banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une petite escapade ?  (Lu 131 fois)
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 84


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« le: Septembre 09, 2017, 12:18:46 »

Un nouveau billet était enregistré, cette fois venant de la planète Terre. Visiblement une humaine de ce monde voulait s'offrir un beau voyage à l'autre bout de la galaxie. Cela pouvait sembler étrange, surtout venant d'une planète incapable de pratiquer le voyage spatial. La pauvre dame avait peut-être cru à une blague de mauvais gout. Ou s'était-elle fait arnaquer ? Plus le temps passait, plus cela semblait être le cas, des semaines après la commandent pourtant, elle reçut une réponse directement sur son téléphone, un message laissé sur le répondeur confirmant la date de départ dans une semaine. Pour rejoindre l'envol, elle devait juste se rendre dans une zone désaffectée de Seikusu, cela pouvait sembler être un sacré piège, mais il n'en était rien du tout. Était-ce le numéro de téléphone buggé ? Ou encore l'e-mail de confirmation venu d'un fournisseur de service inconnu ? S'il s'agissait d'un piège, il serait bien trop gros, mais de là à croire qu'une compagnie nommée "Empire Space-Line" existerait sur Terre... Enfin sur ce point c'était juste, elle n'était pas sur Terre et bien qu'elle avait presque les mêmes lois et règles, elle était une compagnie extérieure à ce monde.

Toujours est-il que le jour "j" dans une zone déserte de la Terre, plus précisément dans des entrepôts immenses utilisés à l'origine pour stocker des camions et marchandises, on trouvait cette fois plein de monde. Oh, pas spécialement des humains, mais bien des humanoïdes en tout cas. Bien sûr il y avait des employés des docks et de la compagnie gérant les entrepôts. D'ailleurs Astrid devait se rendre à l'entrepôt 13, une espèce de très grand hangar dont le toit pouvait s'ouvrir en deux. Très pratique pour des décollages, une structure impressionnante de plus de vingt mètres de haut pour trente de large et au moins cinquante de longs. Autour de l'entrepôt un parking pour voiture semblait prévu, il y avait aussi tout un tas de caisse de matériel en train de se faire charger vers l'entrepôt, sans doute des marchandises terriennes exportées. Quoi qu'il en soit, tout cela était bien trop vrai pour sembler être une plaisanterie. La chose troublante cependant, c'était cette petite fille, cheveux gris, yeux roses, des petites ailes dans le dos. Elle semblait garder l'entrée, elle salua la terrienne, et une fois le portique d'entrée passé...

Ce fut sans doute la surprise la plus troublante, des dizaines de petites filles, visiblement des ados dans la quinzaine, toute... Identique ? Elles avaient des costumes différents, avec et sans ailes, parfois avec des exosquelettes porteurs de charges. L'une d'elles conduisait même un chariot élévateur rouge transportant des caisses en métal renforcées. Et dans toute cette action, une des petites demoiselles approcha de la cliente, l'observa et puis d'un geste de la main balaya l'air comme pour changer de page sur une interface tactile. Mais la civile ne voyait rien de tel.

- Astrid Erlandsson, je suis Angela 8AE78, l'entrée était au nord, je vais vous accompagner à votre place dans le transporteur.

Elle lui sourit alors, et on pouvait noter que son auréole volant sur sa tête tournait en fait sur elle-même en lévitation. Entre les ailes, l'auréole, et le nom, tout était clair pour indiquer que cette unité était parfaitement gentille, non ? Pour sur l'empire avait un sens de l'humour déroutant. Angela guida donc Astrid vers le hangar principal, elle et ses consoeurs semblaient ouvrées de pied ferme pour remplir la soute du vaisseau avec des caisses qui semblaient vraiment lourdes. Comment le voir ? Car l'un des chariots élévateurs se cassa, son hydraulique eut un défaut et le chargement tomba lourdement, la caisse de métal ne se brisa pas. Mais pour sûr on entendit le son dans tout l'entrepôt. Et l'on peut ensuite voir quatre unités Angela se réunir, et soulever la lourde charge par les poignées prévues à cet effet. Quatre gamines sur une caisse qui venait de briser un chariot élévateur ?

- Nous y voilà, j'ai enregistré votre billet, vous pouvez prendre place à bord, une fois dans l'espèce nous rejoindrons un Velshor. Nous nous excusons pour le désagrément, votre planète ne nous autorise pas encore à placer en orbite une station spatiale ni à poser nos grands atterrisseurs sur votre sol.

Elle semblait sincère, et la guida alors vers l'intérieur d'un vaisseau Kan, un transporteur militaire moyen doté d'une bonne capacité de soute et de transport de troupes. C'était aussi le plus petit vaisseau de ce type au sein de l'empire. Les autres étaient trop grands pour tenir dans un hangar terrien. En tout cas on la conduit à bord, direction le pont du navire, une jolie place devant les ouvertures vitrée et blindée du vaisseau. Angela lui proposa alors de quoi boire en attendant le départ, ainsi que de la nourriture au besoin. Puis les minutes passèrent, le vaisseau se mit en marche, aucun déragèrent notable, pas de vibration lourde, à peine un petit vrombissement des moteurs durant l'accélération. Rapidement elle put sentir que le vaisseau décollait à la verticale, partant vers le ciel, rapidement l'entrepôt devint plus petit, le parking aussi. Puis elle put voir les nuages plus près que jamais dans sa vie, les dépasser le temps d'admirer la taille extraordinaire de sa planète. Et à mesure de l'ascension, elle vit sa planète géante se faire plus petite, croisa la route d'un satellite, puis n'eut aucun mal à garder les pieds sur le sol de la salle de pilotage.

Le vaisseau avait des amortisseurs inertiels, mais aussi un système de gravité artificielle, rien de concevable chez les Terriens, et cela n’expliquait sans doute le côté clone de toutes ces jeunes filles. Finalement c'est le téléphone d'Astrid qui sonna, mais aucun numéro ne s'afficha, à la place un texte noir sur blanc demandait :

- Souhaitez-vous installer Emeralde comme assistante électronique de voyage ?

Rien de plus, à la cliente de voir si elle l'acceptait ou non, dans tous les cas l'installation allait prendre au moins une dizaine de minutes vu la petite note estimant le temps d'installation en bas de l'écran. Une des unités Angela s'installa à côté, sembla aussi user d'une interface invisible pour la cliente. Mais cette fois, une nouvelle unité se pointa, une... femme chat ? Ca y ressemblait bel et bien, jolie robe noire et corset blanc, une poitrine opulente, des oreilles de chat s'agitant un peu par moment et une coiffe en arceau.

- Bonjour, Mikasa pour vous guider, si vous avez besoin de quoi que ce soit durant le trajet, dites-le moi. Posez-moi toutes vos questions sans retenue, j'y répondrai de mon mieux, durant ce vol je serais votre assistante, et je vous recommande prendre Emeralde pour la suite du voyage, elle vous sera bien utile.

Elle parlait donc de l'application, comme... d'une personne ? Voilà qui pouvait sembler étrange, mais après ce décollage, et le fait qu'ils quittaient lentement le système solaire... Le tout pour rejoindre un vaisseau en orbite de la lune, du côté de face cachée. Car oui, un diagramme du trajet était projeté au milieu de la salle de pilotage. Et la première étape était derrière la lune, vers un vaisseau capable lui, de voyage en hyperespace.
Journalisée
Astrid Erlandsson
Humain(e)
-

Messages: 48



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Septembre 13, 2017, 03:13:43 »

Oh Astrid avait une fâcheuse manie de s'ennuyer lorsqu'elle n'avait point d'amants ou d'amantes digne de se nom. Bien qu'elle refusait tout sentiment se portant sur l'amour et l'exclusivité, elle aimait bien s'entourer.. Du moins dans sa couche. Elle traversait présentement un passage à vide dans sa vie "sentimental". Même si le terme sexuelle aurait été le meilleur mot. Par ennuie ou par envie de sensation fortes elle avait entendu parler de voyages organisés par une compagnie nommée Empire Space-Line. Quoi de mieux que de chercher à voir une autre galaxie si elle ne peut plus toucher au 7 ième ciel.

Bonjour Angela. Heureuse de faire votre connaissance.

Elle la suivait donc à la dite entrée nord pour pouvoir prendre place dans le vaisseau qui les conduirais dans les confins de l'univers. Elle écoutait les explications donner par sa guide.. Emeralde , Miska... Assitante électronique de voyage... Elle avouait qu'elle n'en savait que trop rien.

Euh.. Bien... J'imagine. Vous allez venir vous aussi Angela? Je dois avouer que je suis une néophyte en la matière.

Visiblement nerveuse, Astrid ne savait que trop comment agir, que penser, se demandant encore comment le tout pourrait les conduire vers la lune.
Journalisée
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 84


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« Répondre #2 le: Septembre 13, 2017, 04:10:16 »

Première étape, la face cachée de la lune ! Un vaisseau les y attendait dans l'ombre, un cachet pratique contre les mesures d'observation terrienne. Cela dit la Terre savait pour l'empire, du moins une partie, ceci à fin de les couvrir et éviter que le public ne panique à la vue d'un Android, ou un vaisseau de l'empire. La navette faisait donc sa longue route, au moins deux heures de trajet ce qui reste relativement rapide. Ainsi Astrid put faire connaissance, avec Angela et Mikasa, l'une étant là pour la sécurité de ce couvoir, l'autre pour lui servir d'assistante. Angela ne la suivrait pas, elle fera route avec eux, mais aura d'autres tâches à faire une fois dans l'autre vaisseau. Ainsi le trajet fait, tout le monde descendit dans les hangars spacieux du transporteur Velshor qui leur permettra de se rendre en hyperespace et enfin faire le trajet de quelques jours vers l'autre bout de l'univers occupé par l'empire. Angela disparut à ce moment, bien qu'en fait plein d'unité Angela pouvait encore être vue à bord. Ce n'était pas une unité d'infanterie et d'infiltration pour rien, l'empire en avait des milliers usée un peu partout, tout comme les unités Vita. Astrid pouvait donc croire qu'elle était atteinte d'hallucinations, mais il n'en était rien.

Mikasa la guida vers le grand réfectoire du vaisseau expliquant alors quelques consignes de sécurité, mais proposant également un repas digne de ce nom... Car oui l'empire avait appris depuis peu à proposer autre chose que des aliments concerté et sec, il variait les plats et les saveurs, même s’il valait toujours mieux ne pas savoir d'où venaient la viande ou les légumes. Nul doute que le vaisseau n'a pas fermé, encore moins de bétails à bord, d'ailleurs Astrid semblait être la seule personne vivante à bord.

- Tenez, mettez ce bracelet, cela vous permettra d'interagir avec nos interfaces en réalité augmentée.

Puis elle lui tend un bracelet ordinaire, mince, léger et avec une petite plaque argentée au centre, à priori rien d'extra-ordinaire. Et une fois enfilé pourtant... Il lui montrera une interface flottant dans les airs, répondant au contact tactile sans pour autant avoir de présence. Cela lui donne accès à des journaux d'information publics terriens, mais aussi Sildurien. De même cela lui donne des informations sur le vaisseau, comme le chemin vers sa chambre, ou encore lorsqu'elle regarde une unité, le matricule exact de l'unité et son modèle.

- Cela vous sera impératif pour vous y retrouver au sein de l'empire. Une fois que vous aurez mangé, je vous conduirais à vos appartements, notre voyage devrait durer une semaine, souhaitez-vous des informations sur notre destination ? Avez-vous installé Emeralde ?

Elle se posa à table, l'observant et souriant. La femme chat semblait si vivante, si attentionnée, mais après tout c'était son rôle dans l'empire, mettre en confiance les invités de l'empire et les protéger.
Journalisée
Astrid Erlandsson
Humain(e)
-

Messages: 48



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Septembre 18, 2017, 03:51:56 »

Astrid avait prit place à bord du vaisseau écoutant les consignes de sécurité exposées par Mikasa. Lors du repas, lorsque cette dernière lui remis le bracelet elle l'analysa brièvement. Réalité augmentée? Qu'est-ce qu'elle voulait dire par interagir en réalité augmentée? Elle avait quand même pris l'objet entre ses mains l'analysant, regarda les diverses options proposées.

Après avoir avalé son repas, elle se leva et se laissa guider jusqu'à la partie réserver à ses appartements.

Merci pour le bracelet Mikasa.. Savez-vous sur quelle planète me conduit on? Comment est-elle? Suis-je vraiment la seule "humaine" du voyage?

Astrid avait posé ses questions sans  prendre son souffle entre chaque paroles. Elle avouait que bien qu'elle aimait les nouvelles expériences... Elle aimait quand même savoir au minimum dans quoi elle s'embarquait.  Elle scrutait la jeune femme devant elle.  Tout lui semblait si nouveau pour elle. Chaque personne ressemblait à un programme mis en place pour satisfaire le moindre désire des humains qui voyageait dans le vaisseau. Pour rendre le voyage plus agréable et moins ennuyant. D'ailleurs, elle espérait bien profiter de cette semaine pour faire plus ambles connaissances avec ces.. jeunes demoiselles.

Si j'ai installé Esmeralde? Euh je ne crois point. Elle est un programme?  Elle me fera visiter?


Journalisée
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 84


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« Répondre #4 le: Septembre 19, 2017, 10:17:35 »

Le voyage était loin d'être fini, désormais il fallait passer une bonne semaine de voyage en hyperespace pour atteindre la destination. Astrid avait demandé du dépaysement, là elle en aurait, autre bras de la galaxie, nouveau système stellaire, le tout sur une planète touristique de l'empire Sildurien. Mikasa qui l'avait guidée au réfectoire en lui expliquant diverses choses, comme ne pas ouvrir les portes indiquées comme verrouillées avec un symbole de casque. Ou encore, ne pas tenter de casser les vitres du vaisseau, car la pression interne terminerait le travail. Enfin heureusement pour ce genre de soucis le vaisseau avec des mesures d'urgence et des champs de force prêt a rattrapé le coup. Mais mieux vaut éviter de tout casser avant l'arrivée, pas vraie ? Emeralde lui avait aussi donné le bracelet de liaison de l'empire, avec ça il sera possible de la tracer en centimètre près sur le vaisseau, voire au mètre près sur une planète. Elle avait fini par demander si Astrid avait ou non installé l'assistant électronique pour les invités de l'empire. La dame installée manga sans mal, un bon déjeuner bien mérité sans doute, espérons qu'elle n'ait pas ensuite le mal de l'espace. Ou pire une crise d'angoisse due à une certaine forme de désorientation dans l'espace.

Enfin, pour ces choses le vaisseau faisait de son mieux, champs de gravité artificielle, système d'émulation jour/nuit dans les éclairages. Bref, pour le moment la question était de savoir si Emeralde était installée ou non par leur invitée. Voyant que la dame ne comprenait pas, Mikasa prit son téléphone et montra la notice d'attente d'installation, elle l'activa alors et le téléphone redémarra tout seul. Elle vit alors la demande de son code PIN, puis rien, il se compléta tout seul, le téléphone arriva sur l'écran de fond et pouf ! Il s'éteignit rapidement, était-il détraqué ? En tout cas une petite voix s'en fit entendre, puis une fille sembla sortir du bas de l'écran et la saluer une fois complètement affichée. Elle ne pouvait pas sortir de l'écran, mais elle était bel et bien dans son téléphone :

- Coucou Astrid ! Moi c'est Emeralde ! Ta nouvelle assistante personnelle ! J'ai d’ores et déjà assimilé tes contacts et rangé tes documents, supprimés des doublons et je compte bien t'être utile de bien des façons !

La petite chose dans son téléphone semblait pleine d'énergie pour le moment, elle était jeune et toute nue ! Bien sûr Astrid pourra changer ce genre de chose, voir modifier son apparence en prenant le temps de la découvrir. Pour le moment Emeralde semblait partir dans le fond de l'écran pour ranger des dossiers dans des classeurs.

- Vous voyez, elle est déjà au boulot, c'est une très bonne assistante ! Si vous voulez quoi que ce soit demandez me moi aussi, nous sommes toutes ici pour agacer votre voyage et répondre à vos moindres désirs !

Bien sûr en disant cela, ni Mikasa, ni aucun androïde à bord, ni Emeralde n'imaginait l'orientation de la cliente. Ni même qu'elle pouvait peut-être être une dominatrice digne des plus grands donjons sadomasochistes ! Ou pas, comme ils n'en savent rien ! Bref, pour le moment Astrid avait mangé, et voudra sans doute poser plein de questions à tous ces jolis androïdes !
Journalisée
Astrid Erlandsson
Humain(e)
-

Messages: 48



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Septembre 26, 2017, 02:41:02 »

Astrid s'acclimatait à la vie dans le vaisseau. Tant qu'à passer une semaine dans cet espace clos pour voyager aussi bien prendre ses aises non? Elle était  heureuse de voir qu'au moins les efforts étaient fait pour rendre aux voyageurs les choses les plus agréables possibles. rien ne semblait être négligé, de la nourriture aux draps dans les couches....

Perdu un peu dans sa contemplation, elle sursauta quand une voix se fit entendre au niveau de son bracelet. Elle avait presque oublié ce que lui avait dit Mikasa: le bracelet permettra d'interagir avec des interfaces en réalité augmentée. Bon elle n,avait pas osée imaginé qu'elle aurait l'avatar d'une demoiselle en tenue d'Éve. Curieuse elle ne pu retenir sa main d'essayer de toucher l'avatar de son "assistante". Retenant son trouble, pourtant bien visible dans le fond de son regard. Après tout, le voyage serait relativement long, aussi bien profiter des bonnes choses de la vie.

Euh merci Emeralde. C'est apprécié.
Elle regardait l'avatar qui flottait au dessus de son bracelet.
Dit moi... Si je veux m'amuser.. Tu sais où je dois aller? Il y a une section dans le vaisseau pour cela?
Journalisée
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 84


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« Répondre #6 le: Septembre 27, 2017, 11:27:01 »

Astrid était donc seule, dans une pièce à l'ambiance neutre, du gris, du blanc, des couleurs froides et propres à l'ambiance d'un vaisseau militaire. Elle fut donc laissée seule, avec de quoi utiliser tous les outils du vaisseau. Mais dans le fond elle n'était pas seule, Emeralde était encore présente, dans le téléphone, pour le moment elle se reposait, jusqu'à ce qu'Astrid la réveille en tentant de toucher l'écran. Se faisant Emeralde s'éveilla, sortit alors hors de l'écran, mais garda sa petite taille, pour elle l'écran était sorte de plateforme, elle s'étendit, toute nue, mais avec ses longs cheveux astucieusement placés pour couvrir ses tétons et son sexe. Elle l'écoute alors, sourit doucement et reste là à attendre, entendant la question elle demande alors :

- Tout dépend de ce que vous entendez par vous amuser, nous avons des jeux en réalité augmentée.

Elle sauta hors du téléphone, puis sortit un rackette de tennis et lança une balle vers la porte, la balle y disparut alors. Puis elle fit apparaitre sur elle une jolie robe à froufrous et créa un double d'elle-même, toujours virtuel, pour danser avec sur les airs d'une valse qui se fit entendre dans les haut-parleurs de la pièce.

- On a une salle de bal aussi, même si ce n'est pas courant de s'en servir. On a des jeux de hasard c'est très populaire pour gagner des crédits.

Puis elle fait apparaitre une table et des jeux de cartes, des jetons, bien sûr tout ceci est virtuel, des hologrammes, elle pouvait interagir avec, mais pas Astrid pour le moment. Mais si elle essayait avec attention, elle pourrait saisir une carte du paquet, une carte virtuelle.

- Enfin...

Elle fit apparaitre la séquence ou Astrid avait tenté de la saisir alors qu'elle était toute nue sur le téléphone.

- Quelque chose semblait vous troubler à ce moment, qu'était-ce madame ?
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox