banniere
 
  Nouvelles:
APPEL À CANDIDATURES : Proposez-vous pour être Administrateur de LGJ ! Plus d'informations ici : http://lgj.forum-rpg.net/index.php?topic=20663.0

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Passion réciproque [Pv Mélinda]  (Lu 287 fois)
Yûna Okamiya
E.S.P.er
-

Messages: 14


Lycéenne Exhibitioniste


Voir le profil
Fiche
« le: Septembre 22, 2017, 11:16:50 »

Le lycée...

Habituellement, il s'agit d'un lieu où les jeunes apprennent et se socialisent, dans le but d'engranger des connaissances et de s’intégrer dans la société. Néanmoins, il serait naïf de croire que tout le monde entrait parfaitement dans le moule. Chaque élève avait après tout ses petites particularités, qui forgeaient son caractère, ou encore des petits secrets, qui les rendaient parfois uniques.

Dans sa vie de tout les jours, Yûna était une fille en tout point banale, quoi que mignonne. Elle aimait se faire des amis et traîner avec ces derniers. Toutefois, elle était réputée pour n'être jamais sortie avec quiconque et être assidue en cours. Il était relativement rare qu'elle manque un cours, cela devait arriver une fois par mois seulement. Oui, en comparaison de certains autres élèves, c'est rare, mais comme elle rattrape toujours ses cours manqués et que ses notes restent au dessus de quinze, ses professeurs ne s'inquiètent pas trop. Par ailleurs, officiellement, elle a quelques problèmes de santé, ce qui explique ces absences mensuelles.

Des problèmes, elle en a, c'est un fait. mais le sien, c'est plutôt qu'elle ressent le besoin irrépressible, presque vitale, de se mettre nue dans des lieux public et déambuler ainsi. Mais c'est quelque chose qu'elle ne veut pas ébruiter et donc, elle se cache. Faire ce genre de chose en cachette, c'est quelque chose qui l'excite profondément, surtout s'il y a un risque qu'elle se fasse prendre.

Ce jour là était un de ses jours où elle ne pouvait plus se retenir. Elle était entrée dans une cabine de WC et s'était déshabillée, pliant ses vêtements et les rangeant dans son sac, avant d'attendre patiemment la sonnerie. Elle attendit encore cinq minutes, avant de sortir de sa cachette, puis de la salle. Ainsi, elle se retrouva dans son plus simple appareil, marchant dans le couloir ainsi tout en sachant que les autres élèves et enseignants n'étaient qu'à quelques mètres d'elle, dans les salles de cours. Excitée, ses tétons ainsi que son bouton de plaisir durcirent très vite, haletant doucement. Parfois, une porte était ouverte et la lycéenne attendait à coté, le cœur battant à tout rompre, une occasion pour passer de l'autre coté de l'ouverture sans se faire prendre sur le fait.

Progresser ainsi jusqu'à la cours lui pris une bonne vingtaine de minute, durant lesquelles elle avait eu un orgasme, alors qu'un des surveillant était passé à quelques centimètres d'elle. S'il avait détourné le regard, il l'aurait vu, sans aucun doute. Elle était pourtant loin de se douter de ce qui l'attendait.
« Dernière édition: Octobre 17, 2017, 01:44:13 par Yûna Okamiya » Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3195



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #1 le: Septembre 24, 2017, 10:48:38 »

L’exhibitionnisme faisait partie de ces fantasmes difficilement avouables. Un comportement qui était pénalement répréhensible (sauf quand il était fait à des fins politiques), mais qui amenait à une réflexion sur le corps humain et sur la liberté qu’un individu avait pour disposer de son propre corps. Du moins, c’est ce que la jeune Myriam, bien sous tout rapport, se disait régulièrement quand elle évoquait ce fantasme inavouable. Belle, intelligente, discrète, Myriam était une fille lisse, sans défauts... Mais visiblement trop lisse pour être honnête. Car, depuis toujours, elle aimait le sexe en public. Sa passion était de se masturber en cours, en se frottant contre sa chaise, en se positionnant de telle sorte qu’elle pouvait se caresser sans se faire remarquer. Une véritable passion, mais qu’elle n’avait jamais osé vraiment s’exprimer, devant les risques, considérables, qu’il y avait de se faire prendre. Myriam, qui pensait sincèrement être très discrète, avait toutefois été repérée un jour par une camarade de classe, qui avait menacé de la dénoncer, si elle ne faisait pas ce qu’elle lui ordonnait. Myriam avait naturellement paniqué, mais avait ensuite réalisé qu’elle était tombée sur la chance de sa vie. Cette camarade n’était autre que celle qui était désormais sa Maîtresse, Mélinda Warren, et qui l’avait aidé à exprimer son fantasme, à l’avouer, et à en profiter.

Alors, certes, Myriam ne se déshabillait pas devant des maternelles ou des écoles primaires, mais sa passion, c’était le sexe public. Elle avait en effet compris que, au-delà de l’exhibitionnisme pur, ce qu’elle aimait, c’était coucher en public, avec des inconnus, et se faire surprendre... Elle aimait sentir la surprise dans le regard des gens, et le désir naissant, que beaucoup refoulaient en fuyant pudiquement. Mais, parfois, elle avait droit à des surprises... Comme cette fois au parc où, alors qu’elle s’empalait sur un homme rencontré lors d’un speed dating sur Internet, un autre, qui promenait son chien, les avait surpris, et les avait filmés, avant de finir par les rejoindre. Pour Myriam, ça avait été un excellent moment. Elle, si calme, si paisible, si bien sous tout apport, était en réalité une grande perverse, une femme amatrice de sexe, et Maîtresse lui donnait l’occasion d’exprimer ce penchant-ci de sa personnalité.

L’une des passions de Myriam, c’était de se promener nue dans les couloirs du lycée les jours d’ouverture. Idiot et risqué, mais c’était l’occasion de coucher avec les surveillants qu’elle croisait. Aujourd’hui, elle s’était par exemple amusée avec un surveillant. Il s’agissait généralement d’anciens lycéens de Mishima, qui menaient ensuite des études universitaires à Seikusu, soit sur le même campus. Myriam aimait donc s’amuser avec eux, et elle en avait longuement sucé un.

*Il n’y a pas à dire, j’aime vraiment ça... Je sais que je ne devrais pas, mais... C’est tout simplement plus fort que moi !*

La jeune fille déambulait donc dans les couloirs, quand elle entendit des bruits de pas venant d’un couloir latéral... Et croisa alors le regard d’une autre femme. Surprise, Myriam, qui n’avait encore jamais vu cette femme, cligna des yeux... Avant de se pincer les lèvres, et de lui sourire.

« Hey ! Salut, toi ! »

Peut-être aurait-elle dû être plus prudente, mais Maîtresse lui avait montré combien Mishima était un lycée surprenant, abritant bien des zones d’ombre et des aspects inattendus. Se pinçant donc les lèvres, elle se rapprocha de la belle femme nue, et caressa ses épaules.

« Je m’appelle Myriam... Et toi ? » demanda-t-elle d’une voix douce et chaleureuse.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Yûna Okamiya
E.S.P.er
-

Messages: 14


Lycéenne Exhibitioniste


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Octobre 17, 2017, 01:55:48 »

Yûna approcha donc du hall du lycée, près des casiers, lorsqu'elle croisa au détour d'un couloir une autre fille. Passée la surprise, la lycéenne constata très rapidement que sa camarade, qui séchait vraisemblablement les cours elle aussi, était aussi peu vêtue qu'elle, pour ne pas dire totalement nue, ce qui ne manqua pas de l'exciter un peu plus encore, un mince filet de cyprine filant le long de sa cuisse. Ce fut toutefois la rousse qui la vit la première, qui l’interpella avant de se rapprocher sensuellement d'elle et lui caresser les épaules.

- Hey ! Salut, toi ! Je m’appelle Myriam... Et toi ?

- Moi, c'est Yûna... Hi hi, j'ai l'impression qu'on va bien s'entendre toutes les deux ♥


Yûna ne la connaissait que depuis quelques secondes seulement, mais elle avait le présentement qu'elles allaient devenir de bonnes amies. Déjà, elles partageaient la même passion pour la nudité en public, ce qui n'était pas rien. La jeune fille était déjà en train de caresser ses fesses, de les palper et les empoigner, sans la moindre gêne, puis elle l'embrassa goulûment, durant de longue minutes, goûtant autant à ses lèvres qu'à sa langue, appréciant ses belles formes, son pubis frôlant le sien. Finalement, après de longues minutes, elle se sépara de ses lèvres, un filet de salive les reliant brièvement, avant de se rompre.

- Humm... Si on allait s'amuser un peu plus dans la cours ? Un banc serait mieux que de rester debout ou de s'allonger par terre, tu ne crois pas ? ♥
« Dernière édition: Janvier 04, 2018, 03:36:46 par Yûna Okamiya » Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3195



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #3 le: Octobre 20, 2017, 01:37:51 »

Il avait fallu toute l’aide de Mélinda pour que Myriam finisse par accepter sa nature, et par pouvoir s’afficvher si librement. Ce moment actuel, totalement atypique, en était bien la preuve. Sans sa Maîtresse, Myriam n’aurait jamais pu franchir le pas, et encore moins se mettre à embrasser une parfaite inconnue, et à ressentir une pointe furieuse d’excitation quand Yûna caressa ses fesses. Myriam posa sa main sur le dos de la femme, et l’autre en appui sur ses fesses, goûtant volontiers à ses délicieuses lèvres, partageant avec elle un baiser des plus onctueux.

« Hmmmm... »

Leur baiser se rompit au bout d’un moment. Myriam souriait, détendue. Oui, elle ne connaissait cette femme ni d’Adam ni d’Ève, mais elle sentait que le courant passait plutôt bien. À Mishima, c’est comme ça que les choses se passaient. Sous les apparences d’un lycée respectable et normal, il y avait tout un autre lycée qui s’était développé au cours des années, et qui s’incarnait en des femmes comme elles.

Yûna proposa alors de se rendre dans un endroit encore plus public, l’une des cours du lycée, et Myriam sourit. À cette heure, il y avait toujours le risque de croiser d’autres lycéens, mais ça ne la gênait plus vraiment... Au contraire, même. L’exhibitionnisme, ça consistait toujours à jouer avec une part de risque, et il fallait s’attendre à ce que des gens vous voient vous promener nues. Elle hocha donc la tête, continuant à palper le cul de Yûna pendant quelques secondes, et donna son aval en l’embrassant encore, très brièvement.

« J’aime ce plan. »

Sa main se serra à celle de Yûna, et elle commença à marcher, une forte chaleur croissant dans son corps.

« Alors, dis-moi... Je ne t’avais encore jamais vu dans les couloirs. Depuis quand tu t’adonnes à... À ces petits plaisirs pervers ? »

Autant se renseigner un peu sur elle, ça ne lui ferait pas de mal...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Yûna Okamiya
E.S.P.er
-

Messages: 14


Lycéenne Exhibitioniste


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Novembre 30, 2017, 12:59:32 »

Myriam lui prit la main en lui affirmant qu'elle aimait cette idée, et toutes deux se rendirent à l'extérieur, le vent caressant leurs parties intimes déjà fortement excitées. Yûna bouillait de désir et elle devinait que se devait être également le cas de sa nouvelle amie.

- Alors, dis-moi... Je ne t’avais encore jamais vu dans les couloirs. Depuis quand tu t’adonnes à... À ces petits plaisirs pervers ?

- Hmmmm... Pour être franche avec toi, j'ai commencée au collège. Et j'ai eu mon premier rapport contre un arbre du parc en 3e. On peut dire que je suis une petite précoce ♥


Elles finirent par s'assoir sur un des bancs de la cours, qui faisait face au bâtiment. N'importe quel élève s'ennuyant face à son prof et jetant un œil distrait à la fenêtre pourrait les voir toutes les deux, de quoi les occuper de manière plus agréable que des cours assommants. Yûna n'attendait pas plus longtemps et embrassa de nouveau la belle rouquine, langoureusement, palpant et caressant son délicieux corps dans le même temps, sans la moindre retenue. Pour le moment, cela restait plutôt soft, mais cela n'en restait pas moins particulièrement excitant, du fait de leur situation.

La petite brune finit par croiser ses jambes avec celles de son amante, pour mieux sentir son intimité frotter contre la sienne. Ses gémissements de plaisir et ses soupirs ne s'en firent que plus fort en conséquence.

- Haaaan.... Je brûle d'envie de jouir contre toi Myriam ♥ Tu me plait bien ♥
« Dernière édition: Janvier 04, 2018, 03:39:48 par Yûna Okamiya » Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3195



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #5 le: Décembre 04, 2017, 01:55:41 »

Avant sa rencontre avec sa Maîtresse, Myriam était le genre de fille à qui on aurait donné le bon Dieu sans concession. Une fille plutôt discrète, timide, et assez nerveuse. Sa Maîtresse avait été une étape décisive. Coucher avec des inconnus, marcher nue, se sentir observée par une myriade de yeux, elle en avait toujours eu horreur... Ou, plutôt, elle avait toujours cru en avoir horreur. En réalité, tout ça la faisait fantasmer, et, grâce à sa Maîtresse, elle l’avait accepté. Myriam menait maintenant une vie bien plus épanouie, ce qui fit que, en se retrouvant dans l’une des cours du lycée, elle en était très excitée. Il suffisait en effet d’un regard par une fenêtre pour les voir... Ce qui aurait sans nul doute lieu. Pour les élèves situés le long des fenêtres, il était toujours tentant de jeter un coup d’œil de l’autre côté.

Yûna n’avait, semble-t-il, pas eu besoin d’une Maîtresse pour libérer ses pulsions. Précoce, comme elle le disait, elle s’assit sur un banc situé au milieu de la cour. Myriam se mordilla les lèvres, et frémit en sentant la froideur du banc sur ses fesses, froideur qui fut vite balayée quand Yûna alla l’embrasser. Les mains de Myriam l’enlacèrent, et elle se mit à soupirer, glissant une main sur les fesses de Yûna, malaxant et pinçant sa peau, avant d’écarter les cuisses en sentant les doigts de la femme s’approcher de sa féminité.

« Mmmhmmm... !! »

La main de Yûna se déplaça pour caresser ensuite ses seins, grattant ses côtes. Elles se pelotaient tendrement, et la langue de Myriam partit jouer avec celle de la femme. Yeux clos, elle frissonnait de plaisir, et sa mouille commençait à couler le long des cuisses de Yûna. Les deux femmes s’embrassaient longuement, prenant tout leur temps, savourant ainsi, chacune, le corps de l’autre. Tout ça était particulièrement délicieux, mais Myriam était tellement absorbée avec le corps de Yûna qu’elle n’avait pas entendu les bruits de pas émanant d’un côté de la cour...

...Pas appartenant à plusieurs garçons qui, tout en discutant entre eux, s’arrêtèrent sur place en voyant la singulière scène qui se déroulait au beau milieu de la cour...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Yûna Okamiya
E.S.P.er
-

Messages: 14


Lycéenne Exhibitioniste


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Janvier 04, 2018, 03:59:05 »

Yûna continua longuement ses petites attentions avec Myriam, l'embrassant tendrement, jouant avec sa langue, la suçant même, parfois. Ses mains ne cessèrent de naviguer entre les seins et les fesses de sa nouvelle amie, les caressant et les palpant. Et tout en faisant cela, son corps se frottait contre le sien, bougeant de bas en haut, leur sexe se frôlant l'un l'autre, leur clitoris entrant régulièrement en contact. On oubliait souvent l'aspect lent et sensuel d'un rapport sexuel lesbien, l'absence de frénésie, remplacée par un rythme plus doux. C'était le genre de rapport qui faisait monter doucement le plaisir, sans tension, jusqu'à finalement atteindre l'orgasme.

Yûna entendit elle aussi les bruits de pas et les voix masculines approcher, avant de s'arrêter net à leur hauteur. Toutefois, les filles ne s'arrêtèrent pas, souhaitant au contraire leur offrir un merveilleux spectacle. Faisant comme s'ils n'existaient pas, Yûna cessa d'embrasser Myriam pour la lécher dans le cou et prendre plaisir a écouter ses gémissements. La jeune fille accéléra aussi légèrement les frottements de leur sexe, qui mouillaient bien plus depuis l'arrivé des garçons. Ceux-ci, d'ailleurs, ne tardèrent pas à sortir leur queue pour se branler près d'elles, et l'un deux sortit même son portable pour les filmer.

- Hmmm... On dirait bien qu'on a droit à un petit public...

Les deux lycéennes continuèrent encore entre elles jusqu'à atteindre l'orgasme, lâchant un délicieux gémissement orgasmique, chacune jutant sa mouille sur l'autre par petits jets transparents. Yûna se tourna seulement alors vers les garçons, écartant ses cuisses trempées par la même occasion et écartant de deux doigts ses lèvres intimes rosées.

- Dites les gars, vous comptez nous regarder encore longtemps ou vous allez vous occuper de nous~ ?
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3195



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #7 le: Janvier 07, 2018, 01:20:23 »

Depuis que Myriam était devenue l’esclave de Mélinda, elle avait librement fini par admettre ce qu’elle était, à savoir une fille qui aimait l’exhibitionnisme, et le sexe en public. Sa Maîtresse l’avait très bien compris, et avait déjà pris Myriam en levrette dans la grande salle du manoir, sous les yeux des autres esclaves. Et Myriam avait pu constater combien tout cela l’excitait. En fait, elle mouillait et elle jouissait bien plus vite et se montrait bien plus énergique quand elle faisait l’amour dans un espace public, plutôt que dans l’intimité d’une chambre à coucher. C’était comme ça, tout simplement. Expliquer pourquoi elle ressentait de telles pulsions n’était pas une mince affaire, mais elle ne pouvait pas s’en cacher. Là, sur ce banc, dans cette petite cour, Myriam imaginait déjà les regards libidineux d’élèves par-dessus leurs fenêtres. Qui donc, après tout, n’avait pas déjà fait ? Qui ne s’était pas amusé, lors d’un cours ennuyeux, à regarder par la fenêtre, pour voir le cours de sport en bas ? Et, à Mishima, on voyait parfois des choses bien plus intéressantes qu’un stupide cours sportif… Comme deux femmes à la peau nue en train de s’envoyer en l’air ! Ça, c’était un sacré spectacle, quelque chose de délicieux à voir.

Myriam embrassait Yûna, et sentait cette dernière lui répondre. Du banc, elles finirent sur la pelouse, heureusement propre, sous les yeux des quelques hommes. Myriam avait vu ces derniers, et elle se retrouvait donc d’autant plus motivée par sa séance avec Yûna. Leurs lèvres se pressaient énergiquement, ses mains caressaient les seins, les hanches, le dos, les fesses de cette femme.

« Hmmmm… Yûna, Yûna… !! »

Elle la repoussa un peu, la couchant sur les fesses, et embrassa ses seins, les mordillant pendant quelques secondes, avant de retourner l’embrasser, s’allongeant contre elle, se tortillant sur place en sentant les doigts de Yûna se glisser dans son intimité. Là, allongées l’une contre l’autre, elles frottèrent leurs sexes, tout en se pelotant et en mouillant énergiquement. Myriam en était si excitée qu’elle n’arrivait pas à retenir sa salive de s’écouler. Yeux clos, elle continuait son baiser, jusqu’à mordiller les lèvres de Yûna, couinant… Et sentit l’orgasme la traverser.

Myriam reprit ensuite lentement ses esprits, et entendit Yûna motiver les hommes à venir. Relevant la tête, Myriam en vit trois. Ils portaient leurs uniformes scolaires, et rougissaient légèrement.

« Vous êtes sacrément bonnes, mes chéries… »

Myriam sourit à son tour, et se redressa également, finissant à quatre pattes, et avança sensuellement vers eux.

« Putain… !! »

Rapidement, la jeune femme nota que l’un des trois garçons restait en retrait, se pinçant nerveusement les lèvres. C’était d’ailleurs le seul qui n’avait pas libéré son sexe. Myriam se rapprocha de lui, et caressa son pantalon, souriant en sentant la bosse.

« Eh bien, que t’arrive-t-il ? Ta queue a envie qu’on la libère, pourtant…
 -  Je… Euh… »

Il se pinça les lèvres, très nerveux. Myriam sourit encore, et déboutonna son pantalon.

« N-Non… » gémit-il d’une faible voix.

Lueur malicieuse dans les yeux. Elle se lécha les lèvres, et vit le sexe pointer hors de la culotte, s’empressant de le caresser avec sa main.

« Tu es bien bâti, pourtant…
 -  Mais je… N-Non, vous… Vous ne comprenez pas, je… »

Myriam commençait déjà à lécher ce sexe, remontant à travers la culotte.

« Tu… ?
 -  Toi-Toilettes… !! » réussit-il finalement à dire, les joues écarlates.

La jeune femme resta silencieuse, et sourit ensuite, avant de tirer sur la culotte, libérant davantage le membre du jeune homme.

« Je vois… Il fallait le dire tout de suite ! Pourquoi vouloir aller aux toilettes ? Je suis là, moi… »

Le jeune homme écarquilla davantage les yeux, puis Myriam prit ce membre en bouche, et commença à le sucer avec appétit, n’attendant plus qu’une chose : qu’il se relâche en elle !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox