banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Soirée au Paradisium [PV]  (Lu 1105 fois)
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 834

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Août 18, 2017, 02:05:10 »

Cet orgasme devait être pour Asuka un assez bon point de repère pour juger à quel point Flare souffrait d'un manque d'affection, et aussi à quel point elle était frustrée sexuellement. L'aphrodisiaque et l'alcool ne pouvaient à eux seuls être responsables de cet orgasme, pour le moins exceptionnel, car à aucun moment Asuka n'avait directement touché ou caressé les parties intimes de Flare. La caporale savait bien que ce n'était pas "normal", mais encore une fois, et à son grand soulagement, elle se rendit compte qu'Asuka ne lui en "voulait" pas...au contraire même. Sa supérieure se redressa après qu'elle se soit soulagée, et en s'approchant d'elle, au point de se coller contre son corps, Asuka posa l'un de ses pouces sur ses lèvres tout en se saisissant de son menton avec le reste de ses doigts. Rapidement, alors qu'Asuka avouait que c'était une première pour elle de parvenir à faire jouir une fille juste avec quelques coups de langue sur le ventre, Flare sentit que le pouce qui se posait sur ses lèvres était imbibé de sa propre cyprine, et qu'Asuka la répandait délicatement sur ses lèvres comme une sorte de rouge à lèvres. Si la combinaison qu'elle portait était conçue pour absorber et recycler l'urine, et par extension également les fluides intimes, Asuka avait glissé ses pouces sous sa combinaison en passant par son aine, ce qui faisait qu'une partie de sa mouille avait pu s'échapper. Flare sentait l'intérieur de ses cuisses parcouru de sillons humides, de gouttes qui en suivant l'effet de la gravité descendaient le long de sa peau, et Asuka en avait récupéré une partie...et la goûtait même.
Collée contre Flare, Asuka lui embrassa alors la joue tout en se lovant contre son corps, en posant ses mains sur ses hanches. La caporale se sentait soulagée, elle avait honnêtement eu peur qu'Asuka ne la prenne comme une espèce de dégénérée à avoir eu un orgasme aussi facilement, sans même que rien de concret ne se soit passé. Qu'elle trouve ça flatteur naturellement la rassura, et pendant un instant, Flare se laissa aller au fait de sentir sa supérieure tout contre elle, et elle sentit ses joues s'empourprer encore plus quand Asuka lui déclara qu'elle allait beaucoup jouir durant ce week-end. Flare sentit à ce moment des frissonnements la parcourir au niveau de son bas-ventre, car avec cette promesse venait très certainement la perspective de perdre sa virginité...mais au lieu de la terrifier, Flare en semblait au contraire bien excitée, et toute fébrile.

Silencieusement, elle hocha la tête lorsque Asuka lui demanda si elles continuaient leur jeu. La barmaid, spectatrice silencieuse de leur petit jeu, les servit à nouveau, et Flare bu alors son shot. Asuka la devança toutefois, et de loin, faisant bien comprendre qu'en réalité la capitaine menait la danse depuis le début. En s'humectant les lèvres après ce verre, Flare sentit par ailleurs aussi un arrière goût du à sa propre cyprine...juste avant qu'Asuka n'actionne des mécanismes de sa combinaison pour libérer ses seins. Naturellement, les yeux de Flare se posèrent sur les deux généreux globes de chair que sa compagne lui offrait, et lui demandait d'ailleurs de venir embrasser. Ils étaient...encore plus beaux que dans ce qu'elle avait pu rêver. Rouge comme une tomate, Flare en était au stade où l'alcool prenait le pas sur sa timidité, s'humectant alors les lèvres, elle pencha son visage. Flare commença par déposer un baiser dans le creux de ses seins, ses délicates lèvres rencontrèrent la peau douce d'Asuka, pour le plus grand plaisir partagé des deux femmes.
Flare n'était toutefois pas aussi expérimentée, et ça se ressentait dans sa façon d'agir qui était hésitante, mais néanmoins envieuse, elle en était donc réduite à suivre ses envies et son instinct. Pour le moment, la jeune femme déposa de multiples baisers dans le creux de la poitrine de sa partenaire, en glissant alors tendrement et timidement ses mains sur ses hanches pour prendre un appui contre elle, hanches qui n'étaient d'ailleurs pas couvertes par la combinaison d'Asuka, qui sentit alors les mains de Flare se poser dessus.

Hmmm...oh Asuka...

Une vague de chaleur sans précédent la traversait, cette même vague qui l'avait faite jouir aussi aisément, et qui la guida peu à peu vers le sommet de l'un des seins de sa partenaire. Traçant un sillon de salive marquant l'ascension de ce mont de chair, Flare remonta jusqu'à son téton qu'elle prit alors instinctivement en bouche. Prisonnier de ses lèvres, il se fit assaillir par les dents et la langue de la caporale, qui se mit à le sucer presque comme si elle voulait en extraire du lait, tout aussi voracement en tout cas. Flare aurait été bien incapable, en temps normal, de s'exhiber ainsi, mais non seulement elle était complètement bourrée et excitée, mais en plus elle ne prenait absolument pas attention aux gens qui ne manquaient pas de les regarder, tant le spectacle qu'elles offraient était...tout simplement exquis.
Flare passa un long moment à sucer son sein, avant de passer à l'autre, ne voulant pas faire de jaloux bien évidemment. Les minutes défilèrent sans que rien ne les interrompe, et Flare n'était de toutes manières guère pressée par le temps, pas plus que ne devait l'être Asuka. Ses seins fermes, désormais bien durçis, étaient couverts en bonne partie par la salive de Flare, qui se montrait très gourmande. Elle aurait volontiers pu passer des heures ainsi, à sucer les seins d'Asuka, en alternant de l'un à l'autre, mais Flare fini par s'arrêter...du moins d'une certaine façon. En effet elle ne se retira pas, ces baisers remontèrent juste le long du cou d'Asuka pour ensuite aller l'embrasser sur ses lèvres.

A-Asuka...je...

La jeune femme laissa plâner alors une poignée de secondes, comme pour penser le poids des mots qu'elle était sur le point de prononcer, avant de finalement oser se lancer.

Je veux être tienne...je t'aime...
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #16 le: Août 19, 2017, 02:55:11 »

Face aux seins d’Asuka, Flare avait le Paradis devant elle. Une magnifique poitrine qui ne demandait qu’à se faire embrasser. Beaucoup de gens sur la piste de danse pouvaient en ce moment les voir, mais, de cela, Asuka n’en avait cure. Seule comptait Flare, qui était maintenant fébrile. L’alcool l’avait désinhibé, et, d’ici peu, les deux seraient dans les toilettes du night-club, et se feraient furieusement l’amour. Il n’y avait tout simplement aucune autre possibilité, aucune autre manière de poursuivre la soirée. Les seins d’Asuka attendaient les lèvres de Flare, et, rapidement, la jeune femme se mit en position. Asuka pivota sur place, et, comme Flare auparavant, s’adossa vers l’arrière, en écartant les jambes. Elle resta toutefois assise sur son tabouret, car elle se trouvait ainsi à bonne hauteur pour permettre à Flare, en se penchant, de les embrasser. Deux beaux seins la tentaient, et, en indiquant d’embrasser sa « poitrine », Asuka entendait bien laisser Flare embrasser les deux seins. Une perspective visiblement alléchante pour Flare, dont le regard semblait être comme obnubilé par les monts de plaisir qui pointaient devant elle. Une magnifique et délicieuse poitrine qui n’attendait plus qu’à ce qu’on s’occupe d’elle.

« Là… Laisse-toi guider par tes envies, Flare… »

Tout simplement. C’était aussi simple que ça. Asuka pouvait sentir la respiration précipitée de la Caporale sur ses seins, et elle entrouvrit les lèvres, soupirant en sentant plusieurs baisers entre ses seins. Le visage de Flare se frotta tendrement contre ses seins, ses joues enfonçant sa poitrine pendant quelques secondes. Ensuite, Flare se redressa, et s’attaqua à l’un des seins d’Asuka, l’embrassant tendrement, et s’attela sur ce dernier. Les mains d’Asuka se crispèrent sur l’accoudoir, et elle ne put retenir quelques soupirs sous ce contact. Certes, Flare était inexpérimentée, mais, en même temps, il ne fallait pas non plus être un génie pour pouvoir embrasser un téton. Elle pressait donc ses lèvres dessus, et, rapidement, les mains d’Asuka se déplacèrent encore… Et vinrent en réalité caresser les hanches de Flare, tout en descendant progressivement, se crispant sur sa combinaison.

« Hmmm… Fla… Flare, haaaa… »

Difficile de rester insensible, et, rapidement, les seins d’Asuka se durcirent, trahissant l’excitation de plus en plus fébrile que la Capitaine ressentait. Elle était surtout encore marquée par l’orgasme de Flare, un orgasme qui promettait de merveilleuses choses pour cette nuit. Flare allait visiblement beaucoup jouir, elle qui était tellement en manque, et avec un corps si tactile. La jeune subordonnée s’attaqua donc à son second sein, et, cette fois, les mains d’Asuka descendirent encore, et se posèrent enfin sur ses fesses. Elle crispa ses doigts sur chaque partie de son postérieur, et se mit à serrer, malaxant son beau petit cul, faisant se crisser la combinaison, et presser davantage le corps de Flare contre le sien.

La jeune femme s’attaquait avec appétit à ses seins, les suçant longuement, presque comme si elle s’attendait à ce que du lait en sorte… Ce qui arriverait probablement au cours de leurs ébats. Mais, pour l’heure, il n’y avait comme seul liquide que la salive de Flare, qui commença à couler sur les seins d’Asuka, les recouvrant, tandis que la Capitaine soupirait encore, fermant les yeux en sentant des vagues de désir la traverser, et une forte chaleur commencer à irradier dans son corps.

« H-Hmmm… Flare… » gémit-elle encore.

Flare se redressa lentement, déposant plusieurs baisers supplémentaires, jusqu’à rejoindre les lèvres d’Asuka, et lui glissa alors, après un énième baiser, qu’elle l’aimait. Asuka sourit alors, et, tout en conservant une main sur ses fesses, remonta l’autre, caressa le dos de Flare, et posa sa main sur sa nuque.

« Je sais, Flare… Et moi aussi… Je t’aime, Flare. »

Asuka l’embrassa alors en retour, et s’extirpa du tabouret, posant ses pieds sur le sol. Elle serra sa nuque contre ses doigts, en l’embrassant longuement. Sa langue joua avec la sienne pendant plusieurs secondes, et elle prolongea encore le baiser, caressant avec l’une de ses mains le fessier de Flare. Asuka n’avait nullement envie de décoller ses lèvres de la magnifique bouche de Flare, et c’était pareil pour son amante. Asuka l’embrassa donc longuement, avant de finir par retirer ses lèvres, hésitant un peu sur la suite… Mais elle finit par se pincer les lèvres, et frotta doucement son nez contre le sien. Un tendre baiser de papillon, qui sonna comme une ultime manière de mettre fin à leur situation… Pour le moment.

« On va danser, ma chérie ? »

Asuka lui sourit tendrement, à nouveau, et, conservant sa main dans le creux de la sienne, elle descendit sur la piste de danse, empruntant quelques marches pour y aller. Elles se retrouvèrent ainsi sur la piste de danse, les lueurs des stroboscopes venant les éclairer. Asuka relâcha alors la main de Flare, et lui sourit tendrement.

« Laisse-toi aller, Flare, fais circuler le sang dans ton corps… »

Puis la musique se mit à rugir.

Avant de l’achever, Asuka avait encore une ultime carte à abattre…
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 834

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Août 19, 2017, 09:44:00 »

Alcool, aphrodisiaque, frustration sexuelle latente, et surtout, surtout, un amour qui était réciproque, voilà qui était en train de sortir Flare de la carapace qu'elle s'était forgée depuis tant d'années. Quand Asuka lui confirma que l'amour qu'elle ressentait pour elle était réciproque, la seule chose qui empêcha Flare de fondre en larmes de joie sur place, ce fût le baiser qu'elles échangèrent immédiatement après.

Hmmmmm...

Venant se lover tout contre Asuka, Flare répondit à ce baiser, du moins au mieux que ce que son inexpérience lui permettait de faire, mais elle se laissait globalement porter et guider par Asuka qui elle savait précisément quoi faire, et tâchait de mimer à peu près ce que sa désormais "compagne" faisait. Cette fois, elles s'embrassaient pour de bon, car la timidité maladive de Flare s'effaçait sous le poids de son désir. Oh oui, elles allaient faire l'amour ce soir, et Flare allait volontiers offrir sa virginité, sa première fois, à cette femme dont elle était amoureuse. Elle n'aurait pas crû que ce jour viendrait, au vu de son passé et de son attitude mais...et bien Asuka était parvenue à passer à travers sa carapace pour la faire voler en éclat, et Flare en était concrètement ravie, vu qu'elle souffrait tout de même de sa solitude. Ce qui venait également, tout juste, de faire sauter ses limites comme un barrage, c'était la façon dont Asuka avait caressé ses fesses, longuement, et amoureusement. Falre n'aurait pas cru que son corps serait aussi sensible, déjà qu'elle avait joui juste avec des coups de langue un peu trop proches de son intimité, elle avait bien cru avoir un second orgasme à force qu'Asuka ne lui malaxe son cul, mais ça ne s'était pas produit néanmoins.
Une fois le baiser terminé, à l'issue duquel Flare avait comme la sensation de se trouver dans un délicieux cocon tout chaud, Asuka fit se refermer les plaques de sa combinaison sur ses seins, et tout en frottant délicatement son nez contre le sien, lui proposa d'aller danser.
Danser, la simple idée de le faire aurait tétanisée Flare il y a moins d'une heure. Se trouver au milieu de tous ces gens qui pouvaient la regarder, et probablement la juger sur sa façon de danser...mais même si elle avait été encore en état de se poser ce genre de questions maintenant, Flare eut tout juste le temps de hocher la tête avant qu'Asuka ne la prenne par la main et ne la guide sur la piste de danse. Sa question était aussi rhétorique qu'elle pouvait donc l'être. Elles allèrent jusqu'à un endroit de la piste où elles purent se trouver assez de place, et juste au moment où Asuka lui lâcha la main, un nouveau morceau de musique s'enclencha. Très rythmé, les basses faisaient résonner les ondes dans toute la discothèque, et l'on dansait frénétiquement à côté d'elle. Tout aussi pompette qu'elle soit, Flare demeurait incertaine, elle ne savait tout simplement pas danser mais...fut encouragée par Asuka, qui elle même commença à danser à proximité d'elle.

Falre déglutit un coup, puis commença, assez maladroitement, à danser. De fait, elle se mit assez rapidement à essayer d'imiter, plus ou moins, les mouvements de danse qu'Asuka faisait. On voyait bien que la capitaine avait bien d'avantage l'habitude des boîtes de nuit, ses mouvements étaient bien plus naturels. Peu à peu, Flare commença à voir la logique dans les mouvements du capitaine, qui tâchaient de se coller au rythme de la musique, et qui surtout se lâchait. Flare la suivit, progressivement. L'exercice physique que ça impliquait faisait accélérer le rythme de son coeur, accélérant aussi sa circulation sanguine, et l'assimilation par son organisme des dernières doses d'alcool et d'aphrodisiaque qu'elle venait juste de prendre.

*Je...je me sens bien...*


Très bien même. Sa tendance à l'agoraphobie, elle ne la sentait même plus tant sa concentration était focalisée sur Asuka, avec qui elle dansait tout en étant très proche. Parler n'aurait servit à rien, tant la musique était forte en ce lieu, mais il suffisait de voir leur langage corporel pour comprendre qu'elles étaient en train de se mettre en osmose. Plus le temps passait, et plus Flare s'approchait de sa capitaine, et c'est alors que leurs corps étaient très proches qu'elle eut...une inspiration, pour ainsi dire. Flare fit un demi-tour sur elle même, présentant son dos à Asuka, avant de se reculer assez pour se coller à elle...et surtout, coller son adorable petit cul contre le bassin d'Asuka. Ainsi collée contre elle, elle se laissait bercer, les mouvements de son bassin suivant ceux d'Asuka, surtout qu'elle glissa ses mains derrière elle, pour les poser sur les hanches de sa capitaine, afin de suivre au mieux ses mouvements et se caler dessus. L'admiration qu'Asuka avait pour ses fesses n'était pas passée inaperçue, aussi étais-ce pour celà que Flare se positionnait ainsi. Mais elle était encore loin  de s'imaginer qu'Asuka n'avait pas encore sorti toutes ses cartes.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #18 le: Août 19, 2017, 11:21:31 »

Si Asuka pouvait lui parler, elle lui aurait dit de ne pas réfléchir… Mais elle savait déjà que ce serait impossible. Au début, elles étaient bien trop proches des gens, et, à chaque fois que Flare heurtait quelqu’un, ou semblait heurter quelqu’un, elle s’éloignait rapidement, et se figeait, comme paniquée par cette masse indistincte de formes, de bras, de cheveux, de couleurs. Danser dans la fosse, c’était plonger au milieu d’une foule électrisée. Certes, il y avait de la danse intellectuelle, mais ce n’est pas ça qu’on demandait à Asuka ou à Flare, juste… De danser. Et pour ça, il fallait tout simplement se laisser aller, fermer les yeux, et laisser la musique vous transporter. Un exercice très difficile pour Flare, qui était du genre à réfléchir beaucoup. Néanmoins, Asuka la guida vers une section un peu plus tranquille de la piste de danse. Il y avait ici des militaires et des civiles qui dansaient, dans des mouvements électriques. Les fesses se frottaient régulièrement, et, peu à peu, elles se retrouvèrent contre le bord.

Une musique venait de se terminer, et, pendant quelques secondes de flottement, Asuka se rapprocha de Flare, posa ses deux mains sur ses joues, et l’embrassa rapidement.

« Tu veux connaître le secret ?! lui hurla-t-elle, alors que la musique reprenait. Laisse-toi aller ! Ne pense à rien, Flare !! »

Les enceintes se mirent alors à frémir, tandis qu’un nouveau son commença à venir. Asuka sourit. Elle le connaissait bien. C’était un grand classique des danses tekhanes, un morceau avec une longue introduction de 4 minutes, pour échauffer les esprits. Elle se mit à remuer lentement, tapant la cadence tandis que, pendant les quatre-vingt dix premières secondes, la même note se faisait entendre, au milieu de lumières sombres et tamisées, donnant une ambiance très sensuelle à la scène.

*Là, ça va pas le faire…*

Asuka avait chaud, très chaud.. Trop chaud. Cette soirée avait été intense.  Les shooters, les baisers, les caresses, tout ce surplus émotionnel, jusqu’à l’orgasme de Flare. Asuka commençait à se sentir approcher du point de rupture, et cette musique lente, lancinante, qui semblait monter comme un délicieux volcan, était doucement en train de l’électriser.

Le premier mouvement se termina sur un chuchotement, puis un autre son, plus lancinant, usant davantage les basses, commença à venir, obsédant les oreilles, pendant une quinzaine de secondes, s’accompagnant de lumières stroboscopiques qui se mirent à illuminer Flare par une série de flashs. Asuka vit des cheveux, un corps qui dansait, une main qui remontait, des lèvres qui s’entrouvraient, l’étonnante alchimie de corps figés pendant une seconde pendant un flash blanc.

Asuka avait encore une surprise pour Flare… Une grosse surprise, liée à ce qu’elle avait fait cet après-midi. Elle s’était rendue à une clinique tekhane privée afin de pratiquer une intervention, et, même si cette dernière avait été un succès, l’ajout qu’Asuka s’était greffée était encore instable. Et là, en sentant la musique qui la faisait frissonner, elle sentait justement le désir monter, la tension sexuelle sur le point d’éclater…

Une fois dépassée la troisième minute, à cette musique entêtante vint s’ajouter des accords supplémentaires et une voix relativement sensuelle… Et, en l’entendant, Asuka se mit à imaginer Flare gémir. De la sueur commença à couler le long de ses joues, tandiqs que Flare se lâchait de plus en plus. L’armure d’Asuka disposait de multiples éléments, dont une caméra optique intégrée, qu’Asuka avait enclenché, afin d’enregistrer à jamais cette séance, les mouvements élégants et sensuels du corps parfait de Flare, qui se rapprocha du rebord du mur, pile au moment où la musique connaissait un ralentissement et une pause, au-delà de 4 minutes et 30 secondes…

…Et, pendant ces quelques secondes, où une seule note filait, comme une sorte de trompette annonçant la tempête, Asuka resta figée au sol, en voyant Flare se pencher vers l’arrière, creusant son dos. Il fallait bien avouer que, pour travailler au sein de l’unité, il fallait être souple, et les membres de l’escouade suivaient des leçons de gym’… Leçons qui trouvaient ici un usage détourné, tandis que les fesses de Flare heurtèrent le corps d’Asuka, glissant lentement sur son bassin, chaque seconde semblant s’étirer à l’infini, le souffle suspendu d’Asuka suspendu à ses lèvres…

…Puis ses lèvres s’entrouvrirent, et ses mains se posèrent sur ses hanches.

La musique repartit alors, et le corps d’Asuka commença à la suivre, en tapant sur le corps de la femme. Elle tapa à plusieurs reprises, d’avant en arrière, pendant les premières secondes qui suivirent la reprise de la musique, appuyant bien sur les fesses de la femme, bassin claquant contre le bassin, et sentit la chaleur croître encore.

*Je ne peux plus me retenir…*

La musique devenait folle, et les plaques s’écartèrent brusquement de son armure, tandis qu’elle se mit à crier en basculant la tête en arrière, un cri qui se perdit au milieu d’une explosion sonore. Ses plaques s’écartèrent en percevant les signes du corps d’Asuka, et Flare fut soudain légèrement remuée en avant, en sentant… Quelque chose de chaud et de dur qui s’écrasait contre ses fesses, et remontait le long de sa combinaison.

« Haaaa… !! »

Sa verge venait de sortir. Elle était toutefois encore retenue par une fine combinaison noire, mais Flare pouvait désormais bien la sentir. Les mains d’Asuka se crispèrent sur ses hanches, et elle se mit à remuer plus fortement d’avant en arrière, mimant un twerk endiablé sous le rythme d’une musique devenue complètement folle…
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 834

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #19 le: Août 29, 2017, 01:12:08 »

Flare se perdait dans la sensation du corps chaud, bouillonant même, de sa capitaine tout contre elle, dans son dos. Les deux femmes étaient collées l'une contre l'autre, au point que la caporale pouvait sans peine sentir la respiration lourde, chaude, d'Asuka contre sa nuque. Elles se frottaient, se collaient, dans des mouvements sensuels au rythme de la musique, et qui avait tendance à progressivement s'accélérer.

*J'ai si chaud...*

Flare ne se souvenait pas avoir été jadis dans un tel état, et se rendait peu à peu compte d'à quel point elle avait négligée certains besoins naturels de son corps. Mais jusque là, nulle n'était parvenue à vraiment percer la carapace qu'elle s'était forgée, jusqu'à ce qu'elle rencontre Asuka. Flare allait lui faire cadeau de sa virginité, et plus précisément, de "toutes" ses virginités. Elle en avait envie, terriblement, et seuls les quelques restes de pudeur qu'elle avait l'empêchait de lui demander qu'elles fassent l'amour sur la piste, là, tout de suite.
La musique s'accéléra, au rythme même des caresses d'Asuka sur son corps, qui se mit entre autres à frotter son bassin de plus en plus fortement contre elle...et puis, alors que Flare ne pensait pas que cette soirée puisse être plus intense...elle sentit alors un sexe pointer contre ses fesses, en même temps qu'Asuka poussa un beau cri de plaisir, mais aussi de frustration.

A...Asuka...Haaaaaa !!!!!

Flare avait l'esprit bien trop embrumé par l'alcool pour lui demander, mais elle était certaine qu'Asuka n'était pas une hermaphrodite, et qu'elle ne l'avait pas été jusqu'à...et bien ce devait être très récent...ce qui ne manqua pas de faire rougir encore d'avantage la caporale. Asuka avait du faire cela, du moins le pensait-elle, dans l'optique d'en faire son cadeau et...et ça rendit complètement folle la caporale, surtout quand elle sentit sa supérieure commencer à remuer son bassin d'avant en arrière, fortement, au rythme de la musique qui était désormais endiablé.
Flare, poussée pleinement par son désir, et par le fait qu'elle allait sans nul doute jouir à nouveau, plia alors légèrement les genoux tout en se penchant vers l'avant, creusant son dos, elle tendit alors ses bras et posa ses mains sur ses genoux pour se maintenir. Il en résulta qu'elle avait sa croupe parfaitement bombée contre le sexe d'Asuka, et surtout, elle ne laissa pas sa supérieure être la seule active, car Flare se mit également à danser. Concrètement, Flare se mit à remuer fortement son bassin, à bouger son cul de haut en bas, de gauche à droite, envoyant le sexe d'Asuka frotter à la fois contre sa croupe et contre son entrejambe.

Haaaaan !!!! HAAAAAA !!!!

Positionnée ainsi, et en bougeant ainsi, Flare était au fait de chaque sensation, chaque centimètre de ce gros chibre bien tendu et assoiffé, qui tapait contre ses fesses, sa croupe, son entrejambe et ses cuisses. Comme elles portaient encore toutes les deux leur combinaison, une pénétration n'était pas possible, mais ces frottements sur ses zones intimes...ne manqua pas de la faire jouir à nouveau. La jeune femme se crispa à peu près au même moment que son amante. Les deux femmes jouirent respectivement dans leurs combinaisons, incapables de se retenir, et l'orgasme de Flare fut encore plus intense que le précédent, la combinaison ne parvint pas à tout absorber assez rapidement, et de la cyprine de manqua pas de couler le long de ses cuisses.
Puis, sans réfléchir, les joues rouges et la respiration encore haletante, Flare se redressa, se retourna, et alla se blottir contre Asuka pour l'embrasser à nouveau...férocement cette fois. La musique était encore trop forte pour qu'elles puissent parler, alors Flare laissa son corps parler pour elle...
Elle voulait qu'elles fassent l'amour...qu'elles baisent...maintenant.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #20 le: Août 29, 2017, 09:59:57 »

Asuka n’avait tout simplement pas pu se retenir. Elle avait joui dans sa combinaison, et sentait sa queue flotter dans sa combinaison, au milieu de son sperme. Elle avait même plutôt bien joui, mais, à voir Flare comme ça, penchée contre elle, frottant bien son cul contre sa verge, elle se sentait terriblement en manque. Initialement, elle avait prévu de se réfugier dans les toilettes, mais... Maintenant, elle n’était même pas sûre d’arriver à tenir jusque-là. En tout cas, ce corps la tentait plus que de raison, et, quand Flare se retourna et l’embrassa, le choix d’Asuka fut fait. Elle posa sa main sur ses cheveux, et l’autre sur la cuisse de Flare, et la souleva alors, envoyant ses jambes s’enrouler autour des siennes, tout en défaisant partiellement sa combinaison, libérant ainsi son sexe à l’air libre. Elles étaient protégées par les hurlements de la musique et l’obscurité ambiante de la pièce, deux silhouettes fantomatiques tournoyant au milieu d’une puissante mêlée sauvage.

Asuka posa sa main sur les fesses de Flare, serrant son délicieux cul, et, tout en répondant à son baiser, déplaça un peu son corps. Au milieu de la musique endiablée, elle s’enfonça d’un coup rapide dans l’intimité de Flare, une Flare qui avait tout compris, absolument tout... Oui, Asuka avait fait cet implant aujourd’hui, et oui, elle l’avait fait pour elle, pour Flare...

*Parce que je t’aime...*

Impossible pour elles de parler, tant la musique était folle, donnant à cette scène une ambiance onirique, tout simplement surréaliste. Asuka la pénétrait donc tout debout, lentement, doucement, sentant l’hymen de Flare se percer, et remua de plus en plus vite, essayant de remuer en harmonie avec la musique, quitte à heurter le mur pour pouvoir baiser Flare plus violemment. Certaines personnes les voyaient, bien entendu, mais elles étaient à Tekhos. C’était habituel, et, somme toute, beaucoup plus stimulant que de perdre sa virginité dans les cabines des toilettes. Asuka la pénétrait donc, en gémissant, retournant régulièrement l’embrasser, rendant cette scène très étrange. Elle la tenait par une main, et filait d’avant en arrière, essayant de la prendre aussi fortement que possible.

« Hmmmm... Haaaaa... !! »

Mine de rien, c’était aussi une première fois pour Asuka, car elle n’avait encore jamais usé sa verge sur quelqu’un d’autre. Certes, en sortant de la clinique, elle avait subi des tests destinés à voir si elle éjaculait bien, mais il n’y avait eu aucune pénétration sexuelle, juste elle se masturbant, ou laissant des infirmières en combinaisons de latex la masturber. Et son appareil était très efficace, comme elle le prouvait en ce moment, en la baisant de plus en plus fort. Asuka n’avait vraiment pas pu se retenir, et, au bout de seulement quelques minutes, elle sentit encore l’orgasme croître en elle, l’érection approchant du point culminant. Même avec le son tonitruant, elle sentait les soupirs de Flare, voyait ses gémissements, la sentait frissonner tout le long de son corps, et percevait surtout les délicieux crissements de sa combinaison contre la sienne.

Trop de sensations, qui l’amenèrent encore à jouir, mais, cette fois, directement dans le con de la femme, et en l’embrassant dans le creux du cou, allant presque jusqu’à la mordre, pour finalement hurler tout contre son oreille, en crispant bien sa main sur son cul, et en se répandant en elle, encore, encore et encore... Et, tout en jouissant encore, elle lécha le lobe de son oreille, avant de murmurer quelques ultimes mots,
 pendant que la musique se calmait :

« Je t'aime, mon amour... »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 834

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #21 le: Novembre 23, 2017, 01:55:41 »

Sur le moment, Flare en oublia totalement qu'elle se trouvait sur une piste de danse bondée de monde. Ce twerk endiablé qu'elle et Asuka venaient de danser avait allumé un brasier en elle, et sa supérieure n'aurait pas été d'avantage qu'elle capable de se retenir...il fallait qu'elles fassent l'amour, tout de suite. Asuka rendit les choses claires en se saisissant de Flare, l'une de ses mains se posa sur le délicieux fessier de la caporale, pour l'inciter à se soulever, et à entourer le bassin de sa supérieure avec ses jambes. Tandis que Flare s'exécutait, Asuka la plaqua dos contre un des murs, lui permettant une meilleure prise.
Flare entendit alors une série de cliquettis au niveau de l'armure de sa supérieure, cette dernière libérait sa verge à l'air libre. A ce moment, Flare utilisa une fonction de son armure qu'elle n'aurait jamais pensée utiliser un jour. Elle activa à son tour une fonction similaire, qui fit se rétracter l'armure au niveau de son intimité, la dévoilant intégralement, et laissant par là même une route parfaitement dégagée à Asuka. Effrayée, Flare l'était un peu, après tout elle était sur le point de perdre sa virginité...mais elle était dans le même temps bien trop excitée, bien trop chaude et envieuse, pour que cette peur prenne le pas sur le reste. Asuka n'était absolument pas en train de la forcer, Flare le voulait, elle s'offrait pleinement, complètement à elle. Et pour la première fois de sa vie, la jeune caporale sentit quelqu'un d'autre, lui faire l'amour.

HAAAAAAAN !!!!

Flare poussa un cri, qui se noya dans l'ambiance sonore de cette discothèque, quand Asuka s'enfonça en elle. Elle la prit d'un coup, Flare sentit son hymen se déchirer en même temps que la verge de sa supérieure se fourrer entièrement en elle. Flare sentit un bref pic de douleur en perdant sa virginité, mais fort heureusement elle mouillait tellement fort que ce ne fut que passager, surtout quand Asuka commença à remuer en elle, à la stimuler, à lui faire réellement l'amour.
Flare serra fort ses jambes autour du bassin d'Asuka, et se maintenait également en posant ses mains sur ses épaules, tout en se laissant porter. Asuka était en train de lui faire l'amour, et elle en gémissait de plaisir, tout son corps se crispait à l'encontre de ces nouvelles sensations. Oh bien sûr, Flare s'était déjà caressée intimement...mais ça, sentir le corps d'une autre personne contre le sien, se frottant, s'unissant, elle avait l'impression d'en perdre la tête.

A-Asuka...Haaaaaan !!! HAAAAAAAA !!!!!

Plus le temps passait, et plus les va-et-viens se faisaient intenses, jusqu'à ce qu'Asuka ne se fourre au plus profond d'elle, en  la plaquant fermement contre le mur. La sensation de sentir Asuka répandre sa semence en elle l'amena également à jouir. Halentante, toute chaude, Falre se calma alors progressivement, jusqu'àç ce qu'Asuka ne lui chuchotte à l'oreille qu'elle l'aimait.

Han Asuka...

Émue au delà de toute compréhension, la caporale, désormais un peu calmée, sembla toutefois alors prendre consicence des regards qui étaient posés sur elles. Elle venaient durant ces quelques minutes d'offrir un bien beau spectacle, mais celà ne manqua pas de gêner Flare qui...et bien n'était pas d'un naturel exhibitionniste, loin s'en fallait. Pourtant, elle avait encore envie, elle ne pouvait nier cette chaleur dans son corps qui ne se dissipait pas.

Je...est-ce que on peut aller ailleurs...s'il te plaît ?
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #22 le: Novembre 23, 2017, 10:42:41 »

Asuka et Flare avaient beau se trouver au milieu d’une grande piste de danse, leurs ébats n’étaient pas spécialement discrets. Ainsi, plusieurs personnes les regardèrent en souriant, bien évidemment attirées par un tel spectacle. Il fallait bien admettre qu’Asuka et Flare formaient un très joli duo. Flare était extrêmement heureuse, et ça, cette image, cette expression de bonheur profond qu’elle vit sur le visage de sa chérie, Asuka la grava à jamais... Tout comme elle la vit rapidement rougir comme une pivoine, avant de se lover contre elle, se recroquevillant, même, tant elle était nerveuse. Il y avait un public, et, maintenant que la musique se terminait, elle devait avoir le sentiment que des dizaines d’yeux se posaient sur elle. D’une petite voix, profitant de l’accalmie sonore, elle demanda à Asuka si elles pouvaient aller ailleurs.

« Bien sûr, Flare... »

La tenant par la main, Asuka avait remis soin armure en place, et s’éloigna du dancefloor. Bien moins nerveuse que Flare, elle souriait à certains spectateurs, avant que la musique ne reprenne. Mais, déjà, le duo s’éloignait, et les pas d’Asuka se firent plus précipités. En réalité, tout son corps n’aspirait qu’à une chose. Elle venait de goûter au fruit défendu, mais n’en avait pris qu’une seule bouchée ! Autant dire qu’elle était sur sa faim, et fila rapidement dans un couloir reculé, avec une série de portes. Des voyants rouges devant la plupart des portes signalaient qu’elles étaient fermées, mais il en restait encore plusieurs avec des voyants verts.

Asuka ouvrit l’une des portes, et le duo termina dans une élégante cabine de toilette. Il y avait une simple cuvette avec des cloisons autour, où on pouvait entendre des coups sourds et des soupirs. Asuka se pinça les lèvres en se retournant vers Flare, et commença par l’embrasser, la plaquant contre la porte des cabines, avant de verrouiller les toilettes, puis posa ses mains sur ses hanches. Là, son baiser se prolongea, sa langue filant dans la bouche de la Caporale, et elle se colla contre elle, coinçant le corps de Flare contre la porte.

« Hmmm... !! »

La langue d’Asuka joua avec celle de Flare, et, très rapidement, ses mains se retirèrent de ses hanches pour se poser sur les fesses de la femme, les malaxant.

« Oh, ma douce Flare, je vais tellement te baiser, ma chérie... Si seulement tu savais à quel point tu me fais envie ! »

Et, tout en disant ça, Asuka embrassa Flare dans le creux du cou, léchant et mordillant sa peau. Une peau d’une douceur infinie, digne de Flare, un corps qui donnait envie à Asuka de lui faire furieusement et très longuement l’amour...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 834

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #23 le: Novembre 24, 2017, 02:12:50 »

Flare était à ce stade bien consciente de vivre quelque chose qui allait changer sa vie, drastiquement, car quelqu'un allait la partager. Il faudrait sans nul doute du temps à la caporale pour se faire au fait qu'elle était désormais "en couple", du moins espérait-elle que tout ça ne serait pas qu'un simple coup d'un soir. Mais présentement, elle ne voulait pas songer à toutes ces choses, seul lui importait justement le moment présent.
Asuka ne chercha absolument pas à forcer Flare à rester en public, bien consciente qu'elle avait des limites de ce point de vue. Les deux femmes refermèrent leurs armures respectives, et Asuka prit Flare par main, en la guidant d'un pas précipité ailleurs. La jeune femme se demandait où elle voulait l'emmener...et rougit quand elle comprit finalement, en voyant qu'elles s'approchaient des cabines de toilettes. A Tekhos, ces cabines étaient au moins autant utilisées par des couples pour faire l'amour que pour une utilisation "normale", comme pouvait en témoigner le nombre de cris, de soupirs, de gémissements que Flare pouvait entendre de la plupart des cabines occupées. Il en restait toutefois quelques unes de libres, et Asuka en choisit une, emmenant. Flare avec elle dedans.

A-Asuka...

Faire l'amour dans les toilettes...l'idée la gênait furieusement, tant ça ressemblait à un scénario de film pornographique, mais Asuka fit rapidement taire toute idée de protestation en allant la plaquer contre la porte, qu'elle ferma dans le même temps à clef. Un clic sonore qui signifiais qu'elles étaient ici en intimité, du moins en partie, car rien n'empêcherait leurs voisines de cabines de les entendre, au moins autant qu'elles les entendaient. Les cloisons des cabines voisines vibraient en rythme, on pouvait sentir des coups pour peu qu'on s'y pose contre, mais pour le moment Asuka venait de plaquer Flare contre la porte d'entrée, marquant une fois de plus son envie de la prendre. Flare elle...ne s'en formalisait pas, elle découvrait progressivement qu'elle aimait ce côté impérieux d'Asuka, cette tendance qu'elle avait à en faire sa prisonnière, en la plaquant de façon à ce qu'elle ne puisse pas avoir d'échappatoire. Et puis ainsi, Flare avait surtout le corps de son amante qui se blotissait au mieux contre le sien...leurs combinaisons se frottant l'une contre l'autre, en crissant.

Hmmmmm...

Asuka lui offrit alors un nouveau baiser passionné, auquel Flare répondit. Certes, n'ayant pas l'expérience de sa supérieure, elle était bien maladroite, et se contentait d'essayer d'imiter les mouvements de cette langue intrusive, mais elle s'y donnait bien du mal, aussi ce n'était pas aussi "catastrophique" que ça aurait pu l'être. En revanche, Flare se sentit à nouveau perdre rapidement ses moyens. Elle ne parvenait pas à garder ne serais-ce qu'un semblant de calme, chaque caresse, chaque baiser, avait sur elle un effet très intense, tant elle avait passée une vie de solitude, un désert émotionnel. La belle était rouge comme une tomate, et fondit quand Asuka déplaça ses mains sur ses fesses, en les malaxant amoureusement. Ses baisers s'étaient eux déplacés, dans le creux de son cou, contre sa peau très douce.

A...A-Asuka....Aaaaaaah !!!!

Elle n'y croyait pas, elle sentait encore une fois une puissante vague remonter en elle. Vainement, Flare tenta de lutter contre...mais c'était peine perdue. La façon dont Asuka lui mordillait le cou, dont elle empoignait et caressait ses fesses, et surtout quand elle lui avoua qu'elle lui faisait terriblement envie, ce fût tout simplement de trop pour la jeune femme.
Une fois encore, Flare céda, et eut un deuxième orgasme provoqué juste par des caresses et des baisers. Son corps se tendit comme une corde de violon, tandis qu'elle poussa un long gémissement de plaisir...avant de rougir à nouveau. Elle sentait, dans son armure, son intimité détrempée de cyprine, au point que plusieurs filets coulèrent le long de ses cuisses, l'armurene pouvait absorber assez rapidement la jouissance dela caporale, qui se trouva encore plus gênée. Deux fois, deux fois qu'elle venait de jouir alors que "rien" de concret ne se passait réellement.

P-Pardon je...je n'arrive pas à...à me contrôler...

Après tout, passe encore qu'elle jouisse quand Asuka s'enfonçait en elle...mais là, comme lors de leur jeu au bar, elle ne s'était même pas approchée de son intimité ! Flare avait beau avoir absorbée quelques aphrodisiaques dans ces shooters, les quantités n'étaient pas assez élevées pour expliquer à elles seules l'extrème sensibilité dont faisait preuve Flare, qui s'en trouvait gênée.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #24 le: Novembre 24, 2017, 02:51:20 »

Asuka était partagée. D’un côté, elle adorait les lèvres douces et humides de Flara, tendres et chaudes. Mais, de l’autre, elle adorait l’entendre gémir, hurler, et elle adorait lécher et embrasser sa belle peau. Elle était aussi douce qu’une peau de bébé, et c’était donc avec régal qu’Asuka revenait dessus, la léchant, l’embrassant, la titillant. Elle s’enivrait des couinements et des gémissements de la femme. Chaque fois qu’elle cessait de l’entendre gémir, Asuka la mordillait, tout en continuant à jouer avec ses fesses, et à donner des coups de reins. En la matière, Asuka avait toujours été très dominatrice, ce qui faisait qu’elle et Flare étaient vraiment complémentaires. Sur ce point, la jeune caporale n’avait donc pas à s’en faire, car, aux yeux d’Asuka, Flare était tout, sauf un coup d’un soir. Flare lui avait sauvé la vie, en lui démontrant mathématiquement qu’elle l’aimait. Un tel geste ne pouvait que toucher Asuka, qui, derrière ses apparences dures et autoritaires, avait, en réalité, un cœur d’artichaut. Perverse, elle l’était, bien sûr, mais elle pouvait aussi se montrer très romantique... Même si on pouvait en douter, vu les lieux.

Tandis que Flare gémissait et couinait, on pouvait aussi entendre des hurlements, des grognements, parfois des claquements. L’établissement aurait pu mettre des murs au lieu de simples cloisons, mais ça aurait été contre l’esprit. Il existait en réalité deux toilettes au Paradisium, les toilettes normales, et celles-ci. Ces toilettes-ci étaient spécifiquement conçues pour faire l’amour. Flare était gênée par ça, mais cette gêne ne contribuait en définitive qu’à l’exciter davantage. Asuka la sentait trembler contre elle, incapable de se retenir... Et le bassin de la Sergente continuait à taper contre celui de la Caporale, provoquant une série de vibrations.

La sentant proche du point de rupture, Asuka lécha son cou, et mordilla doucement le lobe de son oreille, avant de la lécher ici, de l’embrasser sur la joue, et d’ordonner, en pinçant ses fesses :

« Jouis, amour. »

C’était là l’ultime signal dont Flare avait besoin. Son corps se relâcha brusquement, et Asuka la sentit jouir contre elle. Elle sourit alors, en relâchant lentement la pression, laissant Flare savourer son orgasme, et sourit quand Flare avoua ne pas réussir à se contrôler.

« Je vois ça, Flare... »

La mouille coulait le long de ses cuisses, et elle l’embrassa alors sur les lèvres, remontant une main sur ses cheveux, la maintenant toujours contre elle.

« Mais, plus tu jouis, et plus ça m’encourage à te prendre bien fort, Flare. Tu as trop négligé ton corps, ma chérie, je vais devoir y remédier, et te faire longuement jouir. »

Autant dire que tout ça n’était qu’un début. Mais, pour l’heure, Asuka s’écarta, et écarta à nouveau son armure, faisant sortir son sexe. Son membre se dressa devant elle, et elle sourit à Flare.

« Tu n’as pas eu l’occasion de bien le voir, tout à l’heure... Mets-toi à genoux, et observe ma queue, Flare, observe ce qui t’a pris ta virginité, et savoure-là bien comme il faut... »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 834

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #25 le: Décembre 13, 2017, 01:59:50 »

[/i]Flare avait encore du mal à croire à quelpoint son propre corps pouvait être aussi sensible...qu'il ne faille que quelques caresses et baisers bien placés pour la faire jouir, voilà qui avait de quoila faire rougir de honte. Mais Asuka ne sembla à nouveau pas du tout s'en offusquer, et le trouble de la caporale grandit encore quand sa supérieure déclara queça ne faisait que l'encourager à la baiser bien fort, juste avant de revenir l'embrasser.

Hmmmm....

Flare avait chaud, terriblement chaud, les aphrodisiaques mêlés à l'alcool se joignaient ensemble à l'excitation naturelle que Flare ressentait. Pour le dire concrètement, elle avait "envie" qu'Asuka lui fasse l'amour, la baise, encore et encore. Elles n'avaient pas continué sur la piste de dance car Flare s'était sentie vraiment gênée en prenant conscience du regard des autres, mais ici, elles étaient en intimité...d'une certaine façon. Les cloisons qui les entouraient n'étaient pas très épaisses, et certainement pas insonorisées, car en entendant et on sentait les gémissements et les "coups" dans les cabines voisines. C'était...gênant dans un sens, mais de l'autre, Flare se disait intérieurement que leurs ébats allaient se noyer parmi les autres qui avaient lieu en même temps.
Puis, Asuka se recula un peu, tout en faisant à nouveau s'écarter des pans de son armure au niveau de son entrejambe, pour libérer encore une fois son sexe, qui pointa dans la direction de la caporale. Cette dernière déglutit tout en ayant son regard forcément capté par ce mât de chair, et le fait de le voir directement lui fit prendre conscience d'à quel point Asuka était...bien montée.

*Je n'arrive pas à croire qu'une chose aussi grosse aie pu rentrer en moi...*

Flare avait toujours eu une peur bleue de la première fois, du déchirement de l'hymen, c'était une des raisons pour laquelle même lors de ses plaisirs solitaires, elle ne s'était jamais doigtée, ni même ne s'était enfoncée quoi que ce soit dans son intimité. Mais il n'y avait rien à faire, malgré la légère douleur qu'elle avait ressenti au début, le reste n'avait été qu'une gigantesque vague de plaisir bestial. Elle avait tout aimé, la façon dont Asuka l'avait prise contre elle, quand elle l'avait plaquée contre le mur, comment elle avait remué fièvreusement en elle avant de se relâcher. Elle avait tout aimé, et c'était bien simple...son corps en redemandait. Il y a encore quelques heures, Flare aurait été horrifiée à l'idée de faire ce qu'Asuka lui demandait en substance...de la sucer. Mais là, Flare fit juste un bref petit signe de la tête, pour acquiesser, avant de se mettre délicatement à genoux sur le sol.

Asuka...

En se retrouvant avec ce gros sexe juste en face du visage, la caporale sentit son souffle lui manquer. Le simple fait d'être dans une telle position c'était...oh ce que c'était gênant, mais dans le même temps, Flare commençait doucement à y prendre goût, et ne pouvait pas nier qu'elle aimait qu'Asuka la sorte ainsi de ses retranchements. Elle s'approcha alors encore un peu, posant ses mains sur les cuisses de la sergeante, alors que le bout de son nez se trouva en contact avec le bout de sa verge. Le souffle chaud, précipité de Flare, le touchait, avant qu'elle se se déplace encore un peu, pour aller déposer un délicat baiser dessus. Glissant l'une de ses mains, Flare saisit alors avec un peu d'hésitation la base de ce sexe pour le redresser, et ainsi lui permettre de commencer à déposer des baisers, et même des coups de langue, tout de son long. Flare avait les joues terriblement rouges, et elle avait chaud, ses gestes trahissaient une hésitation du fait de sa légendaire timidité, mais il était évident qu'elle nageait là à contre-courant, faisant des efforts pour elle aussi participer à leur étreinte amoureuse.

Je...ce-ç-ça va ?

Bien évidemment, Flare était loin, très loin d'avoir de l'expérience dans le domaine, et ses gestes trahissaient son inexpérience, mais ils démontraient aussi un désir sincère de bien faire. Flare relâcha alors la verge d'Asuka, pour la laisser repointer bien droite en direction de son visage. Elle posa alors chacune de ses mains sur les belles fesses de sa caporale, et ouvrit grand la bouche, pour commencer timidement, mais sûrement, à la sucer.[/i]
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7442

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #26 le: Décembre 13, 2017, 02:47:46 »

Asuka et Flare avaient franchi le point de non-retour. Tous les fantasmes et les désirs d’Asuka étaient en train de se concrétiser. Depuis que Flare l’avait sauvé dans la ruche formienne, elle avait longuement réfléchi sur sa relation avec elle. Depuis combien de temps Asuka l’aimait ? Elle n’aurait su le dire, mais, à bien y regarder, elle avait toujours eu un regard particulier sur Flare, l’incitant toujours à venir les rejoindre au bar, à prendre des congés ensemble, et à sympathiser avec le reste du groupe. Elle prenait toujours la défense de Flare, même avant que cette dernière ne la sauve des Formiens. Et maintenant... Maintenant, le sexe d’Asuka était bien dressé, elle lui avait pris sa virginité en pleine salle, et se trouvait dans des toilettes, avec des parois qui rebondissaient, des soupirs lancinants et langoureux, s’accompagnant de cris.

« Hmmmmm... !!
 -  HAAAAAAAA... !! HAAAAAAAAAAAA... !! HHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANNNNN... !! »

Loin de la gêner, toute cette ambiance ne faisait que l’exciter, et elle se pinça les lèvres en voyant Flare se mettre à genoux devant elle, son souffle sur sa queue. Elle sourit encore, et serra les poings, avant de fermer les yeux, et de l’observer encore. Elle était si belle, si timide, si jolie, sa petite Flare...

*J’adore la voir rougir comme ça, elle est si belle...*

Flare y allait très lentement, nerveuse et excitée, et déposa une série de baisers sur son sexe. Fermant les yeux, Asuka gémit lentement, et ne dit rien, la laissant agir, sa queue émettant des séries de frissons. Chaque baiser, si tendre, si doux, déclenchait chez Asuka une poussée d’excitation supplémentaire. La douce main de Flare avait saisi son membre, le redressant, ce qui provoquait, de base, chez elle, une forte dose de plaisir. Et c’est ensuite qu’elle sentit les baisers, multiples. Oh, quelle scène magnifique ! Flare était tout simplement somptueuse comme ça, si...

« Tu es tellement mignonne, ma Flare d’amour ! »

Quand la Caporale finit par ouvrir bien grand la bouche, Asuka écarta un peu les jambes. Son sexe lui faisait maintenant mal, car elle était clairement en manque, avec une envie furieuse de jouir, mais ne faisait rien pour forcer Flare, consciente que c’était désormais à elle d’avancer. Pour autant, Asuka continuait à lui parler :

« Allez, viens, ma chérie, si tu savais comme tu m’excites, c’est incroyable... J’ai jamais autant eu envie de coucher avec quelqu’un qu’en ce moment, Flare ! »

Elle le pensait très sincèrement, et, quand la jeune femme s’approcha, et que ses lèvres se posèrent sur le bout de son sexe, Asuka sentit la pression se relâcher. Pas encore d’orgasme, mais ses épaules se posèrent contre la cloison, et ses deux mains se serrèrent sur les cheveux de la jeune femme, ses doigts se crispant dessus.

« Là, ma chérie, hmmm... Prends ton temps, ma puce, remue ta bouche d’avant en arrière, utilise ta langue, et... Pense à respirer, surtout. Enfonce-toi progressivement, hmmm... Et... Suce, ma puce, suce-moi ! »

Maintenant qu’elles s’étaient mutuellement déclarées leur flamme, les mots doux affluaient sans peine ! Asuka était amoureuse, après tout, et elle comptait bien s’occuper de sa petite Flare toute la nuit !
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre

Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox