banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: [FINI] Les Zélotes [Hana D.Va Song]  (Lu 1644 fois)
Hana D.Va Song
Levep Up, +2 en force !
Humain(e)
-

Messages: 78

avatar

Général de l'armée de Tekhos speciality MEKA


Voir le profil
Fiche
Description
Tekhane voulant aider son pays après un âge d'or dans le monde des jeux vidéos possédant une double vie...
« Répondre #15 le: Octobre 08, 2017, 03:05:05 »

Hana regardait les Anges attaqués encore et encore le bouclier tandis qu’elle se reposait tranquillement, soupirant faiblement d’un coup. La régénération rapide était toujours quelque chose qui pouvait sauver le cul de la jeune femme tandis que la tekhane regardait toujours en la direction de Bayonetta en l’écoutant donc, une vanne en plus comme à son habitude ce qui fait sourire légèrement Hana.  La sorcière lui expliqua que c’était plus que simple, tiré sur les enculés de premières jusqu’à qu’ils crèvent. Elle hoche la tête venant sourire et remettre en ordre ses armes et surtout les recharger afin de continuer à tirer. Le bouclier se brisa donc et une roulade pour la jeune Hana pour esquiver une attaque avant de tirer sur les bestioles qui les avaient entourés.

Hana ne disait rien, venant se concentrer sur les attaques ennemies et viendra refaire une roulade pour esquiver une lance d’un petit ange en grognant, Hana tirait et attaquait ceux qui étaient trop proche d’elle par des attaques aux corps à corps comme elle savait faire. Hana continuait en grimaçant légèrement chaque fois qu’elle voyait que les anges revenaient toujours à la charge et finit par crier à Bayonetta en grognant.

- Hey ! J’en ai marre, comment on arrive à ne plus avoir les petits merdeux !!!

 
Journalisée

Bayonetta
Humain(e)
-

Messages: 76



Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Octobre 09, 2017, 12:52:45 »

La bataille se poursuivait donc contre les Anges monstrueux. Comme à leur habitude, ils étaient nombreux et dangereux. Bayonetta en avait tellement affronté que, pour elle, cette scène de combat était une véritable routine. Ce qui étonnait surtout Bayonetta, c’était de tomber sur eux ici. Elle ne s’était vraiment pas attendue à ce que les Zélotes soient une branche de Lumen. Comme quoi, les ramifications de ces mages fous allaient bien au-delà de ce que la jeune sorcière pensait. Face à eux, elle était bien heureuse d’avoir cette belle petite Tekhane avec elle. Hana était pleine de surprises ! Non contente de disposer d’un mecha rose géant tout mignon et meurtrier, elle pouvait aussi se régénérer, visiblement grâce à une technologie de haute volée qui dépassait totalement Bayonetta.

Son bouclier se rompit, et Bayonetta combattit à nouveau, pendant qu’Hana, en affrontant les Anges volants, exprimait sa lassitude. Comment en venir à bout pour de bon ?

« Normalement, les Portails se referment quand on tue tous les Anges qui sont proches... Mais ici, c’est différent. »

C’était un rituel très puissant qui avait permis d’ouvrir ce Portail, et, même si le rituel était inachevé, les sacrifices n’ayant pas eu lieu, de nombreux Anges en sortaient. Bayonetta ne voyait aucune autre solution que de se rapprocher de ce cône lumineux qui pointait dans le ciel pour trouver un moyen de le fermer. Cependant, il y avait beaucoup de monstres devant elle, alors elle opta pour une stratégie de son cru. Bayonetta généra Kulshedra, et agrippa un démon ailé avec, s’en servant pour bondir dans les airs, s’envolant comme une flèche. Et, tandis qu’elle flottait en l’air, Kulshedra s’agrippa à la cheville d’un autre monstre blanc, lui permettant encore de se catapulter en avant. Aussi redoutable en l’air qu’au sol, Bayonetta semblait avoir des yeux derrière la tête, usant de ses pistolets sur les monstres qui cherchaient à l’attaquer dans son dos.

Poursuivant sa course, Bayonetta rejoignit le grand cône de lumière, et atterrit devant ce dernier. Elle inspecta brièvement les glyphes, et fronça les sourcils, en reconnaissant le sortilège utilisé.

*Oh non !*

Ce n’était pas un simple Portail, mais plus... Une sorte de pont ! Autrement dit, il y avait le même rituel de l’autre côté. Bayonetta sentait la puissante énergie émaner de ce cône de lumière, et, alors qu’elle continuait à l’inspecter, une lame enflammée jaillit brusquement du cône, filant droit sur sa tête.

« Hey ! »

La sorcière l’évita en bondissant en arrière. Un Ardor débarqua juste devant elle, et s’élança vers son corps. Bayonetta l’évita de justesse en sautant sur le côté, mais la lame la frappa alors au ventre, la faisant hurler en entaillant sa combinaison. Son sang coula sur le sol, et elle tomba à terre. Néanmoins, la sorcière avait aussi ses petits tours. Elle bondit en arrière, évitant une troisième attaque, pendant que sa combinaison magique se reconstruisait déjà. Son pied se détendit, et elle frappa l’Ardor à la tête, le repoussant, avant de lui tirer dessus, faisant sauter plusieurs pans de sa lourde armure.

Elle se retourna ensuite vers Hana, quand, brusquement, le cône s’enflamma, et émit une onde magique plus forte encore. Une sorte de magnétisme s’empara alors de la zone, et Bayonetta se sentit happée vers l’arrière. Elle posa sa main sur le sol, en cherchant à se maintenir.

« M-Merde... !! »

Bayonetta tenta vainement de se maintenir... Jusqu’à voir Hana foncer vers elle. Sans magie, la jeune femme était encore plus démunie qu’elle, et son corps heurta le sien. En grognant, Bayonetta relâcha prise, et tomba dans le cône lumineux avec la Tekhane.

...

Quand Bayonetta se réveilla, ce fut pour constater qu’elle était en compagnie d’Hana, couchée sur le sol... À l’entrée d’un fascinant spectacle, fait de fontaines devant elles, de plateformes flottantes, de lumières brillantes émanant du ciel, ainsi qu’une surface aqueuse en contrebas.

Elles avaient changé de dimension, et étaient arrivées dans le monde des Anges de Lumen, à Alfheim...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hana D.Va Song
Levep Up, +2 en force !
Humain(e)
-

Messages: 78

avatar

Général de l'armée de Tekhos speciality MEKA


Voir le profil
Fiche
Description
Tekhane voulant aider son pays après un âge d'or dans le monde des jeux vidéos possédant une double vie...
« Répondre #17 le: Octobre 11, 2017, 04:22:58 »

Le combat était plus que rude, les Anges étaient nombreux à mourir mais étaient également nombreux à revenir à l'attaque. Plus les deux femmes combattaient, plus les ennemis étaient nombreux. Les Anges n'étaient pas difficile à battre, comme l'avait précisé Bayonetta juste avant, il fallait juste les taper jusqu'à qu'ils en crèvent. Hana avait eu un petit temps de répit et avait décidé d'observer les alentours, sa compagne de combat avait décidé de rejoindre le cône lumineux, le cône qui permettait donc des Anges de venir attaquer. Hana pensait rapidement que si elles réussissaient de détruire le cône lumineux, plus aucun Ange sortirait ? En tout cas ce serait la théorie qu'Hana se mettait en tête et se rapprochait donc du cône tout en combattant. Bayonetta faisait sa petite voltigeuse au dessus tandis que la tekhane se rapprochait pied ferme. 

Quand tout à coup un bruit sonore avant de se sentir absorbée, Hana ne tint pas beaucoup, elle offre au robot des indications avant que ce dernier se cache de l'onde, il se sent harpé par la chose mais tient bon.. Hana tomba dans l'inconscience tandis que quand le cône avait finit son affaire, le robot recueilla les enfants sur lui et partit en vitesse vers Tekhos pour signaler ce qui s'était passé. Hana grimaçait légèrement  venant ouvrir les yeux en toussant. Et regarder le nouvel endroit... C'était totalement étrange, tout était lumineux.. Elle regarda les alentours comprenant qu'elle avait changer de lieu..

- Que...


 
Journalisée

Bayonetta
Humain(e)
-

Messages: 76



Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Octobre 16, 2017, 12:37:36 »

« Gnnn... »

Bayonetta grogna en se réveillant. Quelque chose de tendre se frottait contre sa poitrine, et ses mains palpèrent cette forme, ses yeux encore flous, aveuglés par la lumière évanescente qui l’avait frappé en rentrant dans ce cône de lumière. Elle sentit des cheveux, un corps anguleux, et, en retrouvant l’usage de ses yeux, constata qu’il s’agissait de la petite Hana. Les souvenirs revinrent alors rapidement à l’esprit de Bayonetta. Le combat contre les Zélotes, la Tekhane et son gros robot rose... Hana se réveilla également, et se montra rapidement surprise en se trouvant ici. Elle l’était bien évidemment moins que Bayonetta, qui connaissait cet endroit.

La sorcière se releva rapidement, et généra une sucette jaune, qu’elle prit entre ses lèvres, tout en observant les lieux.

« Hmmm... Me revoilà donc ici. »

Elle se retourna alors vers Hana, qui semblait pleine de confusion.

« Je suppose que tes scanners et autres gadgets ne doivent rien comprendre, petit bout. Le cône lumineux généré par les Zélotes était un Portail imparfait, instable. Je suppose qu’en se brisant, il a attiré à lui tous les Anges qui en sont sortis, et nous a happés dans sa foulée. Nous sommes au Paradis, Hana... Enfin... Le Paradis de ces difformités célestes que tu as vu. Les sorcières de mon clan appelaient cet endroit Alfheim. »

Tout semblait paisible et voluptueux, mais aussi... Terriblement vide. Comme une sorte d’onctueuse prison sans aucune vie, si ce n’est celle des monstres célestes. Cette beauté apparente n’était qu’un leurre.

« Pour sortir de là, il faut retrouver un autre Portail d’Alfheim. Nous ne sommes plus sur Terra. Ici, ce monde est bien différent, constitué d’îlots rocheux flottant ici et là au milieu d’un vaste plan sans surface ni ciel. Tu auras beau monter aussi loin que tu veux, tu ne verras toujours que cet horizon bleu au loin. »

Bayonetta se retourna vers la jeune femme, qui devait probablement paniquer, et fléchit les genoux, avant de retirer sa sucette de ses lèvres. Elle posa son autre main sur la nuque de la femme, et lui sourit, avant de l’embrasser sur le front.

« Mais ne t’inquiète pas, petit bout, je suis là pour veiller sur toi. Ton gros robot rose ne nous a pas suivi, par hasard ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hana D.Va Song
Levep Up, +2 en force !
Humain(e)
-

Messages: 78

avatar

Général de l'armée de Tekhos speciality MEKA


Voir le profil
Fiche
Description
Tekhane voulant aider son pays après un âge d'or dans le monde des jeux vidéos possédant une double vie...
« Répondre #19 le: Octobre 18, 2017, 10:38:27 »

Hana se posait beaucoup de questions et surtout d'où elle était. Elle avait déjà du prendre un petit moment pour revoir correctement, heureusement que ses capacités ont permis de voir plus facilement qu'une personne normale en quelque sorte. C'était assez lumineux, voir même un peu trop joyeux. Elle se sentait prise en piège, elle se sentait comme si quelque chose cherchait à trompé l'ennemi. Bien entendu les quelques gadgets en elle ne lui disait rien sur cet endroit bien que les informations que Bayonetta lui disait cet endroit sera sauvegardé en elle et retransmit aux autorités compétentes... Elle viendra donc se redresser doucement et regarder où les deux femmes se trouvaient avant de voir au loin les "anges" voler.. L'explication de comment sortir était assez logique comme on dirait...

- Et où est-ce le portail pourrait se trouver, partout ?

Elle sentait cette réponse foireuse aussi gros que son doigt, elle sentait bien une réponse de ce style mais espérait au fond d'elle que la sorcière lui dise qu'il y a un moment super reconnaissable pour trouver le portail mais jamais c'était facile, tout comme ses parties de hauts niveaux et quand c'est trop facile... C'est qu'il y avait un piège... Comment avancer ? Quand elle vit quelques îles flottantes être assez proche de la sienne... Hana finit par courir et sauter pour arriver à grimper sur l'autre île avant de venir regarder donc Bayonetta en attendant qu'elle la rejoigne..



Journalisée

Bayonetta
Humain(e)
-

Messages: 76



Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Octobre 20, 2017, 01:41:51 »

Alfheim n’était vraiment pas un endroit accueillant, malgré les apparences. À première vue, tout, ici, ne semblait que beauté, calme, et volupté. Un monde paradisiaque, mais bien terrible. Où étaient les animaux ? Le gazouillis des oiseaux ? Les lapins bondissant de fougères en fougères ? Tout ici dégageait une beauté surnaturelle, artificielle. Bayonetta s’était souvent rendue à Alfheim pour savoir de quoi il en retournait. Mais, généralement, le Portail était directement accessible. Elle s’y rendait pour fermer des Portails. Cette fois, au vu de la technique très particulière des Zélotes, il n’y en avait aucun... Ce qui était problématique. Alfheim était une dimension qui ne fonctionnait pas comme de Terra. Ce n’était pas un univers cohérent constitué de galaxies, mais un seul monde, Alfheim, qui s’étalait sans fin. Bayonetta n’avait jamais tenté d’en faire le tour, mais elle se rappelait des livres qu’elle avait eu sur la question, et qui étaient très clairs.

*Alfheim est sans fin... Une étendue d’eau qui s’étale à perte de vue, avec des îles flottantes plus ou moins grandes.*

Surprise, Hana ne répondit pas à sa question sur son mécha, signe que le robot rose avait dû rester de l’autre côté... Ce qui était plutôt bien. Bayonetta la vit rejoindre une autre île, en faisant un saut prodigieux de plusieurs mètres. Les règles de la gravité étaient différentes ici, plus souples, ce que la Tekhane avait, semble-t-il, rapidement compris. Bayonetta la rejoignit à son tour.

« Il faut trouver le Portail le plus proche, petit bout. Et, pour ça, je vais avoir besoin de toi. »

Elle l’observa ensuite, en croisant les bras, et pencha la tête sur le côté.

« Vu que tu n’as pas répondu à ma question, j’en déduis que ton gros robot rose est resté là-bas, dans ce fort. Grâce à ça, nous disposons d’un point d’ancrage potentiel sur Terra. Autrement dit, je peux user de ma magie pour retrouver ton gros robot, et, en remontant la piste, nous irons près du plus proche Portail... Qu’il soit à quelques mètres, ou à plusieurs centaines de kilomètres. »

Bayonetta n’était pas une sorcière pour rien, après tout.

« Mais les choses ne sont pas aussi simples. Pour que je puisse le faire, il faut que ma magie entre en résonance avec la tienne. Je ressentirais ainsi ton lien avec ton robot rose, petit bout. Tu comprends ? »

Ce n’était pas sûr... Bayonetta se rapprocha un peu d’elle, et sortit alors une sucette rose.

« Mes sucettes sont très particulières, expliqua-t-elle. Elles sont chargées de magie. Prends cette sucette rose, et suce-là un peu. Tu laisseras de ton empreinte magique dessus, et, quand je la sucerai aussi, ça m’aidera à ressentir ton lien avec ton robot rose. »

Et de conclure ensuite :

« Bien sûr, si tu as des questions, n’hésite pas... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hana D.Va Song
Levep Up, +2 en force !
Humain(e)
-

Messages: 78

avatar

Général de l'armée de Tekhos speciality MEKA


Voir le profil
Fiche
Description
Tekhane voulant aider son pays après un âge d'or dans le monde des jeux vidéos possédant une double vie...
« Répondre #21 le: Octobre 21, 2017, 11:56:20 »

Hana regardait donc ce monde inconnu, tout était lumineux tout était clair mais cela ressemblait plus à une apparence qu'un vrai monde. Hana ne disait rien d'autres, elle soupirait légèrement regardant un peu les alentours, sur sa nouvelle île flottante que Bayonetta la rejoint assez rapidement. La femme lui expliquait légèrement la situation et surtout comment rejoindre Terra avant de venir hocher la tête. Elle se mit en position donc assise en tailleur un petit moment et ferma les yeux. Même sans connexion internet, Hana pouvait ordonner des choses à son robot et cela depuis des dizaines de galaxies différentes depuis sa transformation, Hana était presque un être magique total en quelque sorte mais il lui fallait le double de concentration en contre partie. La jeune femme restait en arrière donc et finit par ouvrir devant elle une fenêtre d'information, elle cliquait et agissait donc comme si une tablette graphique était devant elle...

* Alors que fais-tu, mon cher petit robot tout rose... *

Hana regardait et finit par prendre possession donc du regard de son robot, ce dernier possédait sa propre intelligence et ce dernier faisait les quelques voyages manquant en prenant le plus d'enfants possible, bien entendu, ce dernier laissait chaque fois une sorte de bouclier afin d'éviter que des ennemis en profitent. Elle prit le contrôle de son MEKA quand il était devant un confrère militaire. Hana fit apparaître son image en hologramme sur la "vitre" du robot avant de venir faire un salut militaire. Évidemment, il posait la question de pourquoi la militaire n'était pas là.

- Ici le général D.Va, je ne suis pas actuellement avec mon MEKA. Je me suis fais téléporter dans un monde qui s'appelle Alfheim. Les zélotes faisaient un rituel afin d'ouvrir une porte envers ce monde, j'ai été téléporté dans ce monde avec une femme du nom de Bayonetta. Cette dernière semble savoir et surtout connaître le monde où nous sommes et donc.... On va pouvoir partir, le MEKA est entrain de ramener les enfants disparus, je reprends le contact dès qu...

La communication avait été rompu, le lien avec son MEKA avait été rompu ce qui lui faisait signaler qu'il était loin, plus que loin... Hana se redressa avant de prendre la sucette que Bayonetta lui tendait avant de venir la déballer et venir sucer un peu donc sa sucette, avant de lui tendre avec un léger sourire, elle récupérait et les petites blessures que possédait Hana avait déjà disparut. Si Bayonetta avait vu son sang, elle aura pu remarquer que son sang était plus rouge, assez clair allant presque vers le fushia et même un peu brillant mais ce n'était que léger. Elle se remit finalement en tailleur avant de regarder ses caractéristiques et voir un peu ses fonctions, les peu endommager étaient plus que superflus. Hana finit par regarder la femme avec elle en attendant qu'elle puisse découvrir le portail et surtout savoir où sortir...
Journalisée

Bayonetta
Humain(e)
-

Messages: 76



Voir le profil
Fiche
« Répondre #22 le: Octobre 23, 2017, 12:52:36 »

« Tu es une femme impressionnante, toi, petit bout... »

Bayonetta avait vu ses blessures cicatriser à nouveau très rapidement. Elle avait même réussi à entrer en communication avec son gros robot rose, alors qu’ils étaient sur une autre dimension. Est-ce que la technologie tekhane permettait de faire ça ? Bayonetta ne pouvait qu’être surprise. Elle ne pensait pas les Tekhanes si évoluées... Mais, d’un autre côté, la technologie avait toujours eu tendance à laisser la jeune sorcière assez indifférente. Elle ne raisonnait qu’à travers la magie, mais, à voir les prouesses technologiques d’Hana... Il y avait clairement une forme de magie là-dedans. En ce moment, Bayonetta aurait tout à fait pu faire application de la Troisième Loi de Clarke : « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie ».

Quoi qu’il en soit, Hana avait réussi à entrer en contact avec son robot. Bayonetta récupéra donc sa sucette, et la suça à son tour.

« Hmmm... Effectivement... »

Elle croqua ensuite dans la sucette, puis jeta le bâtonnet au sol, avant de se concentrer. Elle joignit ainsi ses mains devant elle, et prononça quelques mots dans une langue inconnue pour Hana, l’antique langue des sorcières. Puis, tout autour d’elle, un sceau vint à se former, aux lueurs violettes, englobant également Hana. Bayonetta prononça encore quelques mots, puis regarda ensuite Hana.

« Voilà... Mais j’ai peur de ne pas encore être assez reliée à toi. Alfheim est saturé de magie, et le Portail est visiblement assez éloigné... »

Que faire, donc ? Fort heureusement, Bayonetta n’était pas dépourvue de solutions, et esquissa un nouveau sourire devant la jeune femme.

« Relève-toi, et n’aie pas peur. Je sais que tout ça doit paraître un peu bizarre, mais... C’est le meilleur moyen que j’ai pour nous synchroniser davantage. »

Une fois Hana debout, Bayonetta se rapprocha encore d’elle... Et s’empressa de l’embrasser. Ses lèvres se plaquèrent sur les siennes pendant quelques secondes, et elle sourit ensuite en rompant le baiser.

« Tu as bon goût, petit bout... »

Mais, maintenant, Bayonetta sentait mieux le lien avec le gros robot rose.

« Je vois... Tu as l’air d’y tenir, à ta grosse machine. Mais je la sens mieux, maintenant, je devrais pouvoir remonter la piste, et aller jusqu’à elle. »

C’était donc une bonne nouvelle ! Bayonetta se retourna ensuite vers Hana, et lui sourit tendrement :

« Désolée pour le baiser... Du moins, si ça t’a choqué. Mais tes lèvres sont délicieuses, en tout cas... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hana D.Va Song
Levep Up, +2 en force !
Humain(e)
-

Messages: 78

avatar

Général de l'armée de Tekhos speciality MEKA


Voir le profil
Fiche
Description
Tekhane voulant aider son pays après un âge d'or dans le monde des jeux vidéos possédant une double vie...
« Répondre #23 le: Octobre 24, 2017, 03:46:49 »

Hana se reposait un peu en attendant que la femme à côté d’elle fasse son petit affaire qui était de manger sa sucette et essayer de retrouver l’aura du gros robot rose qu’avait Hana. Elle expliqua rapidement le problème du monde est qu'il est saturé de magie. Et comme réponse, Bayonetta l’embrassa un petit moment avant de rompre et de faire sa petite réflexion habituelle venant rouler les yeux de la jeune tekhane. Hana avait bien entendu été surprise de cet acte mais elle n'allait pas faire un foin pour cela, la base militaire lui avait expliquer et lui avait fait des exercices bien plus pire qu'un baiser sur les lèvres de la part d'un inconnu, enfin, ici, on dirait plus d'une inconnue magicienne.

Le MEKA avait ramener tous les enfants à la capitale et s'était mit donc dans sa place, le lieu réserver à la jeune femme pour améliorer comme il faut le grand robot rose et comme pour l'instant le mieux est de ne plus trop bouger, il veillait la et finit par se métamorphose en chat pour se promener dans le hangar puis finit par faire des recherches sur le culte et les termes que la militaire a dit…

Pendant ce temps là, Bayonetta avait réussi à trouver quelque chose en tout cas c'est ce qu'elle laissait voir par son sourire et voilà qu'elle s'excuse par son acte physique, Hana sourit et hoche la tête pour lui faire comprendre qu'il n'y a pas de mal avant de venir s'approcher et donner un baiser sur le coin des lèvres avec un sourire taquin. Venant regarder les alentours, les îles tournaient encore autour d'eux et ce, c'était tout simplement que des îles partout..

 


Journalisée

Bayonetta
Humain(e)
-

Messages: 76



Voir le profil
Fiche
« Répondre #24 le: Octobre 30, 2017, 02:10:53 »

Bayonetta avait beau ne pas connaître grand-chose de Tekhos, elle s’était renseignée sur les mœurs tekhanes... Des mœurs qui ressemblaient beaucoup à celles du clan de l’Umbra, en plus extrémiste. Une société très matriarcale, qui utilisait la technologie au profit d’une vision féminisée du monde et des rapports sexuels. La sorcière n’y était pas en soi particulièrement hostile, et les Tekhanes cultivaient un redoutable culte de la beauté, se faisant belles et magnifiques. Et, quand on voyait Hana, on devait quand même bien admettre que cette philosophie n’était pas mauvaise. La sorcière l’avait embrassé, non seulement pour mieux sentir le lien reliant la soldate à son mecha, mais elle mentirait en disant n’y avoir pas pris du plaisir.

Hana l’embrassa alors en retour sur la joue, avec un petit sourire coquin. Bayonetta l’observa silencieusement pendant quelques secondes, lèvres entrouvertes... Puis sourit en retour.

« Bon... Toi et moi, on va imposer une règle simple, petit bout. »

La sorcière se rapprocha de la jeune Hana, et posa ses mains sur ses hanches.

« À chaque fois que tu me feras l’un de tes délicieux sourires, je t’embrasserai ! »

Il ne fallait pas croire que Bayonetta était une femme asexuée. C’était même tout l’inverse. Elle était une sorcière, après tout, et, à ce titre, le sexe ne la laissait jamais indifférente. Souriant lentement, elle mit en application sa règle, et se pencha vers Hana, venant l’embrasser à nouveau, posant une main sur ses cheveux. Son premier baiser avait cloué de silence Hana, et la sorcière poursuivit donc, frottant son corps au sien. Même si elle ne partageait pas l’aversion extrême des Tekhanes envers les hommes, elle devait bien admettre qu’elles étaient... Plutôt belles.

Une fois ce second baiser accompli, Bayonetta s’humecta les lèvres, et se retourna.

« Bon... Assez badiné, on a de la route ! »

Bayonetta s’avança alors, et sauta d’île en île, jusqu’à rejoindre une île un peu plus grande, avec un sentier filant au milieu de rochers et d’herbes, avec quelques arbres. Tout en marchant, Bayonetta se décida à rompre la monotonie du voyage :

« Bon, alors... D’où te viennent tes facultés exceptionnelles, ma belle ? Ce n’est pas banal chez les humains, ça... À moins que ce ne soit une spécialité génétique propre aux Tekhanes, mais je n’y crois pas trop. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hana D.Va Song
Levep Up, +2 en force !
Humain(e)
-

Messages: 78

avatar

Général de l'armée de Tekhos speciality MEKA


Voir le profil
Fiche
Description
Tekhane voulant aider son pays après un âge d'or dans le monde des jeux vidéos possédant une double vie...
« Répondre #25 le: Novembre 02, 2017, 02:55:17 »

L'univers où était Hana était complètement différent de ce qu'elle connaissait, tout était si lumineux et clair, tout était trop superficiel. Tekhos l'était mais d'une autre manière en quelque sorte. Le culte de la beauté et de la technologie étaient omis présent dans tous Tekhos, tous les congrès et festivals liés à cela étaient des vrais petits champignons dans la forêt. En plus de l'e-sport qui était toujours présente et où Hana avait fleurit dans cet univers. Mais le contraire de beaucoup de femmes à Tekhos c'était qu'Hana était naturelle. Un maquillage inexistant, un lifting et la chirurgie esthétique loin d'elle. Hana ne doit qu'à sa beauté qu'une vie saine et peut être même tiré de ses parents mais cela, elle ne le saurait jamais.  Bien qu'elle ne sait jamais exposé dans des concours ou autre mais elle était une icône de l'e-sport et malgré elle, tout le monde la connaissait.. Hana regarda la sorcière avec un grand sourire en lui tirant même la langue, elle était amusée par sa petite règle venant même lui tirer la langue et remettre une mèche de cheveux et continuer le chemin que Bayonetta ouvra donc la route.

Elle finit par lui parler et lui poser la question sur ses facultés, Hana se stoppa légèrement car elle n'avait jamais eu à parler de son enfance, elle finira par ne rien dire et continuer le chemin sans rien dire. Avant de finalement souffler un bon petit moment, une grand inspiration avant de venir regarder la jeune femme. Et continue de marcher, le regard fuyant ne sachant pas vraiment quoi dire, est-ce qu'elle pourrait lui dire la vérité où il fallait mieux se taire, alors elle regardera Bayonetta et mentira donc.

- Je n'ai pas connu mes parents donc peut être que mes parents étaient des êtres magiques, je suis de base orpheline...

Elle avait à moitié mentit sur son passé bien entendu, elle n'avait pas dit avec fierté les expériences qu'elle avait eut, sa double vie en tant qu'hackeuse et tout cela, elle regarda donc Bayonetta avant de tiré la langue, comme elle ne pouvait plus sourire.

Journalisée

Bayonetta
Humain(e)
-

Messages: 76



Voir le profil
Fiche
« Répondre #26 le: Novembre 06, 2017, 01:40:21 »

Visiblement, la petite fleur préférait lui tirer la langue que de lui parler. Bayonetta ne s’en formalisa pas outre mesure, elle était juste curieuse. Est-ce que les dons d’Hana relevaient de la magie, ou d’une technologie très perfectionnée ? Vu le peu que la sorcière savait de Tekhos, elle était encline à pencher pour la seconde hypothèse. Les informations très lapidaires d’Hana ne l’aidèrent guère, du reste, à trancher. La jeune Tekhane se contenta de lui dire qu’elle était orpheline, mais n’en dit pas plus. Bayonetta, qui avançait de tête, se retourna alors, et sourit légèrement.

« Toi, tu préfères remuer ta langue que tes lèvres... » commenta Bayonetta.

Elle se serait bien laissée aller à l’embrasser à nouveau, mais le duo, au détour d’un gros rocher, arriva devant une énorme statue en marbre. Une superbe statue blanche qui se dressait sur presque une dizaine de mètres, avec des auréoles dorées brillantes qui tournoyaient autour d’elle. Une véritable atmosphère céleste.

« Je me suis toujours demandée qui avait bien pu bâtir ces statues... Bref, puisque tu es trop timide pour parler, mais assez téméraire pour me tirer la langue à bout de chou, je vais brièvement me présenter. Je m’appelle Bayonetta, et je suis une sorcière. Et je ne connais rien de Tekhos. »

Contournant la statue, Bayonetta s’avança sur un long pont aquatique, presque transparent, qui surplombait le vide, et filait vers une autre île, au loin.

« Puisque tu ne veux pas parler de toi, pourquoi ne pas me parler de Tekhos ? À quoi ça ressemble ? Est-ce que tu aimes y vivre ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hana D.Va Song
Levep Up, +2 en force !
Humain(e)
-

Messages: 78

avatar

Général de l'armée de Tekhos speciality MEKA


Voir le profil
Fiche
Description
Tekhane voulant aider son pays après un âge d'or dans le monde des jeux vidéos possédant une double vie...
« Répondre #27 le: Novembre 09, 2017, 03:53:06 »

Le temps semblait être figé, tout était encore lumineux et le fait qu'Hana pensait fortement qu'elle était dans une illusion se renforçait énormément. Hana regardait les alentours essayant de garder son calme chaque fois qu'une créature non identifiée s'approchait un peu trop d'elle. Elle se devait être attentive à cause de ce qu'elle avait apprit et elle devait étudier afin de marquer dans son rapport le maximum, Tekhos pourrait être intéresser par cet endroit et surtout peut être qu'il pourrait étudier les différents distorsion temporelles que Terra subit. Hana suivait Bayonetta avant que cette dernière commence à parler en se décrivant, du monde mais également se présenter tout en précisant qu'elle était une sorcière. Hana remit une mèche de cheveux avant de regarder la statue blanche venant arquer d'un sourcil avant de tourner le regard en direction de Bayonetta et lui expliquer pourquoi maintenant elle préfère tirer la langue que de sourire, l'explication était plus que simple.

- Comme notre petite règle est que si je souris tu m'embrasse, maintenant je vais tiré la langue au lieu d'un tirage de langue. Mais toi aussi tu es plus que mignonne. Et si je te vois me draguer, ne t'étonne pas si je t'embrasse ou te pelote.

Hana vint lever l'index et le majeur pour former un deux, le lever en direction de la sorcière et lui tirer la langue tout en faisant un clin d'oeil avant de voir une sorte de pont aquatique, la militaire était vraiment surprise de trouver quelque chose ainsi et semble être assez stupéfaite. Elle posa prudemment un pied dessus comme pour tester sa solidité et était prête à traverser au cas où avant de poser l'autre pied, elle ne montrait pas son inquiétude avant qu'elle finisse entendre Bayonetta parler de Tekhos, elle se retourne donc pour la regarder dans les yeux, l'envie de lui sourire lui frôla mais ne fit rien avant de finalement, parler d'une voix enjouée, tout simplement heureuse.

- Tekhos ressemble à une grande ville avec des immeubles de dizaine, quinzaine voir plus d'hauteurs. Une technologie très présente, le tout pour agrémenter la vie des tekhans. Il y a une forte hiérarchie où la femme commande et non l'homme et je dois avouer que cela ne me déplait pas bien que je m'en fous légèrement. Aimer vivre ?Je ne sors pas beaucoup hors de la base militaire, je préfère rester chez moi les trois quart du temps mais le peu de temps passé, je peux dire que c'est joli, c'est tout éclairer. et sinon, je ne connais pas vraiment les sorcières mais si elles sont toutes aussi sexy que toi, cela me plairait de voir plus de sorcières que cela.

Hana venant regarder aux alentours finalement avant de reprendre sa marche tout en s'assurant que cette dernière suivait la petite fille aux moustaches roses. Hana regarda sa combinaison déchirée à plusieurs endroits, où les épées l'avaient ornées il y a peu avant de soupirer longuement. Pourquoi les ennemis aimaient détruire les combinaisons d'Hana, elle en avait marre d'en faire ou d'en acheter.. Mais bon, c'était une contrepartie qu'elle devait bien admettre..
Journalisée

Bayonetta
Humain(e)
-

Messages: 76



Voir le profil
Fiche
« Répondre #28 le: Novembre 13, 2017, 01:38:43 »

Bayonetta esquissa un léger sourire quand Hana la complimenta sur sa beauté. Elles venaient finalement de traverser le pont aquatique, rejoignant une autre île, plutôt grande, et la sorcière se retourna vers Hana. La jeune Tekhane commençait enfin à se montrer plus prolixe, en lui expliquant que Tekhos était une très grande ville, où régnait un puissant matriarcat féminin. Elle se retourna donc vers la jeune femme, et lui sourit, puis caressa sa joue avec sa main.

« Pareil pour moi, petit trésor. »

Bayonetta n’était pas particulièrement sexiste envers les hommes, mais elle devait bien admettre qu’elle n’était pas contre un système où le beau sexe primait sur le sexe masculin. Quand on voyait ce que les sociétés masculines donnaient, on ne pouvait que le comprendre. Les hommes avaient une propension naturelle à la guerre et au pouvoir. Les femmes étaient plus subtiles, préférant l’empoisonnement à des guerres meurtrières prétendument fondées sur l’honneur ou sur le courage.

La sorcière retira ensuite ses doigts du visage de la femme en entendant... Un étrange chœur religieux. Troublée, elle s’avança, et vit un escalier qui descendait en courbe, et donnait sur une sorte de grand hall coloré avec des pointes d’eau se dressant à gauche et à droite, formant deux lignes d’eau. Au centre de la place, il y avait une grande fontaine avec une sphère dorée qui tournoyait au-dessus.

« Hu-ho... Fais attention, Hana, je... »

Des bruits résonnèrent soudain derrière Hana, et Bayonetta se retourna à temps, appuyant sur la gâchette de son pistolet, atteignant à bout portant un monstre angélique qui avait brandi sa lame, et s’apprêtait à l’abattre sur la tête de la jeune Tekhane. Le coup de feu envoya le monstre en arrière, et sa carcasse s’effondra sur le sol, la moitié du crâne en moins. Mais d’autres arrivèrent alors, et des espèces de raies blanches se mirent à voleter dans les airs, tirant chacune des boules magiques, provoquant une violente explosion au sommet des escaliers.

Fort heureusement, quand les sphères explosèrent, Bayonetta avait déjà sauté en contrebas, emmenant Hana avec elle, et les deux femmes atterrirent au milieu de la place.

« Je me disais aussi que c’était trop calme dans le coin... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hana D.Va Song
Levep Up, +2 en force !
Humain(e)
-

Messages: 78

avatar

Général de l'armée de Tekhos speciality MEKA


Voir le profil
Fiche
Description
Tekhane voulant aider son pays après un âge d'or dans le monde des jeux vidéos possédant une double vie...
« Répondre #29 le: Novembre 25, 2017, 08:32:33 »

Hana regardait Bayonetta en souriant faiblement avant de venir l'embrasser d'un coup connaissant parfaitement sa punition pour un sourire, elle se laissa guider avant qu'elles arrivent toutes les deux devant une sorte d'escalier quand tout à coup la sorcière décida rapidement de l'amener sur une petite ile plus bas.. Hana regarda les alentours avant de venir préparer pour se battre, bon elle n'avait pas grand chose mais au moins, elle avait de quoi se défendre. Bayonetta semblait être aussi en alerte et viendra donc grogner faiblement en voyant les créatures s'approcher des deux femmes, elle se lamente avant de venir en position de combat..

- ils sont collants !!

D.Va saute sur un ange qui s'approchait et viendra donner un coup de crosse de son arme avant de venir tirer à bout portant et revenir sur la petite île, elle attirait donc les bestioles, Hana prit la main de Bayonetta et se mit à courir d'îlots en petits ilots avant de venir se cacher dans une grotte non loin tandis que les anges patrouillaient pour chercher les deux femmes. Hana restait là, prête à tirer mais les anges semblaient ne pas viser la grotte, quand ces derniers fûrent loin, elle s'avança hors de la grotte.

- Désolé pour le bruit...

Hana viendra donc refaire un baiser pour s'excuser et sourit tout simplement venant lui tirer la langue et s'asseoir sur un rocher non loin, ne disant plus rien du tout...
Journalisée


Tags:
Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox