banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3] 4 5
  Imprimer  
Auteur Sujet: Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]  (Lu 1405 fois)
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 71


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #30 le: Janvier 16, 2018, 02:49:48 »

Pour Kanna, elle avait pris l'habitude avec toutes les personnes venant ici pour passer du bon temps avec elle. Se dévêtir, faire des choses coquines, c'était devenu son quotidien et à vrai dire, cela lui allait bien. On disait souvent les kitsunes plutôt coquines, c'était le cas dans la grande majorité des cas car comme partout, il y a toujours des exception mais pas avec Kanna. Certaines personnes avaient peut-être du mal à « vendre leur corps » mais pour la demoiselle, ça allait. Elle ne comprenait pas la logique humaine à faire cela contre des morceaux de papier ou des morceau d'argent et d'or mais bon, c'était une civilisation à part. Étant petite, dans le clan, il y avait du troc, parfois juste de l'entraide sans demander de paiement. Et quand le désir se faisait sentir, les adultes faisaient ça entre eux, dans un coin à l'abri des regards des enfants évidemment. La fidélité dans son clan n'était pas aussi sacré que certaines personnes à Edoras ou ailleurs, dans le clan, tant que le mâle était d'accord, la femme pouvait coucher avec d'autres personnes du moment qu'elle restait auprès de son mâle. La seule interdiction était de porter le bébé d'un autre ou de coucher avec une renarde enceinte. En dehors de ça, la notion de mariage et autre, c'est une chose qu'elles ont apprise à Edoras.

Alors passer du bon temps avec Amata, pourquoi pas ? La kitsune continuait de passer sa langue contre les petites lèvres de la belle Amata, léchant ce qui se trouvait en elle, entre ses lèvres, savourant ce drôle de petit liquide que les humains nommait la mouille. Elle ignorait pourquoi ce nom mais elle s'en fichait. Elle continuait de lécher, se régalait autant de ce goût que du plaisir visible sur le visage d'Amata jusqu'à sentir la belle jouir, venant arroser sa truffe. Ce n'était rien, elle avait déjà eut bien pire sur la truffe. Même si sa cliente venait perdre l'équilibre, elle gardait au moins le sourire. Là aussi, elle n'était pas la première à réagir de la sorte. La kitsune ne perdait pas de temps pour vouloir jouer a son tour avec ses fesses mais Kanna venait vite lui retirer le pain de la bouche. Mais pour une bonne raison. Elle grimpa sur le lit, venant se mettre à quatre pattes, les fesses relevé avec sa longue queue touffue qui remuait. Le haut de son corps était presque couché sur le lit, mais elle gardait la tête tournée par-dessus son épaule pour regarder Amata.

« Viens, ce sela plus confoltable comme ça. »

Souriante, elle n'attendait plus qu'elle ! Cette pose était bien aguichante quand même, si Amata aurait été un homme ou une de ses femmes à sexe masculin, elle aurait sûrement eut plus envie de faire autre chose que lui embrasser les fesses ! Cela dit, Kanna était ouverte à toute proposition, la bourse de la kitsune lui permettait bien des folies ce soir. Si elle voulait baiser ses fesses, ok, si elle voulait lécher son petit trou arrière, pas de problème, si elle voulait y enfoncer autre chose que la langue, qu'elle se fasse plaisir ! 

« Fait tout ce qui te plaila ! »

Absolument tout ! 
Journalisée

Tek_Kitsune
Terranide
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.
« Répondre #31 le: Janvier 17, 2018, 07:54:13 »

Kanna a bien compris que je veux jouer avec ses fesses, alors elle me donne un petit coup de main en changeant de position. Elle grimpe sur le lit à quatre pattes, les fesses relevées, sa queue poilue se balançant dans le vent. C'est une position drôlement aguichante, on dirait qu'elle m'offre ses fesses pour que je vienne y glisser quelque chose d'un peu plus gros que ma langue. Ayant passé un bon moment à Tekhos, je sais que les hermaphrodites sont assez communes, et même si j'ai la capacité de faire apparaître un pénis entre mes jambes grâce à mes nanites, je n'ai pas très envie de le faire pour le moment. Je préfère utiliser ce que j'ai sous la main. Et quand Kanna m'invite à approcher en me disant que je peux lui faire ce que je veux, je ne me fais pas prier.

« Attention, j'arrive. »

Je me mets à genoux derrière la kitsune, je pose mes mains contre ses hanches pour avoir un bon appui, puis je me penche en avant pour venir embrasser son derrière.

« Hhmm... il est si doux... hic... et si moelleux... »

Oui, jouer avec ces deux bosses bien fermes couvertes de poils est un bonheur. Je les couvre de baisers, de léchouilles, je les masse, je les caresse... Impossible de s'en lasser.

« Hic... j'adore... ton cul-cul... Kanna. Hihi... »

Je crois que là, j'ai vraiment dépassé toutes les limites du ridicule, mais je ne m'en rends pas compte parce que j'ai encore le sang rempli d'alcool, et que je suis trop ivre pour songer à l'éliminer grâce à mes nanites. Je préfère jouer avec le cul de Kanna, et c'est vraiment génial.

Au bout d'un moment, après avoir bien embrassé et léché cette zone, j'ai envie de me lâcher un peu plus, alors je lui pose une question.

« Dis... Kanna... hic... tu aimes... les fessées ? »

Pour être bien sûre qu'elle comprenne, je lui mets une bonne claque sur la fesse droite.

« Est-ce que... hic... tu aimes ça ? »

Si elle aime, je continue. Sinon, je crois que je me laisserai tenter par lécher son petit trou arrière.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 71


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #32 le: Janvier 21, 2018, 05:58:31 »

Prenant une pose bien aguichante, Kanna invitait sa consœur kitsune à venir faire ce que bon lui plaisait avec ses fesses, et la belle ne venait pas faire comme certaines femelles qui cachaient bien leur jeu en faisant poussé une queue de leur vagin. Elle avait connu ça que depuis son arrivée à Edoras, étant jeune, elle avait une amie qui avait elle aussi une queue entre les jambes et une fente comme elle, mais elle ne pouvait pas la cacher. Elle ignorait ce que cette amie devenue depuis leur séparation mais elle espérait qu'elle s'en était sortie et qu'elle allait bien. En tout cas, Amata ne fit que lécher ses fesses, les presser tendrement et se faire plaisir, c'est ce qui comptait alors elle n'avait pas son mot à dire, elle y trouvait son bonheur, c'est tout ce qui comptait.

Kanna gémissait en jappant doucement devant le plaisir que prenant la belle Amata avec ses fesses jusqu'à entendre une drôle de question ? Amata venait le lui demander de façon plus constructive, lui fessant la fesse, faisant traverser en elle un petit frisson qui venait légèrement hérisser son pelage sans pour autant la déranger vraiment. Il est vrai que les humains avaient de drôle de goût sur ce sujet, en découvrant cela, elle avait demandé à sa mère si dans leur clan, ça arrivait ce genre d'envie mais elle lui avait dit que non. Les rapports sauvages existait bel et bien mais personne ne venait intentionnellement frapper sur les fesses des femelles ou des mâles pour les exciter. Mais bon, on peut se dire que celle qui avait enseigner ce genre de chose à Kanna était une sacrée chanceuse.

« Le moment où je te bondilais dessus poul t'alleter, tu saula que ça ne me plaît plus. »

Et voir une Kanna, tout poil hérissé avec un petit air menaçant sur le visage, ce serait excitant ? Elle ne venait pas de la menacer, juste de lui faire comprendre qu'elle pouvait continuer pour le moment. Ce genre de pratique, elle n'y était pas encore totalement habitué, alors elle aimait bien mais à petite dose. Pour le moment, Amata pouvait donc se faire plaisir en fessant la belle kitsune autant qu'elle le voulait, elle devrait le sentir le moment où Kanna n'en aura plus envie. Mais après quelques bons frissons ressentit, Kanna venait lui poser une question. Peut-être le signal de passer à autre chose ou alors une simple curiosité ?

« Dis, Amata-san, à me voil ainsi, tu n'a pas envie de me glimper ? En génélal, les gens n'attendent pas longtemps poul me glimper dessus. »

Une preuve que Kanna en avait vue beaucoup des filles qui pouvait la grimper. Enfin, elle n'a pas précisé que certaines usaient de jouet en plastique pour ça, pas forcément un vrai sexe tout en chair. D'ordinaire, les gens ne tiennent pas longtemps quand elle a cette pose. Kanna venait même à se retirer e cette pause, prenant place sur le dos, appuyer sur ses coudes en écartant les jambes sans la moindre gêne.

« Ou tu pléfèle peut-êtle cette paltie là de moi ? »

Là aussi, elle était libre de suivre son envie. Mais que ce soit en tendant ses fesses ou en écartant les jambes, Kanna savait se montrer très aguichante. Elle était faite pour ce travail...
Journalisée

Tek_Kitsune
Terranide
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.
« Répondre #33 le: Janvier 24, 2018, 10:33:21 »

J'ai envie d'essayer des choses avec Kanna pour voir quel genre d'amante elle est, alors je tente de lui mettre une petite fessée, et là, elle me répond que je saurai quand arrêter quand elle me sautera dessus.

« Oouuhh... quel effrayante bête sauvage j'ai là ! »

Mais j'ai bien compris le message : OK pour les fessées, mais ne pas abuser. Du coup, je me mets à alterner entre les léchouilles sur ses bosses arrières couvertes de poils et les gifles plus ou moins fortes, en guettant le moindre signe de contestation. Je trouve excitant de jouer avec elle de la sorte, d'avoir la crainte permanente de voir cette renarde fougueuse me bondir dessus, laisser parler ses instincts de prédatrice et me croquer toute crue.

Après quelques minutes à jouer comme ça, Kanna me demande si je n'ai pas envie de lui grimper dessus en la voyant dans une position pareille, comme le font la plupart de ses clients.

« Hic... le problème... ma chérie... c'est que moi... hic... je n'ai pas... de pénis... »

En revanche, quand la renarde vient se mettre sur les coudes et écarte les jambes pour me montrer son sexe couvert de fourrure, je sens mon cœur battre plus vite. D'un seul coup, j'ai la folle envie de lécher cette zone, donc je n'hésite pas à y aller.

« Hhhmmm... cette partie... me donne envie. »

Je pose mes mains contre les cuisses de la kitsune et je me penche en avant pour bien avoir mes lèvres contre son sexe. Ce dernier est caché derrière une belle touffe de poils blonds, ça me fait des chatouilles sur la langue, c'est un petit plus appréciable.

En un éclair, mes léchouilles font japper Kanna de plaisir, et c'est un son très agréable à entendre. De mon côté, je savoure les sons mais aussi le goût de sa mouille sur ma langue et la douceur de sa fourrure contre mes joues. Avec l'alcool qui file dans mon sang encore plus vite vu que mon rythme cardiaque augmente, j'ai l'impression de ne plus avoir d'inhibitions et que tout m'est possible. Je détache mon visage de ses cuisses le temps de la regarder pour lui dire ce qui va se passer.

« Attention Kanna... parce que maintenant... je vais... hic... te manger... le minou. »

Après tout elle me l'a fait, alors je peux bien lui faire aussi. Je remets ma tête entre ses jambes, mais là, je me mets à la lécher vite et fort, espérant bien la faire exploser de joie dans ma bouche.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 71


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #34 le: Janvier 28, 2018, 10:25:35 »

Pour Kanna, c'était assez simple à gérer, elle a déjà eut bien plus pervers dans la chambre, notamment une belle blonde travaillant au palais qui n'hésitait pas à payer cher pour passer du temps avec elle en lui montrant tout ce que son imagination avait envie de lui faire faire. Enfin, d'après les autres filles, celle-ci était spéciale et aimait passer beaucoup de temps ici. Mais Kanna ne semblait pas avoir la possibilité de jouir d'une autre façon de ses fesses alors la kitsune venait lui proposer autre chose. Si jamais elle voulait rester sur ses fesses, elle lui fera volontiers plaisir en se retournant à nouveau mais à la voir, jambes écartées, ça semblait bine lui plaire donc pourquoi s'en priver ?

À peine montrer que la belle voulait déjà se jeter dessus, elle avait le droit, elle en avait les moyens. Mais même sans, Kanna lui aurait laisser l'occasion, entre kitsune miko il faut bien s’entraider. Sa langue venait à elle, lécher cette zone cachée par ses poils mais toujours bien présente et agréable, faisant doucement japper Kanna au fil des coups de langue, c'était un peu dommage qu'elle n'avait rien entre les jambes mais depuis son arrivée à Edoras, elle savait que les femmes, même sans jouet, avaient des façons bien particulière de se faire plaisir. Entre frottant leur intimité entre elles par exemple. Amata venait même la prévenir d'une suite bien plus amusante.

« Hmmmmrraaaaaaa, ne te gêne sultout pas... »

Oui, les R étaient une chose qu'elles pouvaient prononcer mais uniquement durant leur jappement, mais dans un mot, sans japper, ça restait compliqué mais on n'est pas là pour parler grammaire. Joueuse comme bien des kitsune, Kanna tendiat ses jambes pour venir les passer autour de la tête de la seconde kitsune, souriante à souhait.

« Maintenant, tiens palole. Je ne te lachelait pas avant de t'avoil malqué... »

Cette prison risquait de faire plaisir à une certaine kitsune alors maintenant, au boulot ! Car à moins d'user de la force, Kanna ne vas pas retirer ses pattes sur simple demande, pas avant de lui avoir jouit sur le visage ou dans la bouche.
Journalisée

Tek_Kitsune
Terranide
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.
« Répondre #35 le: Janvier 31, 2018, 07:45:29 »

Jetée à l'assaut du minou de Kanna avec la ferme intention de la lécher jusqu'à ce qu'elle en jouisse, je me rends compte qu'elle a pu prononcer un R au milieu de ses jappements de plaisir. Pour moi, c'est le signe que je suis sur la bonne voie pour lui donner du plaisir. Et quelques instants après, je reçois un signe beaucoup plus clair : elle entoure ma tête avec ses jambes et me dit clairement qu'elle ne me lâchera pas tant qu'elle n'aura pas eu son orgasme. Je ne peux pas lui répondre parce que ma bouche est collée contre sa peau, mais j'ai bien compris.

Je me mets à lécher son intimité comme une folle. Je multiplie les allées et venues à une vitesse effrénée, je lèche de toutes mes forces ses poils, sa fente et son clitoris, j'augmente la vitesse au rythme de ses gémissements de renarde, un bruit délicieux à entendre, aussi délicieux que sa mouille sur mes papilles. Et pour ne pas laisser mes mains dans le vide, je les pose contre ses hanches, à la naissance de ses fesses, pour caresser sa fourrure et palper ses rondeurs.

Vas-y Kanna... jouis... remplis moi la bouche.

Finalement, ma langue fait jouir Kanna, et son jus d'amour vient éclabousser mon visage, quelques gouttes finissent sur ma langue, de quoi savourer le goût de son plaisir à l'état brut. Quand ses jambes se desserrent, je redresse la tête et je m'approche de son museau.

« Kanna... mon visage... est tout mouillé... hic. Tu peux me nettoyer ? »

C'est autant pour une question de confort que pour sentir sa longue langue humide contre ma peau. Une vois mon visage séché, je viens échanger un baiser passionné et un peu sauvage avec elle. Quand nos bouches se séparent, un mince filet de bave nous sépare encore.

« Maintenant... c'est à toi... de jouer avec... hic... mon corps. »

Je tourne le dos à Kanna, je me mets à quatre pattes et je bombe mes jolies fesses.

« Viens... mes fesses n'attendent... hic... que toi. »

Sans vouloir me vanter, j'ai un postérieur exquis, et je suis sûre que la kitsune va adorer le palper et le lécher. Peut-être même qu'elle me mettra une ou deux claques sur le cul.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 71


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #36 le: Février 07, 2018, 02:03:04 »

Les pattes bien écartées, la kitsune laissait le champ libre pour sa consœur plus humaine et cette dernière ne se fit pas prier pour venir à elle et lécher avec autant de plaisir que possible cette belle zone certes velues mais ce n’était pas des poils de pubis, uniquement le prolongement de sa belle fourrure aussi douce qu'agréable. Kanna la laissant faire en gémissant doucement, sentant le plaisir grimper en elle, et cela était encore mieux car elle sentait la belle venir la lécher autant que possible, toujours plus loin, toujours avec plus de plaisir. Que de joie. La longue queue touffue de la kitsune bougeait doucement sous le plaisir, caressant le corps d'Amata en même temps, nul doute que ce n'était pas dérangeant, au contraire, c'était même mieux.

« Huuuuum, myaaaaaagh ! »

Plus le temps passait avec sa tête entre les jambes et plus le plaisir grimpait, toujours plus haut et plus fort. La belle venait évidemment finir par jouir en aspergeant le visage de sa nouvelle amie. Nul crainte, c'était toujours une joie de se faire arroser par ce genre de chose. Et quel soulagement, Kanna gloussait en observant Amata, c'était délicieusement jouissif ! Se redressant, la kistune se blottissait contre elle en passant sa langue sur le visage de la terranide, léchant avec plaisir son visage autant que sa semence. En passant par le baiser un peu plus fougueux, Kanna ne pouvait pas cacher que cela lui avait bien plus mais elle avait autre chose à s'occuper à présent, quelque chose de tout aussi désirable ! S'approchant d'elle à quatre pattes, elle passait ses mains dessus, un mélange de douceur entre ses doigts velues et ses coussinets pendant qu'elle observait bien ses fesses.

« Huhu ! Il faut que je te laisse un tlès bon souvenil de moi alols... »

Elle posa ses mains sur ses fesses, qu'elle pétrissait et écartait un peu. Pas de coup de langue sur ses fesses, non, dans ses fesses plutôt. Terranide, ça ne la gênait pas du tout de fourrer sa langue dans ce petit trou si serré. Ses pattes pressaient bien ses douces fesses, les retenant avec force pendant qu'elle enfonçait sa langue le plus loin possible dans ce tout petit trou. Beaucoup de gens n'avait pas l'habitude de cette pratique mais quand elle le faisait, tout se laissait plutôt faire ? Peut-être du fait qu'elle avait grandi en étant sauvage, ça heurtait moins leur conscience ? En tout cas, de légers gémissements et jappements s'échappaient de sa bouche. Car Kanna venait s'arrêter en plein milieu de son travail, venant glisser son corps sous celui d'Amata, prenant la peine de ceinturer son corps avec ses jambes, en posant ses pattes arrière sur sa tête, contre le matelas.

« Je vais me légaler ! »

Elle avait à présent tout son corps sous son contrôle. Bon, elle pourra sûrement facilement sans défaire avec ses pouvoirs magique mais Kanna tenait bien ses petites fesses à présent et continuait de se régler en fourrant dans son étroit petit trou, sa langue. Quand elle sentira la belle jouir sur sa fourrure, elle pourra s'arrêter, pas avant.

« Hmmmmm ! »
Journalisée

Tek_Kitsune
Terranide
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.
« Répondre #37 le: Février 10, 2018, 07:37:09 »

J’offre mes fesses à Kanna avec plaisir, et elle les accepte avec tout autant de plaisir. Je sens ses coussinets contre ma peau, pétrissant et écartant mes bosses arrières, sa langue trouvant le chemin vers mon petit trou secret.

« Aahh… Kanna… hic… c’est bon… »

Entre le plaisir et l’alcool dans mon sang, il ne me faut pas longtemps avant de perdre la force dans mes bras, ce qui aide la renarde à prendre le contrôle de mon corps : elle se glisse sous moi et pose ses pattes arrières sur ma tête, me plaquant tout le haut du corps contre le matelas pendant qu’elle joue avec mon bassin.

« Haaannn… vilaine renarde… »

Même dans mon état, je pourrais me libérer facilement grâce à mes nanites, mais j’adore cette position. Sentir cette bête sauvage me dominer physiquement, me lécher intensément, entendre ses jappements… Oui, j’adore ça, je voudrais que ça ne s’arrête jamais. Mais vu l’ardeur qu’elle met à me faire jouir, je sais bien que je ne tiendrai pas longtemps.

« Hhhmmm… oui… Kannna… encore… encore… Ouuuiii ! »

Piégée comme je le suis, je ne peux que recevoir tout ce plaisir de me faire lécher la rondelle et tripoter le cul. Au bout de quelques minutes, tout ce plaisir me noie à tel point que l’orgasme arrive en un éclair. Dans un grand cri, je laisse ma cyprine jaillir et le frisson de la satisfaction filer dans mon corps, puis tous mes muscles se relâchent d’un coup. Kanna me libère de son emprise, puis je viens m’allonger à côté d’elle.

« Hic… Kanna… c’est peut-être… l’alcool qui parle… mais… »

Je lui fais un bisou sur chaque joue, puis sur le bout du museau, et enfin sur la bouche.

« Je te trouve… trop sexy… »

J’écarte un peu les pièces de tissu qui nous couvrent sans pour autant les enlever, juste de quoi me permettre de poser mes zones érogènes contre les siennes.

« Bon, maintenant… je vais me frotter… contre toi… hic… jusqu’à… te faire jouir. »

Avec sa fourrure contre ma peau, mes tétons érigés contre les siens et nos deux fentes collées l’une contre l’autre, ça ne devrait pas prendre trop de temps. Je commence à me frotter contre elle et je l’entoure de mes bras pour que nous soyons toujours le plus près possible.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 71


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #38 le: Février 11, 2018, 09:47:41 »

Pour la kitsune, c'était une chose agréable que d'avoir sa truffe dans le nez de cette autre kitsune plus humaine et d'y fourrer sa petite langue entre ses belles fesses bien moelleuse. En d'autres circonstances, elle aurait pu demander de les mordre. Pas jusqu'au sang, mais au moins pour y laisser sa marque de dents. Mais pour le moment, la « vilaine renarde » continuait de maintenir la tête de sa cliente sur le lit, continuant de savourer ce qu'elle avait à déguster, venant se réjouir de tout cela et ce, jusqu'à sentir la belle frissonner et asperger son pelage de son nectar. Kanna en récoltait un peu sur elle pour le porter à sa bouche et cela était délicieux. Mais après tant de plaisir, la belle venait se reposer près d'elle, venant déposer quelques baisers sur elle.

« Mmmmmrraaaaaaaa.... Tu es tlop gentille, ma belle... Redis-moi ça quand tu aulas les idées clails. »

Cela serait bien plus agréable à entendre, car pour le moment, ce n'était que des qui pouvaient déborder de vérité comme ne pas être vrai. Bon, elle se doutait que si elle avait accepté l'invitation en connaissant son métier, c'est qu'elle lui plaisait mais en toute situation, rien n'est jamais très agréable à entendre quand l'haleine sent l'alcool. Se posant contre elle, la belle venait se frotter contre elle, seins contre seins, jambes contre jambes, que des choses agréables. Mais Kanna ne comptait pas être une simple poupée qui se laissait faire. Elle ne lui avait rien demandé après tout. Ses mains se plaquaient sur ses fesses qu'elle pressait de plaisir en léchant le visage de la belle Amata.

« Et moi, j'espèle te faile jouil aussi... »

On verra selon la pratique, en tout cas, Kanna ne comptait pas finir sa soirée de sitôt ! Jappant doucement contre elle, la kitsune savourait ses fesses, ses queues, son corps. Un corps humain restait doux malgré le peu de présence de poil. Mais côté Kanna, son corps n'était que douceur, partout ! Et ça, c'était génial !
Journalisée

Tek_Kitsune
Terranide
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.
« Répondre #39 le: Février 14, 2018, 10:52:32 »

Nos deux corps collés l’un contre l’autre, je peux sentir la douce fourrure de Kanna contre ma peau et ses zones intimes caresser les miennes. Le plaisir vient de partout, et avec l’alcool qui continue de tourner dans mon système sanguin, j’ai l’impression de pouvoir continuer à me frotter contre elle sans jamais ralentir. Pour compléter le tableau, la kitsune ne veut pas rester inactive, elle plaque ses mains contre mes fesses et me lèche le visage pendant que je me frotte contre son corps.

« Mmrraa… oh Kanna… pelote moi bien… vas y. »

J’ai parfois tendance à l’oublier, mais cette renarde est une terranide sauvage, qui vient d’une tribu, elle n’a pas été civilisée comme je le suis. Même ivre, je fais toujours preuve d’une certaine retenue, mais elle… Si elle voulait me sauter dessus et me baiser jusqu’à ce que je m’écroule, elle le ferait. Une chance qu’elle soit gentille avec moi.

Plaquée contre Kanna, je remue mes hanches, ma poitrine et mes jambes pour que nos zones sensibles se caressent. J’ai l’impression que mon corps tremble de partout, je sens des fourmillements de plaisir m’envahir de la tête aux pieds, j’ai le sentiment que plus rien ne peut m’arrêter. Je gémis, je couine, j’échange des baisers avec la renarde, qui me malaxe le cul et jappe de plaisir à mon contact. A un moment, j’ai l’impression de jouir, mais je ne me sens pas fatiguée, alors je continue.

« Aaahhh… oui… haaannn… oui… oui… mmrraa… »

La température monte, le plaisir grimpe, jusqu’à ce que l’extase ne me noie.

« Oh oui… ça y est… JE JOUIS !!! »

Le plaisir explose, je laisse ma mouille sortir et se répandre sur les poils de Kanna, je crie un bon coup, puis je laisse tout retomber d’un seul coup.

« Aahh… oh oui… aahh… ça… c’était… hic… le pied… »

Je sens que mon corps fatigue, mais j’en veux encore, et je sais ce que je veux. Je me couche sur le lit, en position de soumise, et je fais signe à la renarde.

« Viens Kanna… baise moi… laisse parler… ta sauvagerie. »

J’ai envie de voir ce que ça fait que de faire l’amour avec une kitsune sauvage.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 71


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #40 le: Février 20, 2018, 01:21:44 »

Kanna se plaisait à faire l'amour avec cette femme, c'était amusant, mais l'alcool devait l'aider autant que la freiner. Elle préférait forcément les gens plus maître de leur mouvement et leur envie plutôt que suivre ce que cette boisson leur disait de faire. La kitsune se plaisait quand même à passer ses mains sur son corps, peu importe où ses mains arrivaient, c'était toujours un plaisir que de faire ça. Mais les humains, en grande majorité du moins, avaient tendance à se montrer trop gentil et trop doux, que ce soit avec elle ou entre eux. Certains sortaient du lot, mais généralement oui, c'était bien trop... doux ? À moins que les kitsunes sauvages étaient plus sauvage, justement, mais elle trouvait ça parfois loin de ce qu'elle a pu apprendre. Depuis qu'elle avait découvert le sexe, elle avait appris bien des choses et surtout de la part d'une cliente travaillant au palais, elle lui a montré des vidéos de terranides sauvages qui s'amusaient au sexe, c'était très loin de toutes ses caresses. C'était agréable, mais Kanna avait parfois envie de voir plus loin.

« Haaaaaa ! Haaaaaaaaaa ! »

La bouche ouverte en laissant sa langue pendre quelque peu, elle continua de prendre la jeune femme, se frottant contre elle en sentant le plaisir grimper jusqu'à ce que leur corps soit tout deux inondé ! Du moins, leur entrejambe uniquement. Le plaisir se calma un instant, surtout chez Amata qui savourait cela en reprenant son souffle sauf que... elle avait une certaine demande qui pourrait bien être une erreur si elle n'était pas préparée. Elle se tourna d'abord vers elle en souriant, passant son index sur sa joue.

« Tu es sûl ? Cal une fois lancée, je ne peux pas êtle sûle de m'allêter... »

Se penchant au-dessus d'elle, la renarde la regardait en détail, de haut en bas. C'était un beau morceau cette Amata, très belle, mais sa nature furry aurait préféré la voire comme elle, dans un beau pelage de roux, de blanc et de noir, mais même comme ça, elle était très belle. Mais puisqu’elle semblait d'accord... Elle se plaçait de façon à poser ses pattes sur ses poignets, plongeant sa tête dans son cou, léchant sa peau en long et en large, faisant parfois raclé ses dents sur sa peau. Pas pour la mordre, pour l'exciter, toutes les deux. N'étant pas une femme à sexe masculin, elle ne pouvait pas agir comme elles, mais cela n'allait pas l'empêcher de la faire jouir d'une façon similaire. Sa bouche descendait plus bas, venant lécher sa poitrine de la même façon, faisant sentir autant sa langue que ses dents, amenant une de ses mains pour presser sa zone si moelleuse, tandis que sa seconde main continuant sa chute. Arrivée plus bas, elle venait enfoncer son index et son majeur en elle, agissant déjà de façon bien rapide dans son trou intime.

L'humidité du coin aidant, de délicieux bruit se fit entendre entre les gémissements de la jeune femme, ce qui plaisait beaucoup à Kanna qui ne comptait pas faire que ça. Mais il fallait bien commencer... doucement. Eh oui, les kitsunes ont la réputation d'être plutôt coquine, autant que les nekos qui aiment les câlins. Si Amata voulait dormir rapidement, elle avait pioché la mauvaise carte en venant ici.
Journalisée

Tek_Kitsune
Terranide
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.
« Répondre #41 le: Février 22, 2018, 05:48:55 »

J’ai envie de voir ce dont Kanna est capable quand elle se lâche, mais elle me met quand même en garde comme quoi, une fois lancée, elle n’est pas sûre de pouvoir s’arrêter. Mais moi, sous l’effet de l’alcool et du plaisir, je ne pense pas aux risques.

« Hic… vas y… je t’attends. »

Elle vient se mettre au-dessus de moi, pose ses mains contre mes poignets, et commence à lécher la peau de mon cou, raclant parfois ses dents dessus.

« Aahh… Kanna… »

C’est un début prometteur. Ensuite, sa bouche descend sur mon corps, s’arrête au niveau de ma poitrine pour lécher et mordre ma chair, tout en la pressant avec une de ses mains. Quant à son autre main, elle poursuit sa course vers le bas jusqu’à atteindre mon entrejambe, et là, elle rentre son index et son majeur dans mon intimité.

« Haaannn… ouais… c’est… c’est super. »

Comme je suis complètement trempée sous la ceinture, ses doigts font des bruits humides, de quoi rendre les choses encore plus excitantes. Je sens sa fourrure contre ma peau, sa langue et ses dents sur ma poitrine, ses doigts et ses coussinets qui me massent et me pénètrent… Les assauts viennent de partout. Je me laisse complètement faire, mon corps s’abandonne au plaisir, j’ai même envie de titiller un peu mon amante.

« Ggrroouu… oohh oui… Kanna… tu es… vraiment bonne. »

A force de me faire attaquer sur tous les fronts, le plaisir atteint le point d’orgue et je me relâche d’un coup. Ma mouille gicle, je pousse un cri, puis tout retombe. Cet orgasme était moins spectaculaire et bruyant que ceux d’avant, mais il est quand même délicieux. La kitsune ne prend pas une seconde pour se calmer, elle retourne à l’assaut tout de suite.

« Kanna… aahh… quelle sauvagerie. »

Je sens que la suite de la soirée va être intéressante.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 71


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #42 le: Février 26, 2018, 01:58:14 »

Si la demoiselle voulait du sauvage, elle va y avoir le droit ! Oh oui ! La kitsune se jetait sur son corps, le léchant de plaisir, laissant ses dents marqué sa présence sur sa peau, sans pour autant la mordre. Ses doigts s'agitaient plus bas pour toujours faire mouiller la demoiselle, toujours un peu plus qu'avant, la faire gémir de plaisir et bon sang que cela était bon à entendre ! Kanna se régalait, il n'y avait pas d'autres mots. Et pourtant, tout cela n'était que le début, le début d'une longue soirée de débauche et de plaisir. Entendre la kitsune gémir était aussi amusant que plaisant, qu'est-ce que ce serait si elle se décharnait vraiment ? Pour le moment en tout cas, elle y allait doucement, si elle le désire, elle ira un peu plus vite, mais elle ne voulait pas sauter les étapes.

« Hmmmmrrrrrr, tu aimes, n'est-ce pas ? Hummmm »

La kitsune se plaisait à lécher sa joue en la contemplant prendre un vrai plaisir à subir tout ça, quoi de plus simple après tout. Kanna avait su en peu de temps maîtriser ce que le plaisir du sexe avait à offrir. Il faut dire que sa mère lui avait appris certaines choses une fois en sécurité à Edoras, des choses de sa mère, des choses de ses collègues et amies, Kanna a su très bien s'entourer pour se faire sa réputation si élogieuse. Mais la belle kitsune venait déjà à arroser sa main en se relâchant, chose bien amusante. Mais qu'elle ne pense pas dormir si vite, ça ne se passera pas comme ça. Déjà, Kanna venait se mettre sur elle, faisant en sorte que son « minou » se retrouver contre celui d'Amata qu'elle observa en souriant.

« Sauvagelie ? Mais je ne fais que commencer, ma jolie... »

Comme un mâle, elle venait donner de puissants coups de reins contre son minou, de façon à ce que sa zone poilue se frotte contre la zone imberbe de la belle invitée, là, elle pourrait déjà laisser parler un peu plus de sauvagerie. Ses mains plaquaient les siennes contre le lit, son visage près du sien venait offrir une vision plus animale puisque Kanna ouvrait la bouche en laissant sortir sa langue, respirant fortement et en plein visage de la belle Amata. Une chance qu'elle ne puait pas de la bouche. Kanna pouvait imiter les humaines, mais sur certains points, ça reste une kitsune. Là, Kanna aura de quoi jouir aussi avec sa partenaire.
Journalisée

Tek_Kitsune
Terranide
-

Messages: 54



Voir le profil
Fiche
Description
Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.
« Répondre #43 le: Mars 01, 2018, 09:53:18 »

Je croyais que Kanna laissait déjà parler sa sauvagerie, mais à l’entendre, tout ça n’était que le commencement, je dois donc m’attendre à ce qu’elle se donne plus à fond.

« Oh… alors… hic… je t’attends. »

La kitsune se comporte comme si elle était un mâle sur le point de me pénétrer. Elle colle son minou contre le mien, elle me domine de tout son corps, elle plaque mes mains au lit avec les siennes, et quand elle commence à donner des coups de rein, elle entrouvre sa bouche pour laisser pendre sa langue. Cette vision m’excite beaucoup. J’ai très envie de prendre mes mains et de les poser contre ses petites fesses poilues, ou derrière sa tête pour l’embrasser, mais elle me tient bien et je ne peux pas bouger. Elle me domine complètement… et ça me plaît.

« Hic… Kanna… tu fais très… virile… comme ça. »

Je ne peux pas bouger, mais je peux au moins goûter à sa langue pendante. Je sors la mienne de ma bouche et je lève un peu ma tête pour atteindre la sienne. Nos langues se mettent à se caresser, c’est une sensation très plaisante, et je l’apprécie d’autant plus que mon amante me pilonne comme si elle était un mâle bien membré voulant me mettre enceinte.

Après quelques minutes de ce petit jeu, je jouis allègrement, et ma mouille vient éclabousser l’intimité de Kanna. Ce nouvel orgasme me secoue encore plus que le précédent. On dirait que la sauvagerie dans le sexe me plaît. Il faudra que je m’en souvienne après avoir dessoûlée.

« Alors… Kanna… tu as… hic… quoi d’autre… en réserve ? »

Avant qu’elle ne puisse faire quelque chose, je pose mes deux mains contre son fessier et je le pelote avec bonheur, y mettant une ou deux petites tapes légères pour faire circuler le sang.

« Oui… j’adore ton cul… et j’adore… te fesser. »

J’essaie de la provoquer un peu, voir si ça stimule sa sauvagerie ou si ça lui fait plaisir. Quitte à me faire baiser par une kitsune bestiale, autant qu’elle y prenne du plaisir aussi.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 71


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #44 le: Mars 04, 2018, 11:24:51 »

Ce n'est que maintenant qu'elle pouvait commencer à laisser parler son côté sauvage, sans ça, elle était très douce jusque-là. La façon de la maintenir sur le lit, de l'écraser et de se montrer plus mâle, c'était un classique chez les femelles. Et encore, sa mère lui a expliqué que quand deux femmes faisaient l'amour, ou même avec un homme, il était normal aussi de se mordre. Pas jusqu'au sang, mais pour montrer qui décidait, qui était le chef dans ce combat, mais en ayant expérimenté cela, ça faisait peur aux humains ce genre de choses ? Soit elle s'y prenait mal, soit ses dents pointues en était la cause ? Donc elle évitait ça. Car même sans sexe masculin, elle la bourrinait tout comme, une fois encore, pour montrer qui décidait dans cette partie de sexe. Amata avait peut-être plusieurs queues et une forme respecter au sein des kitsunes, quand il s'agit de sexe, c'est chacun pour sa peau. En général, elle l'aurait laissé la dominer, mais elle n'était pas en état et de plus, elle n'en a pas fait la demande.

« Vilil ? Oh non, haaaa... Tu n'as lien vue... »

Car oui, Kanna avait déjà essayé la virilité, face à des clientes qui ont payé une petite fortune pour ça et ses femmes se souviennent encore de la virilité de Kanna, de la gentille kitsune devenue une bête de sexe dominante. C'est qu'elle y avait laissé ses marques la belle demoiselle. Mais ce n'était pas le cas pour Amata pour le moment. Elle la laissait venir lécher sa langue puis l'embrasser, Kanna ne résistant pas à l'envi de la prendre plus fort encore pendant ce baiser. Elle devait constamment montrer qu'elle était la patronne. Kanna n'était pas spécialement dominante, mais son travail lui a appris les deux rôles, la douce boule de poil à caresser et la bête sauvage et dominante. Elle jouait sur ses deux tableaux et ça avait son petit succès. Mais comme toute source de plaisir, cela eut une fin où elle arrosa Amata de son jus, recevant de même de sa part sur sa fourrure. Kanna libéra Amata le temps de respirer, mais la belle semblait en redemander, tripotant ses fesses en jouant de nouveaux avec de petites tape dessus, ce qui la faisait sourire.

« Si tu l'adole, tu vas le manger... »

Kanna se retira et changea de posture, venant poser ses genoux près de la tête de sa partenaire, ses fesses étaient si proches de son visage et son sourire semblait indiquer qu'elle était toujours maîtresse de ce combat. Et comme elle l'avait sous-entendus, elle colla ses belles fesses bien douce sur son visage, laissant quand même son nez libre pour respirer, mais elle avait de quoi faire avec ses fesses si proches.

« Legale-toi, moi aussi, j'ai une petite faim. »

S'allongeant sur elle, elle venait passer sa langue dans sa petite zone humide et intime. Mais ce n'était pas de simples coups de langue a à l'aide de ses pattes, elle écarta ses lèvres vaginales pour y enfoncer le plus loin possible sa langue et ainsi se régaler. Elle pouvait parfois y sentir ses dents lui gratter légèrement la peau. Sa queue remuait faiblement au-dessus du visage de la kistune. Elle va se souvenir de son passage à Edoras, oh oui.
Journalisée


Tags:
Pages: 1 2 [3] 4 5
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox