banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une traque qui sent le roussi [PV Shad]  (Lu 803 fois)
Kolgrim
Créature
-

Messages: 168


Sorceleur de l'Ecole de la Vipère


Voir le profil
Fiche
Description
Kolgrim est un sorceleur, un mutant, un chasseur de monstre, de l'École de la Vipère. Il parcourt les contrées de Terra pour exécuter des contrats, moyennant une rétribution financière. Bénéficiant de mutations qui l'ont doté de réflexes, de sens et d'un métabolisme accrus, il est expert au maniement de l'épée et dispose de tout un arsenal de potions et de bombes.
« le: Septembre 02, 2017, 05:52:15 »

Le vent faisait courber les hautes herbes qui s'étendaient à perte de vue. Les nuages défilaient rapidement dans le ciel, cachant par intermittences le soleil. La monotonie du paysage était rompue de temps à autre par un arbuste, un petit bosquet ou encore par une petite colline.

Un cavalier solitaire arpentait cette solitude herbue. Juché sur une jument grise, l'homme était vêtu de cuir noir, du pourpoint jusqu'au bottes, la seule tâche claire étant son visage au profil fier, car ses cheveux étaient également noirs de jais. Sur le dos il portait deux épées rangées dans leur fourreau, l'une en acier, l'autre en argent. Le pommeau de la première était rond avec une gueule de vipère gravée au centre et sa garde était droite ; la seconde avait une gueule de vipère en guise de pommeau et la garde était en forme de fourche, comme les claymores.

Il fit stopper sa monture et sembla scruter les alentours.

- Là ! dit-il avant de descendre de cheval et de se pencher vers le sol. Un humain ordinaire n'aurais pas distingué grand chose, un chasseur expérimenté aurait discerné ces traces mais l'homme en question n'était pas un chasseur expérimenté, il était bien plus que cela. Il était un sorceleur.

La veille il se trouvait à Nexus, confortablement installé dans une taverne. La journée était belle et ensoleillée et il avait gagné 15 couronnes au cours d'une partie de gwynt contre un marchand puis avait commandé une vodka fait-maison et qui avait un délicieux goût de caramel. C'est alors que s'était présenté sur le seuil de l'établissement un mystérieux individu à capuche qui semblait chercher quelqu'un ou quelque chose dans la salle. Quand il vit Kolgrim il se dirigea vers lui et lui demanda s'il pouvait s'assoir en sa compagnie car il avait une affaire intéressante à lui proposer.
Pour quelqu'un qui était habitué aux panneaux d'affichage dans lesquels il trouvait ses missions, ce mode de recrutement était tout nouveau pour lui, aussi prêta-t-il attention aux paroles du bonhomme : il agissait pour le compte d'un commanditaire qui préférait garder l'anonymat et qui avait eu maille à partir avec un monstre, une sorte de lycanthrope ; la créature avait massacré plusieurs de ses hommes dans un entrepôt qui lui appartenait et il offrait une belle récompense pour sa tête : 500 couronnes.

Kolgrim avait émis un sifflement quand il avait entendu la somme : celui qui offrait un tel paiement ne devait pas être fauché ! Il accepta donc le contrat tout en se disant que celui ou celle qui pouvait dépenser autant d'or sans sourciller ne devait pas l'avoir gagné en écrivant des poèmes. On était à Nexus après tout.

Il s'était mis au travail sans tarder, visitant dans un premier temps le bâtiment où avait eu lieu le massacre afin de chercher des traces de la créature. Il ne fit pas de commentaires sur le fait que l'endroit tenait plus de l'enclos à esclaves que d'entrepôt, se concentrant sur sa tâche ; les quelques indices qu'il avait pu trouver étaient intéressants : des traces de pas profondes, comme celles d'un loup mais en plus grandes et comme s'il était bipède, une touffe de poils noirs à l'odeur forte, des griffures sur les murs ; il avait demandé à examiner les cadavres des employés et il avait remarqué que la bête avait une mâchoire puissante. Les hommes avaient essayé de se défendre mais en vain ; il avait quand même trouvé un minuscule morceau de corne qui, d'après l'odeur, appartenait à la bête. Or il n'avait jamais entendu parler de loup-garou cornu... L'autre détail troublant était que la nuit du massacre la lune n'était qu'un mince croissant dans le ciel. A coup sûr, il avait plutôt affaire à un polymorphe.

Il avait donc suivi la piste qui avait fini par le mener aux Terres Sauvages. Il sentait qu'il était près du but car il était parvenu à trouver de nouvelles traces au fur et à mesure de sa progression et il avait pu constater quelques changements chez la créature : ses pattes arrières s'étaient transformées en jambes et elle pesait moins lourd.

Il continua sur une bonne centaine de mètres avant d'atteindre une monticule couronné de maigres arbustes...
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #1 le: Septembre 02, 2017, 09:54:56 »

Il était à présent assez rare que la Terranide s’attaque volontairement à un esclavagiste pour libérer sa marchandise, mais cette fois-ci, son sang n’avait fait qu’un tour lorsqu’elle était passée sur la place publique de Nexus.  Des esclaves en vente, elle en avait déjà vu des tas. Bien sûr, cette vision la répugnait mais au fil de ses aventures, la Lycane avait parfaitement compris que certains de ses pairs acceptaient leurs sors et refusaient même de prendre une autre voie. De plus, s’attaquer à un marchand au beau milieu de tout le monde n’était également pas une idée des plus intelligentes. Mais cette fois-ci son regard s’était arrêté sur les marchandises disposées à la vue de tous et plus particulièrement sur les états des plus miteux et minables. Ce n’était même plus des êtres vivants mais juste des enveloppes corporelles sans âmes. Justes bonne à servir d’objets pour assouvir les désirs malsains d’hommes ou de femmes sans la moindre moralité.

Ainsi, la Louve avait attendu que le temps passe, restant discrète pour ne pas attirer les regards. Elle assista à la vente d’autres terranides, d’une elfe et d’une humaine semblant provenir de la Terre, toujours sans un mot. Elle les avait observé quand ils rassemblaient leurs affaires, riant en soupesant la besace d’or bien remplit. Puis, comme si elle chassait une proie quelconque, la Louve s’était mise à les suivre, jusqu’à tomber sur  « l’entrepôt » qui leur permettait de stocker les esclaves. Elle n’attaque pas de suite, observant cachée dans la pénombre jusqu’à une heure avancée de la nuit. Là, la Terranide avait adopté sa forme de lycanthrope et s’était simplement faufilée dans l’entrepôt avant de commettre –ne mâchons pas nos mots – un véritable massacre. Ses victimes n’eurent guère le temps de réagir et tombèrent rapidement l’un après l’autre. Certains parvinrent cependant à la blesser, et eurent droit à une mort simple et rapide à base de gorge arrachée.  Mais une fois son crime effectué, enfin pouvait-on réellement en parler d’un ?  La Lycane en  avait profité pour libérer certains des esclaves, ou du moins ceux qui avaient décidés de la suivre et qui ne s’étaient pas bêtement résignés à leurs sorts.  De plus, elle n’avait pas vraiment le temps de parlementer, ni de les forcer à la suivre mais au moins, certains ne vivraient pas un enfer.

A présent, la Louve marchait dans les Terres Sauvages,  ayant repris une forme plus humaine. Elle avait bien sûr guidés les anciens esclaves jusqu’en dehors de la ville en passant outre la vigilance des gardes jusqu’à un endroit où ils pourraient décider de leur route à suivre. S’étirant un peu, la Lycane émit un bâillement avant de poser une main sur son ventre tandis que ce dernier émettait un grognement bien distinct. La faim lui tiraillait les entrailles. S’arrêtant donc au sommet d’un monticule couronné de maigres arbustes, la Lycane avait détaché de sa ceinture un lapin qu’elle avait attrapé vite fait après s’être séparée des anciens esclaves. S’accroupissant en tailleur, elle le dépeça rapidement et avec précision, le vidant également avant de le prendre simplement dans ses mains et de le faire cuire grâce à des flammes.  Une légère fumée commença donc à s’élever dans le ciel suivit d’une odeur de viande qui cuisait doucement.  Et tandis que la Louve regardait la chaire du lapin prendre peu à peu une teinte différente, elle prit une inspiration, parlant à voix haute :

« Je t’ai entendu. »

Ses oreilles fièrement dressée sur le sommet de son crâne lui permettaient d’avoir une ouïe bien plus fine que la moyenne humaine.  Soupirant d’un air las, la Louve cessa le feu qui cuisait son repas et le posa simplement à même le sol avant de se relever d’un bond,  émettant un grognement.

« Si tu penses que je vais te dire où je les amenés… »

Elle se retient de terminer sa phrase par un juron bien placé,  pensant se trouver face à l’une de ses personnes gérants le marché d’esclave qu’elle avait attaqué quelques heures plus tôt. Elle ne bougea cependant pas, attendant de voir son adversaire et d’agir en conséquence, sa main cependant posée contre la garde d'une de ses épées, prête à dégainer. Et au pire, il lui restait sa magie.
« Dernière édition: Septembre 02, 2017, 10:36:30 par Shad Hoshisora » Journalisée

Kolgrim
Créature
-

Messages: 168


Sorceleur de l'Ecole de la Vipère


Voir le profil
Fiche
Description
Kolgrim est un sorceleur, un mutant, un chasseur de monstre, de l'École de la Vipère. Il parcourt les contrées de Terra pour exécuter des contrats, moyennant une rétribution financière. Bénéficiant de mutations qui l'ont doté de réflexes, de sens et d'un métabolisme accrus, il est expert au maniement de l'épée et dispose de tout un arsenal de potions et de bombes.
« Répondre #2 le: Septembre 03, 2017, 10:58:37 »

Une bonne odeur de chair cuite lui parvint aux narines, signe qu'il ne s'était pas trompé. Ceci dit, même un humain ordinaire l'aurait sentie de là où il se trouvait actuellement (sans compter la fumée du feu de camp).

- Je t'ai entendu. clama une voix féminine, provenant du bouquet d'arbustes.

Kolgrim se figea et sortit son épée d'argent de son fourreau. Il n'avait peut être pas été aussi discret qu'il l'aurait bien voulu. Quoi qu'il en soit la créature devait avoir une sacré ouïe. *Après tout, si c'est une lycanthrope, c'est plutôt normal...*

Il vit bientôt une femme se dresser face à lui. Elle était petite, menue, à la chevelure bleu sombre (il avait déjà vu des couleurs de cheveux inhabituelles chez certaines créatures, comme les Dryades qui avaient une chevelure verte, aussi ne fut-il pas étonné) mais ce qui retint surtout son attention était les deux oreilles lupines qui ornaient le sommet de son crâne. Il vit également quelque chose se balancer derrière elle et il comprit que la donzelle était pourvue d'une queue !

*Ce doit être sûrement une hybride ou alors une forme intermédiaire, entre l'humain et le loup, qu'elle peut adopter à l'envi*

- Si tu penses que je vais te dire où je les amenés… grogna-t-elle, la main posée sur une épée qu'elle portait au côté.

*De quoi parle-t-elle ?* se dit-il avant de se souvenir que durant son enquête à l'entrepôt, il avait vu de nombreuses traces de pas. *Elle parle sûrement des esclaves qu'elle a libérés et elle pense que suis à sa recherche pour la cuisiner à ce sujet*

Il rengaina son arme et s'avança vers elle, les mains ouvertes, signe qu'il ne désirait pas se battre.

- Je ne vais pas te mentir : j'ai été bel et bien envoyé par un commanditaire pour traquer, selon ses dires, un monstre qui avait massacré ses hommes. Mais je suis loin d'être aveugle : j'ai vu l'entrepôt en question, ou plutôt l'enclos à esclaves, et je peux te dire que j'ai vu du bétail mieux traité que ça... Je pense surtout que tu avais tes raisons d'agir ainsi et quelque part je les approuve.

Il se tut, attendant une réponse de la part de la créature.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #3 le: Septembre 03, 2017, 12:04:39 »

Il fallait être aveugle pour ne pas comprendre que l’homme qui se trouve en face de la Lycane était bien plus dangereux et habile qui ne le laissait croire. Elle ne recula pas immédiatement la main de son arme, méfiante, écoutant  simplement ce que l’humain avait à lui dire. Une petite hésitation plana pendant encore deux à trois secondes avant que la Louve ne prenne une posture plus décontractée, retirant sa main de sa garde. Cependant décontractée ne voulait pas dire « sans garde » et la Terranide observait les mouvements de son interlocuteurs avec attention et méfiance. Quoi de plus normal après tout, surtout quand ce dernier lui a avoué qu’il était là suite à son coup de la nuit passée ?

« Des corps sans âmes, sans volonté de vivres, tout justes bons à servir d’objets de plaisirs…Je n’allais pas les laisser deviner ainsi, pas après avoir presque connu le même sort. Je n’ai pas pour habitude de m’attaquer aux enclos de Nexus mais…ce fut la goutte de trop. »

Elle se tut un instant, fit quelques pas, ramassa son repas du soir, notant d’un coup d’œil que la chaire était finalement cuite à point avant de découper avec l’une de séparer avec une  de ses dagues la carcasse en deux, créant ainsi deux part égales. Elle en laissa une sur un rocher plat à l’encontre de Kolgrim et pris l’autre tout simplement en main, s’installant de nouveau sur le sol, arrachant un bon morceau de viande à l’aide de ses crocs.

« Hum et que vas-tu faire ? Tu as été engagé pour m’attraper non ? Tu as donc un contrat à remplir  et surtout une somme à récupérer. Pour l’or ça pourrait s’arranger si vraiment tu en as besoin mais pour la preuve de ta réussite…ha et oui prends le morceau, ne t’en fais pas, il est juste cuit, pas empoisonné. Ce n’est pas ma façon de faire après tout. »

Cuit oui mais avec quoi ? Il n’y avait pas la moindre trace d’un feu de camp, pas la moindre herbes sèches brûlés, ni petits fagots de bois, rien. De plus, la Louve avait quelque peu « confiance » en l’inconnu et se permettait de ne pas être totalement sur la défensive, ce qui pouvait prêter à confusion.  Le fixant de ses yeux azurés, la Lycane semblait réfléchir, un morceau d’os craquant sous sa dentition.

« Tu n’es pas un humain lambda hein ? Je veux dire, on enverrait pas un humain seul s’occuper d’un monstre qui a massacré une douzaine de ses pairs dans un entrepôt…Et puis…Je doute que beaucoup se balade avec une épée en argent. Qui es-tu ? »

En réalité, la Louve ne désirait pas se battre et montrait pas ses actions et ses paroles qu’elle voulait éviter le conflit, en espérant que son interlocuteur soit sur la même longueur d’onde !


Journalisée

Kolgrim
Créature
-

Messages: 168


Sorceleur de l'Ecole de la Vipère


Voir le profil
Fiche
Description
Kolgrim est un sorceleur, un mutant, un chasseur de monstre, de l'École de la Vipère. Il parcourt les contrées de Terra pour exécuter des contrats, moyennant une rétribution financière. Bénéficiant de mutations qui l'ont doté de réflexes, de sens et d'un métabolisme accrus, il est expert au maniement de l'épée et dispose de tout un arsenal de potions et de bombes.
« Répondre #4 le: Septembre 03, 2017, 02:59:22 »

La créature sembla se détendre car sa main quitta le pommeau de son épée mais Kolgrim savait, ou plutôt sentit, qu'elle restait sur le qui-vive. Quoi de plus normal après tout : elle pouvait penser qu'il lui mentait afin qu'elle relâche sa garde.

- Des corps sans âmes, sans volonté de vivre, tout justes bons à servir d’objets de plaisirs…Je n’allais pas les laisser devenir ainsi, pas après avoir presque connu le même sort. Je n’ai pas pour habitude de m’attaquer aux enclos de Nexus mais…ce fut la goutte de trop.
- Je comprends ce que tu veux dire : je suis né à Ashnard, ai grandi dans les bas-fonds et ai vu des esclaves. Ceux de là-bas ne sont pas mieux traités qu'ailleurs. Si l'on ne m'avait pas recueilli, nul doute que j'aurais fini par rejoindre leurs rangs pour trimer dans une mine ou un champ ou pour devenir esclave de plaisir...

Elle ramassa son repas, une carcasse de lapin cuite, la coupa en deux et alla s'assoir, laissant l'autre moitié sur une pierre plate, sûrement à l'intention du sorceleur qui alla la rejoindre. Lorsqu'il fut suffisamment près d'elle, son médaillon se mit à vibrer, signe d'une présence surnaturelle mais pas seulement : l'armement que transportait la donzelle n'était pas ordinaire, il en jurerait.

- Hum et que vas-tu faire ? Tu as été engagé pour m’attraper non ? Tu as donc un contrat à remplir  et surtout une somme à récupérer. Pour l’or ça pourrait s’arranger si vraiment tu en as besoin mais pour la preuve de ta réussite… Ha et oui prends le morceau, ne t’en fais pas, il est juste cuit, pas empoisonné. Ce n’est pas ma façon de faire après tout.

- Merci de partager ton repas avec moi ! Et ne t'inquiète pas pour le poison, je l'aurais senti ! fit-il, avec un sourire reconnaissant. Pendant quelques instants il se mit à manger en silence. Il remarqua à un moment donné l'absence de feu de camp. *Avec quoi a-t-elle fait cuire ce lapin ?! Se pourrait-il qu'elle maîtrise le feu ?*

Il répondit finalement à la question de la créature :

- Hum, on m'a effectivement engagé pour t'attraper mais je peux très bien dire que j'ai fait chou blanc. Évidemment ma réputation en prendrait un coup mais on ne peut pas toujours être au meilleur de soi-même n'est-ce pas ?
- Tu n’es pas un humain lambda hein ? Je veux dire, on enverrait pas un humain seul s’occuper d’un monstre qui a massacré une douzaine de ses pairs dans un entrepôt…Et puis… Je doute que beaucoup se baladent avec une épée en argent. Qui es-tu ?
- C'est exact. Mais avant ça, permets moi de me présenter : je me nomme Kolgrim et je suis ce qu'on appelle un sorceleur, un mutant, un chasseur de monstres. Tu as vu juste pour mon épée : elle est bien en argent et nous l'utilisons pour tuer les créatures surnaturelles et d'origine magique ; l'autre est en acier, idéale pour se débarrasser des humains, notamment des employeurs indélicats qui voudraient ne pas nous payer ou nous blouser...

Il continua à manger puis au bout d'une minute sortit une bourse de sa poche :

- Pour être honnête, je pense que quelque chose cloche dans cette mission : le commanditaire, enfin le larbin qu'il a envoyé à sa place, m'a même versé un acompte de 100 couronnes - la récompense totale étant de 500 - sans même marchander ou négocier...

Il réfléchit à toute vitesse et dans un éclair de lumière, un détail lui revint : quand le mystérieux homme à capuche s'était approché de lui, son médaillon s'était mis à vibrer doucement mais il n'y avait pas spécialement fait attention, attribuant cette vibration au passage d'un magicien dans la rue (Nexus était réputée pour ses mages et ses écoles de magie). Au bout de l'entrevue, il lui avait donné l'acompte et là son médaillon était resté inerte.

- Je pense que mon employeur s'est servi de moi pour te repérer et qu'il se sert d'un traceur, à coup sûr l'une des pièces de cette bourse, pour nous localiser...
« Dernière édition: Septembre 03, 2017, 04:49:31 par Kolgrim » Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #5 le: Septembre 03, 2017, 07:46:25 »

"- C'est exact. Mais avant ça, permets moi de me présenter : je me nomme Kolgrim et je suis ce qu'on appelle un sorceleur, un mutant, un chasseur de monstres. Tu as vu juste pour mon épée : elle est bien en argent et nous l'utilisons pour tuer les créatures surnaturelles et d'origine magique ; l'autre est en acier, idéale pour se débarrasser des humains, notamment des employeurs indélicats qui voudraient ne pas nous payer ou nous blouser... »

« Un sorceleur…J’en ai combattu une il y’a quelques temps, pour un tournoi. Sacrée bataille.  Enfin à la fin j’ai déclaré forfait…Longue histoire. Tu dois donc utiliser ce que vous appelez des runes non ? Enfin je n’ai pas le mot exact. – elle désigna par la suite de l’index son épée d’acier – je te rassure, même celle-ci aurait fait largement l’affaire pour me tuer. A moins que vous considérez les Terranides comme des êtres surnaturels ?  Oh et comme tu m’a donné ton nom, je vais faire de même, tu peux m’appeler Shad. »

Ainsi les présentations étaient faites. Et surtout la Terranide avait maintenant un peu plus idée de la personne qui se trouvait en face d’elle et savait pertinemment qu’il ne fallait pas la sous-estimer. Elle siffla d’admiration en entendant la somme que Kolgrim devait recevoir pour sa capture, et c’était loin d’être une petite somme ! D’un côté, elle en était étonnée mais d’un autre cela ne la surprenait pas. Le commanditaire ne savait pas qu’elle n’était qu’une simple terranide et devait penser s’attaquer à une créature plus sauvage. Et puis, il ne fallait pas oublier qu’elle lui avait un peu coulé son fond de commerce pendant un certains temps.  De quoi lui attirer les foudres du maître. Mais la Louve avait  la conscience tranquille et pour rien au monde elle ne reviendrait sur son action. Ce qui a été fait devait être fait, tout simplement. Observant la bourse, elle reprit simplement la parole :

« Si tes pensées sont exactes alors ils ont dû envoyer des troupes pour nous retrouver au moment où tu t’es arrêté prenant cela pour leur ordre de départ.  Cependant je doute qu’ils arrivent dans l’immédiat, le mieux serait  d’abandonner la bourse à un endroit ou bien. ..D’inspecter une à une chacune de tes pièces. »

Cent pièces à vérifier ce n’était pas la mer à boire surtout avec un talisman magique qui détecte toute trace de magie ! Pensive, la Lycane tapota quelques instants sur les os de la carcasse qu’elle tenait.

« C’est étrange, c’est comme si ton commanditaire n’avait pas confiance en toi et t’avais juste utilisé pour me traquer. Hé faut dire aussi que je n’ai pas quitté la région et que je ne me suis pas embêtée à dissimuler mes traces….-elle soupira – enfin, c’est étrange. »

Arrachant l’ultime lambeau de chair du lapin, la Louve le dégusta avant de se relever et de porter sa main à une bourse et de la lancer au sorcelleur.

« Je t’en prie, prends la somme qui te convient. Après tout si tu dois abandonner ton salaire, c’est la moindre que je puisse faire et ne t’en fais pas pour moi. J’ai mes ressources.»

Une ressource inépuisable qui étrangement lui servait surtout pour régler certains conflits mais jamais réellement pour ses biens personnels. Ou très rarement.  Relevant subitement ses oreilles, la Terranide marcha en direction d’un bord du monticule, clignant des yeux croyant mal voir avant de faire un mouvement du menton et indiquer à Kolgrim de la rejoindre.

« Je crois que nous avons de la visite. Enfin ils sont principalement contre moi donc si tu veux partir, je ne t’en voudrais pas mais si tu restes…Ne m’empêche pas de me défendre.  Hey qu’en dis-tu ? Souhaites-tu faire équipe avec ta cible ?  »

Qu’il accepte ou pas, la Lycane comptait bien se battre et se défendre. Montés sur des chevaux rehaussés d’armures, une troupe de soldats hurlaient, portant le blason de la maison du vendeur d’esclave. Et ces abrutis couraient à leurs pertes. Mais d'un côté ils avaient été rudement rapide, sans doute un petit coup de pouce de la magie.
Journalisée

Kolgrim
Créature
-

Messages: 168


Sorceleur de l'Ecole de la Vipère


Voir le profil
Fiche
Description
Kolgrim est un sorceleur, un mutant, un chasseur de monstre, de l'École de la Vipère. Il parcourt les contrées de Terra pour exécuter des contrats, moyennant une rétribution financière. Bénéficiant de mutations qui l'ont doté de réflexes, de sens et d'un métabolisme accrus, il est expert au maniement de l'épée et dispose de tout un arsenal de potions et de bombes.
« Répondre #6 le: Septembre 04, 2017, 08:25:13 »

La créature lui apprit qu'elle avait combattu une sorceleuse autrefois, durant un tournoi.

- Ah de quelle école venait-elle ? Comment s'appelait-elle ? Les femmes sorceleurs sont plutôt rares, déjà que nous ne sommes plus très nombreux...
- Tu dois donc utiliser ce que vous appelez des runes non ? Enfin je n’ai pas le mot exact.
- Des signes, fit-il doucement. Cinq en tout. Ce n'est pas de la grosse magie mais ça m'a sauvé la vie plus d'une fois.
- Je te rassure, même celle-ci aurait fait largement l’affaire pour me tuer (elle désigna sa propre épée qui était en acier). A moins que vous considérez les Terranides comme des êtres surnaturels ?
- Disons qu'une créature qui est capable de se transformer en autre chose, en l'occurrence un loup-garou, est forcément surnaturelle pour nous.


Quand Kolgrim lui fit part de ses doutes concernant le fait que l'employeur avait dû le tracer magiquement, sûrement au moyen d'une des pièces de la bourse, Shad émit l'hypothèse que des troupes avaient dû être envoyées dès l'instant où Kolgrim s'était arrêté dans la pinède ; elle lui suggéra soit d'abandonner sa bourse ou bien d'inspecter chacune des pièces.

- Cela va nous prendre un petit bout de temps pour repérer la bonne...

A un moment donné Shad, sortit une grosse bourse de sa poche et la tendit à Kolgrim, lui disant de prendre la somme qui lui convenait et de ne pas s'inquiéter pour elle car elle avait des ressources. Si le sorceleur fut surpris, il n'en montra rien mais il se perdit en conjectures sur cette étrange créature : elle était habillée simplement - enfin bon elle portait quand même une belle armure de cuir et des armes d'excellente facture -  et sortait comme si de rien n'était une bourse bien rebondie dont le contenu - il avait fini par regarder à l'intérieur - permettait de loger deux bons mois dans une auberge cossue. Il prit la somme dont il avait besoin - 500 couronnes - et remercia Shad d'un sourire.

C'est alors que les oreilles de Shad bougèrent : manifestement elle venait d'entendre quelque chose. Kolgrim aussi. Ils se redressèrent et virent au loin, venant du levant, une troupe de cavaliers bien armée. *Comment se fait-il qu'on ne les ait pas entendu plus tôt ?!* pensa-t-il.

- Je crois que nous avons de la visite. Enfin ils sont principalement contre moi donc si tu veux partir, je ne t’en voudrais pas mais si tu restes…Ne m’empêche pas de me défendre.  Hey qu’en dis-tu ? Souhaites-tu faire équipe avec ta cible ?
- Je pense surtout qu'ils viennent pour nous deux : mon "employeur" ne veut pas laisser de témoin derrière lui...

Les cavaliers arrivèrent bientôt à leur hauteur. Ils étaient au nombre de dix, vêtus d'acier, ainsi que leurs chevaux et bien armés. *Eh ben, il lésine pas sur le nombre et les moyens...* se dit-il en sortant d'une petite sacoche de cuir un objet de forme circulaire, fait en terre cuite et pourvu d'une mèche qu'il alluma avec Igni.

- Mèche courte ! hurla-t-il en balançant le projectile qui, quand il atterrit au beau milieu de la troupe, explosa, provoquant une belle pagaille : des chevaux paniquèrent et des hommes furent désarçonnés. Kolgrim dégaina son épée en acier et se tourna vers Shad un sourire carnassier aux lèvres : la danse de mort allait commencer...
« Dernière édition: Septembre 04, 2017, 11:39:42 par Kolgrim » Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #7 le: Septembre 04, 2017, 11:05:04 »

Lorsque Kolgrim l’interrogea sur la sorcelleuse qu’elle avait dû combattre, notamment sur son nom et son école, la Louve avait répondu par la négative, lui expliquant qu’elle n’avait aucune idée de tout cela, car comme elle l’avait expliqué plus tôt, il s’agissait d’un adversaire. Et pendant une bataille on se fiche bien de savoir le nom de son opposant. Du moins la plupart du temps.  Maintenant, elle n’allait également pas s’amuser à interroger chaque soldat qui venait vers eux pour lui demander son nom et où il avait appris à se battre.  S’attendant à ce que le sorceleur parte, la Louve fut quelque peu surprise de sa réponse, le regardant avant de regarder la cavalerie charger droit vers eux.

« Alors ton employeur a fait une énorme connerie… »

Se contenta t’elle d’argumenter tandis qu’elle regardait partir le petit objet sphérique vers les cavaliers.   Plaçant son bras devant son visage pour se protéger  des quelques éclats probables, la Terranide regarda une dernière fois Kolgrim, lui rendant son sourire avant de s’élancer dans la bataille, se transformant cette fois non pas en lycanthrope mais en une magnifique et étrange louve au pelage noir, blanc et…bleu.  Elle sauta sur un premier adversaire, plantant ses crocs à travers son casque de maille jusqu’à sa nuque, utilisant des sors de feu pour maintenir d’autres adversaire à distance, et les brûlant aussi au passage.

Relâchant sa cible, elle s’élança vers d’autres adversaires, jouant sur sa capacité de transformation. Une fois elle était simple terranide lançant un couteau vers un cavalier, une autre fois lycanthrope qui éventré un soldat ou encore louve qui brisait des nuques. Et sous toutes ses formes, la Terranide pouvait user de l’élément destructeur, du feu pour vaincre ses ennemis. Elle ne se préoccupa pas réellement de Kolgrim, sachant par instinct qu’il  n’aurait aucun mal à se débarrasser de ses adversaires. Et quels adversaires ! Les pauvres ne survirent pas bien longtemps. Marchant au milieu des cadavres, la Louve vérifiait surtout qu’aucun d’entre eux ne soit encore vivant. Mieux valait diminuer les risques d’une attaque surprise.

« J’ai comme l’impression qu’ils ont été téléportés…Mais aucune trace d’un mage parmi eux…. Quelque chose me dit que nous  allons de nouveau avoir très vite de la visite… »

Et  il ne fallut pas attendre bien longtemps avant de voir apparaître de nulle part  une autre douzaine de chevalier en armure. La Lycane soupira et se prépara à un nouvel affrontement :

« Tant qu’on aura pas trouver le mage, cela pourra continuer un long moment, que choisis tu, je reste et tu le cherche ou l’inverse ? »


Dans les deux cas,  que ce soit elle ou lui, ils avaient de quoi traquer le mage et le mettre à mal.
Journalisée

Kolgrim
Créature
-

Messages: 168


Sorceleur de l'Ecole de la Vipère


Voir le profil
Fiche
Description
Kolgrim est un sorceleur, un mutant, un chasseur de monstre, de l'École de la Vipère. Il parcourt les contrées de Terra pour exécuter des contrats, moyennant une rétribution financière. Bénéficiant de mutations qui l'ont doté de réflexes, de sens et d'un métabolisme accrus, il est expert au maniement de l'épée et dispose de tout un arsenal de potions et de bombes.
« Répondre #8 le: Septembre 05, 2017, 06:28:34 »

Le combat fut aussi bref qu'intense.

L'épée de Kolgrim fendait l'air, tranchant la chair, découpant des membres et des têtes. Il avait une tactique maintes fois éprouvée face à des ennemis à cheval : il utilisait Aard pour désarçonner le cavalier (pour être exact le souffle d'air faisait paniquer la monture qui se cabrait) et ensuite il fonçait sur le malheureux qui, n'ayant pas le temps de retrouver ses esprits après la chute, se voyait passer de vie à trépas en un rien de temps.

*Elle se débrouille la donzelle !* pensa-t-il, jetant de temps à autre un bref regard à son alliée qui se débarrassait de ses ennemis tout en adoptant différentes formes, toutes plus efficaces les unes que les autres, remarquant également qu'elle maîtrisait le feu.

Lorsque l'affrontement fut enfin terminé, Shad retourna auprès du sorceleur qui nettoyait la lame de son épée :

- J’ai comme l’impression qu’ils ont été téléportés…Mais aucune trace d’un mage parmi eux…. Quelque chose me dit que nous  allons de nouveau avoir très vite de la visite…
- Oui ou alors il a dû les téléporter de son repaire... Quoi qu'il en soit cela a dû lui demander une sacré dépense d'énergie.

Pour donner raison à la Terranide, une autre troupe apparut comme par enchantement. Kolgrim nota un détail curieux : à l'endroit d'où ils étaient venus l'air ondulait, un peu comme quand on regarde au dessus d'un feu en pleine journée.

- Un portail ! Là ! fit-il en désignant de l'index le phénomène. J'ai une idée : pas la peine qu'on combatte ces abrutis. On les contourne et on emprunte l'ouverture magique.

Sans vraiment attendre de réponse, il sortit une sorte de cylindre de cristal fermé aux extrémités par un capuchon de bronze. Un liquide bleu brillant baignait à l'intérieur. Kolgrim fit pivoter légèrement l'un des capuchons puis lança l'objet vers la troupe de cavaliers. Quand il toucha le sol il y eut une sorte de déflagration sourde accompagnée d'une boule de lumière blanche qui grandit au point de recouvrir la zone d'impact sur au moins sept à huit mètres.

Les cavaliers ainsi que leurs montures semblaient être pris dans la glace, figés dans la même position qu'ils avaient eus au moment de l'explosion de la bombe Vent du Nord. L'herbe elle-même était gelée et un tapis de givre recouvrait le sol.

- Vite, fonçons avant que le portail ne se referme ! cria Kolgrim à Shad.
« Dernière édition: Septembre 05, 2017, 07:20:36 par Kolgrim » Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #9 le: Septembre 07, 2017, 11:17:55 »

Une téléportation à distance….C’était logique. Couard mais logique. Ainsi le mage pouvait rester en sécurité et envoyer des troupes affaiblir les cibles désignées. Le seul bémol, cela lui demanderait une bonne quantité d’énergie comme l’avait si bien souligné Kolgrim. Et cette dépense d’énergie se voyait déjà par les résonances du portail qui avait permis à la seconde troupe d’arriver. Un petit changement de densité dans l’air que la Lycane ne nota pas immédiatement jusqu’à ce que le sorceleur l’ait prévenu.

« Tu as de bons yeux…Va pour passer au travers du portail et en finir rapidement ! »

S’attendant à devoir se débarrasser vite fait bien fait de leurs adversaires, la Louve s’arrêta net dans son élan quand elle nota la présence d’une étrange petite fiole.  Restant en retrait sans entrer directement dans la mêlée, elle put voir l’effet du contenu et déglutit d’horreur. C’était rudement efficace et être gelée n’était pas une chose à laquelle elle aspirait. Certes elle maîtrisait le feu mais si elle était immobilisée et dans l’incapacité d’utiliser ses techniques, son pouvoir ne lui servait à rien. Et cette chose, cette simple bombe  de glace, elle préférait s’en méfier comme la peste.  Mais là n’était pas le plus important pour l’instant, car le duo marcha rapidement à travers les soldats devenus statut de glace et passa à travers le portail.

Ils arrivèrent dans une salle munie de runes tracés à la même le sol, de livres anciens, de bougies et d’encens allumés ici et là et qui emplissait la pièce d’une odeur entêtante. Mais pas la moindre trace du mage. S’approchant d’une des runes, la Louve l’examina et nota la présence de quelques traces de poussières de craies qui allaient dans une direction. Peut être que leur cible avait pris cette voie ? D’ailleurs comment avait-il fait pour savoir qu’ils allaient traverser le portail ? Et quand bien même où était le reste des troupes qui devaient attendre leur tour afin d’être téléportés ?

« C’est calme et bien trop vide de vies humaines à mon goût. »

Elle fit quelques pas  tendant l’oreille mais ne perçut aucun mouvement parvenant d’une pièce voisine et niveau odeur, seules l’encens était celle qu’elle arrivait à détecter. Cela était bien trop étrange. Elle s’avança à nouveau vers la rune, s’accroupit et observa les différents dessins qui la composait avant de pousser un long et profond soupir :

« J’aurais beau la regarder pendant des heures comme ça, je ne saurais dire sa fonction…Mais j’ai comme l’impression que nous  ne sommes pas là où nous devrions être. Enfin que nous y sommes sans y être. Comme…Une sorte d’illusion ? Ou alors on a juste à passer une porte et tomber sur ceux que nous cherchons mais…non c’est étrange. »

Se relevant, l’Okami alla attraper l’un des grimoires. Ou du moins essaya car à peine l’avait-elle prit en main que le livre tomba en poussière.

« Super. Pas toucher aux livres. Enfin une idée Kolgrim ? Illusion ? Pas illusion ?  Peut-être peux –tu le détecter ? »

Demanda t'elle tout simplement.

Journalisée

Kolgrim
Créature
-

Messages: 168


Sorceleur de l'Ecole de la Vipère


Voir le profil
Fiche
Description
Kolgrim est un sorceleur, un mutant, un chasseur de monstre, de l'École de la Vipère. Il parcourt les contrées de Terra pour exécuter des contrats, moyennant une rétribution financière. Bénéficiant de mutations qui l'ont doté de réflexes, de sens et d'un métabolisme accrus, il est expert au maniement de l'épée et dispose de tout un arsenal de potions et de bombes.
« Répondre #10 le: Septembre 09, 2017, 05:51:24 »

Kolgrim et Shad passèrent donc le portail, profitant que les cavaliers soient gelés temporairement par les effets de la bombe Vent du Nord. La version de cette dernière n'était pas très puissante si bien qu'au lieu de tuer instantanément les adversaires, elle les figeait dans la glace temporairement.

Le décor qui les attendit derrière le portail était celui d'une bibliothèque couvertes de parchemins et de livres anciens et poussiéreux. Une odeur lourde d'encens flottait dans l'air et l'endroit était éclairé par un grand nombre de bougies. Des runes étaient gravées à même le sol mais Kolgrim, pas plus que Shad, n'en comprenait la signification.

- C’est calme et bien trop vide de vies humaines à mon goût.
- Oui et la pièce n'est pas assez vaste pour accueillir toute une troupe de cavaliers...

Il nota lui aussi les traces de craie qui menaient vers une direction. Les suivants, il s'aperçut qu'elles menaient vers un cul-de-sac. D'ailleurs la pièce n'avait pas d'autre issue que le portail par où ils étaient passés. Bizarre... Les paroles de Shad firent écho à ses pensées  : il était possible que l'endroit soit une illusion.

- Tu n'as peut être pas tort... fit-il en hochant la tête. Je sens l'odeur de l'encens mais pas celle provenant des livres et des parchemins alors qu'ils sont vieux de plusieurs décennies, voire plusieurs siècles...

Il se concentra et le symbole d'Yrden apparut dans la paume de sa main. Il se baissa brusquement et posa sa main sur le sol. Instantanément un vaste cercle composé d'une bonne douzaine de symboles d'Yrden apparut dans toute la salle ce qui eut pour effet de refermer le portail et de dissiper l'illusion : les murs, les contours des étagères, des  grimoires et des rouleaux de parchemin devinrent flous puis finirent pas disparaître ne laissant qu'une vaste esplanade à ciel ouvert où ne subsistait que l'odeur de l'encens et les runes gravées à même le sol. Au-delà, il y avait la forêt.

A l'autre bout, on pouvait distinguer une arche de pierre menant à une volée de marches conduisant elle-même à une demeure d'aspect rocambolesque...
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #11 le: Septembre 12, 2017, 05:49:55 »

Une illusion ! C’était belle et bien une illusion ! Aurait-elle était dissipé si la Louve aurait détruit les runes sur le sol ou est-ce qu’un autre élément se serait déclenché à la place ? Cela, la Terranide ne le saura jamais mais elle était néanmoins heureuse de savoir que le sorceleur avait de quoi dissiper ce type de magie.  Elle observa les environs, son regard se portant sur la forêt et surtout sur la demeure qui y trônait au-delà. Il n’y avait aucune raison de tergiverser, leur nouvelle destination était toute trouvée, mais était néanmoins à plusieurs kilomètres de leur position actuelle. Soit ! Ce détail n’était pas un point gênant, la Lycane se tourna vers Kolgrim.

« Je vais te porter jusqu’à là-bas, je ne sais pas si la forêt est jonchée de pièges donc je compte  toi pour les détecter en cas de besoin. Si nos cibles sont là-bas, ils doivent sans doute s’attendre à notre venue et donc se préparer en conséquence… »

Ce qui signifiait mise en place de pièges, préparant de troupes pour la bataille, vérification des armes et des armures. Au sein de ces murs devaient se dérouler un véritable pied de guerre. Observant une dernière fois la demeure, la Lycane émit un grognement. Cette façade…Devait aussi être factices, tout comme la pièce où ils avaient été quelques minutes plus tôt. Non, au vue des troupes qui les avaient attaqué, il était fort probable que le duo ne voit en ce moment précis qu’une parcelle de la vérité.  Et ils allaient devoir lever le voile dessus. Se transformant, la Louve s’allongea devant Kolgrim afin qu’il puisse aisément monter sur son dos. Elle se releva par la suite, s’assura qu’il avait bonne prise et s’élança en premier lieu vers la forêt.

Forêt qui était bien sûre piégée comme l’avait pensé la Lycane. C’était cousu de fils blancs et bien trop prévisible.  Immolant ses pattes afin de brûler les éventuels pièges mécaniques sur le sol, la Louve comptait bien évidemment sur Kolgrim pour détecter et déjouer les pièges de types magiques. Néanmoins, certains furent déclenchés, telle une soudaine bourrasque cherchant à repousser la monture et son cavalier dans un fossé remplit de piques acérés ou bien encore une zone frappée sans cesse par des éclairs.  Ce qui obligea la Louve à courir en zigzag.

Ce fut après une bonne heure de couses que la Louve sortie de la lisière de la forêt. Bien que piégée, ces derniers avaient été posés à la hâte et n’avaient pas été une menace conséquente. Continuant dans sa lancée, elle arriva aux abords des marches où elle s’arrêta.

« Terminus. Je pense qu’il vaut mieux continuer à pied à partir d’ici. Je pense qu'on ce qu'on cherche doit être plutôt sous terre

Sinon pourquoi diable n'y aurait il qu'une simple maison en vue ? Pour en avoir le coeur net autant voir sur place.

« Dernière édition: Septembre 17, 2017, 08:46:51 par Shad Hoshisora » Journalisée

Kolgrim
Créature
-

Messages: 168


Sorceleur de l'Ecole de la Vipère


Voir le profil
Fiche
Description
Kolgrim est un sorceleur, un mutant, un chasseur de monstre, de l'École de la Vipère. Il parcourt les contrées de Terra pour exécuter des contrats, moyennant une rétribution financière. Bénéficiant de mutations qui l'ont doté de réflexes, de sens et d'un métabolisme accrus, il est expert au maniement de l'épée et dispose de tout un arsenal de potions et de bombes.
« Répondre #12 le: Septembre 18, 2017, 04:56:32 »

Donc, après avoir invité Kolgrim à monter sur son dos - sous forme de loup géant - Shad et le sorceleur parcoururent à toute vitesse la forêt séparant le duo de l'étrange demeure, qui devait certainement être celle du magicien. Comme s'y était attendue la Terranide, et comme s'en était un peu douté Kolgrim, le chemin était truffé de pièges mais les pouvoirs de l'une et les sens aiguisés de l'autre leur permirent de les éviter.

Ils se trouvaient maintenant devant la construction qui semblait avoir été conçue par un architecte complètement zinzin ou sous l'emprise de substances illicites : comportant deux étages, la maison avait l'air de menacer de tomber en morceaux à tout moment ; la façade était penchée vers l'avant tandis que les autres murs donnaient l'impression d'avoir été défoncés par le poing d'un géant, la porte d'entrée était de forme octogonale mais était un peu de travers, les fenêtres avaient été mises au petit bonheur la chance et le toit était inachevé par endroits...

- Eh ben, c'est miracle qu'elle ne se casse pas la gueule cette baraque... fit-il d'une voix amusée. Tandis qu'il s'approchait de la volée de marches - bancales - qui menaient à l'entrée, son médaillon se mit à vibrer. De la magie ! Je comprends comment cette bicoque tient encore debout : c'est grâce à la magie.

Shad émit l'hypothèse que l'objet de leurs recherches devaient se trouver sous terre. Kolgrim haussa les épaules : on ne le saura qu'en regardant à l'intérieur.

Il s'approcha de la porte et l'examina : elle ne semblait pas piégée et ses sens de sorceleurs ne détectaient rien de dangereux, du moins en ce qui concernait l'entrée, parce qu'au-delà, il pouvait très bien avoir autre chose... Il n'y avait pas de poignée mais un heurtoir en forme de tête d'éléphant se trouvait en son centre.

- Qu'est ce qu'on fait on frappe avant d'entrer ou on défonce la porte ? demanda-t-il à la Terranide.
« Dernière édition: Septembre 18, 2017, 05:15:52 par Kolgrim » Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #13 le: Septembre 18, 2017, 08:08:46 »

Quelle étrange bâtisse ! Complétement bancale, sur le point de s’effondrer et pourtant qui tenait sur place ! Ha, que la magie peut être utile ! La Lycane posa sa main sur la porte et effleura  du bout des doigts le heurtoir en forme de tête d’éléphant. Frapper  ou simplement défoncer la porte ? Elle se recula et observa de nouveau l’étrange bâtiment. Y entrer par la force serait chose facile mais qui sait ce que cela pouvait provoquer ? Même si c’était la magie qui permettait à ces ruines de ne pas s’effondrer sur elle-même, rien ne disait qu’une entrée trop fracassante ne provoquerait justement pas ces chutes. Quant au fait de toquer…Cela aussi sentait le piège à pleins nez mais possédait également une petite part de mystère.

« On toque. On verra bien… »

Attendant quelques instants pour savoir s’il n’y aurait pas d’objection, la Louve empoigna l’épais anneau du heurtoir, le recula de quelques centimètres et l’abattis contre la porte, une fois, puis une seconde avant de lâcher prise et d’attendre. Des inscriptions se mirent à luire sur la surface de la porte, partant de son centre et grandissant jusqu’à ses rebords, d’abord d’une couleur ternes, elles se mirent à luirent l’espace de quelques secondes et la porte disparue, comme volatilisée. Le duo put observer l’intérieur de la masure et même y pénétrer sans heurt. Cependant au moment où le dernier posa son pied à l’intérieur, la porte autrefois disparue  retrouva sa place initiale.

Si l’extérieur était déjà impressionnant, l’intérieur l’était tout autant ! Un gigantesque escalier trônait au centre, mais le point important c’était qu’il traversait également la pièce de tous les côtés, créant un gigantesque entremêlas d’escaliers. Et plus que tout, la pauvre petite bâtisse vue de l’extérieur était une fois à l’intérieur en réalité immense.

« Soit nous sommes au même endroit, soit nous avons traversé un portail…Bien nous avons plusieurs possibilité, par où on commence ? »

Rien que le rez-de-chaussé allait prendre quelques temps à être fouillé de fond en comble. Le plus  rapide était de se demander où pourrait bien se cacher ceux qui avait payé Kolgrim.  Aux étages inférieurs ou supérieurs ?  Relevant ses oreilles, la Lycane écouta attentivement mais n’entendit pas le moindre son. Du moins pas de sons étrangers, propre à la venue de gardes fortement armés. Etrange, ne devraient-ils pas être ici présent ?

« Cette absence est…troublante, je pense que nous sommes au bon endroit et que nos chers amis nous attendent à un endroit propice...Réfléchissons si j’étais un mage devant générer des portails où irais-je ? En hauteur ou…au sous-sol ? Je te laisse faire ce choix Kolgrim ! Choisi où nous allons ! »


Et ils avaient le choix des directions !
Journalisée

Kolgrim
Créature
-

Messages: 168


Sorceleur de l'Ecole de la Vipère


Voir le profil
Fiche
Description
Kolgrim est un sorceleur, un mutant, un chasseur de monstre, de l'École de la Vipère. Il parcourt les contrées de Terra pour exécuter des contrats, moyennant une rétribution financière. Bénéficiant de mutations qui l'ont doté de réflexes, de sens et d'un métabolisme accrus, il est expert au maniement de l'épée et dispose de tout un arsenal de potions et de bombes.
« Répondre #14 le: Septembre 19, 2017, 11:53:11 »

L'intérieur de la maison valait l'extérieur. Après être entrés d'une manière fracassante - en toquant à la porte - les deux compagnons virent une vaste pièce au milieu de laquelle il y avait un grand escalier en colimaçon qui ensuite se divisait en plusieurs escaliers, chacun reliant les étages et pièces supérieurs de la bicoque.
L'escalier central s'enfonçait également dans les sous-sols de la demeure.

- Soit nous sommes au même endroit, soit nous avons traversé un portail…Bien nous avons plusieurs possibilité, par où on commence ?
- Non, nous sommes au même endroit ; j'aurais senti la présence d'un portail si cela avait le cas.

Shad laissa à Kolgrim le choix de la direction à prendre. Et ce dernier scruta les alentours grâce à ses sens de sorceleur : il sentit une odeur d'ambre alcoolisée - de l'Eau de Cologne pour être exact - qui provenait du sous-sol ; par ailleurs il entendait des battements de cœur ainsi qu'une respiration très faibles et qui provenaient du même endroit.

- Par là ! dit-il en désignant les marches qui menaient en bas. Je sens une présence !

Il dégaina son épée en acier et prit la tête. Au bout d'une bonne dizaine de marches ils aboutirent à une sorte de cave. Elle était quelque peu sombre et couvertes de toiles d'araignées. Elle n'était pas très grande et, hormis les casiers contenant des bouteilles de vin, il n'y avait rien d'autre.
Suivant la trace du parfum d'ambre alcoolisée, il s'aperçut qu'elle s'arrêtait à une portion du mur.

- Ma tête à couper qu'il y a un passage secret. Reste à trouver le mécanisme...
« Dernière édition: Septembre 20, 2017, 08:36:47 par Kolgrim » Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox