banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Nouveau monde, nouvelle rencontre. (PV Mako)  (Lu 319 fois)
Yuka Sasaki
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
Fiche
« le: Août 10, 2017, 05:45:17 »

Yuka n'en croyait pas ses yeux. Non, elle devait rêver, sans aucun doute.

La jeune fille était tranquillement en train de marcher. C'était le week-end, un samedi et elle était sortie pour une après-midi avec des amies de son club. Le programme avait été plutôt sympathique. Elles avaient mangés un bout en ville puis étaient aller au cinéma. Une après-midi banale quoi. Il était Dix-sept heures quand Yuka décida de quitter ses camarades pour rentrer chez elle. Tout était calme. Certes, les rues étaient bondés de monde et les routes laissaient passer des tonnes et de tonnes de véhicule mais Yuka était contente d'avoir passée une après-midi ordinaire comme n'importe quelle autre fille de son âge. Elle était toute souriante.
Ainsi, pour rentrer chez elle plus rapidement, elle décida d'emprunter une ruelle qu'elle a l'habitude de fréquenter pour gagner du temps par rapport au trajet normal. Elle prenait toujours ce chemin là pour rentrer chez elle et personne ne l'embêtait ici. Elle pouvait donc facilement avoir les yeux rivés sur l'écran de son smartphone sans que personne ne lui rentre dedans. Néanmoins, elle avait beaucoup trop confiance en elle et tandis qu'elle regardais les diverses informations sur Twitter, elle ne fit pas attention au chat qui était devant elle. Ce dernier siffla et gonfla de volume, faisant sursauter Yuka et la fit trébucher sur une canette au sol, la faisant donc lourdement tomber au sol, en avant.

A ce moment très précis, Yuka senti quelque chose de bizarre. Contre son corps, tout entier, ne comprenant pas vraiment ce qui arrive. Pendant la fraction de seconde où elle basculait en avant, elle avait eu la sensation de passer quelque chose... De liquide sans pour autant que cette chose ne mouille. Et elle entendis comme une sorte de bruit de ventouse avant de tomber lourdement au sol.

Elle se relève donc, frottant son crâne douloureux par la chute, s'asseyant sur le sol en grimaçant.

Satané chat de merde... Souffla-t-elle en regardant le chat qui... avait disparu.

Yuka révulsa ses yeux puis se redressa d'un coup. Où était passé l'animal ? Il avait fuit ? Pas aussi vite quand même.. Elle soupira, n'ayant rien remarqué pour le moment. Elle ramassa son portable. L'écran était brisé à cause de la chute. Elle grogna de colère. Heureusement pour elle, le téléphone fonctionnait toujours. Elle le déverrouilla pour aller checker le fil d'actualité pour reprendre sa route avant de remarquer qu'elle ne captais aucun réseau. Bizarre.
Elle rangea l'engin électronique dans sa poche dans jeans avant d'avancer. Bizarre là encore. La ruelle avait changé. Elle ne reconnaissais rien.

"Sans doute le coup sur la tête..." Pensa-t-elle. "Je ferai mieux vite de sortir de là avant de me perdre..."

Elle se retourna alors pour faire demi-tour mais fut surprise par.. Un mur. En effet. Cinq mètres plus loin devant elle, il y avait une impasse. Yuka senti son cœur faire des bonds dans sa poitrine. Cela l'inquiétais beaucoup. Elle reparti alors dans l'autre sens, cherchant à quitter cette ruelle par tout les moyens possibles.

Elle courra pendant une trentaine de seconde avant de voir la sortie de la ruelle. Elle lâcha un grand sourire et s'y précipita avant d'en sortir... Et là... Stupéfaction ! Une gigantesque ville futuriste. Des immeubles dont les toits étaient presque invisible à l’œil nu tellement ils étaient haut. Ils étaient tous reliés par des espèces de tuyant transparents, a des dizaines voir des centaines de mètres au dessus du sol. Yuka pu voir également des voitures se déplacés mais... Sans roue ! Les voitures n'avaient pas de roue ! Elle vit également des robots dans les rues, sur les trottoirs ainsi que d'innombrables personnes qui marchaient. Ils avaient tous l'air humain, enfin. Certains ont des aspects d'animaux... C'était assez bizarre. Yuka secoua la tête.

"C'est un mauvais rêve, c'est un mauvais rêve ! Tu vas te réveiller dans la ruelle et tu vas rentrer chez toi !" Se dit-elle à elle-même avant de se coller une claque, espérant qu'ainsi, cela lui fasse faire revenir à la raison.

Tout ce que cela fit, c'est que les gens qui passaient à côté d'elle la fixèrent bizarrement. Yuka ne comprenant pas la situation, décida de demander de l'aide à quelqu'un. Elle remarqua d'ailleurs qu'il y avait beaucoup plus de femme que d'homme ici. Elle arrêta une passante.

Ex..Excusez-moi ! Dit-elle à la femme. Cette dernière se retourna en regardant Yuka de la tête aux pieds.

Oui jeune fille ? Répondis la jeune femme avec un sourire charmeur.

S..Savez-vous où on est ?

Et bien.. A Tekhos Metropolis voyons, jeune fille. Répondis la femme, toujours avec le même sourire.

T..Tekhos Metropolis ?! Ce nom ne lui disait rien. Tandis que la femme, comprenant que Yuka ne demandait plus rien, reprenait son chemin pour éviter les ennuis, la jeune fille essaya de ne pas désespérer face à la situation qui était plus que gênante... Et embêtante..
« Dernière édition: Août 10, 2017, 06:04:42 par Yuka Sasaki » Journalisée
Mako
Terranide
-

Messages: 7


Petit chat perdu


Voir le profil
Fiche
Description
Doublette de Tachibana Miya :3
« Répondre #1 le: Août 10, 2017, 06:08:10 »

Loin de se préoccuper d'une fille qui venait de débarquer dans son monde, une petite Neko (enfin, petite... tout est relatif hein, elle fait quand même près d'un mètre soixante) était penchée dans une benne à ordure et farfouillait dedans afin d'avoir quelque chose à se mettre sous la dent. Elle faisait du bruit à retourner les détritus et grognait de mécontentement. Plein de trucs et rien de vraiment comestible. Sa queue ondulait doucement derrière elle quand soudain, elle se figea et se redressa. Puis ce fut au reste du corps de suivre le mouvement. S'extirpant de la benne, elle serra contre elle son trésor et s'enfonça plus loin dans la ruelle, jusqu'à atteindre ce qui ressemblait à un chantier abandonné, normalement interdit au public, mais offrant un abris idéal pour une furry urbaine comme elle.

Mako se rendit ainsi vers un endroit pas trop délabré et assez confortable, bien que seulement couvert par une bâche en plastique. Là, elle commença à grignoter ce qu'elle avait réussi à dégoter : un poisson plus vraiment frais mais entier. Qu'est-ce que les humains pouvaient être gaspilleurs parfois, m'enfin cela faisait tout de même son bonheur et elle n'allait pas non plus s'en plaindre. Tandis qu'elle mangeait, le ciel commença à se couvrir et le vent à se lever, l'air devant plus frais. Il n'allait probablement pas tarder à pleuvoir. Heureusement qu'elle était à l'abris. Et soudain, ses oreilles se redressèrent sur sa tête. Mako venait d'entendre des bruits de pas. Quelqu'un avais probablement dû la voir courir vers cet endroit et l'avais suivit. La Neko se fit donc très discrète, alors que les premières gouttes se mirent à tomber.
« Dernière édition: Novembre 23, 2017, 05:19:04 par Mako » Journalisée

Yuka Sasaki
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Août 10, 2017, 06:34:28 »

Yuka était légèrement désespérer, ne comprenant pas comment, ni pourquoi elle était là. Elle soupira, regardant à droite, à gauche, essayant de trouver un moyen pour rentrer chez elle.. Ou contacter sa mère. Elle fit s'arrêter quelqu'un et lui demanda si il avait un téléphone portable. Cette dernière, qui était une femme, regardait Yuka sans trop comprendre puis lui tendis une espèce de disque, légèrement bombé. Yuka regarda l'objet sans comprendre de quoi il s'agissait puis la femme l'aida en lui montrant que c'était une sorte d'holo-communicateur, pour appeler les gens. Yuka, souriante, remercia la femme et composa le numéro de sa mère.

L'appareil émit des bips, plusieurs fois avant qu'il ne dise : "Biiiiiiiiiips... Numéro non-attribué. Veuillez réessayer."

Yuka soupira et retenta, plusieurs fois. Et ce fut la même réponse. "Numéro non-attribué". La jeune fille soupira, rendis l'holo-communicateur à la femme qui repris son chemin. Elle soupira puis s'entrepris de marcher, pour réfléchir à une solution. Alors qu'elle passait entre les gens, se frottant le menton, elle entendis du grabuge dans une ruelle adjacente. Elle détourna le regard pour observer. Au fond de cette ruelle, dans une benne à ordure, une forme se distinguait. Petite, la tête dans la benne, la forme avait une queue animal à l'arrière train. Sans doute un chat. Mais la jeune fille fut surprise en voyant, une fois que la forme s'est relevé, que ce chat était une sorte d'être humain, faisant bien un mètre soixante, un peu moins. L'hybride se mit alors à courir dans la direction opposée à Yuka, quelque chose entre les bras. Bizarrement, l'hybride adoptait un comportement très humain. La jeune fille, intriguée, pris son mal en patience et décida de suivre la créature.

Elle la suivi jusqu'à un chantier abandonné. Yuka avait vu la créature de loin passé les grillages avec une agilité qui dépassait celle des humains. Elle s'approcha des grilles, regardant le panneau qui était posé dessus. C'était plutôt évidant. Personne n'avait le droit de venir. Elle soupira et décida quand même de grimper le grillage. Une fois de l'autre côté, elle remarqua que le ciel commençait à se couvrir et il se mit, quelques secondes ensuite, à pleuvoir, forçant la jeune fille à rabattre sa capuche sur ses cheveux roses qui commençaient à être mouillés. Elle regarda autours d'elle. La créature a sans doute du se déplacer dans un endroit à l'abri des regards et à l'abri de la pluie. Elle chercha donc, sous la pluie, un endroit qui pouvait accueillir une créature d'un mètre soixante aux allures félines.

Elle ne tarda pas à trouver alors, un petit endroit, qui avait presque été épargné par l'abandon. Elle regarda discrètement à l'intérieur, y voyant enfin l'hybride qu'elle suivait. C'était.. Une jeune fille chat, si on peut dire. Le pelage gris et blanc sur le ventre, des oreilles et une queue, une petite frimousse adorable qui trahissait un mélange entre de la peur et de la colère et des cheveux noirs, courts. Le corps de la jeune femme chat était également totalement nu et sale, trahissant alors sa condition actuelle. Yuka remarqua vite qu'elle n'était pas la bienvenue et que cette femme chat aurait pu très bien lui sauter au visage... Et si elle a des griffes, Yuka risque d'avoir très très mal.

La jeune fille fit un sourire d'ange, trahissant une légère inquiétude.
Tout vas bien... Je ne te veux pas de mal.. Dit-elle en amenant doucement sa main vers la femelle pour qu'elle la renifle. T'en fais pas.. Je ne suis pas dangereuse..

La pluie continuait alors de tomber, les vêtements de Yuka commençant à devenir complètement trempés.
Journalisée
Mako
Terranide
-

Messages: 7


Petit chat perdu


Voir le profil
Fiche
Description
Doublette de Tachibana Miya :3
« Répondre #3 le: Août 10, 2017, 07:41:01 »

Mako ne tarda pas a voir une jeune humaine approcher d'elle, avançant doucement, main tendu, alors que la Neko serrait le poisson à moitié mangé contre elle, comme s'il s'agissait de son plus grand trésor. Bien évidement, elle feula.

- Tout vas bien... Je ne te veux pas de mal... T'en fais pas.. Je ne suis pas dangereuse...

- Shhhhh.... Pourquoi je te croirais.... T'es une humaine... Si tu veux t'abriter, va te trouver un autre...


Il y'eu un éclair qui illumina le ciel, suivit très vite du tonnerre. l'orage grondait et la pluie s’intensifiait, le vent soufflant de plus en plus fort. Il y'eu soudain un bruit de déchirure et des trombes d'eau s'écrasèrent sur la Neko, la bâche ayant cédée. La voici toute trempée et elle lâcha un petit miaulement de désespoir...

- Nyuuuuu.....

Son poisson qui était mangeable, était a présent complètement foutu ei il lui semblait également qu'elle sentait encore plus mauvais qu'avant... Quelle vie de merde quand même...
« Dernière édition: Novembre 23, 2017, 05:23:45 par Mako » Journalisée

Yuka Sasaki
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Août 10, 2017, 10:06:15 »

Yuka sentait bien que la jeune hybride n'était pas vraiment aimable. Mais elle avait l'air d'avoir plus peur de Yuka qu'autre chose. Chose étonnante, elle parlait Japonais, ce qui fit sourire Yuka de plus belle.

Tu m'as intriguer.. Je t'ai suivi.. Je te jure que je ne te veux pas de m_ Commença t-elle, avant de se faire couper.

L'orage éclata. Un éclair parcouru le ciel avec un grondement assourdissant. La pluie devenait de plus en plus battante, forte. Le vent, lui, soufflait fortement, a t'elle point que la pluie fouettait les vêtements trempées de Yuka, qui commençait à grelotter par le froid glacial qui arrivait.
D'un coup, tandis que Yuka regardait le ciel, très inquiète par le temps qui se gâtait, elle entendis un déchirement, puis quelque chose de lourd tomber, comme si c'était des tonnes d'eaux qui tombaient du ciel. Effectivement, en se retournant, elle vit la jeune hybride toute trempée, puante. Elle lâchait un petit miaulement de désespoir, en étant complètement trempée.

Yuka eu alors de la pitié pour la jeune hybride, qui avait l'air complètement désespérée et qui s'apprêtait même à pleurer en voyant sa nourriture devenir immangeable. Alors qu'elle lui tendait toujours la main, elle s'approcha d'elle et l'enroula dans ses bras avant de la forcer à se lever, lui chuchotant doucement à l'oreille.

On va se trouver un endroit pour s'abriter...

Suite à ses mots, elle força la jeune Neko à la suivre, blotti contre elle, se fichant de l'odeur. Elle voulait la voir à l'abri et au sec. Elle marcha deux minutes, sous la pluie intense avant de trouver une petite bâtisse abandonnée. Les fenêtres étaient brisés, les murs éventrés par endroit. Néanmoins, cela allait faire un abri convenable. Elle passa l'un des trous des murs et marcha un peu, faisant asseoir la Neko sur le sol froid mais épargné par la pluie. Elle retira son pull trempée et le posa alors sur chaise en métal qui traînait non loin pour le faire sécher. Son t-shirt blanc n'a pas été épargné non plus, le rendant transparent par endroit, dévoilant alors un soutien-gorge rosâtre. Néanmoins, Yuka s'en fichait. Elle commença donc à chercher de quoi faire un petit feu pour se réchauffer tout en surveillant la Neko du coin de l’œil.
Journalisée
Mako
Terranide
-

Messages: 7


Petit chat perdu


Voir le profil
Fiche
Description
Doublette de Tachibana Miya :3
« Répondre #5 le: Août 13, 2017, 02:28:53 »

Mako n'aimait pas sa vie. Elle ne l'avait jamais aimée. Il n'y a que quand elle était encore avec sa mère et ses sœurs que la vie était belle, mais quand leur Maîtresse était morte de vieillesse et sans descendant, elles avaient été séparées les unes des autres et la petite Neko avait fini dans un labo, où elle avait été bidouillée par les scientifiques. Quand on lui avait dis qu'elle allait être revendue à une autre Maîtresse, elle avait pensée que son calvaire allait prendre fin, même si c'était pour devenir le jouet sexuel d'une tortionnaire, au moins elle aurait eu un lit et un toit au dessus de sa tête, mais malheureusement, le véhicule la transportant avait eu un accident. Elle avait pu s'en échapper avant qu'il n'explose, mais depuis lors, elle était à la rue et en savait suffisamment sur les humaines pour les éviter autant que possible.

C'était pas une vie facile et elle regrettait de ne plus avoir un confort relatif, mais elle n'arrivait pas a faire confiance aux inconnues, pas après ce qu'on lui avait fait subir. Pourtant, quand elle se retrouva trempée de la tête aux pattes, elle trouva le câlin que la fille lui offrit... plutôt agréable.

- On va se trouver un endroit pour s'abriter...

Pour être honnête, la Neko avait des réticences, mais ce sera probablement mieux que de rester à faire sa tête de mule sous la pluie. Elle la suivie donc malgré tout et fut imperceptiblement soulagée de constatée qu'elle fut seulement emmenée vers un endroit un peu plus sécurisé que son misérable abris, et non pas emmenée de force dans une quelconque camionnette. L'humaine se déshabilla pour enlever tout ses vêtements trempés en grelottant de froid, avant de déclarer qu'elle allait chercher de quoi faire un feu. Mako secoua la tête.

- Nyû ! C'est une mauvaise idée... ça se vois que tu sais pas ce que c'est d'être une vagabonde ici... Déjà, il n'y a que du béton et du verre ici... Et puis même si tu fais un feu, ça indiquera notre présence aux raffleuses et j'ai pas envie de retourner dans un labo...

Son ventre gargouilla un peu, il n'avait pas reçu le reste du maigre repas et Mako resserra les jambes contre elle, observant la fille continuer de retirer ses vêtements mouillés.

- Nyûûû... T'es bizarre comme humaine... Celles de cette ville auraient profité de la moindre occasion pour abuser de mon corps ou m'enlever pour leur propre compte... Qui es tu et d'où viens tu ? T'es certainement pas une Tekhane en tout cas...
Journalisée

Yuka Sasaki
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Août 13, 2017, 10:39:14 »

La pluie battait son plein. Avoir réussi à s'abriter était une chose mais Yuka voulait tout de même avoir la présence d'un feu auprès d'elle et de la petite Neko pour qu'elles puissent se réchauffer. Néanmoins, la femme chat n'était pas vraiment aussi enthousiaste et optimiste qu'elle.

Nyû ! C'est une mauvaise idée... ça ce voit que tu sais pas ce que c'est d'être une vagabonde ici... Commença la Neko et en effet, Yuka ne savait pas. Faut dire qu'elle était arrivée ici totalement par hasard et elle doutais même de pouvoir vraiment rentrer chez elle..
Déjà, il n'y a que du béton et du verre ici...Et puis même si tu fais un feu, ça indiquera notre présence aux raffleuses et j'ai pas envie de retourner dans un labo... Fini par dire la petite Neko en baissant les yeux.

Yuka soupira. Elle avait raison. Rien que du béton, des morceaux de verre un peu partout. Néanmoins, la dernière phrase l'avait interpellée, voir choquée. Elle se tourna alors vers la petite femelle au pelage gris-blanc, le regard interrogatif.

Des raffleuses ? Un labo ? Qu'est-ce que tu entends par là ? Que tu as été enfermée dans un laboratoire pour.. Enfin.. y subir des expérimentations ?

La Neko ne répondit pas à la question. Elle continuait de baisser les yeux et la jeune lycéenne entendit alors, malgré le vacarme assourdissant des gouttes d'eaux qui martelaient avec énergie et force le béton extérieur, le ventre de la petite chatte gargouillé.
Yuka sourit puis retira son t-shirt blanc, trempé lui aussi, qu'elle posa sur la chaise en métal et replaça le sweat sur le dossier. Elle souffla un bon coup puis passa la main dans la poche du sweat pour en sortir quelque chose avant d'approcher de la Neko et de s'asseoir à côté d'elle. La jeune humaine remarqua alors que cette dernière la fixait de ses pupilles félines, en ayant les jambes resserrés contre sa poitrine.

Nyûûû... T'es bizarre comme humaine... Celles de cette ville auraient profité de la moindre occasion pour abuser de mon corps ou m'enlever pour leur propre compte... Qui es tu et d'où viens tu ? T'es certainement pas une Tekhane en tout cas...

Yuka lâcha un léger soupire puis regarda la Neko.

A vrai dire... Je suis assez paumée pour être honnête avec toi. M'enfin. Je m'appelle Yuka Sasaki, je viens du Japon et plus précisément de la ville de Seikusu... J'imagine que ça doit rien te dire. Et enfin... Pourquoi tu voudrais que j'abuse de ton corps ? Je ne suis pas une folle, ni une accro au sexe en manque tu sais... Lui dit-elle en souriant, essayant d'être rassurante envers la Neko.

Elle vit d'ailleurs que cette dernière avait du mal à se détendre et son ventre continuait de crier famine. Elle lâcha un léger rire puis lui tendis une barre chocolatée, un peu ramolli par la pluie. La Neko regarda alors l'emballage un peu trempé de la sucrerie avec méfiance.

C'est une barre de chocolat. Cela proviens de chez moi. Tu peux la manger, je n'ai pas faim. Et ne t'en fais pas. Elle est parfaitement mangeable et elle n'est pas empoisonnée. Je peux en manger un petit bout pour te le prouver si tu le souhaite... Dit-elle en lui souriant avec tendresse, les jambes repliés contre elle pour essayer de garder la chaleur alors que son torse, hormis son soutien-gorge, n'avait plus aucune protection contre le froid, tandis qu'à l'extérieur, l'orage grondait toujours.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox