banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Recrutement en pleine action [PV Losgar]  (Lu 347 fois)
Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« le: Juillet 17, 2017, 11:30:23 »

Elle était en train de sautiller sur l’homme couché sous elle dans un des lit du club à hôtesses si spéciales qu’étais le Slave Furry Club, Angelica une ravissante renarde rousse était en train de s’occuper d’un homme qu’elle trouvait fort à son goût. Ses mains posées sur le torse du belle homme, elle le caresser en arpentant chacun de ses muscles pendant qu’elle allait et venait sur son sexe tendue en émettant de mignons petits gémissements. Ce n’était pas inhabituelle comme situation pour elle puisqu’elle était là pour satisfaire les désirs des clients comme toute bonne prostituée. Mais cette fois-ci c’était différent, non pas d’un point de vue sexuelle, elle était toujours aussi douce lorsqu’elle était en plein acte mais l’homme avec qui elle le faisait était vraiment charmant et elle aimait ses muscles qu’elle ne cessait de dessiner.

Se penchant sur lui, elle pressa ses seins contre son torse et vint l’embrasser, allant chercher sa langue avec la sienne pour les faire danser alors qu’elle se  frottait sensuellement contre son corps. Il sentait bon en plus d’être beau garçon alors elle lui montrait à quelle point elle pouvait être coquine en plus d’être douce. Elle n’avait pas envie qu’il reparte, qu’il s’en aille juste après s’être vider comme les autres clients.

Elle rompit le baiser et se remit à gémir doucement et vint lui murmurer ces bruits de plaisir à l’oreille, en profitant pour lui faire de petites léchouilles à cet endroit :

« J’ai envie que tu reste avec moi après. Je ne veux pas qu’un aussi bel homme s’en aille en me laissant en étant venue me voir qu’une seule fois. »

Elle ne savait pas trop comment elle pourrait le faire rester là, après tout pour lui elle n’était qu’une prostituée qu’il n’avait payer que pour passer du bon temps.
Journalisée
Losgar
Distributeur de popcorn
Créature
-

Messages: 373


Orgueil et fierté


Voir le profil
Fiche
Description
Ancien prince d'un peuple désormais éteint, Losgar est le dernier survivant d'une planète réduite à l'état de rocher stérile. Le ténébreux mène désormais une vie de mercenariat, d'aventurier, de vagabond ... qu'importe, du moment qu'il gagne son lot de dangers, de plaisirs et de passion.
« Répondre #1 le: Juillet 18, 2017, 12:48:54 »

« Tu as envie de que je vienne te voir plusieurs fois ? Je trouve ça très … adorable.»

Sur ce dernier mot, il avait glissé, lentement et sensuellement, son dard de chaire entre les lèvres intimes d’Angelica jusqu’à la garde, ses bourses pleines cognant dans un bruit des plus coquins le postérieur de la belle renarde, remuant son pieu de gauche à droite entre les parois de sa délicieuse amante avec un sourire amusé.

Losgar avait eu une bonne idée d’aller prendre du repos dans cet établissement si particulier. Epuisé après des semaines d’une chasse au monstre intensive à travers les frontières de Nexus, il avait découvert à la fin de sa mission qu’il avait prit trop de temps à traquer la fameuse bête cornue qui ravageait les villages voisins et avait négligé son propre bien-être. Il n’avait parlé à personne, n’avait dégusté aucun repas digne de ce nom et avait passé chaque nuit à chercher les rares traces laissées par sa proie. Tellement focalisé sur sa tâche qu’il avait délaissé tout autre aspect agréable de la vie pour s’imprégner du frisson de la chasse.

Il avait donc logiquement décidé de prendre un repos bien mérité et chercher des activités plus calmes et apaisantes. Ce club faisait largement bien l’affaire et il avait aussitôt été attiré par la charmante renarde qu’il aborda avec le plus séducteur des sourires. Quelques paroles élégantes et bien placées, un verre, et ils grimpèrent rapidement vers l’une des chambres de l’établissement. On entendit rapidement après de belles plaintes et des bruits à en faire rougir les plus chastes.

Ses larges bras aux muscles taillés dans le marbre s’enroulèrent amoureusement autour de la taille d’Angelica, la serrant contre son corps brûlant de désir. Puis il entama son propre rythme. Jusque-là il avait laissé la renarde guider la chevauchée douce et sensuelle ponctuée de baisers et caresses. À présent c’était au mâle de mener la danse, une cavalcade effrénée et virilement sauvage. Son bassin montait et s’abaissait aussi vite qu’un marteau-pilon, claquant avec une belle vitesse la délicieuse croupe de sa partenaire. Son braquemart limait joyeusement la caverne intime dans des claquements sonores qui s’étendaient à travers les murs de la pièce, rejoignant les hurlements passionnés de la furry.

Ralentissant par la suite le rythme, il glissa une main le long des fesses au pelage soyeux d’Angelica, lui chuchotant d’une voix douce et mielleuse :

«Suis-je donc un si bon partenaire pour qu’une fabuleuse fille comme toi souhaite me garder ? Il va falloir me convaincre d’avantage, ma belle. »

Déposant un brûlant baiser sur le buste offert à ses soins, un rire s’échappa de ses lèvres grises. Sa main qui jusque là flattait la croupe de la renarde pressa fortement la chaire moelleuse avant d’y appliquer une délicieuse claque.

Et son rythme reprit ses assauts rapides et claquants.
Journalisée
Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Juillet 18, 2017, 01:44:39 »

Elle avait parfaitement conscience de demander l’impossible, elle n’avait pas vraiment le pouvoir de l’obliger à rester ici ni même un autre pouvoir. Le seul à décider ce qu’il se passait dans ce lieu était le Maître, un  être que les clients ne voyaient jamais et que les membres ne rencontraient pour la plupart que le jour de leur capture. Ce démon semblait inexistant et pourtant il était partout, il avait créer se lieu de luxure pour que tous les amoureux de sexe avec les furry puissent trouver des esclaves à leur goût. Angelica savait qu’un mauvais comportement pouvait lui valoir une punition des plus horrible, ceux qui essayait d’échapper à leur condition dans le club se faisait réprimander par le maître des lieux.

Mais elle avait envie d’avoir ce bel apollon à portée de vue et qu’il ne s’en aille jamais, elle se fichait bien qu’il touche à d’autre fille qu’elle tant qu’elle pouvait le voir. C’est vrai, on ne demandait jamais aux filles ce qu’elles voulaient alors qu’elles aussi avaient des désirs, elle n’était pas seulement des prostituées sans âmes. Elle gémissait plus fortement lorsqu’il prit le contrôle en bougeant également en elle, ne la laissant plus seule  à décider du rythme auquel ils s’unissaient.

Elle lui offrit ses seins lorsqu’il y déposa un baiser et lui tendit également ses fesses lorsqu’il lui donna une petite tape dessus en la faisant gémir au passage. Elle se mit à le chevaucher plus vite, le faisant cogner au fond de son intimité à chaque coup en même temps qu’il avait décidé également d’aller plus vite, la faisant gémit encore plus fort :

« Tu es beau, tu as de très jolis muscles et j’aime sentir ton sexe en communion avec moi. Je n’ai pas envie que tu partes. Tu pourrais rester ici, je m’en fiche que tu prenne d’autre fille. Peut être que le maître pourrait te trouver quelque chose à faire ici pour que tu reste ! »

Elle avait à peine finit de parler du maître qu’une voix caverneuse retentit dans la tête des deux compagnons d’une nuit :

« Et en quoi pourrait-il mettre utile, hm ? Tu es ici pour satisfaire les clients pas te lier d’affection pour eux et encore moins parler en mon nom. »

Elle couina en baissant les oreilles et continua simplement de chevaucher son bel homme.
Journalisée
Losgar
Distributeur de popcorn
Créature
-

Messages: 373


Orgueil et fierté


Voir le profil
Fiche
Description
Ancien prince d'un peuple désormais éteint, Losgar est le dernier survivant d'une planète réduite à l'état de rocher stérile. Le ténébreux mène désormais une vie de mercenariat, d'aventurier, de vagabond ... qu'importe, du moment qu'il gagne son lot de dangers, de plaisirs et de passion.
« Répondre #3 le: Juillet 19, 2017, 10:49:00 »

Une voix inattendue s’incrusta dans son esprit, ce qui poussa Losgar à légèrement froncer des sourcils, arrêtant ses coups rapides et fougueux. Angelica poursuivit lentement ses mouvements, le chevauchant avec douceur. Le Noxien connaissait assez bien les expressions physiques des terranides pour déchiffrer leurs émotions, hors les oreilles abaissées de sa partenaire indiquaient qu’elle craignait celui qui venait de s’exprimer. Il s’agirait donc de ce fameux maître ? Voilà quelqu’un dont le timbre de voix semblait peu amical.

En regardant dans les yeux la renarde, il eut un petit pincement au cœur en sachant qu’elle n’était pas libre de ses décisions et ne pouvait espérer avoir droit à des faveurs, la voix grondante semblant être bien peu encline à gâter ses protégées. Pouvait-il faire plaisir à cette charmante jeune femelle, lui aventurier vagabond qui jouait aux héros pour le plaisir du danger et de l’excitation ? Angelica semblait être très sincère, ce qui était touchant et adorable. L’homme à la peau cendrée se dit qu’il pouvait peut-être faire plaisir à cette charmante demoiselle, du moins pour un temps. Il ne pouvait rester indéfiniment près d’elle car ce n’était pas dans sa nature, mais il pouvait s’accorder des … vacances, ce serait le terme le plus adéquat dans cette situation.

Mais alors, comment faire ?

Il porta un de ses doigts à ses lèvres, y appliquant un coup de langue avant de le sucer lentement d’un air pensif, humectant bien son doigt tandis qu’il reprenait, avec un rythme plus doux et sensuel, ses mouvements en elle, ayant changé la mécanique du haut-en-bas pour une danse rotative autour de son pieu de chaire.

Il déclara alors, à l’adresse de ce prétendu maître.

« Un homme comme moi peut vous être utile de bien des manières. Je suis une personne à talents multiples. »

Souriant, il libéra son doigt coincé entre ses lèvres, bien humide, avant de tendre sa main vers la chute de rein d’Angelica, venant caresser avec son appendice couvert de salive son fondement étroit, en rondes douces et coquines.

« Peut-être avez-vous besoin d’un gardien qualifié ? Dans ce cas-là je suis particulièrement apte à veiller sur vos établissements ? Ou peut-être désirez-vous un entraîneur? J’ai une longue expérience dans le domaine sexuel et j’imagine que vous recrutez constamment de nouvelles recrues. Je peux veiller à les entraîner et les former afin d’en faire de parfaites professionnelles. »

Son doigt s’enfonça alors lentement dans l’entrée interdite de la furry, commençant à la caresser de l’intérieur et mimant les mouvements d’une verge en elle. Par la même occasion il malaxait l’un des seins merveilleux de sa partenaire entre ses doigts affamés.

« Ou encore comme un coach ? Vos demoiselles ont besoin de s’entretenir, de rester en forme quand elles ne travaillent pas. Je peux faire en sorte de leur donner du sport quotidiennement et les garder toujours au sommet de leurs capacités et de leurs talents, voir même de booster leurs connaissances pour de nouvelles aptitudes. »

Voilà un CV des plus remplis, en effet !
Journalisée
Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Juillet 20, 2017, 01:44:03 »

La furry ne disait plus rien et se contentait de continuer de faire ce pourquoi elle était payé, il était mauvais de contrarier le maître, il les protégeait et rien ne pouvait leur arriver dans le club grâce à lui mais lui tenir tête était le meilleur moyen de disparaître pour de bon. La renarde se remit donc à aller et venir sur son beau client, et retournait lui embrasser le corps  tout en se pressant contre lui alors qu’il parcourait son corps avec ses doigts en la faisant gémir lorsqu’il posa son doigt à l’entrée de son anus.

Pendant ce temps là, elle écoutait son client répondre au maître pour dire en quoi il pourrait être utile au démon propriétaire des lieux, elle trouvait ça gentil de sa part de vouloir rester un peu avec elle en trouvant quelque chose à faire. Lord Mikareth n’était pas un trop mauvais démon, bien sûr il pouvait vous faire disparaître en un claquement de doigt et sa puissance n’était pas à prouver mais il n’était pas du genre à lancer des défi farfelu aux autres et il était plutôt enclin à la discussion, même si on pouvait penser le contraire au premier abord :

« Un gardien ? As tu vu un quelconque garde dans ce lieu pour garder mes protégés ? Il n’y en a pas besoin, je suis là et j’observe même si l’on ne me voit pas. Mais peut être pourrais-tu faire des rondes, une présence physique pourrait être intéressant. Pour ce qui est du reste, je sens que tu veux pouvoir coucher avec mes filles sans payer. Ça ne sera pas aussi facile petit être. Chaque jours, je ramène de nouveaux membres pour le club, je veux bien te laisser faire le contrôle qualité à l’entrée. Seules les femelles t’intéressent je suppose où tu veux aussi connaître la qualité des mâles ? »

Il n’avait pas vraiment besoin de se faire persuader de quoi que ce soit, ça ne lui coûtait rien de l’employer pour quelque temps. Et sa ferait sans doute plaisir à la renarde même si cela ne devait pas l’empêcher de s’occuper d’autre client comme si de rien n’était. Angelcna qui d’ailleurs s’était coucher totalement sur son client en se laissant doigter l’anus tout en continuant les petits mouvement de va et vient sur son sexe, offrant également ses seins. Elle lui souriait tendrement, contente que le maître n’est pas refusé la proposition.
Journalisée
Losgar
Distributeur de popcorn
Créature
-

Messages: 373


Orgueil et fierté


Voir le profil
Fiche
Description
Ancien prince d'un peuple désormais éteint, Losgar est le dernier survivant d'une planète réduite à l'état de rocher stérile. Le ténébreux mène désormais une vie de mercenariat, d'aventurier, de vagabond ... qu'importe, du moment qu'il gagne son lot de dangers, de plaisirs et de passion.
« Répondre #5 le: Juillet 21, 2017, 12:25:07 »

« Le fait que vous veillez sur vos établissements sans présence visible ne va pas dissuader les esprits téméraires, et si je ne doute pas de votre capacité à vous débarrasser des intrus indésirables, leur intrusion tout comme les dégâts qu’ils peuvent provoquer risquent d’être fâcheux pour la réputation de votre club. De ce fait, ma présence pourrait dissuader certains truands. »

C’était une analyse tout à fait logique de la part d’un Losgar qui, malgré la scène de sexe intense qu’il délivrait en ce moment même, avait encore toute sa tête et pensait à grande vitesse pour répondre à cet … être mystérieux. Si jusqu’à présent il n’avait proposé sa candidature que part attendrissement devant le mignon minois d’Angelica , le fait que ce maître le sous-estime tellement, lui fier guerrier ayant terrassé des monstres qui dépassent l’imagination, l’irritait de plus en plus. Il allait le contredire ardemment et avec tact, conscient qu’il allait se livrer à un travail à temps-plein pour un bon moment.

« Ensuite, je ne dénie nullement le fait que prendre soin de vos filles me déplaise, bien au contraire. Mais j’ai passé beaucoup trop de temps à faire la chasse aux sorcières et aux monstres anthropophages, un boulot un peu plus paisible et plaisant me ferait sans doute le plus grand bien. Enfin … vous en jugerez par la suite si vous me laissez prouver mes qualités. »

Il saisit le museau de la renarde, l’attirant vers son visage souriant, frottant son nez contre sa truffe des plus adorables. Cette terranide était absolument mignonne, il ne pouvait rien lui refuser avec une bouille pareille.

« Qu’en penses-tu toi, hm ? Tu crois que je ferais un bon moniteur et animateur ? »

Le beau ténébreux embrassa longuement la renarde au moment où il finissait enfin par atteindre son propre orgasme, son braquemart secoué de spasmes délivrant tout son contenu chaleureux par généreuses rasades au sein de sa partenaire de couche. Il grogna de plaisir en libérant toute sa semence en elle, lui mordillant la truffe.

« Dois-je signer quelque part un contrat ? J’espère que ce n’est pas en me coupant les veines, je ne suis pas un grand amateur de pactes de sang, voyez-vous ? »

La question fut posée d’un air tout à fait neutre, presque enjoué, tandis qu’il caressait doucement le corps brûlant de sa partenaire en sueur, leurs corps tendrement enlacés, un mince filet blanc s’écoulant d’entre les cuisses d’Angelica et venant entaché la couverture rouge de leur couche.

Tendant le bras vers une étagère à proximité, il s’empara d’une fraise déposée sur un petit plateau et la porta aux crocs de sa ravissante renarde rousse en lui souriant d’un air ravageur et séducteur.

« Savoure-moi ça, car par la suite tu auras autre-chose à goûter venant de moi ~ »

Et ajouta un délicieux clin d’œil complice, plein de malice et de promesses. Il attendait par ailleurs les instructions de son nouveau patron provisoire, bien curieux de voir ce que la suite promettait pour le mercenaire en congé.
Journalisée
Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Juillet 22, 2017, 01:52:13 »

Le maître du Slave Furry Club était un être qui aimait s’amuser, on ne pouvait pas vraiment savoir si ce démon était lié à un quelconque péché ou activité, il ne semblait être là que pour offrir des distraction aux mortels et de les regarder se divertir. Accepter l’homme avec qui il avait une discussion ne serait qu’un moyen de s’amuser supplémentaire, ce n’est pas les nouvelles membre qui manquait, il en capturait tout les jours. Il aurait donc de quoi fournir le nouveau chargé de qualité :

« Eh bien qu’il en soit ainsi, je t’autorise à travailler pour mon établissement en tant que surveillant et pour accueillir certaines des nouvelles membres. Chaque jour à compté de demain, une nouvelle demoiselle t’attendra dans la chambre 8 et avec elle une lettre avec mes instructions concernant ce qui doit être fait avec. Pour ce qui est de la manière de signer le contrat, nous verrons ça demain. Sur ce, je te laisse finir ton affaire avec ma jolie renarde »

Ladite renarde n’avait pas interféré dans la conversation et s’était contenté de continuer de prodiguer du plaisir à son partenaire. Elle avait de petits glapissements montrant à qu’elle point elle appréciait cela et elle répondit au baiser de son amant. Elle jouit en même temps que lui lève les yeux au ciel en sentant son intimité se remplir :

« Haaaaaaaaa ! »

Son corps était brûlant de passion et elle se frottait doucement à lui et lui sourit lorsqu’il amena une fraise à ça bouche dans laquelle elle croqua avant de la manger et de faire pareil avec lui. Elle lui caressa le torse avant de se redresser pour se retirer du sexe encore en elle, laissant la semence s’écouler sur les draps. Elle se déplace pour être à califourchon sur ses jambes avant de se pencher pour le prendre en bouche et commencer à le sucer et lécher.
Journalisée
Losgar
Distributeur de popcorn
Créature
-

Messages: 373


Orgueil et fierté


Voir le profil
Fiche
Description
Ancien prince d'un peuple désormais éteint, Losgar est le dernier survivant d'une planète réduite à l'état de rocher stérile. Le ténébreux mène désormais une vie de mercenariat, d'aventurier, de vagabond ... qu'importe, du moment qu'il gagne son lot de dangers, de plaisirs et de passion.
« Répondre #7 le: Juillet 23, 2017, 08:20:14 »

Hmm, s’il était satisfait de se faire engager par l’entité invisible, il comptait aussi négocier un peu avec elle et lui faire des propositions intéressantes, un de ces jours. Il est vrai que son établissement était très chic et agréable, mais les chambres n’étaient pas les seuls recoins où on pouvait soulager ses besoins intimes. Enfin, il verra cela plus tard avec le « patron ».

Savourant la fraise entre ses dents, il flatta la croupe de sa délicieuse amante alors que cette dernière se déplaçait afin de s’occuper de son pieu. Amusé, il rit lentement et tendit le bras pour caresser la magnifique chevelure flamboyante de la renarde qui s’était emparé de son dard et le siphonnait avec appétit. Diable, que c’était agréable !

Il s’adossa contre le lit, croisant les bras derrière sa nuque, s’abreuvant du spectacle grisant d’une magnifique furry rousse entrain de le goûter d’un air mignon et sensuel. Il ne regrettait pas sa décision et se disait que ses vacances allaient êtres formidables. Losgar sourit et s’empara à nouveau d’un petit fruit dont il se délecta, laissant sa compagne s’occuper de nettoyer sa lame dressée.

« Hm, ma jolie, si tu continue comme ça tu risque de me donner envie de sévir à nouveau. »

Se pourléchant les lèvres, il s’approcha d’Angelica, saisissant sa tête soudainement pour la pousser à glisser plus profondément sa tête contre sa verge, l’enfonçant toujours plus loin dans sa gorge accueillante. Il la garda ainsi pour une gorge-profonde passionnée, appréciant les gargouillements indécents qui résonnaient. Pas trop cruel, il lui donnait l’occasion de reprendre son souffle, tapotant alors le gland gonflé de plaisir contre sa truffe.

« Et si tu venais me faire sentir ta magnifique paire de seins, hm ? »

Il avait bien envie de les sentir englober son arme de guerre !
Journalisée
Slave Furry Club
Legion
-

Messages: 27

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Juillet 23, 2017, 11:22:33 »

Elle n’avait besoin qu’on lui dise explicitement quoi faire, c’était une professionnelle et elle savait très bien ce qu’elle avait à faire. Elle s’était donc activer pour aller prendre le sexe de son compagnon dans sa bouche et avait commencer de langoureuse léchouille autour. Avant de le prendre à pleine bouche et de le pomper.

Elle y allait doucement et changeait régulièrement le rythme pour l’exciter tantôt lente, tantôt plus rapide jusqu’à aller à grande vitesse. Elle aimait ça et le suçait avec application tout en tournant la langue autour de son pieu de chair. Quand il dit que si elle continuait il sévirai de nouveau elle n’eut qu’une réaction y aller encore plus vite. Puis elle se laissa faire lorsqu’il prit le contrôle. Elle l’accueillit en gorge profonde avec plaisir et se contenta de tourner sa langue autour tout en continuant de pomper. Cela dura un moment avant qu’il ne se retire, elle respira bruyamment mais elle avait beaucoup aimer faire cela.

Elle lui redonna de petit coups de langues sur le sexe lorsqu’il lui plaça sur son museau avant d’obéir à sa demande et de venir placer ses seins autour de son membre phallique et de le presser avec avant de le masturber tout en reprenant son gland entre ses lèvres pour le sucer comme un bonbon.  Elle avait commencer directement en y allant franchement pour l’entendre gémir de plaisir, comprimant son sexe entre sa poitrine avec force alors qu’elle stimulait son gland avec passion.

Gardant son visage bien au dessus de son pilonne de plaisir, elle s’activait afin de le faire jouir et de recevoir son offrande au visage. Elle était totalement dévouée à son plaisir.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox