banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Sasaki Yuka, la lycéenne rose bonbon [Valicidée !]  (Lu 478 fois)
Yuka Sasaki
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
Fiche
« le: Juillet 18, 2017, 12:18:50 »

Identité : Sasaki Yuka, "Yu" ou "Kyandi"
Âge : 16 ans
Sexe : Féminin
Race : E.S.P.e.r
Sexualité : Bisexuelle

Physique : Pourvu d’atouts assez simples pour une taille moyenne, Yuka – du haut de ses 1m64 – n’est pas vraiment une jeune fille comme les autres. Ses cheveux, de couleur rose pastel et ressemblant fortement à la couleur d’une sucrerie et qui lui a valu son surnom de « Kyandi » par ses camarades de classe, sont coupés à mi-hauteur, arrivant à la fin de son joli visage fin. Elle possède de jolies lèvres fines avec un arc de cupidon en forme de V, un nez assez petit et fin et des yeux légèrement en amande, trahissant des pupilles de couleur azur, plongeant quiconque la regarde, dans un émerveillement sans limite.
Yuka possède une poitrine équivalent à du 90B, s’harmonisant parfaitement avec les courbes de son corps qui, bien qu’elle soit encore jeune, lui donne une allure de jeune femme en pleine forme et en pleine santé. Elle pratique régulièrement du sport, chez elle ou durant les cours prévus à cet effet, ce qui lui permet de garder un bon rythme de vie.
Habituée à ne pas porter grand-chose quand elle fut chez elle durant toute sa jeunesse, la jeune fille eue du mal à s’habituer aux nouveaux vêtements et à l’uniforme demandé pour intégrer son lycée. Néanmoins, désormais, elle s’en accoutume parfaitement. Elle porte, à tour de rôle, son uniforme scolaire – pourvu d’un chemisier blanc, d’une jupe de couleur noir, descendant à mi-cuisse, de collants blancs et des ballerines noirs – et ses vêtements de tous les jours - un sweat-à-capuche de couleur gris, un jeans et des converses blanches. Elle a également l’habitude de porter un serre-tête noir sur le crâne, entre ses cheveux.
Bien évidemment, comme toute adolescente à son âge, elle reste souvent connectée aux réseaux avec un smartphone, bien que celui-ci soit assez vieux comparé aux modèles présents en circulation. Elle possède également un sac-à-dos, de couleur grisâtre, contrairement à ses camarades

Caractère : Yuka est très intelligente et très persévérante. Elle n’est pas du genre à lâcher une affaire ou à abandonner aussi facilement dans une situation où d’autres auraient déjà lâcher prise. Néanmoins, ce caractère assez déterminé fait qu’elle est assez têtu sur certaines choses et cela ne l’empêche pas – parfois – de s’évader dans ses pensées, l’amenant alors à être complètement dans la Lune et à perdre le fil d’une conversation ou d’une situation. Yuka sent, d’ailleurs, parfois une certaine obsession pour la perversité. Elle n'était pas vraiment une experte en la matière, cela ne l’empêche pas d’imaginer des choses cochonnes, torrides ou bien au-delà d’un simple ébat sexuel.
La jeune fille est nyctophobe. Elle a extrêmement peur de l’obscurité et surtout, de se retrouver dans une pièce sans aucune source de lumière. Cette peur lui aura voulu des plaisanteries de la part de ses camarades et également de méchanceté, ce qui la poussera d’ailleurs à se tenir isoler des autres et de n’avoir pas vraiment de contact avec les gens de son âge.
Néanmoins, la jeune fille – cultivée et intelligente – adore la lecture, l’art et la musique, plus particulièrement la musique classique. Elle a également comme passe-temps l’escalade, qu’elle pratique en club avec des gens qui ignorent sa peur, sans doute les seuls amis qu’elle possède.
Yuka a néanmoins une vision très bancale de la société et préfère son propre point de vue, de par son enfance et sa jeunesse qui fut très différente des autres. De ce fait, elle est parfois indifférente aux nombreuses choses qui peuvent ce passer. Certaines mœurs qui sont, pour les autres, une chose horrible ne le sera pas forcément pour elle et inversement.

Histoire : Yuka est née dans la préfecture d’Aichi, dans la grande ville de Nagoya, troisième plus grande ville du Japon, durant un hiver particulièrement froid, dans l’établissement Chūkyō Hospital. Sa mère, Sasaki Usui, était une femme plutôt petite, blonde aux yeux bleu océan. Néanmoins, lorsqu’on lui présenta sa fille, elle ne lui ressemblait absolument pas. Des mèches rosâtres étaient présentes sur le crâne chauve de la petite et ce qu'Usui vit des yeux de sa fille lorsqu’elle les ouvrit était qu’ils étaient azur. Néanmoins, ce que vit également la nouvelle maman, après quelques jours à l’hôpital, était que son enfant, commençait déjà et sans explication pour les médecins, à grandir. Usui finit par quitter l’établissement avec énormément de question en tête sans réponse, prenant soin d’emporter sa fille avec elle, bien qu’elle commençait à barbouiller quelques mots.
Elle se rendit donc, avec son nouveau-né, dans la préfecture de Shizuoka ainsi que dans la ville portant le même nom. Yuka, après quelques semaines, commençait déjà à faire ses dents sur des objets en tout genre et barbouillait de plus en plus, les simples gazouillis de bébé se transformant peu à peu en mot capable d’être entendu et compris. La mère décida – car elle comprenait ce qui arrivait – de cacher son enfant et de l’élever seule. Le temps fut dur au début. Usui ne pouvait travailler et s’occuper de son enfant en même temps, enfant qui d’ailleurs continuait sa poussée extraordinaire de croissance chaque jour. Elle décida dans un premier temps d’engager à chaque fois une nourrice différente, et cela, pendant plusieurs mois, le temps de rassembler avec le salaire qu’elle avait de quoi s’occuper de l’enfant sans travailler. Ainsi, pendant plusieurs mois, la maman vit grandir son enfant beaucoup plus rapidement que les autres, atteignant après un an, l’âge de 8 ans.    Ce qui fut intéressant, était de voir, qu’en plus de la croissance accélérée de la petite, la maturité la gagnait petit à petit. De ce fait, Yuka commençait donc à poser des questions sur un peu tout et plus particulièrement sur son « père » qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de connaître. Usui ne savait quoi répondre alors, elle disait à sa fille que son papa était un homme qu’elle ne pourrait, hélas, jamais revoir. Malgré cela, la petite fille garda le sourire et ne posa plus jamais la question, comme si cela n’avait pas d’importance pour elle. La mère, soupirant et encore fatigué, décida de quitter son travail et de déménager, prétextant à sa fille que l’endroit où il vivait n’était plus vraiment un endroit idéal. Et c’est ainsi que la petite fut trimballée dans la préfecture de Saitama, dans la petite ville de Ageo. L’appartement dans lequel elle vivait était banal, voir, petit. Un salon avec une cuisine et seulement une seule chambre. Néanmoins, Ageo, étant assez grande désormais, avait l’occasion d’être plus souvent seule chez elle tandis que sa mère travaillait. Ainsi, la petite pu s’ouvrir l’esprit en lisant, vu qu’il était impossible à la petite famille de s’offrir de quoi avoir la télévision. C’est également ainsi qu'Usui appris que sa fille fonctionnait en autodidacte et n’avait pas besoin de quelqu’un pour apprendre quelque chose. C’est aussi à cette époque, à l’âge de 10 ans, que la petite Yuka découvris qu’elle avait une phobie du noir, hurlant parfois la nuit car réveillé par un cauchemar et se retrouvant dans une pièce sombre. Sa mère remédia au problème avec une veilleuse qu’elle installa quelques jours plus tard.

Les mois passèrent. Yuka grandissait encore beaucoup plus vite. Elle fêtait alors ses 13 ans. La maturité venait de plus en plus et elle demanda de nouveau à sa mère des origines sur son père, en prétextant que cela était bizarre qu’elle grandissait aussi vite, car oui, elle avait remarqué ses poussées de croissance pharamineuse et Usui, ne sachant quoi répondre, fit promettre qu’elle lui dirait tout quand tout ceci sera terminé. Yuka, alors impatiente, cherchait toujours à savoir des choses, sans jamais obtenir de réponse de sa mère. D’ailleurs, cette dernière était épuisée. Entre son travail et le fait qu’elle devait cacher un enfant qui devenait de plus en plus indépendante avec une volonté de liberté n’arrangeait rien du tout. En effet, Yuka ne posait pas que des questions sur son père mais également pourquoi ne devait-elle pas sortir, ne pas avoir d’ami ou faire ce que des enfants de son âge faisaient. Bref, autant de questions qui méritaient des réponses, mais dont Usui ne pouvait répondre pour le moment.
Au final, les mois passèrent encore et arriva le « 16ème » anniversaire de Yuka. La jeune fille avait enfin fini sa poussée de croissance phénoménale et était devenue une belle plante pour son âge. Usui, en comprenant la nouvelle, fut prise d’un long souffle de soulagement. Elle prit donc sa fille avec elle et elles déménagèrent pour Seikusu. Sur le trajet, Usui expliqua ce qu’elle savait à propos de son deuxième géniteur, très rapidement. Que c’était une femme, aux cheveux rosés et aux yeux bleus pétillants, mais rien de plus, ne pouvant réellement expliquer à la jeune fille le pourquoi du comment. Yuka soupira et observa le paysage défiler à travers la vitre du train. Une fois là-bas, Yuka appris qu’elle devait aller dans un lycée afin de s’intégrer à la société, ce qu’elle fit avec réticence. Et ce fut comme elle l’imaginais. Elle subit des moqueries à cause de sa phobie qui fut découverte par ses camarades et ses cheveux rosés. Elle se réfugia dans la solitude, la lecture, la musique ainsi que l’escalade pour y oublier ses soucis, ayant toujours en tête l’image d’une femme gracieuse à la chevelure rosée et aux magnifiques yeux bleus. Mais elle savait que quelque chose lui permettait d’approcher de plus en plus cette mystérieuse génitrice et c’était une odeur. Une odeur, qui revenait régulièrement, chaque semaine et dans un endroit précis, à chaque fois que la jeune fille passait devant, une clinique de la ville

Autre :Elle possède la capacité d’avoir deux bras dans son dos, extrêmement puissant mais invisible. Néanmoins, la jeune fille n’est pas au courant pour ce pouvoir et ignore donc son existence et comment l’utiliser
« Dernière édition: Juillet 20, 2017, 09:52:53 par Yuka Sasaki » Journalisée
Cassidy Green
Avatar
-

Messages: 2880


Une femme, un homme ? Ou bien les deux ?


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Juillet 18, 2017, 12:20:32 »

Bienvenue Grimaçant
Journalisée

Voici mon topic pour découvrir mes autres comptes. Veuillez aussi me contacter sous ce compte pour mes autres personnages, vu que je suis plus souvent connecter avec Cassidy Green qu'avec les autre Grimaçant
Sophiana Caldo
Avatar
-

Messages: 197



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Juillet 18, 2017, 12:27:55 »

Bienvenue toi <3
Journalisée

Megane Magoa
Avatar
-

Messages: 8


Succube insatiable ♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Juillet 18, 2017, 01:01:25 »

Bienvenue toi ♥

Les bras invisibles dans le dos, ça commence à devenir une mode ici Tire la langue
Journalisée

Sophiana Caldo
Avatar
-

Messages: 197



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Juillet 18, 2017, 01:03:54 »

Ben c'est logique xD
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7771



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #5 le: Juillet 19, 2017, 12:27:01 »

Yo.

Bienvenue sur le forum !

Je vais m'occuper de valider ta fiche.

Je n'ai pas d'objections particulières. Je trouve la poussée de croissance un peu capillotractée, mais ce n'est qu'un avis personnel, on a vu plus chelou sur LGJ.

Je suppose que la volonté d'avoir le Rang "Avatar" vient de l'identité du deuxième géniteur (que je pense avoir deviné), mais ton personnage ressemble davantage à un ESPer qu'autre chose... Donc, sauf volonté particulière de vouloir le rang "Avatar", je vais te mettre dans le Groupe "ESPer". Le cas échéant, précise-moi, soit sur ce topic, soit par MP, si tu tiens absolument à être "Avatar".

Bref, cette remarque posée, tu es VALIDÉE !
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Sophiana Caldo
Avatar
-

Messages: 197



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Juillet 19, 2017, 12:30:23 »

**Fais signe a Alice avec un grand sourire** Hehehehehehehe !
Journalisée

Reisen U. Inaba
Terranide
-

Messages: 121



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Juillet 19, 2017, 08:52:07 »

"Bras invisibles dans le dos"...Je suis la seule à les voir, ses bras ?

Sinon bienvenue. ~
Journalisée

Tania Lastrim
Créature
-

Messages: 16



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Juillet 20, 2017, 12:00:34 »

Bienvenue ! :3
Journalisée
Yuka Sasaki
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Juillet 20, 2017, 09:22:02 »

Bonsoir ! Et merci à tous pour votre accueil !
Oui un peu tard, sortez pas les fouets s'il vous plait.. *s'incline humblement en guise d'excuse*
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox