banniere
 
  Nouvelles:
La modération de LGJ accueille deux nouveaux membres dans son équipe !

A voir ICI même.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Le vampire et la Louve [Pv Richard]  (Lu 216 fois)
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4106



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« le: Septembre 14, 2017, 05:31:28 »

Comment en était-elle arrivée ici ? A marcher dans la neige sous un vent glacial ? Pourtant…l’Okami en était sûre, elle était bien loin des Terres Gelées et se situait encore dans les Terres Sauvages, alors comment ?  Décidemment, ce monde n’aura jamais  de cesse de la surprendre, dévoilant jour après jour de nouveaux secrets.  Afin de lutter contre le froid, la Terranide avait invoquer deux petites sphères de flammes  tournant  autour d’elle pour lui apporter de la chaleur tandis qu’elle raffermissait l’emprise de sa cape contre son corps. Mais bien vite, elle changea de technique d’approches en prenant une apparence plus …animale et bipède.  Avançant ainsi pourvue de sa forme lycanthrope, la Terranide avait un pelage épais pour faire face au froid. Levant le museau, elle huma l’air, cherchant à détecter des odeurs qui sauront lui donner une voie à suivre. Rien. Qu’importe ! Continuant sa marche, la Lycane laissait derrière elle de profondes traces de pattes dans la neige.

Sa progression fut soudainement arrêtée par des grognements. Observant les environs, la Louve vit bientôt apparaître dans son champs de vision un étrange lycan.  Il en avait certes l’apparence principale pourtant…quelque chose clochait. Il semblait différent, voir même encore plus sauvages que ses congénères. Et surtout son pelage  n’était pas uniforme, il semblait comme  mangé par quelque chose. L’un des yeux de la créature était d’un blanc huileux, sa gueule écumait une grande quantité de bave et ses mouvements semblaient incertains. Loin d’être dupe, la Terranide se doutait que la communication était impossible avec cette créature. Se préparant à accuser le coup d’une attaque imminente, elle fut cependant surprise quand elle l’entendit hurler.

Un hurlement strident qui résonna à des lieux à la ronde et qui reçut bien vite d’autres réponses qui accentuèrent encore ce cri à l’appel de la chasse.  Les choses allaient se compliquer.  A peine le lycan avait-il fini d’hurler qu’il se jeta sur sa proie, cherchant à l’éventrer, ses griffes fendant l’air en quête de chair. Par chance, la Terranide savait utiliser cette forme à bon escient et éviter les coups de griffes en esquivant facilement. Ses puissantes pattes lui permettant de bondir tantôt à gauche ou à droite. Mais l’esquive ne résolvait pas tout  et elle entra rapidement au cœur de la bataille. S’avançant tout en évitant les coups de son adversaire, elle arriva à sa portée,  s’apprêta à frapper avant de sentir un poids soudain sur son dos ainsi qu’une vive douleur.

Grognant de douleur et de rage,  les arabesques couvrant le pelage de la Lycane se mirent à luire subitement tandis que cette dernière s’enflamma d’un coup, faisant lâcher prise au nouveau venu. N’attendant pas une seconde, elle sauta sur lui, et lui fit ingérer une boule de flamme. Cette dernière descendant le long de son gosier jusqu’à son estomac  ne lui laissa aucun espoir de survie. Pendant ce temps l’autre avait rechargé, frappant la Terranide en pleins flanc. Attrapant la patte qui l’avait griffé, la blessée frappa à son tour son adversaire, cette fois au vente, faisant sortir ses tripes qui glissèrent jusqu’au sol.

D’autres grognements parvinrent à ses oreilles et ce fut pas loin d’une demi-douzaine de lycans qui l’entourait.  Ne lui laissant pas le temps de reprendre son souffle, ils se mirent à l’attaquer. Mais au lieu de travailler de concert, ces créatures semblaient se la jouer solo. Et même si leurs attaques étaient mortelles, elle semblait également…trop directe, loin de ce que Shad avait l’habitude de voir concernant ces créatures. Et plus que tout…elles puaient.  Griffes et crocs rentrèrent en action, le silence planant dans ces lieux dérangé par un combat où la survie de chacun était de mise.

« Merde à la fin ! »

Elle cria, sa voix légèrement plus rauque qu’à l’accoutumer tandis qu’elle frappait le sol de sa patte ensanglantée, un cercle de feu y partant et se propageant autour d’elle jusqu’à frapper chacun de ses adversaires. En proie aux flammes, les lycans n’eurent d’autres choix que de partir  et de chercher vite un point d’eau. S’assurant qu’elle était enfin en sécurité et posant son regard sur les deux-trois corps gisants à ses pattes, la Terranide poussa un soupir las. Avant que ce dernier ne soit remplacé par un de douleur. Son dos avait été lacéré  et du sang coulait le long de ce dernier, tout comme son flanc qui présentait une belle griffure.

Faisant quelques pas,  Shad reprit bien vite son apparence normale, tremblante de froid. La perte de sang dans de telles conditions pouvait s’avérer mortelle car elle attirait avec elle une dangereuse fatigue. Portant sa main à la blessure à son flanc, elle  la fit cicatriser à l’aide de sa magie. Un pas, puis un autre et d’un coup ses forces la lâchèrent, la faisant tourner de l’œil et tomber  contre le sol neigeux. Avec un peu de chance, elle se réveillerait sans heurt d’ici là, avec de la malchance, les créatures seront revenues pour festoyer. Mais l’Okami était loin de se douter où elle allait reprendre conscience.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Richard L. de Castlevania
Créature
-

Messages: 19



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Septembre 14, 2017, 06:22:19 »

L'air était particulièrement glacial ce jour-là. Le vent s'était déchainé toute la nuit, amenant avec lui une rafale de flocons de neiges qui recouvrait désormais la terre sur des kilomètres à la ronde. Heureusement le temps s'était calmé. Le froid était toujours là, mais les nuages s'étaient raréfiés, laissant un peu de répit à la faune environnante qui s'éveilla rapidement pour aller se rassasier. Les seules créatures présentes dehors de jour comme de nuit, veillant sur l'immense domaine de Castlevania, c'était les lycans. Des êtres créés en laboratoire grâce à Richard Ludwik de Castlevania, un vampire puissant qui fut autrefois très célèbre mais qui, depuis quelques siècles, se faisait particulièrement discret. En fait, personne ne l'avait plus vu sortir de son château depuis fort, fort longtemps. De toute manière, personne n'était assez fou pour venir s'intéresser de plus près aux agissements de ce vampire imprévisible. 
 
Quelques petites armées des villes environnantes avaient bien essayé plusieurs fois de s'emparer du domaine, mais tous avaient lamentablement échoués. Ce qui expliquait peut-être les centaines de squelettes ensevelis sous les couches de neiges et de terre tombés là avec le temps. Il n'était pas rare qu'un loup sauvage parvienne à déterrer l'un de ces corps de temps en temps, poussé par la fin et n'ayant rien à se mettre sous la dent. 
 
Mais ce jour-là, ce n'était pas un loup affamé qui trainait dans le coin, un peu perdu. Mais une jeune femme assez originale, capable de changer d'apparence et disposant de quelques pouvoirs intéressants. Elle s'était sans aucun doute perdue. Sinon elle n'aurait jamais pénétré sur ce territoire seule. En effet, les lycans de Richard patrouillaient toujours dans les environs et avaient décidé de prendre en chasse l'intruse. Certains perdirent la vie, car cette demoiselle et ses artifices n'étaient pas inoffensifs. Pourtant, blessée, elle finit par perdre connaissance dans la neige.
 
Et les lycans revinrent sur les lieux. Ils auraient pu la dévorer, la déchiqueter et en faire leur repas. Mais ils avaient reçus un ordre différent lorsque leur Maître avait appris la nouvelle. Deux des créatures refermèrent alors leurs crocs sur les vêtements de la fille et la trainèrent dans la neige, jusqu'aux portes du château. D'autre créatures s'occupèrent alors de la faire entrer. Il s'agissait encore d'une certaine forme de lycanthropie, légèrement plus humaine celle-ci. Richard s'en servait comme domestiques. Certains nettoyaient ce château colossal, d'autres faisaient la cuisine, etc...
 
La fille fut traînée et déposée sur l'un des grands sofa du salon. C'était une pièce très vaste, un peu sombre, éclairées par de grands chandeliers et un lustre somptueux. La décoration était celle que l'on pouvait attendre d'un château de l'ancien temps, avec de vieilles peintures et des tapisseries brodées, des meubles en bois massifs et sculptés, des bibelots anciens, des larges tapis rouges. Mais tout était absolument impeccable et bien rangé. Au bout de la pièce trônait une gigantesque cheminée dont l'âtre devait bien faire deux mètres de haut. A l'intérieur, d'immense flammes crépitaient joyeusement. Richard n'avait pas vraiment besoin de chauffer sa demeure, il ne craignait ni le froid ni les fortes chaleurs. Mais il aimait l'ambiance que cela donnait. 
 
L'un des serviteur retira les chaussures trempées de la demoiselle et alla les déposer près de la cheminée pour qu'elles sèchent. On fit de même pour son manteau, ne laissant sur elle que le minimum de vêtements pour que cela reste décent. Ses sous-vêtements bien entendu, mais aussi son haut et son bas. Le reste fut mit à sécher tout près. 
Un autre serviteur la recouvrit d'une couverture chaude, puis tous disparurent dans les recoins sombres du château. Par mesure de précaution, toutes les issues avaient été verrouillées à double tour. Même si elle avait voulu, la jeune femme n'aurait pas pu sortir des murs de ce château. D'autant plus que la magie du propriétaire ne permettait à personne de se servir de ses pouvoirs...
 
Lorsque l'intruse finit par se réveiller, tout était calme. Pourtant, Richard se trouvait là, assis dans un grand fauteuil en face du sofa, de l'autre côté de la table basse. Les jambes croisés, les mains jointes, il observait silencieusement son invité émerger de son sommeil. 
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4106



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #2 le: Septembre 14, 2017, 07:38:46 »

Emergeant de son sommeil forcé, la Louve sentit en premier lieu le contact de la couverture chaude contre son corps. Etrange…n’aurait-elle pas dû sentir plutôt le froid de la neige ? Ayant l’impression de rêver sur le coup, elle leva une main et fit glisser ses doigts le long de la couverture. Non, elle ne rêvait pas. Elle agita une oreille, écoutant le sons alentour, percevant le crépitement des flammes dans le foyer ainsi qu’un son lointain de bruit de pas. Ouvrant enfin  ses yeux azurés, elle laissa son regard survoler rapidement la pièce où elle se trouvait, sa ligne de mire s’arrêtant bien vite sur le maître des lieux. Voilà qui était cocasse. Inspirant sans rien dire aux premiers abords, elle survola de nouveau rapidement du regard la pièce, comprenant par son architecture qu’elle devait se trouver dans un château et pas un des plus petits ! Prise de doute, elle glissa sa main vers sa nuque et fut soulagée de ne rien y sentir. Bien que à présent l’obsidienne n’avait plus d’effet quant à ses capacités.

La Terranide se releva, gardant cependant la couverture contre elle, passant de la position couchée à la position assise afin de faire face plus convenablement à l’homme qui se trouvait là à l’observer.  Un homme…Non à mieux le regarder et surtout car elle en avait déjà croisé plusieurs, la Lycane savait qu’elle n’avait pas en face d’elle un simple humain.  Rien que le teint blanchâtre de sa peau ainsi que son charisme dépassant celui d’un simple mortel était bien suffisant pour lui faire comprendre que le maître des lieux n’était ni plus ni moins qu’un vampire. Une nouvelle qui, autant l’avouer, ne l’avouer guère, ne portant pas réellement cette race dans son cœur.  Ne pouvant  se contenter de le regarder en chien de faïence, la Louve pris finalement la parole :

« Je pense que j’ai dû m’aventurer sur vos terres. Mes excuses, je ne pensais pas trouver un château habité par un vampire…A vrai dire, je n’avais pas la moindre idée de ce que j’allais y trouver. »

Et c’était là la pure vérité ! La Louve aimait voyager et être surpris par ce qu’elle pouvait découvrir même si certaine fois cela lui avait valu de passer de forts désagréables instants. Au moins cette fois elle ne commençait pas  complétement nue, un collier autour du cou et jetée dans une geôle remplit d’autres victimes dont la psyché était peu à peu détruite.  Certes, la plupart de ses affaires avaient été retirés, tout comme ses armes posées plus loin, mais rien ne l’empêchait de se lever pour aller les récupérer.  Autant dire que cet endroit partait avec un bon point, mais  le doute était encore permis. Apercevant soudainement un lycan passé pour venir remettre du bois dans l’âtre de la cheminée, la Terranide regarda le vampire.

« Oh hum…Il semblerait que j’ai tué trois de vos serviteurs…Du moins si ceux en forêts sont les vôtres –elle se tut avant de reprendre – Je ne pensais pas me retrouver ici, merci je suppose ?  Je suis quelque peu rassurée de ne pas me réveiller dans d’autres circonstances. Enfin, j’imagine que j’ai une dette, n’est-ce pas ? »

C’était pour la Terranide un fait des plus logiques.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Richard L. de Castlevania
Créature
-

Messages: 19



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Septembre 15, 2017, 10:47:47 »

Etonnante cette petite bonne femme, se disait le vampire en observant la demoiselle encore endormie. D'après le rapport de ses hideux lycans ayant surpris l'intruse, celle-ci pouvait prendre une forme similaire à la leur, quoique bien plus complète et bien plus parfaite. Une lycane... parfaite. Un individu capable de prendre à volonté l'apparence d'une bête redoutable. Voilà quelque chose capable de retenir assez l'intention de Richard et même de l'impressionner. Assez pour qu'il n'ait pas ordonné de faire descendre la fille à la cave directement et de l'enfermer comme tous les autres en attendant de pouvoir la travailler sur la table d'opération de son laboratoire. Ce qu'il faisait en temps normal avec les humains et autres mortels qui s'aventuraient près de son domaine.  
 
On pouvait dire bien des choses à propos de Richard. Qu'il était un savant fou, très dangereux, assoiffé de sang et sans cœur qui kidnappait des femmes et des enfants pour en faire des bêtes monstrueuses et grandir son armée. On disait qu'il les torturait des jours et des nuits en se délectant de leurs cris d'agoniser et de leur supplication. On disait qu'il violait puis mangeait les petits enfants aussi, ceux qui étaient trop jeunes et trop faibles pour supporter les expériences. On disait qu'il prenait des bains dans une baignoire remplie du sang de ses victimes et qu'il se servait des ossements pour décorer son domaine. Tout ceci... n'était que mensonge. Et pourtant Richard avait volontairement laissé toutes ces rumeurs circuler un peu partout. Il se moquait éperdument de ce qu'on pensait de lui, mais plus était craint, plus on le laissait tranquille. Et ce que le vampire appréciait tout particulièrement, c'était la paix.  
 
Non, Richard, n'organisait pas de rafles dans les villages voisins pour se fournir en sujet d'expérience. Il n'en avait pas besoin. Les pauvres humains qui se perdaient dans les montagnes lui fournissait assez de corps en vérité. Et puis le reste du temps, il touchait surtout aux décoctions et autres formules. Il n'avait que rarement besoin d'un sujet vivant en vérité. Enfin, pour l'instant.  
Cependant, il avait devant lui un sujet tout particulièrement alléchant. Et avant de la disséquer au milieu de son labo, il préférait encore faire connaissance et lui poser quelques questions...
 
La jeune femme ne tarda pas à se réveiller, surprise évidemment de se retrouver bien au chaud dans cette pièce gigantesque en compagnie d'un individu tel que lui. Pourtant, elle ne se mit pas à trembler comme un petit oiseau terrifié, loin de là. Elle était seulement... un peu étonnée de ne pas se réveiller dans un endroit plus glauque après avoir tué trois de ses serviteurs. Et elle présumait également lui devoir une dette. Un sourire amusé anima alors le visage jusque-là impassible du vampire.  
 
- Une dette ?  
 
C'est vrai qu'il était parfois de circonstance de réclamer un service lorsqu'on prenait la peine de sauver la vie de quelqu'un. Une tradition stupide de l'avis de notre Maître des lieux. Mais qui pouvait s'avérer parfois pratique. Richard claqua des doigts et presque aussitôt, l'un de ses domestiques apporta un plateau remplit de victuailles et de boissons toutes plus alléchantes les unes que les autres. Il déposa le tout sur la table basse, puis disparut aussi vite qu'il était apparu. D'un geste de la main, le vampire désigna le repas et déclara :
 
- Mange donc et reprends des forces.
 
Oui, on pouvait dire ce qu'on voulait de Richard de Castlevania, mais pas qu'il était un mauvais hôte. Loin de là. Le vampire prit le temps de repousser une petite poussière sur la manche de son veston, puis reprit avec son flegme habituel :
 
- Oublie donc ce concept stupide. Tu n'as aucune dette envers moi, Demoiselle. Ce genre de coutume été inventée par des petits profiteurs orgueilleux et des chevaliers souhaitant flatter leur égo surdimensionné. Je ne suis ni l'un ni l'autre. Je suis le Duc Richard Ludwik de Castlevania, Pourfendeur du dragon Rägbrog, Concepteur de la formule de Lycanthropie, Seigneur des Loups, fils légitime de Dragomyr et d'Eden l'Apatride et descendant de Jupiter. Qui es-tu, toi qui t'es égarée sur mes terres et a vaillamment vaincu trois des mes lycans dégénérés ?
 
Un autre serviteur apparut, sortant de l'ombre avec un petit plateau circulaire sur lequel était posé une coupe en argent. Sans jeter un regard à son domestique, Richard prit la coupe entre ses doigts fins ornés de chevalières précieuses et la porta à sa bouche, prenant une gorgée de l'un de ces vins fruités qu'il appréciait tant. Oui, un vampire savait aussi apprécier les bonnes choses des vivants. Le vin, la nourriture et le sexe par exemple.  
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4106



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #4 le: Septembre 16, 2017, 03:24:29 »

Elle n’avait donc aucune dette à lui payer ? Soit. C’était néanmoins étrange et inhabituelle, en temps normal, la personne qui était venue en aide profitait de ce principe de biens des manières.  Mais la Louve ne rétorqua, observant plutôt le domestique qui venait d’arriver. Un autre lycan, mais cette fois-ci plus humain. Où était-elle encore arrivée ? Son regard se porta par la suite sur le plateau de victuailles, et, quoi qu’elle puisse en dire, ces dernières avaient toutes l’air plus appétissant les unes que les autres.  Elle accepta donc l’offre du vampire, le remerciant d’un hochement de tête  et pris un amuse-bouche, écoutant par la suite sa longue présentation. Un sourire amusé orna son faciès, pour une présentation, c’était belle et bien une longue présentation ! Mais à présent, c’était à elle de faire de même :

« Face à une telle présentation, la mienne sera bien fade. Je suis simplement Shad, simple terranide louve voyageant ici et là sur Terra…Je possède bien évidemment un nom mais, il n’a plus d’importance. »

En effet, la Lycane l’utilisait très rarement et était même surpris quand l’un de ses interlocuteurs le mentionnait.  Après pouvait-elle dire qu’elle n’était qu’une simple terranide au vue de tout ce qu’elle avait traversé ? Oh, elle aurait pu aussi jouer sur les titres en cherchant dans ses aventures passées mais à quoi bon ? Attrapant une coupelle de vin fruité posée sur le plateau d’argent, elle la fit tournoyer entre ses doigts avant de goûter le nectar et de reprendre :

« Seigneur des loups, créateurs de la formule de Lycanthropie…A vous entendre je jugerais que je vous dois obéissance. –elle posa à nouveau la coupe sur le plateau – les vampires et les lycanthropes ne sont généralement pas en bons termes mais….ceux présents ici sont différents, comme s’ils avaient été…crées et surtout ils sont à vos ordres.  Ne passons pas par quatre chemins,  si je ne suis ni morte, ni enfermée c’est qu’il doit y avoir une raison. Je ne porte pas les vampires dans mon cœur pour quelques raisons personnelle donc pourquoi ne pas directement me dire votre objectif ? »

Direct ? A peine ! Mais à quoi bon tourner autour du pot ? La Lycane sentait que le vampire voulait quelque chose, autant savoir directement de quoi il en retournait.  Elle le fixait simplement, ses yeux azurés dans ses yeux couleur sang avant de reprendre subitement :

« C’est ma forme lycane qui vous intéresse n’est-ce pas ? C’est celle que j’ai utilisé contre vos…gardes, et au vue de vos titres, j’imagine que c’est cela qui m’a permis de me retrouver ici
–elle soupira – bien que voulez-vous savoir ? Que c’est une forme que j’ai acquise grâce à un entraînement pour faire ressortir la bête qui somnolait en moi ? Qu’au début elle était instable et que ce ne fut qu’après au passage aux Enfers que j’ai pu la maîtriser ? Qu’elle est la dernière réminiscence d’une part démoniaque que j’ai sacrifié ? Longue histoire…bref que voulez-vous savoir ? Et je ne compte pas me retrouver sur une table d’opération  » Termina t’elle en reprenant une petite gorgée de vin.

Avait-elle vue juste ? Comment allait-il réagir face à ces réponses spontanées ? La Louve était bien curieuse de le savoir, mais elle n’avait pas menti sur un truc, par respect pour son aide, elle répondrait à ses questions autant se faire que peut. Mais elle ne serait pas un objet de laboratoire.




Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Richard L. de Castlevania
Créature
-

Messages: 19



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Septembre 17, 2017, 11:32:51 »

Les titres et les noms du Maître des lieux étaient en effet fort nombreux. Et encore, il avait épargné la liste entière à son invité, seulement les plus utilisés et les plus fréquents, ceux qu'on trouvait dans les "on dit" des petits villages alentours ou dans les écrits. Car oui, beaucoup d'individus s'étaient passionnés pour le personnage que représentait Richard. Un vampire vieux de plus de mille an... il y avait forcément beaucoup à dire sur lui. Pourtant, on ne savait de lui que ce qu'il avait bien voulu montrer. Une seule personne au monde connaissait son histoire et ses plus grands secrets sur le bout des doigts : sa femme Camilla. Après tout cela ne regardait personne d'autre, hum ? Shad était évidemment bien plus avare en présentation, d'autant plus qu'elle ne confia même pas son nom de famille. Peut-être l'avait-elle renié... ou oublié. Aucune importance. Qui elle était ne l'intéressait absolument pas. C'était ce qu'elle était qui avait attiré son attention. 
 
La jeune femme décida tout de même de profiter de cet accueil chaleureux, notamment du plateau remplit de mets que venait d'apporter l'un des étranges domestiques du château. L'une des répliques de son invité amusa tout particulièrement Richard :  "Seigneur des loups, créateur de la formule de Lycanthropie… A vous entendre je jurerais que je vous dois obéissance." Elle avait du cran cette petite. Même face à un vampire aussi puissant qu'il semblait l'être, elle ne mâchait pas ses mots et n'hésitait pas à dire tout haut ce qu'elle pensait. Elle lui rappelait vaguement quelqu'un... quelqu'un qui s'était aussi retrouvée inconsciente dans la neige avant de se réveiller ici... et de devenir sa femme. 
 
La lycane semblait comprendre rapidement ce qui intéressait Richard chez elle. Le fait qu'elle puisse évidemment se transformer sans effort en lycanthrope, une forme animale particulièrement puissante et pratique quand on y pensait. Schad n'appréciait visiblement pas les vampires, comme tout bon lycan qui se respecte paraît-il et c'était sans doute la raison pour laquelle elle tenta de répondre aux plus de questions possibles, comme si elle désirait que cette conversation s'achève au plus vite et qu'elle quitte enfin cet endroit. Le vampire n'en manqua pas moins une miette. Un entraînement ayant réveillé son côté animal, une visite aux enfers, le sacrifice d'une réminiscence ? Voilà qui était plutôt original. 
 
Richard finit par se lever, se redressant de toute sa hauteur et de sa prestance, les mains jointes derrière le dos, il s'approcha du feu et plongea son regard dans les flammes, l'air de réfléchir à ce qu'il venait d'entendre. Quelques secondes s'écoulèrent sans qu'on n'entende rien d'autre que le crépitement des flammes dévorant les buches, puis la voix suave du vampire s'éleva enfin, mais pas dans la pièce. Ses lèvres ne bougèrent même pas. En fait, la voix sonnait directement dans l'esprit de la jeune femme.
 
"J'ai la capacité de communiquer avec les loups et toutes les créatures s'en rapprochant, comme les les lycans ou les terranides-loup comme toi. Mais cela ne fait pas de moi ton Maître. N'est-ce pas ?"
 
Le regard du vampire se posa finalement sur la jeune femme et il sourit. Comme il s'en était douté, il pouvait également communiquer par télépathie avec elle s'il s'en remettait à son air surpris. Il ne s'en amusa pas plus longtemps cela dit et reprit la conversation plus naturellement.
 
- Si je comprends bien, tu as su contrôler cette transformation parce que tu possédais déjà des gênes de loup. Cela paraît logique. Mais tu parles aussi d'un moyen disons... démoniaque. As-tu passé un pacte avec un quelconque démon ? 
 
Il attendit sa réponse tout en se disant qu'elle avait prit beaucoup de risque. Richard connaissait bien les démons. Des êtres prêts à n'importe quoi pour manipuler les plus faibles et en retirer ce qu'ils voulaient. L'un de ces êtres avait offert des pouvoirs à la terranide. Mais pourquoi ? Dans quel but ? Et de quoi était-elle capable grâce à cela désormais? Richard était bien décidé à avoir toutes les réponses. Heureusement, Schad semblait plutôt coopérative jusque-là. Elle craignait la table d'opération... il ne l'avait pas rassurée à ce sujet. Pourquoi ? Allez savoir... 
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4106



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #6 le: Septembre 18, 2017, 04:46:54 »

La Louve regarda simplement le vampire se lever et marcher vers l’âtre de la cheminée avant de regarder d’un air absent un point invisible dans la pièce, inspirant et soupirant, espérant pouvoir partir bientôt de cet endroit Elle fut soudainement sortie de ses pensées quand une voix résonna dans son esprit et elle tourna immédiatement son attention vers le vampire, un air surpris pouvant se lire dans son regard. S’il pouvait lui adresser la parole à l’aide de la télépathie, était-il également de lire dans ses pensées ? Cette idée ne lui plaisait guère car qu’est ce qui lui garantissait qu’il n’était pas en train de le faire en cet instant ?  Et quand bien même, pouvait –elle faire taire ses pensées ? Bien sûr que non. Elle fut cependant soulagée quand il reprit un moyen de communication plus basique, écoutant sa question avant de se lever à son tour et se rapprocher du feu, la couverture simplement poser contre ses épaules.

« A vrai dire, j’ai plutôt été invoqué pour  passer une épreuve. L’un de mes anciens maîtres et l’un des seuls où j’ai accepté de servir était un démon. Je me suis retrouvée un jour aux Enfers à passer des épreuves  sans qu’on m’en dise la raison. De là, j’ai obtenu une forme démoniaque que je n’ai plus à présent.  Tout comme certaines capacités. Mais ma forme lycanthrope elle a suivi cette évolution et les cornes que j’arbore sont un souvenir de ces capacités passées. »

Elle avança une main vers les flammes, y sentant leur chaleur,  fronçant légèrement les sourcils en remarquant que les dites flammes pouvaient la brûler.    Ce n’était pas normal.  Fixant le feu dansant devant ses yeux, la Louve reprit.

« Pour l’heure, je ne sais pas pour quel objectif ces épreuves avaient été réalisé, mais je sais qu’en y ressortant, ma capacité à maîtriser le feu s’était accrue. Et maintenant, je suis loin de mes débuts, loin d’être la petite louve qui ne pouvait invoquer qu’une simple flamme  par jour. Je suis capable d’utiliser mes flammes même sous ma forme de lycanthrope, à vrai dire sous toutes mes formes…Et je  ne devrais pas y ressentir la moindre brûlure… »


Elle retira sa main, légèrement rougis et souffla un bref instant dessus, calmant la douleur  qui commençait à naître au vue de sa paume. Ses doutes avaient donc été confirmés.

« Si vous voulez que j’ai un peu confiance en vous, retirez votre sort d’anti-magie…A moins que vous n’ayez peur qu’une pauvre Terranide ne vous fasse du mal ?  »

Oui c’était là une pique bien placée. Mais  qui pouvait avoir confiance en l’autre quand l’un des deux semblait être  un geôlier ? L’Okami était coopérative pour le moment, ne pouvait-il pas aussi en faire de même ?


Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox