banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Arrivée impromptue...  (Lu 718 fois)
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 98


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« le: Septembre 01, 2017, 10:34:03 »

Une planète de l'empire tombait, une guerre s'éternisait, l'essaim contre l'empire, un combat colossal et sans fin. Tous savent ce qu'est l'essaim, adversaire infatigable, puissant, et très vicieux ! l'empire lui était souvent l'inconnu dans ce groupe, surtout quand on est un simple habitant de Terra. Aldria était la planète du jour, une planète riche en ressource minérale utile à l'empire, en plus d'être une position importante dans l'espace. En effet la planète était habitable, immense et située dans un système stellaire riche en autres planètes pleines de ressource. Mais en plus de cela ce système lui-même était proche de frontière Siludiriennes, et entouré d'une ceinture d'astéroïdes qui assurait une certaine protection. Tout ici était fait pour que le lieu soit une place forte digne de ce nom, place idéale dans l'espace, bonne condition de vies sur toutes les planètes du système, étoile stable et jeune. L'idéal pour une implantation sur le long terme. Et à cela on pouvait ajouter une étoile en fin de vie assez proche que pour l'exploiter et en faire une porte de voyage stellaire.

Aldria était donc la planète à défendre dans ce système, et elle, ainsi que toutes les autres étaient en ce moment sous le contrôle de l'empire. Chose qui ne plaisait clairement pas à l'essaim, c'est à cause de cela qu'une guerre de grande envergure éclata ici, l'essaim bien décidé à reprendre ce coin de l'espace pour lui, attaquait l'empire. Venant de l'espace avec ses Léviathan, il crachait sur la planète des milliers d'unités qui venaient se raser au sol pour renaitre encore plus violent. Entre cela et les attaques des créatures volantes, tout ici était réuni pour montrer la terreur de la guerre. L'empire de son côté avait engagé nombre d'androïdes, mais aussi de véhicule terrestre et volant dans cette bataille. Dans l'espace on pouvait voir les flashs lumineux des armes lourdes attaquant les titans. Depuis la planète c'était comme voir l'enfer sur terre. Le ciel était embrasé par le feu et le sang mauves de ces créatures. La tombée de la nuit n'était qu'à peine visible tant les éclats lumineux des armes dans l'espace parvenaient à éclairer la planète.

C'était une guerre d'usure, aucun des camps ne pouvait la gagner sans sacrifier la planète entière. Les champs de bataille terrestre étaient des spectacles son et lumière assourdissants. Entre les mortiers, les tirs à énergies, les bombardements constants de deux camps. Il n'était pas rare d'entendre un "boum" et puis voir au ralenti sous l'effet de l'adrénaline, une centaine d'unités de chaque camp s'envoler en lambeaux dans les airs. Les artilleries ne faisaient pas dans la demi-mesure, orbitale pour l'ennemi, stationnaire pour l'empire. Les deux faisaient nombre de victimes, et pourtant, dans ce chaos absolut, on pouvait voir sans cesse de nouvelles troupes débarquer sur la planète, d'un camp, comme de l'autre. Personne ne semblait vouloir céder et cette bataille était surement en cours, et le resterait, pour de très nombreuses années.

Et c'est au milieu de ce charment, qu'un autre éclat de lumière se produisit, et comme par magie, sans aucune bonne raison, une personne apparut, mais cela ne stoppa en rien les deux camps, ni la guerre en cour... Qui allait devenir cette personne foncerait-elle vers l'essaim ? Ou vers les machines étranges qui le combattent ?
« Dernière édition: Septembre 01, 2017, 12:17:18 par L'empire Sildurien » Journalisée
Lorenzo Macaronie
Créature
-

Messages: 28


Sale petit idiot qui a voulu jouer au alchimiste


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Septembre 01, 2017, 06:43:34 »

Enregistrement numéro 3 :



La faille va se refermer, ce sont sûrement mes dernier mot avant d'être éjecté, je suis prêt, mon fusil est chargé mon matériel est opérationnel et après quelques minutes, je commence a contrôler mes pouvoirs, je pense être prêt a à peu prêt tout ce qui pouvais m'arriver (quel idiot j'étais)

Alors que j'apparaisais dans un nouvel endroit, je me retrouve en plein milieu d'un champ de bataille titanesque (bordel de merde, qui est l'idiot qui a oublié de me prévenir que la quarante-troisième guerre mondiale avait commencé). Me couchant au sol pour éviter les projectiles, je pus observer pendant 1 ou 2 secondes, les combattants impliqués dans ce conflit : Il y avait d'un côté des sorte de méchanoides complexes et de l'autre d'étranges êtres recouverts de chitine avec un sang vert des plus ragoûtants, mais bon, pas le temps de réfléchir, de nouvelles détonations se produisent autour de moi, je ne peux rester a découvert plus longtemps ou s'en seras fini de moi. Je me jette alors entre 2 immenses roches caché à la vue de tous, je pus reprendre, pendant quelques précieuses secondes, mon souffle, c’est alors que l'une de ces étranges créatures eut la même idée que moi et arriva dans mon abri de fortune, avant que j'eut le temps de dire quoi que ce soit, la bête attaqua, se jetant sur moi avec une énergie et une rage démentielle, par chance, j'ai réussi à esquiver la bestiole qui passa juste au-dessus de moi. Mon corps se renforça par reflex, mes muscles et mes os étaient de pierre (au sens propre du terme) et j'abattis sur le haut du crâne de mon agresseur, mes poings blindés d'une nouvelle puissance le tuant sur le coup ... C'était le premier être que j'avais dû tuer pour me défendre, mais pas le temps pour les sentiments : Le maître-mot ici, c'est Survivre ! Mais pour ça, il me fallait une armure plus résistante et mon encombrante que la pierre, ici du granite, si je voulais espérer survivre dans cet enfer, il me fallait un matériau composé d'atomes simples et formant un tout résistant (quelques secondes passent, on n'entendait plus que les bruits intenses des combats en fond bien qu’un peu amorti pas l'épaisse couche de roche) Le carbone... Un atome simple disponible partout, fondement même de la vie, permettant, si les atomes bien agencés, de créer un cristal des plus résistants : le diamant. Après quelques secondes de test, je réussis à transformer l'intégralité de mon corps en ce merveilleux matériau, avec cette armure, j'avais la meilleure des solutions pour l’instant : force, vitesse, résistance, toutes mes capacités physiques étaient améliorées, me permettant de reprendre un peu confiance. Malheureusement, je ne pouvais m'éterniser dans mon abri de fortune, sous les chocs des tirs répétés de l'artillerie, il s’était affaibli au point de devenir instable, ne pouvant me risquer d’être enseveli sous plusieurs tonnes de roche, j’étais sur le point de tenter une percée quand je tombasse nez à nez face a une unité robotisée aux traits féminins du camp des mécanoïdes
"Heu , bonjour ?"
« Dernière édition: Septembre 02, 2017, 10:04:55 par Lorenzo Macaronie » Journalisée
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 98


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« Répondre #2 le: Septembre 02, 2017, 01:19:29 »

Et les missiles pleuvaient, du sang et du métal volaient, et dans tout cela, un home apparut, perdu, isolé, n'appartenant à aucun des camps. Il ne fut pas remarqué, un char passa près de lui déchirant le sol sous ses chenilles. Il fut suivi par une dizaine de tanks légers, des "Mill", petit tank mobile proche d'un buggy, mais blindé et capable de supporter de lourde chute. Suivit de près les ondes de choc du marcheur lourd "MID" l'immense machine entrait sur-le-champ de bataille, tirant et envoyant de lourdes salves de missiles. C'était l'enfer sur terre, le feu et le sang, couplé à l'assourdissant bruit des explosions, s'il n'était pas encore sourd, le pauvre inconnu risquait de vite le devenir. Cependant, providence sans doute, lui derrière ses rochers, put voir l'empire marcher lentement sur son adversaire, des Locust progressant et tuant des formiens à la chaine. Finalement le petit homme sortit de son trou, pour massacrer un formiens, c'est là que l'empire le remarqua enfin ! Un groupe d'unité l'observa, le suivit sur leurs radars alors qu'il semblait vouloir se battre contre les formiens.

Vermin fut la première à comprendre le problème à venir... Depuis le début ce champ de bataille était baigné dans les explosions nucléaires à petites échelles et l'empoisonnement de l'air contre les unités ennemies. Elle était tombée pile en face de lui, l'observa et avant qu'il ne finisse sa phrase, elle lui asperge le visage d'un produit liquide, étrange, mal odorant.

- Forme de vie biologique détectée, décontamination requise.

En effet, il n'était pas pris pour un ennemi, mais il devait maintenant se douter des armes biologiques usées par ici. Dans la zone les formiens tombaient comme des mouches... Sans recevoir de balle ni subir d'explosion, l'empire avait sorti ses poisons. Les monstres se faisaient ronger de l'extérieur par des bactéries dévoreuses de chaires, en plus des poisons volatiles qui les détruisait de l'intérieur aussi. La bataille pouvait ainsi sembler facile, mais les forment étaient nombreux, et se reproduisaient vite. Sans compter que dans l'espace le combat semblait sans fin et l'on pouvait souvent voir des poches d'unités ennemies tomber vers le sol, s'écraser et l'instant d'après des dizaines d'entre-elles sortir pour rejoindre le combat. Du côté de l'empire les renforts venaient en vaisseau qui se posaient, parfois les unités légères sautaient en vol pour rejoindre le combat.

- Suivez-moi vers mon unité tactique, la zone est trop dangereuse pour vous.

Elle pointa son arme vers l'un de formiens qui courrait vers eux, l'instant d'après il sembla se tordre de douleur et tomba au sol fumant. Elle rechargea son arme, puis commença à marcher en zigzag comme si elle pouvait lire à l'avance ou serait le prochain bombardement. Enfin au bout de quelques minutes, il put voir une centaine d'unités Etheral voler en "v" et passer détruire des unités aériennes ennemies, mélange étrange entre l'avion de chasse et androïde, Etheral pouvait changer de forme au besoin et se poser au sol combattant alors avec des mitrailleuses lourdes. Enfin ils trouvèrent le groupe, une unité Ravager bombardait allègrement les ennemis tenant une position en hauteur, l'unité semblait être soutenue par un avion "Peace Maker" en vol stationnaire. Dessous on trouvait un lander Kan posé couvert avec deux unités Vita armées de fusil d'assaut.

- Sauf si vous voulez vous battre, monter dans le vaisseau, nous vous protégerons.
Journalisée
Lorenzo Macaronie
Créature
-

Messages: 28


Sale petit idiot qui a voulu jouer au alchimiste


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Septembre 02, 2017, 11:55:55 »

Et bah dit donc, la politesse, pas même un bonjour et un jet de liquide cheloux et puant au visage, car oui même si j'étais transformé en diamant à ce moment-là, il semblerait que j'avais gardé mes cinq sens, je ne sais pas comment, mais je pense que ça pouvais se résumer par le célèbre "Ta gueule, c'est magique !"
"Forme de vie biologique détectée, décontamination requise."
 "Désolé , mais je ne suis plus ce que l'on peut appeler une forme de vie biologique, je suis une créature alchimique composé a 99,9999% de carbone sous forme cristalline (Staline !) et je n'ai donc pas besoin de temps d'attention* voie un mini champignon nucléaire au loin * Oublier ce que j'ai dit..."
"Suivez-moi vers mon unité tactique, la zone est trop dangereuse pour vous."
"À vos ordres mon commandant."
(oui , sur le coup de la panique, j'avais décidé de l'appelé mon commandant, elle semblait être sur d'elle et surtout, elle était pour l'instant ma seule alliée)

Je la suivait donc a travers le champ de bataille, on pouvait voir des dizaine de ces bestioles se tordre de douleur sous l'effet des différentes armes chimiques que devais utiliser les androïdes (Comment je le savais ? À certains endroits de la combinaison de mon allié, on pouvait voir le symbole des dangers biologique) et c'étais super efficace, la preuve, alors que l'une des bêtes attaqua, la mécanoïde usa de son arme, tuant l'agresseur sans le moindre projectile (j'étais vraiment contant de ne plus être "vivant" à ce moment-là). Je continua donc a la suivre a travers cet enfer, m'arrêtant de temps à autre pour tué des alien qui avais survécue aux armes bactériologiques des robot (faute de connaître leur nom, je les appellerais comme ça) mon guide était des plus impressionnants, elle semblait entre capables de prévoir a l'avance l'emplacement de chaque tire de l'artillerie allié comme adverse et les esquivai. Après quelques minutes, on est donc arrivé à l'unité tactique ... J'étais dans une histoire de barge, nan, mais sérieusement, pourquoi des avions robot, pourquoi un androïde plus armée qu'un destroyer de la marine américaine, pourquoi des ado robot avec des fusils d'assaut et pourquoi seulement des filles ? (oui , c'était l'un des trucs qui m'avaient choqué) J'etais n'empêche extrêmement impressionné par tout ce que je voyais.Alors que l'on s'approchait d'un étrange vaisseau, la droïde me dit

" Sauf si vous voulez vous battre, monter dans le vaisseau, nous vous protégerons."


J'acquiesçais par un petit mouvement de tête et alors que j'étais sur le point d'entrer dans le véhicule une idée me traversa l'esprit, me glaçant jusqu'au sang.Jetant violemment mon sac dans la soute, je fis un bond de sept mètres pour atterrir a coté de mon guide-robot qui avait déjà commencé à repartir

"La faille par laquelle je suis arrivé a été créée par une déflagration d'énergie, elle n'est pas verrouillée, ce qui veut dire, que s'il se passe une autre grosse concentration d'énergie dans les alentours directs de la faille, comme une explosion, elle peut se réouvrir et donc faire un chemin direct entre ici et la terre ..."

Et donc menacé directement ma famille , mes ami et 7 milliard d'être humain.
J'étais donc maintenant sur de continuer les combats sur cette planète, pour défendre tout ce qui m'est cher.

« Dernière édition: Septembre 03, 2017, 08:54:38 par Lorenzo Macaronie » Journalisée
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 98


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« Répondre #4 le: Septembre 03, 2017, 11:26:32 »

L'être vivant était donc arrivé au transporteur, il était temps pour lui de quitter la surface et retourner vers un monde en paix. Mais visiblement l'inconnu n'était pas convaincu, cette histoire de faille n'avait aucun sens pour l'empire qui ne percevait pas la magie. Pour eux la faille était invisible, seule sa déformation optique se faisait voir. Autant dire que les machines l'observaient sans comprendre de quoi il parlait. Des explosions il y avait cela depuis des jours entiers ici, sans arrêt, sept jours sur sept. Encore maintenant on entendait les sifflements des tapis de bombe laqués par les véhicules de l'empire. Vermin septique l'observait donc sans comprendre de quel danger il parlait, mais un autre danger semblait plus pressant, au loin une vive lumière se fit voir, suivie par un souffle puissant. Les ennemis avaient déposé de nouvelles unités, d'immenses monstres en sortaient prêts à renforcer l'effort de guerre contre l'empire.

- Nous n'avons vu aucune anomalie, et la Terre est à des millions d'années-lumière dans un autre bras de la Voie lactée.

En effet, ils étaient loin, horriblement loin pour un être vivant, des millions d'années-lumière... Une distance impossible à se représenter pour un humain, mais anecdotique pour les machines. Surtout qu'ils avaient des moyens de voyager plus vite que la lumière. Mais ce n'était pas la question pour le moment, le supposé humain semblait vouloir se battre. Vermine et ravager l'observaient à présent, un haussement d'épaules de Vermin et une Vita sembla s'éclipser dans la soute du vaisseau. Pour ressortir avec une grande boite métallique qui flottait dans les airs. La boite semblait plus haute qu'un homme, et deux fois plus épaisse. Elle se posa au sol, l'unité Vita l'ouvrit alors en fit sortir une armure lourde sur un présentoir. C'était une armure Yoomu, armure lourde de l'empire dans lequel pouvait monter n'importe quel humain ou androïde pour survivre plus longtemps sur-le-champ de bataille.

- Monter là dedans, vous aurez de meilleures chances de survie.
Journalisée
Lorenzo Macaronie
Créature
-

Messages: 28


Sale petit idiot qui a voulu jouer au alchimiste


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Septembre 06, 2017, 07:21:27 »

Mes nouveaux compagnons semblaient des plus ... Dubitatives, elles me regardaient comme ci, je venais tout d'un coup de me mettre a parlé coréen (vraiment désolé, mais j'ai jamais pu supporter cette langue, dès que je l'entends, ça me donne des envie de meurtre)

"Nous n'avons vu aucune anomalie, et la Terre est à des millions d'années-lumière dans un autre bras de la Voie lactée."
"Waaaaaaaaaa, ça me rassure énormément "Dit-je avec une voie gorgé d'ironie " merci, première nouvelle, je suis encore dans le bon univers, deuxièmement, vous connaissez les troue de verre non ? Bah, la, c'est exactement la même chose sauf que c'est d'origine magique"

Mais même avec cette explication, mes interlocuteurs semblait toujours ne pas comprendre ce que je disais (Tous ça a cause des coréens... Pardons, je m'égare) Mais au même moment je vis mon merveilleux guide touristique faire un signe à une autre androïde qui apportât une grosse caisse qui une foi ouvert laissait voire une grosse armure de combat lourdement blindé.

Monter là-dedans, vous aurez de meilleures chances de survie.

Et c'est un peu a ce moment-là que j'ai commencé a pété les plombs

"MAIS J'EN AI RIEN À FAIRE DE VOTRE BOITE DE CONSERVE !!!"

Et sous le coup de la colère, de l'incompréhension et de la peur que je ressentais, je portasse un violent coup de poing à l'armure, aux niveaux du bas-ventre la transpercent de par en par , mais après ça, je ressenti une grande douleur au niveau de mon bras ce qui me fait l'effet d'une douche froide, si je perdais les pédale maintenant, c'en était fini de moi, retirant mon bras de l'armure, je pus remarquer qu'il était couvert de faille dans le cristal, il n'était pas détruit, mais très affaibli. Je me retournai alors en direction de l'arme chimico-bactériologique qui m'avais amené ici

"Désolé , j'ai un peu craqué mentalement, mais je vous remercie pour l'armure "


Posant ma main valide sur l'étrange exosquelette de combat, je laissai faire mon instinct, après tout si j'étais capable de produire des atome, pourquoi pas les apporté ? Une première vague d'énergie parcourt mon bras pour aller dans l'armure, je ressentais chaque atome la composent, une seconde décharge la dissous instantanément, au même moment, je sens mon corps ce transformé, mes blessures guérisse, un squelette en alliage d'adamentium et de vibraniume se crée dans le diament, un fusil me pousse sur le bras droit, il est équipé d'une baïonnette et sur mon bras gauche apparaît un bouclier composé du même alliage que mes os, dans mon dos apparaît une batterie de missiles et pour finir, là où se situai normalement mon cœur, on pouvait voir maintenant, le générateur de l'armure

"Si vous me cherchez, vous me trouverez à l'emplacement où je suis apparu, évité, dans un périmètre de 50 mètre autour de moi, de bombarder la zone et d'envoyer des unités, je tuerais toutes les bestioles qui s'approcheront et bien sure, si je peux aider dans cette guerre, contactée moi ... À oui, au passage, comment je dois les appeler et surtout, comment je dois vous appeler ?
Journalisée
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 98


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« Répondre #6 le: Septembre 07, 2017, 11:24:42 »

Pour sûr, tout semblait normal pour les machines, une petite anomalie magique passait inaperçue pour elles. Mais bon, elles lui avaient prêté une armure de combat, sans s'attendre à le voir frapper dessus. Au moins il était rassuré, alors pour quoi frapper dessus ? Cela restait encensé pour elles qui l'observaient depuis le début de sa crise. Ainsi il ne voulait pas d'armure, mais finalement la prenait ? Tout cela était trop encensé pour les machines, elles cessèrent d'essayer de comprendre les raisonnements humains. Mais visiblement il n'était pas humain, il venait de prendre des morceaux de l'armure en guise d'équipement. Soit, cela importait peu, l'empire reprit le combat tranquillement.

- Eux, c'est des fordiens, nous c'est l'empire Sildurien.

Simple efficace, comme on s'attendait d'une machine. D'ailleurs l'empire reprit les combats bien tranquillement, le laissant gérer son petit coin. Après tout si ça pouvait l'aider à se défouler et prendre pied dans ce monde, ce n'était que plus agréable pour tout le monde. C'est une fois la situation calmée et l'ennemi repoussé à grand coup d'explosion presque radio-active. Que le calme revint, il restait encore des combats en orbite, mais cela sera fini dans quelques jours, ou semaines au pire des cas. L'unité Vermin vint donc le voir tout souriant :

- Alors changelin, c'était comment ton dépucelage ?

Dit-elle presque amusée, oui Vermin était bien une provocatrice de premier ordre. Elle volait dans les airs en bourdonnant légèrement et un peu d'acide semblait encore couler de la gueule de son canon pour tomber sur le sol et faire une fumée noire.

- Plus sérieusement, on m'a demandé de t'accompagner voir une de nos supérieures, je crois qu'elles veulent en savoir plus sur toi et ce que tu es.
Journalisée
Lorenzo Macaronie
Créature
-

Messages: 28


Sale petit idiot qui a voulu jouer au alchimiste


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Septembre 09, 2017, 04:00:20 »

- Eux, c'est des formiens, nous, c'est l'empire Sildurien.

Simple et efficace, mais au moins maintenant, je savais ce que j'étais sur le point de tuer. Je me jetai alors dans la bataille, en faisant un sprint a travers les lignes de combat (après quelques tests, ma vitesse de pointe avec cette armure est de 567,12 km/h) j'arrivais donc assez rapidement a l'emplacement de la faille, a mon grand soulagement, bien qu'il eut quelque explosion proche, aucune n'a été suffisante pour la réouvrir. Je me plaçai alors comme un pilier, prêt a détruire toutes les bestioles qui passait à porter

________________________________________________________________________________________________________________
Troue de plusieurs heures où on entend que des explosion, des bruits de tôle froissé et les cries des formiens.
_______________________________________________________________________________________________________________

Voilà quelque temps que les combat avais cessé dans la zone , je passais donc mon temps à me reposer et à testé mes nouvelles capacités.(au passage , je ne sais pas d'ou sort l'armure que L'empire Sildurien ma donné mais son reacteur est super efficace , voila plusieur heur que je combatait et je n'ai pas ressentie la moindre fatique alors que en théorie , je n'auraie pas put tenir ma transformation plus de 15 minute )

"Alors changelin, c'était comment ton dépucelage ?"

Hun ? Qui m'a parlé ? C'est la voix de la fille qui m'avait aidé au début ... Mais elle est passée ou ... La ! À quelques mètres au-dessus, punaise, elle sait qu'il ne faut pas faire des frayeurs pareilles ? Simple et efficace, mais au moins maintenant, je savais ce que j'étais sur le point de tuer.

"Explosif, dangereux, violent et très intéressent ! Mais ça, c'est plutôt bien passé comme tu peux le voir miss Sarin"

Je montrais alors, les cratères autour de moi (chapeau a l'empire, pas un seul obus dans un périmètre de 50 mètre, ils ont vraiment géré)
Il était rempli de centaine de cadavres de formiens

"Il y en a bien quelques centaines, voir un bon millier."

"Plus sérieusement, on m'a demandé de t'accompagner voir une de nos supérieures, je crois qu'elles veulent en savoir plus sur toi et ce que tu es."


Oulà, je dois avouer que sur le coup, je n'étais pas trop serin, mais bon, s'ils avaient voulu me tuer, il aurait juste bombardé la zone comme de sac.

"D'accore Miss, je te suis et au passage, c'est quoi ton nom et celui des personnes a qui je vais parler, car je dois dire que cela m'intéresserait beaucoup, c'est quand même un peux grâce a vous, que j'ai réussi à survivre dans cet enfer et puis, c'est surtout grâce a toi. "

Je ne sais pas pourquoi j'ai dit ça, mais je lui faisais confiance et je la considérais déjà comme une amie.
« Dernière édition: Septembre 09, 2017, 04:35:16 par Lorenzo Macaronie » Journalisée
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 98


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« Répondre #8 le: Septembre 11, 2017, 02:45:37 »

C'était un vrai miracle, aucune balle pour le toucher, aucuns obus proches de lui. L'empire était heureusement précis dans ces attaques, et puis ils voulaient préserver cette planète pour en reprendre le contrôle et en faire une tête de pont dans la lutte contre les Formiens. De fait tout était fait avec attention, leur invité faisait son petit massacre, car de fait, autour de lui c'était l'une des rares zones à ne pas se faire bombarder. Ce qui fait que les plus malins de leurs ennemies s'y jetaient, droit dans gueule du monstre à l'armure intégrée. Vermin l'écouta donc, puis elle semble regarder autour et confirmer le nombre de morts, des deux côtés cela dit. Autour d'eux c'était rempli de morceaux de corps, machine, créatures, véhicule en pièce détachée, l'enfer s’était déchainé par ici. Le feu brulait encore, et par endroit l'on trouvait des étranges taches de métal en fusion sur le sol.

- Vermin, unité d'élimination biologique. Nova est en charge de la chaine de commande sur le pont du Spinosaurus qui descend en ce moment vers notre position.

Quand Vermine termina sa phrase, une étrange femme sembla atterrir sur le sol, accompagnée d'une étrange arme, un long bâton, et aussi une paire d'ailes flottant autour d'elle. C'était Felicia, une sorcière travaillant pour l'empire, et la cause de bien des réparations par ici.

- Coucou par ici ! Héé, Vermin, ton aile !

Et la jeune femme pleine d'énergie tendit une main et redressa le métal tordu dans l'aile de Vermin pour la remettre en état de marche. Puis elle se frotta les mains devant son travail bien fait, à ce rythme elle était certaine d'avoir encore une médaille ! Et la fête se sentait venir, quand une patrouille de plus de trente vaisseaux Lynx Mk II fit un spectacle aérien avec des fumées colorées et des loopings impressionnants. L'empire avait vaincu, et même si c'était des machines, elles avaient un certain sens du spectacle pour montrer cela.

- Oh, mais vous êtes presque humains, vous pouvez sortir de l'armure ? De toute façon il faudra pour monter en orbite, elle sera trop encombrante pour vous.

Et d'ailleurs un vaisseau noir se posa, immense, un transporteur armé jusqu'aux dents, de quatre-vingt-cinq mètres de long. Il descendit une rampe près d'eux, pour l'embarquement, on pouvait aussi voir un tas d'unité de l'empire faire la livraison de pièce détachée, d'androïdes abimée et blessée. Il n'y avait pas de sang, mais les taches d'huiles, les défaillances, des étincelles... Mais pas de cris de souffrance seulement parfois de la déception dans les androïdes face à leur travail raté ou leur dégât plus grand que prévu.

- Désolée de ce triste spectacle, nous remontons nos blessés à bord pour les soigner, si vous voulez bien suivre.

Et une fois à bord on le guida vers des sièges, entouré de caisse il put se trouver une petite place. Vermin et Felicia prirent place à côté de lui, et le vaisseau partit vers le ciel :

- Nous allons rejoindre Mother, là nous vous conduirons à Nova qui est chargée de gérer le combat, elle aura surement à vous parler.

Journalisée
Lorenzo Macaronie
Créature
-

Messages: 28


Sale petit idiot qui a voulu jouer au alchimiste


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Septembre 15, 2017, 08:53:17 »

"Vermin, unité d'élimination biologique. Nova est en charge de la chaîne de commande sur le pont du Spinosaurus qui descend en ce moment vers notre position."

"Ravie de te rencontré Vermin ! Je te suis !"

Et alors que j'allai embrayer sur un autre sujet pour connaître les règles de l'empire, j'entendis quelque chose arriver dans mon dos

" Coucou par ici ! Hé, Vermin, ton aile !"

C'était une étrange fille qui Rayonnait littéralement, enfin, c'était ce que je voyais ... Je n'ai pas d'explication , mais il s'semblerait que je vois tous les trucs magique (La faille, la fille, etc. ...)Elle fit une petite bricole à l'aile de Vermin pour la rafistoler et juste aprés , un bataillon d'avions de chasse passa au-dessus de nos téte , ça changeais du 14 juillet tiens

"Oh, mais vous êtes presque humains, vous pouvez sortir de l'armure ? De toute façon, il faudra pour monter en orbite, elle sera trop encombrante pour vous."

"Hein ? Presque humain ? Sortir ? Armure ? À oui pardons. C'est plus complexe que ça, mais d'accord, je vais changer ma structure actuelle."

Je me retransformai alors en un humain normal ... Et je me sentais nue (au sens propre du terme, car pendant une seconde, j'ai été à poil)je suivais alors mes deux nouveaux compagnons qui m'emmenais vert un gros astronef, mais sur le chemin, on pouvait voir les corps mutilés d'un nombre incalculable de droïde

"Désolées de ce triste spectacle, nous remontons nos blessés à bord pour les soigner, si vous voulez bien suivre."

"Pas de souci, je sais à quel point la guerre peut être horrible, s'il y a besoin de quoi que ce soit, prévenez moi."

Mais il semblerait qu'ils ne voulaient pas de mon aide, me guident à l'intérieur de l'astronef pour me faire asseoir entre elle (cool deux fille rien que pour moi ) et c'est alors que je vis coincé entre deux caisses de matérielle, mon sac , avec tout mon matos et le bouquin ... Yeeeeeees ! Je ne sais pas comment il a atterri là, mais c'est parfait, avec ça, je suis tranquille et en plus, j'ai de la lecture ! Alors que je feuilletai tranquillement le vieux bouquin, je sentis une vibrassions dans tout le vaisseau : il s'était amarré et j'avais plus qu'à me laisser guidée.
« Dernière édition: Septembre 15, 2017, 08:58:25 par Lorenzo Macaronie » Journalisée
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 98


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« Répondre #10 le: Septembre 18, 2017, 12:44:05 »

Ainsi Lorenzo était redevenu lui-même, tout allait donc pour le mieux et l'empire récupéra son bien, il sera attentivement étudié suite à cette étrange symbiose. Pour le reste tout le monde monta à bord, dans la petite salle du vaisseau visant à informer les unités de la mission à venir, ou dans le cas présent, la mission réussie. On y trouvait les pertes, alliées comme ennemies, les captures, la carte du champ de bataille aussi. Bref, tout ceci était à disposition tendis que le temps passait, on chargeait les corps endommagés à bord, et on décolla vers le ciel, puis l'espace avec presque aucune secousse. L'invité lui semblait se concentrer sur sa lecture, que diable faisait ce sac ici ? C'était bel et bien une anomalie ! Une fois amarré au grand vaisseau Mother, le fer-de-lance de l'empire et son plus beau bijou technologique, on invita tout le monde à descendre, les androïdes à allez en zone de contrôle pour les vérifications de dommage et corruption.

Lorenzo fut alors accueilli par une unité Vita, un des modèles les plus courant de l'empire, une jolie jeune fille aux cheveux bruns en uniforme militaire. Elle salua l'invité, l'invitant à le suivre vers le pont du navire où se trouverait Nova. Depuis qu'il en entendait parler, il n'avait posé aucune question dessus. Mais cette fois il eut l'occasion de la rencontrer, après avoir parcouru nombre de coursives et emprunté une dizinaine d'ascenseur... Une fois dans la salle de contrôle, qui était immense, avec plus d'une dizaine de sièges pour les membres d’équipage. Principalement des unités Vita d'ailleurs, tout assise sur des fauteuils devant des écrans flottant dans les airs. Nova elle était... étrange, robe à carreau presque démodé, dessous à fripon, elle portait même une couronne de petite reine ! Pour une unité anéroïde, la chose étrange était son hétérochromie marquée, rouge et bleu, et ça ne semblaient pas être une erreur tant sa tenue rappelait cette dualité de couleur.

Elle se leva donc du siège de comandant, elle n'était pas équipée de ces armes, puisqu'elle n'était pas ici sur-le-champ de bataille. Elle n'était pas non plus une unité unique, non, les unités Nova étaient faites en série que ça soit pour commander les vaisseaux, ou les troupes au sol.

- Enchantée jeune créature, je suis Nova ! Ravie de vous voir en vie, vous avez fait un carnage là dessous ! J'suis impressionnée !

Elle était pleine d'énergie, joyeuse comme un pinçon, c'est limite si elle ne semblait pas prête à lui sauter dessus d'un instant à l'autre. Nova souriait même, elle avait de quoi être fière, cette bataille était terminée et victorieuse, les pertes qui semblaient pourtant lourdes, étaient en faite petite pour l'empire, et ça, grâce à lui ! Elle regarda une unité Vita, qui arriva et lui tendit une boite, enfin boite... C'était une sphère parfaite blanche, avec juste un bouton lumineux dans le verre. D'une simple pression dessus Vita l'ouvrit et dedans il pouvait voir une carte métallique, cela servait de carte d'identité pour les invités de l'empire.

- Tenez, prenez cette carte d'identification, vous serez également crédité de votre butin de guerre une fois la carte initialisée. Et bien sûr vous aurez une prime pour avoir aidé l'empire alors que rien ne vous y obligeait.
Journalisée
Lorenzo Macaronie
Créature
-

Messages: 28


Sale petit idiot qui a voulu jouer au alchimiste


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Septembre 21, 2017, 10:03:37 »

* Vaisseau amarré-é, on-on peut rentré *(chantonné sur le thème de "au clair de la lune")

Alors que j'avais le nez dans ce livre (Qui n'est pas qu'un bouquin d'alchimie, il y a tout un chapitre sur les arts sombre : 1 chapitre = 1500 pages environ) et que je sortais du vaisseau, je fus interpellé par un autre type de droïde en tenue militaire qui m'indiçait de la suivre toujours pris dans le bouquin, je ne fis que peu attention au monde qui m'entourait, mais je vis énormément appelle a mon sixième sens (le fait de pourvoir scannée un objet ou les environ autour de moi avant de les désintégrer) et je pouvais dire une chose, ce vaisseau était titanesque et extrêmement labyrinthique .. Monté, descendre, remonté, bruissé, brillé (pardons, il y a ce passage des misérable dans le livre, c'est une sorte d'invocation d'être énergétique bizarre, mais bref) alors que je détectais une grande pièce avec un nombre important de robots condensés au même endroit, je décidai enfin de ranger le livre et de regarder devant moi, et ce que je vis me fit un peu sourire : une grande pièce ou était rangé toute la logistique du vaisseau, des unité qui réglé tout les système et dans tout cela, "une petite fille " (entre gros guillemets) habillée très étrangement qui semblait diriger l'astronef et en plus, elle était souriante et joyeuse, que demander de plus ?

" Enchantée jeune créature, je suis Nova ! Ravie de vous voir en vie, vous avez fait un carnage là-dessous ! J'suis impressionnée !"


"Ravie de te rencontrer Nova ! Je m'appelle Lorenzo Macaronie, mais on peut m'appeler lol. Tout autan ravi d'être en vie et en plus de voir des personne sympathique et pour le carnage, remerciez vous plutôt, si l'empire ne m'avait pas prêté du matos, je serais sûrement mort "

Dis-je avec un ton enjoué et énergique. Et alors que je commençais à parler, une autre un androïde arriva avec une boule étrange, qui donnât une carte tout aussi étrange, que je resus.

"Tenez, prenez cette carte d'identification, vous serez également crédité de votre butin de guerre une fois la carte initialisée. Et bien sûr vous aurez une prime pour avoir aidé l'empire alors que rien ne vous y obligeait."

"Waou merci, un plaisir d'avoir pu aider et d'avoir pu protéger mon monde au passage ... Mais maintenant, il y a un petit souci, j'ai une dette envers l'empire, après tout, je suis apparu spontanément un plein milieu d'un champ de bataille, vous avé décidé d'envoyer une unité, Vermin, pour venir me porter secours et quand j'ai décidé de rester pour combattre en vous imposant mes règles, vous m'avez donné du matos et laissé tranquille ...  Tout ce que je peux dire, c'est que vous prouvez me considérer comme un allié et un ami, de L'empire Sidurien "


Après, ces mots, je fis un salut militaire toujours avec un grand sourire

Bon, on fait quoi maintenant ?

Ai-je dit avec ce franc sourire imprimé sur les lèvres tout en tapotant doucement sur l'épaule de Nova.
Journalisée
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 98


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« Répondre #12 le: Septembre 25, 2017, 11:16:27 »

Il tenait un gros livre, à en juger par l'épaisseur d'une trentaine ce centimètre pour les mille cinq cents pages, ou sans doute trois mille selon l'index du libre qui doit compter les rectos et verso comme des pages uniques. Sinon le livre ne ferait qu'une quinzaine de centimètres. En tout cas l'un ou l'autre, cela restait une brique sans doute lourde et encombrante face à ses équivalurent numériques, les bases de données. L'homme ne lâchait pas son recueil alors qu'il traversait les coursives, heureusement les androïdes étaient naturellement capables d'éviter les collisions, il n'eut donc à cogner personne sur le chemin. Il termina sa course sur la passerelle, avec Nova et un tas d'unité Vita assise devant des consoles alors que le vaisseau continuait son orbite stable autour de la planète. L'homme était énergique en tout cas, Nova plus formelle, bien que pleine d'entrain, l'observer attentivement. Pour les empires ce combat était naturel, le matériel qu'il avait usé était fait pour cela. Après avoir reçu sa carte d'identité au sein de l'empire, elle s'initialisa à son touché. Il put continuer ses remarques, protéger son monde ? Il parlait de la faille c'est certain, elle devait donner sur son propre monde, mais à cette heure la faille était fermée.

- Hé bien tant mieux, vous pouvez restez parmi-nous durant le voyage de retour, le trajet devrait durer deux mois pour atteindre l'une de nos bases de replis, New Caledie, dans votre langue.

Enfin à sa dernière question l'unité sembla pensive, que faire de lui pour tout ce temps, après tout il n'était pas une machine, devait manger et dormir, le voyage serait long et calme... Pour ne pas dire ennuyeux en fait. Elle va vers son siège, fait apparaitre une carte du vaisseau et puis lui tend un bracelet assez léger et au designer très simple, un anneau de métal gris de cinq ou six millimètres de largeur. Il était aplati à l'intérieur, et semblait être comme un bracelet te tissus en termes de dimension, elle lui donna expliquant alors :

- Ceci vous servira de carte, d'agenda, et répondra à la plupart de vos questions, il comporte une version portable de Emeralde, elle sera ravie de vous aider. Pour le reste faite comme chez vous, le voyage sera long, trouvez-vous un quartier libre pour vous reposer ?

Journalisée
Lorenzo Macaronie
Créature
-

Messages: 28


Sale petit idiot qui a voulu jouer au alchimiste


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Décembre 02, 2017, 08:01:44 »


-Hé bien tant mieux, vous pouvez restez parmi nous durant le voyage de retour, le trajet devrait durer deux mois pour atteindre l'une de nos bases de replis, New Caledie, dans votre langue.

Deux mois, deux longs mois ... Ça va être ... Long ? Je dois me calmer, deux moi, dans l'espace infini avec pour seule compagnie des robot dénuer de sentiment ... Bon, je vais pouvoir temporisé et géré la situation, l'ennuie ne seras pas un problème, rien qu'avec le bouquin, j'ai plusieurs années de travail, oui, plusieurs années ! Ce n'est pas que du papier a l'intérieur ! Il y a une sorte de procédé magique d'auto écriture, il n'y a que 3 000 pages d'afficher, mais une quasi-infinité cachée sous la surface. Mais alors que j'étais déjà perdue dans mes pensées, concernant le livre, mes nouveaux pouvoirs et les 2 putains de mois ! C'est à ce moment-là que Nova me tendit un petit bracelet métallique

- Ceci vous servira de carte, d'agenda, et répondra à la plupart de vos questions, il comporte une version portable d'Emeralde, elle sera ravie de vous aider. Pour le reste fait comme chez vous, le voyage sera long, trouvé-vous un quartier libre pour vous reposer ?

-Merci, mais non merci, comprenez que je suis un petit peu en état de choc, le combat, ma téléportation totalement aléatoire, le fais que je sois à 2 mois de chez moi dans un vaisseau qui doit se déplacer a la vitesse de la lumière, ce qui fait environ 1 554 124 100 000 km, c'est un peux beaucoup pour un type pour qui le plus long voyage a été un France-Portugal, donc si ça ne vous dérange pas, je vais juste me balader dans le vaisseau, et si dans le pire des cas, je m'approche d'une zone dont vous ne voulez pas que j'aie accès, Emeralde me préviendra. Bonjour a toi au passage.

N'attendent pas la réponse de Nova, je partis marché tranquillement dans ce dédale de metal en espérant qu'il y ait quelques péripéties pendant ce voyage, sinon je risquais de franchement déprimer à cause de la monotonie du trajet.
Journalisée
L'empire Sildurien
Legion
-

Messages: 98


L'empire Sildurien


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ceci est une légion militaire.
« Répondre #14 le: Décembre 06, 2017, 01:14:24 »

À bord du Mother

Nova avait rencontrée Lorenzo, une drôle de chose que ce dernier, pas totalement humain, voir pas du tout même. Plus proche d'un amas de cristaux qu'autre chose. Il avait en tout cas une carte d'identification au sein de l'empire à présent. Et vu sa constitution il ne devait ni avoir besoin de manger, ni de boire. Sa prime versée sur la carte, et la carte en main, il fut laissé libre de ses mouvements. Le bracelet également en sa possession il pouvait faire ce qu'il voulait, du moins pendant le trajet vers New Caledie. Deux longs mois de trajet, pour atteindre un portail de saut galactique qui le conduira plus proche de chez lui. Mais pas encore chez lui, de là il faudra encore du chemin. Rapidement il fut entendu par Nova, qui analysa sa phrase sur la distance.

- Notre vaisseau se déplace en vitesse supra luminique à nonante pourtant de la vitesse de la lumière. Mais en hyper espace nous pouvons atteindre douze fois la vitesse de la lumière. Le temps de trajet a été calculé avec ces paramètres.

En gros, les deux mois, c'était à pleine vitesse sur ce croiseur de guerre. Et autant dire qu'un croiseur de guerre hors de la ligne de front, c'était anormal pour l'empire. Mais l'une de leurs priorités était la préservation des formes de vies. Et ce même si ça nécessite de déplacer un gros vaisseau faute de mieux.

- En effet, bon séjour alors.

Et elle le laissa partir dans le dédale, guidé par son bracelet qui pouvait afficher la carte complète du vaisseau. Et il y en avait des choses à voir sur ce vaisseau. Les quartiers d'équipage étaient proches de son postillon, ainsi que les vestiaires où il pourra croiser des unités Vita toute nu se rendant à la douche ou en révision. Certaines avaient des membres endommagés, ou du revêtement détruit. D'autre encore se promenaient avait de véritable trou de part et d'autre du corps à cause des combats et se rendaient vers les salles de réparation. En plus des Vita, il pouvait croiser des "Little Rabbit" désarmée portant une simple tenue moulante à souhait et qui s'entrainaient dans des salles de musculation. Chose encensée soit dit en passant pour des machines. Mais sans doute était-ce là la part "humaine" ou presque d'un programme qui se voulait rassurant.

Enfin vers les quartiers résidentiels, ou plus simplement, les "cellules d'habitation" de véritable minuscule appartement, il peut croiser des Mikasa et Shaina, les premières en train de prodiguer des soins à des unités vivantes ou ayant des parties vivantes. Les secondes en train de lire des rapports holographiques et discuter des façons les plus sordides de découper des cibles avec leurs terribles queues tranchantes... Mais tout ce qu'il croisait pour le moment était ... des machines, et bien que nombre d'entre elles semblaient humaines, cela restait des machines. Emeralde, elle apparut sur le bracelet comme un hologramme, l'observant et suivant son regard, tout en attendant les questions éventuelles sans rien dire pour le moment. Mais finalement elle prit parole quand il arriva devant sa zone d'habitat qui était trois cellules fusionnées en un petit appartement.

- Voilà votre domicile pour ces deux mois de voyage en notre compagnie. Sachez que vous douches seront partagées avec les unités de l'empire, nous n'avons pas encore de douches personnelles dans nos vaisseaux de guerre. Si vous souhaitez participer aux activités sportives, voici l'horaire.

Et un horaire s'afficha sur le mur de sa chambre. D'ailleurs ici pas de fenêtre sur l'espace, évident, car une fenêtre dans un vaisseau de guerre était une faiblesse, et puis... Ils étaient presque au centre de l'immense vaisseau.

- Vous pouvez aussi continuer de vous promener, par contre je ne parviens pas à avoir votre pouls ni votre respiration... quelque chose doit clocher dans mes capteurs.
Journalisée

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox