banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: [Fini]He's so fluffy ! [PV]  (Lu 734 fois)
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« le: Août 01, 2017, 05:50:15 »

Le bruit constant des sabots martelant le sol furent l’une des uniques sources de bruits présentes dans cette région quasi-désertique. Oh la vie y était présente, mais elle était discrète. Et la Louve avait loué l’étalon à  une écurie voisine pour quelques pièces. Par chance cette dernière était tenue également par des terranides et elle n’eut aucun problème pour faire affaire. Après tout l’or aidait grandement dans de telles situations. Chevauchant son destrier, la Lycane avançait tranquillement, changeant de temps à autre de direction quand un  paysage attirait son attention. Une gourde d’eau était accrochée à la selle ainsi que quelques viandes séchées également achetées plus tôt dans un petit marché local.  Caressant l’encolure de sa monture, la Louve la fit encore changer de direction en donnant un petit coup de talon sur l’un des flancs, une bâtisse ayant attirée son attention.

Plus elle s’en approchait, plus elle pouvait ouïr des sons de joie et de fête. Et surtout sentir une forte odeur d’alcool. Une taverne.  Elle hésita un instant, l’étalon frappant de son sabot sur le sol avant de simplement hausser les épaules et de descendre de sa monture. Attrapant les rênes, elle la conduisit jusqu’à l’endroit approprié où elle pourrait trouver eau et nourriture. Reportant son regard vers la porte de la taverne, elle hésita encore. Et si il y’avait des chasseurs d’esclaves là-dedans ? Bha ! Elle s’en débarrasserait ! L’Okami devait bien avouée qu’elle avait besoin de se détendre et boire un petit coup dans une taverne était une façon comme une autre de se détendre. Et au diable les chasseurs d’esclaves !

Elle poussa donc la porte de la bâtisse et fut rapidement surprise par un point important. C’était des terranides qui tenaient les lieux. Et particulièrement ceux résident d’habitudes dans les contrées froides de terra, ceux dont l’apparence se rapprocher au plus près des animaux. Au milieu de tous ses congénères, l’Okami avait l’impression d’être un intrus. Mais au moins la question des chasseurs était à éliminer, la taverne semblait prospère et ne semblait ne connaître aucun souci de cet ordre. Etrange d’ailleurs. Comment diable cela pouvait-il être possible ?  L’esprit remplit de question, elle se dirigea vers le bar et s’installa sur l’une des chaises en hauteur prévue à cet effet, s’adressant à la tenancière.

« Vous avez une spécialité ? Si c’est le cas, je la goûterais volontiers
– elle laissa planer quelques secondes de silence le temps d’être servi avant de reprendre – je n’aurais jamais cru voir un tel lieu, vous n’avez aucun souci ? »

C’était là une question purement légitime lorsqu’on connaissait les menaces pesant sur ce peuple. Après tout comment un tel établissement pouvait passer inaperçu. A moins que ce dernier était tenu par un humain ou une autre créature, ce qui pouvait être une possibilité.  Saisissant son verre, la Lycane huma les saveurs fruitées et boisées avant d’en goûter une gorgée, agréablement surprise par cette découverte.

«  Bon sang, c’est bon. Même très bon.  »

Tenant son verre dans une main, elle fit pivoter sa chaise de sorte  à voir le reste de la salle. Non décidemment ce lieu était effectivement tenu par des terranides. Mais hé ! Elle n’allait pas s’en plaindre ! Retournant finalement à sa position initiale, elle se mit simplement à siroter  sa boisson, poussant un soupir d’aise et qui pouvait signifier « bordel enfin un endroit calme, enfin un lieu où je pourrais un peu me détendre avant de reprendre la route. Et elle en avait bien besoin ! Faire retomber la pression, se laisser aller sans penser aux conséquences. Le cadre étrangement aider déjà à cela, permettant à l'Okami de se sentir à l'aise. Et ce n'était qu'un début !  Bien sûr une question trottait dans son esprit : Où était-elle réellement arrivée ?
« Dernière édition: Avril 08, 2018, 05:35:20 par Shad Hoshisora » Journalisée

Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Septembre 07, 2017, 12:55:57 »

Un lieu de fête et de détente en plein milieu d’une région quasiment déserte et qui pourtant tournait à plein régime, c’était quelque chose d’assez mystérieux pour les voyageurs venant faire une halte dans cette taverne si particulière. Lord Mikareth avait fait apparaître des portails menant à sa propriété partout dans le monde sans oublier les endroits reculés, après tout un bordel peut servir pour des voyageurs ou des autochtones en manque de douceur. La magie du démon à la tête du Slave Furry Club était puissante et cela permettait à son établissement d’accueillir tant de monde sans qu’il n’y ait le moindre incident en effet les chasseurs de terranide ou ce genre d’individu ne voyait pas la battisse qui servait de façade au portail menant à l’intérieur du club.

L’endroit était grand, très grand, bien plus imposant que ce que l’on voyait dehors, ce qui pouvait mettre la puce à l’oreille et puis les employés des lieux étaient tous, sans exceptions des terranides furry, des êtres au corps totalement animal, ce qui en faisait quelque chose de vraiment hors-du-commun. Cependant pour ceux qui pensaient entrer dans une simple taverne, ils comprenaient très vite la véritable fonction du SFC en voyant les hôtes et hôtesses faire des numéros de strip-tease tout en emmenant des clients et clientes vers les arrières-salles, c’était ni plus ni moins qu’un bordel.

Ce jour-là, c’était une jolie renarde qui tenait le bar dans une tenue de serveuse très sexy, moulant parfaitement ses formes. Une nouvelle cliente arrivait en demandant la spécialité des lieux, il n’y en avait pas vraiment ou en fait si mais elle allait être surprise en sentant les effets autres que ceux de l’alcool. La renarde servit donc un cocktail d’alcool de fruits rouges à l’aphrodisiaque, à faible dose mais tout de même assez pour se mettre dans l’ambiance du lieu :

« Voici pour vous madame. Notre établissement est entre de bonnes mains, il n’y a donc aucun soucis à ce faire. Faites comme tout le monde, détendez vous et amusez vous en vous accordant du bon temps parmi nous. »

Elle lui sourit avant de répondre à  la commande d’un autre client.

Pendant, ce temps là, l’Apollon canin en personne faisait son entrée dans la grande salle principale, exhibant son torse nu aux muscles généreux, à la recherche de sa prochaine conquête. C’est donc vers le bar que se dirigeait le beau loup gigolo répondant au nom de Romy. Il s'installa sur le siège à coté de la cliente fraichement servie par sa collègue :

"La même chose que d'habitude, ma chérie. Et mets la consommation de cette demoiselle sur ma note, c'est moi qui offre."

Il se tourna vers la dite demoiselle en souriant :

"Au fait, moi c'est Romy."
« Dernière édition: Septembre 07, 2017, 02:29:37 par Slave Furry Club » Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #2 le: Septembre 07, 2017, 11:17:12 »

L’aphrodisiaque même à faible dose commençait déjà à faire son effet. Oh, la Louve n’allait pas sauter sur le premier homme qui passerait par là mais elle était plus détendue, moins sur le qui-vive, se détendant presque. Elle suivit la progression du nouvel arrivant du coin de l’œil, quelque peu rassurée qu’il n’y ait pas que des femmes dans un tel endroit, avant de reporter son attention sur un autre coin de la salle. Apercevant cette fois les activités de plaisir qui s’y déroulait. Etant loin d’être dupe, la Lycane comprit rapidement où elle était arrivée, observa le contenu de son verre quelques instants et poussa un simple soupir avant d’être sortie de ses pensées par la voix du nouvel arrivant.

« Hm ? Ha merci mais ce n’était pas la peine – se contenta t’elle de répondre simplement face à la prise en charge de sa note – Et Shad pour moi…enchantée ! » lança t’elle avec un léger sourire, tapotant des doigts sur le bois du bar comme si elle était prise dans une intense réflexion.

Partir ? Rester ? Risquer t’elle quelque chose à rester ici ? Elle ne l’avait pas noté dès le début mais à présent, elle comprenait très bien la fonction de cet endroit et un frisson lui parcouru l’échine. Pourtant, son instinct lui disait aussi qu’il n’y avait rien à craindre, après tout, les seuls « ouvriers » étaient des furrys. Pas la moindre trace d’une Terranide comme elle pour assouvir les besoins de quelques clients ! Et puis…la boisson continuait à faire son petit effet, la mettant à l’aise sans pour autant lui retirer ses capacités cognitives. Elle cessa de tapoter des doigts sur la table  et se retourna vers le loup.

« J’ai besoin de me changer les idées et il semblerait que ça danse par mal par là-bas….Intéressé ? »

En effet, dans une salle non loin, plongée dans une ambiance tamisé, on pouvait entendre de la musique et surtout voir des corps danser l’un contre l’autre, des fois dans des postures remplies de sous-entendues.  Finissant son verre d’une traite, la Louve se leva e tendit sa main vers Romy, l’invitant ainsi à la suivre avant de rétorquer :

« A moins que tu ais une autre idée à proposer ? »

Quoi que une petite danse pour s’échauffer au début et se changer les idées ce n’était pas mal non plus ! Mais qui sait ? Peut-être allait-il la surprendre ? La Terranide abaissa soudainement ses oreilles, dans une posture qui indiquait la gêne avant de rajouter :

"Mais tu n'es pas obligé de te forcer."



Pour rien au monde, elle ne souhaitait que le loup fasse quelque chose contre son grès, surtout après avoir compris le rôle de cet établissement...La Louve voulait être sûr que Romy n'ait pas l'impression d'avoir un couteau sous la gorge, le forçant à faire acte qu'il ne désirerait pas. La  main toujours tendue en guise d'invitation, elle attendit patiemment sa réponse.
Journalisée

Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Septembre 10, 2017, 05:36:00 »

Être un mâle dans ce genre d’activité n’était pas toujours facile, non pas que Romy n’était pas séduisant et ne savait pas plaire aux femmes, bien au contraire mais concernant la rémunération de ses services. En effet, le beau loup était plutôt du genre à aller lui même vers les femmes et de jouer de ses charmes pour les draguer et les séduire afin de finir avec elles dans un des lits de l’établissement. Cependant, ce n’était pas toujours évident de faire comprendre que les moments intimes avec lui étaient payants surtout quand c’était le bel homme qui poussait à la consommation et non pas la potentielle demoiselle qui venait recourir à ses service.

Le loup c’était très bien accommodé à cette vie de débauche et de luxure, il avait toujours été ce genre d’homme à enchaîner les conquêtes et son intégration à Slave Furry Club ne l’avait guère déranger, pas même que cela se fasse en échange de sa liberté. Par les temps qui courent, il était parfois préférable pour les individu de son espèce de se retrouver à se prostituer pour un démon joueur qui les traitait de manière relativement confortable que dehors et de se faire chasser.

Pour le moment, il se retrouvait donc au bar au coté d’une demoiselle qu’il trouvait fort à son goût et qu’il comptait bien séduire. Il lui avait offert son verre et buvait le sien tranquillement en la regardant alors qu’elle se présentait également, son nom était assez facile à retenir, chose qui lui faisait parfois défaut au moment crucial. Elle semblait en pleine réflexion mais Romy avait pleinement confiance dans le petit ingrédient secret des cocktails du bar, même à très faible dose, c’était bien assez pour chauffer un peu le corps et l’esprit. Il lui sourit tendrement lorsqu’elle lui proposa d’aller danser pour se changer les idées, c’était parfait.

Il se leva donc pour prendre la main qu’elle lui tendait, il n’avait pas d’autres choses à lui proposer, enfin s, il en avait mais pas pour tout de suite, c’était aller trop vite. Il rit un peu lorsqu’elle lui avoue qu’il n’était pas obligé, il sentait bien qu’elle avait plus ou moins compris sa situation ici mais elle était tout de même loin du compte :

« Je ne me force jamais lorsqu’il s’agit de faire plaisir à une jolie demoiselle. Ce sera donc avec plaisir que je danserai avec toi. »

Souriant toujours, il la mena vers la piste de danse dans une salle adjacente, l’endroit était bondé et parfait pour les danses corps contre corps. Il commençait donc à faire quelque petit pas en arrivant dans la salle et l’invitant à faire de même :

« Amuse-toi et éclate-toi, cet endroit est fait pour ça après tout. »
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #4 le: Septembre 12, 2017, 05:50:29 »

Les pas de danses commencèrent simplement, de quoi  chercher un rythme, se détendre avant d’évoluer en des mouvements plus lascifs, plus intimes.  Rassurée de savoir que le  jeune loup ne se forçait en nul point, la Louve se laissait aller, porter par la musique et cette envie de se changer les esprits. Son corps dansait contre celui de Romy qui menait le rythme de la danse. Ses doigts couraient le long de son torse, profitant de la douceur de son pelage, son autre main était emprisonnée dans celle de son partenaire de danse.  Le bassin de la Terranide remuait également contre celui de Romy, tantôt doucement, tantôt plus rapidement selon le rythme de la musique qui était diffuse. Une sorte de brume enveloppée la scène, donnant l’impression que les autres couples présents n’étaient que des silhouettes éloignées et surtout, une agréable odeur s’en dégageait. Une odeur qui échauffait le corps et l’esprit.

Elle n’aurait pu dire combien de temps elle avait dansé, changeant de pas de danses et de positions plusieurs fois. Des positions qui étaient toutes en majorité suggestive, mais la Lycane termina en ayant simplement ses bras enroulés autour du cou du furry, son regard azuré planté dans les siens, sa poitrine s’écrasant contre son torse musclé et son bassin collait contre le sien dont elle pouvait aisément sentir à force, une excroissance qui démontrait  l’état actuel de son partenaire.

« Et bien…Ca faisait longtemps… »

Longtemps qu’elle ne s’était pas laissée aller. Depuis combien de temps n’avait-elle pas dansé ? Depuis combien de temps n’avait-elle pas pensé aux conséquences de ses actes ? L’une de ses mains se décrocha légèrement pour aller grattouiller entre les oreilles du mâle tandis qu’elle se souleva un peu pour déposer un rapide baiser sur ses lèvres, le regardant toujours par la suite :

« Et si…on allait faire une autre danse ? »

Simple et efficace. Le message était on ne peut plus clair.  Suivant toujours le rythme de la musique, son corps s’échauffait contre celui du loup, pourtant un éclair de lucidité lui parvint et elle n’hésita pas un seul instant avant de lui demander :

« As-tu des…exigences ? Je veux dire, j’ai bien compris quel était cet endroit donc…..j’imagine que tout cela a à un prix, n’est-ce pas ? »

Mieux valait jouer carte sur tables. Et pouvait-elle le blâmer ? Qui sait ce qui pourrait lui arriver s’il n’apportait pas satisfaction en termes de revenus au maître des lieux. Un frisson parcouru l’échine de la Louve tandis qu’elle pensait à cela, remplacé bien vite par un subtil soupir provoqué par le frottement de la bosse précédemment évoquée contre son entrejambe. Qu’elle doit payer ou non quelle importance ? Elle y mettrait le plus et même plus si cela pouvait aider les « membres » de ce club.  Les joues légèrement rosies, elle passa sa main vers la nuque du loup et appuya doucement dessus, échangeant cette fois un baiser plus long et passionné, sa langue allant chercher sa consœur pour danser également avec. Rompant finalement le baiser, la Terranide regarda son confrère, attendant ses différentes réponses, le souffle court.
Journalisée

Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Septembre 17, 2017, 02:28:54 »

Le loup menait la danse tout en laissant le plaisir à sa partenaire de se serrer de plus en plus à lui, une main lui tenant la sienne et l’autre sur sa hanche. La salle était plongée dans un fumée d’encens conçu pour échauffer les esprits et les corps, c’était le but de l’établissement après tout. Il s’amusait vraiment avec cette jolie demoiselle et il posait sa main dans son dos pour la presser encore plus contre lui alors qu’elle venait écraser sa poitrine contre son torse. Son sexe excité formait une bosse bien visible sous le tissu de son pantalon et sa partenaire n’hésitait pas à coller son bassin contre et même à s’y frotter, si au début on aurait pu se demander si elle était du genre à consommer dans ce genre de situation, il semblerait qu’elle l’était en effet. L’idée de l’autre danse encore plus corps à corps ne lui déplaisait pas pour le moins du monde.

Il répondit donc au baiser avec tendresse, mêlant sa grosse langue à celle de sa partenaire laissant ce moment durer avant de répondre à ces interrogations. Il préférait profiter de ce langoureux baiser en priorité. Ses exigences en terme de prestation, il n’en avait pas vraiment, c’était à la cliente de choisir comment elle voulait que le beau loup s’occupe d’elle, il pouvait tout aussi bien lui faire délicatement l’amour comme un gentilhomme que l’amener sur le terrain d’une baise sauvage faisant ressortir ses plus bas instincts. Il lui sourit lorsque le baiser fut rompu et lui répondit :

« En effet, cela te coûtera quelques dizaines de pièces pour profiter de moments encore plus proche de mon corps. Et tu pourras me demander tout ce que tu veux, j’assouvirai la moindre de tes envies. »

Il était là pour cela et le tarif était tout à fait abordable et pour cela il n’y avait pas de limite de temps c’était un des avantages de l’établissement. Il passa une main sous une des jambe de sa partenaire pour la soulever doucement tout en la pressant contre lu alors qu’il commence à se frotter à elle. Il joua à ce petit jouer une petite minute avant de lui prendre la main et de l’amener à l’étage pour être au calme dans une des chambres de l’établissement
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #6 le: Septembre 18, 2017, 04:46:18 »

L’Okami  soupirait contre lui, sentant son membre se frotter à présent plus fortement contre son entrejambe. Certes il restait encore la barrière de tissu mais elle n’avait aucun mal à le ressentir et en frissonnait presque d’envie. Il lui avait fait part du prix, qui était tout à fait abordable pour sa part, tout comme le fait que c’était à elle de choisir sa prestation. N’étant pas du genre à commander, la lycane souffla simplement :

« Soit doux ou sauvage peu importe, laisses tes envies te guider…J’ai juste besoin de me changer les idées, je ne te commanderais pas. »

Elle lui laissait donc carte blanche quant à ses futures actions. Finalement ses deux pieds retrouvèrent le sol et sans qu’elle n’omette la moindre objection, la Terranide suivit le mâle à l’étage, entrant dans une des chambres de l’établissement. Un sifflement  lui échappa. C’était grand, beau et parfaitement apte à laisser deux corps s’abandonner l’un à l’autre dans une étreinte de plaisir charnel. Elle haussa ses oreilles, pas un son, rien. Les murs étaient parfaitement insonorisés permettant aux clients de ne pas être gênés pas les cris qu’ils pourraient émettre. S’approchant du lit, la Louve glissa ses doigts contre les draps, agréable au toucher.

« Je ne vais pas te mentir, je n’ai pas l’habitude d’utiliser ce genre d’endroit. Je crois même que cela doit être la première fois –elle soupira – dix pièce hein ? »

Glissant ses doigts à sa ceinture, la Louve attrapa sa bourse en satin et sortie dix pièces qu’elle posa sur la table…avant d’en rajouter jusqu’à arriver à un montant de cinquante pièces. Sous le regard surpris que pourrait avoir le mâle, elle répondit :

« Prends cela comme une aide pour vous tous. »


Puis, dans des gestes lents et calculés, elle commença à retirer sa tenue, ses armes se retrouvant posées à même le sol et son armure quittant son corps pour ne laisser à la vue de Romy qu’un corps finement musclé par les années.  Lui faisant signe de venir, elle le fit s’assoir contre le rebord du lit et posant ses mains contre son bas, le fit descendre doucement afin de libérer son membre qui apparu à l’air libre juste devant les yeux de la Terranide.

« Woh…C’est différent… »

Commenta t’elle avant de venir faire glisser ses doigts contre sa longueur, sortant sa langue pour toucher sa pointe, avant de la presser de la base jusqu’à son sommet. Son regard azuré plongé dans celui du mâle, elle captura son membre entre ses lèvres, le dégustant, sa queue animale se balançant doucement de gauche à droite.  Variant les rythmes, la sortant de temps à autre pour lui administrer quelques coups de langues, la lycane observait les réactions de son partenaire.  C’était là un comble, elle qui devrait recevoir toutes les attentions, c’était Romy qui les recevaient pour l’heure. Mais l’Okami ne se sentait pas obligée de le faire, elle l’avait choisi et espérait que le mâle en profite. 
Journalisée

Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Septembre 18, 2017, 05:49:43 »

Romy était peut être un homme qui se prostituait pour assouvir les envies de ses clients ou clientes, il n’en restait pas moins un loup et ce n’était donc pas dans sa nature de se laisser dominer lors des rapports intimes, cependant prendre le rôle du dominant ne voulait pas forcément pratiquer le coït comme un forcené, il savait très bien se montrer aussi très tendre. Pour l’heure, sa cliente du jour semblait vouloir le laisser faire comme il voulait et qu’elle simplement se changer les idées, cela convenait au loup qui pouvait très bien changer de style au cours de l’acte et puis elle était tout de même assez grande pour dire si elle aimait ou pas.

Il la regardait donc se déshabiller, retirant tout son attirail de guerrière-chasseuse en ayant un sourire lorsqu’elle avoue que c’était la première fois qu’elle faisait ça dans ce genre de lieu, ce n’était pas étonnant en soit, il y avait assez peu de femme à fréquenter ce qui s’apparentait aux maisons closes pour consommer. Il eu aussi un petit rire lorsqu’elle argumenta son geste de mettre plus d’argent que demander pour les aider. Ce n’était pas un club à hôtesse comme les autres, ils n’y avait pas vraiment besoin d’aider les employés, le maître des lieux les laissait gérer le club de manière totalement autonome, n’intervenant qu’en cas d’absolu nécessité, ce n’était qu’un jeu pour le démon, mais ça elle n’avait pas besoin de le savoir.

Il détailla le corps nue de sa partenaire, il lui plaisait beaucoup, il aimait les femmes fortes avec des muscles légèrement dessinés comme cela l’était pour Shad. Il s’approcha d’elle lorsqu’elle l’invita à le faire et se laissa retirer son pantalon, il semblerait que même si elle avait émit le souhait de le laisser faire, ce soit elle qui décide de mener la danse pour commencer. Son sexe déjà bien tendu par le corps à corps très suggestif des danse, quittait sa prison de chair, un large membre d’une trentaine de centimètre, bien plus gros que celui qu’un humain et la différence ne s’arrétait pas là, contrairement aux terranides comme Shad qui ressemblait bien plus aux humains, le membre de Romy était animal et non pas humain, la forme était sensiblement la même et le fonctionnement identique mais c’était une particularité qui pouvait surprendre.

Le beau loup se laissa donc faire pendant que sa partenaire entreprenait de lui donner du plaisir avant d’en recevoir, c’était une attention assez rare mais en accord avec son comportement depuis le début de leur rencontre même si pour le coup, le plaisir sexuel était loin d’être ce qui manquait aux membres du club. Il la regarda avec tendresse tout en posant une mains dans ses cheveux pour les caresser alors qu’il profitait pleinement de ce traitement, laissant sortir de simple petits gémissements :

« Il semblerait que cela soit à ton goût, prend en bien soin et elle te le rendra bien. »

Ce n’était pas très fin comme remarque mais il n’avait pas grand-chose à faire dans cette position et ne voulait pas la couper dans son élan en reprenant directement le rôle de dominant et puis ça lui plaisait vraiment.
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #8 le: Septembre 18, 2017, 08:08:12 »

Remuant simplement ses oreilles, la Lycane continuait son affaire, faisant glisser l’imposant membre entre ses lèvres, le couvrant de salive afin de faciliter son déplacement. Sa langue  venait goûter à chaque centimètre de cette lance rouge et ses doigts s’étaient déplacées pour venir masser ses bourses gonflées d’envies. Le pelage les recouvrant était doux au pelage, c’en était…agréable.  Faisant reculer ses lèvres afin que le membre en ressorte, n’en gardant que la pointe, la Louve y donna quelques coups de langues, récoltant ainsi le liquide qui commençait à y perler, sa main coulissant sur l’épée de chair afin de disperser sa salive sur  toute sa longueur.

Puis, elle déplaça ses mains afin de se tourner à ses hanches, y prenant appuie. Ses lèvres englobèrent à nouveau la surface de la virilité, coulissant inlassablement de plus en plus loin revenant parfois en arrière pour mieux avancer.  Petit à petit, le nez de la Terranide se rapprocha du bas-ventre de son compagnon jusqu’à le heurter, sa salive coulant contre ses bourses. Elle y resta quelques secondes, bougeant doucement sa tête de gauche à droite afin d’amplifier la sensation au niveau de sa gorge. Ses griffes s’étaient entretemps plantées dans le bassin du Loup et y laissait quelques marques. Puis elle se recula de quelques centimètres, inspira un peu d’air et repartit à la charge, encore et encore. Ses gestes furent de plus en plus rapides finissant pour la plupart de temps en gorge profonde.

Puis, l’Okami le sentit. Elle le sentit plus dur, plus tendu, tremblant d’envie. L’une de ses mains repartit donc à l’assaut de ses bourses pour les flatter tandis que l’autre restait en place. Sa langue jouait autour de sa hampe, récoltant les gouttes qui perlait de la pointe de son membre,  devenant de plus en plus abondante. Puis, la délivrance. La Louve sentit d’épais jet de semence s’écraser contre sa langue et emplir sa bouche, elle les avala au fur et à mesure qu’ils venaient, continuant à bouger pour accroître la sensation chez le furry. Puis, tout s’arrêta. La Terranide se retira doucement, faisant glisser sa langue sur toute sa longueur pour y récolter les dernières gouttes. Elle passa une main contre sa mâchoire endolorie avant de grimper à son tour sur le lit, venant embrasser le mâle.

« Je pense que je ne m’en suis pas trop mal tiré hm ? Donc comme ça elle me le rendra bien ? »


Taquine, la Louve vint caresser son membre de la pointe de son appendice caudale, ses bras croisés derrière la nuque de Romy. Attrapant l’une de ses oreilles, elle se mis à la mordiller avant de lui chuchoter :

« Bien, maintenant, c’est toi qui mène la danse »

Qu’allait-il lui réservait ?  La Louve était impatiente de le savoir.
Journalisée

Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Septembre 18, 2017, 08:58:44 »

Il n’y avait pas à dire Romy aimait beaucoup cette fellation que lui offrait sa belle cliente, tantôt lente tantôt rapide, tout cela le rendait de plus en plus dur alors qu’il l’était déjà bien assez. Et quand elle s’était mise à progresser de plus en plus pour finir en gorge profonde, il n’avait pu s’empêcher de lui plaquer la main derrière la tête pour la maintenir avant qu’elle se retire, tout cela était extrêmement délicieux et il allait devoir donner son maximum pour la combler ensuite à son tour. D’ailleurs, ses gorges profondes à répétition coupler à ses mains sur ses bourses l’avait achever et l’avait fait jouir dans sa bouche, une bonne quantité de semence bien épaisse. Et ce jeu de langue pour récupérer la moindre goutte, l’avait rendu tout fou.

Lorsqu’elle se retira pour monter sur le lit et la prendre par le cou, il avait déjà décidé ce qu’il allait faire avec elle, il allait commencer doucement pour finir par se lâcher totalement, s’il arrivait à tenir jusqu’à là évidemment mais il ne se faisait pas de soucis pour ça. Le loup sourit et lui attrapa la jambe et dans un rapide mouvement de bascule, il la retourna dos sur le lit et se retrouvait au dessus d’elle. Sa bouche vint plonger dans son cou pour lui donner de grand coups de langue et de doux baiser. Une de ses mains quant à elle, lui agrippa un sein et commença à le presser, le faire tourner, le caresser avec force et assurance. Sa deuxième main était descendu bien plus vite et avait trouvait l’antre intime de la louve et s’activait déjà à la caresser avant d’y entrer deux doigts et de les faire aller et venir.

Il était expérimenté, il avait coucher avec un nombres incalculable de femmes avec des envies toutes différentes les unes que les autres mais à c’était rare qu’il ait vraiment cette envie de tout donner. Ses doigts s’agitaient en elle pour la préparer avant de rentrer dedans avec son sexe, il le faisait tout le temps avec toutes ses clientes mais cette fois-ci cela dura un temps qui lui sembla infiniment long alors qu’en vérité cela fut la préparation la plus rapide qu’il ait fait de toute sa carrière.

Alors que sa bouche remonta du cou vers les lèvres de Shad et il l’embrassa avec ardeur alors que ses doigts avaient quitter son entrejambe pour être remplacer par son imposant pieu de chair. Il commença de lent va et vient fluide, rentrait petit à petit en elle. Il était tout de même plus large qu’un sexe classique et il ne savait pas vraiment si sa partenaire était prête pour un engin de cette taille qui n’était certes pas le plus immense de tout ce qui existait sur Terra mais quand même bien plus imposant que la moyenne. Évidemment, toute sa longueur n’entrait pas entièrement et il se retrouva bien vite au fond de l’antre de plaisir de Shad mais il ne s’arrêtait pas là, bien qu’il y aille doucement et avec tendresse à chaque mouvement de bassin, il écrasait le sommet de son sexe comme un bélier forçant le fond de son intimité à s’ouvrir encore plus pour entrer plus loin.
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #10 le: Septembre 22, 2017, 07:54:38 »

Basculée en arrière, la Louve se retrouva sur le dos en proie aux douces attentions de Romy.  Lui offrant son cou, elle se délecta de ses attentions à cet endroit, frissonnant lorsqu’elle sentit une main lui pétrir un sein avec délectation tandis qu’une seconde migrait vers son antre intime.  Elle soupirait d’aise, yeux clos, visage serein, ses cuisses s’ouvrant d’elles-mêmes pour permettre  au doigt de venir caresser sa fleur et s’y engouffrer. Relevant un peu son corps, elle attrapa de nouveau une des oreilles du mâle entre ses crocs et se mis à la mordiller tandis que son bassin roulait contre les dextres exploratrices. La Louve le sentait, caressant ses chairs avec expertise et sensualité et elle sentait également sa cyprine coulait contre ses doigts et entre ses cuisses. Elle n’avait nulle besoin de parler, les faibles mouvements qu’elle faisait pour lui indiquer un point  à caresser étaient immédiatement compris par le loup qui s’adaptait en conséquence. Ce qui permit à la Lycane de s’ouvrir rapidement. Où était-ce dû à une certaine forme d’excitation ?

Quand il revient pour quérir ses lèvres, elle l’embrassa avec assurance,  jouant de sa langue fine contre le sienne bien plus imposant. Un soupir plus profond mais étouffé lui échappa lorsque les doigts du mâle fut remplacé par un membre bien plus imposant.  Fronçant ses sourcils sous les premiers coups, devant s’habituer à sa taille et sa largeur, elle se remit bien vite à soupirer, approfondissant son baiser avec son compagnon d’un soir. Sa langue avait entamé avec sa consœur un ballet sensuel  tandis que son bassin se mettait peu à peu à suivre le rythme imposé par celui du mâle.  La Terranide le sentait, elle sentait chaque aller et retour caresser ses parois cannelées, ses mêmes parois qui se resserraient de plus en plus afin de retenir le membre en elle.  Elle se cambra, tandis que son gland frappa contre son col, lui arrachant un autre soupir étouffé. Abandonnant ses lèvres, elle vint à mordiller le cou du loup, ses mains s’agrippant à ses épaules, les gratifiant de quelques griffures à chaque fois que le sommet casqué du membre frapper au fond de sa matrice.

Son appendice caudale se remis en œuvre et vint flatter les parties encore situées à l’extérieure et qui tentaient inexorablement de rentrer également. Il restait facilement quelques centimètres et surtout la base du sexe animale du furry. Pourtant, même si la Louve avait l’impression qu’il ne pourrait plus renter un centimètre supplémentaire, elle avait l’impression qu’il continuait à la transperçait, toujours plus loin. Bougeant ses hanches afin de l’aider par instinct, elle ouvrit à un moment grand ses yeux azurés, une larme coulant le long de ces dernier tandis qu’elle sentait son gland franchir  la barrière de son col. Le souffle coupé, son corps tremblant face à la sensation, elle se resserra contre le mâle, s’y accrochant tandis qu’elle le sentait progresser, cette fois pour de vrai, encore plus loin.

Elle resta contre lui, tremblante de tout son être, ses chaires se refermant contre lui. La sensation était étrange, certes cela lui faisait mal mais elle y retrouvait également un certain plaisir. Et quand il se remit à bouger, cette fois de tout son long, elle ne put retenir un gémissement de plaisir au creux de son oreille, sa queue animale ne flattant à présent plus que la base du sexe de Romy qui tentait à son tour de pénétrer dans l’antre chaud de la Terranide.
Journalisée

Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Septembre 22, 2017, 09:57:15 »

Doucement mais sûrement, c’était sans doute ce qui caractérisait le plus la manière dont agissait Romy en cette instant avec sa partenaire, ses mouvement fluide mais plein de douceur l’emplissait de plaisir quand il sentait les parois vaginales de la louve serrer son sexe de plus en plus fort à chaque fois qu’il entrait un peu plus. Ses mains jouant avec la poitrine de Shad pendant qu’il allait et venait dans son intimité. Il gémissait également, alors que son cou se faisait mordiller, tout cela lui plaisait.

Il continuait de vouloir avancer en faisant frapper son bélier de chair contre la grande porte de sa forteresse intime et petit à petit, sans pour autant y aller plus fortement il réussissait à s’enfoncer. D’abord son gland s’engouffra sur le chemin, commençant à écarter le passage, la progression se faisait plus difficilement mais elle se faisait. La patience porta ses fruit et il se retrouvait au bout de quelques instant, en d’envahir son espace le plus intime. Il la regarda tendrement, et un de ses doigt vint chasser la larme qu’il lui avait fait monter et lui sourit gentiment avant d’aller prendre possession de son cou.

Lors de ses va et vient plus en profondeur, il attrapa les jambes de son amante pour les faire plier et les basculer pour les placer au dessus de sa tête. Une fois ceci fait, il commence à y aller plus vite, faisant frapper la base de son sexe contre l’entrée de son intimité en faisait de petit bruit de claquement.  Désormais, parfaitement bien aligné, il s’installer bien profondément et accélérant petit à petit, venant reprendre possession de ses lèvres pour essayer de faire passer le mal qu’elle pouvait peut être ressentir à cause de ce voyage dans ses fondements.

Ils n’avaient pas parler depuis le début de l’acte mais ils n’en avaient pas besoin, leurs deux corps étaient en parfaite résonance et le plaisir en était la résultante.
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #12 le: Septembre 23, 2017, 10:13:54 »

Ses doigts se serrèrent aux draps, ses griffes allant même y laisser quelques sillons  Le cœur de la Terranide battait la chamade et sa respiration n’en était que plus difficile mais en contrepartie, son cœur était secoué de doux spasmes de plaisir  Complétement à la merci du mâle, l’Okami le laissait gérer cette danse sensuelle  Relâchant le drap d’une main, elle alla placer cette dernière  au niveau de la nuque de son amant, poussant légèrement afin de l’inciter à continuer ses attentions aux niveaux de sa gorge. L’imposante épée de chaire continuait son exploration dans son fourreau chaud et humide sans relâche, écartant ses parois afin de parvenir à ses recoins les plus intimes. Douleur et plaisir se mêlaient et provoquaient chez la Terranide un tourbillon de sensation.

Sa queue continuait toujours son office, glissant contre la base et les bourses du furry.  De ce fait, la Lycane sentait également sa propre cyprine qui recouvrait cette partie, la rendant ainsi plus glissante au fur et à mesure.  Le souffle court, elle observa quelques secondes le mâle à la tâche, voyant ses muscles saillants se contracter sous l’effort, ses hanches continuant sans cesse leurs coups de reins impétueux. Un soupir plus long lui échappa lorsqu’il accéléra encore la cadence. Bien que sa fleur intime se resserrait de plus en plus, elle était également plus humide permettant au loup de s’y faufiler avec aisance tout en frottant sans cesse contre ses parois cannelées. 

Ses doigts se resserrèrent subitement, que ce soit au niveau du drap ou de la nuque de son partenaire lorsqu’elle le sentit forcer l’entrée principale. Il allait et venait toujours en elle, encore et encore, faisant couler la cyprine entre ses cuisses, lubrifiant la base particulière de son sexe. Et puis, inexorablement, il commença à entrer en elle, écartelant ses lèvres jusqu’à ce qu’un «  pop ! » sonore résonne dans la chambre. La Lycane émit un gémissement  couplé d’un geignement bien plus distinct, son bassin se cambrant sous l’intrusion. Il était complétement en elle, soudée à elle. Passant sa main sous son museau, elle le força à le relever pour qu’il soit au niveau de son visage et elle l’embrassa tandis que son corps tremblait de tout son long.

Les multiples sensations ne tardèrent pas à l’amener sur la voie de la jouissance et tout son être se contracta, emprisonnant le membre de Romy dans une gaine chaude et humide qui se resserrait et se desserrait contre lui.  Oh, elle aurait pu en rester là, mais elle se remit à bouger ses hanches, comme auparavant, faisant onduler sa matrice contre cette épée de chaire qui la remplissait. Brisant le baiser, elle le regarda, soufflant :

"Tu es incroyable..."

Pour sûr niveau sensation elle était gâtée ! Oubliant complétement tout ses tracas, tous les ennuis qui pesaient contre ses épaules, la Terranide se laissait aller au plaisir, même si ce dernier était légèrement douloureux. Mais cela n'était qu'une mauvaise passe à franchir.
Et la nuit ne faisait que commencer...
Journalisée

Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Septembre 25, 2017, 12:57:03 »

Bien qu’au prémices de leur rencontre, Romy avait pu sembler hésitant et avait laissé choisir comment Shad préférait qu’il procède, il n’était désormais plus question d’hésitation. Il avait pris la direction des opérations et désormais il lui montrait comment un individu de son espèce prenait soin de sa partenaire sexuelle, en alliant la délicatesse de ses mouvements à la puissance de ses pénétrations très profondes.  C’était un mélange assez particulier mais qui faisait toujours son petit effet et ça ne manquait pas non plus pour cette fois. De plus, dans la position qu’il avait imposé, chaque entrée de son sexe en entier laissait apparaître une bosse dans son bas-ventre. Cet imposant pieu de chair de trente centimètre la labourait avec passion mais une autre particularité de son membre se manifesta. En effet, il continuait de gonfler jusqu’au totalement obstruer son vagin pendant qu’il continuait de s’activer sans s’en rendre compte, habitué à cela depuis toujours.

Il continuait donc à se glisser en elle, toujours consciencieux à ne pas lui faire trop mal malgré qu’il ait sans doute déjà fait le plus difficile à encaisser en s’enfonçant entièrement en elle pour se loger dans sa plus profonde intimité. Il la sentait doucement glisser vers la jouissance mais lui était plus difficile que ça à faire cracher alors il accéléra un grand coup, se mettant à la pourfendre comme un animal pour ressentir un maximum de plaisir et lui en procurer un maximum également. Il grognait de plaisir et il revint chercher les lèvres de Shad pour l’embrasser de nouveau.

Bien qu’il se soit mis à accélérer le rythme de ses pénétrations de manières assez significatives, il fallu tout de même plusieurs minutes avant qu’il finisse par éjaculer en elle, se plaçant en plus profond pour l’inonder de sa semence et la faire couler en elle, il ne lui avait pas demander s’il pouvait le faire en elle, plus par négligence que par pure volonté car d’habitude il était habitué à le faire. Il haletait fortement de plaisir et avait grandement ralentit ses mouvement, une fois libéré :

« C’est si bon, de le faire avec toi. »

Il ne se retirait pas et continuait d’aller et venir lentement en reprenant sa cadence de départ, il y avait d’autre moyen de la combler de plaisir et il avait envie de lui montrer toute sa bestialité en passant par un chemin bien plus étroit mais il appréhendait toute fois le fait de lui faire mal mais il n’allait pas lui demander avant sinon ça gâcherait l’effet de surprise.
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #14 le: Octobre 10, 2017, 11:48:20 »

Ses gémissements  résonnèrent dans la pièce tandis que la lance de chair du mâle continuait à la pourfendre sans cesse. La Louve avait déjà atteint la jouissance et était donc à présent bien plus sensible, chaque passage de ce membre qui la remplissait contre ses parois lui arrachait des frissons de plaisir et d’extase. Ses doigts couraient le long du dos de Romy, profitant de la douceur de son pelage qui contrastait à la  rudesse de ses pénétrations qui venaient de passer à une vitesse supérieure. Son bassin se soulevait contre  le sien, lié à lui dans l’impossibilité de lui échapper, tels deux canidés faisant un coït.

Ses caresses sur son dos se transformèrent bien vite en griffures tandis que la Louve le sentait gonfler et vibrer en elle, écartelant encore plus ses parois cannelées et prémisses annonciateur d’un orgasme qui ne saurait tarder.  Elle le sentit venir en elle, déchargeant sa semence dans son intimé la plus profonde, sentant cette dernière coulait le long de sa verge et jusqu’à l’entrée de son vagin, la remplissant encore et encore.  La Louve continuait d’onduler légèrement son bassin, apportant à Romy des sensations supplémentaires pendant que son vit se libérait. Les tremblement de sa hampe et la sensation de chaleur qu’elle ressentait ne tardèrent pas à provoquer une deuxième jouissance chez  la Terranide.

Elle cessa par la suite ses mouvements, retombant contre les draps du lit, reprenant son souffle tandis que son regard se porta sur la musculature du mâle qui venait de reprendre le même rythme qu’au début de leurs ébats, lents mais profond. Oh, elle était encore soudée à lui, et cette bosse présente à la base n’avait de cesse que de la caresser également, titillant  son clitoris de l’intérieur. La Louve frémissait, rougissant même en remarquant qu’elle appréciait cela. Oui elle se sentait coupable de prendre du plaisir dans un tel lieu mais…pouvait-on la blâmer ? Elle qui voulait se changer les esprits elle était servie ! Petit à petit cependant, elle sentit que la bosse à sa base perdait de son ampleur, ce qui permit au mâle de se dégager de sa matrice, non sans un petit peu de douleur.

« Haa….bon sang… »

Elle se retourna rapidement, l’empêchant de revenir directement à la charge, son sexe frappant contre ses fesses. Cambrant son corps, elle le fit glisser quelques instant contre sa croupe avant de s’avancer et de lui retirer tout contact.

« Hmm non, pas de suite…» murmura t-elle avant de se retourner et d’aller quérir un énième baiser auprès du  loup.

Posant ses mains contre son torse, elle le força par la suite à se coucher avant de venir l’enjamber, mais cette fois ce fut sa croupe qui lui était présentée. La Lycane quant à elle avait une vue sur son membre couvert de leur fluide respectif. Elle ne tarda pas à s’y pencher et à y passer sa langue afin de le nettoyer, prenant soin de bien passer sur chaque recoin, ses lèvres venant gober de temps à autre son gland et même à glisser sa hampe en elles de temps à autre.
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox