banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Il faut venir voter maintenant !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 9
  Imprimer  
Auteur Sujet: Trap-Mania [Helena Wayne]  (Lu 3680 fois)
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 160



Voir le profil
Fiche
« Répondre #30 le: Décembre 09, 2017, 03:32:26 »

Hum ! Comme il était difficile de se retenir face à Helena ! Elle était si belle, si sexy, si... Si irrésistible ! Oh, Karen n’avait qu’une envie en ce moment : lui sauter dessus, et la baiser furieusement, là, comme ça, contre le mur, lui défoncer le cul en pinçant son corps, en mordant sa chair, et en l’entendant hurler à s’en casser la voix ! Instinctivement, sa main venait la masturber, glissant sur sa queue, sentant le sexe bien tendu de la femme, délicieusement durci, et Helena eut également bien du mal à la repousser... Karen était sûre qu’elle allait craquer. En fait, elle n’espérait que ça ! Certes, voir Hakuba et Kiba s’envoyer en l’air avec Helena ou avec elle, c’était délicieux, mais... Eh bien, Karen préférait largement coucher avec Helena !

« Tu me rends folle, ma chérie... »

Quand elles entrèrent dans l’appartement, ce fut pour voir que Kiba et Hakuba s’embrassaient longuement et langoureusement. Agenouillés sur le sol, ils se caressaient mutuellement, frottant leurs queues ensemble, ou se masturbant l’un l’autre. Un spectacle particulièrement exquis à voir, et qui ne manqua pas de faire saliver Karen, qui s’en pinça les lèvres, et crispa ses poings, sentant sa queue durcir encore, se redressant légèrement, défiant les lois de la gravité. Power Girl se pinça encore les lèvres, et se retourna vers Helena, la respiration haletante. Là, il fallait patienter, et, pour Karen, ça devenait de plus en plus difficile !

Kiba et Hakuba continuèrent à s’embrasser, l’un des deux se couchant au sol, l’autre venant le culbuter en couinant, faisant hurler l’autre. Il se dandina sur le tapis posé au sol, serrant ses mains dessus, tout en hurlant encore.

« Allez, allez, hurle, salope ! »

Power Girl en rougissait légèrement, et Helena se lova soudain contre elle. Quand elle se mit à parler, Karen gémit.

« Enfin ! »

Immédiatement, les mains de Karen se crispèrent sur les fesses d’Helena, la soulevant, et elle la plaqua sans difficulté contre le mur. Il fallait bien admettre que, face à une Kryptonienne, Helena était toute fine ! Karen l’embrassa vigoureusement, et s’empressa de la retourner, la plaquant contre le mur, masturbant sa queue d’une main.

« Tu vas voir, petite pute, tu vas payer de m’avoir fait languir autant ! Oh ça oui ! » s’exclama-t-elle.

Et Karen s’empressa de la pénétrer, enfonçant sa verge dans son cul, et poussa un long gémissement de plaisir, serrant ensuite avec son autre main les cheveux de la femme, y trouvant là un appui supplémentaire, tout en s’enfonçant en elle.

« Là, hmmm... Haaaaa... H-Huurle, haaaaa... !! Hnnnnnn... !! H-HURLE POUR TA MAÎTRESSE !! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 205



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #31 le: Décembre 13, 2017, 09:42:24 »

Kiba et Hakuba étaient très excitants, mais ce n’étaient que des lopettes soumises qui ne prenaient leur pied qu’en couchant avec d’autres hommes. Pour satisfaire, il fallait quelqu’un de plus autoritaire, de plus puissant. C’est donc en toute logique qu’elle se laissa tomber dans les bras de Karen, qui réagit au quart de tour et l’empoigna fermement par le cul pour aller la plaquer contre un mur et lui rouler une pelle avec vigueur.

« Hhhmmm ! »

Le baiser fut largement savouré par l’humaine, mais quand la kryptonienne la retourna pour pouvoir accéder à son fondement, une main masturbant sa fausse queue, elle laissa sa perversion s’exprimer.

« Oh maîtresse… je sais que j’ai été vilaine… et je m’excuse de vous avoir fait languir. Vous devriez me punir… pour m’apprendre la leçon. »

Helena fut alors prise en sodomie par Karen, qui enfonça sa verge jusqu’au fond de son cul tout en la maintenant par les cheveux. L’humaine hurla un bon coup puis se mit à couiner à répétition sous les assauts puissants de la futa.

« Aahh ! Oui, oui, oui ! Bourrez moi le cul maîtresse ! Défoncez moi, ouuuiii ! »

Huntress sentait bien que Power Girl retenait peu sa force naturelle de kryptonienne, lui offrant presque une sodomie authentique, et le plaisir n’en était que plus grand encore. Son corps était assailli par le plaisir et la douleur, un délicieux mélange qui la rendait vraiment heureuse.

« Hhhmmm… oui… j’adore… avoir… votre bite… ooohhh… dans le cul… aagghh ! »

Le sexe anal avec Karen était délicieux, mais avec le spectacle qui se déroulait devant les yeux de Helena, il l’était encore plus. Kiba avait fait coucher Hakuba contre le tapis, et il le prenait en sodomie en le traitant de salope. Le soumis se transformait en dominateur, et son amant semblait adorer ça. Il couinait comme un chien et sa queue tressautait à chaque assaut. Leur maîtresse humaine se régalait à les voir comme ça, et son gode enflait de plus en plus en conséquence.

L’explosion était proche.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 160



Voir le profil
Fiche
« Répondre #32 le: Décembre 18, 2017, 02:04:37 »

Karen ne ménageait jamais Helena quand elle lui faisait l’amour. Coucher avec Karen, c’était prendre clairement conscience que le sexe était une violence. Power Girl n’y allait pas par le dos de la cuiller avec elle. Mais c’était comme ça qu’elles aimaient se faire l’amour. Plus c’était intense, et plus Helena était heureuse, et réciproquement pour Karen. La Kryptonienne la prenait donc avec énergie par les fesses, s’enfonçant violemment en elle, martyrisant son cul, posant ensuite chacune de ses mains sur ses seins. Là, comme ça, Karen se mit à la prendre, pinçant ses seins, filant d’avant en arrière, son membre s’enfonçant durement dans ses fesses.

« Hmmmm... Haaaaaaaaaaa... !! »

Grognements, soupirs et gémissements, autant dire que, en ce moment, Karen était très largement comblée. Coucher avec Helena, c’était un plaisir toujours aussi immense, toujours aussi vaste, et toujours aussi colossal. Ah, quelle énergie, quelle force ! Helena était somptueuse, magnifique, et Karen la bourrait avec joie. Devant elles, il y avait un somptueux spectacle, celui de Kiba et d’Hakuba, qui s’envoyaient tous les deux en l’air. Karen s’amusait follement en ce moment, et continuait à prendre son amante, en se décollant même du mur, s’aidant juste de ses muscles pour la maintenir en l’air, la retenant avec ses mains, s’en servant comme appui pour pouvoir la bourrer plus facilement.

Karen soupirait et gémissait en se dandinant dans le corps de la jeune femme. Helena continuait à tenir le rythme, à suivre la cadence, mais il suffisait d’entendre ses soupirs, de percevoir ses couinements, pour constater qu’elle approchait du point de rupture. Les deux femmes n’allaient pas tarder à jouir, en réalité, car Karen, qui était tellement excitée, ne pouvait pas se retenir bien longtemps. Se pinçant les lèvres, elle soupira encore, et sentit la tension croître à hauteur de son sexe.

« He... Helena, hmmm... !! »

Le désir afflua brusquement, et, dans un grand soupir, Karen se relâcha dans le fondement d’Helena. Sa main s’était encore déplacée, et venait masturber le gode d’Helena, accompagnant également cette dernière dans son orgasme... Un orgasme très généreux, qui s’accompagna de solides hurlements, pendant qu’Helena venait à jouir, arrosant Kiba et Hakuba. Karen ralentit ensuite progressivement le rythme, et relâcha Helena, libérant ses fesses. Quand sa queue se retira, des filaments de sperme s’échappèrent des fesses d’Helena, dégoulinant sur le sol.

« Hnnn, la vache, ça fait toujours autant de bien de se relâcher en toi, ma chérie... »

Et, visiblement, ce spectacle n’avait pas manqué d’exciter leurs deux soumis...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 205



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #33 le: Décembre 20, 2017, 07:36:04 »

Helena se laissa baiser énergiquement par Karen jusqu’à ce que la kryptonienne ne finisse par se vider allègrement dans son cul. Ce remplissage fut vite suivi par une prise ferme au niveau de son gode, son amante l’astiqua jusqu’à la faire jouir à son tour.

« OOOUUUIII ! AAAHHH !!! »

L’humaine sentit sa mouiller filer hors de son intimité et se transformer en jet grâce à son jouet sexuel. Ce jet alla recouvrir les corps en chaleur de Kiba et Hakuba, très excités après avoir fait l’amour et vu comment leurs maîtresses prenaient leur pied ensembles. Quand la jouissance s’acheva, Helena fut relâchée par Karen et finit à genoux sur le sol, des filaments de sperme coulant de son entrée arrière.

« Haaannn… oh oui… c’était… aaahhh… génial… »

Prendre son pied en dominant des sous-hommes état une chose, mais faire l’amour avec la kryptonienne était bien plus intense et délicieux. Malgré ça, voir les deux tapettes en chaleur et avec une belle érection sous leurs vêtements de fille donna envie à l’humaine de jouer avec eux.

« Hhhmmm… mes mignons… vous me faites envie. »

Elle s’approcha de Hakuba, passa une main contre sa joue et l’autre sous sa nuisette verte pour caresser sa belle queue.

« Pour une petite pédale… tu as une de ces bites… elle me ferait presque… envie. »

Mais ce n’était pas le but, ces tapettes étaient là pour se faire remplir de queues juteuses, pas rentrer les leurs dans un orifice quelconque. Helena posa ses deux mains sur la tête du soumis et le fit se pencher jusqu’à avoir le visage devant son faux sexe masculin.

« Allez mon beau… montre moi… comment tu suces une verge. »

Pendant que Hakuba accomplissait son œuvre, sa maîtresse pouvait profiter d’une vue plongeante sur son cul magnifiquement moulé par sa nuisette. D’une main, elle alla palper, caresser et griffer ce fessier pour exciter le sous-homme.

« Hhhmmm… c’est bien… mon grand. Fais jouir… ta maîtresse… aahh… et elle te récompensera… oohh… en t’enculant. »

Kiba resta dans son coin, vêtu de son joli bikini, à se toucher en regardant son camarade tailler une pipe à Helena. Peut être allait-il avoir droit aux faveurs de Karen, à moins qu’elle ne préfère jouer avec son amante.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 160



Voir le profil
Fiche
« Répondre #34 le: Décembre 25, 2017, 05:33:59 »

L’inspiration ne manquait pas chez les deux femmes. Karen et Helena étaient vraiment des perverses hors concours, infatigables et très énergiques. Après avoir joui dans le cul d’Helena, Karen soupira légèrement. Sa queue était recouverte de sperme, mais elle se dressait toujours aussi bien, témoignant de l’excitation lancinante de la femme. Karen était réellement une super-amante, presque inépuisable, revenant, encore et encore, à la charge avec ses amants. Rien ne semblait devoir la calmer, et elle et Helena comptaient encore jouer ensemble pendant plusieurs heures.

Pour l’heure, Helena se rapprocha d’Hakuba, qui était à genoux. Il respirait lourdement, les joues rouges, après sa séance de sodomie avec son amant, et frémit quand Helena se rapprocha. Cette nuisette verte moulante lui allait vraiment bien, et sa queue filait  contre cette dernière. Hakuba se mit à gémir, se mordillant les lèvres, en sentant la main gantée d’Helena caresser son sexe, le masturbant généreusement.

« Haaaanwww... Maîtresse, c’est... C’est si bon de vous sentir comme ça, contre moi, hmmm... !! »

Hakuba adorait qu’une femme forte s’occupe de lui, qu’elle le martyrise et qu’elle le domine. Ils étaient tous les deux extrêmement soumis, appréciant la beauté et l’autorité. Helena se redressa ainsi, et ordonna à Hakuba de venir la sucer. Ce dernier rougit, et se retourna, avant de se redresser. Agenouillé sur le sol, il posa sa bouche sur le membre de la femme, et commença le pomper, déplaçant ses mains pour empoigner les fesses d’Helena. Tant de luxure ici, tant de sexe... Oh, comme Hakuba pouvait aimer ça ! Il raffolait littéralement de toutes ces séances, de ces heures à faire l’amour sans relâche, encore et encore, sans jamais en avoir assez.

Huntress promit à Hakuba de venir le sodomiser, laissant donc sur le carreau Kiba et Karen. La belle Helena alla s’asseoir sur un fauteuil, ce qui permit à Hakuba de se mettre à quatre pattes. Karen devrait sans doute la laisser agir, mais la tentation était bien trop forte. Elle voyait ce petit cul se mettre à remuer sous son nez, terriblement moulé dans sa nuisette verte. Power Girl se rapprocha alors, une lueur vicieuse dans les yeux, et gifla les fesses d’Hakuba, qui se mit à couiner.

« Tu t’occuperas du cul d’Hakuba si tu veux, Helena, mais... Moi d’abord ! »

Et, sur ce, Karen s’enfonça en lui. Hakuba se mit à gémir longuement. Karen soupira longuement, et, ayant brusquement une idée derrière la tête, tout en remuant d’avant en arrière, elle gifla les fesses d’Hakuba.

« Helena, hmmm... Si... Haaaa... Si je jouis avant toi, hmmm... Tu devras choisir, hnnn... Soit défoncer le cul d’Hakuba... Soit le mien, haaaaaa... »

Dans tous les cas, Helena serait gagnante, mais... Eh bien, peut-être préférerait-elle goûter au solide cul de la Kryptonienne ? Ou alors, s’enfoncer dans les fesses d’Hakuba, et sentir le sperme de son amante glisser contre sa queue tandis qu’elle le baiserait à son tour ? À ce stade, tout était possible !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 205



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #35 le: Janvier 02, 2018, 10:29:20 »

Helena s'était réservée le cul de Hakuba pour après sa fellation, mais Karen ne l'avait pas entendu de cette oreille. Pendant que le soumise taillait une pipe à sa maîtresse, son autre maîtresse ne résista pas à l'appel de ce petit cul remuant, parfaitement moulé dans sa belle nuisette, et elle vint le sodomiser avec toute la force qui la caractérisait.

« Aahh... Karen... c'est pas juste... haaannn. Tu vas... le fatiguer... »

Mais la kryptonienne ne l'écouta pas. Pire encore, elle lui proposa un jeu difficile à refuser : si elle se vidait dans le cul de Hakuba avant que l'humaine ne se vide dans sa bouche, alors elle pourrait choisir entre le cul du petit soumis et le sien.

« Haaa... te prendre... le cul ? »

L'idée était intéressante. Depuis qu'elles s'étaient avouées leur amour, les deux femmes avaient souvent pratiqué la sodomie, mais c'était toujours Karen qui s'amusait à visiter le fondement de Helena avec sa grosse queue de futa. Cette fois, les rôles pouvaient être inversées. Mais pour cela, il fallait que la kryptonienne soit la première à jouir. C'était faisable, mais Hakuba était si doué dans sa fellation que l'humaine décida d'agir de son côté pour gagner sa sodomie sur sa maîtresse.

Faisant appel aux techniques de relaxation enseignées par son père, elle apaisa son corps pour oublier un peu tout le plaisir qu'elle avait à être sucée par un beau travesti en nuisette avec un joli petit cul. Il fallait juste qu'elle prenne un peu d'avance le temps que Karen se laisse aller à prendre le cul du soumis, et ensuite tout se ferait tout seul. Batman était connu pour pouvoir garder son calme en toutes circonstances, et même si Helena doutait qu'il ait déjà eu à conserver son calme dans ce genre de situation, il en aurait sûrement été capable. Quoique, vu comment était sa mère...

L'humaine refoula son plaisir aussi longtemps qu'elle le put, et ce fut assez pour lui donner une avance décisive sur Karen. Elle regarda avec bonheur son amante adorée pousser un couinement en relâchant son sperme dans le cul de Hakuba, son visage éclairé par le plaisir de l'orgasme, puis elle se laissa aller à son tour.

« Hhhmmm... oui... oui... comme ça... ça vient... aaahhh... OOOUUUIII !!! »

Helena éjacula sa mouille à travers son sexe artificiel, et le liquide alla remplir la bouche du travesti avec bonheur. Jouir était déjà un plaisir en soi, mais il ne fut que secondaire comparé à la joie de savoir qu'elle avait gagné le droit d'enculer sa maîtresse.

« Aaahhh... Hakuba... va jouer... avec Kiba. Un autre cul... hhhmmm... m'attend... avant le tien... »

Sa première sodomie sur Karen... est ce qu'elle allait s'en sortir ?
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 160



Voir le profil
Fiche
« Répondre #36 le: Janvier 03, 2018, 03:53:37 »

Karen avait proposé un petit défi à Helena. Elle aurait pu tricher, ralentir le rythme, se forcer à ne pas jouir, mais… En réalité, Karen avait très envie d’inverser les rôles. Elle avait déjà été sodomisée, par des hommes, ses amants musclés qui la prenaient en même temps… Mais elle n’avait jamais senti Helena s’enfoncer en elle, la sodomiser. Or, vu comment la jeune femme se comportait en ce moment, vu ce qu’elle avait acquis auprès d’Ishtar Naviento, Karen avait naturellement envie de la pousser à bout, de voir ce dont elle était vraiment capable. Alors, tout ça la stimula, surtout qu’elle vit Huntress fermer les yeux. Elle se concentrait, elle aussi, et Hakuba, très excité, s’efforçait pourtant de la sucer bien énergiquement. Ses livres se posèrent sur son phallus, et il se mit à remuer la tête, d’avant en arrière, son visage ondulant dessus, sa langue glissant sur sa peau. Il aspirait l’air, et rompait parfois le contact pour lécher et embrasser le sexe. Oh, ça, Hakuba savait y faire ! En la matière, il était un professionnel, et il entendait bien prodiguer à sa Maîtresse un plaisir immense !

De son côté, Power Girl continuait à le sodomiser, serrant ses mains sur sa nuisette, la sentant se crisser sous ses mouvements. Il s’agissait là de bruits particulièrement exquis, tout comme la sensation de claquement de sa queue contre sa chair. Karen continuait à longuement gémir, et giflait parfois le fessier de l’homme, pour le simple plaisir de l’entendre couiner et gémir. Il se tortillait alors sur place, continuant à remuer, à exprimer son plaisir, salivant sur la queue de sa Maîtresse, et recommençant à la pomper, optant pour de longues gorges profondes.

« Haaaa… Hmmm… !! »

En d’autres circonstances, Karen aurait sans doute pu concurrencer sérieusement Helena, mais pas cette fois. Elle laissa le plaisir venir à elle, et sut, au moment où elle se relâchait, en gémissant longuement, qu’Helena avait gagné le pari. Et, en réalité, l’idée de sentir son amante de toujours l’enculer férocement n’avait pas manqué de la stimuler davantage, étant finalement l’ultime élément qui l’avait conduit à jouir.

« Hnnnnnnnnnnnnnn… !! »

Karen se relâcha en lui dans un long soupir, et cligna des yeux ensuite, avant de continuer ses coups de reins, provoquant de petits bruits de claquement spongieux en s’immisçant dans son fondement. Helena finit ensuite par se relâcher à son tour. Épuisée, Helena invita Hakuba à aller jouer avec Kiba, avant de regarder Karen, qui lui sourit en retour. Power Girl se rapprocha d’elle, et s’empressa de l’embrasser, avant de fléchir les genoux, poursuivant ses baisers sur le corps de la femme. Après ses lèvres, son cou, puis le haut de sa poitrine, ses seins… Elle mordilla sa combinaison, lécha sa tenue, descendant jusqu’à son sexe.

Là, Karen donna une série de coups de langues, avant de sourire délicatement.

« Ta queue est toute molle, Helena… Si tu veux m’enculer bien comme il faut, elle doit être bien dure ! Laisse-moi faire, ma beauté… »

Et, sur ce, et sans plus attendre, Karen s’empressa de lécher tendrement ce sexe, glissant ses lèvres dessus, déposant des baisers, reniflant cette odeur de sperme, léchant ce liquide poisseux et onctueux. Son visage se recouvrait ici et là de traînées blanchâtres, pendant qu’elle continuait délicieusement son office…
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 205



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #37 le: Janvier 05, 2018, 07:12:10 »

Helena était prête à prendre le cul de Karen, mais d’abord son amante voulut s’assurer que sa queue serait suffisamment dure pour bien en profiter. Après une série de baisers sur ses lèvres, son cou, ses seins et sa tenue, elle descendit jusqu’à son sexe ramolli, lui donnant une série de coups de langue en souriant.

« Aaahhh… Karen… »

Alors qu’elle venait juste de profiter d’une superbe fellation de Hakuba, la kryptonienne allait venir en remettre une couche. L’humaine sentit sa langue et ses lèvres parcourir son faux sexe, provoquant en elle de délicieux frissons. C’était bien la première fois que son amie kryptonienne jouait le rôle de la soumise dans leurs rapports… et c’était très excitant à voir. Helena posa ses deux mains sur le sommet de sa tête, l’invitant à venir goûter cette trique jusqu’au bout.

« Hhhmmm… oui… ma chérie… savoure… cette queue. Laisse la… haaannn… te remplir la bouche… »

Helena eut droit à la bouche de Karen jusqu’à ce que son sexe ne retrouve toute sa vigueur. Pour un peu, l’humaine aurait souhaitée que son amante poursuive la fellation jusqu’au bout car c’était un délice de la voir sucer son chibre. Elle fut un peu frustrée de cet arrêt, mais un plaisir encore plus grand l’attendait : la kryptonienne l’invita à venir lui prendre le cul. Huntress alla se mettre dans le dos de sa chérie.

« A quatre pattes mon amour. »

Une fois Power Girl en place, l’humaine lui empoigna fermement les fesses pour les malaxer et y mettre des claques bien sonores. Elle se fit un peu mal aux mains en fessant ces deux bosses musclées, mais le plaisir tiré le valait bien.

« On y va Karen. »

D’une main, elle guida sa verge jusqu’au petit trou de sa chérie. Une fois introduite, elle poussa pour entrer progressivement, jusqu’à arriver complètement au bout.

« Aaahhh… oui… ça y est… »

Les mains fermement en appui sur le bassin de Karen, Helena commença les allées et venues dans son fondement. Son sexe écartait facilement ses parois anales, preuve que la kryptonienne avait déjà du voir passer pas mal de verges dans son cul, ce qui lui rendit la sodomie plus facile. L’humaine se laissa très vite emporter par son envie, accélérant rapidement le rythme de ses pénétrations, giflant à maintes reprises le fessier musclé de la kryptonienne et l’insultant au milieu de ses soupirs.

« Aaahhh… oui… rraahh… ce que… c’est bon… de baiser… hhhmmm… ton cul…  de perverse. Allez… gghhnn… crie… petite salope… »

Jamais Helena ne s’était sentie aussi dominante en présence de Karen. Quand le plaisir commença à monter près du point d’orgue, elle s’allongea sur le corps de son amante, plaquant sa poitrine dans son dos, alla pétrir sa poitrine à pleines mains et vint gémir juste à côté de son oreille.

« Oui… oui… haaannn… jouis… mon amour… jouis… avec moi… aahh… OOOUUUIII ! »

Huntress accéléra frénétiquement ses mouvements quand elle se sentit proche de jouir, puis se relâcha finalement avec plaisir dans le fondement de Power Girl. Un jet de mouille colossal et ininterrompu remplit l’intérieur de la kryptonienne, faisant honneur à la réputation de femme fontaine de l’humaine, dont le corps resta figé tandis qu’elle criait son plaisir. A la fin, quand elle se retira du fondement de son amante, elle s’écroula sur le sol, en sueur, fatiguée, essoufflée, le sourire aux lèvres.

« Aaahhh… Karen… c’était… aaahhh… génial… »

Elle avait pris son pied physiquement et mentalement, mais maintenant une pause était nécessaire avant de repartir.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 160



Voir le profil
Fiche
« Répondre #38 le: Janvier 07, 2018, 01:31:46 »

Quelque chose d’exceptionnel allait se passer, quelque chose qui n’était pas encore arrivé, et ne se reproduirait sans doute pas avant longtemps ! Helena allait en effet sodomiser Karen. Dans l’histoire très perverse de ces deux femmes, c’était une première ! Karen avait déjà ramoné à de nombreuses reprises le délicieux cul d’Helena, mais l’inverse était loin d’être vrai. C’était bel et bien la première fois qu’Helena allait s’y risquer. Ceci étant dit, après ce que son amante avait vécu entre les mains d’Ishtar Naviento, Karen pouvait lui offrir ce plaisir. Certes, des deux, Power Girl était la dominatrice, mais ce n’était pas une raison pour négliger Helena. Cette séance avait aussi pour but de voir ce qu’Helena valait quand on lui donnait du Maîtresse. En ce moment, les deux femmes étaient bien éloignées de leurs ambitions de justicières. Karen ne pensait qu’à s’envoyer en l’air avec Helena, et frémit quand cette dernière se plaça dans son dos, et la sodomisa rapidement.

« Hnnn... !! »

C’était une sodomie à sec, sans aucune préparation préalable... Mais, comme Helena le remarqua rapidement, les parois internes de Karen se dilatèrent bien vite. Le sexe était vraiment quelque chose de fort chez Karen, qui avait des tendances proches de la nymphomanie. Pendant certaines réunions interminables au siège de Starr Industries, il lui arrivait de porter un plug anal. Elle-même aimait d’ailleurs affubler ses secrétaires de ce genre d’engins. Autant dire que, si jamais l’une de ces femmes avait envie de faire un procès pour harcèlement sexuel, Karen allait souffrir ! Mais, fort heureusement, elle payait très généreusement ses employées, et personne n’avait jamais eu l’idée de la poursuivre pour harcèlement.

Elle sentit la trique d’Helena s’enfoncer profondément en elle, et ses gémissements ne tardèrent pas à se transformer en hurlements, la douleur irradiant joyeusement et délicieusement en elle.

« Haaaaaa... !! Haaaaaaaaaaa... !! »

On ne le réalisait pas, mais, pour une Kryptonienne, souffrir était une expérience vraiment atypique. Il était très rare que Karen se blesse, et, même là, cette sodomie, aussi brutale soit-elle, ne pourrait jamais lui infliger autant de douleur que sur une humaine. Impossible de déchirer sa peau. La douleur venait de l’étirement de la chair, mais s’arrêtait là. Et, comme Karen étant peu habituée à souffrir, elle appréciait d’autant plus les sodomies brutales, qui représentaient pour elle la quintessence de la souffrance. Les coups de fouet n’étaient que des chatouilles pour elle, mais ça... Ça, ah, c’était somptueux !

« He-Helena, aaaahhh... Haaaaaaaaaaa...!! HAAAAAAAAAAAAAANNN... !! »

Dans son dos, Karen sentait Helena se défouler, continuant à martyriser ses fesses, défonçant son cul, faisant crisser leurs combinaisons. Puis Helena se pencha vers elle, et palpa ses seins, tout en se lovant dans son dos, ralentissant et approfondissant le rythme. Power Girl se pinça les lèvres, couinant avec les joues rouges. La douleur, la douleur... Magique sensation ! Elle se tortillait sur place, et couina encore, sa queue bien dure... Et ne tarda pas à avoir, elle aussi, un très bel orgasme. Karen se mit à jouir furieusement sur le sol, tout en sentant Helena se relâcher dans ses fesses, crachant sa semence depuis son gode.

Karen hurla une ultime fois en se relâchant, yeux clos, et, quand elle rouvrit les yeux, et revint à elle, ce fut pour voir Helena demander grâce, en se posant au sol. Huntress n’était qu’une humaine, et était épuisée. Karen en eut la confirmation en voyant le gode se retirer de lui-même, retombant mollement sur le sol. Karen soupira lentement en se relevant, des gouttes de sueur filant le long de son visage.

« Très bien, Helena... Je vais te border. »

Karen prit la jeune femme entre ses bras, et laissa Hakuba et Kiba pour le moment. Elle rejoignit rapidement une chambre, et coucha Helena au milieu d’un confortable lit en latex. Elle la coucha au milieu du lit, et, tout en continuant à agir, la déshabilla, non sans lui laisser collants et gants en latex. Karen agissait rapidement, sans toutefois la précipiter, puis surprit peut-être Helena quand elle attacha ses poignets et ses chevilles au lit.

« Tu n’espères quand même pas faire ta feignante devant moi, quand je sais quel traitement intensif t’a fait subir Ishtar, hm ? »

Une telle position ne devrait pas être totalement inconnue à Helena, puisque c’était comme ça qu’elle dormait avec Ishtar. Karen récupéra une culotte rose en latex avec deux vibromasseurs orientés vers l’intérieur, et la mit sur le corps d’Helena, enfonçant les godes dans son fondement et dans sa chatte. Nul cri de protestation n’amènerait Karen à stopper, bien entendu, et, tandis qu’elle faisait ça, elle attrapa également un strapon, et l’enfonça dans la bouche d’Helena, tout en attachant la sangle derrière elle.

L’attirail était presque complet ! Karen souriait en croisant le regard d’Helena. La pièce était plongée dans la pénombre, éclairée par des bougies dans les coins, et des bruits de pas se firent entendre. Helena vit alors Kiba et Hakuba s’approcher, grimpant sur le lit, souriant malicieusement... Puis Karen se racla la gorge, ramenant le regard d’Helena vers elle... Et vers le curieux appareil qu’elle tenait entre les mains, des grosses lunettes.

« Tu le reconnais, ma douce ? demanda-t-elle d’une voix mielleuse. Ce sont les Starr’s Glasses, des lunettes de réalité virtuelle. »

Elle les approcha, tout en poursuivant :

« J’ai rencontré Ishtar, comme tu le sais... Et elle m’a montré les films qu’elle a faits de tes prestations, ma petite salope... Je me suis dit que ce serait bien, pour t’accompagner dans ton sommeil, de te faire une compilation... Il y a ce que tu as fait avec elle, mais aussi avec moi. Tu en as pour plusieurs heures de visionnage, pendant que Kiba et Hakuba prendront soin de ton corps. »

Les lunettes étaient fournies avec des écouteurs, pour permettre les sons. Karen sourit une dernière fois, puis posa l’appareil sur le visage d’Helena, et, juste avant de le démarrer, embrassa l’une de ses oreilles :

« Bonne nuit, petite pute. »

Puis elle enclencha la vidéo...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 205



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #39 le: Janvier 10, 2018, 06:24:53 »

Quand Helena se retrouva couchée sur le sol, elle espérait avoir droit à un vrai temps de repos, mais Karen décida de lui offrir un temps de repos à la mode Ishtar. La kryptonienne la conduisit dans une chambre, la déshabilla jusqu’à ne laisser que ses gants et ses collants. L’humaine comprit réellement ce qui l’attendait quand sa chérie la borda à sa façon dans le lit en latex de la chambre : poignets et chevilles attachées, une culotte rose avec deux godes internes glissés dans sa chatte et son fondement, et un strapon dans sa bouche.

Je crois que je ne vais pas beaucoup me reposer.

Kiba et Hakuba arrivèrent dans la chambre, se couchèrent près du corps de Helena et, pour compléter le tableau, Helena eut droit à de belles lunettes de réalité virtuelle sur les yeux, également équipées d’écouteurs. Karen lui expliqua que les lunettes allaient lui passer une compilation de films de ses prouesses sexuelles avec elle et Ishtar, soit plusieurs heures de visionnage érotique en perspective.

« Hhhmmm. »

Difficile de parler avec un gode dans la bouche, mais on pouvait voir le bonheur sur son visage et à la façon dont elle se tortillait. La kryptonienne enclencha la vidéo, lui donna un baiser sur la joue, puis partit, la laissant aux mains des soumis.

La première vidéo était un enregistrement de baise avec Ishtar. La dragonne la prenait à quatre pattes et la tenait en laisse, allant et venant avec bonheur dans son petit cul bien ferme. En se remémorant le jour où cette vidéo avait été prise, Helena se souvint du pied qu’elle avait pris en étant baisé de la sorte, mais jamais elle n’aurait cru avoir été aussi salope. Voir son corps se faire ballotter de la sorte, entendre ses gémissements, ses couinements, voir son visage empli de plaisir en gros plan… Elle commençait à avoir très chaud.

« Hhmm… mmmhhh ! »

L’humaine ne pouvait pas communiquer mais on voyait bien à son langage corporel qu'elle adorait ce qu'elle voyait. La séquence suivante était cette fois avec Karen. Elle se vit en tenue de soumise, fessée par sa maîtresse kryptonienne en tenue de dominatrice, la faisant hurler de plaisir et implorer d'être fessée toujours plus fort.

« HHHMMM ! »

Devant l'érotisme de la scène, et sous l'action des dildos, elle ne put retenir son orgasme et déversa sa mouille sur les draps en latex. Ce fut pour elle le début de la descente infernale du plaisir.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 160



Voir le profil
Fiche
« Répondre #40 le: Janvier 15, 2018, 01:57:02 »

Quand on voyait tout ce qu’Helena avait subi entre les mains d’Ishtar, on relativisait sur ce qu’elle pouvait subir. Ainsi, si Helena espérait pouvoir tranquillement se reposer, elle se trompait lourdement ! Karen avait encore un vaste programme en ce qui la concerne. Ce n’est pas que Karen était particulièrement jalouse, mais... En fait, il y avait un peu de ça ! Du moins, elle n’était pas opposée à l’idée qu’Helena ait d’autres amants, mais une Maîtresse... Curieusement, elle trouvait ça plus troublant, dans le sens où Karen avait le sentiment d’avoir une rivale, et une rivale de poids ! Karen avait visionné tous les films qu’Ishtar avait fait, et elle devait bien admettre que son séjour auprès de la Marine d’Inferis l’avait considérablement excité. Alors, elle se devait quand même d’être à la hauteur, de montrer que Power Girl n’était pas totalement has been.

Tandis qu’Helena se « reposait », Karen avait remis un tailleur. Mine de rien, elle avait tout de même une grande entreprise à faire tourner, et elle se rendit à une réunion de travail, tout en jetant fréquemment un œil sur son téléphone portable. Elle regardait une session en live, lui permettant de voir, par une webcam, le corps de sa belle. Elle vit ainsi Hakuba et Kiba continuer à l’embrasser et à la caresser, se focalisant sur ses seins.

*Ces petits sont bien plus pervers que ce qu’on peut croire...*

Karen dut bien avouer avoir du mal à se concentrer, ce qui, toutefois, ne gênait nullement les cadres de sa société. Ils profitaient en réalité surtout de ces réunions pour loucher sur les gros seins de leur chef, sur ses formes parfaites. Personne n’osait regarder ce qui se passait sur le téléphone portable de Karen, qui continua donc à suivre la réunion. Sous son tailleur, elle avait, elle aussi, enfilé une culotte spéciale. Des vibromasseurs remuaient en elle, et, plusieurs fois, elle se mit à soupirer légèrement, approchant de l’orgasme. Plusieurs cadres autour d’elle rougirent en comprenant ce qui se passait, car elles étaient coutumières de ce genre de pratiques.

La jeune femme se pinça donc les lèvres, et continua ensuite à administrer sa compagnie.



Plusieurs heures passèrent. Helena était étalée sur le lit, silencieuse, inerte, et jouissait régulièrement. Elle se dandinait légèrement sur place, les films continuant à défiler. Karen avait certainement dû passer plusieurs heures à faire cette compilation, l’accompagnant parfois volontiers de ses propres commentaires, notamment entre deux films :

« Qui aurait imaginé que tu puisses être une telle salope, ma belle Helena ? Même moi, j’en suis choquée, tu sais ! Une telle perverse... Ça me force à revoir tout mon traitement me concernant, tu sais... »

Des mains gantées caressèrent alors le visage d’Helena. Qui était-ce donc ? Les caresses semblaient un peu trop fines pour appartenir à celles de Karen, et lesdites mains ne tardèrent pas à masturber le gode sortant de la bouche d’Helena, amenant le gode niché dans la bouche d’Helena à remuer sur place. Oui, indéniablement, elle n’allait pas avoir l’occasion de véritablement se reposer avant longtemps. Les mains continuaient à masturber longuement ce sexe artificiel, puis une pointe en plastique s’enfonça dans son cou.

L’une de ses oreillettes se retira alors, et une langue glissa sur l’oreille d’Helena.

« Coucou, ma chérie ! C’est très gentil à Maîtresse de m’avoir offert une petite femme comme toi pour que je m’amuse avec elle ! »

Le casque de réalité virtuelle empêchait Helena de voir de qui il s’agissait, mais elle devrait sûrement reconnaître cette voix... Qui était celle du Docteur Aiko Fuma ! La femme en charge des traitements hormonaux remit ensuite l’oreillette. Elle avait planté une seringue, qui ne tarda pas à produire ses effets, gonflant et durcissant les seins d’Helena, les remplissant d’un délicieux lait... Que les deux jeunes hommes allongés sur le corps d’Helena vinrent boire avec appétit. Et sentir ce lait filer de ses seins ne manquerait pas d’exciter encore plus fort Helena.

Fuma-sama, de son côté, se pencha également sur le lit, et déposa une série de baisers sur le visage d’Helena, avant de lécher son gode, longuement, sa langue filant dessus. Elle retira encore l’oreillette de la femme, et reprit ses provocations :

« Je n’aurais jamais cru qu’Huntress puisse être une telle salope, tu sais... Ni que j’aurais un jour la chance de pouvoir torturer une super-héroïne... Mais les ordres de Starr-sama sont très claires, je dois m’occuper de toi en attendant son retour, entretenir la flamme... Elle nous regarde, tu sais, j’espère ne pas la décevoir. Plus je serais cruelle et perverse avec toi, et plus elle me punira ensuite, alors... J’ai intérêt à assurer ! »
« Dernière édition: Janvier 19, 2018, 02:00:02 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 205



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #41 le: Janvier 17, 2018, 08:02:49 »

Helena était tellement noyée dans son plaisir qu’elle en avait perdu la notion du temps. A chaque fois qu’une séquence de la compilation se terminait, une nouvelle commençait. De temps en temps, elles étaient entrecoupées de commentaires de Karen sur l’attitude de l’humaine.

Aahh… excuse moi Karen… d’être une aussi grosse salope… mais j’aime tellement ça !

La jeune femme ne pouvait même pas crier à cause du dildo dans sa bouche, elle ne pouvait que se tortiller sous les assauts de Kiba et Hakuba. Mais alors qu’elle pensait que les choses ne pourraient pas aller plus loin, elle sentit des mains gantées caresser son visage. Elles étaient trop fines pour que ce soit les mains de la kryptonienne ou d’un homme, et elle sentait encore les deux tapettes contre son corps, donc c’était soit une femme soit un autre soumis. Elle sentit l’invité mystère branler le gode qui sortait de sa bouche, ce qui fit remuer le gode qu’elle avait dans la bouche, de quoi amplifier encore un peu plus son plaisir. Et là, sans rien voir venir, une aiguille se planta dans son cou.

« Hhmm ! »

Un de ses écouteurs fut alors retiré, et elle entendit une voix qu’elle connaissait : c’était le docteur Aiko Fuma, la responsable des traitements hormonaux transformant les hommes membres du programme de la Fondation Starr en femmes. Helena venait d’être offert par Karen à cette vicieuse de doctoresse, et elle ne tarda pas à comprendre à quoi servait la seringue qu’elle lui avait planté dans le coup : ses seins se mirent à gonfler et  à se remplir de lait, un lait que les deux tapettes se dépêchèrent de venir aspirer.

« Hhhmmm ! »

C’était tellement délicieux que c’en était presque une torture pour l’humaine. Aiko reprit ses provocations en lui expliquant que plus elle ferait preuve de cruauté perverse à son égard, plus la kryptonienne la punirait fort en revenant.

Donc je ne suis qu’un jouet que tu utilises en attendant que ta maîtresse ne vienne te donner une fessée, c’est ça ?

Elle aurait volontiers crié si sa bouche n’était pas aussi pleine. Prisonnière de la doctoresse et des deux sous-hommes, Helena ne pouvait rien faire à part se laisser aller et prendre son pied jusqu’à en perdre la raison.

Le temps passa, et l’humaine enchaîna les orgasmes à répétition. Aiko, Kiba et Hakuba faisaient tout pour lui donner du plaisir, et c’était encore pire avec les films qui passaient devant elle. Elle avait particulièrement aimé celui où Karen lui avait fait enfiler un bikini très court et très moulant avant d’aller lui faire l’amour dans un jacuzzi. Le film commençait dans le vestiaire et se terminait quand elles allaient se coucher dans leur lit, encore humides et collantes. Elle jouit trois fois sur ce seul film, et elle devenait plus faible et somnolente à chaque orgasme. Ishtar l’avait entraînée pour rester éveillée longtemps durant l’amour malgré la fatigue accumulée des jouissances répétées, mais ça durait depuis des heures, et elle n’était pas sûre de pouvoir tenir encore longtemps, et ce malgré le fait que la doctoresse faisait tout pour l’empêcher de s’endormir.

Elle ne veut pas décevoir Karen.

Un tel désir de plaire forçait l’admiration, mais pouvait-il lutter face à un besoin biologique de repos ?
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 160



Voir le profil
Fiche
« Répondre #42 le: Janvier 22, 2018, 02:06:50 »

À sa manière, le Docteur Fuma était une grande spécialiste, une véritable génie du désir humain. Si la société avait été moins consensuelle, moins formaliste, moins rigide, ses travaux auraient pu faire l’objet de vastes publications. Le sexe avait toujours fasciné Fuma, et c’était d’ailleurs pour ça que, avant de retourner sur Terre, elle avait été à Tekhos. Elle ne le mettait évidemment pas sur son CV, mais elle y avait appris bien des choses, lu bien des études sur le désir sexuel, la manière de le manipuler, de l’aiguiser, de le stimuler. À l’égard des mâles, les Tekhanes développaient par exemple des drogues sur des bataillons de soldats, afin de les rendre frustrés, et d’accroître considérablement leur agressivité en affrontant les Formiens. Tout ça, Fuma l’avait lu, et elle l’appliquait ici, dans les laboratoires privés de Starr  Industries, avec ses cobayes et ses soumis. Là, elle comptait s’occuper d’Helena, exactement comme on le lui avait demandé.

Kiba et Hakuba burent donc le bon lait, et, pendant ce temps, Fuma posa une tablette graphique à côté d’elle, montrant ce qu’Helena voyait. La femme était tout simplement bombardée d’images sexuelles en permanence, plus ou moins intenses, plus ou moins marquantes, et Fuma réfléchissait. Helena se tortillait sur place, offrant tout ce lait à ses amants. Le Docteur disposait par ailleurs d’une fonctionnalité lui permettant de parler avec Helena, mais aussi de bien d’autres choses. Elle allait d’ailleurs lui en faire la démonstration. Se rapprochant de la tablette, Fuma appuya sur plusieurs boutons, et mit fin à la projection d’Helena, après une séance chaude dans l’un des jacuzzis de la villa, où Karen avait démonté Helena avec joie et énergie.

Helena vit alors quelque chose de différent... Elle voyait à travers des lentilles spéciales que Fuma avait mis sur ses yeux, et voyait donc à travers les yeux de la femme. Fuma se retourna, et regarda le corps d’Helena. On pouvait voir Hakuba, en train de pénétrer la femme, gémissant longuement, pendant que Kiba, à côté, embrassait le corps d’Helena, léchant notamment ses mains et ses bras.

« Changement de programme, ma chérie... Qu’est-ce que ça fait de se voir, hum ? L’image a l’air plutôt bonne... C’est une technologie très expérimentale, tu sais, ce n’est pas le genre de trucs que tu verras dans le commerce. »

Helena se voyait à travers les yeux du Docteur Fuma, qui se déplaça lentement, faisant claquer ses talons, le temps de s’assurer que la connexion ne saute pas. Elle avait pris la tablette graphique, et la regardait régulièrement. L’ensemble était assez cocasse. Helena voyait à travers les yeux de Fuma qui elle-même se voyait à travers cette tablette graphique retranscrivant ce qu’Helena voyait. Une véritable boucle d’aliénation comme seule le sexe savait en faire. Souriant légèrement, elle rejoignit le dos d’Helena, et tendit sa main gantée, venant caresser les cheveux d’Hakuba, toujours aussi superbe dans sa nuisette verte, qui crissait à chaque fois qu’il pénétrait Helena. La jeune femme, toutefois, commençait à fatiguer, mais elle n’avait pas à s’en faire.

Il n’y avait pas que Fuma, Kiba et Hakuba ici... Et, pendant que Fuma se penchait vers son soumis, et malaxait ses fesses, avant d’enfoncer sa langue dans son fondement, une femme s’approcha. Elle portai tune belle combinaison noire en latex, très moulante, avec un masque à gaz sur le visage.

« Hmmm... C’est l’une de mes assistantes... »

L’assistante tenait entre ses mains une seringue abritant un liquide rose, et elle l’approcha du cou d’Helena, avant de le planter en elle.

« Voilà... Hmmm... De la vitamine pour toi... Tu ne dormiras pas si rapidement, ma chérie ! »

À terme, on ne pouvait pas lutter contre la fatigue, bien sûr, mais Fuma était sûre qu’elle pouvait encore faire tenir Helena pendant plusieurs heures, avant de finalement lui accorder le droit de dormir...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 205



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #43 le: Janvier 24, 2018, 10:31:03 »

Helena ne pouvait rien faire pour échapper à sa torture, et elle adorait ça. Se sentir restreinte, enchaînée, prisonnière d’un plaisir infini. La seule chose qui la contrariait, c’était que Karen l’ait offerte au docteur Fuma et aux deux sous-hommes comme si elle n’était qu’un simple jouet sexuel. Alors qu’elle profitait des films porno projetés dans ses lunettes, la diffusion s’arrêta tout à coup.

« Hhhmmm ! »

Qu’est ce qui se passe ?

L’humaine s’agitait pour protester contre cet arrêt brutal, heureusement les images revinrent vite. Mais cette fois, ce n’était pas un enregistrement passé, c’était une retransmission en direct de sa séance de sexe avec Kiba et Hakuba, observé depuis les yeux de la doctoresse.

Quelle grosse perverse.

Aiko devait vraiment vouloir se faire punir bien fort par Karen pour aller aussi loin. Quand elle regardait vers l’écran de sa tablette, Helena pouvait voir ce qu’elle voyait dans ses lunettes, ce qui formait une boucle d’image infinie, comme lorsque l’on met deux miroirs face à face. Mais surtout, ce que l’humaine voyait, c’était que Hakuba était en train de la pénétrer.

Quoi ? Un des soumis goûte à mon intérieur ?

L’humaine espérait bien que l’idée venait de son amante kryptonienne, sinon la punition de la petite tapette allait être salée. Malgré ça, il était très excitant de le voir ainsi, sa nuisette verte crissant à chaque mouvement de son bassin. Le spectacle était plaisant, mais la jeune femme avait du mal à en profiter car la fatigue commençait à la gagner. A moitié somnolente, elle sentit ses yeux se fermer tout seuls.

Bon sang… je suis crevée.

Alors qu’elle était sur le point de s’endormir, elle sentit une seringue se planter dans son cou. Elle vit dans ses lunettes que l’une des assistantes du docteur Fuma venait de lui injecter un liquide rose dans le sang, de la vitamine selon le bon docteur. En quelque secondes, Huntress se sentit à nouveau en super forme.

Ouah... puissant ce cocktail.

La jeune femme n'était plus du tout fatiguée, et elle put apprécier pleinement la vue d'Aiko en train de lécher le fondement de Hakuba, qui continuait à gémir en pénétrant Helena. Et même si elle ne pouvait pas voir Kiba, elle sentait sa langue contre ses mains et ses bras.

« Hhhmmm ! »

Comment leur dire qu'elle aimait ça ? Avec ce gode dans la bouche, impossible de prononcer un mot. Elle ne pouvait que se tortiller et soupirer, en espérant qu'ils comprennent. De toute façon, qu'ils comprennent ou pas, ils n'allaient sûrement pas s'arrêter de sitôt.

Je me demande ce que fait Karen en ce moment. J'espère qu'elle reviendra vite.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 160



Voir le profil
Fiche
« Répondre #44 le: Janvier 29, 2018, 02:06:51 »

Quel docteur opérerait sans ses infirmières ? En l’occurrence, els infirmières du Docteur Fuma étaient de superbes beautés en combinaisons moulantes en latex. Fuma s’attaqua au fondement d’Hakuba, puis se tourna vers l’une de ses infirmières, qui lui apporta un plug. Le Docteur Fuam l’attrapa, et s’empressa de le glisser dans le fessier du jeune homme, qui couina sur place. Sa belle queue continuait à labourer le fondement d’Helena, qui se tortillait sur place, et, pendant ce temps, l’opération se poursuivait. Un collier assez futuriste fut posé sur la tête d’Helena, avec de multiples câbles, tandis qu’une autre infirmière amenait une sorte de bloc opératoire très particulier. Il comprenait en effet un ordinateur central, et, sur les côtés, divers sex toys, des seringues, et des fioles mystérieuses.

« Quand tu t’es rendue sur Terra, Helena, Ishtar Naviento t’a-t-elle emmené sur Tekhos ? Ces femmes sont beaucoup moins débridées que nous. Je pense que le fait qu’il n’y ait aucun homme dans leur société a engendré cette sorte de perversion sexuelle innée. »

L’ordinateur se mit en marche, et Fuma se rapprocha de ce dernier. À travers ses lentilles, Helena put voir une série de courbes, de diagrammes... Qu’est-ce que tout ce fatras signifiait ?

« Ces capteurs sont utilisés en clinique, Helena. Comme tu le sais sûrement, les thérapies sexuelles sont très nombreuses à Tekhos. Les Tekhanes utilisent la technologie pour forcer la Nature, ce qui, en soi, ne me dérange pas, mais engendre de multiples à-côtés dont personne ne parle. Les traitements hormonaux visant à faire des Futanaris ne sont pas forcément très réussis, et engendrent parfois des désordres hormonaux. Cet appariel mesure donc ton taux de plaisir à travers différents facteurs. Pour faire simple... Il me permet d’en savoir plus sur ce que tu aimes, tes fantasmes et tes stimuli sexuels. »

Une démonstration eut rapidement lieu, quand l’une des infirmières se pencha vers l’oreille d’Helena, et murmura contre elle :

« Tu es une grosse salope en manque de queue, une chienne qui aime se faire baiser par tous les trous pendant des heures... »

Quelques lignes oscillèrent sur les schémas.

« Tu vois ? Plusieurs courbes réagissent, signe que tu apprécies cela. Ce traitement vise à réguler les désordres hormonaux, tout simplement... Mais, en l’état, il va aussi me servir à te torturer longuement. »

Le téléphone portable du Docteur Fuma s’alluma alors. Celle-ci s’interrompit dans ses explications, et le récupéra. Quelques courbes montèrent encore quand Helena vit le nom : « KAREN STARR ». L’image apparut alors sur la partie supérieure de l’écran, montrant Karen dans son bureau, loin de là, dans son impeccable tailleur.

« Tout se passe bien, Docteur Fuma ?
 -  À merveille, Starr-sama ! L’opération est en train de commencer, regardez plutôt ! »

Le docteur Fuma tourna la tête, et montra, avec son écran, le corps d’Helena. Elle, attachée au lit, Aiko en train de sucer ses seins, Hakuba en train de couinant en la sodomisant... Et, près de son visage, deux infirmières en latex assises, caressant ses lèvres, détachant le gode planté dans sa bouche. Ceci fait, le Docteur Fuma se rapprocha des lèvres entrouvertes de la femme, et l’embrassa alors.

« Montre-là moi ! »

Fuma obtempéra, et mit l’écran juste devant le visage d’Helena, qui ne pouvait évidemment pas la voir.

« Hum, tu es si belle ainsi, Helena... Je regrette vraiment de ne pas pouvoir venir rapidement, la réunion est interminable ! J’ai demandé une suspension d’un quart d’heure le temps de voir où tu en es, et... Regarde ! »

Karen lui parlait depuis son ordinateur, en utilisant un logiciel similaire à Skype, et déclencha alors une autre webcam, basculant sur une vue située sous son bureau. Helena put alors voir que les jambes de Karen étaient écartées, et qu’une femme était occupée à sucer son mandrin, retenu au bureau par un collier autour du cou fixé à une sangle. Helena avait déjà pu voir cette femme en venant parfois au bureau, c’était l’une des secrétaires de Karen, une jeune femme timide, qui était par ailleurs mère de famille, et avait du mal à avouer ses penchants bisexuels. Elle était une amante régulière de Karen.

Fuma entendit soudain une série de bips.

« Oh oui... Ma petite Helena aime bien qu’on s’occupe d’elle comme ça. Tu es une salope, Helena, tu le sais ça, n’est-ce pas ? Une belle salope qui adore se faire baiser... »

Les capteurs étaient formels : Helena approchait de l’orgasme !
« Dernière édition: Février 03, 2018, 02:47:38 par Karen Starr » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 9
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox