle du coup ! Elle serre les dents, un peu nerveuse, et puis sent qu’elle n’étouffe pas, la laisse retombe sur son dos. Puis c’est sans pitié que sa maitresse la pénétra, lui ouvrant le cul comme un coup de bélier dans une bielle porte ! Elle en jouit sur le cul, c’était trop bon ! Elle était de toute façon faite pour jouir d’un rien tant que cela concerne sa maitresse. Respirant plus vite, elle sent l’énorme engin lui refaire le fondement.
Elle crie alors de plaisir, elle ne semble même plus pouvoir articuler quelque chose, juste des cris. Elle prend un pied monumental toute fois et cela se sent à sa chatte trempée, son bassin qui bouge de lui-même pour en prendre toujours plus. Elle contracte même le cul pour améliorer les sensations de sa maitresse. Et les claques de sa maitresse ne faisaient que la motiver toujours plus. Ça et les coups de laisse qui l’étouffaient et l’approchaient toujours plus d’un nouvel orgasme ! Elle ne lisait plus rien des alertes de ces systèmes sur le manque d’air, ou sur l’introduction d’un corps étranger dans son fondement. Ces choses n’étaient que des nuisances à son plaisir intense !
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 304



Voir le profil
Fiche
« Répondre #53 le: Septembre 24, 2018, 01:18:39 »

Le corps et l’organisme de Veronika avaient été entièrement remodelés, aussi bien les organes humains que les composantes cybernétiques. Si les scientifiques de GeoWeapon Corp. n’avaient pu expliquer et déterminer avec certitude l’origine des prothèses et des implants cybernétiques dans le corps de la femme, elles avaient su les utiliser, et reprogrammer en conséquence le corps de Veronika. La Terranide transhumaniste était en conséquence tout simplement incapable d’en vouloir à Miranda. Peu importe ce que la PDG lui ferait subir, Veronika ne pourrait que s’exécuter. Si Miranda lui disait de se mutiler, de s’arracher un bras, de se jeter dans un banc de serpents venimeux, ou du haut d’une falaise, elle ne pourrait pas aller contre. C’était la preuve des talents redoutables et assez terrifiants de GWC sur le conditionnement et sur le fonctionnement du cerveau humain. Veornika ne pouvait pas lutter, et Miranda la labourait donc.

Les minutes filaient longuement, le plaisir durait. La PDG avait une incroyable endurance sexuelle, le résultat de nombreuses années de pratique, mais aussi de l’utilisation de stimulants, de mutagènes, et autres substances qui avaient renforcé ses talents. Sodomisant Veronika, elle tirait sur la laisse, l’étranglant régulièrement, faisant durer la pression, avant de relâcher la laisse. Ainsi, Miranda faisait décupler les sensations sur le corps de la Terranide-cyborg, qui continuait à se faire longuement prendre.

« Hmmm... Haaaa... »

Il n’y avait aucune raison particulière au sort de Veronika. Elle avait juste été là au mauvais endroit et au mauvais moment. Une neko errante qui était tombée entre les griffes de femmes ayant décidé de l’utiliser comme cobaye, de la remodeler... Et de doter finalement Miranda de sa propre neko de compagnie, une salope tueuse qui la protègerait aussi. La PDG avait déjà de nombreuses idées sur l’utilisation de cette jeune femme, et cette sodomie ne serait que le début d’une longue vie entièrement consacrée au stupre. Peu importait le passé de Veronika. Miranda la croyait sincère quand elle lui avait dit ne pas être une espionne envoyée par une firme concurrente. Les tests n’avaient permis de rien démontrer, et il était trop tard pour faire marche arrière.

Miranda la prit pendant de nombreuses minutes, la prenant en levrette, la baisant intensivement. Au bout d’un moment, Miranda se pencha brusquement, et renversa Veronika. La Terranide se retrouva couchée sur le sol, étalée sur un tapis. Miranda serra ses cheveux d’une main, et, s’allongeant dans son dos, la bourra ainsi.

« Hmmm... !! Hnnn... !! »

La PDG n’y allait pas de main morte, et elle était alors en train d’enculer Veronika depuis maintenant une bonne demie-heure...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 169


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
Fiche
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #54 le: Septembre 29, 2018, 02:43:15 »

Verso n'était qu'un objet, elle ne pensait plus, ne parlait plus, grognait et gémissait désormais de plaisir. Elle n'était plus là que pour cela, satisfaire sa maitresse à tout prix et en tirer une satisfaction incroyable. Elle ne cessait donc de se faire étouffer et baiser par le cul, sans lutter contre. Cela pouvait durer une éternité, elle n'était pas contre et en jouira encore et encore. Après tout elle n'était là que pour cela et même quand elle fut aplatie au sol... Elle hurla de plaisir et demanda encore plus de violence.
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 304



Voir le profil
Fiche
« Répondre #55 le: Octobre 08, 2018, 01:03:11 »

Entre les deux femmes, la levrette se poursuivait. Veronika n’était plus qu’une poupée de chair, une femme ne désirant plus que sentir la queue de sa Maîtresse en elle. Et Miranda n’y allait pas de main morte avec elle, amplifiant l’intensité de ses coups de reins, faisant durer le plaisir. Elle la baisait comme toute bonne Tekhane se devait de le faire, sans ménagement, sans attendre qu’elle demande grâce. La femme blonde y allait franchement, jusqu’à la baiser à même le sol, tirant ses cheveux en arrière, grognant dans son dos, continuant à l’insulter tout en se plantant en elle.

« Hmmmm... Sa-Salope, haaaa... ! Petite pute.... ! »

Miranda lui mordilla le creux du cou, plantant ses dents dans sa chair, et continua encore à donner de profonds coups de reins, abaissant et relevant son corps, donnant d’ultimes bourrades. Elle sentait le plaisir culminer, approchant le point d’orgue... Et se relâcha alors brusquement. Miranda soupira longuement avant de jouir, balançant des chapelets de foutre dans le corps de Veronika. Elle s’abandonna au plaisir suprême, se vidant longuement en elle, et se calma ensuite progressivement.

La PDG soupira ensuite, le corps en sueur, et se redressa lentement.

« Voilà... Tu es vraiment une chatte délicieuse, Veronika... Un délicieux réservoir à foutre ! » gloussa-t-elle.

La transformation de Veronika semblait en tout cas être complète et parfaite, et ce pour le plus grand bonheur de Miranda !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 169


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
Fiche
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #56 le: Octobre 18, 2018, 01:09:41 »

Veronika n'était que plaisir, ne vivait que pour le plaisir ! Elle gémit, enchaine les orgasmes et bave toujours autant. Même enculée aussi sauvagement elle prend son pied comme jamais, en fait, peut-elle encore ressentir autre chose ? Non ! Elle n'y pense même pas et reste une machine à vider des couilles ! Elle se laisse étaler sans même protester appréciant encore plus la pénétration écrasante, brutale, sauvage ! Elle grogne de plaisir et adore toujours autant, même après une demi-heure elle en voulait encore ! Et quand sa maitresse changeât pour son vagin elle continua de hurler de plaisir, de mouiller comme une fontaine et la sentant se vider jouit avec elle et se laisse gonfler tranquillement. Elle n'est faite que pour cela, vider des grosses burnes !



- Oh oui maitresse, merci maitresse, je suis ravie de vider vos couilles.
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 304



Voir le profil
Fiche
« Répondre #57 le: Octobre 22, 2018, 08:37:46 »

Avec Veronika, Miranda avait affaire à une sacrée amante. Quel appétit, quelle énergie ! GeoSlave produisait vraiment des merveilles de soumise et de nymphomanes ! Le résultat final était assez incroyable, et la PDG se régalait de ce qu’elle voyait, de cette soumission naturelle, mais, surtout, de ce comportement de super-salope. Miranda continua donc à la bourrer, mais comprit aussi vite qu’elle allait avoir besoin d’aide.

« Je vois ça, ma salope... Mais tu ne vas pas vider que les miennes, je te rassure ! »

Qu’est-ce que Miranda avait en tête ? La réponse allait venir d’elle-même. Elle se redressa lentement, et, maintenant Veronika par la nuque, la redressa avec elle. Sa verge retourna se loger dans sa chatte, et, tenant Veronika d’une main par les cheveux, laissant la neko se serrer contre elle, elle utilisa l’autre pour appuyer sur un bouton contre son bureau. Ce bouton déclencha une sonnerie dans une pièce à proximité, et, quelques instants plus tard, une porte coulissante s’ouvrit.

Une nouvelle femme entra dans la pièce.

« Vous m’avez fait demander, Maîtresse ? »

Cette femme avait une voix fluette, soumise, mais non moins pesée. Il s’agissait de la majordome de Miranda, qui la suivait comme son ombre, Hannah LaBelle. Une femme entièrement dévouée à la cause de Miranda Forge, qui sourit doucement devant la scène, et défit la boucle de sa ceinture. Sa minijupe tomba au sol, révélant un gros chibre qui se dressa fièrement, tandis qu’Hannah ôtait également le haut, et finissait nue, ne portant plus que sa superbe paire de collants blancs.

Ainsi vêtue, la jeune femme rejoignit le pervers duo, et s’empressa d’aider sa Maîtresse.

« Viens... Viens baiser cette salope hors concours avec moi, ma chérie !
 -  Oh... Tout de suite, ma Maîtresse ! »

Hannah n’allait clairement pas se faire prier pour ça, et rejoignit donc sa Maîtresse, puis fourra sa verge dans le cul de Veronika. Ainsi prise, la neko cybernétique fit besogner par les deux puissantes Tekhanes, lui garantissant ainsi une jouissive double dose de plaisir !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags: bdsm  vol  viol  soumission  humiliation  infiltration  usage_public  bondage  neko  cyborg  hentai  zoophilie  
Pages: 1 2 3 [4]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox