banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Ce n'est pas bien de blasphémer, surtout contre l'absurdité [Edrusba]  (Lu 721 fois)
Edrusba Snes-non
Dieu
-

Messages: 53


Déesse de l'absurde.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Octobre 18, 2017, 02:28:06 »

Pour sur il y avait plus d'un avantage à sa nouvelle situation, plus de vertige, plus de peur du vide, mais tant d'autres petits soucis; toutes ses compétences étaient à faire monter, elle avait gagné un peu en fellation, sa jauge de vice aussi était montée. D'ailleurs qu'arriverait-il une fois la jauge à fond ? Elle avait encore du temps pour le savoir, mais se promener nue, sucer le voisin, tout ça la faisait monter. Son nouvel inventaire par contre était rudement pratique, la déesse l'observa mettre la culotte avec le bonus. Autant en profiter, elle sourit un peu, il lui restait encore des quêtes à faire, récupérer le micro, bien que c'était secondaire, et aussi faire son premier direct sur internet.

- Bien bien, je vois que ta place commence à rentrer...

Puis elle eut un sourire vicieux, et lui annonça les conséquences des échecs. Déjà si le live fait moins de cinq cents vues, elle devra en refaire un plus tard la nuit, cette fois un live adulte ou elle se masturbera en demandant le pardon de son public. Si elle fait moins de huit cents, alors elle devra simplement envoyer des photos d'elles nues dans des poses aguicheuses. Mais si elle fait au moins mille vues, alors elle n'aura rien de tel à faire, et recevra de légères rémunérations. En gros elle allait se prostituer sur internet, devenir une idole numérique, du moins ça sera son job nocturne. Pour la journée elle aura sa vie actuelle, mais en un peu plus pimentée, surtout que la déesse ne comptait pas la lâcher de si tôt.

- Bien avant le live va donc manger un bout, puis prendre ton micro pour le show. Plus ton charisme est élevé, plus tu auras de chance de recevoir des dons.

Elle sourit un peu, puis la déesse flotte vers la cuisine, et comme par magie le frigo se remplit à nouveau, avec le même contenu que d'habitude pour la jeune Ayumi. Mais une chose était à prendre en compte, si pour elle tout était comme dans un jeu, de son point de vue les autres aussières étaient des joueurs, avec des compétences et des pouvoirs. Les profs pouvaient la sanctionner, tout comme les flics, ou encore d'autres gens assez forts pour la battre. Vivre un jeu avait ses désavantages aussi ! En tout cas la machine elle s'alluma, et tout les logiciels nécessaires se lancèrent, tout était prêt et un gros bouton rose sur l'écran attendait d'être pressé pour débuter le live de ce soir, son premier live. La déesse lui avait bien sûr fait des notes sur quoi faire, les jeux à la mode, les tendances et comment mieux "attirer" son public sans enfreindre les règles des sites de partages.

Spoiler  
Citation de: Journal de quête
[XP : 800]

Quête active

[Quête - Ma première arme]
Ce monde est dangereux, protège toi ! Tu trouveras un "Micro de combat Idole +2 Charisme", équippe le !
Emplacement : à coté de ton godemiché.
Récompense : 200xp

[Quête - Première leçon d'idole]
Va voir ta déesse, il est temps de te faire pardonner et te lancer dans le merveilleux monde des Idoles !
Récompense : 200xp, premier concert & coupe de cheveux Miku bleu azure.

[Quête - Droit de passage (Niveau 2)]
Rick ne laisse personne allez chez lui, pourtrant chez lui se trouve une tenue d'aventurière urbaine ! Trouvez un moyen d'entrée.
Indice : La bite à Dudule rime avec turlute.
Récompense : 350xp,Tenue d'aventure urbaine.

Quêtes terminées

[Quête - La culotte du voisin]
Votre voisin à retrouvé votre culotte, penser à la lui demander poliment.
Récompense : 200xp et une culotte Idole débutante
Bonus : La turlute magique : 200xp et une "culotte Idole +3 Charisme"

[Quête - Retour en enfance]
Retrouver le jouet de Rick, il l'a perdu dans le hall d'entrée.
Récompense : 200xp et une tenue d'écolière

[Quête - Le soutif de mère Michelle]
Michelle égare tout un tas de choses, trouver son soutif, et elle vous offrira un soutif !
Récompense : 200xp et un "soutif Idole".
Journalisée
Ayumi Sayako
E.S.P.er
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #16 le: Octobre 19, 2017, 10:40:13 »

C’est silencieuse qu’elle écouta les conséquences des échecs. En gros, elle est dos au mur, peut importe comment elle s’y prend, tout lui reviendra dans la face. Seul bon côté ? A cette heure-ci, les chances qu’une connaissance soit connectée sont minimes mais peu importe, avec l’affaire qu’il y a eu dans la rue, le mal est fait. Qui a de longues couettes, brune, avec un air de Hatsune et qui habite ce quartier ? Personne ! Sur le moment, avoir sa coiffure à la Hatsune aurait été bien, les ressemblances auraient moins frappantes mais quand elle découvrira que cette teinture (qui n’en ait pas une) est indélébile, elle déchantera assez vite le demain. En parlant de lendemain, il y a des chances qu’elle reste cloîtré au lit en trouvant une excuse toute la journée, vu la tête qu’elle va tirer et vu la nuit blanche, autant rester caché en espérant que l’orage passe. Bon cessons de réfléchir, Ayumi c’est que si elle s’attarde à réfléchir au lieu de manger ses nouilles chauffés au micro-onde, ça va lui retomber sur le coin de la tronche.

Son repas fait, elle s’équipa de son micro avant de ravaler sa salive un bon coup avant d’activer sa nouvelle webcam haute définition avant de prendre une posture assez déjantée en tournant sur elle même avant de faire face à la caméra après avoir une petite musique de fond. S’inventer un rôle, elle sait faire, il suffit de penser que si il est suffisamment bien jouer, on ne fera pas le rapprochement avec elle. Alors autant se lâcher !

« Bonsoir messieurs ! Et bonsoir aussi mesdame car ne soyons pas sexiste pour si peu ! » elle prit son micro avant de le passer près de ses lèvres et annoncez la couleur.

« Ce soir vous vous êtes fait chier ? Vous comptiez éteindre votre écran avant d’aller coucher ? Et bien je suis au regret de vous annoncez que demain matin, vous aurez une tête de quelqu’un qui a passé une nuit blanche quand vous irez au boulot. Car je vais vous tenir compagnie et passer un bon moment tous ensemble ! »
elle sortit son godemichet de derrière son dos pour le faire passer près de sa langue pour l’humidifier.

« Comme je me sens seule ce soir, je vais vous faire participer sous forme de sondage. Et plus j’aurais de vote, plus je me montrerais, disons, intimes avec vous. »

Parce que bon, elle va très certainement se contenter d’une petite danse pour débutée, rien de bien folichon mais parfait pour mettre dans l’ambiance.
Journalisée
Edrusba Snes-non
Dieu
-

Messages: 53


Déesse de l'absurde.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Octobre 20, 2017, 03:39:12 »

Son micro et son gode, cette fille était plus perverse que ne l'espérait la déesse ! Elle trainait dans la cuisine, sans perdre de vue pour autant la demoiselle, ouvrant l'espace pour avoir une fenêtre sur elle. Elle la regarda donc, contente de voir que tout se déroulait comme le jeu le voulait. Bientôt la petite devra se trouver d'autres quêtes, mais aussi passer ses niveaux en dépensant de l'expérience. Enfin la déesse la regarda se servir un plat tout fait, intriguant, elle qui ne mangeait jamais avait un peu de mal à comprendre le pourquoi du comment. Mais bon c'était vital pour ces créatures de manger ! Elle continua donc de la suivre, puis alla aussi devant la caméra, mais Ayumi pouvait voir dans le retour sur son second écran que la déesse y était invisible. Surement, car elle ne s'était pas incarnée en ce monde, elle était là, sans être vraiment là. C'est aussi ce pour quoi elle passait à travers les murs, observait à travers son troisième oeil au lieu de se déplacer. D'ailleurs une autre chose notable, elle qu'elle n'avait rien touché depuis son arrivée, pas qu'elle évite les contacts, ou de déplacer des choses, non... Juste qu'elle ne semble pas en avoir eu le besoin.

Finalement le live débuta, sous le regard intrigué de la déesse qui tournait autour, elle était douée la petite ! Elle regarda aussi le chat qui comme par lassitude, n'était pas bien actif. Ce qui était surement lié au fait que c'était la première fois de la jeune fille, qu'elle n'était pas encore réputée et n'avait pas de public. Les gens qui regardaient étaient plus des passants, que de futurs fans ! Nombre venait pour regarde du porno et zappaient à la page suivante quand la fille ne semblait pas à leur gout, ou assez active. Doucement les vues montaient, une trentaine, puis cinquantaine quand elle joua la petite perverse. La déesse fut amusée à l'idée des sondages, quels genres de sondage prévoyait-elle ? La déesse était d'humeur joueuse, aussi elle lui dit par la pensée :

- Tout cela semble amusant, si tu veux une aide divine tu n'as qu'à faire signe...

Oui la déesse était aussi une perverse, mais seulement par moment, en fait elle avait surtout en tête d'expérimenter encore le côté "vie" dans ce monde. Mais elle ne prévoyait pas le moins du monde de se priver pour autant de ses pouvoirs. Elle sourit donc et puis regarde le live se dérouler un peu, le public grandissant doucement, en plus une ainée qui quittait son live prit la peine d'héberger le sien. C'était rare, mais le nom de la chaine qui l'hébergeait était le pseudo d'une de ces profs à l'école... Comme quoi elle avait au moins une perverse dans son entourage !

Spoiler  
Citation de: Journal de quête
[XP : 1000]

Quête active

[Quête - Première leçon d'idole]
Va voir ta déesse, il est temps de te faire pardonner et te lancer dans le merveilleux monde des Idoles !
Récompense : 200xp, premier concert & coupe de cheveux Miku bleu azure.

[Quête - Droit de passage (Niveau 2)]
Rick ne laisse personne allez chez lui, pourtrant chez lui se trouve une tenue d'aventurière urbaine ! Trouvez un moyen d'entrée.
Indice : La bite à Dudule rime avec turlute.
Récompense : 350xp,Tenue d'aventure urbaine.

Quêtes terminées

[Quête - La culotte du voisin]
Votre voisin à retrouvé votre culotte, penser à la lui demander poliment.
Récompense : 200xp et une culotte Idole débutante
Bonus : La turlute magique : 200xp et une "culotte Idole +3 Charisme"

[Quête - Retour en enfance]
Retrouver le jouet de Rick, il l'a perdu dans le hall d'entrée.
Récompense : 200xp et une tenue d'écolière

[Quête - Le soutif de mère Michelle]
Michelle égare tout un tas de choses, trouver son soutif, et elle vous offrira un soutif !
Récompense : 200xp et un "soutif Idole".

[Quête - Ma première arme]
Ce monde est dangereux, protège toi ! Tu trouveras un "Micro de combat Idole +2 Charisme", équippe le !
Emplacement : à coté de ton godemiché.
Récompense : 200xp
Journalisée
Ayumi Sayako
E.S.P.er
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #18 le: Octobre 22, 2017, 09:53:21 »

Son speetch de départ, vu le petit effet qu'il fait, elle en est assez fière. Quand on a un niveau au dessus de la moyenne en hypocrisie, il ne faut pas s'étonner qu'elle sache manier les bons mots tout en sachant amadouer son audimat en le caressant dans le sens du poil, quitte à lui promettre monts et merveilles. Bref, si elle venait à foirer ses études de musique, nul doute qu'elle aurait fini par être une représente d'une quelconque société et à vendre de la merde hors de prix comme ses parents ! Ca doit être dans les gènes ce genre de choses... Sauf que là, à promettre monts et merveilles, elle devra le réaliser, ce qui changera de d'habitude.

Son sens de la psychologie aidera aussi, elle sait aussi ce qui plait à la gente masculine car durant ce streap-tease lascif, c'est surtout pour montrer ses cuisses qu'elle caressa lorsqu'elle posa l'un de ses pieds sur son lit et aussi pour faire tomber une partie de son pull de son épaule à son avant bras, pour dévoiler sa peau assez blanche seulement sur le côté, ne dévoilant que ses formes mais seulement de côté, jouant plus sur le côté provocateur que sur la nudité. Quand au regard qu'elle jeta, ça ne sera rien d'autres qu'un appel au viol. Elle en retira le (très) peu de fermeture qu'il y aura dessus à l'aide de deux doigts, pendant que sa main libre, elle y passa sa langue entre quelques doigts en jetant un oeil vicieux à la caméra. C'est sûr, pour allumer les gens, Ayumi a toujours eu un petit quelques choses, sauf que là où elle jouait les petites coincées quand ça pouvait aller trop loin, là elle se lâche. Elle finit par retirer son pull au bout de quelques minutes, inutile de faire trop poiroter son public, les vidéos porno avec des filles plus entreprenantes, ce n'est pas ce qui manque sur le Net !

Pour le sondage, faute de ne pas avoir tout une panoplie de sex toy chez elle, c'est le frigo qui prendra, donnant un thème de cuisine assez particulier.

Citation
-La chantilly en guise de lubrifiant
-Le cornet de glace en guise de fellation
-La bouteille de lait pour une soirée bukkake

D'ailleurs, ce qu'elle risque de demander à la déesse, ça va être un changement de composant de la dite bouteille pour que ça soit plus réel. Et ça ne risque pas qu'être du lait écaillé... Par contre, elle tira une drôle de tête en voyant le nom d'une de ses prof, même si sa réaction ne dura que quelques secondes, faisant comme si de rien n'était. Au moins ça expliquerait les quelques cernes de celle-ci et la masse de fond de teint qu'elle se met pour les cacher.
Journalisée
Edrusba Snes-non
Dieu
-

Messages: 53


Déesse de l'absurde.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #19 le: Octobre 23, 2017, 02:18:33 »

La déesse si fichait pas mal de sa sincérité ou non, l'important était de mettre les formes et respecter les demandes. Elle l'observa se déshabiller lentement devant son ordinateur, son public semblait apprécier tout ceci, et la déesse restait là pour observer intriguer de tout cela dans le fond. La déesse observa donc le sondage quand il se présenta, lisant presque dans les pensées de la jeune femme à ce moment. Quelle perverse ! La déesse en était surprise, pour une fille qui avait eu peur de finir nue à la rue, s'exposer sur le Net semblait facile. Notant aussi la présence d'une prof la déesse n'en fit rien, ce n'était pas ses affaires, tant qu'elle avait le respect de cette petite gamine, tout irait bien pour tout le monde. C'est donc sans intervenir pour le moment qu'elle laissa les choses se faire, n'ayant aucune idée de quoi faire pour rendre cette situation plus absurde qu'elle ne l'était déjà.
Journalisée
Ayumi Sayako
E.S.P.er
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #20 le: Octobre 28, 2017, 01:22:06 »

En se penchant sur son ordinateur pour regarder le sondage, dévoilant une poitrine certes peu menu maintenu par un soutien de gorge de petite bourgeoise, elle commenta le sondage. Les amateurs de Yop ne sont pas de sorti ce soir et Ayumi sait où les trouver : devant leurs écrans d’ordinateurs à geeker.

« Je savais que le bukkake était une spécialité du pays mais il y a de l’amateur ce soir. Excusez moi quelques secondes le temps de chercher ça dans le frigo. Plus c’est frais meilleur c’est. »

Un petit clin d’oeil coquin et elle s’éclipsa le temps de trouver le nouveau jouet pour le thème de la soirée. En bas dans la porte du frigo plus exactement mais ce détail n’est pas très important pour être signalé. En la sortant, elle s’adressa dans le vide.

« Ma déesse, j’aurais besoin de votre aide pour rendre la scène un peu plus réaliste. Je n’ai que du lait allégé, pas très épais. Pourriez-vous résoudre ce problème ? »

Qu’est ce qu’elle n’a pas dire ! La japonaise reviendra assez vite, s’asseyant sur son lit avant de lécher son godemichet à ses côtés pour garder son petit air coquin avant d’ouvrir la bouteille. Elle en boira une première gorgée mais finira par trouver le goût étrange… et aussi assez familier (sauf que peu avant chez son voisin, ce n’était pas frais). Bref : est ce que ça changera quelques choses pour la suite ? Puisque de toute façon elle se le versera entièrement sur elle avant de faire joujoute avec son godemichet.
Journalisée
Edrusba Snes-non
Dieu
-

Messages: 53


Déesse de l'absurde.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #21 le: Octobre 28, 2017, 07:14:21 »

Edrusba l'observait, tout cela semblait devenir des plus amusants, un bukkake, la déesse avait bien des façons de l'aider pour cela. Mais elle allait certainement choisir la pire façon de faire, celle qui paraitra aussi la plus réaliste. La déesse la suivit donc en cuisine, puis la regarde et écoute, se matérialise alors et lui sourit :

- Pourquoi pas, ça sembla amusant.

Évidemment tout cela aura un prix, mais pour le moment la petite n'avait rien à dépenser dans son inventaire. Elle la suit alors restant invisible à la caméra. Elle l'observer joker avec le gode, puis la regarde gouter la bouteille. La déesse avait rempli la bouteille de sperme chaud, un bon litre de sperme parfaitement frais et chaud. La déesse souriante l'observe faire, regarde le sperme couler sur son corps, toucher le gode qu'elle utilise, puis rentrer dans sa fente. Ce que la petite ne voyait pas venir, c'est ce haut fait qu'elle décrocha...

Citation
[Haut-Fait]
Vous êtes tombée enceinte ! Bravo ! Vous accoucherez dans 9mois et 3jours.

Puis la déesse rit alors, la pauvre ne devait pas s'y attendre, comme réagirait-elle en plein stream alors que le gode était bien profond en elle.

Spoiler  
Citation de: Journal de quête
[XP : 1200]

Quête active

[Quête - Droit de passage (Niveau 2)]
Rick ne laisse personne allez chez lui, pourtrant chez lui se trouve une tenue d'aventurière urbaine ! Trouvez un moyen d'entrée.
Indice : La bite à Dudule rime avec turlute.
Récompense : 350xp,Tenue d'aventure urbaine.

Quêtes terminées

[Quête - La culotte du voisin]
Votre voisin à retrouvé votre culotte, penser à la lui demander poliment.
Récompense : 200xp et une culotte Idole débutante
Bonus : La turlute magique : 200xp et une "culotte Idole +3 Charisme"

[Quête - Retour en enfance]
Retrouver le jouet de Rick, il l'a perdu dans le hall d'entrée.
Récompense : 200xp et une tenue d'écolière

[Quête - Le soutif de mère Michelle]
Michelle égare tout un tas de choses, trouver son soutif, et elle vous offrira un soutif !
Récompense : 200xp et un "soutif Idole".

[Quête - Ma première arme]
Ce monde est dangereux, protège toi ! Tu trouveras un "Micro de combat Idole +2 Charisme", équippe le !
Emplacement : à coté de ton godemiché.
Récompense : 200xp

[Quête - Première leçon d'idole]
Va voir ta déesse, il est temps de te faire pardonner et te lancer dans le merveilleux monde des Idoles !
Récompense : 200xp, premier concert & coupe de cheveux Miku bleu azure.
Journalisée
Ayumi Sayako
E.S.P.er
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #22 le: Octobre 28, 2017, 11:47:05 »

Le "lait" a un goût qui lui rappelle vaguement quelques choses et malgré la petite pause et surtout le petit regard qu'elle jeta à l'intérieur de la bouteille en plastique, la texture lui confirma qu'il s'agissait belle et bien de sperme. Elle en laissa un peu au niveau de la lèvre avant que le reste ne coule sur le corps. Les draps étaient bon à être changer de toute façon... Demain ça vaudra le coup de passer au centre de laverie !

Viendra l'éternel scéance de gode tant attendu où Ayumi bugua quatre bonnes secondes après se l'être enfilé. Comme quoi, se faire engrosser par un gode, paie ta logique... chose totalement logique quand on parle de la déesse de l'absurde. A-t-elle pali après s'être faite engrosser par le Saint Esprit ? Bonne question, elle qui s'est versé de la substance tout aussi blanche sur la tête deux minutes avant, faisant duré le plaisir un peu plus. Déjà que sa réputation au lycée est foutue, si en plus elle devait tomber enceinte, c'est les relations avec sa famille qui allait suivre elle aussi. Aussi celle de son petit boulot puisqu'enceinte, elle ne pourra plus continuer ses études et avoir son diplôme. Ca commence à faire beaucoup tout ça.

Elle continua, en se forçant un peu pour finir la séance car elle n'avait qu'une seule envie, chialer un bon coup, se rincer la tête sous l'eau et réfléchir à tête reposé. D'ailleurs la douche, c'était prévu avant d'aller coucher. Là, elle sera hygiénique en plus de servir de décompresseur. La séance dura une bonne dizaine de minutes, avant de remercier ses fans avec un sous entendu.

"Et bien je vais vous laissez. A l'avenir, il faudra que je prévois des réserves... Et promis, je penserais à vous ! Alors n'oubliez pas de vous abonnez à ma chaîne et à la prochaine !"

Elle coupa la connexion avant de rester silencieuse pas moins d'une minute devant son ordinateur, avant d'attraper son téléphone portable pour se connecter sur son compte bancaire.

"Merde... Fais chier... J'ai combien sur mon compte déjà ?"

Ayumi en a oublié de regarder le nombre de connectés et à vrai dire, sur le moment, elle s'en fout. Ce qu'elle veut voir : combien elle avait déjà sur son compte bancaire... dans le simple but de voir si elle a assez pour un avortement ! Si ça se trouve, elle n'a plus un sou : ça serait normal pour un personnage de jeu vidéo de commencer avec rien du tout. De toute façon, même sans cela, la plupart de son argent passait dans les fringues... qui ont disparu rappelons le !

Peu importe ce qu'elle trouvera, elle ira se rincer la tête sous la douche avant de s'adresser à Edrusba. Elle freine son frein, ça se sent et merci son "don de gameuse" qui fait que le raisonnement prend le pas sur les émotions. Sinon ça aurait été un pétage de plomb garantie ! Et ce pétage, Ayumi sent qu'il n'est pas si loin !

"J'imagine que la contraception n'est pas une option ?"

Pas de "ma déesse" ou ce genre de titre sur le moment, pas certains qu'une déesse apprécie que l'on utilise la contraception suite à son cadeau, qu'il soit empoisonné ou non. Dans tous les cas, le cerveau d'Ayumi carbure : la voilà dans une belle merde et encore plus davantage qu'elle ne le croyait. Si elle est en cloque, il lui faut de l'argent, bien plus d'argent qu'elle ne le croit. Pour prévoir un moyen de contraception, ou, dans le cas où ça mettait sa déesse en fureur (ou surtout le plaisir de la voir galérer), un maximum d'argent de côté avant qu'elle ne prenne du ventre. Le seul bon côté de la chose : si elle devait se faire tringler pour gagner de l'argent plus rapidement, au moins elle ne risque plus de tomber suite à ça ! Car mine de rien, cette option qu'elle voulait éviter, est de plus en plus possible au vu de la situation.

Pire comme situation ? Possible... Les cheveux humides, ses mains passeront dans des cheveux qui ont pris une couleur plus tout à fait naturelle.

"Ah oui j'avais oublié : il ne manquait plus que ça..."
Journalisée
Edrusba Snes-non
Dieu
-

Messages: 53


Déesse de l'absurde.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #23 le: Octobre 30, 2017, 08:36:22 »

Ahh, la pauvre fille, en temps normal on serait triste pour elle, mais pas la déesse ! Elle était heureuse comme tout, et vu que la gamine ne comprenait pas encore sa place, autant y allez à fond ! Pour autant elle n'était ni bonne ni mauvaise, pour elle ce qui se produisait était la conséquence logique des choses selon sa perception. La déesse souriait en suivant le live, et encore plus en la suivant allez à la douche. Ayumi devait être dévastée, son compte était vide, un gros zéro et dans les frais à venir elle pouvaient voir son loyer, sa télé, son internet, etc. Comment allait-elle trouver les sous ? Tout cela semblait bien difficile à vivre, surtout qu'aucune quête ne lui avait fait gagner de l'argent pour le moment. La déesse ayant suivie tout cela du regard resta intriguée par cet argent, elle ne comprenait pas. Car oui, malgré son omnipotence, elle oubliait souvent de s'intéresser aux choses les plus simples. Consultant alors son savoir infini et biaisé sur les humains, la terre et ce monde en général... Elle hoche la tête, avant d'entendre sa question au sortir de la douche.

Mais elle n'y répond pas, car cette dernière ne lui semble pas adressée, après tout il n'y a pas son suffixe honorifique ! De facto elle continue de suivre l'humaine, puis la regarde toucher ses magnifiques cheveux vert, ou bleu, un peu des deux, azure en fait. Impossible de s'en débarrasser facilement, et ça ne passera certainement pas inaperçu ! La déesse l'observa encore un peu, avant de disparaitre lentement devenant translucide, puis transparente. Elle n'en disait rien, mais avait affaire ailleurs, omnipotente, mais pas encore douée d'ubiquité ! Elle partit pourtant un temps assez court, mais une chose étonnante se produisit. En son absence Ayumi aurait dû revenir à la normale, retrouver ses cheveux, sa vie, son argent, mais... Il n'en fut rien. Un miracle ? Non, pas le genre de la déesse, une malédiction alors ? Toujours pas, elle n'avait posé aucune marque sur le corps d'Ayumi. Il y avait clairement une autre chose qui rentrait en jeu, peut-être une volonté d'Ayumi de croire cela réel, ou bien le fait qu'elle ignore la limite des pouvoirs de la déesse. L'un ou l'autre, elle serait donc coincée pour de bon.

Au retour de la déesse, rien ne sembla donc changer, sauf que la déesse semblait plus sérieuse. Elle fixa Ayumi debout, flottant au-dessus du sol, même si, elle faisait semblant d'y marcher.

- J'ai appris des choses sur ton monde, il vous fait une chose nommée argent pour vivre... Aussi je vais te rétribuer pour tes quêtes !

La déesse sourit alors presque amicale, mais surtout fière d'elle-même ! Ayumi put alors voir paraitre sur son affichage en réalité augmentée de l'argent, zéro pour le moment. Mais rapidement elle vit le montant grimper encore et encore, arrivé à 158.279 yens il se stoppa, cela lui laissait de quoi vivre un mois entier et elle avait encore pas mal de rabes à utiliser. Voilà qui pourra la rassurer, mais pour le reste... Il fallait des revenus, elle avait toujours son boulot, et les streams avaient rapporté un peu aussi, d'ailleurs en parlant du stream...

- Tu n'es pas des plus douées, mais bon, t'as fait les cinq cents vues !

La déesse sourit alors amusée, vole dans la pièce en laissant une trainée lumineuse arc-en-ciel sur son passage. Elle lui tourne autour et puis se fige face à elle.

- Tu as gagné un niveau ! Tu peux distribuer tes points, et il est temps de choisir un plan d'avenir !

Une interface s'ouvrit alors, des caractéristiques, des compétences, elle pouvait distribuer quelques points. Elle pouvait aussi voir dans les "effets actifs" qu'elle était enceinte, fatiguée et bien lavée ! Il était sans doute temps pour elle d'allez dormir. La déesse elle restait à la fixer, comme fière de son oeuvre, tout ceci lui plaisait beaucoup. Avec de l'argent à dépenser, des points de compétences et de caractéristiques, elle avait tout ce qu'il fallait. La déesse resta à tourner sur elle-même comme une toupie, mais à la verticale. Elle semblait attendre quelque chose, peut-être des remerciements ? Ou encore des excuses pour l'oubli de ses honorifiques ?

Spoiler  
Citation de: Journal de quête
[XP : 1200]

Quête active

[Quête - Droit de passage (Niveau 2)]
Rick ne laisse personne allez chez lui, pourtrant chez lui se trouve une tenue d'aventurière urbaine ! Trouvez un moyen d'entrée.
Indice : La bite à Dudule rime avec turlute.
Récompense : 350xp,Tenue d'aventure urbaine.

Quêtes terminées

[Quête - La culotte du voisin]
Votre voisin à retrouvé votre culotte, penser à la lui demander poliment.
Récompense : 200xp et une culotte Idole débutante
Bonus : La turlute magique : 200xp et une "culotte Idole +3 Charisme"

[Quête - Retour en enfance]
Retrouver le jouet de Rick, il l'a perdu dans le hall d'entrée.
Récompense : 200xp et une tenue d'écolière

[Quête - Le soutif de mère Michelle]
Michelle égare tout un tas de choses, trouver son soutif, et elle vous offrira un soutif !
Récompense : 200xp et un "soutif Idole".

[Quête - Ma première arme]
Ce monde est dangereux, protège toi ! Tu trouveras un "Micro de combat Idole +2 Charisme", équippe le !
Emplacement : à coté de ton godemiché.
Récompense : 200xp

[Quête - Première leçon d'idole]
Va voir ta déesse, il est temps de te faire pardonner et te lancer dans le merveilleux monde des Idoles !
Récompense : 200xp, premier concert & coupe de cheveux Miku bleu azure.

Citation de: Hauts Faits
[Haut-Fait]
Vous êtes tombée enceinte ! Bravo ! Vous accoucherez dans 9mois et 3jours.
Journalisée
Ayumi Sayako
E.S.P.er
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #24 le: Octobre 30, 2017, 11:15:34 »

Un compte à zéro. Etrangement, ça ne surprendra pas Ayumi. En fait, ça la semble même logique. Un personnage de jeu vidéo commence avec que dalle, a de l’argent à sa première quête, faisant souvent office d’introduction mais guère plus. En fait, ce qu’elle risque de recevoir, ça sera de l’argent de la fin de quête d’introduction. Sans parler que tout était à refaire dans son inventaire, excepté les objets qu’elle vient de gagner pendant sa qu^)ete d’introduction et son paquet de clopes. Logique quoi ! Enfin pas tant que ça mais logique autant dans la tête d’Ayumi que celle d’Edrusba Snes-non.

Elle n’aura pas de réponse à sa question, la reposera certainement plus tard pour la simple raison que peu importe ce qu’elle décidera, le but sera le même. Si elle doit le garder, il lui faut de l’argent de côté. Si elle avorte, il lui faut de l’argent de côté. Sachant que pour le second, si normalement c’est plus abordable, il lui faut passer un toubib pas trop regardant qui «omettra » de regarder la signature du père (qui est inexistant) ou l’autorisation de ses parents, autant dire qu’elle devra filer un dessous de table plus conséquent. Non, inutile d’alarmer ses parents, elle peut se débrouiller seule ! Dans tous les cas, elle n’a pas loin de 12 semaines pour réunir l’argent sinon elle devra passer par des cliniques illégales, autant dire qu’elle passera à la caisse si cela devait se faire !

La déesse réapparut, faisant sursauté quelques peu Ayumi qui psychotait sur ses nouveaux cheveux. Non pas qu’ils soient déplaisants ou moches mais au vu de la situation, ils tombent très mal. Peu être devrait-elle penser à l’option teinture mais un pouvoir d’un dieu reste bien plus efficace qu’un pot de peinture ! En fait le problème d’Ayumi, elle aura beau s’apitoyer sur son sort, Edrusba s’est faite une croyante. Ou à moins que ça ne vienne de cette grossesse imprévue provoqué par le Saint Esprit ? Les arcanes sont inconnues pour la japonaise alors les arts divinatoires…

En regardant son affichage à réalité augmenté, elle sera au moins heureuse de voir prsque 160.000 yens. Mine de rien, ce n’est pas mal, Ayumi devrait parvenir à son objectif d’ici quatre ou cinq semaines.Voir plus si elle compte les frais. Le plus triste dans cette histoire, elle a vite compris que c’était bien plus rentable que son petit boulot actuel. Elle pense continuer un ou deux week end avant de penser à passer à autres choses. Car elle sait aussi que les sommes qui tomberont baisseront légèrement si elle n’innove pas. C’est comme la mode des pokemons, si on ne trouve pas de moyens de fidéliser la clientèle, le hype baissera logiquement.

Elle regardera un peu ses statistiques, elle n’y touchera pas, ayant au moins la sagesse de comprendre qu’un point dépensé inutilement vaut bien plus qu’une centaine de milliers de yens ! Histoire de ne pas avoir d’autres malus, Ayumi remercia celle qu’elle estimait responsable de son malédiction et donc de son malheur.

« Ma déesse je vous remercie deuuh… d’avoir donner un sens à ma vie. Je n’aurais pas dû douter de vous. Maintenant, permettez-moi de me retirer, le repos m’appelle. »

Pas convaincu pour un sous pour y avoir donner un sens à sa vie mais du cirage de pompes n’a jamais tué personne. Peu être agacé tout au plus.

En tout cas, elle ira se reposer… quelques heures après oublié d’avoir retirer l’alarme de son réveil. Elle se réveillera en sursaut, nue et avec comme réflexe de vouloir s’habiller… sauf qu’elle n’aura plus rien à se mettre si ce n’est sa tenue légère. Et merde, elle a prévu beaucoup de choses et ce peu importe si elle loupe ses cours aujourd’hui et elle n’a rien à se mettre. Une porte claque dans le couloir, sa voisine vient de partir. Mince, elle a clairement la gueule dans le cul et elle pense déjà à monter les escaliers pour choper Rick avant qu’il ne parte pour lui tailler une pipe. Et le moyen de rentrer est tout trouvé, si elle ne le fait pas rentré, c’est dans le couloir qu’il risque d’avoir une pipe. De quoi déconcerté pas mal de monde ! Et c’est au moment où il fermera sa porte qu’elle le rencontrera.

« Bonjour Rick… Dis on peut se tutoyer ? Je voulais te remercier pour hier. Tu dois comprendre, mes clefs sont resté coincé derrière la porte et comme j’attends le concierge, tu peux comprendre que je ne peux pas le recevoir comme ça. Je pense que tu as autres choses mais je sais que tu es quelqu’un de raisonnable, on peut trouver un accord. »

Inutile de lui dire que le problème est résolu. Par contre c’est clairement une avance vu de la manière dont elle le regarde et si il veut une turlute, il devra lui donner son droit de passage. Commander sur internet est trop lent, il lui faut faire du shopping assez rapidement. Ceci fait, elle aura déjà plus de tissus sur la peau, et surtout risque de dépenser pas mal d’argent en fringues pour enfin pouvoir s’habiller. Et surtout, se recommander un nouvel uniforme scolaire… Ouai en fait, plus de la moitié de son argent risque déjà d’y passer.
Journalisée
Edrusba Snes-non
Dieu
-

Messages: 53


Déesse de l'absurde.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #25 le: Novembre 03, 2017, 11:47:29 »

Elle avait donc reçu un pot de départ, assez pour commencer sa nouvelle vie d'héroïne de jeux vidéo, quoi de mieux ? Elle écouta donc sa petite servante intriguée pour le moment. Elle hoche la tête, c'est vrai, les humains avaient besoin de dormir, pas elle. La déesse alla donc jouer ailleurs, laissant l'endroit en paix, mais pour autant son pouvoir ne s'effaça pas. Il était en effet supporté ici par la croyance d'ayumi envers elle. Le lendemain la déesse n'était toujours pas revenue, la jeune femme sortit de son appart. Rick lui vivait sa vie, déjeunait doucement, puis partit pour les cours, avant de se faire stopper par Ayumi, à poil... Il la regarda, cheveux azure, toute nue, toute nue, li se stoppa surtout sur ce dernier détail bandant rapidement. Il semble réfléchir, n'avait-il pas confié des habits hier ? Il l'écouta quand même, évidement qu'il avait d'autres choses, et elle semblait assez claire sur ce qu'elle proposait... Son air de perverse, sa voix de petite salope, il l'observe donc la jaugent, puis sans un mot hoche la tête, ouvre sa porte à nouveau. Quoi qu'il allât se passer, il ne le ferait pas en public, sans doute n'était-il clairement pas un exhibitionniste comme sa voisine.

- Rentre, et agenouille-toi cuisse écartée, et pas un mot.

Elle pouvait entrer, la limite au sol s'estompa rapidement, et la porte se ferma derrière elle. Elle était dans l'antre d'un pervers, un fana de trucs japonais à tentacules et petites filles... Il y avait des figurines, des costumes, des posters et pleins, plein de mangas papier. Il s'était éloigné et semblait fouiller après une tenue pour elle, surement pour l'école... Quoi de mieux qu'un uniforme ? Il revint alors avec ce qui ressemblait à un uniforme plié, le déposa et lui dit alors :

- J'espère que tu suces vite, et bien... Et si tu avales, je te donne dessous également.

Il était... Dominant, bien plus assuré chez lui qu'en dehors. Il la dominait en taille, en force, et elle était venue elle-même s'offrir à lui ! L'observant il regarde l'heure, signe qu'il n'a pas tant de temps que ça. Il sortit son engin propre, et le lui présenta devant le visage. La tenue elle était... encore une surprise, mais si elle le suce elle y aura droit, les dessous étaient tout petits et moulant, mieux que rien, de la lingerie rose toute douce. L'uniforme en fait était une chemise taillée de sorte de garder le ventre bien à l'air, trop petite pour y être fermée. Enfin la jupe, elle, n'était qu'une petite jupe qui couvrira à peine toute sa féminité, et encore, seulement si elle la met bien bas sur les hanches... Une parfaite tenue pour une gloutonne en manque de bites et de mains sur le corps.

[Tenue : https://gelbooru.com/index.php?page=post&s=view&id=2031823]

Ahh, la pauvre fille, en temps normal on serait triste pour elle, mais pas la déesse ! Elle était heureuse comme tout, et vu que la gamine ne comprenait pas encore sa place, autant y allez à fond ! Pour autant elle n'était ni bonne ni mauvaise, pour elle ce qui se produisait était la conséquence logique des choses selon sa perception. La déesse souriait en suivant le live, et encore plus en la suivant allez à la douche. Ayumi devait être dévastée, son compte était vide, un gros zéro et dans les frais à venir elle pouvaient voir son loyer, sa télé, son internet, etc. Comment allait-elle trouver les sous ? Tout cela semblait bien difficile à vivre, surtout qu'aucune quête ne lui avait fait gagner de l'argent pour le moment. La déesse ayant suivie tout cela du regard resta intriguée par cet argent, elle ne comprenait pas. Car oui, malgré son omnipotence, elle oubliait souvent de s'intéresser aux choses les plus simples. Consultant alors son savoir infini et biaisé sur les humains, la terre et ce monde en général... Elle hoche la tête, avant d'entendre sa question au sortir de la douche.

Mais elle n'y répond pas, car cette dernière ne lui semble pas adressée, après tout il n'y a pas son suffixe honorifique ! De facto elle continue de suivre l'humaine, puis la regarde toucher ses magnifiques cheveux vert, ou bleu, un peu des deux, azure en fait. Impossible de s'en débarrasser facilement, et ça ne passera certainement pas inaperçu ! La déesse l'observa encore un peu, avant de disparaitre lentement devenant translucide, puis transparente. Elle n'en disait rien, mais avait affaire ailleurs, omnipotente, mais pas encore douée d'ubiquité ! Elle partit pourtant un temps assez court, mais une chose étonnante se produisit. En son absence Ayumi aurait dû revenir à la normale, retrouver ses cheveux, sa vie, son argent, mais... Il n'en fut rien. Un miracle ? Non, pas le genre de la déesse, une malédiction alors ? Toujours pas, elle n'avait posé aucune marque sur le corps d'Ayumi. Il y avait clairement une autre chose qui rentrait en jeu, peut-être une volonté d'Ayumi de croire cela réel, ou bien le fait qu'elle ignore la limite des pouvoirs de la déesse. L'un ou l'autre, elle serait donc coincée pour de bon.

Au retour de la déesse, rien ne sembla donc changer, sauf que la déesse semblait plus sérieuse. Elle fixa Ayumi debout, flottant au-dessus du sol, même si, elle faisait semblant d'y marcher.

- J'ai appris des choses sur ton monde, il vous fait une chose nommée argent pour vivre... Aussi je vais te rétribuer pour tes quêtes !

La déesse sourit alors presque amicale, mais surtout fière d'elle-même ! Ayumi put alors voir paraitre sur son affichage en réalité augmentée de l'argent, zéro pour le moment. Mais rapidement elle vit le montant grimper encore et encore, arrivé à 158.279 yens il se stoppa, cela lui laissait de quoi vivre un mois entier et elle avait encore pas mal de rabes à utiliser. Voilà qui pourra la rassurer, mais pour le reste... Il fallait des revenus, elle avait toujours son boulot, et les streams avaient rapporté un peu aussi, d'ailleurs en parlant du stream...

- Tu n'es pas des plus douées, mais bon, t'as fait les cinq cents vues !

La déesse sourit alors amusée, vole dans la pièce en laissant une trainée lumineuse arc-en-ciel sur son passage. Elle lui tourne autour et puis se fige face à elle.

- Tu as gagné un niveau ! Tu peux distribuer tes points, et il est temps de choisir un plan d'avenir !

Une interface s'ouvrit alors, des caractéristiques, des compétences, elle pouvait distribuer quelques points. Elle pouvait aussi voir dans les "effets actifs" qu'elle était enceinte, fatiguée et bien lavée ! Il était sans doute temps pour elle d'allez dormir. La déesse elle restait à la fixer, comme fière de son oeuvre, tout ceci lui plaisait beaucoup. Avec de l'argent à dépenser, des points de compétences et de caractéristiques, elle avait tout ce qu'il fallait. La déesse resta à tourner sur elle-même comme une toupie, mais à la verticale. Elle semblait attendre quelque chose, peut-être des remerciements ? Ou encore des excuses pour l'oubli de ses honorifiques ?

Spoiler  
Citation de: Journal de quête
[XP : 1200]

Quête active

[Quête - Droit de passage (Niveau 2)]
Rick ne laisse personne allez chez lui, pourtrant chez lui se trouve une tenue d'aventurière urbaine ! Trouvez un moyen d'entrée.
Indice : La bite à Dudule rime avec turlute.
Récompense : 350xp,Tenue d'aventure urbaine.

Quêtes terminées

[Quête - La culotte du voisin]
Votre voisin à retrouvé votre culotte, penser à la lui demander poliment.
Récompense : 200xp et une culotte Idole débutante
Bonus : La turlute magique : 200xp et une "culotte Idole +3 Charisme"

[Quête - Retour en enfance]
Retrouver le jouet de Rick, il l'a perdu dans le hall d'entrée.
Récompense : 200xp et une tenue d'écolière

[Quête - Le soutif de mère Michelle]
Michelle égare tout un tas de choses, trouver son soutif, et elle vous offrira un soutif !
Récompense : 200xp et un "soutif Idole".

[Quête - Ma première arme]
Ce monde est dangereux, protège toi ! Tu trouveras un "Micro de combat Idole +2 Charisme", équippe le !
Emplacement : à coté de ton godemiché.
Récompense : 200xp

[Quête - Première leçon d'idole]
Va voir ta déesse, il est temps de te faire pardonner et te lancer dans le merveilleux monde des Idoles !
Récompense : 200xp, premier concert & coupe de cheveux Miku bleu azure.

Citation de: Hauts Faits
[Haut-Fait]
Vous êtes tombée enceinte ! Bravo ! Vous accoucherez dans 9mois et 3jours.
Journalisée
Ayumi Sayako
E.S.P.er
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #26 le: Novembre 05, 2017, 11:44:51 »

Tout d’un otaku. Sur le moment Ayumi regretta même de ne pas avoir planquer sur soit son téléphone portable (quoique où?) pour quelques clichés discret. Rick n’est pas trop fiché au bahut, il y avait au moins de quoi faire pression si ça tournait mal. Par contre, elle a l’impression qu’il est plus dominant qu’elle ne l’aurait cru en lui donnant l’ordre de s’agenouiller et un peu plus tard de le sucer, en pretextant qu’il n’avait pas le temps.

A genoux, en train de le sucer pendant que le monsieur boit son thé, on pouvait commencer à croire que Rick allait devenir le fournisseur officiel de fringues d’Ayumi. Enfin « vêtement » c’est vite dit, même si sur le moment, trop occupée par sa queue, elle a vite compris qu’il s’agissait plus de vêtements pour un appel au viol qu’autre chose. A croire que la crise du textile est encore plus grave que ce qu’Ayumi ne l’imaginait… Il y a plus de tissu que la tenue précédente, elle montrera patte blanche au premier magasin qu’elle croise au moment des heures creuses de boulot pour éviter de se faire virer trop rapidement. Par contre nul doute, quand elle aura besoin de fringues assez rapidement pour ses séances à la webcam, elle sait qui aller voir…

Sa tâche faite, sachant qu’en parlant de tâche, elle ne risque pas de tâcher de vêtements en ce moment même, elle avala une partie du sperme en sachant que l’autre partie coula le long de ses lèvres. Pas l’habitude de tout avaler, surtout que la japonaise n’a pas encore compris quand exactement les hommes se lâchent en elle. De toute façon, il ne lui a pas laisser le choix, Rick lui ayant pris l’arrière du crâne pour la forcer à en avaler le plus possible. Quittant Rick qui aura pour ainsi dire foutu Ayumi dehors, elle sélectionna son inventaire pour passer ses fringues avant de redescendre chez elle et attendre quelques heures pour sortir en heure creuse et surtout croiser le moins de monde possible. C’est donc vers 10 heures et demi qu’elle arrivera en boutique non sans s’être fait tripoté dans le bus qu’elle devra prendre. L’avantage, il n’était pas bien bondé. Le désavantage, ça ne changera au fait qu’elle a failli s’est faite tripoté par deux harceleurs. Un autre avantage, avec son inventaire elle peut payer cash en sortant du liquide comme elle veut. L’autre désavantage ? Lorsqu’elle sortira de la boutique, ce n’est pas loin de 120.000 yens qu’elle aura cracher. C’est qu’elle n’a jamais été trop regardante là dessus. Là où ça craint par contre, c’est sur le chemin du retour où elle se fera coincer dans une ruelle non pas pour un viol mais pour un bizutage. Quelques « copines » ont reçu un MMS de la veille, et surtout l’on prit en flagrant délit au moment où elle est rentrée dans la boutique à coup de photos à l’appui. C’est ça de fréquenté des cancres : ça préfère faire les boutiques et les karaokés que de suivre des cours ! Bref, sa petite vie tranquille est foutue. 30 PV aussi mais même pas mal…

----------

Quelques semaines ont passés, Ayumi a commencé à retrouver ses repères. Moins de rentrés d’argent que prévu, il faut dire que le premier était le pot de départ. On notera surtout les sorties d’argent la première semaine : si Ayumi n’a jamais été dépensière, entre la garde robe à refaire, un abonnement internet What The Fuck à payer et le fait qu’elle se soit faite racketter une fois fait qu’elle a moins d’argent que prévu. En même temps avec l’appareil de réalité virtuel qu’elle a reçu, pas étonnant que l’abonnement ait suivi lui aussi... Moins d’argent pour prévoir l’avortement qu’elle avait prévu, surtout qu’il faut qu’elle négocie avec des individus louches après que son médecin habituel l’ait envoyé chier… sachant que même un sous entendu pour une avance en nature n’a rien changé à sa réponse. Reste à voir comment Edrusba réagira quand elle en parlera à son toubib… si bien sûr elle était là. Plus de scène de nudisme dans l’immeuble où elle habite à noter, si ce n’est que Rick est devenu son fournisseur officiel de vêtements coquins et qu’elle a passé deux soirées chez lui : la première il ne s’est plus contenté que d’une fellation et a voulu simuler un petit jeu où Ayumi a dû l’appeler Oni-chan et le supplier d’arrêter pendant qu’elle avait des menottes sur le lit là où la seconde fois, déçu de l’expérience que cela avait pu procuré, à reprocher à Ayumi d’être « trop vieille à son goût » et de se contenter de le sucer sous le bureau pendant qu’il geek. Plus attentive qu’il ne l’aurait cru, Ayumi a pu voir qu’il naviguait sur le darknet. A croire qu’elle a éveillé chez Rick certains bas instincts même si cela ne semble être que par pur curiosité de geek. Rien d’autres à noter si ce n’est qu’elle commence à voir les avantages de son système malgré qu’elle n’ait pas dépenser le moindre points de caractéristiques : après une séance nocturne avec une sirène sous l’eau en manquant plusieurs fois de se noyer, son domaine en natation explose au point qu’Ayumi a réussi à agacé certaines élèves du club de natation après avoir explosé le chronomètre pendant un cours. Elle est derrière eux mais quand on passe de quelqu’un moyen dans ce domaine et que l’on suit dorénavant de quelques secondes les champions du lycée sans trop s’entraîner, ça intrigue autant que ça peut agacer !

Rien de plus à noter si ce n’est qu’Ayumi commence à se poser des questions sur les pouvoirs magiques. Dorénavant, ça change la donne, sait qu’elle devra prendre sa décision un jour où l’autre et qu’il y a tout un monde (excepté Terra dont elle ne connaît pas encore l’existence) qu’elle ignorait. L’argent est donc de nouveau le sujet principal... Voulant faire monter son nombre d’abonnées et surtout, ayant besoin de fric, Ayumi n’a rien trouvé de mieux que d’organiser un petit karaoké privé en sa compagnie avec ses plus fidèles donateurs. Elle a passé le cap de la prostitution virtuelle et commence à taper dans la prostitution réelle. A croire que ses séances sur le net à monter un peu sa perversion car là, attendant près du bar à l’un des karaoké, habillée normalement, d’un jean et d’un polo, elle regarde l’heure après un verre de saké où le barman a omis de lui demandé son âge. De toute façon, ce karaoké est louche de base ! Cher, et l’homme à l’accueil n’a même pas chercher à discuté quand elle lui a demandé si elle pouvait récupérer la vidéo de la caméra de surveillance de la pièce qu’elle a loué si ce n’est qu’il veut un petit bonus pour la location. Ca ne la surprendrait même pas qu’il soit géré par les Yakusa, comme la plupart des établissements sauf qu’ici, c’est écrit noir sur blanc. Oui, dans peu de temps, ça va être l’heure et elle le sait, ça va être son premier gangbang. En fait, l’idée du gangbang l’excite même un peu ! Et devrait lui rapporter un max. Après tout, les quêtes n’apparaissent plus si facilement, il lui faut creuser un sujet pour qu’elles apparaissent ! C’est donc pendant qu’elle réglait sa caméra flambant neuve (une dépense de plus…) qu’elle attendait l’heure. En espérant que la tournure dont elle prend plaise à sa déesse parce qu’elle ne sait toujours pas ce qu’elle pense depuis qu’elle a peu être entendu parler de son idée d’avortement. En fait, Ayumi commence à comprendre qu’Edrusba n’est pas si omnipotente qu’elle ne l’aurait cru.
Journalisée
Edrusba Snes-non
Dieu
-

Messages: 53


Déesse de l'absurde.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #27 le: Novembre 09, 2017, 01:08:39 »

La jeune femme avait donc repris un rythme de vie, certainement différent du précédent. Mais la jeune femme s'y faisait, elle montait ses points de compétences passives, profitait clairement des avantages de son système de vie. Elle avait ainsi des petites quêtes quotidiennes, à la semaine, parfois au mois. Un système simple qui lui permettait de rester à flot, mais pas d'avoir une vie de luxe en glandant tout la journée. Edrusba de son côté avait pris congé, trop de choses à faire, Ayumi n'était pas sa seule cliente. Par contre elle était la seule pour qui la déesse tenait une rancoeur. Et ça, ce n'était surement pas une bonne chose à avoir. Ayant bien sûr eu vent du petit plaisir de sa jeune victime, la déesse sourit, ce soir elle s'ennuyait, c'était une nuit froide dans son petit coin du vide spatial. Quand Ayumi ferma la porte, elle put entendre un petit rire, sorti de nulle part. Edrusba ne l'avait pas quittée de son attention pour autant, une voix se fit alors entendre :

- Vilaine fille, tu pensais pouvoir te faire avorter sans ma permission ? Tu as bien fait cela dit de farmer...

La déesse n’était là, une voix sans corps, aucune présence dans la pièce, quelque chose de troublant certainement. Mais surement pas autant que ce qui allait suivre, la table vit des capotes tomber du ciel dessus, des dizaines. Sur le mur un tableau noir et une craie attachée avec une ficelle. Le titre du tableau était plutôt évocateur : "CUMSHOT" suivit par des colonnes : "Vaginal, annal, buccal." Et assez de place dessous pour noter des chiffres, encore et encore... Une boite de médicaments pour augmenter les performances des hommes fit aussi son apparition. Oh que oui, c'était le fait de la déesse, tout comme l'apparition soudaine d'une lumière plus rose dans la pièce, le remplacement des meubles par toute autre chose... une chambre fit son apparition, la pièce semblait même s'être agrandie, ce qui n'avait aucun sens selon les lois de la physique et de l'espace... Mais pourtant, Ayumi se trouvait maintenant dans une chambre digne d'un love hôtel ! Pire, elle pouvait voir face au lit sa caméra bien braquée dessus, et sur l'écran face au lit, à côté de la porte d'entrée, la mention "LIVE GANG BANG D'AYUYU !" apparaitre comme titre de sa future session en direct.

- Voilà voilà, ça me semble déjà plus approprié pour une petite catin telle que toi.

Ayumi venait de monter en grade, de simple mortelle, à petite catin... C'était un progrès en soi, sous son pseudo on pouvait désormais lire le titre attribué, dommage qu'il n'y ait que la déesse et Ayumi pour en profiter pleinement. La déesse se matérialisa alors, dans sa magnifique robe noire qui semblait liquide au touché cette fois. Pour autant le tissu restait tangible, juste un aspect étrange au visuel.

- Oh, et ne doute plus jamais de mon omnipotence veux-tu ? Encore une fois tu me déçois, tiens pour la peine !

Elle pointa du doigt le ventre d'Ayumi, et... c'est comme si un petit poids venait s'ajouter, le ventre pris même un peu de volume. La déesse elle souriait malicieuse, se pencha vers Ayumi s'allongeant alors en défiant toutes les lois de la physique et de l'optique.

- Des jumeaux, c'est magnifique n'est-ce pas ? Cela te sied si bien.

Elle rit un peu, puis reprit une forme normale, elle avança dans la pièce, lui pointa le lit précisant qu'elle fera le plus gros de son boulot dessus. Puis la déesse sourit un peu, et doucement elle précisa :

- Mais tu ne seras pas seule à t'amuser ! Je vais te surveiller de très près ce soir !

Et la déesse se mit alors à briller, comme dans les dessins animés, elle brillait se son physique changeait, rapidement elle prit l'apparence d'une des pires rivales d'Ayumi sur le net, confirmant alors une chose... La rivale subitement apparue n'avait rien de cordonnière, et n'était en rien le fruit du hasard. Et voilà donc ce que la déesse faisait à ses heures perdues, augmenter le défi en volant les spectateurs de sa petite cherche ! Une fois son apparence changée, c'est une rivale en chaire et en os qui se tenait. Une peau pale, des yeux bleus des lacs de Sibérie, des cheveux neige des plaines arctiques, une robe digne de toute Idole populaire en bleu marine. Un petit chapeau tout mignon plus décoratif que pratique. Même sa voix d'habitude si mature se transforma pour une voix jeune et toute pleine de vie !

- Coucou Ayu-chi ! Tu me reconnais ? On s'est croisée sur "chaudasse point-com" !

Un petit rire, presque diabolique, voilà la rivale aux presque cent mille vues. Mais d'un autre côté, cela allait certainement améliorer le live d'Ayumi rien que par cette présence. Mais c'était bel et bien une révélation de "ouf geduin" que celle-là ! La déesse, alors présente sous les traits d'une idole, lui sourit et lui explique le déroulement des choses, tendis que la tableau noir venait de recevoir de nouvelles colones pour "Artika chan"

- Bien, ce soir on sera rivale celle qui se fait sauter le plus de fois par le plus de gars ou autre... gagne la partie et les revenus du live également !

Voilà qui mettait du piment, certainement ! Le fait est aussi qu'elle avait parlé de gars, ou ... d'autres choses ? Le pire était à craindre avec cette déesse particulièrement absurde qui venait de changer une salle de karaoké en baisodrome de luxe.

[Artika-Chan]
Journalisée
Ayumi Sayako
E.S.P.er
-

Messages: 74

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #28 le: Novembre 15, 2017, 11:09:05 »

Caméscope, caméra de surveillance et éventuellement quelques clichées photos, pour son premier gangbang, tout semble parfait car après tout, la mise en scène c’est important. En fait non, il y a une donnée imprévue qui est celle de « l’apparition d’Edrusba » qui n’était pas prise en compte. En plus pas très contente et même si Ayumi s’apprêtait à expliquer que ce n’était pas un secret si ce n’est de se contenter de prendre des renseignements avant de se faire envoyé chier par son médecin, elle se retrouva avec l’annonce des jumeaux. Deux fois plus d’emmerdes, même si les emmerdes elle a encore le temps de se les prendre en pleine face. Elle en ravala sa salive et sa fierté avant de se justifier.

« Ma déesse, j’ai cru que me renseigner n’était pas un crime. »

La seconde chose qui l’intrigua est le titre de la soirée. Le thème, inutile de se leurrer la face, il était tout choisi à l’avance mais les colonnes lui ont fait vite comprendre que ça n’allait pas tourner en simple sauterie sympathique avec plusieurs membres et que la soirée risquait de s’étaler sur toute la soirée avec un peu plus d’invités que cinq individus. Et cela se confirmera avec l’arrivée de la rivale qui, disons le franchement, n’avait rien à foutre là. Transformation de la part de la déesse ? Si les noms au dessus des visages ne mentent pas, quand il s’agit d’Edrusba c’est possible. Par contre elle aura vite la réponse pour savoir si c’est une transformation ou si c’est une soudaine apparition avec Artika qui ne se pose pas plus de questions que ça car « Ta Gueule C’est Magique et OSEF les questions logiques car c’est les pouvoirs d’Edrusba»  en regardant son téléphone portable pour voir si Artika-chan est connecter ou non. Si elle est ici, sa rivale n’est pas connecter, c’est si simple que ça. Le fait qu’elle connaisse son nom n’est pas vraiment un secret, surtout qu’Ayumi discute avec les autres membres du site où elle traîne. Si c’est une opportunité, c’est aussi au pire moment où elle lui propose le défis. De l’argent, elle en a besoin et devant elle, vu les vidéos qu’il y a sur Artika, elle n’en ait pas à sa première soirée. Ayumi prendra le caractère qu'elle prend quand elle est connectée sur le net en prenant son petit air malicieux avant de commencer à se déshabiller. Après tout, ses relations sociales sont peu être bien la seule chose qu'elle doit gérer sans passer par une quelconque compétence. Sauf quand elle ment comme elle respire avec ses yeux bi(t)ches.

« Et bien Artika-chan, que la meilleure gagne mais surtout n'oublie pas que l'on est là pour s'amuser. »

Pour se rhabiller à l'ancienne que pour la simple et bonne raison, ses pouvoirs à autrui, moins ça se sait, mieux elle se porte. Ca lui évitait les traditionnelles questions. Quand aux vêtements en questions, Ayumi comptait s'habiller en Hatsune Miku, qu'Artika soit habillée en idole de j-pop japonaise, la japonaise reste plutôt dans le thème de la soirée. Quand au karaoké, c'est plutôt une chambre avec tout de déjà prêt. A croire qu'Ayumi a passé une heure à tout organiser pour rien. Prête, elle tapa des mains comme si la scène allait commencer, ayant déjà trouver les bons mots pour allumer ses messieurs... ou ses autres choses. Passant la main derrière la taille de sa rivale, c'est d'une brève introduction qu'elle la présenta malgré sa popularité.

« Mesdames, messieurs bienvenue pour cette petite soirée avec une invitée que vous connaissez très certainement. Mais j'ai le grand regret de vous annoncez que l'on sera un peu plus serrer que d'habitude pour partager ce lit. A moins que vous y voyez un inconvénient. »

Sans trop prévenir, elle embrassa sa rivale, utilisant sa compétence "baiser sensuel" sur celle-ci. Après tout, cette compétence elle l'a eu suite à une soirée imprévue avec une sirène. Autant en abuser, surtout pour les préliminaires !

« A moins que vous y voyez un inconvénient... » Dit-elle en s'adressant à ceux-ci, celui-ci terminé.

Habits d'Ayumi  
« Dernière édition: Novembre 20, 2017, 10:17:41 par Ayumi Sayako » Journalisée
Edrusba Snes-non
Dieu
-

Messages: 53


Déesse de l'absurde.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #29 le: Novembre 17, 2017, 08:41:51 »

La déesse avait totalement changé la situation, tout ça pour que cela devienne plus amusant. C'est sans surprise donc qu'elle vit Ayumi rentrer dans le jeu à plein régime. Incarnant Artika-chan, une rivale créer de toute pièce par l'esprit de compétition de la déesse, elle approchait du lit. Le caressait pour en voir la douceur, pour la déesse tout cela était relativement nouveau. Les deux filles allaient se faire prendre par des hommes, des jeunes hommes et des moins jeunes. Tout cela était parfait pour le moment, restait à voir la tête des hommes maintenant. Tendis que la déesse elle se caressa une mèche intriguée de voir ses cheveux si courts. Artika en tout cas n'était pas en live, ça serait difficile puisqu'elle est ici. La déesse sous ses nouveaux traits sourit aux premiers hommes qui entraient, bientôt une dizaine de personnes s'alignaient devant les deux demoiselles. Voyant venir Ayumi elle sourit un peu, puis l'embrasse pleinement sans surprise. Tout cela fait elle écoute et sourit un peu, puis va vers le lit pour s'y asseoir. Elle tapota le côté du lit et puis y tiré par le bras sa rivale. Elle se coucha face à elle et doucement lui caresse les flancs, sourit un peu et lui murmure :

- Et si on leur faisait un petit show pour les émoustiller ?

Dit-elle avant de détacher la jupe d'Ayumi et doucement la jeter hors du lit sous les regards ébahi à la vue de la petite culotte. La déesse gardant le sourire l'approche encore un peu et lui caresse les fesses, les cuisses et puis lui lèche le cou doucement en murmurant :

- Hmm, tu les images déjà bander à notre vue, prêt à juter partout sur nous et en nous ?
Journalisée

Tags:
Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox